Mac4Ever Refurb PrixMac Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Phil Schiller, le clown de Jobs prend du galon
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
3323 connectés

Phil Schiller, le clown de Jobs prend du galon

Le 08/06/2012 à 15h03
Si les analystes et commentateurs scrutent les décisions et les performances de Tim Cook à la loupe, mettent en exergue la rivalité supposée entre le nouveau patron d'Apple et l'étoile montante qu'est Scott Forstall, Phil Schiller reste globalement assez loin de l'intérêt des médias. Pourtant, estime un récent portrait de Bloomberg, Phil, officiellement vice-président en charge du marketing, voit son rôle s'élargir au sein d'Apple.

Phil Schiller, le clown de Jobs prend du galon


Libéré de l'ombre du charismatique patron dont il a longtemps été le clown officiel, Phil « a la mission dantesque de conserver à Apple une image d'entreprise cool », estiment Peter Burrows et Adam Satariano alors que l'entreprise est devenue « un Béhémoth de 535 milliards de dollars, objet d'enquêtes antitrust et de critiques sur les conditions de travail de ses sous-traitants ».

Longtemps, depuis le retour de Jobs chez Apple, Phil est resté dans les pas du patron, méritant même en interne le surnom de « Mini-Me », en référence au célèbre personnage du clone modèle réduit du Dr. Evil de la saga Austin Powers. Schiller était alors prompt à toujours relayer la bonne parole du boss. Preuve que le bonhomme n'est pas dénué d'un certain sens de l'humour, il garde une représentation du personnage dans son bureau, à côté des modèles réduits des voitures de sport qu'il adore collectionner.

Le côté clown du vice-président n'aura pas échappé aux amateurs des keynote de l'ère Jobs, où Phil s'est plié à toutes les facéties de son Steve Jobs de patron, n'hésitant pas à donner de sa personne au profit du show et du produit, comme quand, en 2007, il joue les amuseurs sur scène pour montrer les performances du nouvel iMac à Quake, ou quand, en 2007, il se transforme, pour illustrer les possibilités vidéos d'iChat en Steve Ballmer.



« Je n'ai pas beacoup d'amis sur iChat, juste Phil », lance alors Steve Jobs sur scène. Une remarque qui n'est pas loin de recouper la réalité : Schiller est devenu, avec le temps, l'un des proches de Jobs. « Il était dans le bureau avec Steve quand celui-ci a envoyé le courriel interne prévenant les employés de son cancer », rappelle Bloomberg. Il a également préparé l'argumentaire qu'allait déployer Jobs pour calmer « l'antenna gate » lors de la sortie de l'iPhone 4 et sera l'un des derniers à être en contact continu avec Steve Jobs à la fin de sa vie. Pourtant, sous l'égide du patron, Phil restait un personnage sous surveillance. On se souvient d'une interview de Phil, interrompue par une responsable pourtant subalterne alors que Phil se montrait embarrassé par une question des journalistes. Un petit côté gaffeur involontaire.



Aujourd'hui, Schiller gère non seulement le marketing d'Apple, un petit budget de l'ordre de 933 millions de dollars, mais également les relations entre Apple et les développeurs, parfois frictionnelles. C'est lui qui, notamment, gère la question des applications rejetées, notamment le code de moralité strict que déploie Cupertino vis à vis des applications adultes.

Niveau marketing, justement, les dernières campagnes d'Apple laissent dubitatifs certains professionnels : moins tranchantes, ou marquantes que les campagnes de l'ère Jobs, certains y voient le signe du manque de conviction ou d'esprit de décision de Schiller. Les derniers spots, présentant John Malkovic en grande discussion avec Siri, notamment, sont pointées du doigt. « CE spot reçoit le score de 559 sur l'échelle de 900 de Ace Metrix et ça fait des années qu'un spot Apple n'est pas descendu dans cette zone », remarque Peter Daboll, PDG de Ace Metrix, une entreprise de "benchmarking" publicitaire.


EuroFoot 2012 et l'app de la FFF pour suivre les matchs de l'événement

iOS : Weather4D Pro mérite toujours plus son qualificatif

chargement des réactions

Réagissez à cette news !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac Retina Indicateur vert Informations 05/2015 2299 € L'iMac Retina est sorti le 16 octobre 2014, et une nouvelle déclinaison (moins chère) a été présentée le 19 mai 2015. Il ne devrait pas y avoir de nouveauté majeure avant l'arrivée de l'architecture "Skylake", à la rentrée.
iMac Indicateur orange Informations 06/2014 1249 € L'iMac Retina est sorti le 16 octobre, mais Apple n'en a pas profité pour rafraichir la gamme (vieillissante) d'iMac traditionnels. Si le rapport qualité/prix est toujours bon, leur GPU prend de l'âge et l'on aimerait bien voir arriver du Thunderbolt 2, par exemple. MAJ probable à la rentrée, avec l'arrivée de l'architecture Skylake.
Mac Mini Indicateur vert Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014 et apporte quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Vous pouvez acheter sans risque, mais regardez aussi du côté du Refurb !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Le nouveau Mac Pro est disponible depuis décembre 2013 et Apple devrait profiter de cette année 2015 pour lui offrir de nouveaux Xeon, déjà présentés par Intel. Notre conseil : attendez !
MacBook Pro Indicateur orange Informations 06/2012 1199 € Le MacBook Pro est vieillissant et ne correspond plus aux nouveaux standards du marché. En revanche, la possibilité de faire évoluer RAM et disque dur reste l'un de ses atouts majeurs ! A réserver à un public très ciblé, donc. Pour les autres, préférez un MacBook Air ou carrément un Retina 13" !
MBP Retina 13" Indicateur vert Informations 03/2015 1449 € Les MacBook Pro Retina 13" ont été mis à jour le 9 mars dernier, vous pouvez donc acheter sans crainte. Pas de MAJ prévue avant la rentrée 2015 !
MBP Retina 15" Indicateur vert Informations 05/2015 2249 € Apple a mis à jour les MacBook Pro Retina 15" le 19 mai dernier avec quelques petites nouveautés (trackpad ForceTouch, nouveau GPU, SSD plus rapide) mais sans changement de processeur. En effet, Intel a pris du retard sur sa prochaine génération de CPU mobiles quadri-coeurs, et il n'y a rien à attendre de sérieux avant la rentrée 2015 et l'arrivée de Skylake.Si vous n'êtes pas pressés, ce Mac devrait nettement évoluer d'ici la fin de l'année.
MacBook Air Indicateur vert Informations 04/2014 999 € Le MacBook Air a été mis à jour en mars 2015, mais les améliorations sont peu nombreuses. Si vous avez besoin de ce modèle, jetez un œil sur le Refurb avant de vous décider. Vous pourrez trouver une machine de 2014 avec des caractéristiques quasi similaires. Si vous optez pour une machine neuve, le 11" est le portable par excellence qui pourra vous suivre partout. Et n'oubliez pas de booster la RAM à 8Go et, si possible, de choisir le SSD de 512Go.
MacBook Indicateur vert Informations 03/2015 1449 € Le MacBook Retina 12" a été présenté le 9 mars, lors de la keynote de l'Apple Watch. Il est en pré-vente depuis le 10 avril prochain. Un conseil ? Attendez notre test avant d'acheter !
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2  b 3  b 4  b 5 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Que pensez-vous de l'auto-correcteur d'iOS 8 ?
1448 votes