Actualité

Carmack : "sincèrement, je ne m'attendais pas au rachat (d'Oculus) par Facebook"

Par arnaud, le

Une petite semaine après l'annonce du rachat d'Oculus VR par Facebook, pour 2 milliards de dollars, John Carmack, le papa de Quake et de Doom, devenu responsable technique (CTO) d'Oculus VR, en août dernier, a répondu aux critiques qui faisaient entendre leurs voix sur le sujet. Carmack a publié sa réponse sous la forme d'un commentaire au billet de Peter Berkman, un musicien qui présente la particularité de composer ses musiques sur des consoles de jeux, et qui critiquait assez vertement ce rachat.

Carmack avoue qu'il ne s'attendait pas au rachat par Facebook (et pas aussi vite), une entreprise avec laquelle il n'a aucun historique. Je pouvais penser à d'autres entreprises offrant des synergies plus évidentes pour le rachat, note-t-il. Mais j'ai des raisons de croire qu'ils (Facebook, NDR) voient le tableau comme je le vois et qu'ils seront une force puissante pour aider à sa concrétisation. Vous ne prenez pas un engagement comme celui qu'ils ont pris sur un caprice, affirme-t-il. Carmack affirme d'ailleurs n'avoir pas été impliqué dans les négociations mais confirme avoir passé un après-midi à discuter technologies avec Marc Zuckerberg, et la semaine d'après, j'ai appris qu'il rachetait Oculus.

Carmack : "sincèrement, je ne m'attendais pas au rachat (d'Oculus) par Facebook"


Concernant les griefs liés au projet Kickstarter, projet sur lequel a été fondé Oculus et dont le statut n'est pas clair après la rachat par Facebook, Carmack a aussi son point de vue. Il y a cette idée de devenir comme Valve, de créer un éco-système à partir de rien. C'est certainement ce que les fans d'Oculus veulent. Souvenez-vous que pendant des années, les gens de Valve ont été pris pour des fous par l'industrie (NDR : de croire qu'ils allaient pouvoir créer une plate-forme indépendante). Valve mérite tout son succès par sa persévérance et sa vision, note-t-il.

Pour lui, l'expérience de réalité augmenté est tellement puissante qu'elle convertit immédiatement ceux qui l'essayent. Dès lors, l'implication rapide de mastodontes de la technologie était inévitable, et les vraies questions sont jusqu'où établir un partenariat, et avec qui. Ça sera donc Facebook. Et si Carmack se dit toujours défenseur de la vie privée, il n'est pas plus inquiet que ça au sujet des données collectées par Facebook. L'idée que les entreprises doivent se désintéresser de ce que font leurs clients ne m'a jamais semblé bien réaliste. Je ne me suis jamais senti menacé par la collecte de données, et j'aime bien, par exemple, le système de recommandations d'Amazon. Ça m'éduque.

Vidéo : quand Wozniak se la joue livreur à domicile pour surprendre une ado

Par Laura, le

Ce matin, c'est séquence surprise sur prise à la rédac' en regardant cette vidéo dans laquelle Woz, ce farceur insatiable, se la joue livreur à domicile, pour le plus grand plaisir d'une jeune Apple fangirl.


La vidéo commence par un rendez-vous secret durant lequel le père de l'adolescente remet à Magic Woz un iMac (Steve n'allait tout de même lui offrir de sa poche). Muni de ce colis, Steve part donc en balade avec sa femme Janet pour trouver la maison où la livraison doit se faire. Pas sûr que TNT les recruterait compte tenu du temps qu'ils mettent à la trouver.

Au bout de 2:20 de vidéo, on en vient enfin au moment de la surprise : Steve Wozniak sonne à la porte et Emma, la jeune adolescente, découvre son idole. S'ensuit un dialogue à l'américaine où l'ado émue s'écrit Oh my God, oh my God (oh mon Dieu, oh mon Dieu) et un petit moment de flottement.

Steve n'a pas l'air tout à fait à l'aise, et on imagine que les choses ne se sont pas arrangées lorsqu'un des amies d'Emma l'a reconnu... Parce qu'il a participé à la version américaine de Danse avec les Stars en 2009.

Quoiqu'il en soit, à la rédac', on attend avec impatience que le facteur passe, peut-être aurons-nous une bonne surprise !

Source

Ultrakam, l'application iOS qui filme en 2K !

Par arnaud, le

Voilà un nouveau venu sur l'App Store qui devrait faire parler de lui : est une application destinée aux iPhone 5/5c/5s et iPad mini Retina / iPad 4 / iPad Air qui propose d'enregistrer des vidéos en haute résolution - jusqu'à 2 K - au delà des vidéos 1080p proposées en standard sur nos iBidules. Elle est vendue, sous forme universelle, .

L'idée est de proposer à la fois de la haute résolution et la possibilité d'obtenir des vidéos faiblement compressées. L'utilisateur a le choix du codec, entre le H.264 et le M-JPEG. Selon la puissance de l'appareil, le débit vidéo peut monter jusqu'à 50 Mo/s (sur un iPhone 5s). À ce débit, vous obtenez une vidéo 2240x1672 pixels à 20/24/30 images par secondes, soit 70 % de pixels en plus que le mode vidéo standard. Sur un iPhone 5, la résolution d'enregistrement est plus limitée (1936x1446 pixels).



Outre ce mode de prise de vue 2K, l'application propose des réglages avancés : balance des blancs, mise au point et exposition sous forme de paramètres indépendants (vous pouvez viser un point pour le focus, un autre pour l'exposition par exemple). L'application est associée à une seconde application, qui permet d'opérer à distance sur un second iBidule servant de télécommande (Bluetooth) pour le premier. Elle est vendue .



Les Apple Store ont poussé comme des champignons entre 2001 et 2014

Par Laura, le

Les Apple Store sont devenus monnaie courante dans certains pays, ce qui pousse certaines personnes à oublier que ce concept n'a été introduit que récemment, et qu'il n'existe pas dans une grande partie du monde.

Les Apple Store ont poussé comme des champignons entre 2001 et 2014

La firme de Cupertino n'a commencé à ouvrir des Apple Store qu'en 2001 en commençant, bien entendu, par les Etats-Unis. Ce concept visait à reprendre le contrôle sur la chaîne de distribution des produits pommés pour offrir aux clients une expérience d'achat unique dans un cadre agréable avec du personnel spécialisé. Apple contrôle ainsi son message commercial de A à Z et en profite pour couper l'herbe sous le pied des revendeurs.

Les français on dû attendre jusqu'en 2009 pour avoir leur premier Apple Store, c'est un an de plus que les chinois, les suisses ou les autraliens. On peut supposer que ce délai exprime la volonté de la firme à la Pomme d'ouvrir un magasin emblématique, dans le carrousel du Louvre.

A l'heure qu'il est, Apple possède 424 magasins répartis dans 16 pays et pour avoir une meilleure idée de la façon dont la chaîne des Apple Store s'est développée entre 2001 et 2014, Business Insider nous offre une jolie animation.

Mais non, Dropbox ne regarde pas vos fichiers, mais leur signature

Par arnaud, le

C'est tout la beauté de l'internet : d'une simple image peut partir une polémique mondiale. Sur Twitter, Darrell Whitelaw publie une image montrant un dossier Dropbox surmonté de la mention certains fichiers dans ce dossier ne peuvent être partagés du fait d'une demande d'interdiction en conformité avec le DMCA (Digital Millennium Copyright Act). En clair, un ou des fichiers ont été bloqués, du fait des lois anti-copies américaines.

Mais non, Dropbox ne regarde pas vos fichiers, mais leur signature


Immédiatement, la polémique prend, et enfle, sous l'air de Dropbox nous espionne et regarde nos fichiers. L'auteur du tweet initial, lui-même, est débordé et doit, quelques heures plus tard, s'expliquer : je n'ai pas cherché à vilipender Dropbox, c'est simplement que je n'avais jamais vu cet écran auparavant.

Quelques précisions : Dropbox n'a pas effacé de fichier, mais a simplement bloqué la fonction de partage sur ceux-ci. Les fichiers n'ont pas été lus, mais ont été relevés par un système automatique fonctionnant sur les serveurs de Dropbox. Lorsqu'un fichier est envoyé sur Dropbox, sa signature électronique est automatiquement générée, permettant de comparer celle-ci avec d'autres signatures, sans accéder au fichier. Dropbox maintient une liste des signatures de fichiers ayant fait l'objet d'une demande de blocage des détenteurs de droits, sur la base du DMCA. Il ne s'agit pas, ici, d'un fichier auquel le service a accédé, pour le vérifier, mais simplement d'un fichier ayant déjà été bloqué dans le passé, par le biais de sa signature. Lorsque Dropbox reçoit une demande de blocage, par exemple d'une major du film, il procède comme le prescrit la loi et désactive le lien de partage identifié.

Nous avons un système automatisé qui empêche d'autres utilisateurs de partager ce fichier déjà bloqué en utilisant un autre lien Dropbox. Nous faisons ça en utilisant la signature du fichier (file hashes). Nous ne regardons pas vos fichiers privés et sommes dévoués à protéger vos affaires, a indiqué Dropbox. Soyons clairs tout de même : Dropbox détient les clefs des fichiers uploadés sur son service, comme n'importe quel service de cloud les détient ; simplement, ce n'est pas en accédant à ceux-ci que Dropbox se plie aux exigences légales, mais par la biais de la signature électronique générée pour chaque fichier envoyé sur une Dropbox.

Source

L'Autorité des Marchés Financiers rappelle à l'ordre les acteurs de la saga SFR

Par Laura, le

La prise de parole du régulateur est en soi une anomalie, le signe d’un malaise affirme Gérard Rameix, président de l'Autorité des Marchés Financiers. Elle reflète également l'ampleur de l'opération en cours et son implication sur les marché et les investisseurs.

L'Autorité des Marchés Financiers rappelle à l'ordre les acteurs de la saga SFR

Il est assez rare que l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) se fende d'un communiqué pour rappeler les règles du jeu aux sociétés, d'autant plus que le rachat de SFR concerne une société non cotée. Cependant, dans ce cas précis, l'opération est inédite puisqu'elle a un impact sur 5 sociétés côtées (Vivendi, Bouygues, Numericable et Iliad à Paris, Altice à Amsterdam), et donc des tas d'investisseurs.

Gérard Rameix monte donc au créneau pour exiger plus de transparence quant aux offres et aux opérations financières en préparation, tout en ne jetant la pierre à personne : je comprends que pour les acteurs, l’information ou l’absence d’information est un élément de stratégie, mais nous voulons que le marché ait une information complète et précise affirme-t-il. Sont notamment pointées du doigt d’éventuelles indemnités prévues en cas d’échec de l’opération ou les conditions de sortie ultérieure de Vivendi du capital du futur opérateur fusionné avec SFR.

Bouygues s'est d'ores et déjà exprimée sur ce rappel à l'ordre en affirmant ne pas comprendre ces critiques car Bouygues a régulièrement communiqué sur le contenu de ses offres, contrairement à Altice-Numericable.

Source

Du n'importe quoi en barre : les Apps iOS plantent plus que les Apps Android

Par arnaud, le

Desintox : une étude est censée montrer que les applications iOS plantent deux fois plus que les applications Android ; c'est du moins sous ce prisme que certains la rapportent ce matin. Et pas seulement des trolls, mais aussi quelques médias supposés sérieux. Il s'agit d'une étude menée par Crittercism, et présentée par système d'exploitation et par version de ceux-ci. Voici les résultats publiés concernant les deux plate-formes observées, iOS et Android. iOs 7.1 présente un taux de plantage de 1,6 %, KitKat (Android 4.4) de 0,7 %

Du n'importe quoi en barre : les Apps iOS plantent plus que les Apps Android

Du n'importe quoi en barre : les Apps iOS plantent plus que les Apps Android


Peut-on, à partir de ces éléments, dire que les apps Android plantent moins qu'iOS ? Non, voici pourquoi :

L'étude de Crittercism - qui est une société vendant une solution d'optimisation des performances d'applications - ne porte que sur les applications utilisant ladite solution. Les applications non optimisées devraient présenter des résultats plus mauvais, note Crittercism. On ne parle donc pas ici de toutes les applications, mais d'un volant nettement plus réduit.

Conduire une étude statistique sur les plantages d'applications est une gageure : le nombre de paramètres à prendre en considération est tellement considérable - appareil concerné, application concernée, actions dans l'application concernée, actions avant de lancer l'application concernée... - qu'il est très difficile de trouver une méthodologie satisfaisante pour cela. Pour illustrer le propos, on peut prendre l'exemple des benchmarks : un même logiciel de bench, lancé sur une même machine à deux instants différents retournera un résultat différent. Pas de beaucoup, bien sûr, mais différent tout de même.

• Présenter des résultats aussi faibles que des taux de plantages de l'ordre de 1 à 2 % alors même qu'il existe de nombreux paramètres de variabilité, est une aberration. En clair, si votre marge d'erreur statistique est supérieure au différentiel que vous observez dans vos résultats, vous n'avez aucun résultat. Tout au plus une tambouille que vous pouvez tenter de servir si vos invités ne sont pas trop regardant sur la qualité.

Soyons clairs : il est fort possible que les Apps iOS plantent plus que les Apps Android. Mais pour pouvoir le dire un brin scientifiquement, il faudrait une autre méthodologie, autrement rigoureuse. Et il faudrait que le différentiel soit autrement significatif que quelques dixièmes de point.

Le fond d'écran de Windows XP n'a presque rien rapporté à son photographe

Par Didier, le

A moins d'avoir passé 15 ans enfermé dans un monastère à élever des sauterelles, votre cerveau associe probablement toujours cette image au système d'exploitation Windows XP :

Le fond d'écran de Windows XP n'a presque rien rapporté à son photographe


L'auteur de la photographie s'appelle Charles O'Rear et a longtemps travaillé pour le Los Angeles Times. Ce photographe de 73 ans accordé une petite interview au Sydney Morning Herald dans lequel on en apprend un peu plus sur l'origine de cette image, gravée à jamais dans l'inconscient collectif.

Prise en 1996, la photo a été utilisée comme fond d'écran par défaut de l'OS de Microsoft pendant de nombreuses années, et nombreux ont été à la conserver sous ses icônes (souvent faute de savoir comment la changer). Pour autant, ce cher Charles n'a pas vraiment profité de ce relatif succès, puisque l'image a été négociée pour un prix fixe et non un pourcentage des ventes. Le simple fait de me donner une fraction de centime à chaque fois qu'elle a été vue aurait été un bel arrangement ! clame le photographe, regrettant un peu de ne pas avoir mieux négocié. Précisons quand-même que l'achat de photos se fait rarement au prorata des ventes d'un produit pour lequel il est associé (le gosse qui se trouve sur les pack de Kinder depuis 30 ans en sait quelque chose...). Mais à 400 millions de copies vendues, on comprend que l'homme ait quelques regrets...

Le fond d'écran de Windows XP n'a presque rien rapporté à son photographe


Si le montant finalement payé par Microsoft n'a pas été précisé, Charles O'Rear a voulu rétablir quelques vérités. L'image n'a (a priori) pas été retouchée par ordinateur et a été prise pas très loin de chez lui, à quelques kilomètres au Nord de San Francisco. Beaucoup imaginaient qu'il s'agisse de paysages plus lointains, en Irlande ou Nouvelle Zélande et qui aurait subi une bon gros coup de palette graphique.

Source

Le nouveau CEO de Mozilla doit gérer le départ de trois administrateurs et un défi

Par Laura, le

Nous vous le disions vendredi, Mozilla Fondation essuyait de vives critiques de la part d'employés, de développeurs et d'utilisateurs, suite à la nomination de Brendan Eich à sa tête. Désormais, c'est du côté du Conseil d'Administration que vient la fronde.

Le nouveau CEO de Mozilla doit gérer le départ de trois administrateurs et un défi

La nomination de Brendan Eich, accusé d'homophobie, à la tête de Mozilla n'a pas fait que des mécontents parmi les internautes, elle affecte également le Conseil d'Administration de la fondation.

En effet, suite à cette annonce, trois administrateurs de l'entreprise ont décidé de se retirer (Gary Kovacs, ex-CEO de Mozilla qui dirige désormais AVG Technologies, John Lilly, également ex-CEO de Mozilla, désormais associé chez Greylock Partners, une société de capital-risque, et Ellen Siminoff, CEO Shmoop, startup qui opère dans le domain de l'éducation en ligne), soit la moitié du Conseil d'Administration. Reste donc dans le bateau Mitchell Baker, co-fondateur de Mozilla, Reid Hoffman, co-fondateur de LinkedIn, et Katharina Borchert, patronne du site d'information Spiegel Online.

La chasse aux administrateurs est donc ouverte et la fondation rechercherait des vétérans de l'industrie du mobile afin de l'aider à atteindre ses objectifs de développement. Quitte à gérer des départs et à devoir remotiver ses troupes, autant que cela serve son business plan.

En effet, si Firefox est en bonne position dans les statistiques d'utilisation sur ordinateur (18% de part de marché selon Net Applications), ses performances sont loin d'être enviables sur mobile (moins de 0,1%). D'où la volonté de la fondation de se développer dans se sens pour augmenter ses revenus. Car si Mozilla n'est pas une entreprise comme Apple ou Google, elle doit tout de même trouver des sources de revenus pour financer ses nombreux projets. Comme qui dirait, Brendan a du pain sur la planche.

Source

Assassin's Creed Pirates en promo à 1,79 € sur iOS

Par arnaud, le

Ubisoft met en promotion , sa dernière réalisation sur iOS, vendu temporairement (4,49 €). Si celui-ci porte le label, vendeur, Assassin's Creed, il se distingue nettement de la série. Il s'agit, en fait, d'un jeu de bataille et navigation marine.

À la barre, Alonzo Batilla, un jeune et ambitieux capitaine pirate impatient d'affronter les plus féroces ennemis. Le navire de notre valeureux flibustier vogue dans les eaux pures des caraïbes, à la recherche de navires à détrousser.Les phases d'assaut et de combats sont spectaculaires, comme l'ensemble du jeu d'ailleurs. Conséquence, il exige, au minimum, un iPhone 4S (et iOS 7). Le titre présente des achats in-app.




Le Seigneur des Anneaux: La Guerre du Nord à moitié prix sur Mac

Par arnaud, le

Si l'envie de partir à l'aventure avec vous prend, sachez que le jeu de Feral est proposé à moitié prix aujourd'hui, vendu (26,99 €). Il s'agit d'un jeu de rôle coopératif (en local) qui met très en avant les combats contre les forces de Sauron. Graphiquement, il est superbe.Si le jeu permet de collaborer à plusieurs localement, il est aussi tout à fait possible de jouer en solo, et d'incarner, tour à tour, les divers personnages.



Pour ce qui est du pitch, le voila : Au cœur de la bataille pour la Terre du Milieu, une nouvelle Communauté est née. Les forces maléfiques de Sauron avancent à grands pas et une petite bande de héros est la seule chose qui se dresse devant elles. Eradan le Ranger, Andriel l’Elfe et Farin le Nain s’élancent ensemble dans un périple épique au travers de chaînes de montagnes glaciales, de forêts anciennes et de puissantes citadelles afin de protéger le Nord de son terrible pouvoir. En résumé : ça va chauffer.

Configuration conseillée
• Processeur Intel à 2 Ghz ou plus
• 4 Go de RAM (mémoire vive) ou plus
• Mac OS X 10.7.5 ou plus
• Carte graphique 256 Mo ou plus
• Les cartes graphiques suivante ne sont pas supportées: ATI X1xxx series, ATI HD2xxx series, Intel GMA series, Intel HD3000, NVIDIA 9400, NVIDIA 320M, NVIDIA 330M, NVIDIA 7xxx series et 8xxx series.
• La Intel HD4000 nécessite un Mac avec un processeur Intel i7


Google prohibe à son tour le contenu sexuel explicite sur le GooglePlay

Par arnaud, le

Google s'oriente sur la voie, semée d'embûches, suivie par Apple concernant les contenus sexuels explicites sur sa boutique d'applications GooglePlay en interdisant les contenus pornographiques sur sa boutique d'applications. Tout contenu pornographique ou sexuellement explicite, ainsi que la plupart du contenu relatif à la nudité sont interdits dans Google Play, précise l'entreprise dans ses règles d'utilisation mises à jour. L'idée, est, comme pour Apple, de maintenir le caractère grand public de sa boutique. Cependant, Google va un peu moins loin qu'Apple : il fait une exception pour les contenus éducatifs Tout contenu relatif au sexe de nature éducative est autorisé et exige une catégorisation appropriée pour les applications qui contiennent du contenu sexuellement suggestif, là où la Pomme les interdit de manière un peu plus stricte. Et pour l'heure, Mountain View ne laisse pas penser que sa censure dépassera le contenu applicatif et concernera aussi la musique ou les romans. (Via FrAndroid)

L'icône "Hamburger" date du Moyen Âge (enfin, un peu après)

Par Didier, le

Mais oui enfin, la petite icône où sont empilées les tranches de pain, de salade, de steak et de tomates... L'icône Hamburger quoi !

L'icône "Hamburger" date du Moyen Âge (enfin, un peu après)


On la retrouve dans Mac OS, OS X, mais aussi dans iOS et elle symbolise souvent les menus, les piles, les listes.. bref, des éléments empilés par couches qui sont légion en informatique.

Saviez-vous que cette petite icône date en fait du début des années 80 et aurait été dévoilée pour la première fois en 1981 ? Dessinée par Norm Cox, qui bossait pour le Xerox Parc (décidément, tout a été inventé là bas...), le designer a précisé un peu les choses, 33 ans plus tard :

J'ai conçu ce symbole, il y a de nombreuses années comme un "conteneur" pour les choix du menu contextuel. Il serait à peu près équivalent au menu contextuel que nous utilisons aujourd'hui en cliquant sur ​​les objets avec le bouton droit de la souris.

Sa conception graphique a été conçue pour faire très "panneau routier", simple, mémorisable, et pour imiter l'apparence de la liste du menu. Avec si peu de pixels à travailler, il devait être très différenciable, et simple à la fois. Je pense que nous ne disposions que de 16 × 16 pixels pour afficher l'image. (ou peut-être 13 × 13 ... je ne me souviens pas exactement).

Détail intéressant, en interne, nous avions l'habitude de dire que c'était l'image d'une "grille d'aération", afin de garder la fenêtre "cool" [cool signifie "frais" en anglais, ndlr]. Généralement, ça fait sourire et ça rend tout cela encore plus culte.


Via

Microsoft décide que finalement, ce n'est pas très gentil de lire vos emails

Par Laura, le

La polémique remonte à 2012, lorsque des enquêteurs de Microsoft avaient piraté le compte d'un utilisateur soupçonné de trafic de code source volé chez la firme de Redmont. A l'époque, l'entreprise s'était défendue en expliquant qu'elle était dans son droit, et qu'elle ne faisait que protéger sa propriété intellectuelle. Après réflexion, Microsoft a décidé qu'elle ne ferait plus justice elle-même et qu'elle s'en remettrait aux autorités compétentes pour régler ce genre de litiges, afin de rassurer les utilisateurs qui pourraient avoir des inquiétudes concernant la protection de leur vie privée : nous sommes entrés dans une ère "post-Snowden" dans laquelle les gens se préoccupent de la façon dont leur informations personnelles sont utilisées affirme Brad Smith, vice-président du département juridique de Microsoft. On imagine que cette déclaration vise directement les concurrents d'Hotmail. [Source]

A défaut d'acheter Dailymotion, Yahoo! développe sa propre plateforme vidéo

Par Laura, le

Yahoo! exprime son intérêt pour la vidéo et sa volonté de concurrencer YouTube, et donc Google, depuis un certain temps. Les choses semblent maintenant se préciser et la plateforme développée par Yahoo! devrait voir le jour dans les mois à venir.

A défaut d'acheter Dailymotion, Yahoo! développe sa propre plateforme vidéo

Malgré une transaction estimée à 300 millions de dollars, Yahoo! n'a pas réussi à s'offrir Dailymotion l'année dernière. Qu'à cela ne tienne, des sources proches du projet affirment que l'entreprise est en train de développer sa propre plateforme de vidéo.

En revanche, l'objectif de ce projet ne serait pas de reprendre le modèle ouvert de Youtube dans lequel un utilisateur peut uploader tout (et n'importe quoi). Yahoo! voudrait restreindre son contenu au meilleur du web et pour ce faire, serait déjà en contact avec des stars de Youtube pour tenter de les faire migrer vers cette nouvelle plateforme.

L'entreprise compte bien profiter de la grogne qui monte ces derniers temps chez les Youtubeurs qui estiment qu'ils ne gagnent pas assez d'argent compte tenu des vues qu'ils arrivent à engranger. Yahoo! préparerait donc une grille de rémunération plus intéressante pour tenter de détourner les stars de la vidéo sur internet (et leurs fans) de Youtube.

Source

EA va arrêter de vendre des DVD via Origin (même si personne n'était au courant)

Par Didier, le

EA va arrêter de vendre des DVD via Origin (même si personne n'était au courant)
On pourrait croire à un titre du Gorafi mais EA a bel et bien annoncé vouloir arrêter de vendre des disques physiques sur sa boutique Origin.

Ce n'est donc pas une blague, en 2014, l'éditeur proposait encore l'envoi de galettes par la poste, même si moins de 1% des joueurs se tournaient apparemment vers cette solution. Rappelons qu'Origin avait été lancé initialement en 2011 (de manière assez maladroite), pour venir concurrencer Steam. Loin d'égaler son rival, l'accueil réservé à la plateforme est encore loin de faire l'unanimité aujourd'hui. Le nombre de jeux est d'ailleurs assez ridicule et malgré quelques efforts notables (Origin est notamment disponible sur Mac), la bibliothèque est encore bien maigre et se contente surtout de référencer les titres édités par Electronic Arts.

Apparemment, l'achat physique attirait surtout deux types de profils : ceux qui ont une connexion trop lente pour télécharger plusieurs Go, mais aussi les joueurs habitant dans des contrées un peu éloignées, où les serveurs d'EA sont difficilement accessibles.

Source


Le sympathique Dock Thunderbolt Elgato sur l'Apple Store

Par arnaud, le

Le Dock Thunderbolt d'Elgato Systems a récemment débarqué chez les revendeurs, notamment sur l'Apple Store, où il est vendu 219,95 €, un tarif un peu salé mais un produit qui devrait intéresser certains utilisateurs.

Relativement compact (18x8 cm), ce Dock permet, à partir d'un port Thunderbolt, de disposer d'une sortie HDMI 1.4 (résolution jusqu’à 2560 x 1600 pixels, compatible HDCP), de 3 prises USB 3, d'un port Thunderbolt pour le chainage, d'un port ethernet (pratique pour les machines qui en sont dépourvues) d'une sortie audio 3,5 mm et d'une entrée microphone. Notez qu'il s'agit bien d'un Dock Thunderbolt 1 10 Gbit/s, et pas Thunderbolt 2.



Dock Thunderbolt d'Elgato Systems

Capcom revoit ses prévisions de bénéfices à la baisse de 50%

Par Laura, le

Dans une note adressée à ses actionnaires, Capcom prévoit de tirer moitié moins de bénéfices que ce qu'elle espérait de son activité en raison d'une restructuration exceptionnelle opérée pour tenter de conquérir le marché mobile.

Capcom revoit ses prévisions de bénéfices à la baisse de 50%

Alors que l'entreprise japonaise pensait être en mesure de dégager 6,8 milliards de yens (48 millions d'euros) de bénéfices pour l'année fiscale qui s'est terminée le 31 mars 2014, Capcom a fait savoir par le biais d'une note destinée à ses investisseurs que les bénéfices serait bien moins élevés, en raison d'efforts de restructurations.

Les prévisions de bénéfices de l'entreprise ne s'élèvent donc plus qu'à 3,3 milliards de yens (23 millions d'euros) alors que les prévisions de ventes ont été revues à la hausse pour atteindre 101 milliards de yens (711 millions d'euros) au lieu des 97 (683 millions) prévus précédemment.

La raison de cette débâcle : un investissement inattendu de quelques milliards de yens pour éviter à Capcom de finir dans une dead zone, notamment dans les domaines du mobile et des jeux en ligne sur ordinateur. Les performances ont été systématiquement décevantes sur ces segments affirme le document qui révèle qu'une réorganisation de la chaîne de développement produit est prévue.

En attendant, si vous souhaitez donner un coup de pouce à la division mobile de Capcom, ça se passe par ici :











Source

Twitter se lance dans la publicité sur mobile avec redirection vers l'App Store

Par Laura, le

Selon des sources proches du dossier, Twitter serait sur le point de lancer un nouveau service de publicité similaire à ce que Facebook propose sur sa version mobile : les annonceurs pourront mettre en avant leurs applications avec une redirection vers l'App Store, pour encourager les utilisateurs à les télécharger. Ce nouveau service pourrait permettre à Twitter a booster ses revenus tout en aidant les marketeux à promouvoir leurs applications à moindre coût. [Source]

Fuite : une photo de l'iPhone 6 sur les chaînes de montage ?

Par Didier, le

Avouons-le, lorsqu'apparaissent des images de produits Apple sur des forums chinois, il est toujours difficile de leur accorder un quelconque crédit. Sauf que ces dernières années, la plupart des iPhone/iPad et même quelques Mac ont largement fuité hors des usines et se sont retrouvés ici et là sur le web asiatique.

N'en reste pas moins que ces images volées correspondent assez bien aux dernières rumeurs : un bord arrondi sur la partie basse et un écran plus large.

La photo aurait été prise sur une chaine de montage et si tout ceci s'avère fiable, on imagine qu'il ne s'agit certainement que de pré-série ou de prototypes.



Et vous, qu'en pensez-vous ?



Source (Via)

Chez Canal, on filme les reportages à la GoPro et avec un iPhone

Par Laura, le

Y'aurait-il des restrictions budgétaires chez Canal ces temps-ci ? Ou la chaîne serait-elle désormais sponsorisée par Apple et gopro ?



Finie la belle époque où les reporters partaient en vadrouille avec un preneur de son, un caméraman et un assistant maquillage. Dorénavant, les reportages se font en solo, avec une GoPro et un iPhone. C'est la crise comme qui dirait.

On remarquera à 0:22 la position un peu courbée d'Alexis Sarini, qui n'a sûrement pas trouvé de rebord assez haut pour poser son trépied d'iPhone et l'effet fisheye tout à fait caractéristique de la GoPro.

Merci à Thierry Weber pour son oeil de lynx.

Bons Plans iOS : du rock'n roll, des canards et des voitures en LEGO

Par Laetitia, le

est un petit jeu dans l'univers LEGO Technic. Vous lancez un des trois véhicules disponible grâce à son système de rétrofriction et devez le conduire le plus loin possible sur le circuit. Il peut rouler sur des boosts, doit éviter les obstacles, les concurrents et passer sous des portes qui réactivent son moteur. 3 bolides sont disponibles dont un à débloquer en faisant un score minimum avec les deux autres. LEGO® Technic Race est téléchargeable sur iPhone et iPad.





Bons Plans iOS : du rock'n roll, des canards et des voitures en LEGO


est un jeu musical dans un univers de dessin animé. Vous devrez tapoter en rythme sur l'écran, faire glisser des étoiles, les couper en deux et utiliser toutes les techniques apprises pendant la même partie. Les morceaux sont rock et plutôt rapides et entraînants. Duck & Roll est (1,79 €) aujourd'hui sur iPhone et iPad.



Bons Plans iOS : du rock'n roll, des canards et des voitures en LEGO


My PlayHome Stores fait découvrir aux enfants comment faire des courses au supermarché, acheter des fruits et légumes et les peser, acheter une glace ou choisir des vêtements. L'ensemble est assez statique et manque d'animations mais les différentes mises en situation sont plutôt intéressantes. My PlayHome Stores est My PlayHome Stores (2,69 €) temporairement sur iPhone et iPad.



Bons Plans iOS : du rock'n roll, des canards et des voitures en LEGO


Dans , les décors sont entièrement en noir et blanc et comme dessinés à la main. Une balle se promène dans des niveaux pleins de détours, d'obstacles, d'objets à déplacer, de zones à explorer, de plate-forme à utiliser pour se déplacer etc. Il se joue à l'accéléromètre. Roll back Home est disponible à sur iPhone et iPad.





Retrouvez tous nos bons plans et la possibilité de s'inscrire à la newsletter, sur notre application, (gratuite, pour iPhone et iPod Touch).

Samsung lance un moniteur 4K à 700$, à quand celui d'Apple ?

Par Didier, le

2014 sera l'année de la 4K et les prix sont enfin en baisse : finies les dalles à 4000€ (comme celle de Sharp qu'on avait testée début janvier), place à des tarifs plus acceptables pour le grand public !

Samsung ouvre le bal avec le UD590, un moniteur de 28" affichant une résolution de 3840 x 2160 pixels.

Samsung lance un moniteur 4K à 700$, à quand celui d'Apple ?


Parmi les caractéristiques, on relèvera les 1 milliard de couleurs (10-bit) et un temps de réponse de 1ms. Samsung permet également de brancher deux ordinateurs sur le même écran (ou deux sorties graphiques distinctes). Le tout devrait arriver courant avril.

Malgré cela, on ne peut encore s'empêcher de vous conseiller d'attendre : Apple devrait elle-aussi sortir son écran 4K (à la WWDC ?), et le combiner avec du Thunderbolt 2 (qui permet de brancher d'autres périphériques sur l'écran). D'autres marques vont aussi arriver sur le marché, avec des tarifs sans doute plus agressifs d'ici la rentrée. Enfin, notons qu'OS X et Windows gèrent encore difficilement ce type de dalle, dont les méthodes d'affichage ne sont pas toujours très standard ni très plug & play.

Source

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos