Actualité

Le cofondateur de Microsoft et philanthrope, Paul Allen, nous a quittés

Par June, le

Paul Allen, cofondateur de Microsoft, entrepreneur et philanthrope, est décédé hier soir, à la suite d'un long combat contre le cancer. Il avait 65 ans.

L'homme était connu pour avoir fondé Microsoft en 1975 avec Bill Gates. Quelques années plus tard, en 1982, il fut diagnostiqué porteur d'un lymphome de Hodgkin, ce qui l'incitera à quitter Microsoft dès 1983. C'est lui qui a signé l'accord de Microsoft pour le système d'exploitation Quick and Dirty de Tim Paterson, qui fut ensuite livré à IBM. Philantrope reconnu, l'homme est à l'origine d'importants investissements dans la lutte contre le virus Ebola et a fondé des instituts de recherche médicale tels que l'Institut Allen pour la science du cerveau, l'Institut Allen pour la science cellulaire et le Groupe Paul G. Allen Frontiers.

Illustration : Le cofondateur de Microsoft et philanthrope, Paul Allen, nous a quittés


Bien qu'il ait officiellement quitté le conseil d'administration de Microsoft en 2000, Allen restait conseiller de Gates et possédait des actions de la société. Au moment de son décès, Paul Allen était l'une des personnes les plus riches du monde, avec une fortune estimée à plus de 20 milliards de dollars. Il fut propriétaire des Seahawks de Seattle de la NFL et des Portland Trail Blazers de la NBA. Paul Allen était également passionné de musique et d'exploration sous-marine, ses fonds permirent de découvrir les épaves de l'USS Indianapolis, de l'USS Lexington, de l'USS Juneau, et d'autres navires historiques.

Un communiqué de sa société d'investissement Vulcan Capital confirme la disparition. Nous tous qui avons eu l'honneur de travailler avec Paul, nous ressentons une perte inexprimable aujourd'hui. Il possédait un intellect remarquable et une passion pour la résolution de certains des problèmes les plus difficiles au monde, convaincu que la pensée créative et de nouvelles approches pourraient avoir un impact profond et durable.

Source

Refurb : Apple TV 4K 32 Go dès 169 euros, iPad 5 dès 288 euros, Mac mini dès 669 euros

Par June, le

Les étagères du refurb contiennent aujourd'hui quelques morceaux de choix à bas prix. Ainsi, l'Apple TV 4K est disponible en 32 Go dès 169€, avec des stocks qui partent habituellement rapidement. Les iPad 5 à 288€ devraient également voir leur nombre fondre comme neige au soleil. Enfin, le Mac mini, qui n'a toujours pas été renouvelé, s'affiche dès 669€.

Illustration : Refurb : Apple TV 4K 32 Go dès 169 euros, iPad 5 dès 288 euros, Mac mini dès 669 euros


Les Mac

• MacBook dès 1269€
• MacBook Pro 15,4" dès 2249€
• Mac mini dès 669€
• Mac Pro dès 2889€

Les iPad

• iPad Air 2 dès 298€
• iPad 5 dès 288€
• iPad Pro 9,7" dès 528€
• iPad Pro 10,5" dès 758€
• iPad Pro 12,9" dès 1241€

Les iPod

• iPod touch 32 Go dès 169€
• iPod touch 64 Go dès 219€

Apple TV

• Apple TV 4ème génération 32 Go dès 139€
• Apple TV 5ème génération 32 Go dès 169€
• Apple TV 5ème génération 64 Go dès 189€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre nouvelle app Refurb Store !




Enfin, ayez le réflexe de passer par votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuits à Mac4Ever !

Jusqu'à 128Go de RAM dans l'iMac 2018 ?

Par Didier, le

S'il ne faut pas aller trop vite en besogne, rien ne dit qu'Apple ne va pas intégrer les derniers Core i9-9900K dans ses iMac 5k de 2018 -sauf à ne pas vouloir cannibaliser les iMac Pro d'entrée de gamme. Il faut dire qu'avec ses 8 coeurs et son Turbo à 5Ghz, la machine pourrait offrir des performances légèrement supérieures aux Xeon présentés l'an dernier. Mieux, Intel a confirmé ce matin que la neuvième génération de Core X (Core i9-9900K, Core i7-9700K, ou encore le Core i5-9600K) ne serait plus limitée à) 64Go de RAM, mais passerait bien à 128Go... comme les Xeon ! Evidemment, le CPU haut-de-gamme garde encore la primeur de certains avantages, mais l'écart se resserre petit à petit. Reste maintenant à savoir quand la Pomme présentera ses nouvelles machines qui se font vraiment attendre... [Source]

Winamp fera son retour en 2019

Par June, le

Il y a décidément un parfum de nostalgie dans l'air, et ce dernier fleure bon les années 90. Après Palm hier, voici qu'un autre nom iconique fait son retour sur le devant de la scène.

Ainsi, le fameux lecteur Winamp, dont les listes de lecture étaient pleines à craquer grâce -entre autres- à Napster, devrait arriver l'année prochaine dans une toute nouvelle version sur iOS, Android, PC et Mac. Revu de fond en comble, le lecteur devrait permettre d'écouter de la musique, des podcasts, et de profiter d'une communauté forte de millions de personnes.

Illustration : Winamp fera son retour en 2019


Selon Alexandre Saboundjian, PDG de Radionomy (société détentrice de Winamp depuis 2014), il y aura une toute nouvelle version l'année prochaine, avec l'héritage de Winamp mais une expérience d'écoute plus complète. Vous pouvez écoutez les fichiers MP3 que vous avez à la maison, mais aussi dans le cloud, les podcasts, les stations de radio en streaming, une liste de lecture que vous avez peut-être composée il y a longtemps. Les gens veulent une expérience unique. Je pense que Winamp est le soft idéal pour apporter cela à tout le monde. Nous aimerions que les gens l’aient sur tous les appareils.

L’équipe semble s'être concentrée sur la création d’une application cohérente sur l'ensemble des plates-formes. La version de bureau devrait donc également être mis à jour rapidement depuis la version PC 5.666, vers une itération modernisée 5.8, avant de laisser la place à Winamp 6 en 2019. Toutefois, peu d'informations circulent quant aux services de streaming compatibles, qui seront pourtant nécessaires à la réussite d'un tel come-back.

Source

Certaines pratiques agressives poussant à l'abonnement gâchent l'expérience de l'App Store iOS

Par June, le

Nos confrères de TechCrunch pointent du doigt les pratiques de certaines applications, pourtant simples et disponibles ailleurs gratuitement, mais qui comptent parmi les plus rentables de l'App Store.

Ainsi, les analystes de SensorTower estiment qu'une application comme iScanner - Scanner document culmine à 14,3 millions de dollars par an grâce aux abonnements. Le soft n'a de cesse de vous proposer ses différents abonnements, qui deviennent obligatoires passée la période gratuite de trois jours. En examinant les commentaires, il semblerait que les utilisateurs soient nombreux à penser s'être fait duper. Dans le même goût, l'App QR Code · en version Pro rapporterait 5,3 millions de dollars par an, grâce à un abonnement annuel à 156 $, pour lire des QR Code !



L'application Weather Alarms est également citée en exemple, utilisant ce que l'on appelle un dark pattern afin d'inciter les utilisateurs à accepter un essai gratuit, qui sera ensuite converti en un abonnement payant. Evidemment, les conditions de ventes contiennent les informations d'abonnements, mais les clients aimeraient un affichage plus clair. L'application Weather Alarms a d'ailleurs été officiellement retirée depuis de l'App Store par Cupertino.

Certains développeurs expriment leur mécontentement face à ce genre de pratiques. Ils estiment en effet que ce type de comportement mine la confiance des utilisateurs envers les applications disponibles. Selon, Denys Zhadanov, vice président de Readdle, je suis fermement convaincu que ce n'est pas la voie à suivre afin d'améliorer l'expérience utilisateur. David Barnad, auteur de Weather Atlas et Launch Center Pro - Icon Maker ajoute, c’est incroyablement frustrant de constater que peu a été fait pour contrecarrer ces escroqueries. Cela mine la confiance dans l'App Store, ce qui nuit finalement à Apple et aux développeurs consciencieux qui utilisent des abonnements. Rappelons que de son côté, Apple fait l'éloge des abonnements auprès des éditeurs.

Source

La gamme Surface de Microsoft pas assez rentable, stoppée dès l'année prochaine ?

Par June, le

La gamme d'ordinateurs et de tablettes Surface de microsoft ne serait pas rentable selon un analyste, qui prédit l'arrêt de la production pour 2019.

Steve Brazier, PDG de Canalys, maintient que cela n'a aucun sens commercialement parlant, et que les efforts financiers nécessaires à l'élaboration de ces produits de niche seraient disproportionnés. Microsoft propose pourtant au sein de cette gamme sortie en 2012, un agréable vent de fraicheur stylistique, avec des innovations de design aptes à rendre jaloux les amateurs de produits Apple.

Illustration : La gamme Surface de Microsoft pas assez rentable, stoppée dès l'année prochaine ?


L'analyste ajoute qu'Il serait beaucoup plus judicieux pour Microsoft de cesser de dépenser de l'argent sur Surface et de se concentrer sur ses activités de cloud et d'applications où il se porte vraiment bien. Microsoft pourrait alors transmettre toutes les idées de conception aux constructeurs tiers qui fabriquent également des PC.

Lors du lancement initial, la Surface avait été présentée comme une extension du développement de Windows 8, et il avait été annoncé qu'un nombre limité d'unités seraient produites. Les derniers résultats de Microsoft et les mises à jour matérielles récentes semblent pourtant contredire cette idée, en affichant des ventes en augmentation de 16% sur un an. La récente Surface Go au tarif contenu -elle débute à 404,10 euros- et saluée par la presse, devrait également venir renforcer cette tendance.

Source

Une fin heureuse pour le scandale de "l'emoji du bagel"

Par Laetitia, le

En début de mois, Apple présentait les nouveaux emojis qui allaient bientôt venir illustrer nos messages sur iOS. La représentation du bagel a depuis soulevé une vague d'indignations aux Etats-Unis.

L'icône choisi a été largement décrié pour son apparence peu appétissante et son absence de fromage comme s'il avait été acheté en grande surface, congelé ou dans une boîte de 6 et non roulé à la main et préparé avec soin.

Illustration : Une fin heureuse pour le scandale de "l'emoji du bagel"


Cette controverse illustre l'importance que véhicule l'image du bagel pour les américains, une image qui, pour certains, les représente. Et cette version trop légère et industrielle nuit à la richesse de la diversité de l'identité Américaine selon Rachel Sugar. Sur Twitter, la marque Philadelphia a d'ailleurs profité de l'évènement pour se faire un coup de publicité et a lancé un sondage puis carrément une pétition sur Change.org visant à changer l'emoji du bagel.

Le mal a été réparé dans la quatrième beta de iOS 12.1 où le bagel a été remplacé par une nouvelle icône. Il est alors représenté avec du fromage à tartiner et un aspect global plus proche d'un bagel fait à la main et non produit par une machine.

Source

Selon le cofondateur d'Instagram, "personne ne quitte son travail parce que tout est génial !"

Par June, le

Kevin Systrom, cofondateur d'Instagram, profite de l'événement WIRED25 organisé à San Francisco pour évoquer son départ.

L'homme explique qu'il estime que son service est désormais sur orbite, et qu'avec Mike Kreiger ils pouvaient lâcher prise et passer la main, en étant certains que le projet continuerait à avancer. Au sujet de la relation supposément tendue entre les deux hommes et Mark Zuckerberg, Systrom a répondu, non sans malice, que personne ne quitte son travail parce que tout est génial.

Illustration : Selon le cofondateur d'Instagram, "personne ne quitte son travail parce que tout est génial !"


Kevin Systrom indique toutefois qu'il n' y a pas de ressentiments, et qu'il espère qu' Instagram continuera de croitre. Si ce projet triplait et devenait la chose la plus importante au monde, ce serait un résultat formidable pour moi, même si je ne suis pas aux commandes.

A l'avenir, Systrom souhaite prendre du recul, profiter de sa fille de 9 mois, ou encore apprendre à piloter un avion, avant de se replonger dans un projet au long cours. Systrom a également reconnu que lors de la création d'Instagram, il n'aurait pas imaginé travailler dessus pendant huit ans.

Source

HomeKit : La serrure intelligente Nuki Smart Lock 2.0 débarque en novembre 2018

Par June, le

La société autrichienne présente sa nouvelle serrure connectée Nuki Smart Lock 2.0 compatible HomeKit et Zigbee.

En sus de la compatibilité avec l'écosystème domotique d'Apple, le nouveau modèle de serrure intelligente se dote du Bluetooth 5 afin d'accroitre la portée du signal, et d'un traitement amélioré permettant une activation plus rapide du dispositif. Un nouveau capteur à fixer sur la porte vous permettra de savoir, à distance, si cette dernière est ouverte ou fermée.



La serrure s'installe en quelques minutes, sans devoir percer la porte, et se pose désormais également sur les serrures à cylindre ovale. Nuki annonce une compatibilité à toute épreuve, que ce soit avec les système Ring et Nest, ou encore avec l'ensemble des assistants vocaux.

Les serrures Smart Lock 2.0 seront disponibles en ligne dès novembre prochain, au tarif de 229 euros. Le pack contenant une serrure et un pont de connexion Nuki Bridge s'échangera contre 299 euros. la société commercialisera également le Nuki Fab pour ouvrir les portes sans smartphone à 39 euros, ou encore le Nuki Keypad, pour autoriser l'accès par code, à 79 euros.

Vers le site officiel de Nuki

Sony présente le Cyber-shot HX99, un compact avec zoom 24–720 mm

Par Laetitia, le

Sony vient de présenter un nouvel appareil photo, le Sony Cyber-shot HX99 que la firme présente comme l'appareil photo le plus compact au monde doté d'un zoom 24–720 mm.

Le HX99 est un boitier compact contenant un capteur 1/2,3" Cmos BSI de 18 Mpx accompagné du processeur BionZ X de dernière génération. Il dispose également du dispositif LSI qui permet d'accélérer le traitement des images et du stabilisateur optique SteadyShot™ (il réduit les mouvements de l'appareil à l'aide d'un capteur gyroscopique et d'un algorithme spécialisé. Il est également'équipé de la fonction de mise au point automatique Eye AF. Elle détecte automatiquement les yeux du sujet et effectue la mise au point à cet endroit. Autre nouveauté , il dispose de l'enregistrement vidéo 4K (QFHD, 3840 x 2160 pixels) sans perte.

Illustration : Sony présente le Cyber-shot HX99, un compact avec zoom 24–720 mm


Le Sony dispose d'un écran tactile et inclinable à 180° qui permet de choisir, entre autres, la zone de netteté. L'objectif est équipé d'une bague de commande permettant d'avoir accès à des réglages manuels (la vitesse d'obturation, l'ouverture etc).

Il peut prendre des images en rafales jusqu'à 10 images par seconde et jusqu'à 155 images. L'appareil s'adapte automatiquement pour régler l'exposition optimale, même lorsque la luminosité de l'image change durant la prise de vue continue.

Le Sony Cyber-shot HX99 sera disponible à partir du 29 octobre au prix de 519€.

Illustration : Sony présente le Cyber-shot HX99, un compact avec zoom 24–720 mm

Les sous-traitants d’Apple auraient des gros doutes sur le succès de l’iPhone XR

Par Laurence, le

A l’approche des résultats d’Apple et de la sortie de l’iPhone XR, les analystes multiplient leurs prévisions. En moins de 24 heures, Goldman Sachs évoquait le ralentissement rapide des ventes d'iPhone en Chine, puis Ming-Chi Kuo déclarait que l'iPhone XR allait connaître un franc succès et que la chaîne logistique d'Apple pesait lourdement sur les ventes d'iPhone.

Les fournisseurs taïwanais se disent plus que prudents à propos des commandes de l’iPhone XR. Selon Digitimes, ils ne seraient pas certains que les commandes de ce modèle seraient suffisamment fortes pour contrer la morosité du marché mondial des smartphones et le déclin du marché chinois.

En effet, les sous-traitants craignent pour leur gagne pain quotidien, Apple étant pour certain leur plus gros client, voire leur seul. Si les ventes du XR -dont le prix sera inférieur aux XS- ne parviennent pas à stimuler la demande globale, Cupertino pourrait ralentir le rythme de ses commandes.

Parmi eux, TSMC prévoit déjà des résultats plus faibles que prévus pour la fin de l’année. Même s’il est pressenti pour être le fournisseur exclusif de l’A13, ces commandes arriveraient seulement pour l’année prochaine. Il faut encore amortir les investissements de ses chaînes de production, notamment la gravure en 7nm. Cette position est également partagée par Largan Precision, qui fournit des composants pour les caméras des iPhone 2018.

Illustration : Les sous-traitants d’Apple auraient des gros doutes sur le succès de l’iPhone XR


Source

La reconnaissance faciale marche aussi pour les veilles sanitaires (et la pêche au saumon) !

Par Laurence, le

C'est un article tech d'un autre genre auquel s'est aventuré Bloomberg BusinessWeek. Cargill, via BioSort AS une entreprise norvégienne, a développé une technologie utilisant un procédé proche de la reconnaissance faciale, mais qui est utilisé pour identifier les saumons en fonction de caractéristiques spécifiques (les taches au niveau de la tête).

Le but -très sérieux- est avant tout sanitaire puisqu'il s'agit de détecter d'éventuelles pathologies et d’éradiquer des épidémies néfastes à la faune, la flore ou au consommateur. Il est aussi question d'études scientifiques pour suivre le fameux parcours de reproduction de ces poissons. Ce procédé a également été étendu à d'autres espèces animales (bovins, ovins ou cétacés) pour assurer de meilleures traçabilité, connaissances ou protection.

Mais revenons à nos moutons saumons, là encore le but n'est pas désintéressé puisqu'il s'agit de surveiller les habitudes d'alimentation ou de comportement ou de gestion de la population dans le cadre d'une aquaculture raisonnée. Cargill souhaite développer des iFarm nouvelle génération avec Cermaq, un autre géant du secteur, qui possède plus de 200 élevages de saumons et de truites en Norvège, au Canada et au Chili. Il faut savoir que ces bâtiments abritent des bassins pouvant aller jusqu'à 35 mètres de profondeur et abriter 200 000 saumons, avec des filets circulaires de 160 mètres. On comprend donc que le décompte des poissons n'est pas toujours facile.

Illustration : La reconnaissance faciale marche aussi pour les veilles sanitaires (et la pêche au saumon) !


Source

Le retour de l’iPhone pliable ! (juste à temps pour le Samsung pliable et le Huawei pliable aussi)

Par Laurence, le

La fin de l’année devrait voir arriver deux smartphones pliables : chez Samsung apparemment d’ici novembre et peut être même avant pour Huawei. Mais Apple s’est montrée également intéressée par le sujet puisqu’elle vient de déposer un second brevet en ce sens (le premier datant de 2016).

Illustration : Le retour de l’iPhone pliable ! (juste à temps pour le Samsung pliable et le Huawei pliable aussi)


Le document déposé aujourd’hui traite d’un point sensible au concept : la charnière, voire son absence. Pour cela, Apple présente plusieurs dispositifs, l’un porté par quatre « barres flexibles », l’autre avec des structures magnétiques comportant des systèmes de boucles et de crochets (cela ressemble de loin à des panneaux à assembler), une configuration à trois plis avec deux charnières et enfin la traditionnelle articulation.

Alors cela ne veut pas dire que Cupertino compte effectivement présenter un iPhone façon origami. Elle peut tout simplement choisir de breveter certaines techniques pour éviter qu’un concurrent ne les utilise. L’intérêt peut également résider dans les tailles de plus en plus grandes des téléphones, à tel point que certains industriels du vêtement ont dû repenser les tailles des poches de pantalons...

Illustration : Le retour de l’iPhone pliable ! (juste à temps pour le Samsung pliable et le Huawei pliable aussi)


Source

Apple s’excuse platement pour le piratage de ses ID en Chine (même si ce n’est pas sa faute)

Par Laurence, le

Les piratages sont malheureusement de plus en plus fréquents. Et même si Apple considère la confidentialité et la sécurité de ses données comme une priorité de la plus grande importance (voir notamment son courrier au parlement australien), elle n’est pas à l’abri pour autant. Et la firme californienne vient de s’excuser de la récente vague de piratages de ses comptes d’identification en Chine.

Cette dernière aurait toutefois été limitée et n’aurait concerné qu’un "petit nombre" d’utilisateurs. Même si les détails de ce qui s'est passé réellement n’ont pas été divulgués (hameçonnage ? phishing ?), Cupertino a déclaré que les comptes concernés n'étaient pas sécurisés avec une authentification à deux facteurs.

Cet « oubli » aurait donc permis à des personnes malveillantes de récupérer les Apple ID via les apps de paiement mobile chinois (Alipay et WeChat Pay). Aussi, via The Wall Street Journal, la firme californienne recommande avec insistance à ses clients d’activer la sécurité 2FA afin de se défendre contre ce type d’attaque. A suivre...

Illustration : Apple s’excuse platement pour le piratage de ses ID en Chine (même si ce n’est pas sa faute)


Source

Promos : MacBook Pro 2018, trottinette Xiaomi ES1 à 269€, ES2 à 330€, DJI Mavic Air

Par June, le

Voici une nouvelle sélection de produits technologiques profitant de promotions intéressantes. Au menu, les trottinettes Xiaomi Ninebot ES1 à 268,83 euros , et ES2 à 329,73 euros, le drone DJI Mavic Air à 612,48 euros, le stand pour Apple Watch avec le câble de chargement magnétique à moins 39%, le routeur Wi-Fi Netgear AC2300 à moins 39%, la batterie externe Aukey 20 000 mAh à moins 50%, et la caméra IP Wansview avec des applications fonctionnelles, sur iOS comme macOS, à moins 15%. De son côté, Darty continue de proposer certains modèles de MacBook Pro 13", MacBook Pro 15" 2018 avec une réduction allant jusqu'à 10%.

Illustration : Promos : MacBook Pro 2018, trottinette Xiaomi ES1 à 269€, ES2 à 330€, DJI Mavic Air


La trottinette Xiaomi ES1 à 268,83 euros au lieu de 469,72 euros avec le code GBES1COUPON

La trottinette électrique Xiaomi ES2 à 329,73 euros au lieu de 513,22 euros avec le code GBES2COUPON

Le drone DJI Mavic Air à 612,48 au lieu de 695,13 euros avec le code GB-THAirRC

Le stand de recharge pour Apple Watch avec câble magnétique à 23,79 euros au lieu de 38,70 euros

Le routeur Netgear R7000P-100PES Wi-Fi AC2300 à 109,99 euros au lieu de 179,99 euros

La batterie externe Aukey 20 000 mAh à 27,79 euros au lieu de 55,99 euros

La caméra IP Wi-Fi Wansview 720p à 22,09 euros au lieu de 25,99 euros

Illustration : Promos : MacBook Pro 2018, trottinette Xiaomi ES1 à 269€, ES2 à 330€, DJI Mavic Air


Le MacBook Pro 15, i7 à 2,6 GHz, 16 Go de RAM, 1 To de SSD, 560X à 3401,99 euros au lieu de 3779,99 euros

Le MacBook pro 13 2018 i5 à 2,3 GHz, SSD 256, 8 Go de RAM à 1899,99 € au lieu de 1999,99 €

Le MacBook Pro 15 2018 i7 à 2,2 GHz, 256 Go SSD, 16 Go de RAM à 2659,99 euros au lieu de 2799,99 euros

Le MacBook Pro 13 2018 i7 à 2,7 GHz, SSD 1 To, 16 Go de RAM à 3182,99 € au lieu de 3349,99 €

Le MacBook Air 13 i5 à 1,8 GHz, 8 Go de RAM, 128 Go SSD à 999,99 euros au lieu de 1099,99 euros

iPhone : Qualcomm demande à la FTC un p’tit délai pour conclure

Par Laurence, le

Dernièrement, Qualcomm a paru en difficultés sur le terrain judiciaire, plusieurs de ses demandes ayant été rejetées. Aussi, il demande un délai supplémentaire (30 jours) pour pouvoir répondre aux différentes accusations, ce que la FTC semble lui accorder. Elle aurait également besoin de temps pour les besoins de son enquête.

Cette dernière devait rendre une décision préliminaire dans cette affaire antitrust. Indépendamment de ses différends avec Apple et cinq de ses sous-traitants, le fondeur est sous le coup d’investigations sur un éventuel comportement monopolistique.

Rappelons que le dossier avait plutôt mal démarré de part et d’autres. Il lui est en effet reproché d’avoir « forcé la main » de ses partenaires. La FTC est chargée de vérifier si le fondeur a utilisé ses brevets sur une technologie essentielle pour facturer à outrance les fabricants de smartphones, notamment dans les iPhone. Celui-ci avait réagi de manière plutôt virulente dans un premier temps, demandant en justice l’interdiction de commercialiser les iPhone aux USA, en Chine et en Europe, ce qui n’a pas abouti pour le moment. Tenant le même discours qu’avec Apple, Steve Mollenkopf semble ultra confiant sur le dénouement et envisagerait même un accord.

Illustration : iPhone : Qualcomm demande à la FTC un p’tit délai pour conclure


Source

iFixit dénude le Pixel 3 XL de Google et lui colle un 4 sur 10 en réparabilité

Par June, le

Comme à leur habitude, les aficionados du tournevis de chez iFixit ont consciencieusement. démonté le dernier smartphone en date, le Google Pixel 3 XL.

L'exemplaire entre les mains d'iFixit était doté d'une dalle Samsung, en lieu et place de celle fournie par LG sur le modèle précédent. Reste à savoir si le contrat avec LG est arrivé à son terme, ou s'il 'agit d'un double approvisionnement sur ce modèle. L'affiliation avec Samsung -surtout les mauvais côtés selon le site- semble se retrouver ici , avec un écran pouvant donné du fil à retordre lors d'une réparation.

Illustration : iFixit dénude le Pixel 3 XL de Google et lui colle un 4 sur 10 en réparabilité


Le téléphone comprend beaucoup trop de pièces collées, selon nos confrères, dont une batterie de 3430 mAh, légèrement plus petite que le Pixel 2 XL, mais toujours supérieure aux 3174 mAh de l'iPhone XS Max.

Les techniciens regrettent également le dos du Pixel 2 composé de seulement 20% de verre, contre 100% pour le nouvel arrivant, augmentant sa fragilité. La note finale descend de deux points par rapport au modèle précédent, le Pixel 3 XL affichant alors un score de 4 sur 10 en réparabilité.



Source

Uber pourrait entrer en Bourse à 120 milliards !

Par Laurence, le

Depuis quelques temps, Uber prépare son introduction en Bourse (la fameuse « IPO », pour Initial Public Offering). À ce titre, selon le Wall Street Journal, la société aurait récemment reçu des propositions, en provenance de Goldman Sachs et Morgan Stanley, évaluant l'entreprise à 120 milliards de dollars. Ce montant s’il était avéré serait supérieur de plus du double de la dernière évaluation à 70 milliards. Une telle opération -parmi les plus attendues du moment- pourrait avoir lieu au début de l’année prochaine. La société, créée en 2009, a mobilisé depuis son origine une quantité considérable de capitaux privés, notamment auprès de SoftBank Group, qui en est le principal actionnaire. [Source]

France : un internaute sur trois a un abonnement de streaming vidéo

Par Laurence, le

Selon le dernier sondage Médiamétrie, près de 30% des internautes français disposent d’un abonnement à un service de vidéo en ligne sur ces douze derniers mois. En terme de population, cela représente quelques 13,6 millions de personnes (âgées de 6 ans et plus) qui regardent des contenus (séries, films, dessins animés ou autre) via SVoD.

Pour aboutir à ce résultat, l’institut a tout de même interrogé plus de 4000 personnes, affichant un clivage entre les classes d’âge, les plus jeunes accros aux séries (9 sur 10 pour la tranche 15-34) et les plus âgés penchant pour les films (87% pour les 35 ans et plus).

En tête des services plébiscités, on retrouve Netflix et Amazon Prime Video, puis CanalPlay (Canal+). Les deux premiers ont apparemment su conquérir le cœur des français en proposant un contenu très tendance ou des prix très compétitifs. Ainsi Amazon a réalisé un très beau score en proposant Prime Video sans surcoût à ses abonnés Prime, qui sont déjà nombreux sur l’Hexagone.



Illustration : France : un internaute sur trois a un abonnement de streaming vidéo


[a="https://www.francetvinfo.fr/internet/streaming/netflix/netflix-amazon-prime-video-canalplay-un-internaute-francais-sur-trois-utilise-la-video-sur-abonnement_2987315.html#xtor=CS2-765-[autres]-" class="source"]Source

Un Kindle Paperwhite 8 Go, résistant à l'eau, plus fin et plus léger pour 129,99 euros

Par June, le

La firme de Jeff Bezos revisite sa liseuse numérique. Au menu, perte de poids, mensurations revues à la baisse et certification IPX8.

Le Kindle Paperwhite se dote d'une façade plane, d'un écran haute résolution de 300 ppp pour un affichage plus précis, et d'une certification IPX8, pour résister à une immersion dans de l'eau douce jusqu'à deux mètres de profondeur pendant 60 minutes. La société a également pris soin de choisir des matériaux doux au toucher et un dos antidérapant, pour une meilleure préhension.

Illustration : Un Kindle Paperwhite 8 Go, résistant à l'eau, plus fin et plus léger pour 129,99 euros


L'appareil s'offrant une capacité minimum de stockage supérieure, le nouveau Kindle Paperwhite vous permettra de conserver plus de contenus. Disponible en 8 Go, soit deux fois plus que la génération précédente , ou en 32 Go le nouveau périphérique ne devrait pas manquer de stockage.

Le Kindle Paperwhite pourra bien entendu compter sur l'énorme catalogue de plus de 300 000 titres, dont de nombreuses exclusivités. Disponible en précommande dès aujourd'hui, le modèle 8 Go s'échangera contre 129,99 euros, le 32 Go pour 159,99 euros, et une version équipée d'une connectivité mobile gratuite pour 229,99 euros. Les étuis adaptés en cuir de première qualité s'affichent à 49,99 euros, 39,99 euros pour le cuir simple, et 29,99 euros pour les étuis en tissu de couleur, résistants à l'eau. Les livraisons débuteront le 7 novembre prochain.

Précommander le nouveau Kindle Paperwhite dès 129 euros
Commander un étui pour Kindle Paperwhite en cuir premium à 49,99 euros
Commander un étui pour Kindle Paperwhite à 39,99 euros
Commander un étui pour Kindle Paperwhite en tissu à 29,99 euros

L'IA de Google permet à tout le monde d'improviser au piano avec seulement 8 boutons (vidéos)

Par June, le

L'équipe de recherche créative de Google, Magenta, présente Piano Génie, un programme usant d'intelligence artificielle permettant d'improviser couramment au piano, en appuyant simplement sur huit boutons.

Les chercheurs se sont inspirés du jeu Guitar Hero, en adaptant le concept au clavier d'un piano. Ils ne voulaient pas que les utilisateurs entendent simplement des chansons préécrites, mais créent plutôt des morceaux de mélodie à la volée. Pour ce faire, ils ont formé un programme d’intelligence artificielle sur un vaste ensemble de données de musique pour piano classique, leur permettant de prédire quelles notes se succèderont harmonieusement.



Selon Chris Donahue , je voulais vraiment concevoir un outil que nous pourrions donner à des personnes qui ne savent pas jouer, et ils seraient alors capables de créer de la musique avec une intention quelconque. Le sentiment de contrôle vient de l'improvisation note par note du logiciel, sans avoir généré une mélodie au préalable. Pour que l'utilisateur est le sentiment de jouer en temps réel, il a bien sûr fallu travailler sur la latence de réaction du logiciel. Une version web du logiciel est accessible à tous ici.

Lorsque vous jouez, c’est une expérience vraiment impressionnante où, parfois, vous aurez l’impression de lire dans votre esprit et de jouer la note exacte que vous souhaitez. Et d'autres fois, il vous désobéira complètement mais fera quand même quelque chose d'agréable. En parlant des personnes qui se sont essayées au dispositif, Chris Donahue indique qu'ils ont tendance à appuyer timidement quelques touches ici et là au début, mais ensuite, si je leur demande d'imaginer qu'ils sont pianistes de concert sur scène à Carnegie Hall, ils comprennent davantage et y vont plus franchement.

Essayer Piano Genie en version web



Source

Apple aurait acheté la startup d’analyse musicale Asaii juste pour ses dirigeants

Par Laurence, le

Lundi matin, on apprenait qu’Apple aurait acquis la startup d'analyse musicale Asaii. Pour cela, elle aurait déboursée quelques 100 millions de dollars, une goutte d’eau pour l’entreprise qui possède toujours plus de 285 milliards de dollars de cash offshore. À présent, on en sait un peu plus sur cette opération qui serait en fait une acquihire [ndlr : contraction de « acquisition » (achat) et « hire » (embauche)].

Il s’agit d’une procédure très courante des firmes techs, qui consiste à acheter les titres d’une société sans pour autant s’intéresser à ses produits ou ses clients. Mais l’opération vise avant tout les salariés ou les compétences techniques. Et Cupertino est particulièrement friande de ce genre de procédé, à en voir la disparition -plus ou moins rapides mais quasi automatique- des sociétés rachetées.

Preuve en est les trois co-fondateurs Sony Theakanath, Austin Chen et Chris Zhang ont travaillent déjà pour Apple depuis le 1er octobre. Si on ignore la nature ou l’objet de leur relation, cela devrait être en lien avec analyse musicale. De même, Asaii a également annoncé sa fermeture -le 14 octobre- via Twitter, sans aucune explication.

Illustration : Apple aurait acheté la startup d’analyse musicale Asaii juste pour ses dirigeants


Source

Sondage : la meilleure app de retouche photo / illustration pour iPad ? (+ résultats iOS12)

Par Laurence, le

Très prochainement, l'iPad Pro devrait être revu et arriver dans une nouvelle déclinaison avec FaceID, écran bord à bord, etc. et accompagné d'un Apple Pencil 2. Hier, Adobe annonçait l'arrivée très prochaine de Photoshop CC sur la tablette de Cupertino. Face à cette embellie de promesses, il est temps de se poser la question :



Par ici l'iPad 6 !




iPad 6 vs iPad Pro pour dessiner : le match !




Lors de notre précédent sondage, nous faisions le point suite à l'arrivée d'iOS 12 et si vous aviez franchi le pas en l'installant sur vos appareils mobiles. Au final, vous êtes 85% à l'avoir installé sans restriction (plus 3% pour le contrôle du temps d'écran et un tout petit % pour les smileys), soit 89% d'entre vous ont installé la dernière évolution du système mobile de Cupertino. Un vrai succès !



Par ici iOS 12 !



Qualcomm montre ses puces à la norme Wi-Fi 802.11ay (mais comment allons nous l'appeler ?)

Par June, le

La firme de San Diego a annoncé les premiers chipsets au monde fonctionnant avec le nouveau protocole sans fil 802.11ay.

Contrairement aux protocoles existants, qui reposent sur les bandes radio 2,4 GHz et 5 GHz, le 802.11ay utilise une fréquence de 60 GHz, qui permet d’offrir une capacité et des débits sans fil accrus tout en réduisant le temps de latence. Ces nouveaux chipsets pourraient permettre d’améliorer les performances de nombreux périphériques connectés.

Illustration : Qualcomm montre ses puces à la norme Wi-Fi 802.11ay (mais comment allons nous l'appeler ?)


Les puces QCA6438 et QCA6428 sont destinées aux infrastructures et à l'accès sans fil fixe. Les QCA6421 et QCA6431 s'illustreront de leur côté dans le monde mobile. La latence serait tellement faible qu'elle se rapprocherait de celle obtenue en filaire selon Qualcomm, avec la possibilité de streamer des vidéos en 4K, mais aussi du contenu en VR, ou en AR.

Selon la firme, les attributs distinctifs du Wi-Fi 60 GHz vont bien au-delà du débit haute performance. En effet, les nouveaux chipsets de Qualcomm Technologies offrent des capacités uniques de détection Wi-Fi ambiante toujours actives, permettant aux appareils d'identifier les personnes, les objets, les déplacements et un emplacement précis sans être affectés par les réseaux. Les appareils mobiles peuvent tirer parti de ces nouvelles fonctions de détection Wi-Fi pour offrir aux utilisateurs finaux des expériences nouvelles et différenciées.

Certaines grosses sociétés sont déjà intéressées à l'idée d'intégrer ces puces à leurs futurs produits, dont Facebook pour son projet Terragraph, ou encore Asus. Reste la question du nom, nous apprenions il y a peu que Wi-Fi Alliance désirait remplacer les lettres par des chiffres dans la dénomination, or, Qualcomm mentionne uniquement le 802.11ay, absent pour le moment des listes officielles de Wi-Fi Alliance.

Source

Bientôt un correctif pour les consoles piratées ce week-end

Par Laetitia, le

Ce week-end, des utilisateurs de PlayStation 4 ont eu la mauvaise expérience de voir leurs consoles piratées suite à la réception de messages sur le PSN. Ils contenaient un caractère non reconnu par le système qui faisait planter la console et provoquait des redémarrages intempestifs. Sony a annoncé au site VG247 qu'une mise à jour serait sur le point d'être rendue disponible afin de résoudre le problème. Un message sur Twitter du support britannique annonçait une démarche à suivre pour résoudre le soucis si vous le rencontrez : Il faut : supprimer le message sur l'application PSN mobile, passer en mode sans échec, utiliser l'option 5 puis revenir à la console.

Un jour, Siri utilisera « Voice ID » (ou l’équivalent) !

Par Laurence, le

Siri deviendra grand, enfin plus grand. Il est même question depuis un certain temps qu’il reconnaisse la voix de son maître ou tout un panel de nouvelles fonctions. Mais une chose est sûre, Apple continue de travailler sur des solutions pour sécuriser au maximum ses appareils tout en simplifiant leur utilisation. Après Touch ID et Face ID, elle travaillerait sur un système de reconnaissance vocale via Siri pour déverrouiller son iPhone. On serait tenté de dire : Voice ID ? (le nom est déjà déposé par la société Chase ici).

Illustration : Un jour, Siri utilisera « Voice ID » (ou l’équivalent) !


Si le concept est audacieux, on pourrait dès à présent soulever quelques risques. Après tout, la police américaine serait formée pour ne plus regarder un iPhone X ou XS dans les « yeux », alors comment faire pour ne pas parler. Mais il semblerait que l’utilisateur doive tout de même prononcer une phrase particulière pour pouvoir accéder à son précieux. Et du coup tout le monde pourrait l’entendre ? (L’enregistrer via un autre appareil pour déverrouiller l’iPhone ?)

Selon le brevet, le dispositif serait capable de récupérer la parole d'un utilisateur pour créer une "empreinte vocale", et ce, en utilisant plusieurs exemples. Cette identité -indépendante des mots utilisés- déterminerait les caractéristiques de la voix de l'utilisateur pour créer un modèle, soit sur le périphérique en lui même, soit via un service externe (ou une base de données pour permettre des comparaisons). Toutefois, si l’identification échouait, d’autres méthodes d'authentification secondaires seraient proposées, qu’elles soient ou non traditionnelles avec un code d'accès.

Illustration : Un jour, Siri utilisera « Voice ID » (ou l’équivalent) !


Source

Un possible aperçu du nouvel iPad Pro en fuite chez un accessoiriste ? (ou pas...)

Par Laurence, le

Un certain nombre de rumeurs circulent sur un possible special event dédié au nouvel iPad Pro. Comme il arrive fréquemment, des petites photos peuvent fuité ici et là du côté des accessoiristes ou des sous-traitants chinois.

MySmartPrice prétend avoir déniché un cliché de la nouvelle tablette, revêtu d’une coque. Cette dernière -toute noire- est d’ailleurs assez épaisse, sans espace pour le clavier mais avec un clip latéral (à gauche...) pour glisser son Apple Pencil. Mais le plus intéressant est l’iPad, bien évidemment si tant est qu’il soit véridique. On peut retrouver le look à l’iPhone X pressenti, avec un écran bord à bord et des bordures beaucoup plus discrètes , une absence de bouton Home (ce qui est un excellent présage pour Face ID).

Illustration : Un possible aperçu du nouvel iPad Pro en fuite chez un accessoiriste ? (ou pas...)


Source

Game of Thrones à la sauce Reigns sur iOS, ce sera pour le 18 octobre

Par June, le

Le nouvel épisode de Reigns: Her Majesty, une série de jeux créés par Devolver Digital qui consiste à faire prendre des décisions importantes aux joueurs, sortira le 18 octobre sur iOS.

Après deux épisodes teintés d'univers médiéval, Reigns et Reigns: Her Majesty, la saga se jette dans le lore de Game of Thrones, décision qui semble alléchante, tant la série de George R.R. Martin se prête aux choix cornéliens, dont dépendent fréquemment les frêles existences de ses personnages.



Cette extension fantasmée de l’univers de la série invite le joueur à naviguer avec prudence au cœur des relations complexes et des factions hostiles du Royaume des Sept Couronnes. Les ruses les plus fourbes sont les bienvenues pour doubler ses rivaux politiques, et faire briller plus intensément les couleurs de sa bannière.

Cersei Lannister, Jon Snow, Daenerys Targaryen, Tyrion Lannister, Sansa Stark et les autres potentiels rois et reines de Reigns : Game of Thrones feront face, depuis le prestigieux Trône de Fer, à des intrigues et des mystères propres à leur histoire personnelle. Reigns Game of Thrones précèdera finalement l'hiver puisqu'il sera disponible dès le 18 octobre prochain, au tarif de 3,99 €.







Source

Project Kazoo : Adobe transforme un simple son en chanson (avec paroles et instruments)

Par Laurence, le

Adobe Max oblige, la société de San Jose vient de présenter un autre de ses travaux en cours, celui-ci orienté -une fois n’est pas coutume- sur la création musicale. Le Project Kazoo, encore au stade de développement interne, permettrait de transformer un son en une véritable chanson. Il utiliserait une technologie de conversion vocale, qui permet de traiter les sons émis et de les convertir en musique ou en paroles. Il serait même possible d’ajouter et mixer des contenus au fur et à mesure ou de choisir le ou les instruments de son choix.

Pour arriver à ce résultat, le logiciel se base évidemment sur l’apprentissage automatique et l’IA. Zeyu Jin, chercheur de l’équipe, précise que le programme est sensible également aux variations et pourrait retranscrire ces modulations.

Selon lui, ce concept pourrait être particulièrement utile pour certains services de montage audio et vidéo dévelopés par Adobe, comme Premier ou Audition (qui n’avait pas trop convaincu). Il serait évidement de concurrencer d’autres programmes de MAO comme GarageBand, Logic Pro X, Pro Tools ou encore Cubase. Au lieu de chercher ou de créer des effets sonores ou de la musique originaux pour des projets, Kazoo offrirait de produire ses propres projets, indépendamment de toute expérience, connaissance ou compétence musicales. Certains professionnels ou amateurs pourraient déjà grincer des dents (d’ailleurs à la Rédac ‘...)

Illustration : Project Kazoo : Adobe transforme un simple son en chanson (avec paroles et instruments)


Source

La transaction entre Elon Musk et la SEC est approuvée ! (et hop, l’action grimpe de 4% !)

Par Laurence, le

Et Voilà, on y est ! Le fameux tweet 420, par qui le drame est arrivé, vient enfin de trouver son épilogue. En effet, un juge fédéral vient de valider l’accord amiable entre Elon Musk et la Securities and Exchange Commission des États-Unis. Cette autorisation est fort bien accueillie par les investisseurs, l’action grimpant très rapidement de 4%.

La SEC accusait le dirigeant, de fraude bancaire, et très exactement, d’avoir menti publiquement, en postant sur Twitter, avoir obtenu un financement pour une prise de contrôle privée de la société à hauteur de 420 dollars par action. Un véritable scandale financier s’en était suivi, alertant même le ministère de la Justice américain (DoJ).

Au final, c’est tout de même une transaction à double tranchant. Le fondateur de Tesla a été contraint d’abandonner la présidence du conseil d'administration et de s’acquitter de 20 millions de dollars d'amende (soit 17,3 millions d’euros) tout comme la société. En contrepartie, Elon Musk reste le Directeur général de Tesla (CEO), et devra nommer deux directeurs indépendants au conseil d'administration, dont l'un assurera la présidence. Il conserve toutefois sa pleine capacité juridique à exercer un mandat de direction d’une Société côté en Bourse.

Illustration : La transaction entre Elon Musk et la SEC est approuvée ! (et hop, l’action grimpe de 4% !)


Source

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre
MacBook Air

MacBook Air

Attention
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests ! Une nouvelle version est attendue courant 2022 : nouveau design, puce M2 et Thunderbolt 4 ! Mais peut-être pas avant l'été...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 13"

MacBook Pro 13"

Attention
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est sorti fin 2021, avec des caractéristiques supérieures (ports, écran etc.). A noter qu'un MacBook Pro 13" M2 pourrait voir le jour en 2022.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 14"

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
MacBook Pro 16"

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac M1

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac Pro

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Mac Mini

Mac Mini

Attention
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes. Attentio, un modèle M2 pourrait voir le jour courant 2022, avec une puce plus puissante, du Thunderbolt 4 et sans doute une prise en charge d'un plus grand nombre d'écrans.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Mac Pro

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone SE

iPhone SE

Attention
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'est le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR ! Attention, un nouveau modèle semble envisagé pour début/mi 2022...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
iPhone 11

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 12

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13 Pro

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad mini 6

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Air

iPad Air

Acheter
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad 9

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Pro M1

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 3

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
AirTag

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 7

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple TV HD

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Apple TV 4K

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPod touch

iPod touch

Acheter
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière...

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos