Actualité


Steve Jobs aurait eu 58 ans aujourd'hui

Par Didier, le

Steve Jobs est né le 24 février 1955 à San Francisco. Comme vous le savez tous, le fondateur d'Apple est mort le 5 octobre 2011, des suites d'un cancer du pancréas dont il ne s'est jamais remis. Il aurait donc eu 58 ans aujourd'hui et bon nombre d'entre nous auraient aimé que son génie ne nous quitte pas si vite. Celui qu'on appelait affectueusement iPapy dans ces colonnes aura influencé des générations d'entrepreneurs dans le monde, et su insuffler à Apple un véritable ADN, comme il le qualifiait lui-même. Steve, on ne t'oublie pas ! Merci à tous ceux qui nous l'ont signalé

Le livre de la semaine : entretien avec Guillaume Gète pour Mountain Lion Efficace

Par Didier, le

Le livre de la semaine : entretien avec Guillaume Gète pour Mountain Lion Efficace
Parmi les fans d'Apple que nous sommes, il y a ceux qui ont connu la marque grâce aux iPod/iPhone/iPad... et puis il y a les autres, ceux qui sont tombés dans le Mac quand ils étaient petits, quand la part de marché laissait penser que l'on vivait là, ses derniers instants. Il n'y a pas eu beaucoup d'Apple Expo où je n'ai pas croisé Guillaume Gète, tantôt en tant que formateur Apple, tantôt consultant. N'ayant jamais décroché du Mac, Guillaume s'est donc logiquement tourné vers la littérature, où il met à profit ses connaissances poussées de l'univers Apple, pour une faire profiter le commun des mortels.

D'ailleurs, il en pense quoi, G.G., des évolutions de Mac OS X ? Nous profitons de la sortie de Mountain Lion Efficace pour lui poser quelques questions sur les derniers félins d'Apple, qui n'ont pas enchanté tout le monde. Entretien.

Depuis Lion, on a l'impression qu'Apple a du mal à convaincre les utilisateurs du bienfondé de certaines nouveautés, notamment ses clients historiques. Tu trouves cela justifié ?



Lion était surtout un animal compliqué par son côté "retour vers le Mac". L'idée était de faire revenir vers le système certaines fonctions de l'iPad, mais ça a été une stratégie à double tranchant.

D'un certain côté, je peux comprendre l'ambition d'Apple : vouloir rendre l'informatique à nouveau simple. D'un autre côté, je regrette que l'on manque parfois de fonctions un peu plus avancées dans l'OS, et surtout orientées serveur.

Que penses-tu de cette manie de Cupertino de supprimer des fonctions souvent "clefs" d'une version à l'autre ? (Partage Web, FTP, Rosetta...)



Le tout étant de savoir ce qu'est une fonction-clé. Pour moi, les exemples que tu donnes ne sont pas justement clé. Le partage web, c'était bien, mais je pense que ça concerne une frange limitée de la population. Sur l'ensemble des parcs que j'administre, je n'ai jamais entendu personne râler parce qu'il avait disparu. C'était bien il y a dix ans, mais aujourd'hui, les plate-formes de publication web sont omniprésentes avec l'essor des blogs, Tumblr, de Facebook, etc. Par ailleurs, avec les problèmes de sécurité qu'on rencontre aujourd'hui, ça devient complexe à gèrer au sein de mises à jour système. Celui qui veut vraiment faire du web a tout intérêt à passer par un MAMP par exemple : ça s'installe par glisser-déposer et en trois clics, tu as un environnement Apache-PHP-MySQL qui fonctionne bien, et ça suffira pour les 5% des gens qui en ont vraiment besoin.

Pour le FTP, c'est différent : c'est un système certes couramment utilisé, mais hélas cruellement peu sécurisé (mots de passe en clair, brrrrr). Qu'Apple décide de le dégager, ça n'est pas forcément un mal, mais ils devraient en parallèle pousser vers une solution de partage simple mais un peu plus sécurisée (ex : WebDAV, qui est en plus particulièrement mis en avant par exemple dans iWork sur iOS, ou SFTP).

Pour Rosetta, c'est encore plus compliqué, mais je pense que c'était nécessaire pour pousser les développeurs à ne pas se reposer sur leurs lauriers et à passer rapidement vers le développement Intel. Si Apple avait dit "on laisse Rosetta durant 5 ans", beaucoup de développeurs (surtout les plus gros, oui Adobe, je te regarde dans les yeux) auraient pris leur temps pour faire le saut.

En revanche, il y des vraies modifications qu'Apple a effectuée et qui sont peut-être allées un peu trop violentes. Prenons comme exemple la gestion des documents dans OS X avec l'enregistrement automatique. Ça c'est une vraie bonne idée qui répond à un vrai besoin (en 2013, il est réellement inacceptable de perdre encore des données juste parce qu'on a pas le réflexe de faire Cmd+S toutes le 2 mn). Mais supprimer la fonction Enregistrer sous au profit d'une fonction Dupliquer pas vraiment pratique, c'était sûrement aller trop loin. Idem pour le verrouillage automatique des fichiers : était-ce vraiment intéressant ? Était-il vraiment nécessaire de cacher la liste des calendriers dans iCal (pardon, Calendrier) dans un menu pop-up crétin, ou de ne pas afficher les groupes en même temps que les contacts dans le Carnet d'adresse (pardon, Contacts) ? La meilleure preuve que non, c'est qu'Apple est revenue en arrière sur 10.8. C'est bien d'aller dans une direction, mais parfois, il faut freiner avant de tomber dans le vide :-) Et d'un autre côté, ça montre aussi qu'Apple a entendu certaines grosses critiques, et c'est assez agréable.

GateKeeper est désormais actif par défaut sur OS X. Le fonctionnement n'est-il pas un peu déroutant pour un débutant qui télécharge un programme non signé sur le web ?



Oui, mais en même temps, c'est un pas important vers plus de sécurité pour ce même utilisateur débutant. Vaut-il mieux qu'il ait un message d'erreur quand un logiciel n'est pas signé, ou vaut-il mieux qu'il puisse installer tout et n'importe quoi sans garde-fou ? C'est le problème toujours délicat d'ajouter de la sécurité à son système : le risque, c'est de le complexifier et de rendre son utilisation moins agréable.

À la limite, Gatekeeper me dérange moins que le message qui apparait à chaque fois qu'on lance une application pour la première fois sur son Mac. Au bout d'un moment, on clique dessus machinalement et on ne lit plus le message. C'est un peu comme l'UAC de Windows 7 : ça fait peur car ton écran est tout noir, mais ça t'empêche pas de continuer. Bof donc.

Justement, Windows a pas mal évolué ces dernières années. Est-ce que le fossé -en terme de simplicité- avec Mac OS X est toujours aussi grand, selon toi ?



Sur certains points, Windows a fait des progrès. J'ai installé Windows 7 sur un Mac Pro récemment, je n'ai pas rencontré de heurt majeur, ça tourne vite et c'est plutôt stable. Mais il y a toujours des trucs qui me rendent dingue, comme la gestion incroyablement peu claire du panneau de configuration du réseau qui n'a pas changé depuis XP et qui est juste catastrophique en terme d'ergonomie. Ce n'est pas que l'habitude d'OS X : la gestion des configurations réseau est réellement peu claire, et ça m'agace car je suis souvent dans ce genre de réglages chez mes clients (oui, j'ai des clients qui ont du Windows, et oui, je survis :) ). Après, c'est un OS sans trop de prise de risque, mais son interface n'a pas un aspect Playskool et reprend quelques concepts d'Apple, comme le Dock. Je vais pas dire que je suis fan, et que j'en ferai mon OS de production, mais ça me fait moins mal aux yeux qu'avant, et c'est déjà un progrès.

En revanche, j'ai eu récemment un PC portable sous Windows 8 récemment sous la main, et là ça a été la douche froide. Déjà, le discours de Microsoft qui déclare vouloir faire un OS sans compromis, mais finalement ne fait que ça, c'est un échec sur toute la ligne. Et passer deux heures pour essayer de s'accrocher à un réseau Wi-Fi sans y arriver, plus qu'agaçant. Trop d'éléments dissimulés, trop de changements pas forcément pertinents, et cette dualité de la nouvelle interface Windows 8 / Bureau… Je ne suis pas emballé.

Maintenant, à savoir si OS X est plus simple, c'est une question intéressante. Il est forcément plus simple car l'expérience est unifiée : tu prends n'importe quel Mac aujourd'hui, tu le sors du carton, tu sais [exactement] comment tu vas te connecter au Wi-Fi ou gérer certains paramètres de la machine. Tu pourrais même utiliser le Mac d'un pote au Japon et t'y retrouver quand même avec une interface en japonais. Sur un PC, ça va dépendre de la surcouche logicielle qu'ajoute le constructeur à l'OS, et parfois tu as des surprises, d'une plate-forme à une autre : pas forcément le même logiciel de lecture multimédia, de gestion du réseau, du contrôle du clavier ou du Bluetooth…

Pour la simplicité, on voit bien clairement aujourd'hui où Apple va, et c'est sur la piste de l'iPad. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, car le système actuel [est] complexe. Prends le dossier Bibliothèque : c'est un vrai fourre-tout bordélique. Finalement, le masquer et ne l'afficher qu'en appuyant sur la touche Option dans le menu Aller me semble la solution parfaite : c'est toujours disponible pour les power users, et les autres n'ont pas un dossier incompréhensible en permanence devant les yeux, avec les risques que ça implique ("j'ai tout mis à la Corbeille, je m'en sers jamais de ces trucs moi !").

Dans notre récent sondage consacré à 10.9, 21% veulent une nouvelle interface, 17% un nouveau Finder. Est-ce qu'il est temps pour Apple de proposer de vrais changements à ce niveau ?



Il est surtout temps pour Apple de dégager le Finder. Et je ne dis pas ça forcément en riant. Après tout ils l'ont bien fait avec iOS.

Ça, ça serait révolutionnaire ! Si on y réfléchit bien, le Finder date d'une époque où l'informatique était mystérieuse, où la communication inter-applications passait [forcément] par lui et où les fichiers étaient bien moins nombreux. Aujourd'hui, les interactions entre les applications sont de plus en plus nombreuses et faciles et nous conservons des dizaines de milliers de documents sur nos disques. Après tout, avec iLife, Apple avait bien entamé ce processus : on peut faire un montage vidéo à partir de ses photos et de sa musique sans jamais passer par le Finder, tout étant à portée de main. De même, on est aujourd'hui habitué à utiliser des outils de recherche de plus en plus puissants, et le public y est habitué (merci Google). La souris était un concept mystérieux il y a 30 ans, plus aujourd'hui. Les gens savent utiliser un navigateur web. En clair : le Finder n'est peut-être plus qu'un reliquat du passé.

Pour autant, je ne dis pas qu'Apple doit aller forcément vers la culture mono-fenêtre d'iOS, mais peut-être repenser radicalement l'OS pour proposer un nouveau paradigme. Évidemment, si je dis ça, il y aura forcément des gens pour dire que c'est trop extrême, impossible à envisager, que ça ne peut pas marcher, etc. Ce qui rend le challenge encore plus intéressant, car si il y a une société qui peut faire bouger ses propres lignes (et même si ça fait parfois râler), c'est bien Apple.

Le livre de la semaine : entretien avec Guillaume Gète pour Mountain Lion Efficace


On ouvre les paris : pour toi, Mac OS 10.9, ça sera... + d'iOS ? Un retour aux sources ? Une mise à jour dans la lignée des précédentes ? Comment vois-tu le système évoluer ?



Il sera surtout intéressant de voir le rôle que Jony Ive va jouer au sein de ce développement, puisqu'il est maintenant responsable de la partie Human Interface à travers toute la branche logicielle de la boite. C'est un point qui va être fondamental dans les années à venir, car j'ai toujours trouvé qu'il y avait parfois une certaine inadéquation (pour ne pas dire pire) entre l'interface des logiciels comme Contacts ou Calendrier (un look très vieillot) avec le design général du Mac. Est-ce que Ive va nous donner un OS plus proche du design de Eve dans Wall-E ? Quelque chose d'organique ? De plus sobre, mais également plus "limpide" ? Ça va être passionnant.

Après, en dehors de l'interface, j'aimerais surtout qu'Apple rapproche également OS X d'iOS, mais sur un plan plus fonctionnel. Par exemple, pour transférer des fichiers entre le Mac et l'iPhone, ça reste la bérésina : avoir un Airdrop-like serait quand même plus sympa. De même, quand un contact m'appelle, pourquoi ne pas m'en informer sur mon Mac ? Ce n'est quand même pas de la science-fiction : le Mac savait le faire [il y a dix ans] !!! En 2002, via Bluetooth, mon Mac m'affichait le contact de mon téléphone sur mon écran quand il appelait, et là il y a juste eu une régression énorme. De ce côté, Apple pourrait largement améliorer les choses.

Le livre de la semaine : entretien avec Guillaume Gète pour Mountain Lion Efficace

A qui s'adresse Mountain Lion Efficace ? Aux débutants uniquement ?



Mais non, voyons :-)

Il s'adresse à tous les utilisateurs de Mac qui souhaitent apprivoiser leur félin, en s'amusant. Car j'ai horreur des bouquins soi-disant pédagogiques où on te débite simplement le contenu de l'aide en ligne. Le but de Mountain Lion Efficace, c'est justement d'aller un peu dans les recoins cachés, de fournir des méthodes pour aller plus vite, être plus productif, et tout ça dans la bonne humeur. Le meilleur compliment qu'on puisse me faire, c'est me dire "j'ai appris plein de trucs dans votre bouquin, et en plus je me suis marré". Ça, ça n'a pas de prix !

J'essaie également de faire un peu d'éducation sur la gestion de son Mac, en particulier sur le fait qu'il n'est pas forcément nécessaire de faire une maintenance d'enfer pour avoir un Mac qui marche (exemple : pas la peine de reconstruire les autorisations toute la semaine : si c'était utile, ça fait longtemps qu'Apple l'aurait automatisé dans le système). C'est aussi voir un peu les outils formidables qu'OS X propose alors qu'ils sont sous-utilisés, d'où l'idée de mettre pas mal en avant Automator et Applescript, ou de montrer pourquoi on n'a globalement pas besoin d'un autre lecteur PDF qu'Aperçu sur son Mac.

Tu veux savoir à quel point c'est un livre pour tous ? Ma maman en a lu quelques extraits et m'a dit "ah ben dis donc, même moi j'ai compris !". Mais même des vieux routiers du Mac ont découvert des trucs qu'ils ne connaissaient pas dedans. C'est pas une preuve ? :-)

Je veux acheter Mountain Lion Efficace ! Comment fais-je ?



Mountain Lion Efficace est disponible :

- à la Fnac, pour 30€40
- sur Amazon, pour... 30€40 également

Merci à Guillaume d'avoir accepté de répondre à nos questions. Vous pouvez le retrouver sur son site web et également son fameux blog !

Attention à l'escroquerie : des faux concours Apple sur Facebook

Par Didier, le

Plusieurs lecteurs nous ont signalé des pages Facebook un peu douteuses et créées tout récemment : ces dernières affichent un pseudo-concours, soit-disant organisé par Apple, qui mettrait en jeu des iPhone 5 impossibles à revendre.

Attention à l'escroquerie : des faux concours Apple sur Facebook


En réalité, il ne s'agit évidemment pas d'Apple, mais des petits malins qui ont décidé de capitaliser les J'aime pour ensuite, proposer d'autres jeux-concours, en fournissant des liens vers des numéros surtaxés.

Pour le moment, on nous a rapporté une page française et une page belge, qui ont capitalisé des milliers de fans en quelques heures. Si vous en voyez d'autres, vous pouvez les mentionner dans les réactions.

N'hésitez d'ailleurs pas à les signaler comme escroquerie, histoire d'éviter à d'autres de se faire avoir :

Attention à l'escroquerie : des faux concours Apple sur Facebook

Dernier rappel : gagnez un iPad mini avec Beesapps !

Par Didier, le

C'est la dernière ligne droite ! Il vous reste encore quelques heures pour participer au grand concours organisé avec Beesapp et Mac4Ever, qui vous permettra de remporter un iPad mini et un Apple TV, ainsi que des licences pour le logiciel Beesy. Pour tenter de gagner l'un de ces lots, il vous suffit d'être un utilisateur régulier de Twitter, l'ensemble des règles étant décrites sur cette page. Et ça, c'est un vrai concours !

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos