Actualité

iPad goes to Hollywood

Par arnaud, le

Apple a sorti une publicité spéciale Oscars, qui porte fort logiquement le titre Hollywood, fonctionnant sur un mécanisme similaire à celui des deux dernières pubs iPad.

Mises en vedette, des apps comme iMovie, quelques applications vidéos, ainsi qu'un générateur de "clap" et.... Plans iOS 6, utilisé pour mettre en mouvement les fameuses lettres Hollywood installées au dessus de Los Angeles.

(Invalid youtube)

HP Slate 7, le retour d'HP dans l'univers tablette passe par Android

Par arnaud, le

Un petit tour et puis s'en va, et puis revient : HP, après avoir lancé puis abandonné très rapidement sa tablette TouchPad équipée de WebOS, tente de revenir dans le jeu en dévoilant, à l'occasion du Mobile World Congress de Barcelone,,une tablette Android 7" nommée HP Slate 7, qui sera lancée aux USA courant avril. L'engin vise délibérément le marché d'entrée de gamme, la tablette sera vendue à partir de 169 $.

Pour ce prix, vous obtenez une tablette 7" avec un écran 1024x600 pixels, 8 Go de stockage (et un lecteur de carte micro-SD), une dual-core 1.6GHz ARM Cortex-A9, secondé par 1 Go de RAM, le tout pour 380 grammes, 10, mm d'épaisseur et des dimensions de 197 mm sur 116 mn. L'appareil arrivera équipé d'Android Jelly Bean version 4.1.

HP Slate 7, le retour d'HP dans l'univers tablette passe par Android


HP Slate 7

Apple Store à Rennes : l'hypothèse d'une installation en centre-ville

Par arnaud, le

En fin de semaine dernière, nous évoquions l'hypothèse que l'installation d'un Apple Store à Rennes dans une nouveau centre commercial nommé Alma, géré par Unibail-Rodamco, un partenaire fréquent d'Apple. Le centre doit ouvrir en octobre 2013. Ouest France, ce dimanche, a également noté cette hypothèse tout en précisant qu'Apple pourrait suivre une autre piste et installer sa boutique en plein centre-ville.

Autre piste, l'ancien centre d'information sur l'urbanisme (Le CIU) situé derrière une vaste grille au 14, rue Le Bastard. Un très bel hôtel particulier datant du XIXe siècle que la ville pourrait bientôt vendre. Un endroit idéal pour Apple car l'immeuble, de plusieurs centaines de mètres carrés avec une vaste cour, est placé dans l'une des rues les plus commerçantes et passantes de la ville : la rue le Bastard, précise le quotidien régional. Apple aurait envoyé deux émissaires, il y a plusieurs mois, pour se renseigner sur cet immeuble auprès de la mairie de la ville, un immeuble idéalement situé en plein centre-ville et dans une rue piétonne à fort passage.

Apple possède deux types de boutiques : les boutiques de type centre-commercial de périphérie, et les flagship, installés dans les plus grandes villes et dans des bâtiments prestigieux. Reste à savoir quelle hypothèse se concrétisera à Rennes.

Apple Store à Rennes : l'hypothèse d'une installation en centre-ville



Source

Merci Neo007

PDF Expert, la trousse à outils PDF pour iPhone, est gratuite

Par arnaud, le

0Si vous traitez et lisez des fichiers PDF fréquemment, peut vous intéresser. Ce logiciel, devenu temporairement (8,99 €) sait bien sûr lire les fichiers PDF, mais il sait également les surligner et les annoter, de même qu'il permet de remplir les formulaires PDF et de marquer les pages qui vous intéressent à l'aide de signets.

Il est possible d'accéder aux principaux services de stockage en ligne, d'ouvrir les pièces jointes PDF depuis des applications tierces et de protéger vos fichiers à l'aide d'un mot de passe.

PDF Expert, la trousse à outils PDF pour iPhone, est gratuite



iPad 5, les premières coques jouent au poker

Par arnaud, le

C'est un petit rituel du monde Apple : à peine les premières fuites concernant un nouveau produit, ou un nouveau design se font-elles jour que des fabricants de coque les prennent pour argent comptant et réalisent des prototypes de coques de protection, histoire d'être prêt si ce nouveau design venait à être confirmé. Les plus optimistes peuvent bien sûr, considérer que les fabricants asiatiques de coques disposent d'informations confidentielles, mais il est aussi fort possible d'en douter.

iPad 5, les premières coques jouent au poker


Dans cette partie de poker menteur, les premières coques concernant un iPad 5, redessiné, sont apparues ce week-end. Elles mettent en image l'idée d'un design inspiré de celui de l'iPad mini : bords arrondis, bordures plus fines autour de l'écran, pour une tablette embarquant toujours un écran 9,7" mais d'une taille globalement inférieure à celle des générations actuelles.

iPad 5, les premières coques jouent au poker


Source

Galaxy S4 : lancement le 14 mars confirmé

Par arnaud, le

Reuters a obtenu confirmation par Samsung du lancement, à New York, le 14 mars prochain de la prochaine génération de son smarphone à succès le Galaxy S4. Le Coréen affirme avoir été bombardé de demandes par les opérateur américains pour ce lancement aux USA. Pour l'heure, pas d'information tangible sur les entrailles de l'engin.

Bertrand Serlet a investi dans everpix

Par arnaud, le

Il y a quelques semaines, nous vous parlions d'everpix, un service d'hébergement de vos images en ligne, lancé par deux français expatriés en Californie. Le service permet de stocker toutes vos images, sans limite de quantité, sous réserve de souscription à un abonnement - 4,99 $ mensuels, 40 $ annuels.

L'équipe s'est lancée récemment dans un tour promotionnel aux USA, et sponsorisé le site de John Gruber, l'influent blogueur américain qui rapporte cette information : parmi les investisseurs dans cette start-up figurent deux noms prestigieux : Bertrand Serlet, l'ex architecte en chef d'Os X (il a quitté Apple en 2011), délicieux frenchie à l'accent chevillé au corps, et Michael Herf, co-fondateur de Picassa, le service d'hébergement d'images de Google. Deux investisseurs de poids qui témoignent, par leur seule présence, du côté prometteur du service.


(Invalid youtube)


everpix

ownCloud, une version 5 de la DropBox personnelle en approche

Par arnaud, le

ownCloud, une version 5 de la DropBox personnelle en approche
Connaissez-vous ownCloud ? Il s'agit d'un projet Open Source qui permet d'héberger, sur l'ordinateur de votre choix (Mac, Windows, Linux) un serveur offrant des services voisins de DropBox. Différence majeure, c'est vous qui hébergez votre "cloud" et contrôlez les données et les accès. Des clients iOs et Andrdoi sont de la partie. Sur iOS, ownCloud – with legacy support est vendu ownCloud – with legacy support.

Le service travaille à une nouvelle version 5.0, dont la première bêta est attendue cette semaine. Celle-ci apportera une interface repensée, qui offrira plus d'espace à vos données et moins aux éléments de configuration, une nouvelle galerie photo plus ouverte aux partages sociaux, un lecteur vidéo et un lecteur de PDF. Une démo de la version 4.5.7 peut être essayée en ligne, tandis que le logiciel nécessaire pour l'hébergement de votre serveur est gratuit.

ownCloud

Microsoft également piraté grâce à la faille Java

Par arnaud, le

Microsoft a reconnu, à son tour, avoir eu des ordinateurs hackés grâce à l'exploitation de la faille Java, la même qui avait touché Apple, le New York Times, Facebook et consorts. Microsoft a indiqué qu'un petit nombre d'ordinateurs dont certains Mac de la Mac Business Unit ont été infectés par un logiciel malicieux utilisant des techniques similaires à celles documentées par d'autres entreprises. Redmond n'a as de preuve que des donnés d'utilisateurs aient été compromises.

WebOS revivra peut-être dans les TV intelligentes de LG

Par arnaud, le

WebOS bouge encore : le système d'exploitation, développé par Palm, puis racheté par HP, avant que ce dernier n'abandonne son développement, le transforme en Open WebOS, serait sur le point d'être acquis par le coréen LG.

LG ne compte pas utiliser celui-ci pour les smartphones, l'entreprise mise sur Android sur ce plan. Au lieu de ça, LG compte utiliser WebOs pour ses TV intelligentes afin d'offrir une expérience utilisateur intuitive et des services connectés. L'équipe de WebOS va rejoindre les LG Silicon Valley Labs, installés à Sunnyvale et San Francisco. LG, se faisant, entend se démarquer de Google dont les exigences pour l'utilisation d la Google Tv rendent LG mal à l'aise.

WebOS revivra peut-être dans les TV intelligentes de LG


Source

Avant-Première : Real Racing 3 iOS en vidéo

Par arnaud, le

C'est sans doute le jeu le plus attendu du moment sur iPhone, iPod touch et iPad : Real Racing 3, de EA/Fire Monkeys sort, en France, le 28 février prochain mais est déjà disponible, en Australie et en Nouvelle-Zélande depuis quelques jours. L'éditeur utilise ce délai pour ajuster le fonctionnement de son mode freemium, lequel a aussi beaucoup fait parler. Qu'attendre de ce jeu, et comment fonctionne ce modèle commercial du freemium sur un titre comme celui-ci ? Réponse dans notre petit test et notre vidéo.

(Invalid youtube)



La course qualité console



N'y allons pas par quatre chemins : Real Racing est la course la plus aboutie et évoluée sur iOS. Les graphismes sont étonnants, d'une qualité proche du monde console, le plaisir de conduite est bien présent, avec une sensation de progression assez constante et satisfaisante.

Pour emmener le moteur graphique exceptionnel du titre, point de mystère : un iBidule relativement récent est requis. Le jeu fonctionne à partir de l'iPhone 4, de l'iPod touch 4G et de l'iPad 2. Nous l'avons volontairement testé sur l'iPad 3, et son écran Retina, une tablette qui est, dans la liste des tablettes compatibles, celle qui offre les moins bonnes performances graphiques. Même sur celle-ci l'expérience s'avère très fluide. Notez que, sur la vidéo, les performances graphiques sont un peu dégradée, du fait, évidemment, de l'enregistrement de celle-ci.

Avant-Première : Real Racing 3 iOS en vidéo


Si l'environnement graphique est d'un niveau de qualité jamais vu sur iBidule - les textures sont très détaillées, les arbres bien modélisés, le décor fidèlement rendu - il se dégage parfois une impression de vide : vous concourrez sur des circuits réels, fidèlement modélisés, mais où l'absence de public se fait sentir.


Le freemium, mais c'est pas grave



L'idée d'EA pour tirer un maximum de revenus de Real Racing 3 est celle du modèle freemium : le jeu est gratuit, mais, pendant les parties, il vous force à attendre : attendre pour réparer votre voiture endommagée, attendre pour faire la maintenance de celle-ci, attente lorsque vous achetez une voiture pour sa livraison.

C'et évidemment assez pénible, mais les délais demeurent acceptables. La livraison de voiture est la plus longue, plusieurs dizaines de minutes, les réparation se comptent, elles, en (dizaines) minutes. Il est possible de supprimer ces délais en utilisant des jetons d'or, que vous,pouvez acheter et que vous glanez au fil de vos courses.

Dans l'ensemble, et après quelques jours de jeux, nous n'avons pas été contraint de passer en caisse. il suffit de reposer, de temps à autre, votre iBidule pour continuer à progresser dans le jeu. Les délais sont absolus : si vous devez patienter 20 minutes, peu importe que la tablette soit allumée ou pas, le jeu lancé ou nom. 20 minutes, c'est 20 minutes ! Le paiement n'est là que pour les plus impatients. Globalement, le système nous apparaît bien pensé, assez incitatif, mais sans obligation.




Multiples modes de jeu



Real Racing 3 offre une multitudes d'épreuves, sur des circuits variés, une petite dizaine, qui reproduisent les tracés des circuits réels. Aux courses classiques s'ajoutent des courses par élimination (toutes les 20 secondes, le dernier concurrent est éliminé), des courses à la plus forte vitesse à un point donné d'un circuit, des courses où il s'agit, en ligne droite, de battre un compétiteur (il faut passer les vitesses au meilleur moment)...

Le time shifted multiplayers est une autre innovation du titre, largement utilisée. Vous pouvez, par le biais du Game Center, inviter vos amis à concourir contre vous, sur une course donnée. Quel que soit le moment où ils acceptent votre invitation, ils livreront bataille contre votre performance, réalisée précédemment. Et point de fantôme dans cette course : on concourt contre une voiture réelle, qui reproduit les performances de la partie initiale et avc laquelle on peut interagir. Le jeu se charge de tricher pour faire correspondre les deux parties. Dans les faits, ça s'opère sans aucun signe visible et l'impression est excellente.

Ce même mode est d'ailleurs utilisé en course : vous courrez contre d'autres joueurs, dont les performances ont été enregistrées par RR3. C'es fort stimulant.


Excellentes sensations de conduites



Real Racing 3 est le meilleur jeu de course automobile disponible. Il restitue très bien les impressions de vitesse et la sensation du pilotage. Avec un peu d'expérience, on sent très bien quand la voiture va déraper dans une courbe et on perçoit à merveille les différences entre les véhicules. Car, comme chez ses prédécesseurs, Real acing 3 vous permet d'acquérir diverses voitures, lesquelles vous ouvrent des épreuves spécifiques, liées à leur cylindrée.

Avant-Première : Real Racing 3 iOS en vidéo


De nombreux modes de contrôles sont proposés : accéléromètre, contrôles à l'écran, accélération, freinage et trajectoire plus ou moins assisté. Le jeu accompagne votre progression de manière très fine.

Le seul point plutôt médiocre dans l'expérience est niveau sonore : le bruit du moteur est peu convainquant par moment (ça dépend des voitures).

Le jeu supporte le mode TV out et l'affichage sur grand écran vient encore plus brouiller la différence entre celui-ci et un jeu console.

En course, vous abimez votre voiture en cas de contact ou de sortie de route. La réparer exigera d'attendre quelques longues minutes. Cependant, à la différence de l'excellent , Real Racing 3 ne pénalise guère la conduite suicidaire. Très vite, on se prend à s'appuyer, en courbe, sur les voisins, ce qui nuit un peu au réalisme de l'ensemble. On aurait aimé un système de sanction pour conduite dangereuse qui éviterait l'impression de course d'auto-tamponneuses.

En un mot ? Superbe !

EverNote, 1 million d'utilisateurs en France, 50 millions dans le monde

Par arnaud, le

EverNote vient de publier un communiqué pour fêter son millionième utilisateur en France. Le service revendique également 50 millions d'utilisateurs dans le monde. Nous avons lancé le service Evernote en France en novembre 2009 et nous venons de dépasser le million d'utilisateurs sur ce marché. C'est deux fois plus qu'il y a 12 mois et cinq fois plus qu'il y a 24 mois. La France rejoint le club des pays où nous comptons plus d'un million d'adeptes, aux côtés des Etats-Unis, du Japon, du Royaume-Uni, des BRIC, de l'Allemagne, de la Corée du Sud et de l'Espagne. C'est un réel plaisir d'accueillir plus de 2 000 nouveaux utilisateurs français d'Evernote chaque jour et de constater que de plus en plus d'entreprises françaises lancent des solutions basées sur la plate-forme Evernote , a précisé Dmitry Stavisky, vice-président des opérations internationales d'Evernote. Le chiffre paraît plutôt élevé, à voir combien, sur ces millions d'utilisateurs sont des utilisateurs vraiment actifs.

Sky Gamblers: Air Supremacy vendu 1,79 € pour Mac et iOS

Par arnaud, le

et font leur promo : chaque version est vendue contre, respectivement, 4,49 € et 2,69 €. Il s'agit d'un jeu d'arcade, très bien fichu, qui vous met aux commandes d'un chasseur moderne, pour des combats aériens à couper le souffle.

Sur iOS, le jeu est l'un des plus impressionnants, graphiquement, disponible. Il gère la sortie TV-Out, pour une expérience plus intense encore. Le portage Mac est moins séduisant, tirant peu profit du sucroît de puissance. Mais dans l'ensemble, si vous avez envie de parties acharnées, en multijoueurs internet, en plein azur, c'est le candidat idéal.

Sky Gamblers: Air Supremacy vendu 1,79 € pour Mac et iOS





Promo : Starcraft II : Wings of Liberty à 18,99€

Par Didier, le

Amazon propose aujourd'hui le jeu Starcraft II : Wings of Liberty à 18,99€ (une quarantaine d'Euros habituellement). Si vous n'avez pas encore craqué pour ce titre, et que vous aimez les jeux de stratégie en temps réel, alors n'hésitez plus ! Par ailleurs, l'extension Heart of the Swarm (36,99) va sortir le 12 mars prochain, et promet déjà un joli renouveau, pour un jeu classé culte depuis sa sortie. Précisons que le titre est Mac/PC et peut même être téléchargé depuis battle.net à partir du simple numéro de série.

Duplicate Clear vire vos images en double gratuitement sur Mac

Par arnaud, le

Photos Duplicate Cleaner permet de débusquer les doublons d'images dans un dossier de votre choix. Il est Photos Duplicate Cleaner (4,49 €) et fonctionne de manière très simple. Vous sélectionnez votre dossier et le logiciel vous présente les doublons en un clin d'œil. Le chemin vers chaque fichier est indiqué, et les images en doublons sont affichés dans la fenêtre principale du logiciel.

Une version spécifique à iPhoto existe également, nommée Duplicate Cleaner For iPhoto, qui a rencontré quelques problèmes de stabilité qui semblent corrigés dans sa dernière mise à jour.

Duplicate Clear vire vos images en double gratuitement sur Mac





Insolite : Madonna menacée par Instagram !

Par Didier, le

La réputation de Madonna ne suffit-elle plus comme faire-valoir ? Ou l'équipe d'Instagram aurait-elle tout à coup, pris la grosse tête ? L'artiste, en tout cas, a reçu un message assez menaçant de la firme -récemment acquise par Facebook- lui demandant de respecter les règles d'usage du logiciel :

Insolite : Madonna menacée par Instagram !


N'envoyez pas de photos qui ne sont pas de vous ou encore N'affichez pas de photos avec du contenu présentant de la nudité, voilà quelques règles qu'aurait violé la vedette. En cause, quelques photos de la (plus très jeune) femme en décolleté ou bien une image de Frida Kahlo pas vraiment récente...

La nouvelle est d'autant plus étonnante que le compte de Madonna n'a qu'une vingtaine de photos à son actif. Par ailleurs, d'autres people ne se gênent pas pour utiliser le service pour promouvoir leur image, avec la dose de sexyness qui va avec. (Kim Kardashian, si tu nous lis...). Il est aussi possible que le message ait été géré semi-automatiquement, mais les comptes les plus populaires sont généralement traités avec un peu d'égard par les administrateur des réseaux sociaux.

Instagram a quelque peu perdu de sa popularité et de son petit côté startup depuis son rachat; on se rappelle du petit scandale récent, au moment du changement des conditions d'utilisation.

Retour d'expérience : développeur iPhone et Mac, il s'équipe d'un Nexus 4

Par arnaud, le

Retour d'expérience : développeur iPhone et Mac, il s'équipe d'un Nexus 4
Florent Pillet est développeur Mac et iOS ; il s'occupe des développements mobiles chez CommandFusion, une société Australienne spécialisée dans la domotique. Nous faisons des logiciels de pilotage domotique pour iOS et Android (plutôt destinés au marché haut de gamme) ainsi que du matériel, nous précise-t-il. Florent à récemment acquis un Nexus 4, un smartphone qui est parfois disponible sur GooglePlay mais est le plus souvent en rupture de stock. Il est vendu, en version 8 Go, 299 €.

Nous avons eu envie de donner la parole à Florent pour qu'il nous raconte ce qu'il a retenu de son passage sur cet appareil, lui qui possède des iPhone depuis le début, à savoir 2007. Et nous le remercions bien sincèrement du temps qu'il nous a consacré.


Bonjour Florent, d'abord pourquoi avoir eu envie d'aller voir ailleurs ?

Bonjour ! Effectivement, après avoir utilisé exclusivement des iPhones depuis 2007, j'ai eu envie d'aller voir ailleurs du fait, notamment, de :
• un bug récurrent de l'iPhone que je vois depuis l'iPhone 3G. Des fois en recevant un appel, le "Glisser pour déverrouiller" ne fonctionne pas. Il commence à glisser et revient au début, et ne fonctionne qu'une fois que l'appelant a été basculé en messagerie. Ce bug à lui tout seul m'irrite au plus haut point, et fait que pour moi l'iPhone ne remplit pas complètement sa fonction de base, à savoir être un téléphone qui marche.
un inconfort croissant face au verrouillage total de la plate-forme de la part d'Apple
• l'intérêt pour certaines technologies disponibles sur Android comme le NFC (j'ai également une tablette Nexus 7, l'échange de données par NFC est très bien pensé)


Et qu'est-ce qui t'a fait choisir le Nexus 4 de Google ?

J'ai été séduit par le Nexus 4 après avoir eu des retours très positifs d'amis à l'étranger qui en ont eu avant moi. Notez bien que je me suis arrêté à l'iPhone 4, je n'étais pas passé à l'iPhone 5.

Niveau matériel, voilà ce qui m'a séduit :
Le N4 est léger et bien fini. La prise en main est agréable. Je trouve toutefois les boutons (power, vol+, vol-) moins proéminents que sur l'iPhone et un peu moins directs à trouver au toucher
• Le bouton Power sur le côté est moins pratique que sur le haut comme il est sur l'iPhone
• Le switch permettant de passer le téléphone en silence me manque. C'est assez facilement accessible par soft mais pas aussi pratique.
• L'écran est superbe. On apprécie la résolution qu'il propose, ainsi que le confort apporté par sa grande taille. En navigation internet c'est vraiment très bon.
La machine est diablement rapide. Aucun ralentissement, aucune pause à l'utilisation, tout est rapide on ne sent absolument pas que c'est du java. Il faut dire qu'avec 4 coeurs ils ont mis le paquet, et ça paye. Toutes les animations sont fluides, le lancement d'applications est instantané, bref c'est parfait de ce côté.

Retour d'expérience : développeur iPhone et Mac, il s'équipe d'un Nexus 4



Et niveau logiciel, quels sont tes retours sur cette expérience Android ?

• J'apprécie les fonctionnalités de déverrouillage étendues. Je ne me sers pas du Face Unlock, en revanche je suis passé sur le "Schéma" qui permet de deverrouiler le téléphone en dessinant un schéma. Je trouve ça très pratique.

• Par défaut, l'OS ne peut afficher qu'un widget SMS/MMS sur l'écran de verrouillage. Aucune notification n'apparaît et je pense que c'est une erreur fondamentale de Google. Heureusement l'OS est très personnalisable. J'utilise "LockerPro Lite" (gratuit) qui remplace le lockscreen de base et affiche des notifications pour pas mal de choses, dont les appels et les SMS/MMS.

L'utilisateur d'iOS mettra un peu de temps à trouver ses marques. Au lieu d'avoir un seul lanceur d'applications, l'OS en propose deux par défaut (la grille d'applications de base, suivie de la liste des widgets, et les pages personnalisées dans lesquelles on peut organiser à volonté applications et widgets). C'est à l'origine une bonne idée, on peut personnaliser l'environnement comme on veut, mais bizarrement cela est difficile au départ, on a pas l'habitude de cette liberté et on ne sait pas trop quoi en faire.

• Par défaut, l'OS n'est pas capable de récupérer les contacts et calendriers de l'utilisateur iCloud. Heureusement, grâce au fait qu'Apple supporte CardDAV et CalDAV, des logiciels tierce partie (payants ou gratuits) permettent de récupérer les contacts. J'ai arrêté mon choix sur "SmoothSync for Cloud Contacts" (3.56 €) qui effectue la synchro bidirectionnelle avec plusieurs supports "cloud" dont iCloud. Le même auteur a également à son catalogue un logiciel pour la synchro du calendrier, que je n'ai pas essayé.

• D'une manière générale, les services de synchronisation de Google fonctionnent très bien. Par exemple je retrouve sur mon N4 toute la liste des pages ouvertes dans Chrome sur mon Mac. C'est appréciable.

• Abonné Freebox, j'ai accès à la "Messagerie Vocale Visuelle" grâce à un logiciel fourni gratuitement par Free

• Concernant la téléphonie, l'application téléphone est superbe. Elle dépoussière sérieusement la "vieille" interface de l'iPhone. En revanche, même si on dispose d'une liste des appels récents, le système de Favoris est moins pratique. Ils apparaissent en tête de la liste des contacts, mais en gros avec les photos. Ce n'est pas toujours souhaité. Heureusement les widgets permettent d'ajouter des raccourcis pour appeler ou envoyer des messages aux contacts choisis.

• Les possibilités offertes par le NFC sont très intéressantes. Il suffit de mettre en contact deux appareils Android NFC (par exemple un Nexus 7 et un Nexus 4) pour que l'application en cours de chaque appareil propose un ou plusieurs contenus à partager: par exemple Chrome propose de transférer l'URL de la page en cours, la Gallerie peut transférer des photos, etc. C'est super.

• L'intégration avec le Google Play Store est superbe. Sur mon Mac, je navigue sur le Play Store et je choisis une appli à installer. Il me demande sur quels appareils je souhaite la mettre, et l'installation démarre directement sur le téléphone sans que j'aie à faire quoi que ce soit (du moment que le téléphone a accès au réseau).

• 1password que j'utilise énormément offre un simple Reader pour Android, c'est déja pas mal mais à terme j'apprécierais de pouvoir manipuler mes données 1password sur le smartphone également. Pour l'instant, le reader (dont l'interface est hideuse) remplit son rôle d'aide-mémoire pour les mots de passe.


Et alors, au final, quelles sont tes conclusions provisoires ?

Retour d'expérience : développeur iPhone et Mac, il s'équipe d'un Nexus 4
L'environnement Android peut être déroutant pour un utilisateur iOS. Il faut passer un peu de temps à paramétrer son smartphone. La migration se fait assez facilement mais pas forcément gratuitement (les bons logiciels de synchro contacts/calendrier sont payants). On passe d'un "tout Apple" à un "tout Google" (contacts, calendriers, photos, etc) qui n'est pas forcément désagréable: on est un peu moins captif dans le sens où une fois dans Google, les données sont extractibles plus facilement que chez Apple. L'interface utilisateur "brute" de Android 4.2 livré avec le téléphone est très agréable mais pas exempte de défauts. En particulier, la navigation dans l'interface est un peu différente. J'aime le look propre et simple du thème Holo standard de Android 4.

Après quelques jours passés avec ce téléphone, je l'ai adopté. Pas mécontent de sortir du carcan iOS qui commençait à me peser sérieusement: Apple c'est super, mais on finit par étouffer dans un environnement totalement verrouillé. Le Nexus 4 est pour cela une bouffée d'air frais bienvenue.

A noter que je possède également un Nexus 7 (principalement pour les tests, car je développe du code pour les deux plate-formes) mais il n'a, lui, pas remplacé mon iPad dans son usage courant. On verra si ça sera toujours le cas quand j'aurais pris mes marques sur le Nexus 4.


Tu as trouvé des défauts, quand même ?

Une petite chose importante concernant le format du N4: je me balade toujours avec le téléphone dans ma poche de jean. Avec le N4, au bout de 3 jours j'ai déjà une légère fêlure sur la vitre arrière, surement due aux contraintes lorsqu'on s'assoit ou s'accroupit. Sur un appareil de ce format, il est donc indispensable d'avoir une coque, et de faire plus attention qu'avec un iPhone qui me semble plus robuste.



Myo : bientôt tu gonfleras tes biceps pour contrôler ton Mac

Par arnaud, le

Thalmic Labs annonce Myo, un bracelet à fixer sur le bras, au dessus du coude, qui permet de contrôler son ordinateur - Mac, PC, puis iOs et Android - simplement à partir de la contraction des muscles. De fait, le système fonctionne uniquement en détectant les gestes et les contractions de la main et du bras concerné, mais n'exige aucune caméra pour fonctionner. Le système est censé être très rapide, notamment du fait de la détection de la contraction musculaire, laquelle intervient, évidemment, avant le geste.

Myo : bientôt tu gonfleras tes biceps pour contrôler ton Mac


Le connexion entre le bracelet et l'ordinateur s'opère en Bluetooth 4 basse conso, tandis que celui-ci est proposé à la pré-commande pour 149 $. Une API destinée aux programmeurs est également proposée, disponible pour OS X et Windows. Une version iOs et Android est également en préparation.

Thalmic Labs est une PME de 10 salariés, fondée en 2012.

(Invalid youtube)

Myo
Source

Apple réalise un pourcentage de ventes en boutiques plus faible qu'en 2007

Par arnaud, le

Horace Dediu a sorti ses graphiques pour nous compter l'histoire des Apple Store physiques. Une histoire finalement assez surprenante, surtout quand on connaît l'impact du concept de boutique développé par la Pomme sur le secteur technologique : Microsoft, Samsung, et bientôt Google ont emboité le pas d'Apple en décidant d'ouvrir leur propre réseau de magasins.

Première constatation, le rythme d'ouverture annuel des Apple Store ne suit en rien la progression du chiffre d'affaires d'Apple. La Pomme ouvre, en moyenne, 40 boutiques à l'année et ce rythme fluctue sans lien avec l'évolution du CA général de la Pomme.

Apple réalise un pourcentage de ventes en boutiques plus faible qu'en 2007


En 2007, Apple a ouvert 34 boutiques et réalisait un chiffre d'affaires de 28 milliards de dollars. En 2012, elle a ouvert 41 boutiques avec un CA global de 164 milliards.

Autre constat, Apple vend désormais moins, en proportion, dans ses boutiques physiques. en 2007, Apple réalisait 17 % de son CA en boutique. En 2012, c'était seulement 12 %.

Apple réalise un pourcentage de ventes en boutiques plus faible qu'en 2007


La répartition géographique des boutiques est, elle, héritée de l'histoire. Apple concentre près de 70% de ses boutiques en Amérique (USA+Canada), zone qui représente 37 % de ses ventes. L'Rurope est à l'équilibre : 23 % du CA et 22 % des boutiques. La Chine est très en retard d'où les efforts redoublés d'Apple : 13 % des ventes mais 3 % des boutiques.

Source

Bons Plans iOS : Call Of mini Zombies, Elementa, Governor Poker, Cleaner...

Par arnaud, le

Envie de cogner du zombies pas cher ? Call of Mini™ Zombies est Call of Mini™ Zombies (0,89 €) et propose toujours une action haletante dans un univers cartoonesque. Universel




mélange jeu de combat et jeu de cartes. Il est (1,79 €) et se destine surtout aux parties en réseau. Universel.




est un chouette jeu de poker pour iPad, (4,49 €). Les parties ont un fort goût de western, à vous les victoires pour racheter toutes les maisons de la bourgade. . La version iPhone, Governor of Poker 2 - Offline est également Governor of Poker 2 - Offline (3,59 €)





se propose de faire le ménage dans vos contacts, en éliminant les fiches vides et les doublons. Il est (0,89 €) et universel.




est une application photo pleine de filtres mais qui se double d'un mode multi-photos, à intervalle paramétrable. (4,49 €)


Le jailbreak Evasi0n bloqué avec iOS 6.1.3 Beta 2

Par Didier, le

Nous l'avions vu, le jailbreak Evasi0n utilise une cascade de failles dans iOS 6. On apprend ce soir qu'iOS 6.1.3 Beta 2 corrigerait une des étapes nécessaires et bloquerait de facto le jailbreak. A se demander si Apple se démène réellement à bloquer l'opération, ou s'il ne s'agit là que d'une prémisse à une réaction plus globale, à venir dans les prochaines semaines. [Source]

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos