Actualité

Refurb : AirPort Extreme à 169€, Time Capsule dès 219€, iPad 5 dès 399€ et Mac mini à 459€

Par Arthur, le

Illustration : Refurb : AirPort Extreme à 169€, Time Capsule dès 219€, iPad 5 dès 399€ et Mac mini à 459€
Il reste encore quelques Time Capsule et autres bornes AirPort dans les cartons de la Pomme, qui renfloue ce matin les stocks du Refurb, et propose également un vaste choix de MacBook Air, MacBook Retina, MacBook Pro et Mac mini, ainsi que des iPad 5 et des Apple TV de 4ème et 5ème générations !

Les Mac

• MacBook Air 13,3 pouces dès 929€
• MacBook dès 1269€
• MacBook Pro 13,3 pouces dès 1269€
• MacBook Pro 15,4 pouces dès 1909€
• iMac 27 pouces dès 1779€
• Mac mini dès 459€
• Mac Pro dès 2369€

Les iPad

• iPad Air 2 dès 369€
• iPad mini 2 dès 209€
• iPad mini 4 dès 419€
• iPad 5 dès 399€
• iPad Pro 9,7 pouces dès 529€
• iPad Pro 10,5 pouces dès 629€
• iPad Pro 12,9 pouces dès 669€

Les iPod

• iPod touch 16 Go dès 149€
• iPod touch 32 Go dès 199€
• iPod touch 128 Go dès 319€

Apple TV

• Apple TV 4ème génération 32 Go dès 139€
• Apple TV 5ème génération 32 Go dès 169€
• Apple TV 5ème génération 64 Go dès 189€

Airport et Time Capsule

• AirPort Extreme 4ème génération dès 169€
• Time Capsule 2 To dès 219€
• Time Capsule 3 To dès 349€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre nouvelle app Refurb Store !




Enfin, ayez le réflexe de passer par votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuits à Mac4Ever !

TSMC aurait lancé la production des processeurs des iPhone 2018

Par Arthur, le

La production des puces A12, destinées à prendre place au coeur de la prochaine génération d'iPhone, aurait démarré dans les usines de TSMC, révèle cette semaine Bloomberg. Ces nouveaux processeurs seraient gravés avec une finesse de 7nm, contre 10nm pour ceux qui équipent les iPhone lancés l'année dernière. D'après le fondeur, cette gravure plus fine offrirait des avantages conséquents par rapport aux puces 10nm, avec une hausse des performances de 20% et une consommation d'énergie 40% inférieure, des avancées qui restent toutefois théoriques et ne correspondront pas nécessairement aux évolutions qu'annoncera Apple en fin d'année. Ces nouveaux processeurs A12 devraient embarquer dans les trois nouveaux iPhone attendus à l'automne prochain, y compris dans la déclinaison d'entrée de gamme dotée d'un écran LCD. [Source]

Craig Federighi promet de donner des nouvelles de l'APFS sur les Fusion Drive très bientôt

Par Arthur, le

Un an après le lancement de macOS High Sierra, le nouveau système de fichiers APFS ne peut toujours pas être utilisé avec les Fusion Drive, si bien que certains utilisateurs commencent à partager quelques doutes sur une future compatibilité avec ces disques.

Illustration : Craig Federighi promet de donner des nouvelles de l'APFS sur les Fusion Drive très bientôt


Jonathan, un lecteur de MacRumors, a quant à lui posé la question directement à Craig Federighi, le vice-président senior de l'ingénierie logicielle à Cupertino, lequel lui a répondu par mail en promettant qu'Apple donnera des nouvelles très bientôt sur la compatibilité entre APFS et Fusion Drive.

Hi Jonathan,

We intend to address this question very soon...

Thanks,

- craig


Pour rappel, les Fusion Drive sont proposés dans les Mac mini et les iMac et promettent de réunir le meilleur des deux mondes, en couplant la vélocité des SSD aux capacités de stockage des disques durs, pour un tarif relativement raisonnable.

Ces disques étaient par ailleurs compatibles avec APFS sur les pré-versions de macOS High Sierra distribuées au cours de l'été 2017, avant que cette option soit retirée de la version finale, privant ainsi les utilisateurs des bienfaits de ce nouveau système de fichiers. Ce dernier permet notamment la création de Snapshots, une amélioration du chiffrement, une meilleure gestion des métadonnées, du calcul des tailles, ou encore des protections contre les plantages.

Source

Amazon bannit les clients qui abusent des retours de produits

Par Arthur, le

Amazon a commencé à prendre des mesures radicales pour lutter contre les clients qui profitent à outrance du système de retour gratuit des achats en ligne, en clôturant les comptes de centaines d'utilisateurs depuis le mois de mars, affirme cette semaine le Wall Street Journal, faisant écho aux récentes révélations de Business Insider. La plateforme de e-commerce justifie cette décision en expliquant vouloir préserver le lien de confiance établi avec ses clients, et en rappelant qu'elle se réserve le droit d'exclure tous les utilisateurs contrevenant aux conditions d'utilisation de sa boutique. Outre l'impossibilité de réaliser des achats sur le site et l'application d'Amazon, les clients bannis se voient ainsi privés de tous les services et contenus liés à la plateforme, y compris l'accès aux ebooks Kindle et au portail Prime Video, l'utilisation des enceintes Amazon Echo et des Fire TV, mais aussi à leur crédit dans la boutique.


Réalité augmentée : Toshiba lance ses "lunettes connectées" sous Windows 10 Pro

Par Arthur, le

Toshiba a récemment lancé les ventes de ses premières lunettes connectées dédiées à la réalité virtuelle, les dynaEdge AR, un modèle réservé aux professionnels et prenant la forme d'un module fixé à une branche de binocles classiques (ou à un casque de chantier), ajoutant un écran dans le champ de vision, couplé à un boitier à fixer à la ceinture ou à glisser dans une poche.

Le premier module, qui porte le nom de Toshiba AR100 HMD, embarque un écran de 0,26 pouces, d'une résolution de 640x360px, une caméra de 5MPx avec flash, un haut parleur, deux micros et différents capteurs, dont un accéléromètre, un gyroscope, une boussole, un GPS, et des capteurs de proximité et de luminosité. On retrouve enfin trois boutons physiques et un trackpad pour naviguer dans les menus.

Illustration : Réalité augmentée : Toshiba lance ses "lunettes connectées" sous Windows 10 Pro


Le boitier Toshiba dynaEdge DE-100 comprend quant à lui un processeur Intel Core m5/m7 accompagné de 4 à 16Go de mémoire vive LPDDR3, un SSD de 128 à 512Go, un module Wifi 802.11ac Intel, un port USB-C 3.1, un port USB 3.0, un lecteur de cartes microSD, un connecteur audio TRRS, un lecteur d'empreintes digitales et 5 boutons pour la navigation.

Destinées aux entreprises, ces lunettes tournent sous Windows 10 Pro et peuvent être utilisées pour prendre des photos, enregistrer et diffuser en direct des vidéos, discuter sur Skype, consulter des documents, et réaliser la plupart des opérations des PC traditionnels.

Illustration : Réalité augmentée : Toshiba lance ses "lunettes connectées" sous Windows 10 Pro


Le constructeur espère toutefois voir fleurir prochainement des applications dédiées à la réalité augmentée et taillées pour exploiter le potentiel de ses smart glasses. Des kits de développement sont d'ailleurs disponibles pour un tarif compris entre 2400 et 2900 dollars en fonction des options et des accessoires souhaités.

Les modèles dédiés aux clients professionnels sont en vente à partir de 1900$ pour les configurations de base.

Source

Le FBI aurait surestimé le nombre de smartphones verrouillés

Par Didier, le

Depuis l'affaire dite de San Bernardino, le FBI tente de faire pression pour qu'Apple et les autres proposent un système permettant d'accéder aux appareils verrouillés des criminels. L'an dernier, le chiffre de 7 800 smartphones impossible à déchiffrés avait été mis sur la table par Christopher Wray, le directeur du Bureau. Or d'après le Washington Post, le chiffre réel aurait été largement surestimé, nos confrères évoquant tout de même le sort de 1000 à 2000 appareils. Ce léger décalage serait du à un double-comptage de téléphones présents dans plusieurs bases de données, dixit l'explication officielle. Pour le moment, l'administration Trump ne s'est pas encore penchée sur le sujet, mais le président américain semblait jusque là plutôt favorable aux demandes du FBI, qui souhaite imposer aux constructeur un moyen de pénétrer les appareils verrouillés. [Source]

Concept : des interfaces simplifiées et de nouvelles fonctions pour Apple Music sur iOS et Mac

Par Arthur, le

De nombreux utilisateurs de Mac rêvent depuis des années d'une refonte complète d'iTunes afin de simplifier le logiciel (souvent qualifié d'usine à gaz), quitte à éclater l'utilitaire en différentes applications, un voeu qui pourrait bien finir par être exaucé avec le rapprochement opéré entre macOS et iOS.

À l'instar des iPhone et des iPad, les Mac pourraient ainsi hériter un jour d'une application entièrement dévolue à la musique et offrant une place de choix à la plateforme de streaming de la Pomme, une idée qui ne manque pas d'inspirer les designers du web, dont Alvaro Pabesio qui a récemment mis en ligne un concept intéressant pour offrir une nouvelle jeunesse au lecteur musical de Cupertino.

Illustration : Concept : des interfaces simplifiées et de nouvelles fonctions pour Apple Music sur iOS et Mac


L'artiste propose en effet des interfaces modernisées et réorganisées, avec une version Mac plus proche de son homologue sur iOS, plaçant le lecteur musical dans la partie inférieure de la barre latérale et affichant dans le bandeau supérieur les quatre onglets que l'on retrouve en bas de l'écran de l'app Musique sur iPhone.

Cette réorganisation pourrait en outre être l'occasion d'étendre les fonctionnalités du jukebox numérique, en intégrant par exemple des suggestions quotidiennes de playlists, d'artistes et de nouveaux mix, la possibilité de consulter les classements par pays, des rapports réguliers sur ses habitudes d'écoute, ou encore de nouvelles fonctions sociales.



Qu'en pensez-vous ? Attendez-vous une réorganisation d'iTunes ? N'hésitez pas à partager votre avis et vos idées dans les commentaires !

Via

Nouvelle action collective contre les claviers des MacBook (Pro)

Par Arthur, le

Les complaintes des propriétaires de MacBook et de MacBook Pro Retina (2016) continuent de résonner et les clients en colère entendent bien employer tous les moyens pour faire plier la Pomme. Cette semaine, une nouvelle action collective a ainsi été lancée en Californie, reprenant la plupart des accusations formulées lors de la première class action, lancée il y a une dizaine de jours. Les plaignants dénoncent notamment la fâcheuse tendance qu'ont les touches de ces machines à devenir parfois totalement inutilisables dès qu'une petite poussière se glisse sous le clavier, y compris après avoir suivi les recommandations du constructeur et envoyé de l'air sec pour chasser les résidus susceptibles de bloquer les touches. [Via]

Notability 8.0 convertit les notes manuscrites sur iPad

Par Arthur, le

La célèbre application de prise de notes Notability reçoit cette semaine une mise à jour majeure sur iOS, avec la sortie de la version 8.0 apportant plusieurs fonctionnalités pratiques aux possesseurs d'iPad, et tout particulièrement aux utilisateurs d'iPad Pro et d'iPad 2018, compatibles avec l'Apple Pencil.

L'utilitaire devient notamment capable de reconnaitre et retranscrire les écrits manuscrits, mais aussi de réaliser des recherches dans les notes rédigées à la pointe du stylet. L'éditeur prévient toutefois qu'après avoir installé la mise à jour, la première ouverture de l'application lancera automatiquement l'indexation de toutes les notes manuscrites, une opération qui pourra prendre un certain temps si l'on dispose d'une bibliothèque conséquente.

Illustration : Notability 8.0 convertit les notes manuscrites sur iPad


La nouvelle version de Notability permet également d'afficher deux notes côte à côte sur les tablettes de la Pomme, avec l'ajout d'un sélecteur pour passer facilement d'un document à l'autre. Cette nouvelle présentation est par ailleurs compatible avec la lecture et l'enregistrement audio.

D'autres ajouts plus modestes sont enfin au menu de cette v8, avec notamment un nouveau raccourci Notes Récentes permettant d'afficher les dix derniers documents ouverts, ainsi qu'une nouvelle section Centre d'Assistance accessible en cliquant sur le pictogramme en forme de point d'interrogation dans la vue Bibliothèque.

Notability est en vente au prix de 10,99€ dans l'App Store iOS. Une version desktop est également disponible dans le Mac App Store pour un tarif identique.




Apple permet de télécharger toutes ses données personnelles

Par Arthur, le

Apple a ouvert aujourd'hui son mini-site Données et confidentialité, permettant à ses clients de télécharger l'ensemble de leurs données personnelles conservées sur les serveurs de Cupertino, mais aussi de corriger ces informations, de désactiver ou de supprimer totalement leur compte (et les données associées). Accessible à l'adresse privacy.apple.com/, ce portail serait pour le moment réservé aux clients européens de la firme à la Pomme, laquelle s'adapte ainsi au RGPD qui entrera en vigueur à la fin de cette semaine. Apple précise par ailleurs que la récupération d'une copie de ses informations personnelles pourra nécessiter jusqu'à sept jours de délai avant d'être autorisée, afin de vérifier au préalable que la demande est bien envoyée par le propriétaire de ces données. Toutes les informations associées au compte Apple ID peuvent ainsi être récupérées, ce qui exclut au passage les données rendues anonymes telles que les requêtes énoncées à Siri. On notera également que les éléments les plus volumineux, tels que les fichiers et documents iCloud Drive, ou encore les mails et les photos iCloud, pourront être découpés en plusieurs archives de 1 à 25Go chacune, afin d'en faciliter le téléchargement. []

Mark Zuckerberg ne répond pas vraiment aux questions (avec une petite allusion à Tim Cook)

Par Laurence, le

Hier soir, Mark Zuckerberg, CEO de Facebook était auditionné -publiquement- par le Parlement européen, afin de s’expliquer sur la gestion des données personnelles des utilisateurs, mais également sur le scandale des données personnelles portant sur 87 millions d’utilisateurs et impliquant le cabinet d'analyses Cambridge Analytica.

Au final, c’est un discours maintes fois répété (un brin aseptisé), n’apportant rien de nouveau par rapport à ce qui a déjà été entendu le 11 avril dernier, pendant près de dix heures face au Sénat américain. A nouveau, il a présenté ses excuses, en admettant que le réseau social n’avait pas fait tout ce qu’il fallait pour empêcher les abus.

Il a assuré que la sécurité des utilisateurs sera toujours prioritaire sur les bénéfices de la société et qu’il était prêt à réaliser d’importants investissements pour protéger les données, même s’il regrette de ne pas adopté une vision suffisamment large de [leur] responsabilité. C’était une erreur.

Illustration : Mark Zuckerberg ne répond pas vraiment aux questions (avec une petite allusion à Tim Cook)


Mais la encore, il est resté très évasif sur les moyens de remédier à la situation, sachant que le CEO n’a pas l’intention d’étendre la protection du RGPD hors UE. On pourrait rester dubitatif sur les réponses (voire leur absence) et l’attitude de Mark Zuckerberg.

Celui-ci a en effet soigneusement évité de répondre à l’utilisation croisée de données de WhatsApp, ou à la publicité, se réfugiant derrière la notion de libre concurrence. De même, il s’est montré particulièrement flou sur le débat fiscal (remis sur le devant de la scène avec le premier versement d’Apple dans le dossier de l’Irlande).

Facebook a toujours payé ses impôts dans tous les pays où nous avons des opérations. Nous payons toutes les taxes demandées par la loi et nous investissons massivement en Europe.


Illustration : Mark Zuckerberg ne répond pas vraiment aux questions (avec une petite allusion à Tim Cook)


Enfin, on notera la petite allusion aux critiques de Tim Cook concernant la régulation du réseau (ndlr : le CEO d’Apple avait ouvertement déclaré qu’il était trop tard pour réguler le réseau social).

Je ne pense pas que la question ici n’est pas de savoir s'il devrait ou non y avoir une réglementation, je pense que la question est la suivante : quelle est la bonne réglementation ?

Une réglementation est importante et inévitable. Mais il convient de bien faire les choses et de veiller à ce que nous ayons des cadres réglementaires, qui aident à protéger les personnes, mais suffisamment soup’es Pour ne pas entraver l’innovation et les nouvelles technologies, comme l'IA [...]. Il faut faire en sorte que les start-ups ou les futurs étudiants (comme moi, il y a 14 ans) n'aient pas à porter un fardeau trop lourd pour concevoir de nouveaux produits.

Dans une logique de reconquête de son image de marque, il a préféré attirer l’attention sur les points positifs de Facebook (suppression de faux comptes, lutte contre les fakenews, le système d'alerte utilisé lors des attaques terroristes…). Bref, on reste sur sa faim...Rappelons que le CEO est en France pour quelques jours, le temps de répondre aujourd’hui au Président Macron, et d’intervenir demain à VivaTech.

Source 1 et 2

Promos : APN, microSD SanDisk, enceinte AirPlay, AirPods et chargeur Qi 7,5W

Par Arthur, le


Une Nintendo 64 mini dans les cartons de Nintendo ?

Par Arthur, le

Après le succès de la NES mini et de la Super NES mini, la firme de Kyoto préparerait le retour de sa Nintendo 64, révèle aujourd'hui TheNextWeb, qui a repéré plusieurs noms de domaine réservés récemment et faisant référence à la célèbre console de salon. La nouvelle itération de la 64, qui pourrait être présentée en grande pompe le mois prochain lors du salon E3, devrait logiquement embarquer plusieurs titres à succès et disposer d'un connecteur HDMI, la rendant compatible avec les téléviseurs modernes. On attend désormais de pied ferme le retour de Goldeneye, Perfect Dark, Super Mario 64, sans oublier l'indispensable The Legend of Zelda: Ocarina of Time. [Source]

Agenda arrive bientôt sur iPhone et iPad (les précommandes sont ouvertes dans l'App Store)

Par Arthur, le

Agenda., une application de prise de notes très populaire Agenda., débarquera prochainement sur iPhone et iPad, et peut désormais être précommandée dans l'App Store iOS, afin d'en profiter dès sa sortie.

L'application se différencie de ses concurrents en mettant en avant la chronologie des projets et en classant les notes sur une timeline, permettant d'avoir une vue globale de ses dossiers passés, en cours et à venir. Différentes options sont également incluses pour trier et retrouver facilement ses documents, en les groupant par catégories, en ajoutant des tags ou en associant des notes aux évènements du calendrier.

Illustration : Agenda arrive bientôt sur iPhone et iPad (les précommandes sont ouvertes dans l'App Store)


En précommande depuis cette semaine dans l'App Store iOS, Agenda. pourra être téléchargé gratuitement et proposera un accès gratuit aux fonctions de base, sans limite de temps, avec la possibilité de consulter et d'éditer ses notes, et d'obtenir régulièrement les derniers correctifs.

Les fonctions premium devront en revanche être débloquées via un abonnement, soit cantonné aux versions iOS pour une dizaine d'euros par an, soit appliqué aux déclinaisons Mac, iPhone et iPad de l'application pour environ 25€ par an.

L'application Agenda. sera disponible dans l'App Store le 29 mai et proposée en téléchargement gratuit.




L'usine Foxconn dans le Wisconsin produirait des écrans d'iPhone

Par Arthur, le

La nouvelle usine de Foxconn dans le Wisconsin, qui devrait être opérationnelle d'ici deux ans au plus tard, devrait finalement être dédiée à la fabrication d'écrans LCD de petit et moyen format, au lieu des dalles de grandes tailles initialement prévues, rapporte cette semaine le Nikkei. Une partie de la production issue des chaines américaines devrait être destinée à Apple, ainsi qu'à plusieurs constructeurs automobiles, et comprendrait entre autres des dalles dédiée aux futurs iPhone. Cette nouvelle usine pourrait par ailleurs aider l'entreprise de Terry Gou à se lancer dans la fabrication de dalles OLED, lesquelles devraient occuper une place importante dans la gamme de smartphones pommés au cours des prochaines années. [Source]

L'application de production musicale FL Studio (ex FruityLoops) débarque enfin sur Mac

Par June, le

Voici une longue exclusivité Windows qui prend fin. En effet, pour ses 20 ans le logiciel de production musicale FL Studio propose enfin une version pour macOS.

Drôle d'histoire que celle de FL Studio, anciennement FruityLoops. Développée par le franco-belge Didier Dambrin, plus connu sous le pseudo de Gol, elle était destinée à être une application de seconde zone. Détail croustillant, l'employeur de Gol, Image-Line, était alors une société spécialisée dans les jeux vidéo à caractère pornographique, avec des titres imagés comme Porntris.



FruityLoop fut très utilisée dans les années 2000, en partie grâce à l'aisance avec laquelle on pouvait trouver une version pirate et parfaitement fonctionnelle, mais aussi car selon l'avis même de son créateur, FL Studio est un logiciel pour les tricheurs. L'ergonomie est si évidente que quelques minutes suffisent à créer l'ébauche d'un morceau, le tout sans connaissances musicales particulières.

De nombreux titres ayant atteint le sommet des classements mondiaux ont vu leurs rythmiques, mais aussi les arrangements produits sur FL Studio. Avec des ambassadeurs actuels comme The Weekend, DJ Snake, Major Lazer, et bien d'autres, le logiciel brille dans les charts grâce à sa capacité à produire des rythmiques puissantes. Soulja Boy utilisera même une version démo pour créer " Crank That" . Il précisera : je n'ai eu besoin que de 10 minutes pour composer 'Crank That' et tout le monde sait que ce morceau m'a rapporté 10 millions de dollars.

FL Studio 20 s'utilisera donc sur Mac comme sur Windows, et permettra d'utiliser les sessions provenant d'une plate-forme sur l'autre, y compris pour les plugins Audio Unit et VST tierces, à la condition toutefois qu'ils soient présents, et autorisés, sur les deux machines.

La société applique l'admirable politique de vous garantir des mises à jour gratuites à vie, du moment que vous achetez une première licence. Ainsi les possesseur d'une version antérieure sont invités à profiter gratuitement d' FL Studio 20. Pour les nouveaux venus, FL Studio dispose de 4 versions. Les Fruits Edition, Producer Edition, Signature Bundle et All Plugins Bundle se trouvent respectivement à 99 $, 199 $, 299 $ et 899 $ sur le site officiel de l'éditeur. Ce dernier propose comme à son habitude une version d'essai.

Les périphériques iOS ne sont pas en reste avec FL Studio Mobile qui permet de créer des titres complets sur iPhone et iPad contre 14,99 €.



Vers le site officiel de FL Studio 20

L'image du jour : Angela Ahrendts de passage à l'Élysée pour la TechForGood

Par Arthur, le

Emmanuel Macron recevait aujourd'hui à l'Élysée plusieurs grands patrons de la tech et dirigeants de start-up, pour une journée TechForGood réunissant notamment Mark Zuckerberg, Satya Nadella, Virginia Rometty (IBM), Dara Khosrowshahi (Uber), et Bill McDermott (SAP).

Angela Ahrendts, la responsable de la branche Retail d'Apple, était aussi de la partie pour représenter la firme de Cupertino, comme le montrent ces deux photos publiées cet après-midi par Grégoire Poussielgue, journaliste des Echos.

On notera que la Senior Vice Présidente des Apple Store a droit à une place de choix sur la photo souvenir de l'Elysée, installée au premier rang entre les PDG respectifs de Facebook et de Microsoft.

Illustration : L'image du jour : Angela Ahrendts de passage à l'Élysée pour la TechForGood


Illustration : L'image du jour : Angela Ahrendts de passage à l'Élysée pour la TechForGood

Bientôt la fin de l'application Twitter sur Apple TV ?

Par Arthur, le

Twitter a annoncé aujourd'hui la fin prochaine de plusieurs de ses applications à installer sur un téléviseur, un grand ménage par le vide dont la prochaine vague pourrait avoir raison de la version Apple TV de Twitter. À partir de demain, le 24 mai, la plateforme de micro-blogging cessera en effet d'exister sur les appareils Android TV, les clés et boitiers Roku et les consoles Xbox. Pour rappel, ces déclinaisons optimisées pour une utilisation sur la télévision ne permettaient pas de partager des messages sur sa timeline, mais se concentraient sur la diffusion de vidéos en direct, notamment pour de grands évènements sportifs et les vidéos 360°. Force est de constater que le succès n'a pas été au rendez-vous sur ces plateformes, et un sort similaire pourrait s'abattre dans un avenir proche sur les apps Twitter sur l'Apple TV et le Fire TV d'Amazon... [Source]

Test-express du capteur d'ouverture pour portes et fenêtres DW1 de Koogeek

Par Arthur, le

Depuis quelques mois, Koogeek redouble d’efforts pour étendre sa gamme d’accessoires domotiques, tous compatibles avec la norme HomeKit, et a notamment lancé récemment en France son capteur d’ouverture pour portes et fenêtres (DW1), un modèle plus compact que son concurrent chez Elgato et disposant de beaux atouts pour mériter sa place dans nos foyers connectés.

Illustration : Test-express du capteur d'ouverture pour portes et fenêtres DW1 de Koogeek


Composé de deux modules à fixer respectivement sur le cadre et sur le battant d’une fenêtre ou sur une porte, le capteur de Koogeek permet d'être averti à chaque changement d'état, mais aussi de déclencher des scènes sur d'autres appareils membres de l'écosystème HomeKit, comme des lumières, des systèmes d'alarme ou encore des chauffages ou vannes de radiateur connectées.

En plus des possibilités offertes par la plateforme domestique d'Apple, le constructeur propose enfin dans une Koogeek Home de consulter un historique des cent derniers évènements enregistrés par le capteur.

Uniquement accompagnés d'un jeu de bandes autocollantes de rechange, ainsi que d'une tige en métal (la même que celle livrée avec les iPhone) permettant de réinitialiser le système, les modules peuvent être posés en quelques secondes seulement sur une porte ou une fenêtre, après avoir retiré la languette pour libérer la pile.

Les capteurs fonctionnent à l'aide d'aimants, il n’est donc pas nécessaire d’aligner parfaitement les deux parties, et encore moins de les coller l’une à l’autre (la distance maximale doit rester inférieure à 1,5cm), ce qui évite au passage d'avoir recours à des cales et adaptateurs, contrairement à certains modèles concurrents, livrés avec une panoplie de petits bouts de plastique.

Illustration : Test-express du capteur d'ouverture pour portes et fenêtres DW1 de Koogeek


S'il peut paraitre plus logique de coller le bloc principal (le plus volumineux) sur le cadre et de réserver le petit module au battant, l'inverse fonctionne tout aussi bien, ce qui est un bon point pour toutes les portes dont l'encadrement est marqué par une baguette épaisse.

Quelques recommandations doivent enfin être suivies pour s'assurer que le système fonctionnera de manière optimale. Il convient notamment d'éviter de placer les capteurs dans des zones humides ou des endroits où foisonnent les câbles électriques, ces derniers étant susceptibles d'altérer l'efficacité des capteurs, en perturbant les aimants. Le système a enfin été prévu pour fonctionner avec des températures comprises entre 10 et 60°C, mieux vaudra donc s'en tenir à une utilisation en intérieur uniquement.

Illustration : Test-express du capteur d'ouverture pour portes et fenêtres DW1 de Koogeek


Une fois posé, il ne reste plus qu'à intégrer le capteur dans son installation domotique, ce qui peut être réalisé très rapidement depuis l'app Maison, en scannant le QR code sur l'étiquette HomeKit, ou via Koogeek Home fourni par le constructeur après avoir appairé le capteur dans les réglages bluetooth d'iOS.

Dans l'application Maison, le système pourra ensuite être affiché sous la forme d'un détecteur de contact, d’un ouvreur de porte de garage, d’une porte, d’une fenêtre ou de volets, avec à chaque fois une icône (voire une animation) correspondante.

Si le capteur permet de surveiller l'état d'une porte, d'une fenêtre, d'un tiroir ou encore du frigo depuis son smartphone, et de recevoir une alerte visuelle et sonore à chaque fois que les deux modules sont éloignés de quelques centimètres, ce type d'accessoire prend tout son sens dans les foyers dûment équipés en appareils domotiques.

La variété des terminaux compatibles avec HomeKit permet en effet d'imaginer de nombreuses utilisations, pour faire des économies en baissant automatiquement le chauffage lorsqu'une fenêtre reste ouverte, sécuriser son domicile en créant une alarme visuelle lorsque la porte principale ou la fenêtre d'une chambre d'enfant est ouverte, ou encore en décourageant les gourmands de venir piller l'ultime yaourt à la fraise.

Illustration : Test-express du capteur d'ouverture pour portes et fenêtres DW1 de Koogeek


Ces scènes, et une infinité d'autres, peuvent être mises en place très simplement depuis l'onglet Automatisation de l'application Maison, en choisissant les accessoires et actions à déclencher lorsqu'une ouverture ou une fermeture est détectée par le capteur.

L'envoi de notifications peut également être configuré depuis l'application Maison, qui offre différentes options pour ne recevoir que des alertes utiles, en choisissant par exemple d'être averti des changements d'état uniquement lorsque l'on ne se trouve pas à son domicile, sur certaines plages horaires ou encore qu'aucun des occupants du foyer n'est à la maison.

Illustration : Test-express du capteur d'ouverture pour portes et fenêtres DW1 de Koogeek


Le capteur embarque une puce bluetooth 5.0, dont les performances sont tout à fait correctes avec des changements d'état qui apparaissent quasiment instantanément dans l'application Maison, sans encombrer davantage le réseau Wifi et sans avoir à alourdir son installation avec un pont de connexion.

En l'absence de pont, les fonctions telles que l'envoi d'alertes ou la consultation à distance de l'état d'une porte ou d'une fenêtre nécessiteront toutefois de posséder un concentrateur, comme une Apple TV ou un iPad configuré pour remplir ce rôle.

Conclusion



En vente pour moins de 30€, le capteur d'ouverture pour portes et fenêtres de Koogeek dispose probablement de toutes les qualités que l'on peut attendre d'un tel accessoire, avec un format compact et un look discret, qui passera relativement inaperçu, particulièrement sur les bois clairs et les portes blanches.

Au cours de nos quatre semaines de test, pendant lesquelles l'accessoire était chargé de surveiller une porte d'entrée, le capteur a pleinement rempli ses fonctions sans manquer le moindre changement d'état, ni failli au déclenchement des scènes associées.

Illustration : Test-express du capteur d'ouverture pour portes et fenêtres DW1 de Koogeek


Avec sa pile (CR2450, remplaçable), le dispositif peut par ailleurs fonctionner entre un et deux ans sans aucune action de la part de l'utilisateur, promet le constructeur. En cas de doute, il est toujours possible de vérifier le niveau de charge restant depuis l'application Maison ou Koogeek Home, tandis que cette dernière enverra automatiquement une notification lorsque les accus seront en bout de course.

On notera qu'après un mois et environ une demi-douzaine de changements d'état enregistrés chaque jour, le capteur affiche un niveau de batterie de 98%. On apprécie enfin de disposer d'un indicateur visuel confirmant que les évènements ont bien été enregistrés, via une petite LED qui s'allume en vert sur le plus gros des deux modules, à chaque changement d'état.

Illustration : Test-express du capteur d'ouverture pour portes et fenêtres DW1 de Koogeek


Le capteur de Koogeek est disponible sur Amazon au prix de 28,99€, et ne nécessite aucun pont de connexion ou accessoire supplémentaire pour être intégré à une installation HomeKit. Un concentrateur est toutefois recommandé pour accéder aux informations enregistrées et recevoir des alertes lorsque l'on se trouve à l'extérieur.



Illustration : Test-express du capteur d'ouverture pour portes et fenêtres DW1 de Koogeek

L'Apple Watch Series 3 domine les ventes de smartwatches connectées aux réseaux cellulaires

Par Arthur, le

L'Apple Watch continue de rencontrer un franc succès à travers le monde et représenterait désormais plus de la moitié des ventes de smartwatches connectées aux réseaux cellulaires, selon la dernière étude publiée par Canalys.

D'après Jason Low, l'un des analystes du cabinet asiatique, la capacité de l'Apple Watch Series 3 à communiquer avec le monde sans être accompagné par un smartphone représenterait même la clé de la réussite de la dernière montre de Cupertino. Ce succès ferait également la plus grande joie des opérateurs, plus nombreux chaque mois à distribuer l'appareil et à proposer des offres dédiées.

Illustration : L'Apple Watch Series 3 domine les ventes de smartwatches connectées aux réseaux cellulaires


La Pomme profite par ailleurs pour le moment d'une compétition assez faiblarde du côté des smartwatches Android et des autres modèles en vente dans un ordre de prix similaire, toutefois la concurrence pourrait se réveiller prochainement avec la sortie possible d'une Pixel Watch avant la fin de l'année, susceptible de titiller la position d'Apple sur le secteur haut de gamme et pimenter à nouveau la partie.

Selon les estimations de Canalys, Apple pourrait distribuer environ 3,8 millions d'Apple Watch au cours du deuxième trimestre, en tenant compte tous les modèles actuels, équipés ou non d'une connexion cellulaire. Ces résultats permettraient ainsi à la Pomme de conserver une belle première place sur le secteur des wearables, malgré de beaux volumes de vente chez certains concurrents comme Xiaomi ou Fitbit, grâce à la présence dans leur catalogue de plusieurs traqueurs d'activité plus abordable.

Et si vous hésitez encore à craquer pour une Apple Watch dernier cri, vous pouvez revoir notre test en vidéo de la Series 3 :




Source

Free : les abonnements autorisent les clefs 4G

Par June, le

L'opérateur met à jour ses conditions générales d'abonnement, et assouplit les règles d'utilisation de ses offres 4G. Il sera désormais autorisé d'insérer les cartes SIM dans des clé 4G et des galets afin d'accéder au réseau. Si beaucoup d'utilisateurs utilisaient déjà cette fonction, c'était auparavant un motif possible de suspension d'abonnement. L'utilisation dans un routeur idoine n'est toujours pas inscrite comme étant tolérée dans les conditions. Nombreux sont pourtant les foyers fonctionnant déjà sur ce modèle, sans souci jusqu'ici. Si Xavier Niel a confirmé son intention de laisser les Box 4G à la concurrence, les nouvelles conditions représentent un pas supplémentaire vers une utilisation purement data de ses abonnements. [Via]

Apple rembourse 60 € sur les batteries d'iPhone remplacées hors garantie en 2017

Par June, le

Comme annoncé en début d'année, Apple lance un programme visant à rembourser ses clients ayant fait changer dans un centre agréé la batterie d'un iPhone 6, ou ultérieur, en 2017.

Sur une page officielle, Cupertino invite les personnes ayant effectué ces opérations à leurs frais, à se faire connaitre. Le crédit de 60 € sera versé aux clients éligibles sous forme de virement sur la carte bancaire utilisée pour payer le service de remplacement.

Illustration : Apple rembourse 60 € sur les batteries d'iPhone remplacées hors garantie en 2017


Après l'affaire du BatteryGate, Apple fait ici un pas vers les malheureux clients ayant devancé la prise de conscience du constructeur. Les personnes éligibles devraient recevoir un mail contenant les instructions nécessaires entre le 23 mai et le 27 juillet prochain.

Si toutefois vous ne recevez pas la missive avant le 1er août, vous devrez contacter Apple avant le 31 décembre 2018, et montrer patte blanche à l'aide d'un justificatif de réparation en bonne et due forme.

Vers la page officielle du programme de remboursement

#VivaTech démarre demain à Paris : le nouveau rendez-vous Tech européen à ne pas manquer ?

Par Didier, le

Après deux éditions plus confidentielles, le groupe Publicis et les Echos ont-ils enfin réussi leur pari de créer enfin un vrai salon de référence dédié aux nouvelles technologies en Europe ?

Juste avant l'inauguration, qui aura lieu demain matin en présence d'Emmanuel Macron, le président français rassemblait plus de 50 CEO sur le perron de l'Elysée, une vraie prouesse à l'échelle du Vieux Continent. Il faut dire que les pointure du secteur ont tous répondu présent : Facebook, Microsoft, Salesforce, Intel, SAP, Intel, Samsung, Accenture, Google... et la plupart auront même un stand Porte de Versailles.


Illustration : #VivaTech démarre demain à Paris : le nouveau rendez-vous Tech européen à ne pas manquer ?


Le salon court du 24 au 27 mai, mais seule la journée du samedi sera ouverte au public, qui pourra déambuler dans les allées et essayer des dernières technologies VR à la mode, regarder des combats de robots (à l'intelligence artificielle surdéveloppée) ou encore suivre un défilé de cosplay. Il sera même possible de trouver un job sur le pôle Talent Connect. Les deux premières journées seront, quant-à elles, réservées à la presse et aux professionnels, et arboreront un climat bien plus studieux, avec de nombreuses conférences, des workshops, mais aussi une ribambelles de pépites à retrouver sur les différents stands.

Illustration : #VivaTech démarre demain à Paris : le nouveau rendez-vous Tech européen à ne pas manquer ?


Apple ne sera pas de la partie, mais la présence d'Angela Ahrendts a surpris beaucoup de monde ce matin, la responsable des boutiques physiques de la marque n'étant pas réellement dans son élément -on aurait préféré voir Tim Cook himself aux côté de Mark Zuckerberg, tous deux à vanter les mérites du RGPD ! Pour autant, la présence de la Pomme offre un signe plutôt encourageant aux acteurs du secteur, le mobile et iOS faisant figure de fondations de toute une économie. Rappelons qu'Apple avait également répondu présent à l'appel de Xavier Niel en intégrant StationF l'an dernier. Dommage que la firme boude toujours autant les salons et soit si difficile à approcher pour les startups en dehors de la WWDC et de quelques événements ponctuels...

Bref, à mi-chemin entre feu LeWeb et le CES, VivaTech 2018 s'annonce déjà comme un très grand cru et possède tous les ingrédient pour devenir LE rendez-vous européen incontournable sur le front des nouvelles technologies. Accompagné par le gouvernement -12 ministres seront présents demain- le salon replace par ailleurs la France au coeur de l'innovation sur le Vieux Continent, un élan bienvenue pour accompagner la reprise économique.

https://vivatechnology.com

Bon plan : 15€ tous les 100€ d'achats (en bons) sur les Mac et iPad

Par Didier, le

Ce soir, la Fnac renouvelle ses offres sur les Mac et les iPad en offrant 15€ tous les 100€ d'achat à valoir en bons sur la carte adhérent, permettant ainsi de s'offrir quelques accessoires (comme des housses, des souris etc.) sans débourser un centime. Ces offres sont cumulables avec les ventes flash, très nombreuses sur les produits Apple, y compris les derniers iPad, MacBook et autres MacBook Pro. La réduction peut ainsi friser les 330€ sur certaines machines et autour de 10/15% sur les tablettes. Evidemment, regardez bien les modèles et comparez avec le Refurb avant de vous décider ! [Fnac : 15€ tous les 100€ d'achat]

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre
MacBook Air

MacBook Air

Attention
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests ! Une nouvelle version est attendue courant 2022 : nouveau design, puce M2 et Thunderbolt 4 ! Mais peut-être pas avant l'été...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 13"

MacBook Pro 13"

Attention
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est sorti fin 2021, avec des caractéristiques supérieures (ports, écran etc.). A noter qu'un MacBook Pro 13" M2 pourrait voir le jour en 2022.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 14"

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
MacBook Pro 16"

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac M1

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac Pro

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Mac Mini

Mac Mini

Attention
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes. Attentio, un modèle M2 pourrait voir le jour courant 2022, avec une puce plus puissante, du Thunderbolt 4 et sans doute une prise en charge d'un plus grand nombre d'écrans.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Mac Pro

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone SE

iPhone SE

Attendre
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'était le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR ! Attention, un nouveau modèle semble envisagé pour début/mi 2022...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
iPhone 11

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 12

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13 Pro

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad mini 6

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Air

iPad Air

Attention
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage. Attention, un nouveau modèle semble prévu courant 2022 !

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
iPad 9

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Pro M1

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 3

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
AirTag

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 7

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple TV HD

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Apple TV 4K

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPod touch

iPod touch

Attention
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière... Attention, il est possible qu'Apple renouvelle (ou arrête) ce produit en 2022.

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos