Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Mac4Ever.com - Toute l'actualité Apple, iPhone, iPad, iPod, et Mac mise à jour quotidiennement
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
2107 connectés
Approvisioné il y a 28 minutess.
Alors que les foyers se remplissent d'appareils toujours plus connectés, il peut être intéressant de disposer d'un réseau Wi-Fi maillé (Mesh), afin de couvrir une grande surface avec un nom de réseau unique, et de conserver un signal et des débits élevés, quel que soit votre emplacement. De nombreux fabricants y sont allés de leurs solutions, et c'est au tour de TP-Link de nous proposer aujourd'hui les Deco M9 Plus, destinées à venir chapeauter sa gamme, et marcher sur les plates-bandes des systèmes les plus performants.



Etat des lieux et forces en présence


Alors qu'Apple a officiellement arrêté le développement de ses bornes Wi-Fi (y compris les Time Capsules, pourtant si pratiques), vous êtes nombreux à chercher des alternatives pour votre réseau domestique ou de votre petite entreprise.

Si les normes de diffusion n'ont pas beaucoup bougé depuis le Wi-Fi « ac », le révolution s'est faite plutôt autour des différentes topologies de réseau. Le WiFI « Maillé » ou « Mesh » en anglais, a permis ces derniers mois d'obtenir des connexions homogènes dans des habitations vastes ou entrecoupés de cloisons peu perméables aux ondes. Mais ces technologies -souvent propriétaires- sont encore chères et difficiles à appréhender pour le consommateur, qui hésite souvent à investir autant d'argent sans gage de résultat.

La bonne nouvelle, c'est que ce type de solution fonctionne bien, c'est ce qu'on a pu tester cet été dans plusieurs habitations « compliquées » où il était difficile de capter le réseau dans toutes les pièces. Le plupart des gens se contentent en effet de leur box pour diffuser le Wi-Fi, mais cette dernière n'est pas toujours centrale, ni vraiment très puissante. C'est justement là que le réseau maillé fait toute la différence...

Retrouvez notre comparatif Wi-Fi Mesh en vidéo



Des caractéristiques techniques (presque) à la hauteur des meilleurs


Les Deco m9+ sont des routeurs tri-bande AC 2200 Mbps qui exploitent un réseau sur la bande de fréquences 2,4 GHz et deux sur la bande des 5 GHz, dont un « backhaul » à 867 Mbps dédié aux échanges entre les satellites, soit moitié moins que les Orbi haut de gamme RBK50, culminant à 1733 Mbps (4x433 Mbps). Toutefois, les Deco M9 Plus peuvent s'en approcher en puisant dans la bande passante des autres réseaux pour atteindre 1500 Mbps.



Chaque borne dispose également d'un port USB 2.0 (réservé à la maintenance) ainsi que deux ports Gigabit Ethernet. Si votre domicile est câblé, il ne faudra pas hésiter à brancher chaque bases par ce biais, elles utiliseront alors l'Ethernet Gigabit pour établir une liaison performante. TP-Link annonce que son kit de trois bornes peut convenir pour une surface allant jusqu'à 600 m².

Une configuration aisée et rapide


La configuration initiale de trois routeurs Wi-Fi peut intimider, mais il n'en est rien. L'application dédiée de TP-Link vous accompagnera, et le système sera Installé et opérationnel en quelques minutes. La première borne sera reliée à votre box ou votre routeur principal, les bornes suivantes seront alors automatiquement configurées en tant que nœuds maillés.



La LED sur le dessus de la borne sera mise à profit afin de vous aider à placer les bornes supplémentaires au mieux, en fonction de la couleur affichée. Cette dernière variant en fonction de l'intensité du signal. Il faudra alors choisir le nom qui s'affichera sur vos appareils, qu'ils échangent sur les bandes de fréquences 2,4 GHz ou 5GHz. Contrairement aux répéteurs Wi-Fi, ici le nom du réseau restera le même partout, y compris lorsque vous passez d'une base à l'autre.

Les Deco M9 Plus sont compatibles avec les protocoles IFTTT, Zigbee et Alexa, et pourront servir de hub pour les appareils connectés. Le pack HomeCare propose un antivirus intégré gratuit pendant 3 ans, ainsi que des fonctions de contrôle parental.



Des performances plus qu'honorables


En utilisation réelle, les Deco M9+ nous ont agréablement surpris. En effet, malgré leur petite taille, les débits sont très bons. Le kit TP-Link atteint 70 Mo/s proche de la base principale, 45 Mo/s à l'étage du dessous, 38 Mo/s encore un étage plus bas, et 15 Mo/s à l'extérieur. Dans le même exercice, la box en fonction atteint 60 et 15 Mo/s, avant de rendre les armes pour le dernier étage et l'extérieur.



La box du fournisseur d'accès, qui apparemment n'a pas besoin d'être renouvelée, est largement dépassée dès que l'on s'en éloigne un peu trop. Les conditions n'étant pas identiques, il est difficile de faire une comparaison avec les autres solutions. D'un point de vue technique, les Orbi RBK50, souvent proposées à un tarif bien plus salé (mais disposant de 4 ports Ethernet par base), sont légèrement supérieures.

Un choix pertinent




Au moment du bilan, les Deco M9+ remplissent leur contrat. Elles proposent des performances s'approchant des ténors du marché, des caractéristiques techniques suffisantes et une prise en main immédiate. Elles permettront de couvrir un grand domicile en offrant le confort d'un réseau unique performant, y compris en connectant de nombreux appareils. De plus, leur form factor réduit ne viendra pas gâcher les efforts de présentation. Si certains utilisateurs pourront préférer les 4 ports Ethernet Gigabit et les quelques Mo/s supplémentaires des Orbi RBK50, celles-ci s'échangent actuellement contre 527,62 euros pour trois bornes, alors que les Deco M9 Plus ne s'affichent qu'à 392,64 euros. Le choix de la raison ?

Le pack de 3 bornes TP-Link Deco M9 Plus à 392,64 euros sur Amazon
Le pack de 2 bornes TP-Link Deco M9 Plus à 327,89 euros sur Amazon
Le TP-Link Deco M9 Plus à 150,25 euros sur Amazon


  • Design
  • Technique
  • Fiabilité
  • Performance
Les Plus : • Performances générales
• Facilité de mise en œuvre
• Bornes compactes
• tarif
Les Moins : • 2 ports Ethernet Gigabit seulement par borne
• Port USB réservé à la maintenance
Configuration : • Une connexion internet
Prix : Dès 150,25 euros
4/5

Vous n'avez pas encore acheté d'iPhone pour Noël ? Avec les offres ci-dessous, vous allez sans doute bénéficier des meilleures tarifs du marché.

En effet, Rakuten relance ses promo avec 8€ offerts dès 49€ d'achat et 20€ offerts dès 200€ d'achat. Voici donc une petite sélection d'iPhone récent à prix cassé (n'oubliez pas d'utiliser le coupon « NOEL20 » :

iPhone XS à 956€ + 48,8€ remboursés en superpoints

iPhone Xr à 724€ + 37,2€ remboursés en superpoints

iPhone X à 779€ + 39,95€ remboursés en superpoints

iPhone 8 à 589€ + 30,45€ remboursés en superpoints




Mentions légales :

COUPON 8/49
Code : NOEL8
Montant : 8€ offerts dès 49€ d’achat
Date : 15/12/2018 00h00 au 16/12/2018 23h59 GMT +1
Scope : Coupon valable sur l’ensemble du site
Capping : 3000
Mentions légales : 8€ offerts pour toute commande de 49€ minimum avec le coupon NOEL8. Coupon utilisable sur une seule et unique commande, limité aux 3000 premières utilisations sous réserve d’inscription au Club Rakuten. Offre non cumulable avec tout autre coupon. Frais de port non inclus. Offre valable du samedi 15 décembre 2018 au dimanche 16 décembre 2018 23h59 GMT +1.

COUPON 20/200
Code : NOEL20
Montant : 20€ offerts dès 200€ d’achat
Date : 15/12/2018 00h00 au 16/12/2018 23h59 GMT +1
Scope : Coupon valable sur l’ensemble du site
Capping : 2000
Mentions légales : 20€ offerts pour toute commande de 200€ minimum avec le coupon NOEL20. Coupon utilisable sur une seule et unique commande, limité aux 2000 premières utilisations sous réserve d’inscription au Club Rakuten. Offre non cumulable avec tout autre coupon. Frais de port non inclus. Offre valable du samedi 15 décembre 2018 au dimanche 16 décembre 2018 23h59 GMT +1.
macOS recèle de petites fonctions cachées, que certains connaissent bien, et d'autres, souvent les plus jeunes, pas toujours !

Il faut dire qu'il y a 20 ans, sans internet à portée de clic, nous passions plus de temps dans les entrailles du système qu'aujourd'hui. Pourtant, Mojave n'est en fait que l'héritier d'une longue descendance de lignes de codes datant des années 80 ! Certaines astuces sont donc assez anciennes, même si les ingénieurs d'Apple en placent chaque année de nouvelles, pour le plus grand plaisir des geeks que nous sommes.

Dans la vidéo ci-dessous, je vous présente donc une dizaine d'astuces et de fonctions plus ou moins cachées, n'hésitez pas à nous fournir les vôtres en commentaire !

Par ici les astuces !


Pour les People, Sabrina Kiernan Shipka aime le rouge et le noir.



Jennifer Garner va fêter dignement son retour sur les écrans avec JJ Abrams.



Kaia Gerber tient bien de sa maman...



Miley Cyrrus privilégie le couvre-chef (au détriment du nombril).



Camilla Cabello a la tenue idéale : iPhone et cupcake arc-en-ciel !



Rien ne va plus avec Emily qui a perdu son titre vendredi dernier face à une outsider italienne ! Et ce n’est pas avec cette photo qu’elle va se refaire...



Enfin, celle que vous avez choisie : Francesca Brambilla, qui remet son titre en jeu avec un torride bikini !



Cette semaine, qui remportera la ppl ?
1218 votes


Ahh Richard vient de m’envoyer un mail...



Allez des bisous et à la semaine prochaine !
Les mauvaises nouvelles s’accumulent depuis quelques temps pour Facebook. Ainsi, entre le 13 et le 25 septembre dernier, un bug entre le processus d’authentification du réseau et son API de photos a permis à 1 500 applications de 876 développeurs différents d’avoir un accès total aux photos des utilisateurs.

Le réseau a découvert la faille le 25 septembre dernier, soit le même jour que la découverte de la faille de sécurité touchant au moins 50 millions de comptes. Si le bug a depuis été corrigé, près de 6,8 millions d'utilisateurs ont été touchés.

Tous les utilisateurs concernés s'étaient connectés à une application tierce via leur compte Facebook et avaient accordé un accès restreint aux photos. Les personnes exposées devraient recevoir une notification les informant du problème. Enfin, Facebook indique également qu’il travaillera avec les développeurs en question pour supprimer les copies des photos auxquelles ils n(étaient pas censés avoir accès.



Source [Via]
Le mois dernier, Tumblr -service de blog et réseau social pourtant bien connu- avait été retiré de l’App Store, suite à la découverte de contenu pédopornographique. Après plusieurs mois de réflexion, l’éditeur avait mis en place une interdiction de contenu explicite. Il expliquait également travailler en étroite collaboration avec des partenaires, tels que le National Center for Missing and Exploited pour surveiller activement le contenu téléchargé sur sa plate-forme.

À présent, les choses semblent s'être arrangées ou, tout du moins, les garanties apportées à Apple semblent suffisantes, puisque l’app est de retour sur le magasin. Outre quelques fonctionnalités d’usage, ce sont surtout de nouvelles résolutions pour la nouvelle année, avec l’engagement pris de supprimer dès le 17 décembre prochain tout contenu pour adulte.

Cette version tient compte des « modifications apportées aux Règles communautaires de Tumblr, qui interdisent la publication de certains types de contenus sur la plateforme ». Mais cette affaire soulève d’autres soucis, comme la gestion des contenus et les outils de contrôle ou la liberté d'expression. En effet, si certaines images ne laissent aucun doute sur leur nature indésirable (voir illégale), d'autres -comme des œuvres d'art ou campagnes médicales- ont été censurés pour d'obscures raisons. Certains soulèveraient enfin la clarté des CGU d’Apple et le poids de son pouvoir décisionnaire.



Comme chaque année, SplashData nous gratifie du classement des plus mauvais mots de passe, avec quelques nouveautés pour 2018.



Le classement de 2018 se base sur les quelques cinq millions de mots de passe glanés en analysant des comptes piratés aux Etats-Unis et en Europe. Le célèbre « 123456 » reste indétronable, suivi du génial « password », et du retors « 123456789 ». Au chapitre des nouveautés, Donald, 111111, sunshine, Princess, 666666, 654321, !@#$%^&*, Charlie, aa123456, password1 et qwerty123.

Selon Morgan Slain, PDG de SplashData, « en publiant cette liste chaque année, nous espérons convaincre les personnes concernées de prendre des mesures pour se protéger en ligne. » La société estime que 3% des comptes analysés en 2018 étaient protégés par « 123456. »

Le classement complet


123456
• password
• 123456789
• 12345678
• 12345
• 111111
• 1234567
• sunshine
• qwerty
• iloveyou
• princess
• admin
• welcome
• 666666
• abc123
• football
• 123123
• monkey
• 654321
• !@#$%^&*
• charlie
• aa123456
• donald
• password1
• qwerty123


SplashData
La directive sur les droits d’auteurs ne fait pas vraiment l’unanimité. Si la version finale a été adoptée en septembre par 438 voix pour et 226 contre, l’opposition des professionnels reste forte, Youtube en tête avec une véritable campagne sur le net et les réseaux sociaux. En effet, la plateforme est résolument contre l’article 13, qui tend à obliger les plateformes, à mieux rémunérer les créateurs de contenus, et à renforcer leur responsabilité.

Plus que le principe du texte, c’est la nature de cette obligation qui pose problème. Ainsi, Youtube -par exemple- n’est plus un simple hébergeur, mais bien un responsable du contenu avec une sorte d’obligation de résultat (alors qu’il n’a pas posté ce même contenu). La mise en pratique d’un tel contrôle semble assez complexe et beaucoup craignent une restriction des libertés, voire une banalisation de la censure.



Depuis, Youtube multiplie les vidéos et a récolté quelques 4 millions de signatures, dénonçant « la fin de la création en Europe », allant même « jusqu'à appeler les youtubeurs pour les informer de l'existence de cet article 13 ». Cette réaction indigne l’euro-député Marc Joulaud. Selon lui, « l’objectif de YouTube est de transformer ses 1,5 milliard d’utilisateurs en armée de lobbyistes. Cette volonté ouverte de manipuler, en particulier les enfants, dépasse toute les lignes rouges, c'est véritablement du jamais vu ».

En discussion, le texte se trouve dans une impasse. Les négociations à huis clos entre la Commission, le Conseil des vingt-huit ministres et les eurodéputés à Strasbourg n'ont pas permis de trouver un accord. Le texte devra encore faire quelques navettes entre le Parlement européen, le Conseil de l'Europe et la Commission, avant de revenir devant le Parlement européen pour un dernier vote, puis de partir ensuite dans chaque Etat membre de l'Union européenne. Mais la mise en application risque encore de demander un peu de temps.

Source 1 et 2
Arlo, après avoir été un temps une gamme de produits sous l'égide de Netgear, est désormais une entité à part entière. La société surfe sur le succès de ses excellentes caméras de sécurité (lire le test ici), et propose de nombreux nouveaux produits, dont la Security Light qui nous intéresse aujourd'hui.



Une qualité de construction digne de la gamme


La Security Light est livrée dans une boite agrémentée d'une fenêtre permettant de se rendre compte du look, mais aussi du volume de l'appareil. A l'intérieur se trouvent, outre la Security Llight, le pont de connexion, un support mural en métal et le nécessaire pour le fixer, une batterie, un chargeur USB 5V/2A, un câble USB/micro USB, une notice succincte, et un autocollant pour prévenir que les lieux sont équipés d'un système de sécurité signé Arlo..



L'éclairage reprend les codes stylistiques de la marque, avec un plastique blanc de qualité pour la coque, et une face noire de la même matière. Comme pour les caméras, l'assemblage est minutieux et la qualité ressentie en main certaine. La batterie de 2440 mAh (identique à celles des caméras Arlo Pro 2) s'insère sans souci, et le capot s'ajuste parfaitement.



La coque du pont affiche le même plastique blanc brillant, et son faible volume devrait lui permettre de se faire discret au sein du foyer. Si la Security Light est étanche et certifiée IP65, ce n'est pas le cas de la passerelle qui devra impérativement être branchée à l'intérieur.



Une installation simple et rapide


Arlo maitrise le processus d'installation et propose une expérience on ne peut plus simple, rassurante et didactique, pour permettre aux moins technophiles de s'en sortir seuls. Après avoir téléchargé l'application dédiée, il faudra brancher le pont, puis attendre que l'éclairage vous en signale l'activation, avant de lui indiquer sur quel réseau Wi-Fi se connecter.



Il suffira alors de scanner les QR Code situé dans le compartiment destiné à la batterie, d'insérer cette dernière, puis d'appuyer sur le bouton de synchronisation. L'appairage s'effectue immédiatement, et il ne restera qu'à trouver un nom à votre périphérique. La Security light captera alors le signal du pont dans un confortable périmètre de 30 mètres. Cette distance est respectée dans les faits, si vous évitez de cumuler les cloisons sur le trajet du signal.



L'application est la même que pour les caméras de sécurité, bien que la Security Light puisse fonctionner de manière autonome, et il sera possible d'y effectuer les différents réglages, comme l'activation/désactivation de l'éclairage et de la détection de mouvement, la couleur de la lumière, le mode Flash, l'angle d'éclairage, ou encore le temps d'activation avant l'arrêt automatique.



Puissance et autonomie importantes


La Security Light dispose d'un éclairage LED puissant, qui saura mettre en lumière ce qui aura déclenché son détecteur de mouvement, ou celui d'une caméra Arlo. En effet, il est possible de faire interagir vos différents appareils. Ainsi, la caméra du portail pourra allumer l'éclairage devant la porte d'entrée, et vice-versa. Il est évidemment envisageable de connecter plusieurs Security Light sur le même pont.


avant/après activation de la Security Light


Arlo annonce 6 mois d'autonomie sur une seule charge, pour 5 allumages de 10 secondes par soir. La firme n'a pas bridé son matériel et il est possible de demander un éclairage en continu. A 100% de la puissance , nous avons pu vérifier que la Security Light tenait un petit peu plus de 24 heures avant de réclamer le plein d'énergie. L'application vous tiendra régulièrement au courant de l'état de la batterie, et vous alertera au moment de la recharger.

Un éclairage polyvalent


La Security Light pourra très bien servir de complément aux caméras Arlo, permettre seule d'éclairer une entrée afin d'insérer plus facilement la clé, ou servir à faire fuir un malandrin comptant profiter de l'obscurité. Elle sera également très utile pour éclairer un endroit dépourvu de prise électrique, comme une terrasse improvisée, et sera capable de tenir jusqu'au petit matin sans faiblir. Le réglage de la couleur fournira même de quoi créer une ambiance.



Fiat lux




Que vous disposiez ou non des caméras Arlo, la Security Light répondra aux attentes des utilisateurs nécessitant un éclairage connecté sur batterie. L'appareil saura rendre un domicile plus sûr avec sa détection de mouvements, permettra d'éclairer des zones dépourvues de prises électriques, et pourra même servir d'éclairage mobile, utile en cas de coupure de courant. L'environnement logiciel est très agréable, par sa simplicité (avec pourtant de nombreuses possibilités), sa réactivité, et une fiabilité à toute épreuve. A 159,99 euros, le tarif reste élevé, mais justifié par un comportement sans faille. A noter qu'en 2019 Arlo sortira les caméra Ultra, 4K et équipées d'un éclairage, avec un tarif débutant à 499,90 euros. La société confirme également que la compatibilité HomeKit, hélas manquante actuellement, ne saurait tarder.

Le kit Arlo Security Light à 159,99 euros sur Amazon



  • Design
  • Technique
  • Autonomie
  • Performance
Les Plus : • Qualité de fabrication
• Simplicité de mise en œuvre
• Eclairage LED puissant
• Autonomie
• Application efficace et fiable
Les Moins : • HomeKit toujours absent
• Tarif
Configuration : • un périphérique sous iOS 10 minimum
Prix : Dès 159,99 euros
4.5/5

La relation entre les deux ex-partenaires a franchement dégénéré en quelques jours. En effet, la semaine dernière, Qualcomm semblait plutôt en faveur d’un accord amiable, soutenant que des négociations étaient toujours en cours avec Apple. Cette position avait été rapidement démentie par cette dernière et les évènements se succédant depuis lundi tendent également à le confirmer.

Pour Cupertino, une telle transaction est impossible, ce qu’elle a soutenu le 10 décembre dernier (en mandarin). Cette dernière « contraindrait tous les fabricants de smartphones à revenir à un mode de facturation injustifié et à payer des frais de licence élevés, entraînant des pertes sèches ».



Début 2018, le fondeur avait ouvert plusieurs fronts : aux USA, en Chine et en Europe (via l’Allemagne). Il avait déposé plusieurs actions afin d’interdire la production et la vente des iPhone sur ces zones mais en vain. Presque douze mois plus tard, l’histoire se répète presque à l’identique, si ce n’est le résultat. En effet, fort de la décision chinoise, le fondeur espérait obtenir son pendant aux États-Unis.

Or, la juge Lucy Koh (bien connue pour avoir été en charge du dossier Apple/Samsung) vient en effet de déclarer insuffisantes, les preuves fournies par Qualcomm. Pour elle, le contrat entre Apple et Intel ne saurait prouver un changement dans le modèle économique du fondeur. Cette décision fait suite à la plainte déposée par la Federal Trade Commission qui accuse Qualcomm d’un comportement anticoncurrentiel et monopolistique en matière de puces modem.

Source 1 et 2
Palette Gear, les kits modulaires de boutons, cadrans et curseurs conçus pour retoucher les photos et les vidéos sont désormais compatibles avec Capture One 11 et 12 .

La mise à jour est disponible via l'application PaletteApp et donne accès à « des centaines de fonctions de Capture One. » Comme avec les applications de la suite Adobe, les utilisateurs de Capture One peuvent désormais utiliser les curseurs, molettes et boutons modulaires pour ajuster presque tous les détails d'une image.



Les développeurs précisent que les kits ne permettent qu'un support limité pour Capture One 9.3 et 10 et recommandent d'utiliser les versions 11 et 12 pour bénéficier d'une expérience optimale.

La mise à jour est disponible pour les anciens kits et une nouvelle palette « Capture One » est également proposée. Elle est composée de quatre boutons, quatre molettes et deux curseurs.

Les kits sont disponibles sur le site de Palette Gear, le premier kit est proposé à 199$ soit environ 177€ et le kit Capture One est disponible à 349,99 $ soit environ 310€ (hors frais).

Voici une nouvelle sélection de produits technologiques profitant de promotions intéressantes. Au menu, de nombreuses offres sur les gammes Philips Hue et Netgear, le DJI Mavic 2 Zoom à 869,25 euros, et la montre connectée Fossil à 125 euros. De son côté, Darty continue de proposer certains modèles de MacBook Pro 13", MacBook Pro 15" 2018 avec une réduction sur de nombreux produits allant jusqu'à 10%.



Le kit de démarrage Philips Hue avec 2 E14 White & Color à 84,99 euros au lieu de 139,98 euros
Le kit de démarrage Philips Hue avec un Lighstrip White & Color à 69,99 euros au lieu de 124,48 euros
Le pack Philips Hue détecteur de mouvement + télécommande à 39,80 euros au lieu de 56,99 euros
Le lot de 3 ampoules E27 Philips Hue White & Color à 84,99 euros
Le lot de 3 ampoules E14 Philips Hue White & Color à 84,99 euros au lieu de 145,94 euros




Le routeur Netgear 4G Wi-FI Nighthawk M1 à 239,99 euros au lieu de 329,99 euros
Le routeur netgear 4G 2 ports Ethernet LB2120 à 119,99 euros au leu de 149,99 euros
Le pack CPL Netgear 1200 Mbps à 57,99 euros au lieu de 79,99 euros




Le drone DJI Mavic 2 Zoom à 869,25 euros au lieu de 1153,39 euros avec le code « GB1212M2Z »
La montre connectée Fossil Exploits à 125 euros au lieu de 279 euros




Le MacBook Pro 13 2018, i7 quadricœur à 2,7 GHz, 16 Go de RAM, 256 Go de SSD, à 2349,99 euros au lieu de 2599,99 euros
Le MacBook pro 13 2018 i5 à 2,3 GHz, SSD 256, 8 Go de RAM à 1799,99 € au lieu de 1999,99 € avec la carte adhérent Fnac
Le MacBook Pro 15 2018 i7 à 2,2 GHz, 256 Go SSD, 16 Go de RAM à 2659,99 euros
au lieu de 2799,99 euros
Le MacBook Pro 13 2018 i à 2,6 GHz, SSD 512, 16 Go de RAM à 3134,99 € au lieu de 3299,99 €
Le MacBook Air 13 i5 à 1,8 GHz, 8 Go de RAM, 128 Go SSD à 999,99 euros au lieu de 1099,99 euros
La situation ne serait pas au beau fixe pour l’iPhone. En effet, l’analyste Ming-Chi Kuo revoit à la baisse les livraisons de l’entrée de gamme d’Apple, soit 15 à 20 millions d’unités. Rappelons qu’il avait initialement prévu 20 à 25 millions d'expéditions d'iPhone XR pour le premier trimestre de 2019.

Pour ce premier trimestre de l'année 2019, il annonce une fourchette comprise entre 38 à 42 millions d’iPhone vendus (contre 50 millions sur ce même trimestre en 2018), soit une baisse de 20%. Il prédit également des ventes d'iPhone nettement inférieures en 2019 par rapport aux estimations actuelles du consensus.

Pour 2018, il pense que 210 millions auraient trouvé preneurs, et prévoit une baisse pour l’année prochaine avec des volumes entre 188 et 194 millions d’unités vendues, soit une diminution de 5 à 10%. Cet avis se situe là encore bien en dessous des avis des analystes (aux alentours de 200 millions). Selon lui, les bonnes ventes des anciens modèles (tels que l'iPhone 7 et l'iPhone 8) ne peuvent compenser les faibles scores des iPhone XS et XR.



Source
Décidément, la situation en Chine parait des plus tendues pour Apple. Outre la décision portant sur l’interdiction des iPhone, la firme doit faire face à une possible taxation de 10% des produits manufacturés en Chine. Dans ce contexte, elle pourrait bien avoir une solution unique !

Selon Nikkei, il suffirait de confier la plus grande partie de la production des iPhone à Pegatron. En effet, seuls les iPhone assemblés par Foxconn et Wistron contreviendraient aux brevets de Qualcomm mais pas ceux produits par Pegatron, ce que le fondeur aurait confirmé. Car ce sous-traitant en particulier dispose d’une licence -parfaitement en règle- sur les deux nouveaux brevets litigieux.

Il resterait toutefois quelques problèmes pratiques liés à la capacité de production (moindre), à la gestion de la logistique (pour les expéditions) mais également à l’implantation du site (en Indonésie peut être).. En tout état de cause, il reste aussi la mise à jour palliative annoncée ce matin ou le recours juridique déjà déposé par la firme californienne.



Source
Selon un récent sondage d’Opinion Way, plus d’un français sur deux (53%) se dit avoir été victime de propos haineux sur les réseaux sociaux, et 44% la cible de commentaires racistes ou sexistes. La tranche d’âge des 18/24 ans (plus connectée) serait touchée en priorité à 68%.

Pour y remédier, les internautes considèrent qu’à 51% c’est aux internautes eux-mêmes de lutter contre les discours de haine. Mais pour 47%, il revient aux plateformes telles que Facebook ou Twitter de faire le ménage, afin de lutter plus efficacement contre ce genre de dérives. Enfin, plus des 87% souhaitent l’intervention des autorités.

Il faut dire que depuis plusieurs mois, de tels comportements font l’objet d’une véritable traque, et les applications sont nombreuses à proposer des services de dénonciation ou disposer d’équipes dédiées. Précisons enfin que ce sondage a été réalisé sur un échantillon de 1064 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, les 14 et 15 novembre 2018.



Source [Via]
Accéder aux archives des news
     

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur rouge Informations 06/2017 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac 21,5" 4k Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
Apple TV 4k Indicateur vert Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue.
iMac Indicateur rouge Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac Pro Indicateur vert Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché. Il ne sera pas renouvelé avant une bonne année, sauf surprise. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéo avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro courant 2018 (ou 2019), donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...
Mac Mini Indicateur vert Informations 10/2018 899 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2018 avec un tout nouveau CPU à 4 coeurs. Pas de mise à jour prévue avant un moment, vous pouvez acheter sans crainte !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Apple a annoncé un nouveau Mac Pro courant 2018 (voire 2019), plus modulaire et moins fermé que la version actuelle. Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles "tube" datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MacBook Pro 13" Indicateur vert Informations 07/2018 1499 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 12 juillet 2018 avec une nouveauté de taille : on passe de 2 à 4 coeurs, soit un doublement de la puissance CPU ! La partie GPU gagne 15% et le SSD peut grimper à 2To. Si les prix restent inchangés, les options sont toujours facturées très chères... Ces machines ne seront pas renouveler avant mi-2019. N'oubliez pas de regarder du côté du Refurb si votre budget est trop serré !
MacBook Pro 15" Indicateur vert Informations 07/2018 2799 € Le MacBook Pro 15" a été mis à jour le 12 juillet 2018 avec une nouveauté de taille : on passe de 4 à 6 coeurs, soit un bon de performances jamais vu d'une génération à l'autre ! La partie GPU n'évolue pas vraiment mais le SSD peut grimper à 4To. Si les prix restent inchangés, les options sont toujours facturées très chères, presque 8000€ pour le modèle ultime ! Ces machines ne seront pas renouvelées avant mi-2019. N'oubliez pas de regarder du côté du Refurb si votre budget est trop serré !
MacBook Air Indicateur vert Informations 10/2018 1349 € Le MacBook Air a fait son grand retour après 4 ans sans mise à jour ! Vous pouvez acheter sans crainte (mais lisez bien notre test !)
MacBook Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € Le MacBook a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Difficile de savoir si Apple gardera cette machine au catalogue depuis la sortie du nouveau MacBook Air...
Apple TV 2015 Indicateur vert Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Allez vous céder au Black Friday ?
2694 votes
app
  • Nouveautés

  • Gratuites

  • Payantes

A propos | Mentions légales | Infos Cookies | Contacts | Emploi | RSS | Apps