Actualité

Refurb : Mac mini dès 929€, MacBook Air dès 839€ et MacBook Retina dès 1059€

Par Arthur, le

On trouve à nouveau ce matin quelques Mac mini 2014 dans les rayons du Refurb, accompagnés d'une ribambelle de MacBook Retina et d'une poignée de MacBook Air 2015. Le choix est assez vaste également du côté des tablettes, avec des iPad Air 2 dès 369€ et des iPad mini 3 dès 299€, et l'on peut toujours dégoter des Apple TV de quatrième génération en 32 et 64Go..

Illustration : Refurb : Mac mini dès 929€, MacBook Air dès 839€ et MacBook Retina dès 1059€


Les Mac

• MacBook Air 11,6 pouces dès 839€
• MacBook dès 1059€
• MacBook Pro 13,3 pouces dès 1009€
• MacBook Pro 15,4 pouces dès 1819€
• iMac 21,5 pouces dès 1059€
• iMac 27 pouces dès 1609€
• Mac mini dès 929€
• Mac Pro dès 2889€

Les iPad

• iPad Air dès 329€
• iPad Air 2 dès 369€
• iPad mini dès 249€
• iPad mini 2 dès 249€
• iPad mini 3 dès 299€

Les iPod

• iPod touch dès 179€
• iPod touch 2 dès 199€
• iPod touch 3 dès 259€

Les Apple TV

• Apple TV 3 à 69€
• Apple TV 4 (32Go) à 149€
• Apple TV 4 (64Go) à 189€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre nouvelle app Refurb Store !




Enfin, ayez le réflexe de passer par votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuits à Mac4Ever !

<br /><a href="https://www.dailymotion.com/video/x36biob_refurbstore-com-acheter-son-mac-son-ipad-moins-cher_tech" target="_blank">RefurbStore.com : acheter son Mac, son iPad...</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/mac4ever" target="_blank">mac4ever</a></i>

Apple ouvre les castings pour sa première émission de TV "Planet of the Apps"

Par Arthur, le

Apple a lancé un appel pour les castings de sa première création originale pour la télévision, Planet of the Apps, un programme non scénarisé sur les applications et leurs créateurs.

Illustration : Apple ouvre les castings pour sa premi&egrave;re &eacute;mission de TV &quot;Planet of the Apps&quot;


Les castings de la Pomme sont ouverts dans les villes de San Francisco, Austin, New York et Los Angeles. Outre une visibilité sans doute importante, les développeurs retenus pour participer au show seront encadrés par les meilleurs experts du monde dans les domaines de la technologie et du divertissement. Les finalistes de l'émission auront également accès à un fonds de 10 millions de dollars pour le développement de leurs projets d'apps, et profiteront d'une mise en avant dans l'App Store à la fin de la diffusion.

L'émission, produite par will.i.am, Ben Silverman et Howard Owens aura pour objectif de mettre en lumière les développeurs les plus ambitieux, tout en expliquant au public la façon dont les applications sont développées, créées et incubées.

Seuls 100 développeurs seront retenus pour l'émission, les participants devront avoir au moins une application pour iOS, macOS, tvOS ou watchOS en cours de développement, et cette dernière devra être fonctionnelle (en bêta ou en version finale) le 21 octobre prochain.

Le tournage devrait commencer à la fin de cette année et se poursuivre jusqu'au début 2017.

Source (via)

Mise à jour du capteur Eve Weather (Elgato), qui prend en charge l'app "Home" d'iOS 10

Par Arthur, le

Elgato propose depuis peu une mise à jour interne de son capteur Eve Weather, lequel se place en extérieur et permet de mesurer la température, l'humidité et la pression.

Illustration : Mise &agrave; jour du capteur Eve Weather (Elgato), qui prend en charge l&#039;app &quot;Home&quot; d&#039;iOS 10


Grâce à ce nouveau logiciel, numéroté 1.3.1, le capteur peut désormais déclencher automatiquement des scénarios, selon les règles que l'on définira depuis l'application Eve. Si l'on dispose d'ampoules connectées, il devient par exemple possible d'allumer une lampe lorsqu'un certain taux d'humidité est atteint.

Autre nouveauté importante, le capteur est à présent entièrement compatible avec l'application Home (ou Domicile) d'iOS 10, et peut ainsi afficher les relevés directement dans les tableaux de bord du centre domotique d'iOS et de watchOS. L'intégration se limite toutefois à une consultation des mesures, et il ne semble pas (encore) possible d'utiliser le capteur comme déclencheur d'une scène dans l'application Domicile.

Illustration : Mise &agrave; jour du capteur Eve Weather (Elgato), qui prend en charge l&#039;app &quot;Home&quot; d&#039;iOS 10


La mise à jour est à installer depuis l'application Eve pour HomeKit d'Elgato, et nécessite de se trouver à proximité du capteur Eve Weather. Gageons que le constructeur proposera rapidement le nouveau firmware de ses autres accessoires HomeKit, afin de les rendre compatibles avec Home avant la sortie publique d'iOS 10.


#soldes : un dock pour Magic Keyboard et Magic Trackpad 2 à 21€

Par Arthur, le

Amazon propose ce matin une belle promotion sur le dock Spinido, destiné à accueillir un Magic TrackPad 2 et un Magic Keyboard et promettant d'offrir une meilleure ergonomie avec un angle d'inclinaison optimal des deux périphériques. L'accessoire est équipé d'un support antidérapant et se chargera de maintenir côte-à-côte le clavier et le trackpad, tout en laissant un accès libre aux prises Lightning et au transmetteur bluetooth. Habituellement en vente pour 25€, le dock Spinido est proposé pendant quelques heures au prix de 21,19€. []

macOS Sierra : on peut cumuler DropBox et la synchronisation iCloud Drive

Par Didier, le

Vous avez pu le lire dans notre article détaillé, macOS Sierra propose de nouvelles options de synchronisation et de stockage via iCloud.

En effet, vous pouvez désormais utiliser le nuage d'Apple pour sauver vos documents et le contenu du bureau. Apple propose même une optimisation du stockage entre le Mac et iCloud, afin de ne jamais saturer votre disque interne, si vous possédez un petit SSD. Mais beaucoup utilisent DropBox pour stocker leurs fichiers, et profiter également du versioning, de gestions des droits et de différents services que l'on aurait bien aimé retrouver sur iCloud Drive.

En réalité, on peut mixer DropBox et iCloud Drive. Pour cela, il suffit de placer votre dossier DropBox dans vos Documents, tout simplement :

Illustration : macOS Sierra : on peut cumuler DropBox et la synchronisation iCloud Drive


Du coup, vous bénéficiez à la fois de votre compte DropBox et de la gestion de l'espace réalisée entre le Mac et iCloud Drive :

Illustration : macOS Sierra : on peut cumuler DropBox et la synchronisation iCloud Drive


Apparemment, cette astuce semble fonctionner sans trop de soucis sur la durée, mais on vous conseillera tout de même de bien faire vos sauvegardes TimeMachine afin d'éviter les drames.

Notez enfin que les tarifs d'Apple ne sont pas forcément les plus abordables du marché : 50 Go à 0,99 €/mois, 200 Go à 2,99 € et 1 To à 9,99 €. DropBox propose de son côté 8,25 € / mois pour 1To.

Merci Lucy !

#soldes : un SSD de 960 Go pour 179€

Par Didier, le

Si Amazon avait fait baisser le prix du SSD SanDisk 960 à 169€ durant le Prime Day, le revendeur a décidé de conserver l'offre, mais à 179€. Il s'agit tout simplement du tarif le plus bas jamais constaté pour un SSD de cette capacité ! Jusque là, les meilleurs prix tournaient autour de 200€. Notez que le modèle de 480Go passe désormais sous la barre des 100€. Si vous attendiez que les prix baissent pour acheter de gros SSD, c'est vraiment le moment ! [Voir l'offre]

Galaxy Note7 : le nom et la date de présentation sont confirmés !

Par Arthur, le

L'information est désormais officielle, Samsung présentera le 2 août prochain ses nouvelles phablettes Galaxy Note7, lesquelles succèderont aux Note5 et adopteront ainsi la même numérotation que les smartphones-amiraux de la firme coréenne, les Galaxy S7 et S7 Edge.

Illustration : Galaxy Note7 : le nom et la date de pr&eacute;sentation sont confirm&eacute;s !


Par l'entremise de son blog, le constructeur fait monter la pression en annonçant que les Note7 proposeront de nouvelles fonctionnalités liés au stylet S Pen et au grand écran des appareils.

Si l'on en croit les derniers bruits de couloir, les prochaines phablettes de Samsung seront dotées d'un écran QHD SAMOLED de 5,7 pouces, de 6 ou 8Go de mémoire vive, d'un processeur Snapdragon 821, d'un port USB-C, d'un scanner d'iris, d'un stockage interne de 64Go (extensible via une carte SD) et d'une batterie de 3600mAh. Les appareils seraient également résistants à l'eau (IP68) déclinés en noir onyx, argent titane et bleu corail, et pourraient être vendus à partir de 849€ en Europe.

La présentation officielle aura lieu le 2 août à New York, Samsung proposera à cette occasion un flux vidéo en direct.

Source

Sont-ce les nouveaux EarPods Lightning de l'iPhone 7 ? (photos)

Par Arthur, le

Si la disparition de la prise mini-jack des futurs iPhone est au centre de toutes les rumeurs depuis plusieurs mois, la Pomme ne devrait pas glisser d'écouteurs bluetooth dans le coffret des iPhone 7 mais proposer une paire d'oreillettes Lightning.

Une nouvelle série de photos publiée sur Weibo et dégotée par NWE montre en effet ce qui pourrait être ladite paire, avec un design similaire à celle aperçue il y a quelques semaines sur le même réseau social chinois.

En remplaçant la prise casque analogique par une fiche Lightning, la Pomme pourrait améliorer ses EarPods en incluant un procédé d'isolation active de bruit, ou encore ajouter de nouveaux capteurs capables de mesurer le rythme cardiaque de ses utilisateurs


Part de marché : iOS et Android progressent, Windows Phone s'effondre

Par Didier, le

Les part de marché des téléphones se suivent et se ressemblent, en témoignent ces nouvelles statistiques publiée par ComTech/Kantar Worldpanel aujourd'hui.

Selon le cabinet d'études, iOS et Android continuent de progresser aux dépends de Windows Phone, dont les ventes s'effondrent. Cela permet à Apple de gagner quelques points, et à Google d'assoir sa domination mondiale. Android équipe ainsi 76,5% des smartphones vendus en Europe alors qu'Apple taquine les 18%.

En France, la remontée d'Apple est plus nette, avec 21% de PDM, contre 17,2 un an plus tôt. Android passe de 69,9 à 74,8, une double progression grignotée à l'OS de Microsoft qui passe sous la barre des 5% :

Illustration : Part de march&eacute; : iOS et Android progressent, Windows Phone s&#039;effondre


Reste que la disparité est encore importante suivant les régions du monde. Si Apple résiste bien en France et en Chine (autour de 20%), c'est dans les pays anglo-saxons (UK, US...) qu'elle affiche ses meilleurs scores, autour de 30% tandis que le Japon fait la course en tête, avec 40,6%, en baisse (-4%). En revanche, c'est la déconfiture en Italie, en Allemagne et surtout en Espagne, où Android équipe plus de 9 smartphones sur 10 !

Illustration : Part de march&eacute; : iOS et Android progressent, Windows Phone s&#039;effondre


On retiendra également plusieurs statistiques intéressantes :

- Huawei est le troisième plus gros constructeur de smartphones en Europe derrière Samsung et Apple.
- En France, Huawei reste derrière Wiko
- En Chine, 88% des smartphones vendus sont produits par des constructeurs locaux
- Aux USA, le Galaxy S7 est numéro 1 avec 11,1% des ventes, suivi par l'iPhone 6s avec environ 10% des ventes sur la période. L'iPhone SE a pris 3,6% du marché.

Source

Les utilisateurs de Samsung Pay plus dépensiers que les clients d'Apple ?

Par Arthur, le

Attendu dans quelques jours en France, Apple Pay est disponible depuis plus d'un an aux États-Unis et a été rejoint plus récemment par Samsung Pay, lequel n'est pas réservé aux terminaux de paiement de dernière génération.

Illustration : Les utilisateurs de Samsung Pay plus d&eacute;pensiers que les clients d&#039;Apple ?


D'après une étude menée au Pays de l'Oncle Sam par Mobile Pay Tracker, qui a analysé les transactions de plus de 2000 clients utilisant au moins l'une des deux solutions de paiement mobile, le service de Samsung jouirait d'un taux de satisfaction de 92%, contre seulement 84% pour Apple Pay.

Les utilisateurs de Samsung Pay seraient par ailleurs plus enclins à utiliser leur smartphone pour régler leurs achats, et dépenseraient en moyenne 82$ par semaine en passant par le service coréen, contre 75$ pour les clients d'Apple Pay.

Il faut cependant noter que Samsung Pay n'est disponible que depuis trois mois environ aux États-Unis, et la firme coréenne multiplie les opérations de communication pour mettre en avant son service, qui profite sans doute d'un effet de nouveauté, en plus d'une expansion rapide.

Source

Sosh présente l’Airbox, une borne "MiFi" (4G+WiFi) idéale pour les vacances

Par Didier, le

Orange présente ce matin l’Airbox Sosh, un boitier MiFi qui permet de partager sa connexion 4G en WiFi.

Pendant les vacances, les locations et les hôtels n'ont pas toujours de WiFi (même si c'est de plus en plus rare) et lorsque c'est le cas, les débits sont souvent médiocres. Du coup, beaucoup préfèrent utiliser la 4G, plus rapide et désormais capable de couvrir la plupart des besoin en data pendant une ou deux semaines, avec des forfaits de plusieurs Go.

L’Airbox Sosh permet de connecter jusqu’à 10 appareils en simultané (ordinateur portable, tablette, console de jeux…) et est mise à disposition dès aujourd’hui pour tous les clients Sosh 19,99€ ou 24,99€ (et équivalents Sosh mobile + Livebox) qui souhaitent en bénéficier.

Illustration : Sosh pr&eacute;sente l&rsquo;Airbox, une borne &quot;MiFi&quot; (4G+WiFi) id&eacute;ale pour les vacances


Pour en profiter, il faut tout de même souscrire à l’option Domino Sosh, qui offre donc la borne ainsi qu'une Multi-SIM Internet +1Go. Suivant votre forfait, vous pourrez dépenser vos 5 ou 10Go décomptés de l'abonnement, ainsi qu'1Go supplémentaire offert par l'option.

Notez que les frais de mise à disposition sont de 5€ pour l’Airbox Sosh et les frais de mise en service sont de 10€ pour la Multi-SIM Internet +1Go . Ce n'est pas gratuit (et l'on aurait espéré un peu plus de data supplémentaire), mais avouez que c'est tout de même plus simple que d'aller connecter son iPhone à son Mac et de devoir partager la connexion en WiFi.

http://actu.sosh.fr/airbox

Les conversations mal protégées dans les premières bêtas d'iOS 10

Par Arthur, le

Si le respect de la confidentialité des données des utilisateurs est régulièrement mis en avant par Apple, les premières versions bêtas du nouveau système mobile ne reflètent guère cet état d'esprit et offrent un accès libre aux messages reçus sur l'écran verrouillé. Plus important encore, il est possible de répondre aux nouveaux messages sans s'identifier, y compris lorsque les réponses rapides sont désactivées sur le téléphone.

Illustration : Les conversations mal prot&eacute;g&eacute;es dans les premi&egrave;res b&ecirc;tas d&#039;iOS 10


Un appui 3D Touch sur la notification (ou un glissement vers la gauche et un clic sur le bouton Voir) permet en effet d'ouvrir la conversation correspondante, et de répondre sans avoir à entrer patte blanche.

La plupart du temps, l'iPhone laisse ainsi l'utilisateur accéder aux conversations de l'app Messages et à celles des apps tierces compatibles avec la fonction réponse rapide, à condition d'avoir reçu un message dans lesdites conversations sur l'appareil verrouillé. Dans certains cas, iOS 10 demanderait tout de même une authentification via le code de sécurité ou Touch ID, et le bug ne toucherait heureusement que les correspondances, les albums photo seraient ainsi à l'abri des voyeurs, tout comme le reste du système.

Le bug, qui concerne à la fois les utilisateurs de la bêta développeurs et ceux de la pré-version publique, devrait logiquement être corrigé avant la sortie de la mouture finale d'iOS 10.

Source

Micro Machines vrombit à nouveau sur iOS !

Par Arthur, le

L'éditeur Chillingo relance cette semaine ses dans l'App Store iOS, avec un jeu entièrement rénové doté d'un nouveau mode multijoueur adapté aux courses comme aux combats.

Illustration : Micro Machines vrombit &agrave; nouveau sur iOS !


Le titre comprend 10 parcours disséminés aux quatre coins de la maison, notamment une table de petit déjeuner, un bureau, un billard et un évier, ainsi que plus de 60 mini-véhicules à collectionner.

Il faudra pour cela collecter un maximum de pochettes surprises, lesquelles contiennent des pièces à assembler pour créer ses Micro Machines, ainsi que des pièces et autres gemmes qui permettront de débloquer des améliorations (ou d'acheter de nouvelles pochettes).

Outre les arsouilles assez classiques, il est possible d'affronter ses adversaires dans une arène de combat, tout en ayant à sa disposition des pistolets NERF et d'autres armes originales et délirantes.

est disponible en téléchargement gratuit dans l'App Store iOS. L'application est adaptée aux iPhone et aux iPad, nécessite iOS 8.0 minimum et contient des achats in-app.


Pokémon Go débarque en Europe (mais pas en France)

Par Laurence, le

Après quelques bugs ce matin, l'Allemagne a ouvert ses frontières à Pokémon Go sous Android et iOS. Le blockbuster de cet été ne sera pas tout à fait au cinéma mais dans la rue à la poursuite des pokémons. Ou sur les places boursières puisque le prix de l'action Nintendo a augmenté de 53% depuis jeudi dernier. En outre, des rumeurs grondent déjà sur la cession des droits du film éponyme. La disponibilité de l'application devrait a priori s'accélérer dans les jours prochains. [Source]

Apple en entreprise : le regard de Guillaume Gete après 10 ans de consulting

Par Didier, le

Guillaume Gete mange de la Pomme depuis 1994, et l'on avait pris l'habitude le croiser à chaque Apple Expo, du temps où Apple était encore un petit constructeur d'ordinateurs et où son avenir était aussi incertain qu'un match France-Allemagne.

Il y a 10 ans, Guillaume créait Gete.net Consulting, une TPE spécialisée dans ce qu'il sait faire de mieux : du consulting autour du Mac, des serveurs et des outils made in Cupertino. Parti pour installer des serveurs dans de grandes sociétés, il aura finalement été le témoin de l'abandon des Xserve et de la mutation de la société vers une activité plus mobile et d'avantage tournée vers le grand-public.

Nous avons profité de cet anniversaire pour évoquer ensemble sa vision d'Apple en entreprise, avec ses forces et ses faiblesses. Interview.

En 10 ans, quel bilan dresses-tu de l'implantation d'Apple en entreprise ?



Positif ! La demande d’intégration du Mac est constante, la plupart des grosses structures ont fait d’énormes efforts pour intégrer le Mac en tant que poste client, et évidemment l’iPhone et l’iPad ont le vent en poupe (même si ça pourrait toujours être mieux). Je travaille de plus en plus avec les Apple Store, et on constate que l’activité pro se porte très bien. Et la plupart de mes confrères ont également pas mal de travail, donc ça semble indiquer plutôt confirmer mes propos.

La grosse déception, c’est évidemment la partie serveur. En 2006, mon business plan intégrait clairement Mac OS X Server et le Xserve, ou encore Xsan comme des axes de développement forts. Malheureusement, sur ces domaines, Apple a considérablement réduit la voilure, là où on espérait plutôt un envol de la plate-forme. La partie serveur reste, mais elle a été sévèrement amputée. Et c’est dommage, car si le Xserve a plutôt failli en visant trop haut, il reste clairement un marché pour un petit serveur capable de concurrencer des solutions de type Synology. Il ne manquerait pas grand chose…

Illustration : Apple en entreprise : le regard de Guillaume Gete apr&egrave;s 10 ans de consulting


Comment ont évolué tes activités ? Quelles ont été les plus gros changements ces 10 dernières années ? Les demandes les plus courantes en 2016 ?



Au début de mon activité, je pensais avoir des ambitions au sein de grandes entreprises… et en fait, une grosse partie de mon activité reste sur la PME/PMI. Ce n’est pas forcément mauvais, et ça permet de voir que les problématiques en terme de gestion ou de sécurité sont très variables.

Aujourd’hui, on a plus de demandes sur des solutions d’intégration capables de gérer Mac, iPhone et iPad. C’est pour cela que je m’investis beaucoup plus dans des solutions comme Casper ou Filewave.

L’autre grosse évolution, c’est évidemment le cloud… mais je suis assez partagé sur ce sujet. Certains services me semblent très bien adaptés au cloud, mais sur d’autres, j’ai beaucoup de clients qui en reviennent, ou qui préfèrent pour des raisons propres conserver leurs données en local. Du coup, je m’adapte.

L'activité serveur sur du matériel Apple a-t-elle vraiment encore un avenir ?



Oui… et non. Oui, car il y a des choses qu’on ne peut faire facilement qu’avec un OS X Server. Par exemple, difficile (même si pas impossible) d’avoir la compatibilité avec Spotlight sur des serveurs de fichiers non Apple. Mais si on peut s’en passer, on commence à trouver des solutions très séduisantes du côté du marché des NAS. Le problème avec ces derniers, c’est que si on veut faire tourner une application métier, comme du FileMaker Server, on est rapidement bloqué. Moi, par exemple, je suis assez fan de solutions comme Kerio Connect pour la gestion de la partie messagerie/contacts/calendriers, et ça ne tourne pas sur un NAS classique : il faut un vrai serveur derrière.

Illustration : Apple en entreprise : le regard de Guillaume Gete apr&egrave;s 10 ans de consulting


Depuis la sortie de l'iPhone, on a l'impression que le monde "Mac" professionnel intéresse beaucoup moins Apple. C'est aussi ton sentiment ?



Tout dépend de ce qu’on appelle le professionnel… et c’est un problème général dans l’industrie. Il y a cinq ans, quand l’iPad est sorti, on disait ce n’est pas un outil professionnel, car il n’y a pas Office. Depuis, Office est sorti, et… ce n’est toujours pas un produit professionnel, pour une raison ou une autre. Mais pour beaucoup de gens, c’est l’outil idéal : léger, mobile, stable, sans la complexité informatique habituelle… à condition d’avoir les applications adaptées. Mais là encore, le cloud change la donne, l’émergence d’outils comme Google Docs permet de s’affranchir de Microsoft Office.

En fait, ça m’emmerde profondément, ce côté y’a pas tel logiciel qui tourne dessus, donc ce n’est pas pro. Ce qui est professionnel, c’est le [résultat]. Ce n’est pas l’outil. Tiens, tu savais par exemple que dans les années 2000, sur le Dakar, les vidéos dans le journal de France 2 étaient montées… sur iMovie ? Parce que finalement, l’ensemble acquisition/montage/diffusion était beaucoup plus simple à appréhender que sur Final Cut Pro (true story bro). As-tu pour autant déjà vu des gens écrire à France 2 parce que les vidéos avaient été montées sur iMovie et que ça se voyait à l’écran ? Moi, j’aurais tendance à dire par exemple que Powerpoint est tout sauf professionnel : c’est un logiciel puissant, mais mal gaulé dans son approche de la présentation (j’ai beaucoup écrit sur le sujet sur mon blog), et qui est capable de te pourrir une présentation après un crash, là où la fonction de Versions intégrée aux produits Apple est juste géniale. On préfère utiliser Powerpoint par habitude, pas par efficacité. Sinon on serait déjà tous passés sur Keynote depuis longtemps.

A l'inverse, Apple s'investit beaucoup côté iOS, avec différents partenariats (IBM notamment). Est-ce la bonne approche ?



Un iPhone est aujourd’hui tout aussi, voire plus puissant qu’un Mac. Oh, pas en terme de puissance brute de processeur (et encore, la différence se réduit de jour en jour). Mais en terme de capteurs ou capacités sur le terrain de la mobilité, par exemple, un iPhone écrase le meilleur des Mac. Le pire, c’est qu’on n’arrive plus à être satisfait, alors qu’on a un appareil capable de se connecter au bout du monde pour diffuser de la vidéo en 4K en temps réel. Et on fait la fine bouche parce que le capteur n’est pas aussi génial que celui d’un DSLR. D’un certain côté, c’est presque navrant :-)

Illustration : Apple en entreprise : le regard de Guillaume Gete apr&egrave;s 10 ans de consulting


Et en terme de gestion de parc, Apple a eu le nez creux en poussant la gestion de profils de configuration, l’intégration à des solutions serveurs Microsoft Exchange ou au sein de solutions de gestion de mobilité (les fameux MDM).

Donc, oui, les partenariats avec IBM, SAP & co sont pertinents, parce que ce sont des entreprises qui ont déjà le pied dans toutes les grosses entreprises, avec un support dédié. Ça ne peut que rassurer ces dernières.

Quels sont les secteurs où tu as vu Apple disparaitre ? Et au contraire, prendre des parts de marché ?



Le marché photo et vidéo, évidemment, même si pour Aperture, la disparition a pu se faire à l’avantage de Lightroom, qui tourne toujours sur Mac. En revanche, pour Final Cut, c’est à mon avis bien plus compliqué. Et c’est dommage, car c’était une super solution. Mais Apple l’a tuée en forçant Final Cut Pro X qui n’était pas prêt, en refusant de continuer à vendre Final Cut Pro 7 durant le temps de la migration. Ils ont eux-même avoué que c’était une erreur.

Quels sont les erreurs généralement commises par les PME lorsqu'ils souhaitent investir dans du matériel Apple ?



Mon plus gros combat concerne la sécurité. Apple a tellement vendu le fait que le Mac était plus sûr que Windows, que les PME pensent souvent être à l’abri de problèmes de sécurité pourtant simples à corriger. Tu n’imagines pas le nombre de postes où le mot de passe est identique, avec un utilisateur sans mot de passe, administrateur du poste par défaut… Et là, c’est plus un problème d’éducation à faire qu’autre chose. Idem pour l’antivirus, qui aujourd’hui n’est plus optionnel. Les alertes pour les machines Apple sont régulières. Tu n’imagines pas non plus le nombre de Mac que je vois avec un malware installés chez mes nouveaux clients (un poste sur dix environ est touché par un malware/adware).

Illustration : Apple en entreprise : le regard de Guillaume Gete apr&egrave;s 10 ans de consulting


Et puis, le Mac n’est pas forcément adapté à tous les usages, et j’ai parfois fait des audits où la réponse à la question « peut-on migrer sur Mac » était juste « Non », pour des raisons techniques ou de support technique. Il ne faut pas migrer sur Mac parce que les Mac sont jolis : il faut que la migration ait un sens.

Récemment, on imaginait (sans grand espoir) un système de licences pour faire tourner macOS sur des PC (ou des serveurs). Ça te semble totalement hors de propos ?



Je ne vois juste pas ce qu’Apple aurait à y gagner. Grosso modo, ça ne concernerait qu’une frange limitée d’administrateurs informatiques, qui auraient tout intérêt à faire tourner un Linux ou un Windows Server. On en est quand même aujourd’hui au point où Apple donne son système à ses clients et vend son serveur moins de 20 euros. Quel intérêt de vouloir recréer un système de licences hyper complexe à la Microsoft, pour ne plus vendre de hardware, là où elle fait historiquement ses marges ? Ce n’est pas le public d’Apple, ce n’est pas son intérêt.

Ce qui est en revanche amusant, c’est de constater qu’elle a cessé de faire la guerre aux Hackintosh, ou qu’elle a par exemple embrassé totalement le modèle des beta publiques alors qu’à l’époque de Tiger, par exemple, la moindre capture d’écran d’une beta te valait un courrier du service juridique dans les 24 heures. L’Apple de Tim Cook est une entreprise infiniment plus ouverte que celle de Steve Jobs (on abordait le sujet récemment dans 3 hommes et un podcast).

Illustration : Apple en entreprise : le regard de Guillaume Gete apr&egrave;s 10 ans de consulting


Quels sont aujourd'hui les plus gros manques dans l'écosystème Apple en entreprise ?



Une machine serveur, évidemment ! Ou plutôt, un Mac mini sous stéroïdes. Tiens, il existe des boitiers pour ajouter des cartes d’extension PCIe dans un Mac mini via Thunderbolt. Si Apple nous sortait une machine qui fasse ça en natif, je serais le plus heureux des admins Mac.

Ah, et un initiateur iSCSI. C’est un logiciel super pratique pour monter un réseau de type SAN, Windows l’intègre de façon native, sur OS X, ça reste un produit payant assez cher. Le pire c’est qu’il a existé dans une version beta d’OS X il y a longtemps, mais il a disparu aussi vite.

Enfin, si Apple pouvait lancer un nouveau système de fichiers… OH, mais oui, ça arrive l’année prochaine, joie !

Si tu avais un conseil à donner à Tim Cook pour améliorer ton secteur d'activité, ce serait... ?



Tim, s’il te plait : mets à jour ton matériel plus régulièrement. Là, on est un peu malheureux avec notre vieux Mac Pro.

Merci Guillaume !


http://www.gete.net/consulting/

HealthView : un tableau de bord détaillé pour les données de l'app Santé d'iOS

Par Arthur, le

Avec iOS 10, la vue globale de l'application Santé laissera sa place à plusieurs tableaux de bord distincts, regroupant les mesures par catégories et comportant pour certains une vidéo de présentation (inaccessible dans les premières bêtas).

Illustration : HealthView : un tableau de bord d&eacute;taill&eacute; pour les donn&eacute;es de l&#039;app Sant&eacute; d&#039;iOS


Si cette nouvelle présentation incitera sans doute une partie des utilisateurs à profiter davantage du centre de santé d'iOS, d'autres regretteront probablement de ne pas pouvoir profiter de plus de personnalisation, en ayant notamment la possibilité de créer un tableau de bord unique correspondant à l'ensemble de leurs activités.

Ces personnes pourront peut-être trouver leur bonheur avec l'application HealthView Widget, qui récupère les données de l'app Santé et présente toutes (et uniquement) les informations utiles de manière détaillée sur une page unique.

Après avoir choisi les mesures et activités à intégrer à son tableau de bord, l'application propose une vue générale comportant un historique, le parcours à accomplir pour atteindre ses objectifs et un graphique pour chaque poste. On pourra par ailleurs afficher les statistiques pour la journée, la semaine, le mois ou l'année en cours.

HealthView Widget dispose également d'un widget pouvant accueillir jusqu'à trois relevés, ainsi que d'une extension à installer sur l'Apple Watch, qui permet de consulter son tableau de bord depuis son poignet via l'app ou l'une des complications incluses.

HealthView Widget est disponible en téléchargement gratuit dans l'App Store pendant une durée limitée, au lieu de son tarif habituel de 0,99€.


Samsung Gear S2 : un premier aperçu de la prochaine (grande) mise à jour logicielle

Par Arthur, le

La smartwatch Gear S2 de Samsung devrait prochainement recevoir sa première grande mise à jour logicielle, laquelle apporterait plusieurs fonctionnalités inédites à la montre coréenne, ainsi que de nouvelles options de personnalisation.

SamMobile semble avoir réussi à obtenir plusieurs captures d'écran du prochain logiciel qui équipera la montre connectée sous Tizen.

On peut ainsi découvrir la nouvelle commande permettant d'ajouter des applications sans avoir à passer par son smartphone. Les utilisateurs devraient avoir droit pour cela à un carousel d'apps, un bouton virtuel placé en bas de l'écran permettrait ensuite de lancer le téléchargement, une barre d'avancement colorée s'afficherait alors au premier plan et une notification signalerait la fin de l'installation.

Illustration : Samsung Gear S2 : un premier aper&ccedil;u de la prochaine (grande) mise &agrave; jour logicielle


L'application Fuseaux aurait également droit à plusieurs améliorations. Le cadran adopterait ainsi automatiquement un thème sombre à la tombée de la nuit, et clair après le lever du jour, tandis qu'un clic sur une destination afficherait les heures de l'aube et du crépuscule, ainsi qu'un raccourci vers le convertisseur de devises.

Illustration : Samsung Gear S2 : un premier aper&ccedil;u de la prochaine (grande) mise &agrave; jour logicielle


La météo de son côté permettrait de consulter l'indice UV.

Illustration : Samsung Gear S2 : un premier aper&ccedil;u de la prochaine (grande) mise &agrave; jour logicielle


Enfin, Samsung proposerait un cadran sur lequel l'utilisateur pourrait afficher jusqu'à 10 photos personnelles, lesquelles changeraient automatiquement à chaque réveil de la montre.

Illustration : Samsung Gear S2 : un premier aper&ccedil;u de la prochaine (grande) mise &agrave; jour logicielle


Source

Apple Pay : l'hypocrisie autour des soi-disant commerçants "partenaires"

Par Didier, le

Illustration : Apple Pay : l&#039;hypocrisie autour des soi-disant commer&ccedil;ants &quot;partenaires&quot;
On le sait, pour pouvoir utiliser Apple Pay avec votre carte de crédit, il faut que votre banque ait noué un partenariat avec Apple. La firme de Cupertino prélève sa dîme à chaque transaction, raison pour laquelle certains établissements préfèrent attendre un peu (et privilégier leurs propres solutions) avant de se lancer officiellement aux côtés d'Apple.

En revanche, il règne un certain flou autour des commerçants partenaires. En effet, Apple liste sur son site un certain nombre d'enseignes (Carrefour, Flunch, Eram, Boulanger, Simply...), laissant supposer que les autres n'ont pas la possibilité d'accepter ce type de paiement. En réalité, l'immense majorité des boutiques équipées de terminaux acceptant les paiements sans contacts permettent d'utiliser Apple Pay. Nous testons le service depuis quelques jours, et nous avons pu payer un peu partout en magasin, y compris chez les commerçants indépendants.

Lorsqu'on pose la question à Carrefour (et à d'autres), la réponse est toujours un peu embarrassée, et pour cause : si l'on est équipé des terminaux adaptés, le commerçant n'a peu ou prou rien à faire. Il n'y a aucune clause d'exclusivité ni même de facilité de la part d'Apple. En réalité, pour apparaitre sur la liste, il convient surtout de s'engager auprès d'Apple à promouvoir Apple Pay dans son réseau et à proposer des terminaux compatible dans tous ses points de vente. En face, Apple s'engage à promouvoir la marque et à placer des indicateurs (notamment dans Plans) lorsqu'une boutique est partenaire Apple Pay. En réalité, 99% des magasins compatibles ne seront donc pas signalés par Apple !

Illustration : Apple Pay : l&#039;hypocrisie autour des soi-disant commer&ccedil;ants &quot;partenaires&quot;


Impossible en revanche, de connaitre la liste exacte des conditions pour apparaitre sur la fameuse liste. On s'étonne même que le nombre de partenaires soit si peu nombreux, étant donné le faible investissement côté commerçants. D'après nos confrères du JDN, certains préféreraient d'abord favoriser leurs propres solutions Pour nous, c'est l'expérience client qui compte et nous ne l'interdirons pas, bien sûr, explique Philippe Courbois, directeur innovation chez Auchan Retail France. Mais nous pensons que nos clients préfèreront notre solution, qui permet d'utiliser ses bons de réduction, de retrouver son programme de fidélité facilement….


Illustration : Apple Pay : l&#039;hypocrisie autour des soi-disant commer&ccedil;ants &quot;partenaires&quot;


La plupart, sous couvert de l'anonymat, nous ont répondu ne pas vouloir privilégier un moyen de paiement plutôt qu'un autre, même si le côté hype d'Apple a plutôt tendance à attirer le chaland. En amont, il est aussi possible -c'est ce qu'on nous a laissé entendre- que les partenaires bancaires des commerçants exercent une certaine pression pour minimiser l'arrivée d'Apple Pay sur les terminaux. Là encore, on ne sait pas exactement quel pourcentage prélève Apple sur les transactions, mais la firme est rarement compétitive dès que l'on évoque ses propres marges.

A terme, cette notion de commerçant partenaire devrait donc s'estomper -c'est déjà le cas aux USA- le temps que l'utilisation d'Apple Pay rentre dans les moeurs. Finalement, il ne s'agit surtout que d'un coup marketing, qui offre un peu de visibilité réciproque au moment du lancement.

Réseaux mobiles : débits en hausse en ville, stagnation en campagne et Free à la traîne

Par Didier, le

L'ARCEP vient de publier son dernier rapport très détaillé sur la qualité des réseaux mobiles en France.

La première tendance qui se dégage est une amélioration globale de la qualité de service. Que ce soit dans les train, sur les autoroutes, ou chez soi, la couverture ne cesse de progresser. En revanche, il règne une réelle disparité entre les villes -très équipées en 4G- et les campagnes, où les investissements sont moindres. Alors qu'en zone urbaine, les débits passent de 12 à 18Mbps en moyenne, les ruraux voient une stagnation autour de 6Mbps. On peut réellement parler de fracture numérique, une tendance qui ne va (malheureusement) pas en s'améliorant !

Illustration : R&eacute;seaux mobiles : d&eacute;bits en hausse en ville, stagnation en campagne et Free &agrave; la tra&icirc;ne


La 4G fait donc souvent défaut dans les campagnes, alors que ces environnement bénéficient souvent de connexions filaires assez faibles (ADSL majoritaire, peu de fibre optique). Malgré l'augmentation des packs de données dans les forfaits mobiles, ces derniers ne parviennent donc pas à compenser les infrastructures standards pour se connecter à internet... et c'est bien dommage !

Illustration : R&eacute;seaux mobiles : d&eacute;bits en hausse en ville, stagnation en campagne et Free &agrave; la tra&icirc;ne


Autre disparité, mais cette fois, côté opérateur. Si Orange bénéficie toujours de son statut de FAI historique, le petit dernier -Free- a bien du mal à se hisser au niveau de ses concurrents. C'est simple, peu importe les tests, il est très souvent sur la dernière marche du podium, ce que ne manque pas de noter l'ARCEP Free Mobile obtient des résultats sensiblement moins bons sur un grand nombre d’indicateurs.

Illustration : R&eacute;seaux mobiles : d&eacute;bits en hausse en ville, stagnation en campagne et Free &agrave; la tra&icirc;ne


Que ce soit en navigation web ou en lecture de vidéo, Free peine à offrir une qualité de service comparable à ses concurrents. En revanche, pour les SMS et les appels, l'opérateur se montre plutôt efficace, malgré le nombre d'antennes plus limité. On notera enfin le très bon score d'Orange, notamment dans les transports : si vous passez votre vie dans le train ou le métro, vous savez désormais quel FAI privilégier ! Notez que Free offre des performances assez catastrophiques dans le TGV, et ce n'est pas beaucoup mieux dans le reste des tests (TER, grandes lignes etc.).

http://www.arcep.fr/index.php?id=13272

#soldes : SSD Crucial BX200 de 960 Go à 188€95 ! (-35%)

Par Didier, le

Après Amazon ce matin, c'est au tour de Rue du Commerce de proposer une énorme réduction sur un SSD de presque 1To. Le SSD Crucial BX200 de 960 Go est vendu à seulement 188€95 contre 289€99 en temps normal ! Pour en profiter, il suffit d'entrer le code STOCK10 au moment de la validation du panier. Notez que Crucial et SanDisk sont toutes les deux d'excellentes marques, fiables et bon marché, idéales pour une utilisation standard (disque système, vidéo dans un boitier externe etc.). [Voir l'offre]

Vulkan, l'API qui fait des miracles dans Doom (PC), mais qu'Apple refuse toujours d'intégrer

Par Didier, le

Nous vous en avions déjà parlé à plusieurs reprises (ici notamment), Vulkan est un jeu d'instructions comparable à Metal (d'Apple), mais en version multi-plateforme.

Cette API de bas-niveau est capable d'accélérer les calculs 2D/3D grâce à un accès facilité au GPU et à une dépendance moindre des pilotes, véritable maillon faible des jeux vidéos ces dernières années. Bethesda vient de jeter un pavé dans la marre en proposant un patch Vulkan pour le reboot de Doom, et le résultat est assez phénoménal ! Même s'il y a encore quelques bugs, le gain en performance est tout simplement monstrueux, jusqu'à 66% dans certains cas !

Illustration : Vulkan, l&#039;API qui fait des miracles dans Doom (PC), mais qu&#039;Apple refuse toujours d&#039;int&eacute;grer


En réalité, l'API bénéficie surtout à AMD, il faut dire que Vulkan est une déclinaison multi-plateforme de Mantle, propriété du groupe. Du coup, les GPU de la marque semblent nettement favorisés, au point de redonner quelques couleurs aux Radeons face aux GeForce, comme en témoigne le graphique ci-dessus. Ainsi, une R9 Fury X se replace devant la nouvelle 1070 d'NVidia, alors qu'elle se fait pilonner sur la plupart des jeux récents. Bethesda précise pourtant avoir travaillé avec les deux constructeurs, alors que l'augmentation des performance chez NVidia ne semble pas du tout au rendez-vous !

Si le marché du GPU sur Mac n'a jamais été aussi risible, on s'étonne qu'Apple ne soit toujours pas décidée à prendre en charge Vulkan sur Mac (aucune annonce n'a été faite à la WWDC). En effet, malgré les années de développement autour de Metal, l'utilisation d'une bibliothèque commune à toutes les plateforme faciliterait largement le travail de portage aux développeurs. Et l'on ne parle pas ici que du Mac, puisque Vulkan sera également utilisé sur le mobile !

Source (Via et Via)

#soldes : un MacBook 12" (512Go, 2015) à 1299€ !

Par Didier, le

Les MacBook Retina sont encore chers (1449€ de base, avec 256Go de SSD), et les promos bien trop rares. A l'occasion des soldes, Cdiscount propose un MacBook 12" Rétina (2015) avec 8Go de RAM, processeur Core M à 1.2 GHz, GPU Intel HD 5300 et surtout un SSD de 512Go, à seulement... 1299€99 ! C'est non seulement moins cher que l'entrée de gamme 2016, mais également plus intéressant que le même modèle issu du Refurb (1359€) ! Si vous hésitez encore, n'hésitez pas à lire notre dossier complet sur la machine. [ Voir l'offre]

Comment #PokémonGo et deux marines ont aidé à l'arrestation d'un suspect

Par Laurence, le

En jouant à Pokémon Go, deux marines américains, Javier Soch et Seth Ortega, ont aidé la police à appréhender un homme suspecté de tentative de meurtre.

Illustration : Comment #Pok&eacute;monGo et deux marines ont aid&eacute; &agrave; l&#039;arrestation d&#039;un suspect


En effet, en plein jeu, les soldats voient leur session se figer. Leur attention se porte alors sur un homme avec un curieux sac rose qui se dirige vers une femme et ses trois enfants (jouant eux même à Pokémon Go). Le petit groupe s'éloigne mais l'attitude de l'individu n’en reste pas moins étrange. Aussi, les deux militaires le signalent aux autorités locales et continuent de l’observer de loin.

Bien leur en a pris puisqu’ils voient l'homme approcher à nouveau la petite famille et avoir un comportement inapproprié envers l’un des enfants. Un des marines se précipite [alors] vers la scène.

Une fois appréhendé, la police découvre que l’homme est également recherché en Californie pour tentative de meurtre

Est-ce là le début de la folie Pokémon ou juste un simple concours de circonstances ? ;-)

Source

Une batterie 14% plus grosse pour l'iPhone 7 ?

Par Didier, le

Avec l'iPhone 6s, Apple avait dû revoir à la baisse la capacité des batteries de ses appareils, la faute à 3D Touch, qui nécessite plus de place sous l'écran. Avec l'iPhone 7, la firme pourrait regagner la place perdue et proposer des accus mieux fournis. Sur le plan technique, on évoque une capacité de 1960mAh contre 1715mAh sur le 6s et 1810mAh sur l'iPhone 6. Le gain en autonomie devrait donc être notable, si cette rumeur se vérifie : on peut raisonnablement espérer quelques heures supplémentaires en veille, par exemple. Actuellement, Apple a encore de sacrés progrès à faire sur le front de l'autonomie. En effet, seuls les modèles Plus permettent réellement d'utiliser le téléphone pendant de longues heures sans devoir recharger en cours de journée. [Via]

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre

MacBook Air

Acheter
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests !

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

MacBook Pro 13"

Acheter
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est envisagé pour 2021.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter

Mac Mini

Acheter
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone SE

Acheter
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'est le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR !

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad Air

Acheter
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPod touch

Acheter
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière...

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos