Mac4Ever Refurb PrixMac Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Test : Antidote, le correcteur Mac qui s'adapte à votre style
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
4513 connectés

Test : Antidote, le correcteur Mac qui s'adapte à votre style

Le 05/04/2013 à 15h39
Si Mac OS X vous propose des fonctions de correction orthographique intégrées, celles-ci sont limitées. Les plus exigeants, ou ceux qui sont amenés à écrire souvent, peuvent se tourner vers deux grands logiciels sur Mac, ProLexis, le français, et Antidote, le québécois. Maamut, que nous remercions chaleureusement, nous fait partager ses impressions d'utilisateur d'Antidote à travers un petit test subjectif, mais pertinent.



Antidote, pour Mac, exige OS X 10.6.8 au minimum. Il s'intègre avec de très nombreux logiciels , comme la suite Office (à partir de 2008), la suite Creative Adobe (à partir de SC4) ou encore la suite productive Apple. Safari bénéfice également de cette intégration, de même que Chrome, firefox BB10. Il est vendu 119 € TTC.


Antidote, limite exaspérant


Copiez-collez le titre de cet article : Antidote, sans faute, ou presque…
Collez-le dans un éditeur de texte quelconque, et demandez à Antidote d’en vérifier la grammaire.
Voici ce qu’il vous répondra :



Il souligne le mot faute et affiche une petite bulle explicative sur l’erreur qu’il a détectée. Ici c’est une possible erreur de nombre : « En contexte négatif, on détermine le nombre du nom faute par le raisonnement suivant : s’il y en avait, y aurait-il une seule faute ou plusieurs ? Dans le premier cas, le singulier s’impose ; dans l’autre, on opte pour le pluriel ».

Faites la même chose en écrivant cette fois sans fautes au pluriel et Antidote vous fera alors exactement la même réflexion, c’est un de ces petits pièges de la langue française que j’ai appris à apprécier grâce à Antidote, qui non seulement me corrige quand je me trompe, mais en plus, me cultive et m’intéresse à ma propre langue, et ça, ça n’a pas vraiment de prix.

Vous l’avez compris, Antidote est un logiciel de correction orthographique et grammaticale très pointu, à la limite exaspérant, mais il n’en reste pas moins très discret et adaptatif pour peu que l’on se donne du temps pour aller voir comment il fonctionne et comment on le configure aux petits oignons.

Antidote réunit un correcteur, de grands dictionnaires et des guides linguistiques qui s'ajoutent directement à vos logiciels de rédaction. Que vous rédigiez une lettre ou un courrier électronique, cliquez sur un bouton et voyez s'ouvrir un des ouvrages de référence parmi les plus riches et les plus utiles jamais produits. Antidote, c'est la façon rapide et moderne d'écrire en français. Vous écrivez, un doute vous assaille, vous cliquez, Antidote vous éclaire.

C’est exactement ça, et c’est encore plus puisque vous n’êtes pas limité à vos propres écrits, il suffit de copier un texte quelconque n’importe ou, sur le net, dans un document reçu, un mail, et de l’envoyer à Antidote pour le faire analyser.


Un correcteur qui s'adapte à vos besoins


Antidote ne se limite pas à la correction bête et méchante, il souligne, mais n’impose pas, vous êtes encore libre de faire vos propres accrocs à la langue, les effets de styles restent autorisés, bien heureusement, mais ils sont malgré tout joyeusement souligné et mis en avant par le logiciel qui en plus se permet même de vous expliquer pourquoi ça ne va pas votre truc là… exaspérant je vous dis. Comme toutes les suites logicielles pointues qui se respectent, Antidote propose à l’utilisateur un panneau de configuration plutôt complet, qui va lui permettre de configurer son environnement linguistique et faire qu’Antidote s’adapte à l’utilisateur en comprenant que certaines choses soient volontaires.

Le panneau de réglages se présente comme ceci



À gauche, une colonne permettant d’accéder à toutes les catégories de réglages, à droite, les options proposées par la catégorie sélectionnée, notre exemple montre la catégorie locuteurs et son jeu d’options.

Je l’ai modifié à ma sauce, à vous d’y apporter votre « personne », essayez d’être honnête, définissez-vous, vous et votre habilité générale, le logiciel s’adaptera.

Visitez chaque catégorie pour vous familiariser avec son jeu d’options, dès la première visite, vous allez déjà trouver des options évidentes et vous les activerez.

Survolez les curseurs ou les menus pour avoir une bulle d’aide explicative qui apparaît toujours dans la case du bas : Description de l’option.

Modifiez un curseur, puis survolez-le de nouveau, la description sera différente. Essayez d’autres réglages, survolez pour vérifier. C’est aussi simple.

Certaines options demandent un exemple que vous devez taper dans un champ, prenons par exemple, la catégorie Analyseur, et l’option Exclure le texte entre les balises



Trois lignes, chacune deux champs, on indique dans le premier champs le caractère, ou la suite de caractères précédents le texte à exclure, puis dans le deuxième champ, le caractère ou la suite de caractères succédant le texte à exclure.

Si comme moi vous allez sur pas mal de forums Internet, vous utilisez très certainement du BBCode dans vos textes pour le mettre en forme.

Ces BBCodes se présentent sous la forme de balises « dans le texte » qui seront analysée et remplacés dans le texte publié et s’écrivent généralement en utilisant le caractère crochet ouvrant [ et crochet fermant ], ex : [b]Gras[/b] ou encore [url=http://macoutremer.com]Bonjour ![/url]. La première rehausse en gras, la deuxième fabrique un lien cliquable.

En mettant ces deux caractères, le [ et le ] dans mes deux champs, Antidote ignorera désormais toutes les balises que je pourrais avoir mis dans mon texte et ne me les proposera plus à la correction. C’est déjà plus lisible. On tape alors notre texte « au kilomètre » dans le formulaire, on met deux ou trois balises de mises en forme, et quand on est content de la forme, on termine par la correction du fond, sans les désagréables balises de mises en forme pour nos gêner dans notre lecture. Très pratique, et adaptable.

Pour les fins chipoteurs comme moi, qui aimons la typographie traditionnelle, la catégorie Espaces est particulièrement sympathique.



On le voit, Antidote peut être pointu. On fera le tour de toutes ses catégories pour bien comprendre où est qui, et on y reviendra tout au long de notre expérience utilisateur Antidote, souvent, régulièrement.


La catégorie Anti-Oups !



Réglages par défaut chez moi, ça me bloque tous les mails sortants si une faute est détectée. Antidote est alors invoqué sur sa page Correcteur, vous validez, corrigez, ignorez, puis quand c’est bon, vous fermez la fenêtre et vous vous retrouvez de nouveau dans Mail prêt à envoyer de nouveau votre message corrigé.



Et c’est bien là le seul bémol que je me plairais à décerner à Antidote, si un de leurs employés me lit, faite nous une option pour envoyer un Mail en contournant l’Anti-Oups!, genre Alt + clik sur le bouton envoyer… j’envoie des mails toute la journée pour le travail et souvent ce sont des mails vides de texte ne comprenant qu’une pièce jointe et je dois à chaque fois fermer la fenêtre Antidote pour rien avant de pouvoir vraiment envoyer mon message… exaspérant… aussi.

À part ça, Antidote est devenu pour moi une sorte de challenger que je dois défier chaque fois que j’écris un texte, je m’applique, d’abord parce que j’aime ma langue et ensuite parce que je cherche toujours à faire en sorte qu’Antidote n’ait rien à redire.

Bon, j’avoue, quand Antidote me dit qu’il ne trouve rien, je m’inquiète quand même et j’ouvre alors mon texte de force dans le correcteur pour vérifier tout ça, c’est plus fort que moi, et c’est tellement rare.
Antidote trouvera toujours quelque chose à redire à votre texte, rappelez-vous l’exemple utilisé en introduction de cet article, c’est imparable.

Souvent, il m’arrive de prendre la proposition d’Antidote en considération, je reprends alors mon paragraphe en y appliquant la solution proposée par Antidote, et fort souvent, j’arrive à trouver une autre formulation.

Antidote parle français, et pas n’importe quel français puisque le logiciel est conçu par des Québécois. J’ai connu la France, le Jura, la Nouvelle-Calédonie, j’habites maintenant à la Réunion et c’est dans un logiciel Québécois que je me m’identifie quand j’écris. Sa propension à ne pas sortir du cadre dans lequel il est confiné à cause de nos réglages et son éducation particulièrement académique du français font qu’il trouvera toujours quelque chose à redire, surtout si on a justement activé les réglages académiques stricts, ce que j’ai fait pour ma part.

Car il va falloir vous y faire, si comme moi, vous aimez le vrai français que c’est le notre et qu’il est beau et riche, Antidote ne vas pas vous rendre la vie facile, car le vrai français, celui dont nous avons finalement tous oublié ce qu’il nous avait appris sur nos petits bancs en bois, ce français qui mérites qu’on s’y attache et qu’on le préserve en l’utilisant et en le faisant perdurer par nos écrits, espérant qu’ils serviront à entretenir cette flamme du bel écrit, ce français-là, on ne le voit plus trop autour de nous, et moi, ça me fait presque un peu peur. Quand je lis nos très chers médias français, j’ai vraiment mal à ma France écrite, que ça m’écorche carrément les oreilles de lire certaines formes sur des pages de journaux pourtant bien français… bref. Désolé pour la tirade, mais j’aime la France écrite et je la défendrai toujours contre l’envahisseur anglo-quelque-chose et sa propension à nous faire tout angliciser au premier doute sur un terme.

Ce vrai français, bien strict, on le retrouve dans les réglages par défaut de nos amis québécois qui ont fait d’Antidote le parfait correcteur qui ne laisse rien passer.

Donc voilà, je le dis, merci le Québec de si bien défendre le Français avec ce logiciel, c’est dit, vive la France écrite.


Dictonnaires et guides


Antidote, c’est aussi des dictionnaires et des guides



Le champ de recherche, en haut à gauche, accepte les Jokers, ainsi, si vous tapez : *ter, il va vous rechercher tous les termes se terminant par ter, pratique pour les rimes. Essayez avec *rtune, intéressant non ?

Approfondissez avec les synonymes, les antonymes, les analogies, les citations, les anagrammes…
Rappelez-vous : vous écrivez, un doute vous assaille, vous cliquez, Antidote vous éclaire.
Votre plume hésite, Antidote va vous aider à trouver une fuite honorable, un petit synonyme et hop, on refait le paragraphe et le tour est joué, hé hé…



Pour invoquer Antidote, il suffit de sélectionner un texte, puis de faire un Clik Droit sur cette sélection et de choisir l’option : Antidote - Correcteur, pour que le texte soit transmis à Antidote sur sa page Correcteur, vous pouvez alors corriger le texte et le renvoyer corrigé dans le logiciel d’où il vient, en fermant juste la fenêtre d’Antidote.

Un seul petit bug, qui viendrait de l’API « menu contextuel » de Safari qui rend impossible pour le moment l’intégration d’Antidote dans le menu contextuel de Safari… bigre !

Pour palier à cela, deux solutions, l’officielle vous recommande d’invoquer la barre Antidote dans Safari.



Lorsque vous êtes sur Safari (vérifiez bien que vous n’êtes pas sur un autre logiciel), vous clikez droit sur l’icône d’Antidote dans votre Dock, et vous sélectionnez l’option : Afficher la barre Antidote dans Safari. Une petite barre va alors s’afficher dans Safari et vous allez pouvoir envoyer votre sélection (dans un champ de formulaire par exemple) à Antidote.

Pas super pratique, surtout si vous avez plusieurs onglets, Antidote finit par s’y perdre.

J’ai trouvé une solution qui vaux ce qu’elle vaut, vous devez avoir plusieurs pages ouvertes en autant d’onglets, ou alors vous forcez l’affichage pour toujours afficher les onglets dans Safari. Lorsque vous êtes sur une page Safari, vous sélectionnez votre texte, puis vous vous rendez sur votre onglet là ou le titre s’affiche :



Vous faites alors un click droit, et l’option Antidote - Correcteur est disponible, pourquoi, comment, je ne saurais le dire, mais depuis que j’ai découvert ce bug, je n’arrête pas de m’en servir.

Antidote par défaut est très académique et très strict, mais on peu l’amadouer et lui faire comprendre que certaines choses qui lui sont déplaisantes au premier abord, n’en sont pas moins volontaire et participent au personnage que nous sommes tous, avec nos particularités linguistiques propres. Antidote va s’adapter, mais il ne suspendra pas sa veille pour autant, quelque soit les réglages, il ne laissera jamais passer les « trucs les plus gros », il est gentil, mais faut pas trop le bousculer non plus, un peu de respect que diable, notre langue le vaux bien non ?



Il est vendu en pack de trois licences, Mac, Win, Linux… au choix, moi je n’ai pas hésité et je ne le regrette pas. Il est proposé à 119 € TTC.
partage email

Personaliser ses CD-R

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac Retina Indicateur vert Informations 05/2015 2299 € L'iMac Retina est sorti le 16 octobre 2014, et une nouvelle déclinaison (moins chère) a été présentée le 19 mai 2015. Il ne devrait pas y avoir de nouveauté majeure avant l'arrivée de l'architecture "Skylake", à la rentrée.
iMac Indicateur orange Informations 06/2014 1249 € L'iMac Retina est sorti le 16 octobre, mais Apple n'en a pas profité pour rafraichir la gamme (vieillissante) d'iMac traditionnels. Si le rapport qualité/prix est toujours bon, leur GPU prend de l'âge et l'on aimerait bien voir arriver du Thunderbolt 2, par exemple. MAJ probable à la rentrée, avec l'arrivée de l'architecture Skylake.
Mac Mini Indicateur vert Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014 et apporte quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Vous pouvez acheter sans risque, mais regardez aussi du côté du Refurb !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Le nouveau Mac Pro est disponible depuis décembre 2013 et Apple devrait profiter de cette année 2015 pour lui offrir de nouveaux Xeon, déjà présentés par Intel. Notre conseil : attendez !
MacBook Pro Indicateur orange Informations 06/2012 1199 € Le MacBook Pro est vieillissant et ne correspond plus aux nouveaux standards du marché. En revanche, la possibilité de faire évoluer RAM et disque dur reste l'un de ses atouts majeurs ! A réserver à un public très ciblé, donc. Pour les autres, préférez un MacBook Air ou carrément un Retina 13" !
MBP Retina 13" Indicateur vert Informations 03/2015 1449 € Les MacBook Pro Retina 13" ont été mis à jour le 9 mars dernier, vous pouvez donc acheter sans crainte. Pas de MAJ prévue avant la rentrée 2015 !
MBP Retina 15" Indicateur vert Informations 05/2015 2249 € Apple a mis à jour les MacBook Pro Retina 15" le 19 mai dernier avec quelques petites nouveautés (trackpad ForceTouch, nouveau GPU, SSD plus rapide) mais sans changement de processeur. En effet, Intel a pris du retard sur sa prochaine génération de CPU mobiles quadri-coeurs, et il n'y a rien à attendre de sérieux avant la rentrée 2015 et l'arrivée de Skylake.Si vous n'êtes pas pressés, ce Mac devrait nettement évoluer d'ici la fin de l'année.
MacBook Air Indicateur vert Informations 04/2014 999 € Le MacBook Air a été mis à jour en mars 2015, mais les améliorations sont peu nombreuses. Si vous avez besoin de ce modèle, jetez un œil sur le Refurb avant de vous décider. Vous pourrez trouver une machine de 2014 avec des caractéristiques quasi similaires. Si vous optez pour une machine neuve, le 11" est le portable par excellence qui pourra vous suivre partout. Et n'oubliez pas de booster la RAM à 8Go et, si possible, de choisir le SSD de 512Go.
MacBook Indicateur vert Informations 03/2015 1449 € Le MacBook Retina 12" a été présenté le 9 mars, lors de la keynote de l'Apple Watch. Il est en pré-vente depuis le 10 avril prochain. Un conseil ? Attendez notre test avant d'acheter !
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2  b 3  b 4  b 5 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Que pensez-vous de l'auto-correcteur d'iOS 8 ?
1455 votes
Prixmac
  • Nouveautés

  • Promos

  • Top Vente

app
A propos | Mentions légales | Contacts | Emploi | RSS | Apps