Actualité

Niantic va relancer son jeu Ingress avec de la réalité augmentée

Par Arthur, le

Niantic, à qui l'on doit notamment le phénomène Pokémon GO (et prochainement un jeu de la même veine dans l'univers d'Harry Potter), se prépare à relancer Ingress Prime, son titre en réalité alternée sorti pour la première fois en 2012.

Le jeu recevra en effet sa plus importante mise à jour en 2018, et adoptera pour l'occasion le nom d'Ingress Prime.



L'éditeur, qui a mis en ligne ce week-end une première bande-annonce de la future itération du jeu, précise que la mise à jour apportera une refonte complète de l'interface, avec des graphismes de meilleure qualité et des menus plus accessibles.

Au-delà de l'aspect visuel, Ingress Prime sera entièrement pensé pour la réalité augmentée, et profitera notamment des technologies ARCore de Google et ARKit d'Apple, rendant au passage la triche beaucoup plus difficile.



Illustration : Niantic va relancer son jeu Ingress avec de la réalité augmentée


Source

Le SMS souffle ses 25 bougies !

Par Arthur, le

Le SMS a fêté ce week-end son vingt-cinquième anniversaire ! Le premier message texte avait en effet été envoyé le 3 décembre 1992 depuis le PC de l'ingénieur Neil Papworth, vers le téléphone du PDG de Vodafone, Richard Jarvis, et contenait simplement les mots merry Christmas. En un quart de siècle, ce moyen de communication a connu une évolution impressionnante, avec 12 millions de SMS échangés aux États-Unis chaque mois dans les années 2000, 45 milliards par mois en 2007 et environ 781 milliards par mois en 2017, malgré la concurrence de plus en plus agressive des applications de messagerie, sans oublier les iMessages proposés par défaut dans les conversations entre utilisateurs de matériel Apple. [Source]

Des cartes imprimées flexibles dans les futurs MacBook et Apple Watch ?

Par Arthur, le

Après avoir intégré des circuits imprimés flexibles dans les iPhone 8, 8 Plus et X, la Pomme travaillerait sur une technologie similaire pour les MacBook et les Apple Watch, affirmait ce week-end Ming Chi Kuo.

Ces cartes flexibles (FPCB) sont fabriquées à partir de polymères à cristaux liquides (LCP) et permettraient des taux de transfert plus rapides, une latence réduite pendant les transferts de données et une meilleure gestion de l'espace de stockage.

Utilisée dans les derniers smartphones de la Pomme, notamment pour le système de caméra TrueDepth de l'iPhone X et les antennes des iPhone 8 et X, devrait prochainement faire son nid dans de nouveaux appareils du constructeur.

Illustration : Des cartes imprimées flexibles dans les futurs MacBook et Apple Watch ?


D'après le célèbre analyste de KGI Securities, Apple travaillerait ainsi avec Career, son fournisseur dévolu aux circuits imprimés, sur des cartes flexibles destinées à de futurs MacBook, occupant moins d'espace à l'intérieur de la machine, ainsi que pour des antennes cellulaires d'Apple Watch.

Apple multiplierait par ailleurs les efforts pour parvenir à cet objectif dès l'année 2018, ce qui lui permettrait de profiter d'une bonne longueur d'avance sur ses concurrents, lesquels ne commenceraient à intégrer cette technologie à leurs appareils qu'à partir de 2019 au plus tôt.

Source

Le nouvel album de U2 résonne sur Apple Music avec la promesse d'un documentaire exclusif

Par Arthur, le

Après avoir distribué (de gré ou de force) son album Songs of Innocence aux utilisateurs d'iPhone et d'iPad en 2014, U2 a lancé récemment sa dernière création, Songs of Experience, dans les bacs d'Apple Music.

Illustration : Le nouvel album de U2 résonne sur Apple Music avec la promesse d'un documentaire exclusif


Mise en avant sur la plateforme de streaming de la Pomme, cette nouvelle galette comprend 17 chansons, dont une en collaboration avec Kygo, et marque le début de la cinquième décennie d'existence du groupe irlandais.

À l'occasion de la sortie de Songs of Experience, Apple Music devrait enfin proposer à ses abonnés un documentaire exclusif sur la genèse de cet album, Liner Notes, réalisé par Matt Mahurin, décrit comme un film aux images saisissantes dans lequel Bono évoque ce qui a inspiré la création de l'album.

Annoncé sur le portail musical, le docu n'apparait cependant pas encore sur la page du nouvel album de U2, où l'on ne retrouve pour le moment en marge de Songs of Experience qu'une sélection de listes de lecture avec les plus grands succès du groupe.

Quand Daimler/Mercedes loue discrètement une Tesla... pour la démonter et la ruiner

Par Didier, le

La pratique est courante dans le milieu automobile, mais elle est généralement réalisée de façon très discrète sur des modèles de série : en effet, les constructeurs ont pour habitude d'acheter des voitures de leurs concurrents pour les désosser et les analyser.

Mais chez Daimler/Mercedes, on est sans doute un peu plus chiche, puisque le cousin allemand a préféré louer une Tesla Model S chez Sixt (!). Pire, il s'agissait non pas d'un véhicule de flotte, mais bien d'un modèle loué d'un particulier par l'intermédiaire du service, comme le révèle le Spiegel.

Une fois la Model S en main, le constructeur lui a apparemment fait subir de multiples tortures, avec des tours de circuits (à Sindelfingen), et des petites routes bien cabossées dans l'Est de l'Espagne. Un peu naïf, Daimler avait sans doute oublié que les propriétaires peuvent suivre en temps réel la voiture via l'application dédiée.

Illustration : Quand Daimler/Mercedes loue discrètement une Tesla... pour la démonter et la ruiner


Mais une fois la conduite passée, la Tesla a été totalement désossée, là encore, une pratique plutôt courante, mais rarement effectuée sur des modèles loués. Car les dégâts au moment du remontage ne sont pas anodins : la peinture a été écaillée, le hayon carrément brisé et Daimler aurait même utilisé de l'adhésif pour recoller certaines parties des garnitures... Bref, du travail de cochon.

In fine, les propriétaires ont demandé 99 000€ à Sixt et à Daimler en guise de préjudice, alors que le loueur a déjà remboursé 15 000€ de frais de réparation. L'histoire ne dit pas si les ingénieurs ont été impressionnés (ou rassurés) par l'avancée technologique de leur concurrent américain...

Source

Tim Cook parle intelligence artificielle, humanité et emploi en Chine

Par Arthur, le

Tim Cook est arrivé en Chine ce week-end pour la quatrième conférence mondiale Internet intitulée Développer l'économie numérique pour l'ouverture et les avantages partagés - Bâtir une communauté d'avenir commun dans le cyberespace, et est monté sur scène pour évoquer la confidentialité des données, la sécurité, l'humanité et l'emploi.

Illustration : Tim Cook parle intelligence artificielle, humanité et emploi en Chine


Le patron d'Apple a notamment expliqué que la Chine et Apple partageaient l'ambition de construire une économie profitable pour tous, et a rappelé sa fierté de travailler avec de nombreux partenaires dans le pays dans l'objectif de développer un avenir commun dans le cyber-espace.

Tim Cook a également touché quelques mots sur l'intelligence artificielle et le besoin d'humanité dans un monde où le numérique est de plus en plus présent :

Beaucoup de choses ont été dites sur les dangers potentiels de l'intelligence artificielle, mais je ne m'inquiète pas que les machines puissent penser comme des humains. Je m'inquiète des personnes qui pensent comme des machines. [...] Nous devons tous travailler à insuffler davantage d'humanité dans la technologie, avec nos valeurs. [...] La technologie du futur devrait proposer ouverture, créativité et sécurité pour protéger les utilisateurs dans le respect de la confidentialité et la décence.


Le CEO a enfin mis en avant les 5 millions d'emplois créés en Chine grâce aux efforts d'Apple, avec la présence de 1,8 millions de développeurs, lesquels ont récupéré 25% des bénéfices réalisés par l'App Store depuis son ouverture en 2008, soit environ 17 milliards de dollars.

Source 1
Source 2

Et si Adobe se lançait dans les claviers pour Mac/PC ? (photos)

Par Didier, le

Adobe, ce sont des fainéants aimait rappeler Steve Jobs en public lorsqu'il parlait de Flash, alors que les programmes de l'éditeur parviennent toujours à rester leader sur le segment de la PAO, malgré une stratégie incrémentale relativement prudente.

Mais qu'on le veuille ou non, Adobe jouit encore d'une solide réputation dans le milieu du graphisme et de l'édition ; certains verraient d'ailleurs bien l'éditeur s'intéresser de plus près aux produits -bien physiques cette fois- utilisés par ses clients.

La designer Vinicius Araújo a donc imaginé un clavier d'Adobe, un modèle adapté à tous ceux qui travaillent sur la Creative Cloud, en rajoutant des raccourcis bien pratiques, une série de petits écrans d'information, mais aussi des touches toutes plates -pas forcément très ergonomiques d'ailleurs. Sur la partie gauche, on retrouverait une petite molette, qui pourrait par exemple servir à choisir une palette de couleur ou à naviguer plus facilement/précisément avec certains outils.

Pour l'heure, rien n'indique q'Adobe soit tenté de se lancer un jour dans du hardware, mais après tout, Microsoft et Google s'y sont bien mis, avec un certain succès d'ailleurs !

Illustration : Et si Adobe se lançait dans les claviers pour Mac/PC ? (photos)

Illustration : Et si Adobe se lançait dans les claviers pour Mac/PC ? (photos)

Illustration : Et si Adobe se lançait dans les claviers pour Mac/PC ? (photos)

Illustration : Et si Adobe se lançait dans les claviers pour Mac/PC ? (photos)


https://www.facebook.com/viniciusaraujorj (Via)

Samsung travaille sur la reconnaissance des lignes de la main

Par Arthur, le

Après les scanners d'empreintes digitales, de visage ou d'iris, Samsung travaille sur un système utilisant les lignes de la main pour sécuriser des appareils électroniques, tels que des smartphones ou des ordinateurs.

Illustration : Samsung travaille sur la reconnaissance des lignes de la main


Cette méthode, décrite dans une demande de brevet déposée par la firme coréenne et mise en lumière par CNET, utilise l'appareil photo d'un smartphone pour créer une empreinte numérique des lignes de la main d'un utilisateur, et demande ensuite à ces derniers de montrer patte blanche pour faire apparaitre à l'écran une partie d'un mot de passe.

D'après un chercheur de l'université de Hong Kong, les lignes (tout comme les veines) de la main sont propres à chaque individu, et pourraient être utilisées efficacement dans des systèmes de reconnaissance biométriques.

Reste à savoir si le constructeur parviendra à mettre au point une méthode d'identification suffisamment fiable pour rivaliser avec Face ID, dont une solution maison pourrait également être en préparation dans les labos de R&D de Samsung, qui n'est pas avare sur les systèmes de sécurité au sein de ses appareils.

Source

Sondage : Apple doit-elle réduire ses cycles de MAJ iOS/macOS ? (+ résultats sur High Sierra)

Par Didier, le

Ces dernières semaines, on peut le dire, c'est carrément la cata pour les équipes de développement d'Apple. Que ce soit iOS 11 ou macOS High Sierra, les bugs s'accumulent et certains sont même extrêmement critiques -redémarrage en boucle, session root disponible sans sécurité... Et ne parlons même pas des fuites de firmware (HomePod, iMac Pro) qui révèlent, depuis cet été, tous les secrets sur les produits à venir... Mais que se passe-t-il donc à Cupertino ?

Pourtant, ces problèmes ne sont pas si nouveaux, cela fait déjà plusieurs années que l'on tourne pendant presque 6 mois avec des systèmes en quasi-beta. Les version x.1 ou X.2 corrigent généralement la plupart des gros bugs, et apportent également le reste des fonctions promises à la WWDC. Mais du côté des utilisateurs, certains commencent à se méfier, en témoigne notre dernier sondage qui concernait la migration vers High Sierra : seulement la moitié d'entre-vous aurait installé macOS 10.13 d'après vos réponses :



C'est assez proche de la réalité, puisque nos statistiques internes donnent un ratio équivalent (48% sous High Sierra, 30% sous Sierra). A noter que 10% d'entre-vous sont encore sous 10.11 et presque 9% sous macOS 10.10 !

Illustration : Sondage : Apple doit-elle réduire ses cycles de MAJ iOS/macOS ?  (+ résultats sur High Sierra)


Cette semaine, actualité oblige, on vous demande si Apple ne devrait pas réduire un peu ses cycles de mises à jour, histoire de proposer des versions plus stables, et mieux testées.

Votez !


Un numéro de téléphone bientôt facultatif dans Google Allo ?

Par Arthur, le

Un numéro de téléphone est actuellement indispensable pour ouvrir un compte au sein de la messagerie de Google, cependant la firme de Mountain View envisage apparemment d'ouvrir son système et d'accepter les adresses mail au moment de la création des comptes. Ce système, découvert en fouinant dans le code de la dernière version d'Allo pour Android, permettrait ainsi de retrouver des personnes à l'aide de leur adresse mail, mais aussi de transférer facilement ses contacts Gmail vers la messagerie, et ouvrirait enfin cette dernière à tous les utilisateurs ne disposant pas d'un numéro de téléphone personnel. [Source]

BlackBerry, contrainte de verser 137 millions de redevances impayées à Nokia

Par Laurence, le

Dans la série des litiges en cours, il semblerait que Nokia récupère un petit chèque de 137 millions de dollars (115 millions d‘euros) de BlackBerry, une somme qui lui est allouée par la Cour internationale d'arbitrage. Cette dernière a en effet estimé vendredi que la firme canadienne avait "omis" de réaliser certains versements au finlandais dans le cadre d'un contrat de licence de brevet.

De son côté, BlackBerry a indiqué poursuivre sa propre plainte contre Nokia pour violation de brevets. Il avait déposé une plainte en février dernier contre l’équipementier de réseaux télécoms pour violation de 11 de ses technologies (périphériques et logiciels). Le finlandais s'est contenté d'indiquer dans un communiqué que les plaintes déposées par BlackBerry pour violation de brevets par Nokia sont infondées.

Rappelons que la firme nordique a réorienté son activité et a récemment signé des accords de licences de smartphones avec Samsung, Apple, Xiaomi et LG. Le litige en cours pourrait également influencer ces partenariats. En l'état, les deux sociétés pâtissent de cette décision perdant toutes les deux une légèrement de 2% sur les Bourse de Toronto et d'Helsinki.

Illustration : BlackBerry, contrainte de verser 137 millions de redevances impayées à Nokia

Image Wikipedia


Source

OPA sur Qualcomm : Broadcom lance l'assault sur le conseil d'administration

Par Laurence, le

Broadcom devrait amorcer une nouvelle étape dans l'offre hostile visant à racheter Qualcomm. En effet, la firme devrait dévoiler aujourd'hui le nom des personnes, qu'il présente en tant que candidats au Conseil d'Administration. En cas d'élection, ces derniers prendraient place au board du fondeur et permettrait de leur garantir un certain pouvoir de décision.

Illustration : OPA sur Qualcomm : Broadcom lance l'assault sur le conseil d'administration


Selon Reuters, Broadcom aurait proposé neuf hommes et deux femmes, dont beaucoup auraient une forte expérience dans le secteur tech. La société de capital-investissement Silver Lake (investisseur de Broadcom) aurait contribué au recrutement de ces derniers. A priori, Broadcom ne dévoilerait aucune nouvelle offre pour Qualcomm avant mars 2018, et serait fonction du nouveau conseil.

Fin novembre, on apprenait que Broadcom s’apprêtait à envisageait de racheter Qualcomm. Toutefois ce dernier l'avait éconduit estimant la proposition de 130 milliard de dollars insuffisante et sous évaluée. A défaut de réponse favorable du conseil d'administration (OPA amicale), Hock Tan avait décider de prendre le contrôle en rachetant le plus d'actions possibles, et de plus en plus cher (OPA hostile donc). Rappelons que si Broadcom concrétisait son projet, elle deviendrait l'un des acteurs majeurs du secteurs des semi-conducteurs.

Source

Promos : serrure connectée, appareil photo, chargeurs Qi, enceinte AirPlay, Philips Hue...

Par Arthur, le


Best seller : 25 millions d'AirPods en 2018 (KGI)

Par Laurence, le

Le cabinet d'études KGI reste très optimiste concernant le succès (et les ventes) des AirPods. Dans un nouveau rapport publié aujourd'hui, Ming-Chi Kuo indique s'attendre à ce qu'Apple double les expéditions des AirPods en 2018, par rapport à l'année 2017, représentant ainsi des livraisons de l'ordre de 26 à 28 millions d'unités.

Illustration : Best seller : 25 millions d'AirPods en 2018 (KGI)


Dans son rapport, il les présente même comme l'accessoire le plus important d'Apple, et ce, même si les AirPods ont été soumis à de nombreuses contraintes d'approvisionnement depuis leur introduction en décembre 2016.

Ces dernières semaines seulement, la disponibilité s'est améliorée au point que l'Apple Store en ligne présente des estimations de livraison sur une période de 1 à 3 jours (entre le 06 décembre et le 08 décembre en France), notamment grâce à un assembleur supplémentaire, Luxshare, dans la chaîne de production.


Illustration : Best seller : 25 millions d'AirPods en 2018 (KGI)


Source

Facebook lance une application Messenger pour les enfants

Par Arthur, le

S'il convient d'être âgé d'au moins treize ans pour utiliser Facebook, ce critère ne s'applique désormais plus à Messenger, qui dispose dès aujourd'hui d'une déclinaison spécialement adaptée à la nouvelle génération.

Illustration : Facebook lance une application Messenger pour les enfants


Messenger Kids, la nouvelle app du réseau social, se destine donc aux enfants autorisés à jouer avec une tablette ou un iPod touch, et offrant de nombreuses options à destination des parents, permettant à ces derniers de garder un oeil sur les conversations de leur progéniture.

Faute de pouvoir créer un compte Facebook pour les plus jeunes, Messenger Kids utilise celui d'un parent pour créer et paramétrer l'application sur les appareils des enfants. Notez que ce nouveau volet de la messagerie est totalement dépourvu de publicité, et que les comptes des bambins n'apparaitront pas dans les résultats de recherche des utilisateurs du réseau social.

La seule manière d'ajouter des contacts passera ainsi par les comptes des parents, qui seront les seuls autorisés à tisser les liens avec tante Josette et Mémé Gigi. Notez enfin que si les petits génies veulent converser sur Messenger Kids avec leurs camarades de classe, leurs parents devront au préalable devenir amis sur Facebook, et donner leur autorisation depuis leur application.

Les adultes responsables pourront enfin bloquer à tout moment des utilisateurs, tout comme les jeunes utilisateurs, qui disposeront d'un bouton pour signaler et couper la communication avec leur correspondant.

Outre ces règles de sécurité, Messenger Kids semble assez proche des messageries traditionnelles et permet de discuter à l'écrit, ainsi qu'avec une vaste collection d'emojis, GIFs, autocollants et calques pour les selfies, tous adaptés à un jeune public.

Messenger Kids est disponible dès aujourd'hui, uniquement sur iOS et aux États-Unis pour le moment, mais sera lancé sur Android d'ici la fin du mois, et progressivement étendu à davantage de pays.

Via

Non, Mr Cook, le code n'est pas une langue ! (Opinion)

Par Didier, le

Depuis quelques mois, l'apprentissage du code semble être le nouveau dada de Tim Cook. Si l'ingénieur en informatique que je suis ne peut qu'approuver (dans une certaine mesure) l'encouragement à enseigner la programmation -et plus généralement, la logique- chez les plus jeunes, je ne comprends pas pourquoi le CEO d'Apple s'entête systématiquement à comparer ce domaine à celui de la langue.

Déjà lors de sa visite en France, il avait déclaré Si j'étais un écolier français de 10 ans, je pense que ce serait plus important d'apprendre le code que l'anglais [...] Je ne dis pas que ce n'est pas important d'apprendre l'anglais, vous voyez ce que je veux dire... Mais c'est un langage avec lequel on peut s'adresser à 7 milliards de personnes dans le monde. Il y a quelques minutes encore, lors de son déplacement à Shangai, Cook reprenait le même credo sur Twitter en affirmant que Le code est la langue du futur, il donne aux personnes de tous les âges et de tous les horizons l'opportunité de créer quelque chose de nouveau. (On peut traduire language (en anglais) par langue ou langage, mais le sens général reste le même)

Illustration : Non, Mr Cook, le code n'est pas une langue ! (Opinion)

Tim Cook n'a jamais été un féru de code... ni des langues étrangères, apparemment !


Evidemment, il y a des similitudes entre le langage informatique et le langage de tous les jours, ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'on utilise la même terminologie ; mais le but est bien différent, puisque le code n'est là que pour parler à l'ordinateur, afin de lui enseigner des actions, là où la langue permet de communiquer entre les êtres humains (et fait davantage référence à la voix). D'ailleurs, la notion de langage n'est pas propre à l'informatique, chaque science -de la médecine à la mécanique des fluides- possède son propre langage ; dire que le code est une langue universelle peut très bien s'appliquer aux mathématiques ou à la chimie, par exemple.

Langage informatique (nom masculin) : Ensemble de caractères, de symboles et de règles qui permettent de les assembler, utilisé pour donner des instructions à un ordinateur. - (Larousse).


Langue : Système de signes vocaux, éventuellement graphiques, propre à une communauté d'individus, qui l'utilisent pour s'exprimer et communiquer entre eux : La langue française, anglaise. - (Larousse)


Mais peut-être est-ce là une vision très américaine. Là-bas, l'apprentissages des langues étrangères est vécu comme quelque chose de bien différent d'ici, et l'universalité de l'anglais a tendance à faire oublier les spécificités locales de chaque pays et la nécessité d'apprendre des langues plus populaires pour voyager et aborder le marché mondial. D'ailleurs, un développeur qui ne connait pas l'anglais aura aujourd'hui toutes les peines du monde à concrétiser son projet, la quasi-totalité des langages informatiques utilisant la langue de Shakespeare, aussi bien pour la documentation que pour sa terminologie.

Si l'on saisit aisément que Mr Cook préfère que le Swift soit enseigné à la place du Java ou du C++ dans les écoles et les universités, pourquoi devrait-il remplacer les langues vivantes ? Je ne comprends décidément pas cette opposition systématique et récurrente qui est faite entre l'apprentissage du code et celui des langues dans la bouche du CEO d'Apple. Un écolier qui ne maitrise pas bien le français et l'anglais a aujourd'hui aura bien plus de mal à trouver un emploi, alors que l'on peut tout à fait travailler sans avoir de notions de base de la programmation.

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?


Illustration : Non, Mr Cook, le code n'est pas une langue ! (Opinion)

Spotify teste un système de j'aime/je n'aime pas sur les playlists hebdomadaires

Par Arthur, le

Illustration : Spotify teste un système de j'aime/je n'aime pas sur les playlists hebdomadaires
Spotify : Musique et podcasts, qui a récemment lancé une nouvelle offre promotionnelle pour son abonnement Premium, teste en ce moment une nouvelle fonctionnalité permettant à ses utilisateurs de dire s'ils apprécient (ou pas) les morceaux mis en avant dans les playlists Discover Weekly.

Depuis peu, certains auditeurs voient ainsi apparaitre sur le mini-lecteur deux nouveaux pictogrammes représentant un coeur et un sens interdit, signifiant respectivement J'aime et Je n'aime pas.

Ce système permet ainsi à la plateforme d'en savoir plus sur les goûts artistiques de ses clients, un clic sur le bouton Je n'aime pas fera par ailleurs apparaitre un popup demandant si ce choix est lié au morceau ou à l'artiste, et adaptera en conséquence les futures sélections hebdomadaires.

On notera également qu'aimer un morceau ajoutera automatiquement ce dernier à la bibliothèque personnelle de l'utilisateur.

Ce système, qui semble plutôt bien accueilli par ses premiers testeurs, est pour le moment réservé à un nombre restreint d'utilisateurs. Spotify devrait cependant poursuivre un moment ses essais en petit comité, et ne se prononce pas encore sur l'arrivée d'une telle fonctionnalité chez l'ensemble de ses clients.



Illustration : Spotify teste un système de j'aime/je n'aime pas sur les playlists hebdomadaires


Source

iMac Pro : un lancement le 18 décembre ?

Par Didier, le

Sur son site, Apple indique que l'iMac Pro sera lancé en décembre, sans plus de précision, une vielle habitude qui permet généralement de laisser un peu de marge à la Pomme en cas de retard de dernière minute.

Si le HomePod a été officiellement reporté à début 2018, ce n'est pas le cas de cet iMac 5k survitaminé, qui devrait donc débarquer très bientôt. Mais quand ? Lorsqu'Apple indique décembre, il faut généralement comprendre fin décembre, comme ce fut le cas pour le Mac Pro en son temps. Annoncé pour fin 2013, la machine ne fut réellement disponible que début 2014.

Ces dernières semaines, la date du 18 décembre à circulé ici et là. Elle a même été vue sur la fiche wikipedia de l'iMac Pro (corrigée depuis) :

Illustration : iMac Pro : un lancement le 18 décembre ?


Même Google l'indiquait lors des recherches (sans doute en s'inspirant de Wikipedia), alors qu'Apple n'a encore jamais communiqué sur la moindre date. Reste qu'une sortie en catimini fin décembre n'est pas à exclure, cela pourrait permettre à Apple d'intégrer les chiffres de ventes à son dernier trimestre annuel par exemple. Mais ne rêvons pas, seuls quelques exemplaires seront sans doute disponibles d'ici Noël, les grosses configurations étant généralement livrées bien plus tard !

Source

Concept : l'iMac Pro du futur avec Face ID, charge à induction et Touch Bar (vidéo)

Par Arthur, le

Alors que le lancement de l'iMac Pro, premier du nom, est attendu avant la fin de l'année (vers le 18 décembre ?), certains rêvent déjà des futures itérations de la machine, qui pourrait hériter d'ici quelques années, voire quelques mois, de nouvelles fonctionnalités avancées.

Sur sa chaine, Concept Creator présente ainsi sa vision personnelle de l'iMac Pro du futur, doté d'un écran aux bordures plus fines et embarquant un système de caméras True Depth, pour la reconnaissance via Face ID.

On retrouve également un pied dont la base dissimule un chargeur Qi, permettant de redonner un coup de boost à son iPhone en le posant simplement sous l'écran, ainsi qu'un nouveau clavier externe sans fil avec Touch Bar.

Du côté de la connectique, cet iMac Pro imaginaire aurait droit à 4 prises USB-C, 2 USB type 1, deux ports HDMI, un port Ethernet et une fiche plus compacte pour l'alimentation.


Le Mac mini 2011 est officiellement déclaré obsolète

Par Arthur, le

Les Mac mini lancés pendant l'été 2011 sont désormais officiellement obsolètes. Cette décision, qui avait déjà été repérée fin novembre dans un mémo circulant dans le réseau de distribution d'Apple, est à présent actée sur le site de la Pomme, avec l'ajout de la petite machine de bureau à la liste des produits obsolètes et vintage. Comme d'habitude, cette règle est valable dans le monde entier, à l'exception de la Turquie et de la Californie, qui disposent d'une législation particulière et où ces machines sont simplement labellisées vintage, mais peuvent encore être prises en charge par le constructeur pendant deux ans. [Via]

SlideFlow : une nouvelle app Mac pour diffuser des diaporamas sur les TV connectées

Par Arthur, le

L'éditeur VeprIT a récemment lancé SlideFlow - Slideshow on TV, sa nouvelle application pour macOS, spécialisée dans la création de diaporamas et capable de diffuser facilement ces derniers sur de nombreux modèles de téléviseurs connectés.

Illustration : SlideFlow : une nouvelle app Mac pour diffuser des diaporamas sur les TV connectées


Disponible en téléchargement gratuit dans le Mac App Store, ce nouvel utilitaire offre une grille sur laquelle on ajoute et on organise simplement les photos par glisser-déposer. Il est ensuite possible de lancer instantanément la projection sur un téléviseur connecté au même réseau Wifi, ou d'exporter la séquence en créant un fichier vidéo.

L'app, qui applique automatiquement un effet de zoom sur les visages (effet Ken Burns), fonctionne avec la plupart des téléviseurs récents de marque Samsung, LG et Sony, ainsi qu'avec les TV répondant au standard DLNA, et devrait être prochainement compatible avec les Chromecast.

SlideFlow - Slideshow on TV est disponible en téléchargement gratuit dans le Mac App Store, avec un achat in-app à 3,49€ pour faire disparaitre le watermark ajouté aux diaporamas. Une déclinaison pour iOS est également en préparation.


Re-test de la charge sans-fil "rapide" avec la version finale d'iOS 11.2 (et c'est toujours pas top)

Par Didier, le

Mi-novembre, Apple avait activé la charge rapide dans la beta d'iOS 11.2, une petite mise à jour logicielle de l'iPhone 8 et de l'iPhone X qui permettait de faire passer la puissance de charge de 5 à 7,5W sur les chargeurs sans fil compatibles.

Durant nos premiers tests, nous étions assez déçus du résultat, avec un gain de seulement 8 à 10% par rapport à la version 11.1. Pire encore, cette charge soit-disant rapide reste bien plus lente qu'avec le petit chargeur minable de 5W livré dans la boite de l'iPhone X.

Illustration : Re-test de la charge sans-fil "rapide" avec la version finale d'iOS 11.2 (et c'est toujours pas top)


Ce week-end, Apple sortait en catastrophe la version finale d'iOS 11.2, dont les notes de version confirment l'arrivée de la fonctionnalité de charge rapide sans-fil :

Illustration : Re-test de la charge sans-fil "rapide" avec la version finale d'iOS 11.2 (et c'est toujours pas top)


On a donc relancé nos tests et... la version finale n'a rien changé. On gagne à peine 1 à 2% ponctuellement durant la première demi-heure, mais l'on attribuera cela à l'incertitude de la mesure. Pour le reste, on est toujours autour de 3H30 pour une charge complète, contre 2H avec le chargeur standard.

Illustration : Re-test de la charge sans-fil "rapide" avec la version finale d'iOS 11.2 (et c'est toujours pas top)


Bref, si vous cherchez un système de charge vraiment rapide, autant opter pour le modèle USB C (29W), le seul vraiment efficace si vous avez oublié de connecter votre iPhone X la veille. Concernant la charge sans fil, la différence entre les version 5 et 7,5W ne justifient pas -selon-nous- l'achat d'une borne compatible.

Le chargeur de Mophie (compatible 7,5W)
Le chargeur de Belkin (compatible 7,5W)
Le chargeur USB C (29W) (pour la charge rapide)
Le chargeur USB A (12W)
Câble Lightning vers USB C
La coque Qi pour iPhone 7


Je vous invite également à revoir notre vidéo qui vous explique les différents dispositifs :


PNY lance une énième clef USB/Lightning (Duo-Link 3.0)

Par Didier, le

Les clefs de stockage hybrides sont à la mode-même si je doute un peu de leurs usages réels- et PNY Technologies l'a bien compris.

Ce nouveau modèle baptisé Duo-Link 3.0 permet de connecter à la fois un iPhone, un iMac ou un iPad grâce à sa double connectique USB/Lightning :

Illustration : PNY lance une énième clef USB/Lightning (Duo-Link 3.0)


Comme toujours, il faut une application dédiée pour exploiter les fichiers, alors que clef USB monte de manière classique sur un Mac. A noter que si vous la connectez à une source d'alimentation USB, comme un ordinateur portable, le Duo-Link 3.0 permet également de recharger ses appareils iOS.

Les tarifs démarrent à 39€ pour 32Go sur Amazon, il est également disponible en 64Go et 128Go.

Astuce iOS 11 : comment décrocher automatiquement lors d'un appel

Par June, le

Une fonction méconnue d'iOS 11 permet de répondre automatiquement à un appel entrant, sans jamais avoir à toucher votre téléphone.

Que vous planifiez de pétrir cinq kilos de pâte ou que vous ayez mis votre iPhone dans la poche la plus inaccessible de votre équipement de ski, il peut parfois être intéressant de décrocher -en mode haut-parleur ou à l'aide d'un casque Bluetooth- sans accéder physiquement à votre téléphone.

Illustration : Astuce iOS 11 : comment décrocher automatiquement lors d'un appel

Pour ce faire, il faut se rendre dans : Réglages/ Général/ Accessibilité/ Sortie des appels/ Répondre automatiquement. Une fois la fonctionnalité activée, il vous restera à régler le temps d'attente avant que votre iPhone ne réponde.

Retrouvez notre vidéo condensée sur les principales nouveautés d'iOS 11 :



Irlande : Apple paiera (a priori) les 13 milliards au premier trimestre 2018

Par Laurence, le

Paschal Donohoe, le ministre irlandais des Finances, vient d'annoncer qu'Cupertino devrait enfin commencer à payer les 13 milliards d’euros d'arriérés d'impôts sur un compte séquestre au premier trimestre de l'année prochaine.

Il a ainsi déclaré à Reuters être parvenu à un accord avec Apple sur les principes et le fonctionnement du compte séquestre. Cette déclaration intervient à point nommé, juste avant une rencontre avec la commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager.

Illustration : Irlande : Apple paiera (a priori) les 13 milliards au premier trimestre 2018


Dernièrement, on apprenait que l’Irlande avait manqué la dead line pour constituer remplir ses obligations et exécuter la décision qui date de juillet dernier. Elle s’était engagée à le faire très, très rapidement sous la menace de la commissaire à la concurrence. Cette dernière menaçait d’une action de non-conformité.

Dans les précédents épisodes, l'Irlande et Apple s'étaient rapprochées en août et travaillaient sur un accord de protection. Ce dernier devait garantir les pertes éventuelles, tout en conservant les milliards versés (capital et intérêts). Début septembre, la firme californienne avait participé à la sélection du gestionnaire de cet argent. Ce dernier devait permettre de limiter la responsabilité du gouvernement irlandais, qui n'a jamais réellement caché son opposition à cette décision de la Commission Européenne.

Source

tvOS 11.2 est disponible !

Par Didier, le

Apple vient de distribuer la version finale de tvOS 11.2, adaptées aux Apple TV 4 et Apple TV 4K.

Les nouveautés sont assez minimes, et essentiellement correctives. Aux USA, l'application TV (indisponible en France) voit arriver de nouvelles sections Sport.

Seule fonction intéressante pour nos contrées, la possibilité de ne pas avoir une sortie 4k HDR 100% du temps, même si les contenus sont en SD (l'upscaling et les couleurs seront gérées par le téléviseur).

Illustration : tvOS 11.2 est disponible !


Vous pouvez l'instraller en allant dans les Réglages, onglet Système, puis Mise à jour.



35% des consommateurs désirant acheter un iPhone prendront un X (Barclays)

Par Laurence, le

La société d'étude Barclays dévoile aujourd'hui un nouveau rapport présentant les intentions d'achat et de renouvellement des smartphones, avec une belle victoire d’Apple Ainsi Mark Moskowitz indique que, selon un sondage effectué auprès d'environ 1 000 consommateurs, répartis dans quatre pays (États-Unis, Royaume-Uni, Chine et Allemagne), 62% prévoient de changer leur smartphone dès l'année prochaine, tandis que 72% prévoient de le faire dans les 18 prochains mois.

Illustration : 35% des consommateurs désirant acheter un iPhone prendront un X (Barclays)


Parmi ceux qui envisagent d'acheter un nouveau smartphone, Apple serait le choix le plus populaire : 54% des sondés prévoiraient de choisir un iPhone, alors que 35% ont clairement évoqué l'iPhone X comme prochain achat. L’étude note que l'intérêt pour le numéro X est considérablement plus élevé maintenant que l'appareil est disponible depuis près d’un mois (et que les stocks seraient assurés).

En août, seulement 18% des acheteurs d'iPhone déclaraient qu'ils dépenseraient 1 000 $ et plus pour renouveler leur appareil. Le petit plus concerne les 23% des personnes interrogées qui n'ont pas de smartphone d'Apple et qui envisagent l'achat d'un iPhone.

Source

Les "Apple Glass" bientôt en production ?

Par Didier, le

On connait tous l'attachement de Tim Cook pour la réalité augmentée et il se murmure depuis de longs mois déjà que la Pomme pourrait sortir des lunettes connectées dès 2018. D'après Bloomberg, Apple aurait commencé à sécuriser la production des verres via ses sous-traitants habituels, et notamment avec Quanta. Plus précisément, ce serait la société israélienne Lumus -dans laquelle Quanta a massivement investi l'an dernier- qui hériterait de la charge de la production. D'après son CEO, Ari Grobman, l'arrivée d'Apple pourrait permettre de faire baisser drastiquement les prix des dispositifs AR, mais les tarifs tourneraient tout de même autour de ceux d'un smartphone haut-de-gamme. Toutefois, les challenges restent importants avant de proposer un produit vraiment attrayant -on se souvient tous de l'échec des Google Glass. Tim Cook avait d'ailleurs déclaré il y a quelques semaines que la technologie nécessaire n'était pas encore tout à fait mature...

Neil Young tâcle la qualité audio d'Apple Music (dont tout le monde se fiche -apparemment)

Par Didier, le

Neil Young est devenu en quelques années une sorte d'ambassadeur mondial de la qualité audio, même si la plupart de ses initiatives n'ont pas convaincu grand monde.

Le rocker canadien s'en prend régulièrement aux grandes plateformes de streaming -comme Spotify ou Apple Music- qu'il accuse de véhiculer une version dégradée de la musique. Il l'a encore réaffirmé haut et fort ces derniers jours :

Aujourd'hui, toute la musique souffre d'une mauvaise qualité audio tout au long de la chaîne de distribution. Cela commence avec les grandes entreprises technologiques comme Apple. Apple Music contrôle la qualité audio qui est servie aux masses et choisit de ne pas proposer la plus haute qualité disponible, en réduisant la qualité à seulement 5% à 20% du master que j'ai produit en studio. Ainsi, les gens entendent 5% à 20% de ce que j'ai créé.

Illustration : Neil Young tâcle la qualité audio d'Apple Music (dont tout le monde se fiche -apparemment)


Evidemment, la réalité est un petit peu plus compliquée que cela. Apple doit en effet faire des choix autour de la bande passante, mais également au regard de la façon dont est écoutée la musique. Si cette dernière est diffusée en bluetooth 4 sur des AirPods en majorité, rien ne sert effectivement de s'embêter avec du FLAC ou des formats inadaptés. En parallèle, les rares services -comme Qobuz ou Tidal- qui proposent de la musique en haute qualité ont bien du mal à décoller -mais leur catalogue est souvent moins riche que celui d'Apple.

Bref, il est effectivement dommage qu'Apple n'offre pas le choix au consommateur, dont une partie -sûrement minoritaire- aimerait bien avoir des codecs moins destructifs, surtout à 10 ou 12€ l'album sur iTunes. Par ailleurs, comme le disent souvent les musiciens, une oreille, ça se travaille, et habituer les jeunes générations à écouter de la musique de qualité n'est jamais une cause perdue...

Source

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre
MacBook Air

MacBook Air

Attention
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests ! Une nouvelle version est attendue courant 2022 : nouveau design, puce M2 et Thunderbolt 4 ! Mais peut-être pas avant l'été...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 13"

MacBook Pro 13"

Attention
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est sorti fin 2021, avec des caractéristiques supérieures (ports, écran etc.). A noter qu'un MacBook Pro 13" M2 pourrait voir le jour en 2022.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 14"

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
MacBook Pro 16"

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac M1

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac Pro

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Mac Mini

Mac Mini

Attention
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes. Attentio, un modèle M2 pourrait voir le jour courant 2022, avec une puce plus puissante, du Thunderbolt 4 et sans doute une prise en charge d'un plus grand nombre d'écrans.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Mac Pro

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone SE

iPhone SE

Attention
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'est le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR ! Attention, un nouveau modèle semble envisagé pour début/mi 2022...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
iPhone 11

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 12

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13 Pro

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad mini 6

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Air

iPad Air

Acheter
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad 9

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Pro M1

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 3

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
AirTag

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 7

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple TV HD

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Apple TV 4K

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPod touch

iPod touch

Acheter
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière...

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos