Actualité

12D76, la nouvelle build développeurs d'OS X 10.8.3

Par arnaud, le

4 jours après la build 12D74, Apple propose une nouvelle version d'OS X 10.8.3 portant le numéro de build 12D76. Pas d'évolution notable : aucun bogue recensé et des « zones d'intérêt » qui restent les mêmes (AirPlay, AirPort, Game Center, pilotes graphiques et Safari). Cette mise à jour peut être installée en mise à jour delta, ou combo, de même qu'avec l'OS X Software Update Seed Configuration Utility. Gageons que la sortie de la version pour tout le monde est imminente.

12D76, la nouvelle build développeurs d'OS X 10.8.3


Merci iFlo

Un iMac 21,5" à 1100 $ pour les institutions éducatives sur l'Apple Store US

Par arnaud, le

Apple a lancé un modèle spécifiquement profilé pour les institutions éducatives sur son Apple Store dédié. Cet iMac 21,5" est vendu 1099 $, et embarque un processeur d'entrée de gamme Core i3 cadencé à 3,3 GHz, 500 Go de disque dur et un chipset graphique Intel HD 4000. Il remplace un modèle vendu 999 $ et destiné à ces mêmes institutions.

Un iMac 21,5" à 1100 $ pour les institutions éducatives sur l'Apple Store US


Cette machine n'est proposée qu'aux institutions éducatives et pas directement aux étudiants. Le premier modèle qui leur est proposé est un iMac 21,5" core i5 cadencé à 3,2 GHz et vendu 1249 $ (1267,76 € en France).

Nulle trace d'une machine similaire à cet iMac i3 sur l'Apple Store éducation en Europe.

Tim Cook et Eddy Cue rencontrent le PDG de Beats pour discuter streaming audio

Par arnaud, le

Jimmy Iovine, le PDG de Beats, avait tenté de convaincre Steve Jobs à plusieurs reprises, de se lancer dans un service de type Spotify, permettant l'écoute de tout un catalogue musical avec un seul abonnement. Steve n'était d'ailleurs pas fermé à l'idée mais s'interrogeait beaucoup sur son modèle économique.

Tim Cook et Eddy Cue rencontrent le PDG de Beats pour discuter streaming audio


Les choses n'ont pas tellement évoluées depuis ces discussions : Reuters rapporte que Tim Cook et Eddy Cue ont rencontré Iovine, en janvier dernier, pour discuter de Project Daisy, un service de streaming que Beats a annoncé mais pas encore déployé. Les discussions, qualifiées d'informelles par l'agence ont porté sur le business model du programme ainsi qu'une large gamme de sujets relatifs à la musique.

L'affaire, évidemment, est vue comme un indicateur de plus de l'intérêt de la Pomme pour le streaming mais, malgré les indices trouvés dans iTunes ou dans iOS, ce service, appelé faute de mieux iRadio n'a toujours pas vu le jour.

ohayō gozaimasu iBook Store japonais !

Par arnaud, le

ohayō gozaimasu iBook Store japonais !
Apple annonce le lancement de sa boutique de vente de livres en ligne au Japon. Cette sortie d'accompagne d'une mise à jour de l'application iOS Apple Books, qui passe en version 3.1 laquelle apporte un meilleur support, justement, des langues asiatiques. Le support du format EPUB3, inauguré en mai dernier, est amélioré globalement.

Apple profite de son communiqué de presse pour annoncer que cette application a été téléchargée 130 millions de fois et pour promouvoir ses partenaires éditeurs au sein de la version japonaise de sa boutique de livres : Kodansha, KADOKAWA, Bungeishunju, Gakken et Gentosha figurent au nombre.

L'iBook Store japonais propose, en outre, quelques exclusivités de l'auteur japonais Ryu Murakami (excellent au demeurant) : At the Airport, Exodus of Middle-School Students et I’ll Always Be With You, Always. Ces nouvelles offrent des emails interactifs à chaque chapitre pour permettre une imprégnation plus grande du lecteur, se félicite Apple.

L'iBook Store est disponible dans 51 pays.

Source


Mini Ninjas, un nouveau Square Enix sur l'iOS App Store

Par arnaud, le

, le nouveau jeu de Square Enix, débarque sur l'iOS App Store, vendu, sous forme d'application universelle, . Vous y incarnez l'un des 4 ninjas proposés, Hiro, Futo, Suzume ou Kunoichi, qui disposnet de pouvoirs spécifiques.

Le jeu en lui même s'apparente à un jeu d'adresse et de combat, avec une grosse variété d'ennemis - des moines volants, tiens - et tout un bestiaire.





Les SSD SanDisk responsables du bug des ventilateurs des MacBook Pro Retina ?

Par Didier, le

Nous vous en parlions la semaine dernière, certains MacBook Pro Retina souffrent d'un bug assez gênant : régulièrement, les ventilateurs se mettent à tourner à grande vitesse, sans raison particulière.

Selon plusieurs témoignages confirmés par certains lecteurs, dont Cyril, il semblerait que le SSD puisse être en cause. En effet, Apple utilise désormais des disques de SanDisk, à la place des modèles Samsung (Cupertino s'est lancée dans une longue croisade visant à éliminer le coréen de tous ses produits). Plusieurs sujets (ici et ) semblent aller en ce sens, même si Apple n'a toujours pas officialisé de problème. Certains évoquent un firmware spécifique à ces modèles, qui souffrirait peut-être d'un bug.

Vous pouvez vérifier le type de disque dans le menu Pomme, A propos de ce Mac. Si les lettres SM apparaissent, il s'agit d'un modèle Samsung :

Les SSD SanDisk responsables du bug des ventilateurs des MacBook Pro Retina ?


Evidemment, il ne s'agit là que d'une hypothèse parmi d'autres. N'hésitez pas à réagir si vous avez commandé un MacBook Pro Retina ces dernières semaines.


Samsung acquiert 3 % de Sharp

Par arnaud, le

Samsung acquiert 3 % de Sharp
Et un investisseur de plus pour Sharp, l'entreprise japonaise, et non des moindres : Samsung a investi 84 millions d'euros, lui permettant d'acquérir 3,08 % de Sharp (35,8 millions de titres).

L'entreprise coréenne entend ainsi sécuriser ses approvisionnements en écrans LCD de grande et petite taille, et permet à Sharp, qui fournit la majorité des écrans d'iPhone 5, d'être moins dépendant d'Apple. Sharp promeut la technologie IGZO - oxyde à base d’indium (In), gallium (Ga)et zinc (Zn) - laquelle permet de produire des écrans aux pixels plus petits et/ou plus rapides au changement d'état.

Sharp a vu, en décembre dernier, Qualcomm entrer dans son capital ; le fondeur détient 5% des actions de l'entreprise japonaise. Foxconn est également en négociation pour entrer dans le capital de Sharp, des négociations concernant une prise de participation de 10%, lesquelles doivent aboutir, ou pas, d'ici la fin mars.

Source

everpix : la recherche sémantique et un abonnement gratuit

Par arnaud, le

L'équipe d'everpix, un service étonnant d'hébergement d'images, dont nous vous avons parlé en détails il y a quelques semaines, entame une nouvelle phase de son déploiement. Nous avons considérablement renforcé notre infrastructure serveur et raffinés nos algorithmes, nous sommes donc prêts à accueillir de nouveaux clients, précise Pierre-Olivier Latour, co-fondateur de l'entreprise, installée en Californie.

(Invalid youtube)


Première manifestation de cette nouvelle agressivité commerciale, un nouvel abonnement nommé everpix Free, lequel s'apparente à Flux de Photos d'Apple, mais sur une durée de 12 mois et sans limite de nombre de photos (contre 1 mois pour Apple). L'abonnement gratuit n'exige pas la saisie de coordonnées bancaires et permet à l'utilisateur d'accéder à toutes ses photos des 12 derniers mois. Parallèlement, l'abonnement payant, qui n'implique aucune limitation ni quant au nombre de photos disponibles, ni quant à leur date de prise de vue, passe à 4,49 €/mensuels et 44,90 €/annuels.

L'application iOS, bénéficie également d'une mise à jour, en version 1.5, laquelle apporte une nouvelle possibilité d'exploration sémantique. Depuis cette fonction "Explore", vous pouvez sélectionner divers types de photo (portrait, paysage, ville, bouffe...) et le logiciel va chercher dans votre photothèque ce type d'images. everpix a développé des algorithmes d'analyse automatique de l'image, lesquels permettent de "deviner" le contenu de vos clichés et de les associer, avec plus ou moins de bonheur. La pertinence de cette fonction s'améliore au fur et à mesure de croit le nombre d'images envoyées, qui s'établit aujourd'hui à plusieurs millions par jour.

everpix : la recherche sémantique et un abonnement gratuit


Le nombre d'abonnés au service est pour l'heure un secret industriel. Cachotiers nos petits français de la Valley, mais suffisamment attrayant pour avoir bénéficié d'un investissement de Bertrand Serlet, l'ex-gourou d'OS X chez Apple.

everpix Free

L'iPhone 5S entrerait en production, sur les mêmes lignes que l'iPhone 5

Par arnaud, le

MacOtakara, souvent assez bien informé, rapporte que l'iphone 5S, successeur de l'iPhone 5, entre en phase de production chez Foxconn.

L'appareil, qui reprendrait le design de son grand frère, serait fabriqué sur les mêmes lignes que celui-ci. L'iPhone 5S est censé être une mise à jour mineure, embarquant un SoC plus rapide et, éventuellement, une partie photo/vidéo améliorée. L'iPhone 5S est censé sortir cet été, entre juin et août.

L'iPhone 5S entrerait en production, sur les mêmes lignes que l'iPhone 5


Autre information, plus locale, rapportée par le site japonais, l'opérateur nippon NTT DoCoMo, qui ne propose pas l'iPhone à ses clients, aurait réduit ses commandes d'Androphones pour cet automne, singe interprété comme un indice de l'arrivée de l'iPhone chez celui-ci.

Source

Magic Woz fait son "discours de Stanford" à un étudiant coréen

Par arnaud, le

Tout le monde se souvient du discours prononcé par Steve Jobs à l'université de Stanford, un discours fort perçu par beaucoup comme une sorte de testament du défunt co-fondateur d'Apple. Jobs y faisait l'apologie des arts, y mentionnait sa découverte de la typographie et y développait une approche volontariste de la vie. Se souvenir que je serai bientôt mort est l’outil le plus puissant pour m’aider à faire des choix importants dans ma vie, expliquait-il alors. LE discours se terminait par cette phrase devenue si célèbre : Restez insatiables. Restez fous.

(Invalid youtube)


Steve Wozniak, le second co-fondateur d'Apple ne sera pas monté à la tribune pour prononcer le sien, mais l'aura proposé à un étudiant coréen, qui l'interrogeait par mail, quelques temps après une intervention de Woz dans le pays. Woz y revient sur son passé d'étudiant, sa découverte de l'informatique et de la fabrication d'ordinateurs et donne quelques conseils pour réussir dans la technologie aujourd'hui.

Le discours est tout empreint de cette naïveté modeste de Steve Wozniak : je suis d'abord arrivé à la conclusion que je préférais être un homme moyen qui rigole tout le temps plutôt qu'un business man toujours sous pression chaque jour au boulot. D'ailleurs, j'ai décidé d'être "au milieu" dans tous les sens du terme.

Magic Woz fait son "discours de Stanford" à un étudiant coréen


La vérité, chez Woz, est une notion binaire : Il y a longtemps, j'ai aussi décidé que je ne raconterais jamais une histoire de plusieurs façons différentes. La vérité vient toujours d'un seul endroit.

Et le bonhomme se refuse à tout rapport de force, notamment au travail : Mon père m'a dit que pour progresser dans une entreprise, il fallait être aimé. Depuis, j'essaye toujours d'être sympa avec tout le monde. Il n'y a aucun besoin d'avoir des ennemis.

Woz, qui est un total autodidacte en matière d'informatique, développe aussi une apologie de l'économie de moyens, rappelant qu'il avait fait un jeu de construire un ordinateur avec le moins de pièces électroniques que possibles. L'informatique, pourtant, a changé avec l'arrivée des smartphones et tablettes. Mais avec une certaine constante : I faut toujours se concentrer sur l'interface avec l'humain, l'interface utilisateur car un logiciel n'est pas bon parce qu'il est performant ou rapide mais bien parce qu'il est aisé à utiliser pour les humains.

Et dans ce nouveau monde de la technologie mobile, où le "cloud" est désormais la mémoire de masse, Woz insiste : il ne faut pas sous-estimer la partie invisible, les serveurs, les fermes de calculs, qui permettent cette intelligence numérique déportée.

Source

Le fondateur de Mono et GNOME tire un trait sur Linux... pour Mac OS X !

Par Didier, le

Le fondateur de Mono et GNOME tire un trait sur Linux... pour Mac OS X !
Miguel de Icaza n'a jamais eu la langue dans sa poche. Tout récemment, le fondateur de Gnome avait encore critiqué ouvertement UNIX, et Linux, qualifiant le système d'échec total en matière d'OS de bureau. Il s'était alors attiré les foudres de la communauté, Linus Torvald en tête, et une petite polémique s'en étant suivie. Il faut dire que Miguel n'a jamais vraiment jugé pertinente la compétition entre GNOME (son bébé) et KDE, son principal concurrent. Mais Miguel de Icaza, c'est aussi le papa de Mono, cet environnement permettant de développer en .NET sur Linux. Vous l'avez compris, nous parlons ici d'un homme qui a les deux pieds dans le monde Linux et qui maitrise parfaitment son domaine.

Dans un billet de blog, Icaza a créé l'émotion ce matin, en déclarant publiquement être passé définitivement sur Mac. Mais il faut tout de même savoir que ce cher Miguel ne découvre pas la plateforme, puisqu'il a utilisé des machines Apple depuis plusieurs années, notamment pour porter MONO sur Mac OS.

Pour moi, la fragmentation de la plateforme Linux, les multiples incompatibilités des distributions et même au sein de la même distribution me rappellent Tchernobyl ! Et Miguel de porter le Mac en grâce, notamment car le WiFi fonctionne, tout simplement. L'audio ne s'arrête pas de fonctionner d'un coup. J'ai passé trois semaines [il est parti en vacances uniquement avec un Mac, ndlr] sans devoir recompiler mon noyau pour ajuster des choses ici et là, et sans me battre pour les pilotes graphiques ou essayer de trouver pourquoi mon ThinkPad devenait tout à coup très lent...

Voilà donc un discours assez étrange de la part d'un ingénieur qui a passé sa vie à défendre la philosophie du libre et de Linux, tant les points qu'ils soulèvent pourraient être relevés sans mal par un MacUser découvrant tout à coup le monde Linux : la fragmentation est effectivement importante, les logiciels sont rarement compilés pour la bonne plateforme et l'OS souffre souvent de problèmes de pilotes (pour le WiFi, le bluetooth ou la carte vidéo). N'en reste pas moins que tout ceci n'est pas vraiment nouveau, et que les distributions ont également fait d'énormes progrès au fil du temps. Bref, notre ami Miguel a peut-être revu ses priorités en prenant de l'âge, laissant derrière lui un univers qui a toujours nécessité beaucoup de temps, d'implication, de compétences, et avec une philosophie souvent en marge des modèles de l'industrie.

Parmi les utilisateurs de Linux qui nous lisent, que pensez-vous de ces déclarations ?

L'Europe inflige une amende de 561 millions d'euros à Microsoft pour absence de choix de navigateur

Par arnaud, le

L'Europe vient d'infliger une amende à Microsoft, d'un montant de 561 millions d'euros, pour sanctionner une violation de l'accord, intervenu en 2009 au sujet de l'abus de position dominante dans le domaine des navigateurs. Microsoft avait, suite à accord, entériné le fait de proposer, au sein de windows, un choix de navigateur, sans imposer Explorer à tous ses utilisateurs. Suite à une erreur technique, Windows 7 SP1 était dépourvu de ce choix et Redmond va en payer le prix.

Stephen Colbert s'invite gratuitement dans nos iPhone

Par arnaud, le

Si vous êtes, comme nous, grand fan de l'humour de Stephen Colbert, l'humoriste américain (et qu'accessoirement vous comprenez assez bien l'anglais), ne manquez pas la (1,79 €) de son application iPhone (L'application n'est pas optimisée iPhone 5).

est donc destinée aux iPhone et iPod touch, permet d'accéder aux show du bonhomme et de se décontracter les zygomatiques avec le cynisme tendre de l'ami Stephen.

Stephen Colbert s'invite gratuitement dans nos iPhone



Amende européenne : Microsoft ne fera pas appel

Par arnaud, le

Amende européenne : Microsoft ne fera pas appel
Microsoft a rapidement réagi à l'amende de 561 millions d'euros que lui a infligée la Commission Européenne. Nous assumons la pleine responsabilité de l'erreur technique qui a causé ce problème dont nous nous sommes excusés. Nous avons fourni à la Commission une déclaration complète et sincère sur cette situation et renforçons nos processus pour éviter qu'une telle erreur se reproduise à nouveau, a fait savoir Microsoft, en même temps que l'entreprise annonçait ne pas faire appel de cette décision.

Pour mémoire, Redmond est sanctionné pour ne pas avoir proposé d'écran de choix du navigateur à installer depuis Windows 7 PS 1. Microsoft n’a pas intégré l’écran multichoix au Service Pack 1 de Windows 7 entre mai 2011 et juillet 2012. 15 millions d’utilisateurs de Windows dans l’Union européenne ont donc été privés de cet écran au cours de cette période, relève la Commission.

En 2009, nous avions clôturé, en acceptant les engagements proposés par Microsoft, une enquête fondée sur des soupçons d'abus de position de dominante en raison de la vente liée d'Internet Explorer avec Windows. Les engagements juridiquement contraignants contenus dans nos décisions jouent un rôle très important dans notre politique d’application des règles Antitrust, car elles permettent de trouver des solutions rapides aux problèmes de concurrence. Evidemment, les décisions de ce type doivent être rigoureusement respectées. Leur non-respect constitue une infraction très grave qui doit être sanctionnée en conséquence, a indiqué Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la concurrence.

Un iPhone est plus cher à l'achat, mais baisse plus vite que Samsung, en occasion

Par Didier, le

A l'achat, un smartphone Samsung est souvent moins cher que son équivalent Apple. Cette phrase explique en grande partie le succès du coréen, dont la finition des produits est souvent critiquée, mais permet aussi de faire baisser les tarifs à fonctionnalités équivalentes. De fait, lors du choix du téléphone, un grand nombre (surtout chez les jeunes) préfèreront un Galaxy S3 à 450€ à un iPhone 5 dont le premier prix dépasse allègrement les 600€.

Mais si vous n'aimez pas acheter neuf, sachez que les clients des produits à la Pomme ont tendance à remettre plus rapidement en vente leur mobile, et cela crée une vraie dynamique de la revente. La chaine de boutique EasyCash a ainsi pu mesurer cette tendance dans ses magasins : Apple représente plus de 37% de parts du marché des smartphones d’occasion, alors qu’elle ne pèse que 18% des ventes de produits neufs. De son côté, Samsung, qui représente près de la moitié des ventes de produits neufs au 3ème trimestre (48%), séduit à peine plus du quart des acheteurs sur le marché de l’occasion..

La situation semble donc s'inverser, en terme de tarifs, dès qu'il s'agit du marché de l'occasion : la demande des produits Apple serait telle que les prix baisseraient plus facilement. Ainsi, l'enseigne affiche les produits Apple avec une remise moyenne de 30% sur le prix neuf, contre 15% pour les produits Samsung. Le prix final reste donc assez voisin sur une même génération, puisque les tarifs d'Apple sont plus élevés à l'achat.

Un iPhone est plus cher à l'achat, mais baisse plus vite que Samsung, en occasion


Nous pourrions donc conclure qu'en achetant un iPhone neuf, il perdra plus vite sa valeur que ses concurrents. Mais en achetant du Samsung neuf, vous aurez aussi plus de difficultés à trouver un acheteur. Une juste loi de l'offre et de la demande, finalement.

Andy Ihnatko, le roman de son passage à Android

Par arnaud, le

Andy Ihnatko, le roman de son passage à Android
C'est un influent bloggueur américain qui vient d'aller voir du côté d'Android, délaissant un iPhone dont, pourtant, il a été l'un des premiers acquéreurs. Andy Ihnatko a troqué, il y a un mois et demi, son iPhone 4S pour un Galaxy S3, qui est devenu sont principal téléphone. Il raconte, en détail, les raisons de son choix. Ce n'est pas l'histoire d'Apple qui aurait perdu son esprit et n'innoverait plus. Elle n'a pas perdu son esprit et n'a pas cessé d'innover. C'est simplement l'histoire d'un gars qui a un nouveau smartphone. Cer, jusqu'alors accusé d'être un fanboy Apple, Andy a toujours juré que son passage sur iPhone était simplement motivé par le fait que cet appareil soit le meilleur. Et qu'il n'hésiterait à changer pour autre chose de meilleur le cas échéant. Ce jour est arrivé.

Ses raisons sont largement pertinentes : son smartphone Android offre autant de fonctions que l'iPhone, mais lui permet plus de liberté. Il a, par exemple, le choix de sa méthode de saisie au clavier, et apprécie particulièrement SwiftKey, qui permet de glisser d'une lettre à l'autre lors d'une frappe, donnant plus d'information au système quant à mes intentions de saisie, explique-t-il. Il apprécie aussi d'avoir un écran plus grand, où il est plus à l'aise pour saisir son texte. Les possibilités de personnalisations supérieures le séduisent aussi, ainsi qu'une collaboration plus avancée entre les apps que ne le permet iOS.

Pour lui, l'approche d'Apple de garder jalousement toutes les possibilités avancées de modification de briques d'iOS est certes une approche valide pour préserver la simplicité mais ne le satisfait plus en tant qu'utilisateur averti. En matière d'avertissement, voilà peut-être un billet que le Pomme pourrait consulter avec profit.

Source

Un responsable Swatch ne croit pas que la iWatch soit la prochaine "révolution"

Par arnaud, le

Un responsable Swatch ne croit pas que la iWatch soit la prochaine "révolution"
Pas convaincu, Nick Hayek, responsable exécutif de Swatch, la marque d'horlogerie suisse, par le projet de iWatch qu'on prête à Apple. L'homme, qui intervenait lors de la présentation des résultats du groupe, estime qu'une telle montre connectée n'est pas la prochaine révolution. Remplacer un téléphone par un terminal interactif qu'on porte au poignet est difficile. Il n'y a pas tellement de place pour un vrai écran, a-t-il indiqué.

En outre, estime-t-il, à cette difficulté du peu de place pour afficher des informations s'ajoute l'habitude des clients, qui considèrent les montres comme des objet de joaillerie, qu'ils aiment changer régulièrement.

À cette occasion, Nick est revenu sur la collaboration entretenue par Swatch et Apple, une information restée largement dans l'ombre jusqu'à ce jour. Les deux entreprises, rapporte-t-il, on discuté pendant des années des matériaux nécessaires pour générer de l'énergie à partir d'un mouvement. L'idée est d'exploiter, par exemple, les oscillations du bras déplacer un élément physique, dont le mouvement est transformé en énergie. Apple dispose d'un brevet dans ce domaine, mais celui-ci n'a pas encore été mis en œuvre dans ses gammes.

Autre information, Swatch dispose, depuis 2011, d'une licence lui permettant d'exploiter l'alliage liquid metal, un alliage particulièrement résistant dont Apple avait longtemps gardé l'exclusivité, mais que la Pomme n'a pour l'heure exploité que dans son "trombone" à carte SIM pour iPhone.

Source

HTC s'enfonce mais espère remonter avec le HTC One

Par arnaud, le

Le fabricant de smartphone HTC est toujours à la peine ; l'entreprise taïwanaise a dévoilé ses résultats pour le mois de février, lesquels sont mauvais, sans que cela constitue une vraie surprise : les espoirs de l'entreprise sont fondés sur le HTC One, qui vient de sortir et n'apparaît pas encore dans son bilan comptable. HTC a réalisé, en février, 294,5 millions d'euros de chiffre d'affaires, en baisse de 44% par rapport au même mois l'année précédente, et de 27 % par rapport à janvier.

Astuce : Créez un groupe spécial pour vous déranger sur iPhone

Par arnaud, le

Astuce : Créez un groupe spécial pour vous déranger sur iPhone
La fonction ne pas déranger d'iOS est fort pratique. Elle permet de basculer votre iPhone en mode silence, et d'évier d'être perturbé par un appel intempestif en pleine réunion, par exemple. Apple a prévu une option permettant de désactiver ne pas déranger pour vos contacts favoris.

En tirant partie de cette option, il est possible de créer un groupe spécial, dont vous acceptez les appels, même cette fonction activée qui ne soit pas dans vos favoris. Vous pouvez très bien ne pas téléphoner souvent à votre patron, qui n'est alors pas dans vos favoris, tout en estimant qu'il doit pouvoir vous déranger, par exemple. Pour cela, depuis le carnet d'adresse de Mac OS X, ou depuis iCloud (iOs ne le permet pas directement), créez simplement un groupe Peut me déranger (ou tout autre dénomination, évidemment) et rangez-y les contacts que vous désirez. Ne reste plus, ensuite, qu'à désactiver ne pas déranger pour ceux-ci, depuis l'iPhone.

Source (via)

Lara Croft pas complètement absente d'iOS

Par arnaud, le

Certes, nous autres utilisateurs pommés sont dans l'incapacité de jouer, nativement, au nouveau Tomb Raider, disponible sur PC, Xbox 360 et PS3, mais le sens de l'opportunisme pousse les éditeurs à profiter de cette sortie pour tenter de grappiller quelques sous sur l'App Store. Ainsi, le journaliste Geoff Keighley propose, sur iPad, The Final Hours of Tomb Raider, une application envers du décor, où sont présentés des interviews des développeurs, du modèle ayant servi pour Lara etc... Square Enix sort, de son côté, une application compagnon au jeu qui fournit cartes et données pour le jeu console / PC, nommée .

, le jeu pour iPad, fait aussi sa promo opportuniste, vendu (5,49 €), comme la . Le jeu est plutôt bon, mais très éloigné du TPS 3D don il s'inspire. Il s'agit ici d'un jeu en 3D isométrique qui tient presque autant du RPG que du jeu d'action et d'exploration. Attention, visiblement il fonctionne mal sur iPad 1.

Lara Croft  pas complètement absente d'iOS



Astuce : changer le son des notifications sous Mountain Lion

Par Didier, le

Depuis l'arrivée des notifications, de nombreux programmes (comme Mac4Ever.com) permettent d'afficher un petit message d'alerte en surimpression, avec ou sans signal sonore.

Problème, Apple ne propose pas de personnaliser le son via les préférences système, mais laisse la possibilité aux développeurs de le faire de leur côté. La plupart des apps utilisent d'ailleurs l'alerte par défaut (nous les premiers), les sons personnalisés ne fonctionnant pas toujours à 100% durant nos tests (ceci explique peut-être cela).

Bref, il est donc possible de changer ce fameux bruit, mais de façon unilatérale pour toutes les apps. Le fichier utilisé se trouve ici :

~/Library/Sounds/Basso.AIFF


(Vous pouvez taper, depuis le finder, "CMD-MAJ-G", puis "~/Library/Sounds" pour afficher le contenu du dossier)

Il est possible que le dossier soit vide, mais ce n'est pas grave : un fichier nommé Basso.AIFF et placé dans ce répertoire sera utilisé en priorité par le centre de notifications.

Ensuite, après avoir sauvegardé le fameux Basso.AIFF (s'il est déjà présent), il suffit d'en placer un nouveau, avec le même nom et une longueur ne dépassant pas deux secondes.

Dernière étape, soit vous redémarrer, soit vous quittez le processus Centre de Notification avec le Moniteur d'Activité :

Astuce : changer le son des notifications sous Mountain Lion


Via

L'intégration automobile, le prochain marché d'Apple ?

Par Didier, le

Hier, Ferrari officialisait sa collaboration avec Apple, sans toutefois s'étendre sur le niveau d'implication de la marque. Aujourd'hui, on apprend que la Pomme cherche à former une équipe dédiée à l'intégration de périphériques iOS dans les véhicules au sens large. Une série de postes à pourvoir ont ainsi été publiés ces derniers jours sur le portail officiel de la Pomme. Rappelons que la firme avait collaboré, ponctuellement, avec certaines marques (comme BMW), mais n'était jamais sortie des fonctions liées à l'iPod ou à la téléphonie. Cette fois, il semblerait que l'on se dirige vers un logiciel plus abouti, contrôlable depuis la tablette, et capable d'accéder à des informations voire à des fonctionnalités de la voiture. Précisons également qu'Apple a aussi pour habitude de faire travailler des équipes sur des projets qui ne verront peut-être jamais le jour, sauf sur décision du Grand Chef, s'il juge le marché suffisamment mature.

AppStore : Bike Baron, Flashout 3D, Sonic & SEGA All-Stars Racing et Twitter

Par Ergo, le

Planquez, dans l'ordre, les meubles, les mômes, les vierges effarouchées et les cylindres, voici Bike Baron qui, du haut du dessous de son casque déboule en version 3.1 avec quelques corrections de bugs et quelques ajouts opportuns.

0,89€ et compatible avec l'iPhone 3GS, l'iPhone 4, l'iPhone 4S, l'iPhone 5, l' iPod touch (3e génération), l'iPod touch (4e génération), l'iPod touch (5e génération) et l'iPad. Nécessite iOS 4.3 ou une version ultérieure. Cette app est optimisée pour l'iPhone 5.



Pour les passionnés de vitesse et de virages ébouriffants, voici en version 1.2 avec une amélioration globale et l'apparition du frein dans votre conduite.

2,69€ et compatible avec l'iPhone, l'iPod touch et l'iPad. Nécessite iOS 5.0 ou une version ultérieure. Cette app est optimisée pour l'iPhone 5.



Restons dans la vitesse et les gadgets avec qui arrive en version 1.9.0 avec tout juste le support du Japonais.

1,79€ et compatible avec l'iPhone, l'iPod touch et l'iPad. Nécessite iOS 3.1.2 ou une version ultérieure.



On finit en ralentissant le rythme, avec Twitter qui passe ce jour en version 5.4. IL nous est dit que tout ceci comprend des améliorations dans les recherches et d'autres améliorations :

1. Lors de vos recherches, vous obtiendrez plus de sujets et de suggestions d'utilisateurs pour vos requêtes en fonction de ce qui se passe en temps réel. Vous verrez également ces suggestions lors de l'ajout d'un hashtag ou d'un nom d'utilisateur lors de la composition d'un nouveau Tweet.
2. Les Tweets à la Une des moments clés de l'actualité apparaissent lorsque vous cherchez un terme particulier. Lorsque vous cliquez sur un Tweet à la Une dans les résultats de recherche, vous pouvez voir davantage de Tweets concernant ce sujet à cette période.
3. Lorsque vous ouvrez une page web, vous pouvez désormais voir le Tweet qui s'y rapporte pour plus de contextualisation. Tirez simplement l'icône de la barre d'état vers le haut ou vers le bas pour afficher ou cacher le Tweet.
4. Ne manquez plus une conversation : accédez à toutes les réponses à un Tweet dans la vue détaillée.
5. Lorsque vous bloquez un utilisateur dans l'application, ses Tweets disparaîtront instantanément de l'onglet Connecter de l'application.
6. L'onglet ""Découvrir"" propose une nouvelle animation plus douce lorsque vous tirez pour rafraîchir et obtenir plus de contenus.
7. Twitter pour iPhone et iPad supporte désormais le Chinois traditionnel.
8. Vous pouvez vous déconnecter de votre compte directement depuis l'application (au lieu de le faire depuis les paramètres systèmes).
9. Corrections de bugs et améliorations complémentaires.

Gratuit et compatible avec l'iPhone, l'iPod touch et l'iPad. Nécessite iOS 5.0 ou une version ultérieure. Cette app est optimisée pour l'iPhone 5.


Le Galaxy S3 a lui-aussi le bug de l'écran verrouillé

Par Didier, le

Lorsqu'une faille est découverte sur iOS, les fans d'Android se gaussent et inversement. Mais si iOS est plutôt étanche aux virus, le système possède lui-aussi ses failles de sécurité, la dernière en date touchant l'écran de verrouillage, affecté d'un bug sous iOS 6.1. Alors que la presse crie déjà au scandale du côté d'Apple, voilà qu'un bug similaire, mais apparemment bien plus sévère, touche aussi Samsung et son Galaxy S3. Grâce à une petite combinaison de touches, et quelques tentatives, il est possible d'accéder à l'ensemble du téléphone, même si l'écran est protégé par mot de passe ou via un combinaison de gestes. Il semble également que d'autres appareils de la marque puissent être concernés. Voilà une occasion de rappeler que lorsque vous avez accès physiquement à un ordinateur ou à un téléphone, on considère souvent que la sécurité n'est plus vraiment assurée. Ce n'est généralement qu'une question de temps avant de pouvoir accéder aux données.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos