Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Comparatif : le capteur de 12MP de l'iPhone 6s face aux 8MP de l'iPhone 6
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
4019 connectés

Comparatif : le capteur de 12MP de l'iPhone 6s face aux 8MP de l'iPhone 6

Le 28/09/2015 à 17h29
Depuis quelques années déjà, les appareils photos de nos smartphones ont presque enterré le marché des compacts, et nous sommes nombreux à n'utiliser que l'iPhone pour la plupart de nos clichés quotidiens.

Devant l'explosion des réseaux sociaux, le besoin est tel que les améliorations apportées au capteur peuvent parfois suffire à vouloir changer de modèle. Or depuis l'iPhone 4s, la partie « photos » n'a subi que de timides améliorations itératives, justifiant rarement l'achat de la nouvelle version d'une année sur l'autre. Est-ce encore le cas avec l'iPhone 6s ? C'est ce que nous allons voir dans ce comparatif !

Le nombre de "megapixels" ne fait pas tout !

Durant toutes ces années, plutôt que de faire grimper le nombre de pixels, Apple a donc préféré se concentrer sur la taille des photosites, le traitement logiciel, mais aussi sur les éléments qui composent l'optique. Et ce travail a payé : malgré la relative stagnation apparente des spécifications, l'iPhone 6 se place toujours parmi les meilleurs smartphones du marché, avec un score DXO de 82. Or dans l'intervalle, les capteurs et les optiques ont également fait des progrès sensibles, ce qui permet à Apple de faire grimper les fameux « MP » sans perdre en qualité sur les clichés.



En 2015, la Pomme se décide donc à rattraper son « retard » sur la concurrence Android, dont la plupart des modèles proposent depuis 2 ans, des appareils photos offrant entre 10 et 16MP, voire même un peu plus chez certaines marques. Puisque le capteur ne grossit pas, Apple n'a eu d'autre choix que de réduire la taille des cellules chargées de capter la lumière. De 1,5 µm, on passe à 1,22 µm, soit une baisse de surface de plus de 20% tout de même ! Du côté de l'optique, on campe sur une ouverture à ƒ/2,2, comme sur l'iPhone 6, ce qui reste honorable, mais moins bien que chez certains concurrents (ƒ1.9 sur le Galaxy Edge +). Cupertino conserve aussi un objectif à cinq éléments, même s'il se murmure que l'on pourrait passer à 6 pièces sur l'iPhone 7.

Pour le reste, Apple indique uniquement une « réduction du bruit améliorée », un travail logiciel important et souvent déterminant pour le rendu en faible luminosité, surtout ici avec la réduction de la taille des photosites. L'appareil conserve évidemment la mise au point « Focus Pixels », le filtre infrarouge hybride ou encore le « True Tone Flash » des modèles précédents sur lesquels on ne reviendra pas.

Pour ce comparatif, nous avons donc mis au banc d'essai notre nouvel iPhone 6s Plus face à l'iPhone 6s Plus, dans différentes conditions de lumière. J'en profite pour remercier notre petite Romina pour avoir joué les cobayes cette année encore !

Peu de différences en pleine lumière

On s'y attendait un peu, mais en pleine lumière, pas de révolution cette année. Lorsque votre sujet est bien exposé, les différences entres les deux capteurs restent faibles et difficiles à percevoir, même pour un oeil averti. Que ce soit l'exposition, la température des couleurs, le bruit éventuel, il faudra être un expert pour parvenir à départager nos deux iPhone.

En revanche, le passage de 8 à 12MP permet de gagner 33% de détails supplémentaires, et l'apport est assez visible lorsqu'on zoome sur l'image : les cheveux, les contours des feuilles dans les arbres, les dessins sur les chaussures... Ceux qui aiment bien recadrer leurs photos y trouveront vite un intérêt. Pour les autres, soyons clairs, cela ne révolutionnera pas la qualité de vos clichés, sauf à en faire des posters... et encore !

(Vous pouvez zoomer sur l'image)


A gauche, les détails sont plus nets : cheveux, dessins de chaussures...



Ici, les feuilles des arbres sont bien moins "floues" avec l'iPhone 6s, grâce au passage de 8 à 12MP. En revanche, les images présentent le même niveau de saturation, de température et de luminosité..


Les contre-jours en progrès

Puisqu'en pleine lumière, l'iPhone 6s peine à se différencier, nous avons donc testé d'autres contextes plus « compliqués » à gérer pour le capteur. C'est par exemple le cas dans tous les contre-jours, où le soleil arrive derrière votre sujet. Et là, l'appareil semble bénéficier d'un meilleur comportement. Précisons que nous avons volontairement désactivé le HDR, qui permet généralement de mieux traiter ce type de situation.

Dans la photo ci-dessous, les zones ensoleillées sont dans tous les cas brûlées, mais c'est parfaitement normal. Par contre, l'iPhone 6s Plus semble mieux détecter Romina (en premier plan) et ses vêtements sombres. On peut ainsi distinguer sans trop de problème toutes les couture de son jean et de sa veste, alors qu'avec l'iPhone 6 Plus, les vêtements sont nettement moins éclairés. Même chose avec les troncs d'arbre, dont la structure est bien plus visible sur le nouveau modèle.

On notera ici un traitement plus « chaud » de l'image, avec une teinte jaune assez marquée, et une balance des blancs un peu erratique que l'on retrouve également en faible lumière (voir plus bas).



De nets progrès en faible luminosité

C'est finalement en très faible luminosité que notre iPhone 6s Plus se distingue le plus nettement.

Sur l'image ci-dessous, nous avons d'abord photographié le tableau avec très peu de lumière, tout juste pouvait-on en distinguer les concours à l'oeil nu. Ce que l'on observe naturellement s'apparente d'ailleurs plutôt au cliché de l'iPhone 6 Plus, très sombre, là où l'iPhone 6s Plus s'en sort nettement mieux. Certes, il y a du grain, mais compte tenu de la taille du capteur et du petit objectif, le résultat est plutôt correct.

Enfin, dans un contexte plus tamisé (éclairages indirects etc.), gros point faible des smartphones actuels (typiquement, en soirée !), là encore, l'iPhone 6s Plus se démarque de son devancier : moins de grain, plus de détails et pas de perte de qualité suite à l'augmentation du nombre de pixels. En revanche, dans notre exemple, la photo tire maintenant vers le rose, là où l'iPhone 6 Plus propose une nouvelle fois des couleurs plus fidèles (le mur, sur la photo ci-dessous, est en réalité parfaitement blanc, ndlr).



Des fichiers à peine plus lourds

En moyenne, sur l'iPhone 6, les fichiers JPG de 8MP pèsent entre 2 et 4Mo.

Désormais, il faudra plutôt compter entre 2,5 et 5Mo, soir une augmentation logique d'environ 20 à 30%. La différence est comparativement bien plus mesurée que le passage de la FullHD à la 4k, par exemple, où les fichiers sont pratiquement quatre fois plus lourds !



Bilan : une évolution sans révolution

Les possesseurs d'iPhone 6 et même de modèles 5/5s ne seront pas trop déçus si le budget vient à manquer cette année : le passage de 8 à 12MP ne justifie pas, selon nous, de changer de téléphone, même si vous avez un usage important de l'appareil photo. Les images obtenues sont assez proches et de qualité comparable, preuve que la quantité de photosites ne fait décidément pas tout.



Reste que le gain de 30% de pixels supplémentaire est appréciable, ce qui permet de recadrer plus facilement les photos, mais aussi de bénéficier de clichés plus nets, surtout si si vous les imprimez ou si vous les regardez sur un écran Retina.

Comme vous avez pu le voir, c'est réellement en basse lumière que notre comparatif est le plus parlant : moins de grains, des photos nettement plus lumineuses, comme dirait ma grand-mère, « il n'y a pas photo ! ». Toutefois, il convient de relativiser ces bénéfices : aucun photographe, même amateur, ne choisira un smartphone pour réaliser des photos de nuit ! Autant investir dans un bon Reflex, dont les qualités intrinsèques (ouvertures, taille de capteur...) se montreront toujours nettement supérieures à celles de tout smartphone du marché. En revanche, sur les réseaux sociaux ou pour des clichés moins critiques lors de soirées, où l'on accorde souvent moins d'importance à la qualité, ce nouvel iPhone 6s proposera finalement un très bon compromis face à un compact.

Quand l'iPhone devient challenger

Apple a-t-elle manqué d'ambition cette année encore sur la partie photo ? C'est en tout cas notre sentiment, puisqu'elle ne se démarque plus vraiment de la concurrence, qui a même parfois un temps d'avance. En sus d'un nouveau capteur, nous aurions aimé que les ingénieurs nous gratifient également d'une nouvelle optique, plus lumineuse et qui permette de garder une bonne avance face à Samsung. Et pourquoi ne pas proposer de stabilisation sur le modèle non « Plus » cette année ?



Au final, Apple conserve malgré tout un appareil de très bonne facture, épaulé par un logiciel performant, ce qui n'est pas toujours le cas sur Android. Il ne faut d'ailleurs pas oublier l'offre disponible sur l'App Store, un argument fort face à une boutique nettement moins étoffée chez Google. Reste que la Pomme a petit à petit perdu son leadership sur la partie photo face à une concurrence de plus en plus sérieuse, un petit relâchement difficile à justifier lorsqu'on propose le téléphone le plus cher du marché.

iPhone 6s
iPhone 6s Plus


A suivre : le comparatif du nouveau capteur frontal de 5MP ! Merci à Romina pour le shooting !
partage email

Une meilleure batterie pour l'Apple Watch 2 ?

Une nouvelle GoPro d'entrée de gamme à 230 € : un écran en moins, du Wi-Fi en plus

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur rouge Informations 06/2017 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac 21,5" 4k Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
Apple TV 4k Indicateur vert Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue.
iMac Indicateur rouge Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac Pro Indicateur vert Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché. Il ne sera pas renouvelé avant une bonne année, sauf surprise. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéo avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro courant 2018 (ou 2019), donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Actuellement, la machine est un peu vieillotte, et l'on vous déconseille de l'acheter, sauf pour de la petite bureautique. On espère vraiment qu'Apple renouvellera le Mac mini cette année... Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Apple a annoncé un nouveau Mac Pro courant 2018 (voire 2019), plus modulaire et moins fermé que la version actuelle. Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles "tube" datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MBP Retina 13" Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Une MAJ interviendra sans doute durant le printemps/été 2018 (avec des puces à 4 coeurs en vue !)
MBP Retina 15" Indicateur rouge Informations 06/2017 2799 € Le MacBook Pro 15" a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake et de "nouveaux" GPU. Une MAJ interviendra sans doute durant le printemps/été 2018 (avec des puces à 6 coeurs en vue !)
MacBook Air Indicateur rouge Informations 06/2017 1099 € Le MacBook Air a été "mis à jour" le 5 juin 2017, avec des fréquences légèrement supérieures, mais aucune autre nouveauté. Attention ! Alors que l'on pensait la machine en fin de vie, une rumeur insistante évoque la sortie d'un MacBook Air "Low Cost" entre avril et juin.
MacBook Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € Le MacBook a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Une MAJ interviendra sans doute durant le printemps/été 2018.
Apple TV 2015 Indicateur vert Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Que manque-t-il au HomePod pour l'acheter ?
2135 votes
app
A propos | Mentions légales | Infos Cookies | Contacts | Emploi | RSS | Apps