Actualité

Galaxy S8 : une première image, les specs et la date de sortie

Par Didier, le

A quelques semaines de la présentation, Samsung doit voir rouge en observant les fuites autour de son Galaxy S8 se répandre abondamment sur le réseau.

Evan Blass a en effet publié une photo d'un prototype de l'appareil, qui reprend les lignes assez caractéristiques de son devancier :

Illustration : Galaxy S8 : une première image, les specs et la date de sortie


L'écran prendrait en revanche toute la place (bord à bord) et le capteur d'empreintes se retrouverait alors au dos, comme sur de nombreux mobiles Android. Il n'y aurait plus de version edge, l'écran serait courbé par défaut.

Côté caractéristiques, rien de très nouveau côté photo, mémoire et stockage. Samsung aurait cependant décidé de garder la prise jack mais est finalement passé à l'USB C.

Ecran: 5.8" ou 6.2" QHD AMOLED
Appareil photo : 12-megapixel f/1.7 et, 8-megapixel f/1.7 en façade
SoC: Snapdragon 835 ou Samsung Exynos (suivant les territoires)
Stockage: 64Go avec microSD
Mémoire : 4Go
Batterie: 3000mAh (5.8") ou 3500mAh (6.2")
Autres: Port jack, USB Type-C, résistance à l'eau


Le seule véritable inconnue se trouve du côté logiciel : on parle de l'arrivée d'un assistant plus évolué ou encore de fonction de raccordement à un écran de PC, comme nous l'avions vu hier soir.

Le produit devrait être commercialisé le 29 mars .

Ford va rajouter un peu de connectivité aux "vieux" véhicules avec son SmartLink

Par Didier, le

L'automobile souffre depuis quelques année d'une absence quasi-totale de réflexion sur d'éventuelles mises à jour des systèmes en cours de vie.

Ford fait un premier pas cette semaine, en proposant (aux USA uniquement) de rajouter un peu de connectivité aux anciens modèles. Pas de CarPlay, mais une borne MiFi qui permettra de capter de la 4G et de la redistribuer en WiFi à l'intérieur de la voiture.

Illustration : Ford va rajouter un peu de connectivité aux "vieux" véhicules avec son SmartLink


On pourra également démarrer, verrouiller (et déverrouiller) sa Mustang depuis son téléphone, ainsi qu'avoir des informations de santé et de sécurité au travers de notifications. Le boitier permettra aussi de se faire localiser par les secours, en cas de besoin.

Le boitier, baptisé SmartLink, se branchera sur la prise diagnostic et nécessitera un abonnement à 15$ par mois. Dernier point, les voitures devront avoir été produites avant l'année 2010 pour en profiter.

On ne sait pas si l'offre arrivera en Europe, mais c'est en tout cas une excellente initiative pour les clients fidèles.

Illustration : Ford va rajouter un peu de connectivité aux "vieux" véhicules avec son SmartLink

iOS 10.3 prendrait moins d'espace de stockage sur l'iPhone

Par Didier, le

Ces derniers temps, Apple a enfin pris conscience que les possesseurs de petits iPhone munis de 16 ou 32Go, ne cracheraient pas sur un peu d'espace supplémentaire, ne serait-ce que pour faire les mises à jour système.

Dans iOS 10.3, la firme pourrait avoir de nouveau fait des efforts pour réduire la place occupée par le système d'exploitation. Parmi les pistes envisagées, le passage au nouveau système de fichier APFS a certainement eu un impact (positif) sur la place occupée par les données.

Illustration : iOS 10.3 prendrait moins d'espace de stockage sur l'iPhone


Marc, un lecteur, nous confirme avoir gagné quelques Go depuis iOS 10.0 :

Je viens tout juste d'installer la bêta publique d'iOS 10.3 et je viens de remarquer que, comme pour iOS 10.0, la capacité à encore augmenté ! Cette fois-ci, mon iPhone 6 64Go à un petit peu plus de 60go de capacité alors que jusque là, je devais être entre 55 et 58Go Espérons qu'apple continue dans cette voie !

Il nous envoie la capture des Information Système (ci-dessous) qui atteste de cette augmentation de capacité.

N'hésitez pas à nous dire (si vous avez installé la beta) ce qu'il en est de votre côté.


Illustration : iOS 10.3 prendrait moins d'espace de stockage sur l'iPhone


Marco a également constaté une augmentation sur son iPhone 128Go Chez moi également, je gagne environ 11Go de stockage sur mon iPhone 7. 124,4Go au lieu de 113,4Go auparavant.

Illustration : iOS 10.3 prendrait moins d'espace de stockage sur l'iPhone

Search Ads : 100$ de pub offerts jusqu'au 30 mars (aux USA)

Par Didier, le

Rappelez-vous, fin septembre, Apple activait la publicité dans les recherches de l'App Store, afin de permettre aux développeurs de mettre en avant leurs programmes. En sus, elle leur offrait 100$ à dépenser d'ici le 31 décembre 2016. Manifestement, de nombreux éditeurs n'en ont pas profité (ou hésitent à investir), ce qui a sans doute poussé Apple à prolonger son offre de quelques mois. Désormais, l'enveloppe devra être consommée avant le 30 mars. Précisons que l'offre n'est valable pour le moment que pour le Store américain, qui fait -comme toujours-figure de marché-test. Espérons que nos boutiques européennes soient bientôt concernées !

Apple vs Qualcomm : Donald Trump nomme une nouvelle tête à la FTC (?!)

Par Laurence, le

Le 25 janvier, Donald Trump a nommé Maureen K. Ohlhausen, à la tête de la FTC à la place d'Edith Ramirez sur le départ. Or, cette décision n'est pas sans conséquences pour le dossier du moment, Apple contre Qualcomm.

En effet, la nouvelle Présidente est tout simplement opposée à la poursuite en justice de cette affaire -non?!. James Faucette, analyste de la Banque Morgan Stanley, a écrit dans une note aux investisseurs : Nous avons quelques difficultés à voir l'affaire se poursuivre avec ce commissaire dissident qui devrait devenir le chef de la FTC. Si la FTC abandonnait son affaire, cela n'aiderait certainement pas Apple, mais nous pensons que Apple essayera de continuer son dossier.

Rappelons que l'action de Cupertino aux États-Unis est intervenue quelques jours après la décision d'ouvrir des poursuites de la FTC pour abus de position dominante. L'abandon du dossier n'empêcherait certes pas les différents procès de se dérouler mais ne contribuerait pas en faveur de la Pomme.

Cet énième rebondissement laisse en tout présager un combat des plus ardus.

Illustration : Apple vs Qualcomm : Donald Trump nomme une nouvelle tête à la FTC (?!)


Source

Non, macOS 10.12.4 (beta) n'affiche pas les icônes des applications Windows nativement

Par Didier, le

Mercredi, lors de la sortie de la première beta de macOS 10.12.4, Vaclav Vancura (Designer de Visual Studio pour Mac) a déniché une petite nouveauté dans le système, reprise abondamment par les sites spécialisés depuis quelques jours.

Capture d'écran à l'appui, il découvre que macOS est désormais capable de parcourir les ressources des applications Windows et d'afficher leur icône correctement, comme s'il s'agissait de véritables exécutables :

Illustration : Non, macOS 10.12.4 (beta) n'affiche pas les icônes des applications Windows nativement


L'homme s'étonne un peu de la décision d'Apple, et notamment vis à vis des débutants, qui pourraient être induits en erreur. En effet, sans application de virtualisation (Parallels, Fusion, VirutalBox...) ou de système dérivé de WINE (CrossOver), impossible d'ouvrir ces programmes sans redémarrer sous Windows. Dès lors, quel intérêt pour Apple d'afficher des apps qui ne peuvent être exécutées ?

Nous avons testé sur l'un de nos MacBook Pro 2016 équipés de macOS 10.12.4 Beta et, surprise, le résultat est... négatif ! Aucune icône ne s'affiche :

Illustration : Non, macOS 10.12.4 (beta) n'affiche pas les icônes des applications Windows nativement


En réalité, notre cher Vaclav a certainement installé Parallels 12, qui permet effectivement d'afficher les bonnes icônes. De son côté, si Apple se décidait un jour à activer la fonction, elle devra plutôt opter pour quelque chose de plus explicite, qui indique que les programmes ne sont pas exploitables sur cet environnement :

Illustration : Non, macOS 10.12.4 (beta) n'affiche pas les icônes des applications Windows nativement

Refurb : encore des Mac mini à 459€ (vite), iPad Pro dès 589€, MacBook Air 13" à 929€

Par Didier, le

Illustration : Refurb : encore des Mac mini à 459€ (vite), iPad Pro dès 589€, MacBook Air 13" à 929€
Décidément, Apple a des Mac mini à écouler cette semaine ! Pour le cinquième jour consécutif, elle propose un petit stock de modèles à 459€ qui partent généralement en quelques heures. On trouve aussi des iPad Pro dès 589€ et de nombreux portables à prix cassés.

Comparez bien avec le neuf avant d'acheter !

Les Mac

• MacBook Air 11,6 pouces dès 839€
• MacBook Air 13,3 pouces dès 929€
• MacBook dès 1229€
• MacBook Pro 13,3 pouces dès 1009€
• MacBook Pro 15,4 pouces dès 1909€
• iMac 27 pouces dès 1609€
• Mac mini dès 459€
• Mac Pro dès 2889€

Les iPad

• iPad Air 2 dès 419€
• iPad mini 2 dès 239€
• iPad mini 3 dès 439€
• iPad mini 4 dès 339€
• iPad Pro 9,7 pouces dès 589€
• iPad Pro 12,9 pouces dès 769€

Les iPod

• iPod touch 32 Go dès 199€
• iPod touch 64 Go dès 259€

Airport et Time Capsule

• AirPort Express 3ème génération dès 79€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre nouvelle app Refurb Store !




Enfin, ayez le réflexe de passer par votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuits à Mac4Ever !

USA : réflexion sur le "droit de réparation" des appareils électroniques

Par Laurence, le

Les législateurs du Nebraska, du Minnesota, de New York, du Massachusetts et du Kansas envisagent sérieusement d'adopter une loi sur les droits de réparation pour les appareils électroniques, y compris l'iPhone.

Les nouvelles normes fédérales obligeraient ainsi les fabricants à vendre des pièces de rechange à des ateliers de réparation ou à des clients indépendants, mais également à publier des manuels de diagnostic et de réparation. Autrement dit, si le texte venait à aboutir, Apple pourrait être ainsi obligée de vendre pièces et modes d'emploi.

Illustration : USA : réflexion sur le "droit de réparation" des appareils électroniques


Le texte -inspiré de la Loi sur le droit de réparation des propriétaires automobiles adoptée pas le Massachusetts en 2012- vise donc à modifier le modèle actuel de réparation, comme les abonnements ou les contrats de type AppleCare. Le projet est d'ailleurs fermement soutenu par Repair.org, une société de lobbying représentant les ateliers de réparation indépendants.

Les législateurs aimeraient, en effet, alléger ce carcan contractuel afin de permettre à d'avantage de centres de réparation (autorisés) à intervenir, mais également, à des particuliers désirant effectuer les réparations eux-même de pouvoir le faire. En outre, ils espèrent ainsi diminuer le recours aux pièces non officielles -voire contrefaites- et aussi limiter à la fois les contrôles de l'administration dans les magasins indépendants mais également renforcer la sécurité des objets.

Source

Apocalypse Now à la Silicon Valley (et un peu à Lille)

Par Laurence, le

Il règne comme un air de fin du monde à la Silicon Valley. Selon un article assez délirant du New Yorker, les dirigeants des entreprises tech rejoignent en effet un mouvement du survivalism, comme Steve Huffman (Reddit), Marvin Liao (ex Yahoo et 500 Startups) ou Reid Hoffman (LinkedIn).

Hoffman estime que plus de la moitié des milliardaires californiens ont investi dans des solides mesures de protection -dénommées là-bas apocalypse insurance-, parmi lesquelles le bunker souterrain apparaît comme l'option de base. Il cite notamment la crainte d'une éventuelle réaction contre l'élite de la Silicon Valley, sous-entendant peut être un lien avec de récentes élections.

Mais n'allons pas chercher hors de nos frontières, puisqu'à Lille se tenait le Forum international de la cybersécurité, à l'occasion duquel ministres, militaires et experts en sécurité informatique se sont entretenus dans une ambiance marquée par les piratages aux États-Unis. Et si l'on en croit Jean-Yves Le Drian, la menace est à nos portes.

Dans ce parfaite contexte de marketing de la peur, on en profite pour vous préciser que Francis Ford Coppola vient d'annoncer la sortie (pour 2018) du jeu officiel Apocalypse Now. Mais comme il ne dispose pas des fonds nécessaires, il demande une petite participation du public à hauteur de 900 000 dollars !

C'est vraiment la fin...

Illustration : Apocalypse Now à la Silicon Valley (et un peu à Lille)


Source

#Celebgate : 9 mois de prison pour vol de photos de célébrités (dénudées)

Par Laurence, le

Un troisième Américain vient d'être condamné à 9 mois de prison (et 5 700 euros d'amende on se demande BIEN à qui) dans l’affaire du #Celebgate, dans laquelle des photos dénudées de célébrités avaient été piratées et mises en ligne. L'homme, ayant plaidé coupable l’an dernier pour accès non autorisé à un ordinateur, avait en fait mené une campagne d'hameçonnage, en envoyant de faux e-mails d'Apple et Google, ce qui lui avait permis d'obtenir les identifiants et les mots de passe des victimes.

L’affaire avait défrayé la chronique en 2014, quand des photos volées de stars avaient été publiées sur Internet. Plusieurs américains avaient été poursuivis pour avoir piraté les comptes iCloud et Google d’une trentaine de people et leur avoir dérobé des informations personnelles, dont des fameuses photos olé olé.

Rappelons qu'en juillet puis octobre dernier, deux autres hackers avaient déjà été condamnés à six et dix-huit mois de prison pour les mêmes faits.

Illustration : #Celebgate : 9 mois de prison pour vol de photos de célébrités (dénudées)



Source

Mac App Store : un développeur français (jibapps) tire à son tour la sonnette d'alarme

Par Didier, le

Illustration : Mac App Store : un développeur français (jibapps) tire à son tour la sonnette d'alarme
Malgré la reprise récente des boutiques d'applications par le célèbre Phil Schiller, le Mac App Store n'a pas subi de grande transformation ces dernières années.

Nous relayons (à notre grand regret) régulièrement des plaintes de développeurs ou des coup de gueule d'éditeurs pour qui le service n'est pas à la hauteur des attentes, un sentiment quand-même assez général quand on discute avec les acteurs du développement Mac.

Jean-Baptiste, qui dirige une petite société de logiciels (jibapps) a finalement pris la décision de quitter le Mac App Store, du moins pour une partie de ses applications. Comme beaucoup, le développeur a dû retirer un certains nombre de fonctionnalités voire même certaines applications complètes, suite à la publication de nouvelles règles ou la modifications de certaines API. Les programmes castrés sont malheureusement de plus en plus courants sur la boutique, à commencer par les jeux qui ne proposent pratiquement jamais de mode multijoueurs par exemple. Mais bien d'autres domaines sont concernés, comme il nous l'explique ici :

Aujourd'hui, nous avons pris la décision de commencer à vendre nos applications par nous-mêmes, en dehors du Mac App Store.

Lorsqu'Apple a ouvert son App Store pour Mac en 2011, nous avons immédiatement décidé de vendre nos applications dessus. TunesArt, notre compagnon pour iTunes, a été la première application disponible, suivie de près par TrashMe, notre désinstalleur d'apps. En mai 2016, nous avons lancé une troisième application sur le Mac App Store Displays, une boîte à outils pour faciliter le changement de résolution et la gestion des moniteurs.

Depuis plus de 6 ans, nous fournissons d'énormes efforts pour maintenir nos apps sur le Mac App Store, malgré des règles de plus en plus contraignantes pour les développeurs. De nombreuses fonctions ont dû être retirées de nos apps pour qu'elles soient acceptées par Apple. Cependant, pour notre dernière app "Displays", nous sommes obligés de quitter le Mac App Store. Avec macOS Sierra, Apple a changé drastiquement l'API conçue pour gérer les résolutions, rendant ainsi des applications comme Displays incompatibles avec le Mac App Store. Malgré des discussions avancées avec Apple, aucune solution n'a pu être trouvée, sauf à quitter leur App Store.

Cela ne signifie pas que nous supprimons toutes nos applications du Mac App Store. Seulement Displays quitte le MAS aujourd'hui, nos autres applications seront bientôt disponibles à la fois sur le Mac App Store et notre boutique en ligne.

Notre webstore
Plus d'infos sur ce choix


On imagine que le mode Night Shift intégré à la prochaine mise à jour de Sierra a rajouté quelques contraintes pour son application de gestion des résolutions et de la luminosité.

Quoiqu'il en soit, on souhaite à Jean-Baptiste, ainsi qu'à tous les développeurs qui nous lisent, beaucoup de courage pour tenter de garder quelques programmes sur cette boutique, dont on préférerait qu'elle suscite un jour un vrai engouement, plutôt qu'une pluie régulièrement de critiques. D'ailleurs, sachez que nos colonnes restent toujours ouvertes aux éditeurs, y compris pour faire l'éloge du Mac App Store :-)

Les fins de mois sont de plus ou plus dures (les entreprises tech présentent leurs chiffres)

Par Laurence, le

La fin du mois de janvier approche et avec elle, l'annonce des résultats financiers des entreprises au titre du dernier trimestre 2016. Les principales Bourses européennes ont ouvert ce matin, sans grand changement, avant de s'orienter à la baisse suivant le secteur bancaire, dans un marché animé par la communication des chiffres trimestriels des entreprises et l'annonce des opérations de fusions / acquisitions.

Illustration : Les fins de mois sont de plus ou plus dures (les entreprises tech présentent leurs chiffres)


Hier on apprenait que Qualcomm annonçait une baisse de 3,9% du chiffre d'affaires trimestriel par rapport à l'année dernière-après s'être laché sur Apple en pleine réunion.

Aujourd'hui, Intel, l'autre géant américain des puces informatiques, a terminé l'année avec des résultats meilleurs que prévu, malgré un bénéfice net en baisse de 10% à 10,3 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année et un recul de 1% à 3,6 milliards sur les trois derniers mois. Elle présente ainsi un chiffre d'affaires du groupe, en hausse de 7% (soit 59,4 milliards sur l'année) et même de 10% (à 16,4 milliards) sur le dernier trimestre.

Alphabet (la holding de Google) a publié un chiffre d'affaires meilleur que prévu pour le quatrième trimestre. Le groupe a enregistré un bénéfice net en hausse à 5,33 milliards de dollars, soit 7,56 dollars par action, contre 4,92 milliards de dollars ou 7,06 dollars/action l'année passée. Hors éléments ponctuels, le bénéfice par action n'est donc que de 9,36 dollars alors que l'estimation moyenne des analystes était de 9,64 dollars. La forte croissance s'explique alors par les recettes publicitaires de Google (plus de 22 milliards de dollars) -ce qui n'a pas lieu de plaire aux financiers.

Il nous reste donc à attendre mardi pour connaître les résultats d'Apple.

Insolite : quand une publicité radio donne l'ordre à Siri d'appeler les secours !

Par Didier, le

Jérôme, un lecteur, écoutait tranquillement la radio ce matin dans sa voiture, lorsque tout à coup, son iPhone a eu une réaction... Bizarre !

En écoutant RTL sur mon iPhone (branché pour être rechargé ), quelle ne fut pas mon étonnement lorsque subitement, la radio se coupe et j'entends Siri qui appelle les secours via le 112... Après plusieurs appels, j'ai débusqué le coupable : la pub IVECO qui passe actuellement !

Illustration : Insolite : quand une publicité radio donne l'ordre à Siri d'appeler les secours !


Si la publicité est aussi efficace qu'annoncé (notre lecteur s'est fait piéger à trois reprises), elle pourrait facilement saturer le standard des urgences si l'utilisateur n'a pas le réflexe de couper l'appel immédiatement.

Nous n'avons pas réussi à retrouver la publicité (audio), ni le passage exact qui déclenchait l'alerte, mais si vous l'avez, n'hésitez pas à nous l'envoyer !

L'iPad a 7 ans ! Retour sur tous les modèles depuis son lancement (infographie)

Par Didier, le

L'iPad a été présenté le 27 janvier 2010 par Steve Jobs lors de sa célèbre keynote au Yerba Buena Center for the Arts de San Francisco.

Sept ans plus tard, il s'en est écoulé autour de 300 millions, mais les ventes et la croissance ne sont pas aussi importantes que Jobs avait pu l'envisager initialement. Pire, les chiffres de l'iPad sont en baisse continue depuis plusieurs années maintenant, alors que de nouveaux modèles sont pourtant présentés presque chaque année.

Les raisons de ce demi-succès sont multiples : la durée de vie des tablette est énorme (un iPad 2 fonctionne encore à peu près bien), et depuis l'arrivée de l'iPhone 6, les utilisateurs semblent s'être plutôt tournés vers les smartphones de grande tailles, qui peuvent remplacer une bonne partie des usages (photos, vidéo, web...). Autre problème, Apple n'a jamais créé de versions d'iOS Pro spécialement destiné à la tablette, qui peine donc à réellement concurrencer l'outil informatique classique.

Malgré tout, l'iPad reste leader de son segment, et l'écosystème est aujourd'hui très riche et de qualité. L'arrivée de l'iPad Pro a permis de voir émerger des programmes comme Procreate ou encore Astropad Standard, qui commencent à concurrencer (un peu) leurs équivalents sur ordinateur. Si l'on est encore loin de jeter nos Mac à la poubelle, la petite tablette a ses fans et contente déjà certains professionnels, sur des usages précis.

<br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x59ugwd_steve-jobs-ipad-presentation-01-2010_tech" target="_blank">Steve Jobs - iPad Presentation - 01.2010</a>


A l'occasion de cet anniversaire, nous vous proposons (avec la participation des graphistes de l'imprimerie en ligne Stampaprint.fr) une petite infographie qui retrace en quelques dates, l'épopée de l'iPad, avec les différents modèles disponibles.

Vous pouvez zoomer sur chaque élément de la timeline en cliquant

Illustration : L&#039;iPad a 7 ans ! Retour sur tous les mod&egrave;les depuis son lancement (infographie)

Illustration : L&#039;iPad a 7 ans ! Retour sur tous les mod&egrave;les depuis son lancement (infographie)

Illustration : L&#039;iPad a 7 ans ! Retour sur tous les mod&egrave;les depuis son lancement (infographie)

Illustration : L&#039;iPad a 7 ans ! Retour sur tous les mod&egrave;les depuis son lancement (infographie)

Un nouveau Chrome Mac : accélération et économie d'énergie

Par Laurence, le

La nouvelle version de Chrome est désormais disponible sur Mac, apportant de nouvelles améliorations de sécurité (51), mais surtout une consommation d'énergie moins importante et une amélioration non négligeable des performances -notamment au niveau de la vitesse de rafraîchissement des pages. En effet, selon Google, le chargement des pages devrait être 28% plus rapide et nécessiterait 60% de moins en demande de validation.

Le navigateur fait du HTML5 la norme par défaut, le contenu Flash étant automatiquement bloqué par le navigateur (les internautes pourront continuer à l'utiliser sur certains sites, mais seulement après avoir autorisé son lancement). A l'image de Firefox, il apporte le support du WebGL 2.0 et propose une prise en charge du FLAC (Free Lossless Audio Codec).

Enfin, comme nous vous le présentions hier, cette mouture présente des avertissement plus clairs aux utilisateurs lorsqu'un site Web demande des informations confidentielles sur une connexion non sécurisée.

Télécharger Chrome 56 : ICI

Illustration : Un nouveau Chrome Mac : acc&eacute;l&eacute;ration et &eacute;conomie d&#039;&eacute;nergie

Bon plan : une formation développeur web complète à 15€ (200€ habituellement)

Par Didier, le

Pendant quelques jours, en partenariat avec Mac4Ever, le site de formation Udemy propose 92% de réduction sur une formation de développeur web.

Le training est vraiment très complet, pour ceux qui aimeraient se lancer dans l'édition de sites internet, John (le formateur) aborde tour à tour les langages HTML, CSS, Javascript, jQuery, Bootstrap, PHP, MySQL, mais aussi le célèbre Wordpress.

Illustration : Bon plan : une formation d&eacute;veloppeur web compl&egrave;te &agrave; 15&euro; (200&euro; habituellement)


Pour en profiter, aucune connaissance n'est requise, mais il vous faudra quand-même disposer d'un Mac ou d'un PC. Un aperçu de la formation est disponible gratuitement avant achat.

Voici le programme complet :

• Introduction et Mise en place
• Apprendre HTML et CSS et créer un site Web
• Apprendre JavaScript et créer un jeu en ligne
• Apprendre jQuery et créer une page Web interactive
• Apprendre Bootstrap et créer un CV en ligne responsive
• Hébergement, noms de domaine et mettre un site en ligne
• Apprendre PHP et créer un formulaire de contact
• Apprendre (PHP et) MySQL et créer un site Web dynamique
• Apprendre WordPress - créer un blog et un site e-commerce
• Faisons le bilan et parlons futur…


Si ce genre de promos vous intéresse, nous pourrons demander à l'organisme de les renouveler ponctuellement sur d'autres formations (Swift etc.). Attention, celle-ci s'arrête mardi 31 janvier à minuit !

Formation développeur web à 15€ (200€ habituellement)

NVidia met à jour sa "vieille" Shield TV : 4k, HDR et Nougat

Par Didier, le

A cheval entre une PS4 et une Apple TV 4, la Shield TV d'NVidia est vendue environ 230€ en France. Ce matin, et après avoir présenté une nouvelle version en 2017, NVidia a donné un petit coup de fouet au premier modèle, qui va fêter ses 2 ans. Au programme de cette version 5.0 du système, le passage à Android 7.0 Nougat, l'intégration des derniers services vidéos en ligne (Molotov, Amazon Video, Comedy Central, Vimeo), la prise en charge de la 4k HDR, l'interface Big Picture de Steam, ou encore la gestion des caméras de surveillance Nest Aware. Seule limitation, les nouvelles manettes (bientôt compatibles Google Assistant) sont réservées au modèle 2017. [Source]

Seagate va proposer des disques durs de 16To !

Par Didier, le

Actuellement, la capacité maximum que propose Seagate est d'environ 10To pour 400 à 500€ TTC.

Ces grandes quantités de stockages sont surtout utilisés pour les serveurs en ligne ou pour des NAS, qui doivent gérer de très gros volumes de données dans un minimum d'espace. Il s'agit évidemment de disques à plateaux de 3,5", un format qui n'a pas encore d'équivalent côté SSD.

Illustration : Seagate va proposer des disques durs de 16To !


Pourtant, la mémoire flash se fait déjà une petite place dans les serveurs, mais plutôt en front, grâce à des temps d'accès incomparables, une consommation plus faible et une durée de vie théoriquement supérieure. Reste que sur le stockage froid et sur les grandes capacités, l'offre est limitée, voire incomparable (Seagate a toutefois réussi à créer un SSD 3,5" de 60To, encore au stade de prototype et sûrement hors de prix !)

Le HDD n'est donc pas mort, puisque d'ici 12 à 18 mois, le constructeur prévoit de commercialiser des disques de 14 et 16To. Un modèle de 12To est également en test. Aucun prix n'a été communiqué.

Illustration : Seagate va proposer des disques durs de 16To !


Source

Mac ou PC ? Sur le marché premium, l'élève (Microsoft) taquine le maître (Apple)

Par Didier, le

Lors de l'annonce de ses résultats financiers, Microsoft s'est montré assez incisif vis-à-vis d'Apple, son nouveau cheval de bataille sur les ordinateurs haut-de-gamme.

Si l'industrie du PC semble se porter mieux que prévu (+5% de croissance sur le segment non-pro des licences Windows, dixit Microsoft), la firme estime qu'elle a piqué des parts de marché à Apple sur les machines à plus de 900$, la chasse historiquement (très bien) gardée de Cupertino.

Illustration : Mac ou PC ? Sur le march&eacute; premium, l&#039;&eacute;l&egrave;ve (Microsoft) taquine le ma&icirc;tre (Apple)


Les Surface Pro, SurfaceBook et le tout récent Surface Studio sont effectivement de beaux challengers pour les vieillissants MacBook Air, iMac 5k, mais aussi pour les MacBook Pro 2016 vendus à des tarifs assez élevés. Par ailleurs, Redmond a fait de gros efforts sur le design (avec des matériaux nobles et des courbes travaillées), mais aussi côté software, avec par exemple, la prise en charge du tactile sur l'ensemble de son écosystème logiciel.

Si l'on ne connait pas la répartition exacte des parts de marché, les chiffres de vente de la lignée Surface sont encore bien en dessous de ceux d'Apple. Cupertino ne doit pas pour autant s'endormir sur ses lauriers, et c'est d'ailleurs peut-être l'une des causes de ce "switch" vers Microsoft : outre l'augmentation des prix, Apple a parfois du mal à se renouveler, notamment sur les ordinateurs fixes. Avec l'iMac, elle utilise la même recette depuis plus de 10 ans, sans se montrer très créative côté design. Et que dire des Mac Pro et des Mac mini dont on attend tous les ans (avec bien peu d'espoir) une petite mise à jour cosmétique à chaque Saint Glinglin.

Quant au tactile, la Pomme s'y refuse totalement sur Mac, laissant le champ libre à ces PC hybrides, que l'on voit de plus en plus apparaitre chez les professionnels de la création. Après tant d'année à conquérir ces domaines, cela fait parfois mal au coeur de croiser des studios et des agences... remplis de Surface Pro et de grosses tours PC.

Illustration : Mac ou PC ? Sur le march&eacute; premium, l&#039;&eacute;l&egrave;ve (Microsoft) taquine le ma&icirc;tre (Apple)


Source

La défense anglaise a choisi entre l'iPhone 7 et le Galaxy Note 4

Par Didier, le

Pour les défenses européennes, les choix en matière d'équipements mobiles sont souvent difficiles, puisque les terminaux les plus performants sont rarement fabriqués localement. Il faut donc choisir entre les principaux fournisseurs, en l'occurence Apple et Samsung et sécuriser ensuite la partie software. Pour le ministère de la défense britannique, l'élu sera finalement... l'iPhone 7. Après avoir travaillé avec un opérateur local pour évaluer les risques, l'appareil de Cupertino a été préféré au Galaxy Note 4 pour des raisons de sécurité Des tests rapides ont montré que la sécurité sur Android n'était pas suffisante et le projet a été transféré vers le téléphone d'Apple. Les équipes ont ainsi été en mesure de créer différents niveaux de sécurité sur les téléphones, en fonction de la criticité des usages, mais également des enclaves de données, stockées localement, permettant d'écrire des données sensibles. Android n'est toutefois pas en reste, puisque comme le précisent nos confrères de TechRepublic, le système de Google a été jusque là abondamment modifié par de nombreuses agences de sécurité de part le monde. [Source]

"Bye bye Luxembourg. Hello Cork" : le 5 février, iTunes arrive en Irlande

Par Laurence, le

Dans une note aux développeurs hier soir, Apple a annoncé la date du 5 février pour le déménagement d'iTunes -comprenant l'iTunes Store, Apple Music, l'App Store et l'iBooks Store- à Cork, en Irlande. Après avoir géré les activités d'Apple à l'étranger depuis 2004, la succursale luxembourgeoise cessera d'être le 4 février et transitera juridiquement 9 milliards de dollars d'actifs dès le lendemain.

Illustration : &quot;Bye bye Luxembourg. Hello Cork&quot; : le 5 f&eacute;vrier, iTunes arrive en Irlande


Cupertino se montre plutôt transparent dans cette transition. Les contrats de développement ont été automatiquement transférés à Apple Distribution International en septembre. Elle fournit également un certain nombre d'informations juridiques et bancaires concernant la facturation. En outre, les clients qui cherchent à acheter des applications conçues par des développeurs basés en Irlande pourront le faire sans TVA irlandaise grâce au statut d'exportateur spécial de la firme.

Rappelons que ce transfert intervient au milieu des tensions entre Apple, l'Irlande et l'Union européenne. En effet, le 31 août dernier, la Commission Européenne a réclamé à la société, 13 milliards d'euros d'arriérés d'impôts mettant à mal l'organisation fiscale irlandaise. Elle révélait ainsi que la Firme à la Pomme n'était soumise à un impôt que de 0,005 % , bien inférieur au taux normal de l'impôt irlandais sur les sociétés, du fait d'arrangements avec l'état.

Des traces d'iOS 11.0 et de macOS 10.13 apparaissent furtivement sur le web

Par Didier, le

Tiens, tiens... Voilà que nos statistiques nous remontent depuis quelques semaines, des traces de plusieurs OS d'Apple inconnus au bataillon !

Chaque année, c'est un rituel, une fois les nouvelles versions majeures finalisées (courant septembre/octobre), les ingénieurs derrière iOS et macOS se remettent au travail et planchent déjà sur les prochaines directives. En interne, les premières betas sont même distribuées assez vite aux employés (pas tous), afin de tester les bugs et les éventuelles nouveautés. Au début, elles sont souvent assez proches des OS en circulation, mais s'étoffent petit à petit, jusqu'à l'approche de la WWDC et de la distribution des betas aux développeurs.

Illustration : Des traces d&#039;iOS 11.0 et de macOS 10.13 apparaissent furtivement sur le web


Logiquement, et vu la communauté francophone présente dans la Silicon Valley, il n'est pas rare de voir quelques IP en provenance de Cupertino venir se balader sur nos pages et nos applications mobiles. Même si elles se font discrètes, nous avons constaté plusieurs connexions sporadiques depuis le mois de décembre, arborant des numéros de versions d'iOS 11.0 et de macOS 10.13.

Ces deux nouvelles moutures ne seront rendues publiques qu'en juin prochain, durant la traditionnelle conférence des développeurs de San Francisco (WWDC).

Bonne Année du Coq avec Facebook (ou pas)

Par Laurence, le

D'ici quelques heures -ou peut-être est-ce déjà minuit chez vous-, commencera l'année lunaire du Coq de Feu. Pour marquer l'occasion, les applications ou les réseaux sociaux ont apporté leur petite touche. Sur iMessage il vous suffit d'envoyer happy chinese new year pour avoir les feux d'artifice et le petit effet qui va avec.

Messenger a mis en place des filtres sur sa version mobile, ou pas... En effet, il apparaîtrait que tous les utilisateurs ne soient pas tous égaux devant le filtre (saperlipopette, même à la Rédac, on est que deux à les avoir !) et que les masques soient distribués aléatoirement, que ce soit sur iOS ou sous Android...

Pour les heureux élus, le cercle bleu en bas de l'écran d'accueil revêt les traditionnelles couleurs du nouvel an avec le gallinacé au centre.

Illustration : Bonne Ann&eacute;e du Coq avec Facebook (ou pas)


Sur ce, Bonne Année du Coq, des bisous et à l'année prochaine.




Illustration : Bonne Ann&eacute;e du Coq avec Facebook (ou pas)

People : Alizée, Britney Spears, Ninia Dobrev, Emily Ratakowjski, Julianne Hough

Par Laurence, le

Cette semaine chez les People, c'était plutôt très calme -hormis les norminations pour les Oscars. Les stars étaient occupées à des questions politiques -comme la plupart des américains. Et on a même pu voir Emily (Ratakowjski) promener son chien en petite tenue par 4 degrés dans les rues de New York -mais comme dit l'adage de la news people : pas de pomme, pas de news people (personne n'a vu le lien).

Mais on commence plutôt du côté de chez nous avec Alizée qui attend dans les coulisses en se prenant en selfie.

Illustration : People : Aliz&eacute;e, Britney Spears, Ninia Dobrev, Emily Ratakowjski, Julianne Hough


Ninia Dobrev et Julianne Hough comparent leurs plombages (ou alors c'est un sourire vraiment raté).

Illustration : People : Aliz&eacute;e, Britney Spears, Ninia Dobrev, Emily Ratakowjski, Julianne Hough


Kate Beckinsale a préféré faire cavalier seul (cavalière seule ?) et se faire remarquer au London Film Critics Circle.

Illustration : People : Aliz&eacute;e, Britney Spears, Ninia Dobrev, Emily Ratakowjski, Julianne Hough


Pendant ce temps, Vin Diesel, Samuel L. Jackson et Ice Cube à la Première de xXx: Return of Xander Cage nous font une démonstration du selfie viril (bon apparemment ça n'a pas été aussi mémorable pour tous).

Illustration : People : Aliz&eacute;e, Britney Spears, Ninia Dobrev, Emily Ratakowjski, Julianne Hough


Emily Ratakowjski peut aussi être complètement habillée -même si c'est rare- entre deux vols ! Avec les lunettes et la veste en moumoute de toutou-à-sa-mémère et tout et tout ! Bon comme d'habitude, chez elle ça passe ;-)

Illustration : People : Aliz&eacute;e, Britney Spears, Ninia Dobrev, Emily Ratakowjski, Julianne Hough


Et pour finir, Harry Shum Jr sur son skate... Just because !

Illustration : People : Aliz&eacute;e, Britney Spears, Ninia Dobrev, Emily Ratakowjski, Julianne Hough




Et le bonus du jour revient à Brit Brit qui est tellement contente de son nouveau tatouage qu'elle en a encore cassé un ongle ! Dallas ton univers impitoyable !

Illustration : People : Aliz&eacute;e, Britney Spears, Ninia Dobrev, Emily Ratakowjski, Julianne Hough


Allez des bisous et à l'année prochaine ;-)

La charge via USB C est un vrai micmac : faut-il un accessoire pour mesurer le courant ?

Par Didier, le

Depuis que j'utilise un MacBook Pro 2016, j'ai toujours une petite seconde d'hésitation dès que je dois brancher un accessoires USB C, surtout s'il est censé charger la machine.

Il faut dire que les puissances capables de transiter par ce petit bout de câble sont désormais importantes, jusqu'à 100W selon la norme en vigueur (87W sur le 15"). Avec de tels courants électriques, il ne vaut mieux pas tenter le diable, et privilégier les connecteurs de qualité plutôt que du matériel trop bon marché, souvent démuni de systèmes de protection. Pour le moment, les accidents semblent plutôt rares et les produits sont généralement prévus pour contrôler les puissances d'entrées correctement, limitant ainsi le risque de surchauffe, voire d'incendie.

Mais l'autre problème, c'est l'absence d'information sur ce qui transite réellement. Lorsque vous branchez un câble USB C qui alimente votre Mac, vous devez aller dans les préférences systèmes pour connaitre la puissance exacte délivrée :

Illustration : La charge via USB C est un vrai micmac : faut-il un accessoire pour mesurer le courant ?


L'accessoiriste Satechi a donc imaginé un petit appareil qui se place entre la machine et le câble et qui fait office de multimètre. Puissance, intensité, tension... Une fois connecté, il vous dit tout sur la qualité du courant qui arrive sur votre Mac :

Illustration : La charge via USB C est un vrai micmac : faut-il un accessoire pour mesurer le courant ?


Vendu une trentaine d'euros, il prend en charge les puissances de 10W à 100W, soit celles utilisées pour un iPhone jusqu'au plus gros MacBook Pro Retina. Est-ce vraiment utile ? Disons que ce serait pratique, mais Apple pourrait aussi placer cette informations dans la barre des menus, puisque le Mac intègre déjà le même dispositif de contrôle en interne.

Rien ne dit d'ailleurs qu'un développeur ne crée pas un jour un utilitaire qui fasse exactement la même chose, et ce serait nettement plus pratique que de se balader avec ce type d'accessoire (qui ne remplace pas non plus le MagSafe !)

http://www.satechi.net/index.php/satechi-type-c-power-meter

Le retour en force de Microsoft avec une capitalisation boursière à 510 milliards

Par Laurence, le

Aujourd'hui, Microsoft vient d'atteindre un niveau en Bourse qu'elle n'avait pas connu depuis près de 17 ans. En effet, l'action MSFT a atteint les 65,64 dollars au cours de la journée - en augmentation de 2,1%-, totalisant ainsi une capitalisation de 510,37 milliards de dollars. En 2000, la capitalisation avait culminé à 550 milliards, seuil qu'elle tente désespérément d'approcher depuis.

Illustration : Le retour en force de Microsoft avec une capitalisation boursi&egrave;re &agrave; 510 milliards

Cette cotation intervient juste après l'annonce d'excellents résultats financiers, qui vont bien au-delà des attentes de Wall Street. En effet, avec un revenu de 24,1 milliards de dollars pour un bénéfice net de 5,2 milliards de dollars, Windows, Surface et le cloud semblent redevenus des vecteurs de croissance.

Même si Microsoft reste en deçà d'Apple (642 milliards de dollars) et Google (570 milliards de dollars), cette valorisation est une incontestable victoire pour Satya Nadella qui tente de redynamiser Redmond, depuis près de trois ans. En effet, à sa prise de fonction en février 2014, la situation financière du groupe était encore chaotique, l'action de la société s'échangeant à environ 34 $ pour une valorisation d'environ 315 milliards de dollars.

Illustration : Le retour en force de Microsoft avec une capitalisation boursi&egrave;re &agrave; 510 milliards

Source

L'action Apple (AAPL) séduit de plus en plus les investisseurs

Par Laurence, le

Du côté de Wall Street, il se murmure qu'Apple reviendrait en état de grâce auprès des investisseurs et autres habitués des places boursières. En effet, à la lecture des derniers rapports, les analystes financiers semblent tous parier sur un nouveau modèle d'iPhone, spécial 10e anniversaire, afin de justifier un regain d'intérêt non négligeable de la Pomme.

Durant la première moitié de 2016, l'action avait effectivement baissé pour atteindre une valeur de 89,47 dollars au mois de mai. Puis, elle avait entamé un lent processus de reconquête des marchés débouchant sur une valeur de quasiment 122 dollars aujourd'hui -la différence est énorme au vu de la versatilité boursière. Les perspectives étant à ce point séduisantes qu'une centaine de fonds de placements sont devenus actionnaires durant ces derniers trimestres.

Nul doute que les résultats financiers pour le premier trimestre fiscal de 2017, qui seront annoncés mardi prochain, seront auscultés de près et auront un impact sur le cours de l'action.

Illustration : L&#039;action Apple (AAPL) s&eacute;duit de plus en plus les investisseurs

Source

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre
MacBook Air

MacBook Air

Attention
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests ! Une nouvelle version est attendue courant 2022 : nouveau design, puce M2 et Thunderbolt 4 ! Mais peut-être pas avant l'été...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 13"

MacBook Pro 13"

Attention
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est sorti fin 2021, avec des caractéristiques supérieures (ports, écran etc.). A noter qu'un MacBook Pro 13" M2 pourrait voir le jour en 2022.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 14"

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
MacBook Pro 16"

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac M1

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac Pro

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Mac Mini

Mac Mini

Attention
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes. Attentio, un modèle M2 pourrait voir le jour courant 2022, avec une puce plus puissante, du Thunderbolt 4 et sans doute une prise en charge d'un plus grand nombre d'écrans.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Mac Pro

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone SE

iPhone SE

Attention
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'est le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR ! Attention, un nouveau modèle semble envisagé pour début/mi 2022...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
iPhone 11

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 12

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13 Pro

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad mini 6

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Air

iPad Air

Acheter
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad 9

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Pro M1

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 3

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
AirTag

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 7

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple TV HD

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Apple TV 4K

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPod touch

iPod touch

Acheter
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière...

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos