Actualité

DropBox débarque pour l'iPad

Par arnaud, le

Si l'iPad sait simplifier certaines de nos tâches informatiques, il n'en va pas de même de la copies de documents vers la tablette d'Apple qui oblige à des contorsions itunesques un tantinet ridicules. Heureusement, dropbox est désormais disponible pour l'iPad venant simplifier grandement la gestion des documents.

L'application est gratuite, tandis que DropBox vous permet de bénéficier, tout aussi gratuitement, de 2 Go d'espace de stockage "cloud". Indispensable, autant pour iphone qu'iPad.

DropBox débarque pour l'iPad

DropBox débarque pour l'iPad


dropbox

Date officielle de sortie : Starcraft 2 le 27 juillet !

Par Contributeur, le

Date officielle de sortie : Starcraft 2 le 27 juillet !
Après plusieurs années d'attente, les choses s'emballent pour le deuxième volet de cette série de chez Blizzard. C'est ce matin que le site officiel annonce la sortie du jeu pour le 27 Juillet 2010, 12 ans après la sortie du première opus en France. Pour rappel, StarCraft II: Wings of Liberty est précommandable et une version collector est prévu.

Extrait du site officiel : PARIS, France – 3 mai 2008 – Blizzard Entertainment, Inc. a annoncé aujourd’hui que le très attendu jeu de stratégie en temps réel, StarCraft II: Wings of Liberty, sera disponible en magasin aux États-Unis, au Canada, en Europe, en Corée du Sud, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Russie, au Mexique, à Singapour, en Indonésie, en Malaisie et en Thaïlande, aux Philippines et dans les régions de Taïwan, Hong Kong et Macao à partir du 27 juillet 2010. Les joueurs pourront également acheter StarCraft II: Wings of Liberty directement auprès de Blizzard Entertainment peu après la sortie en magasin.

Date officielle de sortie : Starcraft 2 le 27 juillet !


Précommande sur PrixMac.com
Starcraft2

MacRuby 0.6 disponible

Par arnaud, le

MacRuby 0.6 disponible
MacRuby, implémentation de Ruby 1.9, est désormais disponible pour Mac Os X Leopard et Snow Leopard. La chose s'adresse aux développeurs intéressés par Ruby, langage de programmation orienté objet, qui bénéficie d'une intégration poussée avec Os X.

Un guide complet, en cours d'élaboration, est également de la partie pour les plus néophytes.

Source

Enquête Antitrust : Apple songerait à modifier son contrat SDK

Par arnaud, le

Enquête Antitrust : Apple songerait à modifier son contrat SDK
Nous vous en parlions hier : Apple est regardée de près par les autorités antitrust américaines autour de sa licence d'utilisation du SDK iPhone OS, qui interdit l'utilisation de couches intermédiaires pour développer des applications pour l'App Store. Le Wall Street Journal penses avoir qu'Apple pourrait bien changer les termes de son contrat de licence et donc autoriser l'utilisation de ces fameuses couches intermédiaires - Flash CS5 sait "exporter" des applications fonctionnant sur l'iPhone OS - pour éviter l'enquête fédérale.

Le journal économique, cependant, ne précise pas sa source et on ignore si l'information, très contradictoire avec les récentes décisions de la Pomme, est fiable ou pas.

Source

Michelle Obama a du mal avec l'iPhone

Par arnaud, le

Lors du diner des correspondants à la Maison Blanche, la first lady américaine, Michelle Obama, a tenté de publier son premier Tweet sur un iPhone. Las, la très charmante première dame n'a pas tellement compris comment on tape avec ça et après moult fronçages de sourcils interrogateurs a fini par transmettre le petit engin à un voisin pour lui dicter son texte.

here at dinner this is officially my first Tweet. i am looking forward to some good laughs from the potus and jay, a-t-elle, au final, fait écrire.

Michelle Obama a du mal avec l'iPhone


Source


Pascal Béglin croit à Android

Par Didier, le

Président de Streamwide et Lauréat du Prix de l'entrepreneur en 2003, Pascal Béglin répondait à une interview de Clubic sur le sujet passionnant de l'innovation IT en France. Interrogé sur les systèmes mobiles, l'homme se dit plutôt confiant envers les technologies de Gooole : Aujourd'hui, il y a une bataille entre les systèmes d'exploitation. Android s'imposera probablement, mais tout l'intérêt réside de toute façon dans les applications. La bataille des systèmes a un intérêt, car c'est une certaine forme de contrôle du marché, mais ça n'a aucun impact vu de l'utilisateur. C'est réservé aux geeks, ou a une communauté de développeurs. Monsieur Tout-le-Monde n'en a rien à faire, du moment que ça marche. Pour nous, ça a un intérêt, comme pour tous les gens qui veulent développer des applications. Et nous préférons évidemment les systèmes plus ouverts, comme Android.



Justice : la fiabilité de l'IP comme preuve en question

Par arnaud, le

Justice : la fiabilité de l'IP comme preuve en question
Le Point s'intéresse à un fait divers plutôt étrange : un homme a été placé en garde à vue, après que la police ait identifié son IP comme étant celle ayant servi à passer de fausses annonces sur Meetic et deux autres sites de rencontre. C'est à la base une jeune femme qui dépose plainte suite à des appels téléphoniques graveleux. Ceux-ci font suite au dépôt d'annonces, à l'insue de la jeune femme mais en son nom, avec utilisation frauduleuse d'images de son profil Facebook. La police identifie l'IP ayant servi à passer ces annonces et remonte jusqu'au propriétaire de l'ordinateur utilisant cette IP.

L'homme est placé en garde à vue et pas mal secoué, au point de presque avouer les faits. Finalement, l'enquête montrera que l'IP du suspect était utilisé, à son insu, par un tiers qui avait récupéré sa clef WEP sur un ordinateur volé. Aujourd'hui, il n'y a aucun moyen simple et rapide de savoir avec certitude qui a utilisé une adresse IP à un moment précis. Si à l'avenir, pour télécharger illégalement et impunément, il suffit de pirater le Wi-Fi de son voisin, les internautes indélicats seront nombreux à s'adonner à ce qui pourrait devenir le sport national dans l'Hexagone. Et ce, sans être des experts informatiques : sur Internet, des sites expliquent comment casser une clé de protection sans fil en quelques minutes, ou comment passer au travers des mailles des filets de l'Hadopi... La bataille s'annonce difficile pour l'État., conclu Le Point.

Source


Les Apps iPad 1$ plus cher que les Apps iPhone

Par arnaud, le

Si les premières applications disponibles pour iPad laissaient craindre une augmentation significative des prix, les choses tendent à se calmer désormais avec un différentiel moyen un peu inférieur à 1 $ entre les prix iPad et ceux pour iPhone. Selon les constatations statistiques de Distimo, le prix moyen d'une application pour la tablette d'Apple est de 4,67 $, contre 3,87 $ sur iPhone et iPod touch.

Autre donnée, 80 % des applications iPad sont payantes, contre 73 % sur iPhone. Le business, en tout cas, doit aller pour le mieux : Apple révélait, hier, que 12 millions d'applications ont déjà été téléchargées pour sa tablette, elle même déjà écoulée à un million d'exemplaire.

Les Apps iPad 1$ plus cher que les Apps iPhone


Source

Gates : Apple fait du bon boulot, plein de tablettes MS en projet

Par arnaud, le

Invités à Causer économie pour la chaîne conservatrice Fox, Bill Gates et Warren Buffet ont glosé sur les nouvelles technologies - un investissement risqué car le paysage technologique connaît des ruptures tous les 5 ans selon Gates, la conjoncture économique, Apple et les tablettes.

Gates : Apple fait du bon boulot,  plein de tablettes MS en projet


Extraits :

Warren Buffet : Steve Jobs a fait un boulot incroyable

Bill Gates : Oui, je pense que, d'une manière générale aussi bien que dans le détail, Apple a fait du très bon boulot. Microsoft a de nombreux projets de tablettes en chantier. Nous pensons que le travail avec un stylet, que Microsoft a défriché, deviendra essentiel pour les étudiants. Ça peut déboucher sur un périphérique sur lequel vous pouvez non seulement lire, mais aussi créer des documents au même moment.

Source


Une plainte pour violation de brevet vise l'iPhone dans sa globalité

Par arnaud, le

Une plainte pour violation de brevet vise l'iPhone dans sa globalité
NetAirus Technologies LLC a déposé une plainte contre Apple visant l'iPhone dans sa généralité. La plainte, déposée devant l'U.S. District Court du District central de Californie fait état de la violation du brevet US 7103380 B1 qui décrit un téléphone micro-ordinateur petit et léger, conçu à la fois pour la portabilité et une utilisation de bureau.

Ce brevet, demandé en 1999 et accordé en 2006, est détenu par un certain Richard J. Ditzik qui semble s'être fait une spécialité de ce type de procès. NetAirus demande l'arrêt de commercialisation de l'iPhone et des indemnisations financières.

Source

Retour sur MacRuby, une idée vraiment originale et prometteuse

Par Didier, le

Retour sur MacRuby, une idée vraiment originale et prometteuse
Arnaud vous en parlait ce matin, MacRuby continue son évolution et c'est donc l'occasion d'entrer un peu en matière sur cet outil un peu particulier, et destiné aux développeurs.

MacRuby est une implémentation de Ruby 1.9 écrite au-dessus des technologies au coeur de Mac OS X, telles que le runtime objective-C, le garbage collector, LLVM, et les frameworks tels Foundation et ICU. Le but du projet est de permettre de créer de vrais applications optimisées pour Mac OS X qui ne sacrifient pas les performances tout en gardant les avantages de l'utilisation de Ruby.

L'idée de rassembler les technologies d'Apple dans Ruby n'est pas nouvelle (http://rubycocoa.sourceforge.net/), mais MacRuby pousse le bouchon encore plus loin. Chaque objet créé dans un script ruby est un objet Objective-C et devient donc accessible depuis du code Objective-C. Le contraire fonctionne aussi, puisque tous les frameworks du système sont utilisables depuis un script ruby. Pour cela, MacRuby utilise une des nouveautés de Ruby 1.9, les arguments nommés. Ainsi, l'appel à la méthode performSelector:withObject: s'utilise de la façon suivante:

Obj-C:

[myObject performSelector:@selector(display:) withObject:str];


MacRuby:

myObject.performSelector("display:", withObject:str)


De plus, les objets les plus utilisés (String, Array, Hash, Fixnum) sont définis par-dessus leur équivalent Foundation (NSString, NSArray, NSDictionary, NSNumber). Cela permet de transiter entre les deux langages de façon totalement transparente: il est possible de passer un array ruby à une méthode Objective-C, et inversement.

Grâce à l'utilisation de LLVM, MacRuby est aussi capable de compiler n'importe quel script ruby en langage machine (des fichiers .rbo sont générés), ce qui permet de ne pas avoir à distribuer le code source.

MacRuby vous permet donc d'écrire des applications Mac utilisant la puissance des framework du système, tout en gardant l'élégance et la simplicité de ruby.

Apple fera-t-elle une petite place à MacRuby à la WWDC ? Espérons-le !


VMware Fusion 3.1 Release Candidate disponible !

Par Ergo, le

VMware Fusion 3.1 Release Candidate disponible !
La version 3.1 Release Candidate de VMware Fusion est enfin disponible. Elle propose, entre autres nombreuses améliorations et corrections, une amélioration des performances graphiques dans les jeux et autres applications 3D, une meilleure gestion de l'USB ainsi que de BootCamp...

Le support des machines virtuelles est, également, amélioré de même que la gestion des disques virtuels passant ainsi de 950Go à quelques 2To.

Tous les détails en suivant le lien ci-dessous.

Source

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos