Actualité

Google conteste que Google Now vide la batterie des iPhone

Par arnaud, le

Google conteste que Google Now vide la batterie des iPhone
Google, en intégrant Google Now à son application iOS Google, n'attendait peut-être pas tant de retours critiques, qui pour beaucoup pointent l'impact sur l'autonomie batterie de cette fonctionnalité permettant de fournir des informations précises en fonction de la localisation de l'utilisateur. Impact réel, ou impact surestimé, les utilisateurs prenant note de la présence du triangle de localisation affiché en permanence dans leur barre d'information iOS ?

Google, en tout cas, estime que les rapports sur le sujet sont exagérés et l'a fait savoir à LifeHacker : les rapports indiquant que Google Now vide la batterie sont incorrects. Nous comprenons l'inquiétude des utilisateurs lorsqu'ils voient l'icône de localisation affichée en permanence quand ils utilisent Google Now. De nombreuses Apps qui affichent cette icône en permanence vident, effectivement, rapidement la batterie mais c'est parce qu'elles ont besoin d'une localisation très précise, pour un guidage GPS par exemple Google Now est conçu très différemment : il utilise les antennes cellulaires et les hot-spot Wi-Fi pour un impact batterie moins significatif, précise Google qui invite quand même les utilisateurs à envoyer un commentaire s'ils constatent une baisse effective de l'autonomie batterie.

Un Apple 1 signé Woz bientôt mis en vente

Par arnaud, le

Il n'est guère censé y en avoir plus 6 exemplaires encore fonctionnels (et une cinquantaine encore existante dans le monde) et c'est l'un d'entre eux qui va être mis en vente, à partir du 25 mai, par le site allemand Auction Team Breker : un Apple 1, petite merveille datée de 1976 et qui présente même la particularité d'voir sa carte-mère signée de Woz lui-même (c'était la coutume dans les premières heures d'Apple). L'appareil, propriété de Fred Hatfield, est accompagné d'un courrier de Steve Jobs, qui propose une promo pour une carte-mère d'apple II (contre retour de l'Apple I et un chèque de 400 $, l'Apple 1 était vendu 666 € lors de sa sortie).

Un Apple 1 signé Woz bientôt mis en vente


Le site d'enchères s'est d'ailleurs fait une spécialité de ces ordinateurs du jurassique et en a vendu un, fonctionnel également, en décembre, pour la rondelette somme de 500 000 €. Celui-ci devrait être vendu entre 200 000 et 300 000 €.

Un Apple 1 signé Woz bientôt mis en vente


Source

RaySupreme, modelage 3D basé sur une description texte, sur le Mac App Store

Par arnaud, le

L'éditeur allemand BrainDistrict rend disponible son logiciel de modelage et de rendu 3D sur le Mac App Store. Ce logiciel, déjà disponible pour Mac, Windows et Linux sur le site de l'éditeur, est proposé à sur le MAS.

Le logiciel est une suite 3D assez complète qui présente une particularité notable : le modeleur propose une fonction dite Text-to-3D où l'utilisateur tente de décrire sa scène, en utilisant des phrases courtes et en anglais, mentionnant les objets, leur position relative et, par exemple, l'époque où l'image est censée se situer. Le logiciel va alors puiser dans une base de données, qui s'enrichit chaque jour, pour tenter de créer la scène en elle-même. Évidemment, les résultats peuvent parfois surprendre mais l'idée est marrante.

Outre cette techno, RaySupreme propose des outils de modelage conventionnels, une gestion des objets associés par le biais de nœuds, un moteur de rendu assez riche (caustics, Global illumination, HDR) et des textures bitmap ou procédurales. Une version démo peut être téléchargée chez l'éditeur.





La calculette IRL de l'iPhone va être rééditée

Par Didier, le

On vous en avait parlé à plusieurs reprises (ici avec l'application PodCast ou là dans une vidéo d'Arté), les designers d'Apple se sont inspirés à plusieurs reprises des objets de la société Braun.

La marque allemande est notamment à l'origine de cette petite calculette, qui vous dit certainement quelque chose :

La calculette IRL de l'iPhone va être rééditée


Il s'agit du modèle Braun ET66, sorti en 1987, qui a effectivement inspiré le design de la calculatrice de l'iPhone (qui n'a pas beaucoup évolué depuis 6 ans). Difficile de savoir si ces deux éléments sont liés, mais l'objet va être réédité cette année.

Source (Via)

TSMC produirait 100 % des puces iPhone 2014

Par arnaud, le

L'éternel Digitimes, éternellement vaporeux et non fiable, nous revient avec un de ses bruits de couloirs en provenance des chaînes de fabrications, pour annoncer que finalement, le taïwanais TSMC fabriquerait bien les puces pour l'iPhone - 100 % de celles-ci même - mais seulement à partir de 2014. Pour l'iPhone cuvée 2013, Samsung conserverait le marché.

TSMC, en préparation, musclerait ses unités de production dans son usine Fab 14 Phase 5, laquelle serait prête à la production d'ici fin 2013. Cette usine, que TSMC a construit à partir d'avril 2012, utiliserait un process de fabrication 20 nm.

TSMC produirait 100 % des puces iPhone 2014


Source

Android 2.3 reste la version la plus utilisée en mai 2013

Par Didier, le

Si Android 4.x dépasse depuis 1 mois les 50% de part de marché, la version 2.3 fait toujours de la résistance, comme en témoignent les dernières statistiques publiées par Google :

Android 2.3 reste la version la plus utilisée en mai 2013


Sortie fin 2010, Gingerbread reste à ce jour le plus utilisé (38% de part de marché, contre 27,5% pour IceCreamSandwich), ce qui n'est pas sans compliquer la vie des développeurs qui souhaitent profiter des dernières avancées en matière d'API.

Malgré tout, ces derniers mois, Android 4.x garde un bon rythme de croissance, une progression épaulée par des terminaux de plus en plus aboutis, comme les HTC One, XPeriaZ, Galaxy S3/S4 etc. Logiquement, d'ici la fin de l'année, ICS et JellyBean auront enfin dépassé Gingerbread... 3 ans après !

http://developer.android.com/about/dashboards/index.html

Une trace de troyen dans une app iOS

Par arnaud, le

Un lecteur de Macworld a déniché une app iOS contenant une référence à un troyen, mais celui-ci semble inactif, et intégré par erreur à l'application concernée. C'est à la fin d'un fichier MP3, utilisé comme musique pour le jeu Simply Game qu'un anti-virus Mac (Bitdefender) a mis au jour. Deux autres logiciels ne détectent pas cette présence, iAntivirus et ClamXav.

À la fin du fichier MP3 (Payload/SpotDiffHD.app/day.mp3), une ligne de code intègre une iFrame qui pointe vers une url (iframe src="http://x.asom.cn"), laquelle est non fonctionnelle. L'éditeur de l'application n'a pas répondu aux questions de Macworld, mais le site estime que ce troyen s'est retrouvé là simplement car l'éditeur a intégré ce fichier musical corrompu.

Il n'y a a donc aucune menace, mais simplement une possibilité qu'un troyen se soit glissé entre les mailles du filets des lutins Pommés. Et comme personne ne connait vraiment la manière dont Apple teste la sécurité des apps, il est difficile de dire si celui-ci a été défaillant.

Une trace de troyen dans une app iOS


Source

Les Google Glass : ils les ont vraiment testées !

Par Didier, le

Les Google Glass : ils les ont vraiment testées !


Google a enfin distribué quelques exemplaires de ses lunettes à la presse américaine, qui s'est empressée de publier ses premières impressions. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez notamment lire quelques papiers assez complets chez BGR, BusinessInsider ou encore C|Net.

Que peut-on faire avec les Google Glass ?



Un écran déporté pour son smartphone, voilà comment on pourrait résumer les fonctions des Google Glass : téléphoner envoyer des SMS, consulter la météo, les cartes, les news, la navigation GPS, mais pas seulement ! L'objet peut prendre des photos (5MP), des vidéos (HD) et même faire de la visio !

Les Google Glass : ils les ont vraiment testées !


Comment les contrôle-t-on ?



L'interface se contrôle de deux manières :

- avec les doigts, grâce à une surface tactile, qui permet de se déplacer dans une interface circulaire. Glisser, tapoter, écarter, l'interface est proche de cette d'un trackpad tactile.
- avec la voix, grâce à un système de reconnaissance vocale Ok Glass, envoie un SMS à Laetita !
- il existe en fait une troisième manière, en clignant des yeux (et peut-être en traquant la pupille), mais Google ne l'a pas activée pour le moment.

Le retour du son se fait via un système de conduction aux os du crâne (vous avez bien entendu), qui transmet les ondes et dont l'effet semble assez naturel. Seul problème, il n'y a pas (encore) de réglage du volume, si bien qu'il est difficile de tenir une conversation dans un lieu trop bruyant, par exemple.

Les Google Glass : ils les ont vraiment testées !


Sont-elles autonomes ? Fonctionnent-elles avec l'iPhone ?



Les Glass sont à moitié autonomes. Elles possèdent un système complet (Android, 12Go de mémoire, WiFi/Bluetooth et divers capteurs) et même une petite batterie. La connexion se fait aussi bien avec l'iPhone qu'un téléphone Android, Google n'a pas été trop sectaire, et c'est tant mieux ! Toute la partie réseau s'appuie donc sur le téléphone, tout comme les informations stockées (photos, contacts, mails, identifiants...). Il faut dire qu'on se voit mal configurer les lunettes à la main, en épelant tous ses mots de passe oralement...

Les Google Glass : ils les ont vraiment testées !


Peut-on les porter toute la journée ?



L'autonomie est prévue pour durer une journée, mais dans les faits, les Glass ne tiennent que quelques heures si vous jouez un peu trop avec. Il est toutefois possible de les recharger grâce à son connecteur micro-USB. Notez tout de même que dans une journée normale, on ne les portera pas au bureau, devant l'ordinateur, et elles resteront cantonnée aux déplacements extérieurs et aux trajets maison-bureau.

Reste aussi le problème de l'encombrement. Si les testeurs sont unanimes sur le fait qu'elles sont très légères (grâce au titane), la partie contenant l'électronique peut s'avérer gênante car elle masque une partie du champ visuel. En voiture, par exemple, l'usage est plutôt déconseillé, même si la navigation GPS a été prévue en ce sens. Certains estiment d'ailleurs que c'est un moyen très efficace pour envoyer ses SMS en conduisant, mais pas sûr que la gendarmerie soit vraiment de cet avis.

Les Google Glass : ils les ont vraiment testées !


L'écran est-il de bonne qualité ? Peut-on le regarder avec des lunettes de vue ?



L'écran affiche une très bonne définition de 720p. On dirait qu'on a un écran de 25" situé à 2/3 mètres de distance affirme Lindsey Turrentine sur C|Net. Il n'est en revanche, pas possible de porter des lunettes de vue, mais des lentilles de contact fonctionneront parfaitement. On peut également rajouter des lunettes de soleil devant l'écran, qui perdra par contre un peu en luminosité.

Les Google Glass : ils les ont vraiment testées !


A-t-on l'air ridicule dans la rue ?



Lorsque les premiers portables sont apparus en ville, on ne manquait pas de repérer les frimeurs, qui affichaient surtout leur statut social. Il y a fort à parier que les Glass produiront le même effet jusqu'à ce que les gens s'y soient habitués et que le produit se soit popularisé. J'ai l'impression d'avoir un casque de Xbox entend-on chez les testeurs, pour qui l'accessoire reste plus encombrant qu'une pare de lunettes classiques. Il y a encore un petit coté SF qu'on a du mal à oublier.

En revanche, le vrai malaise est souvent causé par la caméra. Au travail, dans le métro ou dans les espaces confinés, le public parait parfois inquiet de savoir s'il est -ou non- filmé par son voisin. D'ailleurs, il ne serait pas impossible que la loi oblige Google à indiquer (via une LED) si l'objet enregistre quelque chose. C'est déjà le cas au japon avec les appareils photos (obligés d'émettre un son à chaque prise de vue).



Est-ce vraiment utile, finalement ?



Pour l'heure, le vrai problème (comme l'iPhone à son lancement) concerne les applications, limitées à celles de Google. D'ailleurs, mêmes ces dernières sont parfois assez restrictives, on ne peut, par exemple, accéder qu'à 10 contacts seulement !

Dans les usages, les retours sont assez bons, et certains adorent notamment la possibilité de filmer exactement ce que l'oeil voit à travers les lunettes. A moto, en voiture, dans la rue... On pourrait imaginer enregistrer toute sa vie, vue de l'intérieur !

Viennent ensuite les fonctions de tous les jours : la cartographie, les infos localisées, la météo, les horaires des transports... L'intérêt est évident : éviter de sortir son iPhone toutes les 10 secondes et rester concentré sur ce qui se passe autour de nous. L'idée du téléphone déporté n'est donc pas idiote, même si certains estiment que l'objet a aussi tendance à nous isoler du monde, le risque étant d'être envahi d'informations pas toujours utiles ou bien trop chronophages (Imaginez lorsque vous aurez votre timeline Twitter ou Facebook en permanence sous les yeux... ).

Malgré ces fonctions encore limitées et une certaine habitudes à prendre, tous ceux qui ont pu goûter aux Google Glass en conservent une très bonne expérience. Si la réalité augmentée existait déjà au travers des smartphones, c'est la première fois qu'un appareil permet, en sus, de garder les mains libres... et ça change tout !

Quant à savoir si dans 10 ans, tout le monde portera des lunettes interactives, il est encore un peu tôt pour le dire. Cela dépendra à la fois de la législation -pour le moment assez inexistante- que des usages qui vont en découler.


Ghost, nom de code du Motorola X Phone ?

Par arnaud, le

Le monde Android bruisse des rumeurs concernant X Phon, le prochain smartphone de Motorola / Google, le premier à être vraiment sexy selon les dires d'un des cadres de Google. EvLeaks a obtenu ce qu'il croit être des photos de l'appareil, censé sortir début juillet prochain. Las, celles-ci sont floues, et le produit est coqué. Mais il montre au moins son dos, en polycarbonate. Selon la source de ces fuites l'appareil porterait le nom de code de Ghost.



(via)

L'iPhone pas cher d'abord testé en petit volume ?

Par arnaud, le

Quand une source non fiable, rapporte une rumeur traitant des spéculations circulant chez les fournisseurs taïwanais, il y a d'excellentes raisons de ne pas en croire un traitre mot. Mais pour le bonheur de l'exhaustivité, et en attendant le casse-croute, sachez que Digitimes rapporte qu'Apple pourrait bien tester son iPhone pas cher, destiné aux marchés émergents, d'abord en faible volumes, de l'ordre de 2,5 à 3 millions d'unités trimestrielles. Tout ça tombe sous le sens : un produit qui ne pourra fonctionner que s'il s'en vend de forts volumes, testé par Apple qui n'a jamais testé quoi que ce soit sur le marché, et en faibles volumes. Passons.

4K Slideshow Maker fait des diaporamas vidéo gratuitement sur Mac

Par arnaud, le

Si vous cherchez un moyen de présenter vos images sous forme de vidéo, 4K Slideshow Maker est fait pour vous. Ce petit logiciel, gratuit, disponible pour Mac, Windows et Linux, vous permet de réaliser automatiquement vos diaporamas vidéos. Choisissez vos images, la musique et lancez la création d'une vidéo.

Le logiciel est assez simple, un brin planthogène, mais efficace. Une technologie de détection automatique des visages permet de centrer l'attention sur ceux-ci, le traditionnel effet Ken Burns est de la partie. Il est possible de prévisualiser la vidéo en temps réel, le calcul en lui-même est relativement lent.



4K Slideshow Maker

Le "Lightroom" iPad d'Adobe en vidéo

Par arnaud, le

Le Podcast The Grid, où Tom Hogarty présente, en vidéo, l'application proche de Lightroom qu'Adobe prépare pour iPad est désormais disponible.

(Invalid youtube)


Le logiciel, en lui-même, est loin de l'être. C'est un projet interne qui ne va pas sortir de suite, mais qui sera là avant ma retraite a précisé Hogarty. Il montre quelques fonctionnalités de cette appi. L'idée d'Adobe est de s'appuyer sur son module de développement RAW - le format brut de capteur accessible sur les réflex et certains compacts haut de gamme qui intègre toutes les informations saisies avec l'image dans un format non destructif, propriétaire et lourd.

Pour l'heure le logiciel compagnon, qui n'a pas de nom (Lightroom mobile ?), est capable de "dématricer" un RAW, lui appliquer des réglages (lumière, contraste, balance des blancs, hautes et basses lumières...), synchroniser les modifications via le cloud d'Adobe (et l'abonnement qui va avec) et zoomer sur l'image à 100 % peu importe sa taille.

Mais travailler avec des RAW de 50 Mo et plus (poids approximatif d'un RAW de 20 millions de pixels) n'est pas sans conséquences sur les tablettes, qui délivrent une puissance de calcul très inférieure aux ordinateurs de bureau ou portable. Dans sa démonstration, le logiciel pédale par moment. Nos prenons la question des performances très au sérieux mais nous comprenons bien qu'il y aura des limitations, a-t-il estimé. Adobe a, en tout cas, opté pour sa technologie "Live Preview" pour permettre une édition relativement fluide.



Et Tom, sans affirmer que ces fonctions seront intégrées dans le logiciel final, espère également y voir un moyen de tri, de marquage et de gestion des catalogues d'images en mouvement. Je passe pas mal de temps dans le train et j'aimerais être capable d'y trier mes images.

Il n'a pas contre pas touché mot des outils de retouche localisée (les brosses et tampons) présents dans Lightroom Mac et PC.

Lumia 521 : Microsoft et Nokia visent l'entrée de gamme pour trouver un marché

Par arnaud, le

Nokia sort, aux USA, son Lumia 521, un smartphone résolument bon marché, vendu 150 $ sans subvention. évidemment, l'appareil n'est pas un foudre de guerre et affiche des caractéristiques attendues à un tel niveau de prix : écran 480x800 pixels, 8 Go de stockage, 512 Mo de RAM, processeur dual core 1 GHz, camera 5 millions de pixels.

Lumia 521 : Microsoft et Nokia visent l'entrée de gamme pour trouver un marché


Le tandem espère, avec cette offre accessible, réaliser une percée aux USA et profiter de l'opportunité des contrats T-Mobile, sans subvention téléphone, pour conquérir des parts de marché. Microsoft / Nokia, ont, en effet, quelques difficultés à rendre visibles leur offre dans le cadre du marché américain, encore largement habitué aux subventions opérateurs, et où les smartphone star s'achètent à partir de 200 $ subventionnés. Si chaque téléphone est vendu 200 $, alors nous sommes résolument des challenger, et c'est un terrain de jeu qui est assez difficile, a indiqué Terry Myerson, responsable Windows Phone chez Microsoft

FallDown! 2, excellent jeu d'adresse, gratuit pour iOS

Par arnaud, le

FallDown! 2 grimpe à toute vitesse dans le classement des apps gratuites des App Store. Et il suffit d'essayer deux minutes le jeu pour comprendre pourquoi : celui-ci est un parfait passe temps occasionnel.

Le joueur contrôle une petite balle qui tombe de plateforme en plateforme, tout en essayant de collecter des bonus posés sur celles-ci. Un rayon mortel descend, lui aussi, vous forçant à fuir devant lui, à toute vitesse. Graphiquement, c'est très joli, le jeu est universel et en outre très bien fini, la musique est sympa. Bref, essayez !




Prizmo 2 iOS en approche

Par arnaud, le

Creaceed s'apprête à sortir Prizmo 2 pour iOS. Une mise à jour qui s'annonce majeure pour le très bon logiciel d'OCR de l'éditeur belge. Prizmo a été repensé de fond en comble comme une application iCloud, où des documents peuvent être créés et traités à partir de n'importe quel appareil (iPhone/iPad/Mac). Il y a tellement de nouvelles fonction… Nous avons cherché à réaliser l'application la plus avancée pour le scanning à partir de photos et à proposer un outil quotidien pour les mal-voyant et les aveugles avec des fonctions d'accessibilité performantes, nous précise Raphael Sebbe, le programmeur principal de Prizmo.

Prizmo 2 iOS en approche


L'application iOS sera universelle, synchronisera les documents scannés par iCloud, embarquera un système d'aide sonore à la stabilisation, la découpe des clos textes pourra s'opérer automatiquement ou manuellement, sera dotée de nombreuses fonctions de correction de l'image (perspective, lumière, contraste), supportera une trentaine de langue en OCR, et fonctionnera de manière transparente entre iOs et la version Mac.

Prizmo 2 devrait sortir d'ici une quinzaine de jours.

Antidote 8 Mac passe en V3

Par arnaud, le

Antidote 8 Mac passe en V3
Druide met à jour Antidote 8, sa suite de correcteur, guides lexicaux et dictionnaires. Une mise à jour significative avec une longue liste d'améliorations du côté du correcteur, notamment :

• Correction plus précise
• Conservation de l'état ignoré des détections après modification du texte ou des réglages
• Meilleure conservation des styles après correction
• Meilleure indépendance des corrections linguistiques et typographiques sur un mot
• Améliorations à la correction des documents Tex/LaTeX (accents multicaractères, coupures de mots)

Les dictionnaires sont également mis à jour - 800 nouveaux mots dont 750 noms propres (Alcatraz, Boleyn, Farnèse...), 200 000 nouveaux liens dans les champs lexicaux, 6 000 nouveaux synonymes - de même que la liste des applications hôtes : Firefox 20, Chrome 25, Thunderbird, LibreOffice 4, notamment. Antidote 8 est vendu 119 €, 229 € avec le glossaire médical MySoft.


Mac4Ever sera en maintenance demain

Par Didier, le

Demain (samedi), Mac4Ever sera inaccessible une bonne partie de la journée. Rien de grave, il s'agit d'une maintenance programmée de nos serveurs, nous allons changer un certain nombre de disques durs devenus un peu trop lents avec les années. Si certains ne savent pas quoi faire demain, vous pouvez aller apporter des bières à notre Sluggy les bons tuyaux national, entre deux coups de pince...

CarTunes Music Player sauve votre iPhone et Buster Spirits vous rend nostalgique

Par Laetitia, le

C'est fou le nombre de vols à l'arraché d'iPhone dans les transports en commun. Le simple faite de vouloir changer de morceau de musique, peut vous coûter votre précieux ! Pour éviter cette imprudence, je vous propose de télécharger CarTunes Music Player. Elle va vous permettre de changer de chanson, mettre en pause votre musique, les yeux fermés, dans le noir ou à tâton dans votre poche. Ce lecteur de musique, optimisé pour l'iPhone, utilise une gestuelle intuitive : il suffit de taper une fois l'écran pour mettre Play, une autre fois pour mettre en Pause, glisser vers la gauche ou la droite pour changer de musique, de glisser vers le haut ou le bas pour régler le volume du son. Très agréable à utiliser, elle remplace facilement l'application par défaut de l'iPhone ou l'iPod. CarTunes Music Player est CarTunes Music Player (4,49 €) temporairement sur iPhone et iPad.




J'ai une application parfaite pour vous aider à gagner de la place dans votre iPhone ou iPad. Car, pourquoi télécharger 5 applications alors qu'il suffit de choisir Jeux Logique. Ne me dites pas merci, c'est pour moi, c'est cadeau. Elle propose 5 activités différentes (6 sur iPad) comme le morpion, le puissance 4, le mastermind, la reconnaissance des chiffres etc. La difficulté et les commandes sont adaptées aux enfants. Aucun achat in-app n'est proposé ou accessible. L'Aire de jeux 2 est Jeux Logique(2,69 €) aujourd'hui sur iPhone et iPad.






Le tout premier RPG auquel j'ai joué était Zelda sur NES. La cartouche de jeu était de couleur OR, c'était magnifique. Sur iPhone, je n'ai pas pu retrouver mon héros Link, alors pour combler ce manque j'ai téléchargé : . Ce jeu d'action RPG est incontournable sur iPhone. Il propose 136 quêtes, 4 classes distinctes (Chevalier à l’épée, Chasseur de l’Ombre, Tireur Mécanique et Shaman de la Nature) et un mode multijoueur. Il est également possible de personnaliser son joueur avec armes, coiffes, armures, gants etc. Il se joue très bien malgré l'écran tactile, les commandes ont été réfléchies pour offrir une expérience de jeu agréable. La difficulté est croissante tout au long du jeu. Par contre, il est entièrement en anglais. ZENONIA 3 est (0,89 €) aujourd'hui sur iPhone.




est un jeu pour les nostalgiques des gros pixels et des jeux d'arcades. Au volant de votre vaisseau, vous traverserez de nombreux niveaux, 4 mondes et affronterez 4 boss. Le déroulement se fait à la verticale, le vaisseau se déplace directement avec le doigt pour une plus grande précision. Il dispose aussi de son lot de bonus afin de devenir invincible ou presque. Buster Spirits est temporairement (1,79 €) sur iPhone et iPad.




Dans les dessins animés, les souris adorent le fromage. Mais aiment-elles vraiment le fromage ? Il semblerait bien que non. Alors, un conseil, évitez le gruyère sur les tapettes et préférez plutôt un croissant. Dans , un puzzle game, vous devrez aider une souris à récolter le maximum de fromage dans chaque niveau, tout en évitant les dangers. Elle se déplace de case en case horizontalement et verticalement. Ne vous faites pas avoir, les premiers niveaux sont très faciles mais, la difficulté est rapidement importante. Cheese Please est gratuit (0,89 €) aujourd'hui en et (attention jeu non universel, deux versions différentes sont à télécharger).






Retrouvez tous nos bons plans et la possibilité de s'inscrire à la newsletter, sur notre application, (gratuite, pour iPhone et iPod Touch). Celle-ci est désormais optimisée iPhone 5 !

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos