Actualité

HomeKit : le nouveau Button de Fibaro est disponible dans l'Apple Store

Par Arthur, le

En vente depuis près d'un mois aux États-Unis, la nouvelle itération du button de Fibaro dévoilée en début d'année au CES est désormais disponible en France, dans la boutique de la Pomme.



Contrairement au Button de première génération, qui ne permettait de contrôler que les accessoires équipés d'une connexion Z‑Wave (ou nécessitait une passerelle pour piloter d'autres équipements), ce nouveau modèle fonctionne à l'aide d'une liaison bluetooth (4.0) et permet de piloter tous les appareils compatibles avec HomeKit.

Décliné en rouge, noir et blanc, le Button est capable de déclencher jusqu'à trois scènes différentes, via un appui simple, double ou prolongé, et chaque action peut être confirmée par un son de buzzer correspondant au type de commande (il est possible de désactiver ce retour audio depuis l'application du constructeur).

L'interrupteur, qui embarque une pile CR2032, dispose enfin d'un format très compact (3,4X4,6cm) pour un poids de 18,1g, ce qui permet de le fixer simplement sur un mur ou sous un bureau, et ne nécessite aucun pont de connexion ni passerelle.

Le nouveau Button compatible HomeKit de Fibaro est en vente dans l'Apple Store au prix de 59,95€.

Apple Store

Illustration : HomeKit : le nouveau Button de Fibaro est disponible dans l'Apple Store

Le brillant analyste Ming Chi-Kuo quitte KGI Securities

Par Didier, le

Illustration : Le brillant analyste Ming Chi-Kuo quitte KGI Securities
Il s'agit sans doute de l'analyste le plus fiable qu'Apple ait jamais connu
: on apprend ce matin que Ming Chi-Kuo quitte le cabinet KGI Securities. L'homme pourrait rejoindre d'autres firmes -aucun nom n'a été fourni- et couvrir de nouvelles industries émergentes, apparemment très éloignées des domaines d'Apple. Publiera-t-il encore des rumeurs autour des produits de Cupertino ? Mystère. Ming Chi-Kuo possédait apparemment des sources proches des chaînes de production asiatiques, l'homme étant souvent au courant des phases de prototypage et des choix qui en ont découlé. L'homme avait pratiquement tout annoncé avant les keynotes depuis plusieurs années déjà, au grand dam d'Apple. Rien ne dit, d'ailleurs, que les sources de Kuo ne restent pas chez KGI. Bref, nous verrons rapidement si le cabinet survit au départ de son analyste-star. [Source]

Le jeu d'horreur "The School : White Day" est gratuit pour la première fois sur iOS

Par Arthur, le

Avis aux amateurs d'épouvante et de frissons, The School : White Day, un grand classique des jeux d'horreur de l'App Store, est proposé pour la plus totale gratuité pour la première fois depuis son arrivée dans la boutique virtuelle d'iOS, il y a un peu plus de deux ans.



Traduit en français (et dans 7 autres langues), le jeu est un remake du titre éponyme sorti en 2001 sur PC, qui a connu un vif succès dans le monde entier et dispose désormais de graphismes ultramodernes en 3D, pour une immersion encore plus importante et une bonne dose de sueurs froides.

White Day baigne dans une atmosphère surréaliste et vibrante, ancrée dans les légendes et les mythes fondateurs de la culture asiatique. Le jeu suit les aventures du lycéen Hui-min, brusquement plongé au cœur de l'horreur lorsque l'établissement referme ses portes derrière lui et une poignée d'étudiantes insouciantes tard dans la nuit...


Le jeu, dont le scénario s'adaptera aux actions et aux choix réalisés par le joueur (avec un panel de sept fins différentes), évite les bains de sang et autres cascades d'hémoglobine pour miser sur une ambiance angoissante et mystérieuse. Le protagoniste doit ainsi tenter de survivre et de fuir d'un lycée hanté par des gardiens possédés et infesté par les spectres, tout en évitant les nombreux dangers et en découvrant l'histoire de ses amies lycéennes.

En vente habituellement pour environ 7€, The School : White Day peut être téléchargé en ce moment sans dépenser le moindre centime sur iPhone et iPad.


#FrenchDays : promos sur les MacBook Pro/Air, iMac et iPhone chez alis.fr (dernier rappel)

Par Didier, le

Illustration : #FrenchDays : promos sur les MacBook Pro/Air, iMac et iPhone chez alis.fr (dernier rappel)
ALis informatique est revendeur Apple, centre de services agréé et expert éducation depuis 1992. Celui-ci propose conseils, services et proximité pour les particuliers et pour les professionnels. A l’occasion des French Days, du 27 avril au 1er mai 2018, le site propose des promotions inédites sur www.alis.fr, en livraison ou avec retrait en magasin (75011)

Voici un aperçu de ce que vous propose ALis

MacBook Air 13" 8/256 à 1224 € TTC (125 € de réduction)
MacBook Pro 13" 8/256 à 1590 € TTC (159 € de réduction)
MacBook Pro 15" 16/256 à 1968 € TTC (281 € de réduction)
Une extension de mémoire à 16 Go offerte pour tout achat d'un iMac 27" (d'une valeur de 240€)

...mais aussi de promotions sur les iPhone 7 et les iPhone X.

Accédez aux promotions

Illustration : #FrenchDays : promos sur les MacBook Pro/Air, iMac et iPhone chez alis.fr (dernier rappel)

Huawei développerait son propre système d'exploitation

Par Arthur, le

Huawei, qui craint de perdre le droit de vendre des smartphones sous Android, développerait son propre système d'exploitation en interne depuis 2012, révèle cette semaine le South China Morning Post, qui précise que cette initiative a été lancée par Ren Zhengfei (le fondateur de Huawei) à la suite de la première enquête visant ZTE aux États-Unis. Le constructeur affirme toutefois n'avoir aucune intention de lancer ce nouvel OS dans un avenir proche et compte continuer à proposer des smartphones sous Android, tout en entretenant de bonnes relations avec Google. Huawei devrait néanmoins poursuivre en interne le développement de ce système de secours, qui ne serait pas aussi abouti que son homologue de Mountain View et offrirait un choix d'applications beaucoup plus limité, mais pourrait éviter le pire en cas de gros soucis avec la justice américaine. [Source]

L'Apple Watch reste une menace pour l'horlogerie suisse, dixit Frederique Constant

Par Didier, le

Peter Stas, PDG visionnaires de la maison Frederique Constant, fut l'un des premiers horlogers suisses à s'engouffrer dans la montre connectée.

L'homme, qui n'a pas sans langue dans sa poche, s'est fendu d'un billet plutôt flatteur pour l'Apple Watch, notamment autour de son positionnement : Je pense que l'industrie horlogère suisse ne comprend toujours pas à quel point la montre d'Apple et les autres montres intelligentes ont accaparé les ventes, en particulier pour les mouvements à quartz. L'Apple Watch Series 3 est passé au stade supérieur, des notifications et du tracking sportif à vers une orientation axée sur la santé. Je pense que c'est là où nous allons commencer à voir les véritables avantages de la montre intelligente et une fois de plus, Apple est en tête. Ils commencent à informer les gens si leur rythme cardiaque au repos est trop élevé et il sont même en train de nouer des relations dans l'industrie médicale. Apple a vendu 18 millions de montres et quand je vais aux États-Unis, je vois de plus en plus de gens porter des Apple Watch

Illustration : L'Apple Watch reste une menace pour l'horlogerie suisse, dixit Frederique Constant


Stas semble même un peu inquiet pour l'avenir, estimant que la firme de Cupertino progresse rapidement et pourrait débarquer sur des terrains bien plus concurrentiels pour l'horlogerie traditionnelle L'Apple Watch en est déjà à sa troisième génération et qui sait ce qu'ils apporteront avec la quatrième. S'ils commencent à se pencher sur le boitier et proposent autre chose qu'un simple écran noir [quand la montre n'est pas active, ndlr], alors l'industrie horlogère suisse pourrait avoir des problèmes. En d'autres termes, le CEO de Frederique Constant craint que la Pomme parvienne, à terme, à contrebalancer les bénéficies des modèles analogiques, comme l'affichage permanent, ou encore le soin apporté au boitier, aux cadrans, là où les helvètes possèdent encore de sérieux arguments.

Source



Bon plan dev iOS : maîtriser Git et 3 cours iOS/Swift en bonus pour 29€ (avant midi)

Par Didier, le

Illustration : Bon plan dev iOS : maîtriser Git  et 3 cours iOS/Swift en bonus pour 29€ (avant midi)
Maxime Britto est l'un des formateurs français les plus populaires et pour cause : ses cours sont d'une très grande qualité, notamment grâce à une expertise de longue date chez Areva, LinkedIn et même Apple à Cupertino.

Le développeur vient d'ajouter un cours à son arsenal dédié à Git. Si vous programmez en Java, C, C++, PHP, HTML, ou même en JavaScript, l'utilisation de ce dernier s'avère quasiment indispensable pour gérer vos fichiers et vos archives.

Rappelons que Git un outil gratuit et Open source, qui permet :

• de gérer l'intégralité des fichiers d'un projet
• de détecter chaque modification sur des fichiers
• de sauvegarder l'historique de tous les changements
• de synchroniser les travaux de multiples développeurs
• de mettre des modifications temporairement de côté
• de créer des branches de développement
• d'effectuer des sauvegardes distantes

Le cours va a l'essentiel en se concentrant sur le point de vue du développeur indépendant ou membre d'une équipe. Il est en français, en HD et enregistré en studio.

Mieux encore, pour le lancement, Maxime offre 3 cours-bonus à tous ceux qui s'inscrivent cette semaine :

• Les bases de la programmation - Un ebook très complet pour ceux qui débutent et veulent comprendre ce qu'est la POO - Valeur 14€
• Coaching de groupe - L'accès à toutes les futures sessions de coaching de groupe jusqu'à la WWDC 2018 (en direct) ainsi qu'à toutes les séances passées au cours de l'année (en replay) - Valeur 50€
• iOS 10 et Swift 3 - Le Cours Complet - Le cours complet iOS de l'année dernière, mon best-seller de tous les temps, avec plusieurs chapitres inédits- Valeur 65€
-> Soit une valeur totale de 158€ hors promotion... et cette semaine vous pouvez l'avoir pour 29€


Accéder au cours (29€)

Illustration : Bon plan dev iOS : maîtriser Git  et 3 cours iOS/Swift en bonus pour 29€ (avant midi)

Cybersquatting : la France récupère de force France.com

Par Laurence, le

La France se trouve quelque peu embarrassée par une affaire de cybersquatting, qui a, rapidement, fait le tour du net. Et pourtant, le dossier n'est pas si extraordinaire que cela et vise un kiosque numérique à destination des francophones vivant aux États-Unis. En 2015, la République Française a repris les droits d'un nom de domaine (France.com) estimant qu'il y avait une violation des lois nationales sur les marques.

Pouvait-on alors utiliser le nom du pays de cette manière sans provoquer une certaine confusion auprès des utilisateurs (autrement dit leur faire penser qu'il s'agissait d'un site officiel ?) ? Pas vraiment, a tranché la Cour d'Appel de Paris.

Illustration : Cybersquatting : la France récupère de force France.com


Mais le propriétaire, Jean-Noël Frydman (un expat' français aux USA) ne l'entendait pas ainsi. Ce dernier a, en effet, a développé son activité pendant vingt-quatre ans et revendique même avoir travaillé avec plusieurs institutions françaises -comme le Ministère des Affaires étrangères ou encore le Consulat général installé à Los Angeles- sans jamais avoir été ennuyé.

Débouté de ses demandes l'année dernière, il se tourne désormais vers la justice américaine et vient de déposer une action en Virginie afin de récupérer l’usage de son nom de domaine, un recours visant la France et le Ministère des Affaires étrangères. L'affaire pourrait prendre une toute autre tournure, puisque les États-Unis sont dotés d'une loi beaucoup plus poussée et restrictive sur le cybersquatting (Anticybersquatting Consumer Protection Act ).

Source

Bear, le traitement de texte joli et efficace gagne de nouvelles fonctionnalités sur iOS et Mac

Par Laetitia, le

Le traitement de texte Bear - Notes Confidentiellescontinue son chemin et vient de recevoir une mise à jour pour passer en version 1.5. Les développeurs ont voulu répondre aux demandes des utilisateurs et corriger quelques défauts.

Illustration : Bear, le traitement de texte joli et efficace gagne de nouvelles fonctionnalités sur iOS et Mac


Pour démarrer, deux nouveautés viennent améliorer son utilisation. Premièrement, il est maintenant possible de changer les icônes correspondant aux tags (et donc aux dossiers). La bibliothèque est composée de 169 icônes au choix dont 80 inédites et de petites nouvelles sont prévus pour bientôt.

Deuxièmement, différentes catégories ont été ajoutées dans la barre latérale pour vous permettre de retrouver plus facilement vos notes. Dans la section Notes, il est maintenant possible de dérouler 3 sous-catégories : Non-tagué, Todo et Aujourd'hui. Elles regroupent automatiquement vos textes en fonction de leurs caractéristiques. Une dernière catégorie s'affiche tout en bas de la barre latérale : Archives. Elle permet de masquer des notes dont vous n'avez pas besoin sans devoir les supprimer.

D'autres changement plus ou moins importants sont aussi à mettre en avant. Toutes les notes d'un même tag peuvent désormais être exportées en même temps (les sous-tags formeront des sous-dossiers). Le format EPUB est disponible pour exporter sous un format livre.

Sur Mac, les fenêtres de notes peuvent flotter. Il suffit de double cliquer sur le titre des notes dans la barre latérale pour les détacher de l'éditeur et un nouveau thème est offert. Pour finir, Bear prend en charge la coloration syntaxique pour l'AppleScript, Dart, YAML et Clojure.

Bear est disponible Bear - Notes Confidentielles sur iPhone, iPad et Bear - Notes Confidentielles mais un abonnement mensuel ou annuel est nécessaire pour bénéficier de toutes les fonctionnalités (thème, synchronisation entre les plateforme etc)



Insolite : un faux marshal arrêté pour vol d'iPhone X

Par Laurence, le

Dans la série "faits divers" (ou série Z), un homme vient d'être arrêté en Floride pour avoir volé un iPhone X dans un Best Buy. Rien de très particulier, sauf que le monsieur a choisi de revenir sur les "lieux du crime", déguisé en US Marshal avec arme et fausse insigne, et aurait prétendu enquêter sur les faits. Malheureusement pour lui, le délit avait été filmé et le voleur a pu être appréhendé. Il risque désormais beaucoup plus pour avoir usurpé l'identité du représentant de l'ordre... [Source]

La taxation des multinationales tech ne fait pas l'unanimité en Europe (et prend son temps)

Par Laurence, le

Les États Membres ne sont pas vraiment convaincus par le projet de taxation des géants du numérique, certains préférant une approche internationale plutôt qu’européenne. Le texte présenté ce weekend lors d’une réunion de l'Ecofin à Sofia prévoit donc de fixer -temporairement- une taxe de 3% sur le chiffre d’affaires des géants du numérique (Google, Apple, Facebook et Amazon en tête), accusés de profiter un peu trop du système et de ne pas payer normalement leurs impôts sur leurs activités réalisés en Europe.

Ces réserves risquent de ralentir le texte, puisque les réformes touchant à la fiscalité européenne doivent être approuvées à l’unanimité. La situation ne plaît pas vraiment à Bruno Le Maire, Ministre français de l’Économie et des Finances, fervent défenseur du projet.

Ce dernier a d'ailleurs réaffirmé la détermination totale de la France pour parvenir à un accord sur la question, et ce, avant 2018. Pour lui, c’est une question d’efficacité et d’équité qui n'est pas incompatible avec un travail en parallèle sur une solution à plus long terme. Il va même plus loin en affirmant : au-delà de la question de la fiscalité du numérique, l’enjeu c’est l’indépendance de l’Europe et sa capacité à protéger ses propres intérêts, mais aussi de savoir si les pays européens ont le courage de prendre leur destin en main.

Illustration : La taxation des multinationales tech ne fait pas l'unanimité en Europe (et prend son temps)


Parmi les "sceptiques", on retrouvera le Luxembourg ou l'Irlande -des pays à faible fiscalité nationale qui n'ont pas vraiment d'intérêt financier à la réforme- mais également d'autres états, qui semblent avoir changé d'avis depuis, comme l'Allemagne ou l'Espagne.

En définitive, la Commission européenne estime qu’il faudra beaucoup de temps pour trouver une solution perenne et propose donc -en attendant- la fameuse taxe à 3% pour récupérer une partie des recettes fiscales qui échappent à ses pays membres.

Source

Molotov enrichit l'interface de son app iOS pour le ChromeCast

Par Arthur, le

Molotov distribue aujourd'hui une mise à jour de son Molotov - TV en direct, replay pour iPhone et iPad, qui gagne à cette occasion de menues optimisations pour les possesseurs d'un téléviseur équipé du système ChromeCast de Google. La nouvelle version de l'app, qui porte le numéro 2.8.0, peut désormais afficher l'ensemble des commandes du player depuis l'interface ChromeCast, pour visionner le début d'un programme, revenir au direct, ou encore lancer un enregistrement sans avoir à quitter au préalable le flux. La mise à jour promet enfin de corriger une palanquée de petits bugs dans tous les recoins du lecteur vidéo.

Rumeur : pas de MacBook Air 13" à la prochaine WWDC (mais peut être au 3ème trimestre)

Par Laurence, le

Alimentant une petite rumeur du début d'année, Digitimes vient de dévoiler qu'Apple ne sortirait pas de "nouveau" modèle de MacBook de 13" avant la prochaine WWDC. Pour autant, il s'agirait seulement d'en repousser la sortie au troisième trimestre de cette année.

Cupertino aurait informé les sous-traitants que la production de masse de son nouveau modèle de portable pour 2018 ne débutera pas avant la seconde moitié de l'année, sans toutefois expliquer le changement de calendrier. Certains partenaires ont émis l'hypothèse que le report pourrait être causé par des problèmes avec certains composants clés tels que les processeurs.

Il y a quelques mois, Digitimes évoquait, en effet, la sortie d'un nouveau MacBook de 13" pour le courant de l'année 2018. Se montrant toutefois peu loquace sur les spécifications du produit, le site parlait d'un modèle d'entrée de gamme (avec écran rétina) destiné à remplacer le MacBook Air, ce qui mettrait à mal la carrière du MacBook 12".

Illustration : Rumeur : pas de MacBook Air 13" à la prochaine WWDC (mais peut être au 3ème trimestre)


Source

Cambridge Analytica a accédé à des infos personnelles sur Twitter

Par Laurence, le

Il semblerait que Cambridge Analytica n'ait pas seulement eu accès aux données de Facebook. En effet, ce weekend, The Telegraph révélait que les informations de comptes Twitter auraient été également concernées, ce qui vient d'être confirmé par le réseau social. Un porte-parole a également précisé (via un tweet) : Twitter a également pris la décision de retirer la publicité de tous les comptes détenus et exploités par Cambridge Analytica. Cette décision est basée sur notre conviction que Cambridge Analytica utilise un modèle économique qui est intrinsèquement en conflit avec les pratiques commerciales acceptables par Twitter Ads. Il existe toutefois une différence entre les deux affaires. En effet, les informations de Twitter sont presque toutes accessibles au public, contrairement à celles de Facebook. [Source] [Via]

Promos : caméra 360°, batteries nomades, chargeur Qi, enceinte AirPlay et écouteurs Bose

Par Arthur, le


Il vole l'iPad de son ex mais oublie de changer son ID Facebook

Par Laurence, le

Dans la série des faits divers, on pourrait dire que c'est une rupture qui se finit mal. En effet, un ressortissant de l'Indiana vient d'être reconnu coupable d'avoir volé l'iPad de son ex et aussi un certain nombre de chaussures (non là, ça ne se fait vraiment pas !). Pour autant, le monsieur contestait la manière dont sa précédente compagne avait réussi à amener les faits devant la justice. En effet, cette dernière -qui le soupçonnait- s'était connectée au compte Facebook de son ex et avait récupéré une vidéo prouvant le larcin. La preuve était-elle irrecevable ? Pas du tout, a considéré la justice américaine, qui a estimé qu'il ne s'agissait pas là d'écoute illégale et de condamner le monsieur. En droit français, on dit que nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude ! [Source]

Résultats financiers : l'iPhone est mort, vive l'iPhone ? (d'après Bloomberg)

Par Laurence, le

A vingt-quatre heures des résultats du deuxième trimestre d'Apple, on a bien remarqué que les analystes ne savent plus où donner de la tête (voir ici). Pour la plupart, l'iPhone X serait révolu et les chiffres de demain ne feraient que confirmer la nouvelle stratégie d'Apple, à savoir la préparation du prochain iPhone.

C'est aujourd'hui au tour de Bloomberg -et plus particulièrement, de Mark Gurman- de céder à la tentation. Pour lui, les revenus d’Apple devraient très légèrement augmenter par rapport à l'année dernière (+ 2%), mais les ventes seraient en baisse pour le troisième trimestre fiscal (- 5% d’une année sur l’autre).

Ses sentiments rejoignent ceux de ses confrères, sans grande originalité. Et, il insiste également sur les attentes trop importantes, et donc, des déceptions d'autant plus fortes des clients, entre des iPhone 8 et 8 plus qui se démarquent peu extérieurement des iPhone 6 et 6 Plus (passant outre les performances des appareils ), ou, à un iPhone X, dont l'écran bord à bord et FaceID n'ont pas permis de justifier le prix auprès des consommateurs.

Il pense donc que la place reste à prendre et qu'Apple travaille déjà à combler ce vide (si ce n'est déjà fait) !

Illustration : Résultats financiers : l'iPhone est mort, vive l'iPhone ? (d'après Bloomberg)


Pour la plupart des entreprises, le fait qu'un produit connaisse des fluctuations dans l'offre et la demande n'est pas forcément préoccupant. En revanche, pour Apple, la situation est plus lourde de conséquences. En effet, l'iPhone génère environ les deux tiers des ventes, et l'autre tiers provenant principalement des produits et services (dont certains sont à utiliser avec un iPhone).

Selon les différentes estimations du moment, les analystes ciblent, notamment, sur :

un chiffre d'affaires de 61 milliards de dollars au deuxième trimestre fiscal, soit une croissance de 15% d'une année sur l'autre. Apple, quant à elle, a également prévu des ventes entre 60 et 62 milliards de dollars pour cette même période,

• des ventes d'iPhone à hauteur de 51,9 millions, contre 50,8 millions un an plus tôt, avec un prix de vente moyen de 740 $ au deuxième trimestre et de 691 $ au troisième trimestre,

• Les analystes recherchent également une croissance des segments Autres produits, qui comprend l'Apple Watch, les AirPods et le HomePod, et des Services.

La réponse sera connue demain soir !

Source

ICO : un îlot connecté pour surveiller la qualité de l'eau de la piscine

Par Arthur, le

S'il existe déjà quantité de gadgets pour connecter chaque pièce de son foyer, et même son jardin, la start-up provençale Ondilo propose désormais de garder un oeil sur sa piscine depuis l'écran de son smartphone, grâce à ICO, un petit îlot bardé de capteurs permettant de s'assurer que l'eau reste claire et saine.



Le flotteur, pas plus haut qu'un iPhone X, permet en effet de mesurer et de transmettre en continu les informations relatives à la qualité de l'eau, comme la température, l'acidité (pH), la quantité de chlore, la conductivité et la salinité, ainsi que les éléments éléments visibles (algues, tartre…) et invisibles (bactérie, eau agressive…), afin d'aider à optimiser l'usage des produits chimiques tout en préservant une bonne qualité de l'eau.

Rapide à installer et ne nécessitant aucun raccordement au local technique de la piscine, l'îlot ICO est capable de résister aux plongeons et autres bombes qu'affectionnent les (grands) enfants. Si le dispositif reste assez discret au milieu du bassin, il pourra par ailleurs être placé en toute sécurité sous les volets dans le skimmer.

L'ICO est décliné en deux modèles, pouvant respectivement être connectés aux réseaux Wifi et Sigfox, ce dernier étant recommandé pour une installation dans une résidence secondaire ou pour les piscines hors de portée du réseau sans fil du foyer. On notera enfin la possibilité de remplacer facilement les capteurs du flotteur en moins de 5 secondes, selon le constructeur.

L'îlot connecté ICO est en vente dans la boutique en ligne d'Ondilo au prix de 449€.

Illustration : ICO : un îlot connecté pour surveiller la qualité de l'eau de la piscine

Chris Hook quitte AMD pour travailler sur le GPU d'Intel

Par June, le

Décidément, Intel réussit la passe de trois, et monte une véritable Dream Team pour son prochain GPU. Après Raja Koduri, et plus récemment Jim Keller, l'équipe des bleus accueille officiellement Chris Hook. Ce dernier chapeautait depuis plus de 20 ans le service marketing d'AMD, fonction qu'il retrouvera à Santa Clara. Plus précisément, il sera à la tête du service dédié à la promotion de la puce graphique à venir. Cette dernière devrait -en sus de contenter au mieux les joueurs- être optimisée pour les calculs liés à l'intelligence artificielle, Intel comptant ainsi rejoindre Nvidia et AMD sur ce marché en plein essor. Selon le principal intéressé : Comme beaucoup d'entre vous le savent, il a été récemment annoncé qu'Intel projetait d'étendre sa position de leader en matière de graphiques intégrés pour PC avec des solutions graphiques discrètes haut de gamme pour un large éventail de segments informatiques. l'informatique, les graphiques, les médias, l'imagerie et l'intelligence artificielle pour les clients et les centres de données. C'est une aventure passionnante, et je veux personnellement en faire partie. [Via]

Siri est devenu (un peu) vulgaire ce week-end, pour une fois dans sa vie

Par Didier, le

Si l'on s'était habitué à une certaine pudeur dans l'environnement Apple (sans sexe ni violence -le pays des bisounours, en somme), il y a parfois des ratés dans les algorithmes très pudiques, en provenance de Cupertino.

Ce week-end, si vous aviez une version anglaise de Siri, vous pouviez lui demander de définir Mother, ce à quoi il répondait assez justement, avec une définition très standard. Mais l'assistant en proposait également une seconde, qu'il suffisait de réclamer par un petit Yes.

Et là, patatra, Siri balance un joyeux Diminutif de Motherfucker. Difficile de savoir d'où vient le bug, certainement d'une mauvaise traduction qui trainait sur les sources de contenus de l'assistant. Cette plaisanterie a beaucoup amusé le web jusqu'à ce matin, où Apple a finalement censuré la réponse.



On en oublierait presque que ces mots font pourtant partie du langage courant -peut-être pas avec autant de vulgarité, mais tout de même. Sur iOS (et sur Mac), les suggestions et les correcteurs ne connaissent d'ailleurs aucune formule légèrement déplacée, ce qui devient parfois ridicule lorsqu'on nous propose une suggestion totalement hors contexte.

Bref, le plus amusant est encore de voir tous mes confrères US (y compris sur les réseaux sociaux) s'auto-censurer autour d'un mot pourtant largement prononcé oralement...

Source

Illustration : Siri est devenu (un peu) vulgaire ce week-end, pour une fois dans sa vie

Les dépenses en lobbying grimpent en force chez les firmes tech (50 millions en 2017)

Par Laurence, le

Du côté des modèles économiques des entreprises tech, la critique est forte. Il faut dire qu’entre siphonqge de données, failles de sécurité, problèmes hardware, concurrencée déloyale ou manque de transparence en général (surtout en période de crise), on se croiserait vraiment en plein Silicon Dallas. Dans ce contexte, les montants dépensés en lobby ont explosé depuis un an.

Illustration : Les dépenses en lobbying grimpent en force chez les firmes tech (50 millions en 2017)


Google prend la tête du classement pour le premier trimestre avec 5,02 millions de dollars dépensés depuis le premier trimestre, soit une augmentation de 43% sur un an et de 14% par rapport au précédent trimestre. A titre de comparaison, Amazon a utilisé 3,38 millions de dollars (+17% sur un an) et Apple -qui est généralement en retrait sur ce genre de budget- a déboursé 2,14 millions de dollars (+53% sur un an). Rappelons qu'en 2017, Amazon, Apple, Facebook et Google ont totalisé un montant record d’environ 50 millions de dollars.

Certaines entreprises pourraient être amenées à revoir à la hausse leur budget, comme Facebook, par exemple. Avec 40 milliards de dollars de revenus et 16 milliards de dollars de bénéfices l'année dernière, ses dépenses de lobbying sont relativement faibles et ne se montent qu’à 11,5 millions de dollars en 2017. Au vu des derniers événements, il se pourrait bien qu’elles soient en augmentation en 2018...

Illustration : Les dépenses en lobbying grimpent en force chez les firmes tech (50 millions en 2017)


Source 1, 2, 3

iPhone 2018 : la fin de l'adaptateur Lightning-jack ?

Par Didier, le

Illustration : iPhone 2018 : la fin de l'adaptateur Lightning-jack ?
Depuis la suppression de la prise jack en 2016, Apple livre avec tous ses iPhone, un adaptateur lightning vers jack, un produit peu fiable (il se détériore vite), et qui se perd aussi très facilement. Vendu 9€ au détail, il contient en fait un petit convertisseur analogique/numérique qui permet de brancher n'importe quel casque mini-jack du marché, y compris avec micro. Selon Blayne Curtis de Barclays, la Pomme aurait finalement décidé de ne plus fournir l'accessoire cette année. Reste à savoir si la Pomme proposera un jour des AirPods à la place de la version Lightning de ses écouteurs, qui, elle, devrait perdurer encore quelques temps. Reste que se passer totalement du fil n'est pas forcément une évidence pour tout le monde, le choix du retrait de la prise jack sur l'iPhone reste encore assez critiqué. [Source]

Insolite : 18 mois de retrait de permis pour excès de confiance dans sa Tesla (vidéo)

Par Arthur, le

Bhavesh Patel, un automobiliste de 39 ans, a récemment écopé d'un retrait de permis pour une période de 18 mois après avoir été pris en flagrant délit d'excès de confiance dans le système de pilotage automatique de sa Tesla.

L'homme a en effet été filmé sur l'autoroute M1, qui traverse l'Angleterre, non pas derrière le volant prêt à intervenir en cas de danger, mais tranquillement avachi au fond du siège passager, les deux mains croisées derrière la tête.

Le conducteur propriétaire du véhicule a plaidé coupable pour sa conduite dangereuse, laquelle va par ailleurs à l'encontre des recommandations de Tesla, qui préconise à ses clients de garder en permanence les mains sur le volant et le regard braqué sur la route, afin d'être en mesure de reprendre le contrôle de leur voiture à tout moment en cas de défaillance du système.

Les véhicules du constructeurs sont de surcroit équipés de nombreux avertisseurs censés décourager les petits malins, des signaux qui ne semblent pas avoir perturbé Bhavesh Patel, qui ne semble pas y porter la moindre attention. Par chance, cet excès de confiance ne s'est pas soldé par un accident.



Source (via)

#FrenchDays : iPhone X à 929€, iPhone 8 à 657€, HomePod à 340€ (+ bons)

Par Didier, le

Les #FrenchDays ont également eu lieu chez PriceMinister/Rakuten et il vous reste quelques heures pour profiter des offres.

On trouve encore jusqu'à ce soir des produits avec 10 à 30% remboursés, dont voici une petite sélection :

iPhone X 64 GO Gris/ argenté (2 ans garantie EU) à 929,00 € et jusqu'à 92,90 € en SuperPoints
iPhone 8 64 GO Gris à 657,99 € et jusqu'à 65,80 € en SuperPoints
iPhone 8 64GO Red à 685,50 € Gratuite 68,55 € en SuperPoints
HomePod à 340,48 € et jusqu'à 34,05 € en SuperPoints

GoPro Hero 5 Black à 243,99 € et jusqu'à 40 €

PriceMinister

Illustration : #FrenchDays : iPhone X à 929€, iPhone 8 à 657€, HomePod à 340€ (+ bons)

Les jeunes maîtrisent mieux les assistants vocaux que leurs ainés, mais les utilisent moins

Par June, le

Une étude de PwC portant sur l'utilisation des assistants vocaux évoque une technologie mieux maitrisée par les 18-24 ans, mais moins fréquemment exploitée, du fait de leur mode de vie, et de l'importance de leur reflet social.

Selon l'analyse, l'adoption et la maîtrise des technologies vocales est plus rapide chez les 18-24 ans, mais ces derniers en feraientt moins usage que les 25-49 ans, ainsi que les plus de 50 ans. Il semblerait que 23 % des plus jeunes estiment utiliser moins souvent un assistant vocal qu'auparavant. L'étude précise que les enceintes intelligentes font mieux que les assistants vocaux sur smartphone, et ce quelle que soit la tranche d'âge.

Illustration : Les jeunes maîtrisent mieux les assistants vocaux que leurs ainés, mais les utilisent moins

La gêne ressentie lors de l'utilisation de tels assistant en public serait une des causes de cette utilisation en berne. En effet, les 18-24 ans sont plus fréquemment à l'extérieur, ou en groupe, et soignent leur image en délaissant les assistant vocaux, particulièrement en présence de leur entourage.

Bien entendu, une grande majorité des utilisateurs (74 %) préfère contrôler à la voix les périphériques compatibles en privé. L'enceinte intelligente est alors plébiscitée pendant la préparation des repas, lorsque l'on vaque à d'autres occupations, ou devant la télévision. L'assistant vocal sur smartphone étant préféré pendant les périodes de travail, et au volant, faute de concurrence.

Source

Le directeur de la division Alexa Smart Home quitte Amazon

Par June, le

Charlie Kindel a désormais envie de souffler. Un des hommes-clés de la réussite d'Alexa quitte le navire, après cinq années à mener à bon port l'assistant vocal de Jeff Bezos. L'ancien dirigeant de la division Alexa Smart Home est en effet à l'origine de la politique agressive d'Amazon, bien en amont de ses concurrents. Cette vision est récompensée actuellement par la nette avance de la société en termes de part de marché. En effet, 70 % des foyers américains équipés d'une enceinte intelligente possèdent un modèle de la game Echo. Au départ, je devais prendre un congé temporaire, mais j'aime l'idée d'avoir une totale liberté de pensée pour décider de la prochaine étape de ma vie. En faisant une pause nette d'Amazon toutes les options (y compris revenir à Amazon) sont toujours sur la table. Je ne suis absolument pas disponible pour consulter ou discuter de tout ce qui concerne la stratégie d'Amazon, les assistants numériques, les expériences vocales, la maison intelligente, l'électronique grand public, ou tout autre sujet lié à mon rôle chez Amazon. J'ai un projet de restauration de voiture qui a deux ans de retard. Mon système domotique nécessite une refonte complète (il est un peu dépassé depuis son installation en 2001). [Via]

Un taux de pannes record pour les claviers des MacBook Pro 2016 ?

Par Didier, le

Depuis quelques semaines, nous relayons une grogne croissante qui touche les utilisateurs des derniers MacBook Pro : en cause, un clavier dont certaines touches ne fonctionnent plus correctement.

Notre sondage (que vous avez continué à alimenter) évoque un souci majeur -près de 2/3 des propriétaires ayant répondu étant touchés- un chiffre sans doute surfait, mais inhérent à ce type d'appel à témoins (les personnes concernées votent plus volontiers).



D'après AppleInsider, ces machines enregistreraient un taux de panne plus de deux fois supérieur aux modèles 2014/2015. Le site se base sur un échantillon du SAV issu d'environ 1500 tickets, dont 11% auraient des soucis de clavier, contre seulement 6% pour leurs aînés. Les modèles 2017 -dont les touches ont été légèrement modifiées- amélioreraient un peu les choses, mais le chiffre reste élevé -autour de 8%.

Mais le taux de récidive reste très élevé, près d'un tiers des nouveaux MacBook Pro contre 6% à peine avant 2016 ! Une preuve -s'il en fallait- que la technologie d'Apple n'est pas fiable sur la durée pour ces modèles papillon. Certaines machines sont même revenues une troisième fois, un phénomène qui n'existait pas auparavant dans l'étude.

Illustration : Un taux de pannes record pour les claviers des MacBook Pro 2016 ?


Ces chiffres sont éloquents, mais ils sont peut-être même en dessous de la vérité. En effet, l'échantillon reste faible (un millier de machines) et certains retours SAV englobent apparemment plusieurs problèmes, dont le clavier. En clair, il est possible que le nombre d'utilisateurs réellement touchés soit plus élevé, mais on se gardera bien de toute conclusion hâtive.

Reste qu'à plus de 200/300€ le changement hors-garantie, Apple risque d'avoir du mal à passer à côté de plaintes collectives. Espérons que la firme se penche rapidement sur la question, avant que les premiers acheteurs ne doivent passer à la caisse...

Final Cut Pro 10.4.2 corrige un vilain bug XML et de suppression de clips

Par Didier, le

Depuis la version 10.4, Final Cut Pro cumule les bugs d'interface, certains étant restés actifs plusieurs semaines d'affilée sans aucun correctifs.

Ce soir, Apple publie en urgence la version 10.4.2, qui corrige deux problèmes. Le premier pouvait aboutir à une suppression non-désirée de certains clips (aléatoirement), lorsqu'on en sélectionnait plusieurs à la fois avec la touche Majuscule. L'autre règle un problème lié à l'import et l'export XML.

• Corrige la sélection de plusieurs plans à l’aide de la touche Majuscule ou du rectangle de sélection, où d’autres plans pouvaient être également sélectionnés dans la timeline.
• Corrige des problèmes liés à l’importation et l’exportation XML.




Illustration : Final Cut Pro 10.4.2 corrige un vilain bug XML et de suppression de clips

Petite mise à jour pour Swift Playgrounds (version 2.1)

Par Didier, le

Trois mois après la version 2.0, Apple met ce soir à jour Swift Playgrounds, son logiciel destiné à favoriser l'apprentissage du code (en Swift) chez les plus jeunes.

Au menu de cette mouture 2.1, quelques nouveautés ici et là, avec un peu de contenus supplémentaires (les fameux playgrounds) et un téléchargement plus rapide pour les classes (avec plusieurs utilisateurs) grâce à l'uitlisation du cache de macOS High Sierra.

• « Et ensuite » te propose d’autres playgrounds à essayer en fonction des progrès que tu as accomplis jusqu’ici
• Prise en charge de la mise en cache de contenu macOS pour accélérer la vitesse des téléchargements dans les réseaux avec plusieurs utilisateurs de Swift Playgrounds




Illustration : Petite mise à jour pour Swift Playgrounds (version 2.1)

L'image du soir : Apple Pay, meilleur ami du nouveau parfum de Kim Kardashian

Par Didier, le

Comme prévu, Kim Kardashian a donc lancé son nouveau parfum ce lundi 30 avril, une actualité brûlante dans la sphère people.

Pour se payer un KKW Body, il faudra aligner 60$, soit par carte de crédit, soit en utilisant Apple Pay. La technologie d'Apple -de plus en plus populaire outre Atlantique- est devenue un fair-valoir pour les boutiques en lignes. On ne sait pas si ces retweets sont sponsorisés par Apple, mais il faut savoir que Kim ne fait jamais rien par hasard :

Illustration : L'image du soir : Apple Pay, meilleur ami du nouveau parfum de Kim Kardashian


Outre l'odeur de la fiole, cette dernière se caractérise bien-évidemment par la silhouette de la jeune femme, reproduite à l'identique -parait-il- pour offrir cette forme si particulière :

Illustration : L'image du soir : Apple Pay, meilleur ami du nouveau parfum de Kim Kardashian


https://kkwfragrance.com

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre
MacBook Air

MacBook Air

Attention
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests ! Une nouvelle version est attendue courant 2022 : nouveau design, puce M2 et Thunderbolt 4 ! Mais peut-être pas avant l'été...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 13"

MacBook Pro 13"

Attention
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est sorti fin 2021, avec des caractéristiques supérieures (ports, écran etc.). A noter qu'un MacBook Pro 13" M2 pourrait voir le jour en 2022.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 14"

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
MacBook Pro 16"

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac M1

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac Pro

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Mac Mini

Mac Mini

Attention
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes. Attentio, un modèle M2 pourrait voir le jour courant 2022, avec une puce plus puissante, du Thunderbolt 4 et sans doute une prise en charge d'un plus grand nombre d'écrans.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Mac Pro

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone SE

iPhone SE

Attendre
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'était le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR ! Attention, un nouveau modèle semble envisagé pour début/mi 2022...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
iPhone 11

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 12

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13 Pro

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad mini 6

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Air

iPad Air

Attention
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage. Attention, un nouveau modèle semble prévu courant 2022 !

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
iPad 9

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Pro M1

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 3

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
AirTag

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 7

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple TV HD

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Apple TV 4K

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPod touch

iPod touch

Attention
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière... Attention, il est possible qu'Apple renouvelle (ou arrête) ce produit en 2022.

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos