Actualité

Apple : "Le client n’est pas un produit » (comme chez certains) et la confidentialité, c’est design !

Par Laurence, le

C’est un discours bien rodé -et sans aucune surprise- que livre Apple en réponse à la « U.S. House Committee on Energy and Commerce ». Début juillet, Cupertino et Google ont été interrogés -par écrit- sur leurs pratiques en matière de smartphones. Et plus particulièrement, l'accès -par des tiers- aux données des utilisateurs, leur collecte et leur utilisation mais aussi le sort des informations de localisation ou le rôle des assistants personnels. Il faut dire que le scandale de Cambridge Analytica était proche (et que les 1000 milliards étaient encore loin).

C’est donc Timothy Powderly, Director of Federal Government Affairs chez Apple, qui a répondu avec la conviction que la vie privée est un droit humain fondamental. Car, c’est un plaidoyer des grandes valeurs de la firme que l’on retrouve, avec quelques piques aussi, ici et là. D'entrée de jeu, il rappelle le modèle d’entreprise fondé sur la confidentialité et la transparence dans le traitement des données. On ne peut que sentir la critique de certains, dont les noms ne seront pas évoqués (You know who !).

Illustration : Apple : "Le client n’est pas un produit » (comme chez certains) et la confidentialité, c’est design !


Il confère aux données personnelles, un caractère intouchable, une position qui n’étonne pas depuis l’affaire de San Bernardino et les prises de position drastiques en la matière. Le client n'est pas notre produit et notre modèle d'entreprise ne dépend pas de la collecte de grandes quantités d'informations personnellement identifiables pour enrichir les profils ciblés commercialisés auprès des annonceurs. (Non, vraiment on ne voit pas du tout...)

Et on retrouve aussi une touche de RGPD . Il faut dire que Cupertino est l’une des rares multinationales techs à avoir étendu le régime de protection européen à l’ensemble de ses CGU et on serait presque tenté de rajouter contrairement à d’autres. Parce que nous croyons fermement que le client doit contrôler ses informations personnelles et la manière dont il est utilisé, nous fournissons un certain nombre de ressources facilement accessibles sur notre site Web afin qu’il puisse faire des choix judicieux.

Illustration : Apple : "Le client n’est pas un produit » (comme chez certains) et la confidentialité, c’est design !


D’ailleurs, on pourrait « presque » frôler la leçon quand Timothy Powderly rappelle que la plupart des questions [posées] sont traitées dans des documents publics, tels que le site Web [d’Apple] consacré à la protection de la vie privée, disponible à l'adresse www.apple.com/fr/privacy et aussi qu’ils ont déjà répondu à des questions semblables (en ligne également).

Mais il finit par conclure que l'innovation chez Apple signifie concevoir un nouveau produit ou service dont la confidentialité des clients est un élément clé du projet, et non une obligation. Voilà, la confidentialité, c’est aussi un produit.

Source

Refurb : MacBook (Pro) 2017 dès 1269€, iMac dès 1099€ (5k i7 dès 2759€), iPad Pro dès 529€

Par Arthur, le

Illustration : Refurb : MacBook (Pro) 2017 dès 1269€, iMac dès 1099€ (5k i7 dès 2759€), iPad Pro dès 529€
Les étagères du Refurb croulent à nouveau ce matin sous le poids des Mac reconditionnés, avec entre autres des MacBook Retina et des MacBook Pro 2017 à partir de 1269€, des iMac 21,5'' à 1099€ et des modèles 5K avec processeur i7 à partir de 2759€, ou encore des Mac mini à partir de 459€. Les iPad Pro sont également au rendez-vous, avec des modèles 9,7'' à 529€, des déclinaisons 10,5'' dès 629€ et des versions 12,9'' à partir de 869€.

Les Mac

• MacBook dès 1269€
• MacBook Pro 13,3 pouces dès 1269€
• MacBook Pro 15,4 pouces dès 1909€
• iMac 21,5 pouces dès 1099€
• iMac 27 pouces dès 2759€
• Mac mini dès 459€
• Mac Pro dès 2889€

Les iPad

• iPad Air 2 dès 369€
• iPad Pro 9,7 pouces dès 529€
• iPad Pro 10,5 pouces dès 629€
• iPad Pro 12,9 pouces dès 869€

Les iPod

• iPod touch 16 Go dès 179€
• iPod touch 32 Go dès 169€
• iPod touch 64 Go dès 219€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre nouvelle app Refurb Store !




Enfin, ayez le réflexe de passer par votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuits à Mac4Ever !

Une nouvelle pub vante la simplicité d'utilisation d'Apple Pay Cash

Par Arthur, le

Apple Pay Cash, qui a été élu cette semaine meilleure solution pour les transferts d'argent entre particuliers, fait l'objet d'une nouvelle publicité, mettant une fois de plus en avant sa simplicité d'utilisation.

Le spot, qui complète la collection Just text them the money, dure une quinzaine de secondes, un laps de temps bien suffisant pour inviter son correspondant au restaurant en lui envoyant la somme nécessaire, même si ledit convive fait preuve de la plus grande politesse en restituant un montant équivalent, avant un échange palpitant à coup de 55 dollars.



Une nouvelle réclame qui déboule environ trois semaines après la présentation des quatre premiers spots de la campagne dédiée à Apple Pay Cash, une solution que l'on aimerait bien voir arriver rapidement de notre côté de l'Atlantique, et qui bénéficie déjà depuis un moment d'interfaces prêtes pour la langue française.

Alexa embarque dans le casque QuietComfort 35 II de Bose

Par Arthur, le

La nouvelle version du casque sans fil haut de gamme QuietComfort 35 II de Bose, lancée l'été dernier et disposant d'un bouton dédié à l'Assistant Google, reçoit cette semaine une mise à jour logicielle lui ajoutant la prise en charge du majordome virtuel d'Amazon. Les propriétaires du casque devront toutefois faire un choix entre Alexa et le compagnon de Google, seul l'un des deux assistants pouvant être réveillé à l'aide du bouton physique (le QC35 ne permet pas de les invoquer à la voix). Pour activer Alexa sur le Bose QC35 II, installez la dernière mise à jour en ouvrant l'application Bose Connect, puis choisissez le compagnon d'Amazon depuis les options du casque. Notez qu'il est également nécessaire de disposer de l'application Amazon Alexa sur son appareil mobile, et de valider l'appairage depuis cette dernière.

Civilization IV est la cible d'une belle (et rare) promotion dans le Mac App Store

Par Arthur, le

L'éditeur Aspyr Media propose en ce moment une promotion substantielle et plutôt rare sur son jeu , en vente en temps normal pour une vingtaine d'euros et disponible pendant une durée limitée pour seulement 10,99€ dans les rayons du Mac App Store.

Le jeu, lancé à l'automne 2005, se déroule entre l'an 4000 avant J-C. et 2050 après J.-C. et a pour objectif de prendre le dessus sur d'autres civilisations en remportant une victoire selon différents modes (diplomatique, territoriale, culturelle…), et en disposant d'un territoire lui fournissant les ressources de base, des cités pour gérer la production, l'or, la culture et la recherche, et des usines militaires pour attaquer, se défendre ou dissuader d'éventuels ennemis.

Illustration : Civilization IV est la cible d'une belle (et rare) promotion dans le Mac App Store


Comme les autres titres de la saga, se joue au tour par tour, et dispose d'un mode tours simultanés pour les parties en multi-joueur (notez que la version distribuée sur le Mac App Store ne permet pas d'organiser des parties à plusieurs sur internet).

Le jeu, qui a reçu des critiques dithyrambiques à sa sortie, ainsi que plusieurs récompenses prestigieuses, accuse des millions de téléchargements et est encore considéré aujourd'hui comme l'un des meilleurs jeux de stratégie du Mac App Store.

, qui est assez rarement sujet à des promotions, est disponible en ce moment pour seulement 10,99€, soit une remise de 50% sur son tarif habituel.


Apple prépare une série adaptée du roman Pachinko (Min Jin Lee)

Par Laurence, le

La bataille du streaming continue de plus belle, avec une nouvelle annonce du côté de Cupertino, qui vient d’acquérir les droits d’adaptation de Pachinko écrit par Min Jin Lee. Le roman retrace les espoirs et les rêves de quatre générations d'une famille d'immigrés coréens, sur fond de romance interdite et de voyages. Un thème déjà évoqué par un autre contenu original de la firme. Présenté par le New York Times comme l'un des 10 meilleurs livres de 2017, il a été finaliste pour le prix national du livre de fiction. L’auteur ne laissera pas son œuvre sans surveillance et aura la fonction de producteur exécutif au côté de Michael Ellenberg de Media Res qui signe son second projet avec Apple (le premier étant le morning show drama avec Jennifer Aniston et Reese Witherspoon). Rappelons que lors des derniers résultats, Tim Cook a évoqué une mystérieuse mais prochaine annonce concernant le futur service ! [Source]

Paris, numéro 2 du classement Airbnb (derrière Londres mais devant New York)

Par Laurence, le

C'est un joli palmarès que publie Statista pour les 10 ans de la plateforme. Selon un inventaire arrêté au 06 août dernier, on peut découvrir les destinations privilégiées des utilisateurs : Londres, Paris, New York, Moscou et Rio formant le Top 5. Les deux premières capitales "européennes" affichent respectivement 59 302 offres pour un prix moyen de 158,66€ et 38 522 offres pour un prix moyen de 101,75€.

Pour la petite histoire, le site propose un récap de la création d'Airbnb. Fin 2007, deux étudiants Brian Cheky, Joe Gebbia profitaient d’un congrès de design devant se tenir à San Francisco pour proposer une chambre sachant les hôtels en ville complets. Rejoint par Nathan Blecharczyk, ils lancent le service Airbnb, toujours depuis San Francisco en août 2008. Depuis, le service revendique l'accès à plus de 4,5 millions de logements dans près de 80 000 villes. Cependant il doit faire face à de nombreux problèmes notamment en France où la réglementation est très stricte sur les questions de locations, amenant Airbnb à s’associer avec des réseaux immobilier plus classiques.

Mais cela ne s'arrête pas là. En effet, lundi dernier, le maire de New-York -Bill de Blasio- vient de signer un arrêté l'obligeant la plateforme à fournir la liste de ses hôtes. Réclamées depuis de nombreux mois, ces informations serviront à vérifier l'application des lois par la municipalité sur ce type de réservations, notamment l'interdiction de louer un logement pour moins de 30 jours, sauf si l'hôte reste présent.

Illustration : Paris, numéro 2 du classement Airbnb (derrière Londres mais devant New York)



Source

Droit d'auteur : la justice européenne règle la question des photos sur internet

Par Laurence, le

La Cour de justice de l’Union européenne a jugé mardi que "la mise en ligne sur un site internet d’une photographie librement accessible sur un autre site internet avec l’autorisation de l’auteur nécessite une nouvelle autorisation de cet auteur". Si elle est protectrice des droits de propriété, cette décision risque néanmoins d'ouvrir la porte à un grand nombre de recours.

En l'espèce, un photographe allemand, Dirk Renckhoff, avait donné l'autorisation à un site de voyages de publier une de ses photos de la ville de Cordoue. Une lycéenne l’ayant ensuite utilisé pour illustrer son exposé, le cliché s'est retrouvé sur le site internet de son école sans autorisation de son auteur.

Illustration : Droit d'auteur : la justice européenne règle la question des photos sur internet


Même si l'histoire est très banale (et a dû arriver plus d'une fois), le fond du problème reste le même et l'auteur saisit la justice pour obtenir le retrait de sa photo du site de l’école et 400 euros de dommages et intérêts. Devant cette situation, la CJUE -saisie par un juge allemand- a dû préciser la portée de la directive européenne sur les droits d’auteur.

Et elle est formelle : Par une telle mise en ligne, la photographie est mise à la disposition d’un public nouveau. [...] Sous réserve des exceptions et limitations prévues de manière exhaustive par la directive, toute utilisation d’une œuvre effectuée par un tiers, sans consentement préalable de l’auteur, doit être regardée comme portant atteinte aux droits de l’auteur de cette œuvre.

Source

Test-express de la multiprise Koogeek O1EU, compatible HomeKit

Par Arthur, le

Disponible depuis la fin de l’année dernière aux États-Unis, la multiprise connectée de Koogeek débarque enfin en France cet été, avec des fiches au format européen et une compatibilité avec les principaux assistants virtuels, dont Siri, Alexa et Google Assistant, et une intégration à l’écosystème HomeKit d’Apple.

Illustration : Test-express de la multiprise Koogeek O1EU, compatible HomeKit


Équipée de trois prises secteur (12A et 3000W max) et de trois ports USB type A, la o1eu peut être utilisée comme n’importe quelle multiprise, et dispose d’un interrupteur physique en face de chaque prise AC, permettant d’activer/désactiver ces dernières de manière indépendante, et de voir leur état en un coup d’oeil grâce à un indicateur LED.

Du côté des prises USB, le constructeur a pris soin d’intégrer deux ports dédiés aux smartphones, marquées du label iPhone/iPod, proposant chacun une puissance de 5 watts, ainsi qu’un port optimisé pour les tablettes (10,5W).

Illustration : Test-express de la multiprise Koogeek O1EU, compatible HomeKit


Notez que ces trois prises seront actives en permanence et ne pourront être coupées ni via un interrupteur, ni à distance à l’aide d’une application ou d’un assistant vocal.

Le boitier, légèrement plus imposant que celui de la plupart des multiprises classiques, est enfin relié à un câble secteur de 1,5m et bénéficie de plusieurs sécurités bienvenues, protégeant notamment les prises contre les surtensions, les court-circuits, les surchauffes, les surintensités et les surcharges.

Illustration : Test-express de la multiprise Koogeek O1EU, compatible HomeKit


L’atout principal de la multiprise O1EU réside toutefois dans sa connectivité, puisque le boitier est compatible avec l’écosystème HomeKit d’Apple, mais aussi avec les trois principaux assistants virtuels que sont Siri, Alexa et Google Assistant. Outre Koogeek Home fournie par Koogeek (indispensable pour installer les mises à jour logicielles de ses produits), les trois prises AC peuvent ainsi être ajoutées à l’application Maison, où l’on pourra leur attribuer à chacune un nom, et une pièce de la maison (bien qu’ici, les 3 prises devraient logiquementse trouver dans la même pièce).

L’app Maison permet enfin de définir le type d’appareil qui sera attribué à chaque prise, avec un choix pour le moment limité à lumière, ventilateur ou simple prise (espérons qu’Apple ajoute par la suite de nouvelles classifications). Ces étiquettes seront particulièrement utiles pour le contrôle vocal via Siri, notamment si l’on branche sur la multiprise un ou plusieurs luminaires, qui pourront être automatiquement pris en compte lorsque le compagnon virtuel se verra intimer l’ordre d’allumer ou d’éteindre « toutes les lumières » d’une pièce ou de la maison.

Illustration : Test-express de la multiprise Koogeek O1EU, compatible HomeKit


L’installation et la configuration de la multiprise avec un iPhone ou un iPad est d’une simplicité enfantine, à l’image des autres appareils compatibles HomeKit. Après avoir scanné depuis l’application Maison (ou une autre app d’un constructeur de matériel HomeKit) l’étiquette comportant le pictogramme correspondant à la plateforme domotique d’Apple, il suffit en effet d’autoriser le partage de la connexion Wifi, puis d’attribuer un nom et une pièce à chacune des trois prises. Notez toutefois que la o1eu n’est compatible qu’avec les réseaux Wifi 802.11b/g/n sur la bande des 2,4GHz, ce qui peut poser problème avec certaines installations, notamment les systèmes Mesh ne permettant pas de désactiver (ou d'attribuer un nom différent à) la plage 5GHz.

Illustration : Test-express de la multiprise Koogeek O1EU, compatible HomeKit


La multiprise de Koogeek ne se limite pas à l’écosystème de la Pomme, et peut être contrôlée à l’aide des assistants vocaux de Google et d’Amazon, après les avoir activés depuis Koogeek Home du constructeur. Les prises sont également compatibles avec les smartphones et tablettes sous Android, avec des fonctions toutefois limités à l’allumage et à l’extinction à distance, la mise en place de minuteurs et l’intégration à des scénarios restant exclusifs aux utilisateurs de HomeKit.

Les propriétaires d’iPhone ou d’iPad pourront enfin suivre depuis l’application Koogeek Home la consommation électrique (globale) de la multiprise, pour le jour ou le mois en cours, ainsi qu’un historique des 24 derniers mois d’utilisation.

Illustration : Test-express de la multiprise Koogeek O1EU, compatible HomeKit


Conclusion



Équipée de trois prises sécurisées, suffisamment espacées pour brancher de gros câbles sans risque de chevauchement, chacune équipées d’un interrupteur dédié, et de trois ports USB pour charger ses appareils mobiles ou alimenter de petits appareils domestiques (caméra, enceinte, pad Qi…), la multiprise de Koogeek pourra facilement trouver une place dans le foyer des amateurs de domotique, et tout particulièrement chez les aficionados de la plateforme HomeKit.

Pour un tarif de 59,99€, les utilisateurs pourront en effet connecter trois nouveaux appareils à l’application Maison et à l’assistant Siri, voire davantage en reliant une multiprise classique à la O1EU, afin par exemple de brancher trois luminaires à une seule prise, tous contrôlables (en groupe) depuis un smartphone, une tablette, une enceinte connectée ou un interrupteur/capteur intégré à HomeKit.

Bien qu’un peu plus lourd (820g) et encombrant que la plupart des multiprises classiques, le boitier de la o1eu n’attirera pas spécialement l’oeil et se fondra assez facilement dans un salon, un bureau ou une chambre à coucher, à condition bien sur de lui trouver un endroit discret mais aussi accessible, pour brancher des appareils sur les ports USB, pouvoir atteindre ses interrupteurs en cas de besoin ou surveiller l’état des LED.



Illustration : Test-express de la multiprise Koogeek O1EU, compatible HomeKit

Le cyberharcèlement est désormais passible de 2 ans de prison et 30 000 € d’amende

Par Laurence, le

Avec sa publication au Journal Officiel, la loi visant à renforcer la lutte contre les violences sexuelles et sexistes est désormais applicable. Outre l'encadrement de certains comportement, le texte prévoit la condamnation des raids numériques. Jusqu'à présent, seuls les actes de harcèlement moral ou sexuel étaient visés par les textes (art. 222-33-2-2 du Code pénal), des faits pouvant aller jusqu'à un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.

Cette loi permet de compléter les définitions existantes et de les adapter aux spécificités liés au support numérique ou électronique. Contrairement au harcèlement moral ou physique, la répétition de l'acte n'est plus exigée pour que l'infraction soit constituée : lorsque ces propos ou comportements sont imposés à une même victime, successivement, par plusieurs personnes qui, même en l'absence de concertation, savent que ces propos ou comportements caractérisent une répétition (art. 11, I, 1°, b. de la loi) En clair, un seul message suffit pour être sanctionné.

Illustration : Le cyberharcèlement est désormais passible de 2 ans de prison et 30 000 € d’amende


Cette précision était fermement défendue par la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes. Marlène Schiappa déclarait en mars dernier : on veut que même si vous n’avez participé qu’avec quelques messages, quelques e-mails, quelques tweets, vous puissiez être condamné. On veut que dès les premiers messages, chaque personne puisse être condamnée, qu’elle ne puisse pas se cacher derrière le “oui, mais moi je n’ai envoyé que quelques messages”.

De plus, les sanctions ont été alourdies, passant à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende, voire jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende en cas de circonstances aggravantes.

Source

Adobe a enfin optimisé Premiere Pro pour Mac (décompression hardware H264/HEVC)

Par Didier, le

Utiliser Adobe Premiere Pro sur Mac a toujours été source de frustration, tant le programme d'Adobe manquait d'optimisations.

Le problème le plus visible affectait surtout la Timeline : sur certains formats ou avec certains effets, la lecture apparaissait très saccadées, alors qu'elle était parfaitement fluide sous Windows ou sous Final Cut Pro sur la même machine.

Illustration : Adobe a enfin optimisé Premiere Pro pour Mac (décompression hardware H264/HEVC)


Mais depuis la version 12.1.2, Adobe semble (enfin !) s'être penché sur la problématique, comme en témoignent les notes de version :

Hardware-accelerated H.264 and HEVC decoding on MacBook Pro and iMac Pro machines with Mac OS 10.13.


L'éditeur utilise effectivement le hardware du Mac pour décompresser le H.264 et le HEVC, ce qui offre des performances nettement supérieur qu'un décodage logiciel, par ailleurs très gourmand en CPU. Mieux vaut tard que jamais !

Le célèbre YouTuber/Monteur Jason Vong a pu tester la mise à jour et confirme bel et bien la fluidité à l'écran.



(Merci Kenneth !)

L'app GoPro crée des vidéos à partir de photos 360° et affiche des marqueurs GPS

Par Arthur, le

GoPro distribue ce matin une nouvelle version de son GoPro Quik: Video Editor éponyme, qui adopte pour l'occasion le numéro 4.6 et reçoit une palanquée de nouvelles options pratiques pour retravailler les vidéos shootées à l'aide de ses caméras sportives

La dernière mouture de l'app rend notamment l'identification facultative, permettant ainsi de télécharger ses prises de vue et d'accéder aux outils de montage instantanément. Ces derniers gagnent par ailleurs la possibilité d'ajouter des marqueurs, indiquant l'altitude, la distance parcourue, la vitesse de déplacement, l'itinéraire GPS, ou même un joli logo GoPro.

Illustration : L'app GoPro crée des vidéos à partir de photos 360° et affiche des marqueurs GPS


La mise à jour apporte également une nouvelle organisation du contenu multimédia, désormais triés de manière chronologique, ainsi qu'une fonction permettant de créer des vidéos à partir des photos à 360° réalisées à l'aide de la caméra GoPro Fusion. Notez que les médias enregistrés depuis cette dernière peuvent à présent être partagés facilement sur les réseaux sociaux depuis l'app GoPro.

Le constructeur promet enfin d'offrir une stabilisation parfaite des vidéos shootées à l'aide de la GoPro Fusion, avec une correction automatique des images permettant d'obtenir facilement des résultats ultra-fluides.


Promos : clé Lightning 256Go, écouteurs Beats, smartwatch Fossil Q, trépieds Manfrotto...

Par Arthur, le


La vue "conversation" devient optionnelle dans les apps Gmail

Par Arthur, le

La nouvelle présentation des échanges de courriels mise en place sur Gmail – la messagerie Google l'année dernière peut désormais être désactivée sur les applications mobiles de la messagerie, afin de retrouver une interface classique. Cette option, qui était d'ores et déjà disponible sur la version web du service, apparait en effet au menu de la dernière mise à jour de Gmail – la messagerie Google pour iOS et Android. Notez que ce choix est par ailleurs synchronisé entre les différents appareils des clients de Google, qui peuvent ainsi décider de la présentation la mieux adaptée à leurs usages, et profiter d'une vue classique ou sous forme de conversations, sur leurs ordinateurs, tablettes et smartphones. [Source]

LibreOffice 6.1 est disponible : nouveaux éléments graphiques, personnalisation et signature

Par Arthur, le

The Document Foundation présente aujourd'hui la dernière mise à jour de sa suite bureautique LibreOffice, qui passe en version 6.1 et gagne une ribambelle de nouvelles options, ainsi que de menues améliorations sous le capot.

Après la sortie de la sixième itération majeure de LibreOffice au début de l'année, cette nouvelle mise à jour apporte en effet un nouveau moteur de traitement des images, pour un affichage plus rapide des médias contenus dans les documents, ainsi que des améliorations à l'ensemble des modules de LibreOffice Online, offrant une meilleure cohérence avec les fonctions de la version de bureau.

LibreOffice 6.1 embarque par ailleurs de nouvelles ressources graphiques, dont des icônes inspirées par les derniers codes de présentation en vigueur sur Windows 10 et dans les services de Microsoft, mais aussi une belle collection d'arrière-plans pour habiller ses documents, dans un environnement modifié pour un accès plus simple aux images.

Illustration : LibreOffice 6.1 est disponible : nouveaux éléments graphiques, personnalisation et signature


Le logiciel s'ouvre également un peu plus à la personnalisation, et permet à présent de modifier la présentation et le contenu de chaque menu et boite de dialogue, grâce à une discrète roue dentée apparaissant dans le coin supérieur droit des espaces, pour une réorganisation très simple des éléments.

Enfin, l'outil d'exportation au format EPUB bénéficie de plusieurs améliorations bienvenues, facilitant notamment la modification des métadonnées du document, tandis que l'éditeur de texte propose à présent un choix bien plus varié de styles pour la numérotation des chapitres, sections et paragraphes, ainsi qu'un très attendu outil Signature.

LibreOffice 6.1 est disponible dès aujourd'hui en téléchargement en suivant le lien ci-dessous. Notez que la suite bureautique est compatible avec tous les Mac sous macOS 10.9 minimum, ainsi que les PC sous Windows 7 SP1 et les systèmes plus récents.

Télécharger LibreOffice

Le nouveau robot "Vector" d'Anki est aussi un assistant personnel

Par Arthur, le

Après cozmo, Anki présente Vector, son nouveau compagnon robotique qui hérite du look de son devancier mais embarque des fonctions bien plus avancées que ce dernier, lui permettant de rester en permanence éveillé et à l'écoute de ses maitres, mais aussi d'interagir avec eux directement à la voix.

Soumis à l'appréciation des internautes sur la plateforme de financement participatif Kickstarter, Vector ne se contente plus en effet de jouer avec des cubes et de monter sur les doigts de ses propriétaires, et trouve désormais son plaisir en venant en aide à qui le souhaite, en répondant à des questions de culture générale couvrant de nombreux domaines.



Sur simple demande, précédée de l'injonction Hey Vector, le sympathique robot pourra notamment réciter des informations sur des personnes célèbres, la géographie, l'alimentation, l'astronomie, le sport, la bourse, le statut des vols, la conversion d'unités de mesure, de monnaies, ou encore la résolution d'équations mathématiques.

Le compagnon, qui pourra suivre à la trace les utilisateurs ou faire les cent pas tours de chenille sur la table de la cuisine en attendant les ordres, disposera par ailleurs des fonctions pratiques que l'on retrouve sur les assistants vocaux, comme la possibilité d'annoncer les prévisions météo ou de lancer un minuteur, tout en affichant les informations correspondantes sur son petit écran. D'autres options sympathiques seront également au menu, permettant d'utiliser Vector pour prendre des photos (qui n'a jamais rêvé d'un selfie-robot ?), ou encore pour faire une petite partie de black-jack sur le pouce.

Illustration : Le nouveau robot "Vector" d'Anki est aussi un assistant personnel


Les concepteurs promettent enfin d'ajouter de nouvelles fonctionnalités au fil du temps, comme la capture de photos à 360°, une intégration aux calendriers et aux listes de rappels, l'envoi de notifications, la recherche des clés (avec Tile), la reconnaissance musicale, les contrôles domotiques, la surveillance de la maison ou encore la lecture des dernières actualités. La prise en charge d'assistants vocaux tiers, comme ceux de Google et d'Amazon, est également à l'étude.

Le robot Vector, qui vise un objectif de 430 000€ (un peu plus de 21 000€ ont déjà été engagés au moment d'écrire ces lignes), est proposé avec un tarif réduit de 199$, soit environ 171€ et une réduction de 50$ sur le prix public, avec une livraison dès le mois d'octobre aux États-Unis. Le robot devrait également être en vente dès sa sortie au Royaume-Uni, au Canada et en Australie, avant de s'étendre progressivement dans davantage de pays.

Voir sur Kickstarter

Les jeux en réalité augmentée débarquent sur Facebook Messenger (vidéo)

Par Arthur, le

Facebook continue d'améliorer sa messagerie (principale) et ajoute cette semaine une dose de réalité augmentée à son catalogue de jeux.

Après avoir ajouté au printemps dernier la prise en charge des photos à 360° et des vidéos HD, le réseau social propose en effet de profiter de jeux en réalité augmentée pendant ses appels vidéo sur Messenger, permettant d'affronter jusqu'à six joueurs.

Cette nouvelle fonctionnalité se limite pour le moment à deux titres : Don't smile, qui consiste comme son nom l'indique à garder une mine sérieuse plus longtemps que ses adversaires, en résistant aux animations rigolotes qui apparaissent à l'écran et aux effets modifiant la forme du visage ainsi qu'Asteroids Attack, un jeu où l'on pilote un vaisseau spatial du bout du nez tout en essayant de bombarder les aéronefs ennemis à grands coups de laser.



Facebook promet enfin d'enrichir son offre de jeux en réalité augmentée au fil des semaines et des mois, et prévoit notamment d'ajouter à son catalogue Beach Bump, un, jeu de beach volley, et Kitten Kraze, où les joueurs devront retrouver les paires, avec des cartes à l'effigie de chats.

Les premiers jeux en réalité augmentée sont d'ores et déjà disponibles dans les applications mobiles de Messenger (il est nécessaire que tous les joueurs disposent de la dernière version de l'app), et accessibles en cliquant sur le bouton en forme d'étoile pendant les appels video.



Illustration : Les jeux en réalité augmentée débarquent sur Facebook Messenger (vidéo)

The Secret of Monkey Island (Special Edition) à moitié prix sur Mac pendant une durée limitée

Par Arthur, le

L'éditeur Aspyr Media propose en ce moment une rare promotion sur le jeu , une version remasterisée du célèbre titre sorti au début des années 90, qui bénéficie de graphismes remis au goût du jour, d'une bande son et d'effets sonores modernisés, ainsi que d'un nouveau système d'indices permettant de venir à bout des énigmes les plus coriaces sans s'arracher les cheveux.

Cette nouvelle version comprend par ailleurs des dialogues ré-enregistrés sur du matériel moderne par l'équipe originale de doublage, mais aussi une nouvelle interface de jeu et des contrôles repensés pour offrir une meilleure expérience de jeu et de nouvelles interactions.

Illustration : The Secret of Monkey Island (Special Edition) à moitié prix sur Mac pendant une durée limitée


Notez que les joueurs nostalgiques pourront également basculer très facilement sur la version originale, et retrouver les graphismes et les sons dans leur jus, à n'importe quel moment du jeu, et revenir aussi simplement à l'édition modernisée.

Si vous n'avez pas encore goûté à cette pépite vidéo-ludique, vous incarnez Guybrush Threepwood, un pirate en herbe un peu naïf lancé dans une quête hilarante pour découvrir les secrets légendaires de Monkey Island, un périple au cours duquel il sera confronté à une horde de flibustiers sanguinaires, dont le terrible fantôme de LeChuck.

En vente habituellement au prix de 10,99€, peut être obtenu en ce moment pour seulement 5,49€ dans le Mac App Store.


Le Pixel 3 XL en fuite avec une grosse encoche et des écouteurs Pixel Buds de 2ème génération

Par Arthur, le

À quelques heures de la présentation officielle des nouveaux Galaxy Note 9 de Samsung, c'est un autre smartphone Android qui attire les feux des projecteurs, avec un déballage inattendu du futur Pixel XL 3 de Google, dévoilé par un blogueur russe.

Illustration : Le Pixel 3 XL en fuite avec une grosse encoche et des écouteurs Pixel Buds de 2ème génération


Sans surprise, l'appareil arbore une encoche sur la partie supérieure de son écran, une découpe qui semble bien plus imposante que celle appliquée à l'iPhone X, ainsi qu'une bande relativement épaisse sous la dalle. On notera d'ailleurs que contrairement à la quasi-totalité des smartphones modernes, le Pixel XL est rangé face vers le bas dans sa boite, cachant ainsi les bordures disgracieuses et mettant en avant le dos presqu'immaculé de l'appareil.

Illustration : Le Pixel 3 XL en fuite avec une grosse encoche et des écouteurs Pixel Buds de 2ème génération


Si la plupart des fuites se contentent généralement d'exhiber les produits sous toutes les coutures, avec l'écran éteint, le modèle présenté ici a pu être allumé, dévoilant ainsi ses caractéristiques et confirmant la présence d'un processeur Qualcomm Snapdragon 845, de 4Go de mémoire vive, d'un écran d'une résolution de 1440 x 2960, d'un GPU Adreno 630, et bien entendu de la présence d'Android 9.0 Pie.

Illustration : Le Pixel 3 XL en fuite avec une grosse encoche et des écouteurs Pixel Buds de 2ème génération


On remarque également la présence dans la boite d'une paire d'écouteurs Pixel Buds de deuxième génération, dotés d'un câble USB-C, et accompagnés d'un pratique adaptateur USB-C/jack pour brancher un casque ou des écouteurs traditionnels sur le téléphone.

Pour rappel, Google devrait officiellement dévoiler ses nouveaux smartphones Pixel le 4 octobre prochain.



Source

Adobe ajoute la police de Stranger Things à sa Creative Cloud

Par Didier, le

Adobe annonce soir avoir ajouté 665 polices de la fonderie Monotype à Adobe Typekit, soit 41 familles de polices différentes dans différents styles, la plupart d’entre elles ayant été créées au début du 20ème siècle et optimisées au fil des années pour un usage digital. On y retrouve des fonts emblématique dont celle utilisée par la série Stranger Things, à savoir la ITC Benguiat. L'éditeur a également inclus d'autres polices bien connues, comme l'ITC Avant Garde Gothic, ou encore la Gills Sans. Enfin, Adobe annonce l'arrivée de fonctions destinées à filtrer et trier facilement les polices, de personnaliser rapidement le texte d’exemple et d’accéder facilement aux plus de 9 000 polices incluses dans Creative Cloud, directement dans Illustrator et InDesign.

Un nouveau Dock Thunderbolt 3 très classique (mais complet) chez Sonnet : Echo 11

Par Didier, le

Si vous venez d'acheter un nouveau MacBook Pro avec ses uniques ports Thunderbolt 3, l'idée d'acheter un Dock compatible vous a sans doute traversé l'esprit.

Sonnet présente ce soir son Echo 11, un modèle pas franchement original, mais qui répond à la majorité des besoins :

- une charge à 87W
- 2 ports Thunderbolt 3 (pour chaîner les périphériques/écrans)
- un lecteur SD UHS-II
- une sortie micro/casque
- 5 ports USB 3.0
- une prise Ethernet Gigabit
- un port HDMI 2.0 (4k@60Hz)


Des petites LED présentes sur la face avant informent également de l'utilisation de Dock et de la bonne tenue de la connexion.

Illustration : Un nouveau Dock Thunderbolt 3 très classique (mais complet) chez Sonnet : Echo 11


Evidemment, le modèle parfait n'existe pas, mais il est par exemple très rare de trouver des modèles avec plusieurs prises USB C ou munis de ports USB 3.1 Gen 2. Sonnet ne propose pas non plus de sortie DisplayPort ou encore d'entrée ligne, comme certains concurrents, ou encore de port microSD, de plus en plus courants sur les drones ou les caméras miniatures.

Le prix public est de 369€ (En stock chez Amazon)


Sur le même sujet : notre comparatif des Dock Thunderbolt 3 (2017) :




Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre
MacBook Air

MacBook Air

Attention
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests ! Une nouvelle version est attendue courant 2022 : nouveau design, puce M2 et Thunderbolt 4 ! Mais peut-être pas avant l'été...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 13"

MacBook Pro 13"

Attention
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est sorti fin 2021, avec des caractéristiques supérieures (ports, écran etc.). A noter qu'un MacBook Pro 13" M2 pourrait voir le jour en 2022.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 14"

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
MacBook Pro 16"

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac M1

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac Pro

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Mac Mini

Mac Mini

Attention
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes. Attentio, un modèle M2 pourrait voir le jour courant 2022, avec une puce plus puissante, du Thunderbolt 4 et sans doute une prise en charge d'un plus grand nombre d'écrans.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Mac Pro

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone SE

iPhone SE

Attention
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'est le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR ! Attention, un nouveau modèle semble envisagé pour début/mi 2022...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
iPhone 11

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 12

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13 Pro

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad mini 6

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Air

iPad Air

Acheter
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad 9

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Pro M1

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 3

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
AirTag

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 7

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple TV HD

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Apple TV 4K

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPod touch

iPod touch

Acheter
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière...

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos