Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Opinion : ne ratons pas la révolution des trottinettes électriques !
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
3695 connectés

Opinion : ne ratons pas la révolution des trottinettes électriques !

Le 03/02/2019 à 14h17
En quelques mois, le phénomène des trottinettes électriques est passée d'un usage relativement confidentiel de quelques geeks à une adoption de masse, du moins dans les grandes villes équipées de services de location.

Mais ce nouveau moyen de transports pose aussi des questions de sécurité, d'encadrement légal, et de répartition de l'espace urbain, dont les politiques ne semble pas pressés de légiférer malgré la pression ambiante. Ces prochains mois seront cruciaux pour décider de l'avenir des trottinettes, mais aussi tous les skates électriques, gyropodes et autres moyens de transport électriques apparus ces dernières années.

Le futur du transport "local"

J'ai eu la chance de faire partie des premiers usagers de ces trottinettes, lorsqu'elles ont commencé à devenir abordables -autour de 200/300€ depuis deux ans. Le modèle le plus courant reste d'ailleurs la version M365 de Xiaomi, la moins chère du marché en 2017/2018, que l'on avait d'ailleurs testée ici-même :




Même si elle pèse quand-même 15/20 Kg (comme un gros vélo), son encombrement restreint permet de la ranger jusque dans son bureau, le coffre de sa voiture ou dans le couloir de l'entrée, comme une trottinette classique finalement. Quelque part, on retrouve ici l'usage de la bicyclette mais sans toutes les contraintes habituelles, de stockage, de vol, mais aussi de fatigue et de transpiration, un critère qui a son importance pour aller travailler.

La trottinette électrique a rapidement -je n'ai pas peur de le dire- révolutionné la façon dont je me déplace. Les trajets très courts sont toujours faits à pieds, mais pour des distances de quelques kilomètres, qui font souvent hésiter à prendre la voiture ou le bus, je ne me pose même plus la question. Elle peut même faire oublier le métro, tant que ça ne dépasse pas quelques arrêts, soyons réalistes. Par temps de pluie, ce n'est pas non plus idéal...



Partager l'espace

Dans la rue, les gens me regardent encore avec étonnement, le plus souvent avec envie. Il n'est pas rare qu'un piéton m'arrête pour me demander conseil. Mais au fil du temps, de plus en plus de trottinettes électriques parcourent les rues, même dans les petites villes. On est encore loin du phénomène de masse, comme à Paris, mais on sent une réelle tendance, avec pour déclic, les services de location, qui ont permis de tester ces engins en trois clics.

La plupart du temps, je roule sur les trottoirs. Même aux heures de pointe, ils sont rarement bondés là où j'habite, et en faisant un peu attention, sans aller trop vite, il n'y a pas trop de danger. Pas plus qu'avec une trottinette classique ou un skate, finalement. Mais au fil du temps, je me suis évidemment fait quelques frayeurs : les voitures qui sortent des garages sans regarder, les piétons qui changent de direction sans prévenir... on se laisse aussi à prendre de la vitesse parfois, quand il y n'y a personne, en oubliant que le long des maisons, n'importe qui peut surgir à tout instant. Se pose d'ailleurs la question de l'assurance en cas de dommage, car les RC ne prennent pas toujours en compte ce type de transport... sauf à le déclarer en amont.



Vient donc la question du partage de l'espace, car il s'agit là du problème central qui risque d'animer de nombreux conseils municipaux, et nos députés ces prochaines semaines : où faut-il rouler ? « Sur les pistes cyclables ! » entend-on souvent. Quand il y en a une, je la prend, évidemment, mais elles restent assez rares en ville, bien loin de couvrir toutes les rues. Pire, elles s'arrêtent souvent au milieu de la circulation, parfois sur d'énormes rond-points que l'on hésite déjà à prendre à vélo ! « Allez sur la chaussée ! » a déclaré la maire de Paris. Pour moi, cette solution est sans doute la pire de toutes, car les trottinettes ne sont pas équipées pour cela : elles ont trop d'écarts de vitesse, offrent très peu de protection, de signalisation (pas de clignotants etc.) et surtout, il faudrait alors exiger les même règles que pour les motos : port du casque, des gants et même des protections supplémentaires, comme à roller.

Pour faire le parallèle avec le vélo, ce jonglage entre le trottoir, les pistes cyclables et la route convient tant qu'il n'y a pas trop d'usagers. Car même les pistes cyclables ne sont finalement pas adaptées à du gros trafic et à des vitesses trop différentes -certaines trottinettes montent jusqu'à 80Km/h, d'autres ne dépassent pas les 20km/h. L'idée la plus sage serait sans doute de diviser la voirie en fonction de la vitesse : pas plus de 10Km/h sur les trottoirs, pas plus de 30 sur les pistes cyclables et au delà, sur la route, moyennant quelques équipements de sécurité (lumières, casque, notamment).

Ne tuons pas la révolution dans l'oeuf !

Comme à chaque changement rapide dans les habitudes, surtout en matière de mobilité (on l'a vu avec Uber), la loi met du temps à venir, un vide juridique qui n'est bon pour personne.

Bien-sûr, ce sont souvent les craintes qui s'expriment en premier. Pour le moment, les piétons sont en première ligne et à juste titre : le trottoir leur était jusque là réservés et les différences de vitesse ont déjà créé de multiples petits accidents, source d'insécurité latente. A force de rouler sur ces espaces, même en faisant attention, on sent que les personnes à pied n'ont pas du tout l'habitude de marcher à droite, de se retourner avant de changer de trajectoire... de « mauvaises » habitudes qui vont de toute façon devoir changer, car on trouve aujourd'hui beaucoup de trottinettes (classiques), des chaises roulantes motorisées etc. Bref, des petits véhicules plus ou moins rapides qui se déplacent plus vite que les piétons mais impossibles à déporter sur la route. Pour autant, je ne minimise pas l'agacement croissant des personnes à pied face à ces ovnis électriques.




Dans certaines villes, comme Strasbourg, le développement du vélo a permis d'adopter sérieusement les pistes cyclables, à l'image de ce qui se fait dans les pays nordiques, comme la Hollande : l'espace est là-bas partagé entre piétons, vélos, scooters et voitures, si bien que la circulation est parfois épuisante, même à pied, où il faut être sur ses gardes en permanence. Reste que là-bas, chacun sait où il a le droit (et l'interdiction) de rouler, et que les pistes cyclables ne s'arrêtent pas au milieu d'un rond-point où une bretelle d'autoroute...

Ma plus grande crainte serait de voir cette petite révolution tuée dans l'oeuf par des décisions prises sans une réflexion à long terme et une vraie concertation : quand la mairie de Paris interdit les trottinettes électriques sur les trottoirs, on comprend l'enjeu, surtout dans une ville aussi touristique et dont les espaces sont déjà saturés. Mais qu'a-t-elle à proposer en face ? Les piste cyclables sont encore loin de couvrir tous les axes, et imposent de faire des détours -on ne peut pas non-plus prendre les sens interdits, contrairement aux trottoirs. Il ne reste donc que la rue pour circuler, un moyen selon moi de reporter le danger ailleurs, et de dissuader ces nouveaux usagers.



Et puis il y a les comportements à risque, que j'observe tous les jours, surtout dans les grandes villes. Foncer sur les trottoirs, frôler les poussettes, circuler sur autoroute (vous avez tous vu la vidéo), ne pas respecter le code de la route, prendre des sens interdits sur la chaussée... Ces gens là, même minoritaires, contribuent à dégrader l'image de ces engins et pourraient contribuer à aboutir à une loi peu favorable à son développement.

En milieu montagnards, que je connais bien, on a eu affaire à un phénomène assez voisin avec l'arrivée des VTT dans les années 90/2000, dont les utilisateurs ont ponctuellement augmenté en fonction des avancées techniques. A Chamonix, par exemple, des chemins de randonnée sont souvent interdits aux vélos, mais la municipalité a développé un grand nombre de circuits adaptés, si bien que la cohabitation se passe plutôt bien... pour l'instant. Avec l'arrivée du VTT électrique, que l'on croise désormais souvent, beaucoup craignent que la masse d'utilisateurs augmente à nouveau sensiblement, pénalisant les amateurs plus « classiques » de ce sport. Mais pour l'heure, ces engins coutent cher et limitent de facto la surpopulation ; ce ne sera peut-être plus le cas d'ici 4 ou 5 ans.

Vite !

Le problème, c'est qu'on n'a plus le temps. A 200/300€ la trottinettes électrique d'entrée de gamme, les vendeurs affichent des croissances à 3 chiffres chaque année et la population sera vite équipée ! Je n'exclus d'ailleurs pas que d'ici 4 ou 5 ans, ce moyen de transport soit devenu un vrai phénomène de société, tout âge confondu.

Mais que faire ? Construire des « pistes cyclables » en masse prendra des années, et la réglementation a besoin de souplesse. Une idée, que certaines communes appliquent déjà, consiste par exemple à diviser l'espace des trottoirs -quand c'est possible- pour proposer une bande de roulage interdite aux piétons. Ce genre de solution est rapide à mettre en place, et évite d'envoyer les trottinettes sur la route...


Les trottoirs partagés, une bonne idée !


Malgré cela, il y a de quoi être pessimiste sur la capacité de nos élus à se montrer efficaces. Il suffit d'observer le sort réservé aux Segway, devenus persona non grata dans plusieurs capitales (comme à Prague, qui les a carrément interdits). En Suisse, l'obligation de les immatriculer et de rouler sur la route (!) n'a sans doute pas non plus contribué à leur développement.

Bref, les prochains mois seront capitaux quant à l'avenir de la mobilité en ville. Pour une fois que l'on a trouvé une solution individuelle peu polluante, facile à stocker et efficace, il serait dommage de la tuer dans l'oeuf, n'est-ce pas ?

Les trottinettes électrique, avenir de la mobilité urbaine ?
1537 votes


N.B. : On me demande souvent quel modèle choisir, et pour cela, je vous recommande chaudement la version ES2 de Segway/Ninebot (test à venir) disponible autour de 350€ sur Gearbest (Code « GBB5ES2FR ») Elle est nettement plus puissant que la M365, et permet de doubler l'autonomie et le couple avec une batterie secondaire !

Cette semaine : résultats financiers, bug FaceTime Group, certificats d'entreprise & #GeekTime

Refurb : Mac mini dès 669€, Apple TV dès 139€, iPad Pro 10,5" à 628€

chargement des réactions

Réagissez à cette news !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur vert Informations 03/2019 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour le 18 mars 2019 avec des modèles Coffee Lake ( 6 à 8 coeurs) et des GPU Radeon Vega. Vous pouvez acheter sans crainte, les iMac ne sont mis à jour qu'une fois tous les 12/18 mois en moyenne.
iMac 21,5" 4k Indicateur vert Informations 03/2019 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 18 mars 2019 avec des modèles Coffee Lake ( 6 à 8 coeurs) et des GPU Radeon Vega. Vous pouvez acheter sans crainte, les iMac ne sont mis à jour qu'une fois tous les 12/18 mois en moyenne.
Apple TV 4k Indicateur vert Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue.
iMac Indicateur rouge Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attendait des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2019 mais Apple n'a pas renouvelé cette version.. qui ne vaut plus vraiment le coup en 2019.
iMac Pro Indicateur orange Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà une bonne année d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro courant/fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...
Mac Mini Indicateur vert Informations 10/2018 899 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2018 avec un tout nouveau CPU à 4 coeurs. Pas de mise à jour prévue avant un moment, vous pouvez acheter sans crainte !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Apple a annoncé un nouveau Mac Pro courant 2018 (voire 2019), plus modulaire et moins fermé que la version actuelle. Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles "tube" datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MacBook Pro 13" Indicateur vert Informations 05/2019 1499 € Surprise ! Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 21 mai 2019, mais sans changement majeur : le CPU gagne 100MHz et Apple a installé un énième "nouveau" clavier censé régler le problème de blocage des touches. On espère une "vraie" nouvelle version en 2020, il ne devrait (normalement) pas y avoir de nouveau modèle 13" cette année.
MacBook Pro 15" Indicateur vert Informations 05/2019 2799 € Surprise ! Le MacBook Pro 15" a été mis à jour le 21 mai 2019, avec une nouveauté de taille (la seule) : le CPU passe à 8 coeurs sur le haut de gamme et Apple a installé un énième "nouveau" clavier censé régler le problème de blocage des touches. On espère une "vraie" nouvelle version en 2020, il ne devrait (normalement) pas y avoir de nouveau modèle 15" cette année.
MacBook Air Indicateur vert Informations 10/2018 1349 € Le MacBook Air a fait son grand retour après 4 ans sans mise à jour ! Vous pouvez acheter sans crainte (mais lisez bien notre test !)
MacBook Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € Le MacBook a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Difficile de savoir si Apple gardera cette machine au catalogue depuis la sortie du nouveau MacBook Air...
Apple TV 2015 Indicateur vert Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Êtes-vous intéressé par le nouvel iPod Touch ?
2750 votes
app
  • Nouveautés

  • Gratuites

  • Payantes

A propos | Mentions légales | Infos Cookies | Contacts | Emploi | RSS | Apps