Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Test du moniteur 5K UltraFine de LG (27") adapté aux MacBook Pro 2016
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
3615 connectés

Test du moniteur 5K UltraFine de LG (27") adapté aux MacBook Pro 2016

Le 27/12/2016 à 19h42
Cela fait 2 ans que j'attends l'écran 27" Retina d'Apple. Deux ans que l'iMac 5k laisse espérer une déclinaison autonome de cette dalle fantastique, qui multiplie par 4 le nombre de pixels du modèle Thunderbolt de Cupertino ! En interne, la firme avait pourtant développé quelques prototypes, mais elle semble finalement avoir renoncé à les commercialiser... pour l'instant.

Il faudra donc s'y faire, Cupertino ne voit plus aucun intérêt à produire ses propres moniteurs. Tim Cook ne semble pas non plus gêné d'apposer à côté d'un MacBook Pro, d'un Mac Pro ou d'un Mac mini, un écran tout en plastique, aux assemblages grossiers et surtout, sans aucune Pomme dessus. Ce sont donc les modèles 4k et 5k de LG qui ont été choisis pour accompagner les nouveaux portables haut-de-gamme de la marque, avec laquelle Apple a longuement travaillé.



Hormis la connectique et quelques petits détails ici et là (webcam, alimentation...), cette déclinaison sur 27" reprend la plupart des caractéristiques de l'écran LG 4k 20,5" que nous avions testé début décembre. Que ce soit le design, les couleurs ou les aspects pratiques, ce modèle élargi n'est donc pas très différent de celui de la vidéo que nous avions tournée il y a quelques semaines :




Design : le plastique, c'est fantastique


Cela fait plusieurs semaines que nous utilisons le modèle 4k et notre avis n'a pas beaucoup évolué face à cette déclinaison sur 27", quasi identique : de face, l'écran est plutôt sobre, malgré les bords assez larges et les gros plastiques durs présents sur l'ensemble du produit.



On ne peut pas dire qu'il est spécialement « moche », certains le trouvent même plutôt sobre, mais nous le qualifierons plutôt de « quelconque », un adjectif qui colle assez bien à cette absence de réflexion autour du design.



De dos, en revanche, rien à voir avec un moniteur 27" d'Apple et sa belle coque en alu. Cette espèce de plaque qui recouvre le système d'accroche VESA semble se détacher littéralement de l'écran et le pied proéminent est tout sauf très gracieux. Pour un moniteur PC, on a vu pire, mais après 10 ou 20 ans avec du matériel Apple sous le nez, il y a de quoi être un peu choqué !



En fait, l'écran est si épais, qu'on se croirait revenu 10 ans en arrière, avec les premiers iMac G5, où toute la machine tenait dans ces quelques centimètres de profondeur. Pourtant, nous sommes bien en 2016 et ce gros « machin » n'est pas un ordinateur, mais bien un simple moniteur !



Pour le reste, on retrouve ce pied réglable en hauteur très pratique, qui permet d'ailleurs de baisser l'écran assez bas. Le modèle d'Apple proposait une hauteur fixe, et il fallait se débrouiller avec les moyens du bords pour le surélever.



LG offre également la possibilité de faire basculer la dalle d'avant en arrière, comme la plupart des modèles du commerce.



Une dalle 5k proche de l'iMac 5k


Depuis plusieurs semaines, j'oscille entre le modèle LG 4k, l'écran du nouveau MacBook Pro 15" et celui du Thunderbolt d'Apple (27"). Les deux premiers sont équipés du fameux gamut P3 qui offre plus de couleurs à l'écran, et ils sont également tous deux Retina. Dès lors, quand je reviens sur le 27", malgré son excellente calibration et un rendu des couleurs à faire encore pleurer certains écrans moderne, je dois me résoudre à l'évidence : ce modèle a fait son temps. Les textes paraissent baveux, et les couleurs ne sont pas aussi éclatantes, les noirs pas aussi profonds que sur le LG ou que sur le MacBook Pro.



Si l'on ne regarde que la dalle, ce modèle 5k de LG est une petite merveille. Il couvre en effet 99% du gamut DCI-P3 (utilisé au cinéma) et lorsque vous trouvez des images exploitant ce spectre de couleurs, le rendu est absolument fabuleux. L'écran est bien calibré et offre une dynamique assez inédite sur Mac, un élément qui devrait prendre de plus en plus d'importance chez les vidéastes et ceux qui travaillent dans l'image.

Apple propose (ce n'est pas courant) une calibration spécifique à ce modèle, comme c'était déjà le cas avec le 4k de LG :



Comme chez son petit frère, la luminosité est très forte, presque trop si vous la laissez au maximum. Ce réglage est très personnel, certains adorent avoir des blancs très lumineux. De mon côté, j'aime aussi pouvoir baisser la luminosité presque au minimum lorsque la pièce est sombre, chose quasi impossible sur les moniteurs d'Apple qui conservaient beaucoup de lumière, même en restant au premier « cran ». A noter que vous pouvez utiliser les touches du clavier (ou de la Touch Bar) pour régler la luminosité, même s'il y a, pendant le réglage, un petit « lag » auquel nous n'étions pas habitués chez Apple.



Ce moniteur offre une résolution native de 2560x1440 « retina », soit très exactement 4 pixels pour 1 point puisque l'écran affiche en réalité 5120x2880 pixels. Il est possible de modifier la résolution, à la hausse comme à la baisse, sans observer « d'effet de flou », comme sur les moniteurs non-retina. Néanmoins, je trouve la définition native très adaptée : pas besoin d'aller tricher avec les chiffres, contrairement au modèle 4k ou sur les MacBook Pro, là où j'ai tendance à adopter une définition légèrement supérieure à celle proposée par Apple, pour bénéficier d'un espace de travail plus large.


La résolution par défaut est la même que sur un 27" Thunderbolt ou un iMac 27"



Il est possible de grimper en 3200x1800 mais les textes sont vraiment difficiles à lire !


Comme d'habitude, vous pouvez aussi accéder à d'autres résolutions (moins adaptées) avec la touche « ALT » et en cliquant sur « à l'échelle » :


Ici, en 5120x2880... mais ça n'a vraiment aucun intérêt !


A noter que l'écran est certes brillant mais propose un traitement anti-reflet très efficace. Même dos à une fenêtre, il est possible de travailler sans être gêné. Vous pouvez également pousser un peu la luminosité pour atténuer les reflets.



Enfin, l'image reste homogène quelque soit l'angle de vision. Celle dalle est décidément très haut-de-gamme.

Le Retina n'est plus marginalisé

Les sites web ont mis du temps à passer au Retina, la faute à un nombre de machines compatibles encore trop faible en 2012/2013, lors de son arrivée du Mac. Ceux qui ont essuyé les plâtres se souviennent de ces rendus très « flous » sur les images et les éléments graphiques à l'époque. Mais avec la percée des tablettes et des téléphones à haute résolution, la plupart des webmasters ont désormais franchi le pas et il devient rare de croiser un site qui ne prend pas en charge les images haute définition -ou à défaut, du "flat design", moins problématique pour le Retina.



Seule ombre au tableau, Windows a encore du mal à s'y mettre ! Certes, Microsoft propose bien un mode « grossissant » dans son dernier OS, mais le rendu n'est pas aussi fin que celui d'Apple. Avec la généralisation des écrans 4k, on espère que Redmond se penchera plus efficacement sur cette problématique ces prochaines années.



En 2017, on peut le dire, l'écran du MacBook Air commence à sérieusement piquer, et ce sera bientôt le cas du 27" d'Apple. Ces polices un peu « floues » et les images basse résolution font mal aux yeux lorsqu'on est habitué à la qualité Retina. En fait, plus on côtoie les écrans 4k/5k, plus il devient difficile de revenir en arrière.

Du vrai Thunderbolt 3 mais de l'USB 3 limité


Le Thunderbolt 3 va-t-il enfin débouler en force chez les constructeurs d'écran ? Rien n'est moins sûr ! Malgré l'adoption d'une prise similaire à l'USB C, on pourrait assister aux même problématiques que l'on a connues avec le Thunderbolt 2 : un marché limité pour une clientèle de niche !

Idéalement, il faudrait déjà que les écrans USB C s'imposent, ce qui est loin d'être le cas à l'heure où nous écrivons ces lignes. Pas sûr que les PC abandonnent de sitôt le HDMI, le DVI, le DisplayPort ou même le VGA, qui est encore bien présent ! Pourtant l'USB C offre plus de souplesse, en chargeant les ordinateurs et en permettant de faire transiter plusieurs signaux (USB, vidéo) sur le même câble. Avec de tels atouts, si les constructeurs jouent le jeu, le marché pourrait enfin se débloquer ces prochaines années...



Pourtant, l'USB C montre déjà à ses propres limites. On l'a vu avec le modèle LG 4k UltraFine, si le moniteur propose une définition 4k, le débit est vite saturé ! Souvent, il ne reste que de l'USB 2, à peine de quoi brancher un clavier, et une souris... mais bien trop lent pour des SSD, des disques externes, des clefs USB ou même une webcam en FullHD ! C'est justement là que le Thunderbolt 3 a une carte à jouer !

Avec sa bande passante de 40Gbps (4x celle de l'USB C), il permet d'avoir de vraies ports USB 3 en plus d'une dalle haute-résolution. Sur notre modèle, on peut donc afficher un écran en 5120x2880 à 60 images/s tout en offrant des ports USB 3.0 à 5Gbps au dos du moniteur !

Evidemment, on aurait préféré de l'USB 3.1, qui permet d'obtenir des débits avoisinant 1Go/s sur les SSD externe, mais l'USB 3.0 reste encore très correct pour la plupart des usages, même avancés.

Nous avons d'ailleurs essayé de saturer l'interface, qui est bel et bien limitée à 300/400Mo/s maximum avec un SSD en USB 3 :



Enfin, comment ne pas regretter l'absence de prise USB A, de sortie jack, de port SD et de fiche Ethernet ? Ce type de moniteur devrait avoir le rôle de HUB et éviter d'y accoler d'autres adaptateurs pour brancher un simple clavier, une carte SD ou une prise réseau ! A tous les coups, Apple a dû insister pour qu'LG ne garde que des prises USB C, mais dans ce cas là, pourquoi ne pas proposer tous ses accessoires à ce format ? Même les derniers AirPods utilisent encore du Lightning et de l'USB A ! Et Apple n'a toujours pas de clavier/souris USB C dans ses cartons !



En vrac : son, webcam, alimentation, Windows, MacBook Pro 2013...


Des enceintes de dépannage

Tout comme son petit frère, ce modèle 27" ne brille pas par sa qualité sonore. Les enceintes intégrées permettent de regarder des vidéos ou d'écouter un peu de musique, mais vraiment si vous n'avez rien d'autre sous la main ! Le moindre casque ou petite paire d'enceintes externes fera tout de suite beaucoup mieux !



L'ensemble offre toutefois une assez bonne puissance sonore, même si le son devient vite très brouillon dès que l'on pousse le bouton du volume. A noter qu'en sus de la luminosité, l'écran prend nativement en charge les boutons du volume de macOS, ce qui est vraiment pratique !

Webcam : 1080p !

Sur l'Apple Store (unique lieu de vente pour l'instant), Apple n'indiquait aucune caractéristiques de qualité audio/vidéo de ce moniteur. Après inspection, il s'agit bien de Full HD 1080p :


Pour obtenir ce réglage, il faut sélectionner qualité "Maximum" dans QuickTime


La qualité du capteur est donc bien meilleure que celle du MacBook Pro 15", qui génère du « bruit numérique » dès que l'environnement manque de lumière et qui ne brille pas par sa définition :



Comme vous pouvez le voir, l'image n'est pas la seule bénéficiaire de cette montée en gamme : la qualité du micro intégrée est également très satisfaisante, comme en témoigne notre petit comparatif.



Ici, la sensibilité n'est pas incroyable, mais suffisante pour faire de la visio dans de bonnes conditions. En revanche, lorsque le fond est trop éclairé (une fenêtre ensoleillée), l'image du visage a tendance à être un peu sous-exposée. Mais là, on pinaille un peu.

Notons enfin l'angle de vision suffisamment large pour envisager des visio-conférences dans de bonnes conditions.



Et sous Windows ?

Nous avons testé cet écran 5k sous Boot Camp (Windows 10) et le constat est mitigé. L'OS de Microsoft ne reconnait pas toujours le moniteur et propose parfois des résolutions folkloriques (1080x, 480p...). Même avec le dernier Windows de la série, avec la dernière mise à jour de BootCamp (et les pilotes AMD à jour), le tout n'offre pas une excellente stabilité : il faut parfois rebrancher la prise 2 ou 3 fois de suite pour obtenir une image 5k.


Sous Windows, la mise à l'échelle fonctionne (les caractères/images sont grossis),
mais le lissage n'est pas du tout au niveau de macOS !


Quant au Retina, il est quasiment inexistant sous Windows : les polices ne sont pas bien lissées et les sites web ne profitent pas non plus des textures HD. Bref, il y a encore du travail du côté de Redmond pour offrir une expérience satisfaisantes sur les moniteurs 4k/5k.

Déconseillé aux anciens MacBook Pro Retina

Comme prévu, il est possible d'utiliser cet écran 5k sur d'anciens MacBook Pro Retina. Seul hic, ces machines ne sont pas capables d'envoyer une image 5k au moniteur, mais seulement du 4k (3840x2160).

Du coup, l'écran affichera bien une image sur l'ensemble de la dalle, mais elle ne sera pas très nette. Le rendu se fait effectivement sur une image 4k, qui sera « mise à l'échelle » en 5k par l'écran. Cela revient en fait à regarder une vidéo 1080p sur un moniteur 4k : on se rend vite compte qu'il « manque » des pixels.


De la 4k sur un écran 5k, c'est moche ! Les textes sont flous et peu agréables à lire (ici à échelle 1:1)


On vous déconseille donc d'acheter cet écran sur un MacBook Pro d'avant 2016 ou même un Mac Pro. Autant opter pour un moniteur 4k de 27", même si les modèles Thunderbolt (si pratiques) sont totalement absents du marché.

Il charge les MacBook Pro 15" à pleine puissance !

Apple offre avec son MacBook Pro Retina 15", un chargeur de 85W, une puissance qui permet de recharger la machine tout en l'utilisant au maximum de ses capacités. En réalité, le modèle de 61W suffit la plupart du temps, et l'écran 4k de LG peut tout de même convenir.



Mais dans de très rares cas, il est possible que les 61W ne suffisent pas ! En lançant un gros jeu sous Windows par exemple, notre MacBook Pro 15" se déchargeait alors qu'il était branché sur le port USB C de l'écran LG 21,5" ! Avec 85W, nous n'avons jamais reproduit ce problème.

Bilan : plus convaincant que le modèle 4k/USB C


Après plusieurs jours d'utilisation, je trouve ce modèle 5k bien plus en phase avec mon MacBook Pro 15" 2016 que son petit frère testé début décembre.

D'une part, les dalles 4k/5k sont bien plus adaptées à des écrans plus larges (de 25 à 30"). Sur 20", à moins de choisir une résolution élevée, les textes paraissent assez petits à l'écran, et fatiguent les yeux plus rapidement. Si vous optez pour de la 4k, préférez un moniteur de 24/25" pour réellement en profiter.

L'autre point fort, c'est évidemment la connectique ! Nous l'avons vu ensemble, l'USB C n'offre pas assez de débit pour connecter un écran 4k et proposer des ports USB 3. Le Thunderbolt 3 et ses débits quatre fois plus élevés, permettent même de grimper jusqu'en 5k (30Gbps) tout en conservant 10Gbps pour les données. Dès lors, on peut y greffer une webcam et plusieurs ports USB 3.0 (6Gbps) sans trop de problèmes.



A l'arrivée, je regrette toujours le design si élégant des modèles d'Apple, et il va donc falloir s'habituer à exposer ces moniteurs « PC » sur notre bureau. Il est également dommage de ne pas proposer de prise Ethernet ainsi que des ports USB classiques derrière l'écran, ce qui aurait évité de devoir brancher un adaptateur pour utiliser un simple clavier Apple !

Ce modèle 5k UltraFine de LG reste donc -à l'heure où nous écrivons ces lignes- le meilleur écran pour MacBook Pro 2016 sur le marché et offre un rapport qualité/prix très intéressant grâce à la promotion mise en place par Apple. J'espère en secret que la marque proposera d'autres déclinaisons lors du CES, avec un design plus tentant et une connectique plus fournie ! Mais si vous cherchez à renouveler le vieillissant 27" Thunderbolt d'Apple, il s'agit ici d'un excellent compromis.

La note !


  • Design
  • Connectique
  • Qualité de la dalle
  • Qualité/Prix
Les Plus : • Dalle 5k Retina splendide !
• Rendu colorimétrique (Gamut P3)
• "Vrai Retina" 5k sur 27"
• Très lumineux
• Pleine charge pour les MBP 15" (85W)
• USB 3.0 à 6Gbps
• Webcam intégrée 1080p
• Micro de bonne qualité
• Prise en charge native sur Mac
• Un seul câble à connecter !
• Compatible VESA
• Pied réglable en hauteur/inclinaison
• Rapport qualité/prix en promo
Les Moins : • Pas de prise Ethernet
• Pas d'USB A
• Pas de jack, port SD...
• Haut-parleurs très moyens
Configuration : MacBook Pro 2016
(compatible avec les Mac Thunderbolt 2 mais on vous le déconseille)
Prix : 1049€ TTC en exclu/promo sur l'Apple Store
(1399€ après le 31 mars 2017)
4/5



partage email

Test du SSD SanDisk Extreme 900 USB C : presque 1Go/s avec les MacBook Pro 2016 !

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur rouge Informations 10/2015 2099 € L'iMac Retina a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Skylake, et de nouvelles cartes graphiques. En revancge, Apple n'a pas intégré de post USB C ou de prise Thunderbolt 3. La mise à jour est attendue courant 2017, donc mieux vaut attendre !
iMac 21,5" 4k Indicateur rouge Informations 10/2015 1699 € L'iMac Retina 21,5" a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Broadwell, mais perd sa carte graphique dédiée. Apple n'a pas non plus intégré de post USB C ou de prise Thunderbolt 3. La mise à jour est attendue courant 2017, donc mieux vaut attendre !
iMac Indicateur rouge Informations 10/2015 1249 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Broadwell. La mise à jour -si elle a lieu- devrait avoir lieu fin 2016.
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Une renouvellement pour la rentrée (voire fin 2016) est probable, même si Apple n'a pas l'habitude de mettre à jour cette machine très souvent. Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Les rumeurs évoquent maintenant un nouveau Mac Pro courant 2017, avec 10 ports USB (USB C et Thunderbolt 3 ?). Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles actuels datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MBP Retina 13" Indicateur vert Informations 10/2016 1699 € Les MacBook Pro Retina 13" ont été mis à jour le 27 octobre 2016 mais attention ! Il y a deux modèles différents ! L'entrée de gamme n'a pas de TouchBar et seulement 2 ports Thunderbolt 3, contrairement à la seconde version, mieux équipée (mais plus chère). Il s'agit des machines les plus puissantes et des mieux équipées des portables 13" de la Pomme, mais attention à la connectique, qui nécessitera de nombreux adaptateurs ! Notez qu'Apple conserve "l'ancien" modèle au catalogue, avec son ancienne connectique et un prix inchangé.
MBP Retina 15" Indicateur vert Informations 10/2016 2699 € Les MacBook Pro Retina 15" ont été mis à jour le 27 octobre 2016, avec une "TouchBar" tactile et 4 ports Thunderbolt 3. Il s'agit des machines les plus puissantes et des mieux équipées des portables de la Pomme, mais attention à la connectique, qui nécessitera de nombreux adaptateurs ! Notez qu'Apple conserve l'ancien modèle au catalogue.
MacBook Air Indicateur orange Informations 03/2015 1099 € Le MacBook Air a été mis à jour en mars 2015, et semble désormais abandonné par Apple. Si vous avez besoin de ce modèle, jetez un œil sur le Refurb avant de vous décider. Notez qu'Apple a fait disparaitre la version 11" depuis octobre 2016, mais on trouve encore ce modèle sur le Refurb.
MacBook Indicateur orange Informations 04/2016 1449 € Le MacBook Retina 12" a été mis à jour le 20 avril 2016, avec très peu de nouveautés : un CPU qui stagne, une nouvelle couleur rose et un SSD 3x plus rapide. Avant de craquer, lisez bien notre test complet ! Notez que le Refurb propose le modèle de l'an dernier avec de belles réductions. Enfin, il est probable qu'il soit renouvelé autour d'avril 2017... même si aucune rumeur n'a vu le jour pour l'instant.
Apple TV 2015 Indicateur orange Informations 10/2015 199 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et commence à dater un peu : pas de 4k, des performances réseaux moyenne et un prix encore élevé. La rumeur évoque une évolution courant 2017, avec la 4k et le HDR. Le boitier reste malgré tout une bonne affaire... si vous la prenez sur le Refurb !
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Utilisez-vous d'autres assistants virtuels que Siri ?
1012 votes
app
A propos | Mentions légales | Contacts | Emploi | RSS | Apps