Actualité

Q4'18 : les nouveaux iPad Pro arriveront-ils à sauver l’iPad ?

Par Laurence, le

Après avoir remonté quelque peu la pente sur les cinq derniers trimestres, les ventes d’iPad sont de nouveau en berne. Avec une baisse 6,07% sur un an, ce sont 9,699 millions d'exemplaires qui ont trouvé acheteur, contre 10,326 millions il y a un an. Contrairement à l’iPhone, la tablette ne bénéficie pas d’un ASP fort permettant de contrecarrer cette perte de volume. Aussi, le chiffre d’affaires chute fortement accusant une diminution de 15,36% (4,089 milliards de dollars contre 4,831 l'an dernier).

Après plusieurs mois d’acalmie, on pourrait toutefois pondérer cette situation par le lancement des nouveaux iPad Pro et se dire que les consommateurs ont été attentifs aux rumeurs de ces derniers mois et ont préféré attendre. Pour autant, les bruits ne s’étant amplifiés que récemment, cela n’expliquerait qu’en partie cette chute catastrophique.

Q4'18 : les nouveaux iPad Pro arriveront-ils à sauver l’iPad ?


Cela voudrait dire également que l’iPad 6 sorti au printemps dernier n’a pas réussi à trouver ses marques. En effet, son prix plus abordable devait séduire davantage de clients -notamment les plus jeunes, les écoles ou les universités- et le cahier numérique devait se trouver dans tous les cartables ou sac à dos. A y réfléchir, il s’agirait presque de la stratégie inverse de celle de l’iPhone (un prix fort compensant une baisse des ventes) : adopter un prix faible pour relancer les achats... Et apparemment, cela n’a pas vraiment fonctionné.

Néanmoins, l’avenir semble plus propice pour ce segment avec les iPad Pro présentés le 30 octobre dernier, qui seront commercialisés à partir du 7 novembre prochain. En effet, ces nouveaux modèles présentent les caractéristiques qui ont fait le succès de l’iPhone X (et des suivants); l’écran bord à bord avec la disparition du bouton Home et l’apparition de FaceID (qui permet de déverrouiller la tablette dans tous les sens), mais aussi la sortie d’un nouvel Apple Pencil magnétique ou de la version de Photoshop adapté à l’iPad.

Le prochain trimestre pourrait presque nous le dire, sauf que Apple a justement décidé de ne plus communiquer les détails de ses ventes de produits...

Les résultats d’Apple Q4’18
La séance des Questions/Réponses
Q4'18 : Apple ne dévoilera plus le nombre des ventes
Q4'18 : les iPhone
Q4'18: les Mac
Apple chute sous la barre des mille milliards
Q4'18 : les Autres Produits
Q4'18 : les Services
Q4'18 : le R&D
Q4’18 : Dans le monde

Q4'18: les Mac se vendent moins mais génèrent plus de dollars (7,4 milliards de dollars)

Par Laurence, le

Depuis plusieurs mois, le Mac ne va pas très bien : des ordinateurs peu modulables, une gamme de prix illisibles (et de plus en plus élevés), des modèles anciens qui ne sont pas mis à jour, des clients déçus qui ne s’y retrouvent plus... Le nombre de ventes continue de diminuer, ce qui signifie que la base des utilisateurs ne se renouvelle plus. Mais cette situation -comme pour l’iPhone- est compensée justement et artificiellement par la hausse des prix.

Aussi le chiffre d’affaires généré est en hausse à 7, 411 milliards de dollars (+3,36 %) avec seulement 5,299 millions d'exemplaires vendus, tous modèles confondus (iMac, MacBook Pro, Mac Pro, MaBook Air, etc.). L’année dernière , Cupertino avait réussi à écouler pour 7,170 milliards de dollars. À nouveau, on trouve un prix de vente moyen en hausse avec un peu moins de 1400 dollars par modèle (contre 1331 dollars l'an dernier).

Q4'18: les Mac se vendent moins mais génèrent plus de dollars (7,4 milliards de dollars)


Lors des Q&A, Apple s'est bien évidemment félicitée de l'accueil des nouveaux MacBook Pro présentés cet été, tout particulièrement sur les marchés émergents, en Amérique latine, en Inde, au Moyen-Orient, en Europe centrale et orientale, en Afrique, amenant de fait, une base installée active de Mac à un niveau record. Pour autant, ne sachant pas vraiment la ventilation entre les produits, il est difficile de savoir dans quelle mesure ces nouveaux modèles ont permis de contribuer. D’autant plus que les utilisateurs sont quelque peu refroidis entre les problèmes matériels et les bugs à répétition.

Mais le ciel pourrait s’éclaircir avec la sortie des nouveaux MacBook Air et Mac mini. Ces derniers ne commenceront à être comptabilisés que sur le prochain trimestre. Mais leur prix de base (car ils peuvent monter à plus de 2000 euros en configuration moyenne...) pourrait être suffisamment attractif pour séduire avant les fêtes. Toutefois, les analystes semblent donner plus de crédit au petit portable qu’au Mac de bureau, considérant ce dernier comme une évolution naturelle et attendue (pour ne pas dire en retard).

Q4'18: les Mac se vendent moins mais génèrent plus de dollars (7,4 milliards de dollars)


Les résultats d’Apple Q4’18
La séance des Questions/Réponses
Q4'18 : Apple ne dévoilera plus le nombre des ventes
Q4'18 : les iPhone
Q4'18 : les iPad
Apple chute sous la barre des mille milliards
Q4'18 : les Autres Produits
Q4'18 : les Services
Q4'18 : le R&D
Q4’18 : Dans le monde

Malgré d’excellents résultats, Apple chute sous la barre des mille milliards (mais pourquoi ?)

Par Laurence, le

Les chiffres sont vertigineux mais pourtant l’action d’Apple plonge depuis la présentation des résultats. AAPL affiche -7% hors cotation, repassant pour la 1ère fois depuis le 2 août sous la barre des mille milliards de dollars. Alors quel élément a pu engendrer une telle réaction de la Bourse ?

Durant ce trimestre, Apple a vendu 46,9 millions d’iPhone, un peu en deçà des prévisions. Mais, le prix de vente moyen des iPhone atteint 793 dollars (bien au-dessus des 750,78 dollars espérés par le consortium). Au titre de l'exercice clôturé au 30 septembre, la firme a enregistré un chiffre d'affaires de 265,6 milliards de dollars, dépassant ainsi les 264 milliards de dollars prévus. C’est donc un curieux mélange de chiffres, les uns supérieurs aux attentes contrairement à d’autres, dont le manque de cohésion ne rassure pas les actionnaires.

Malgré d’excellents résultats, Apple chute sous la barre des mille milliards (mais pourquoi ?)


De plus, Apple a indiqué ses prévisions pour le prochain trimestre qui est le plus important de l’exercice. En effet, il recoupe les fêtes de fin d’année, mais aussi la sortie de tous les nouveaux produits (iPhone, iPad Pro, MacBook Air, Mac mini et Apple Watch). Or la firme cible sur un CA compris entre 89 et 93 milliards de dollars ! Là où les financiers attendent plutôt de franchir les 93 milliards.

Mais dans une interview accordée à Reuters, Tim Cook a imputé cette grande prudence à une situation contextuelle : la faiblesse de certains marchés émergents aux taux de change défavorable au dollar. Sans citer de pays en particulier, il a assuré toutefois que le groupe était satisfait de ses performances en Chine, où son CA a progressé de 16% à 11,4 milliards de dollars, enregistrant un cinquième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres. Mais il a aussi consciencieusement éviter l’Inde...

Malgré d’excellents résultats, Apple chute sous la barre des mille milliards (mais pourquoi ?)


En outre, Apple ne serait pas certaine de pouvoir produire en quantité suffisante les produits présentés aux keynotes de septembre et d’octobre. Apparemment, le problème résiderait au niveau de Face ID dont certains composants seraient produits en faible quantité au regard de leurs spécificités (on y avait déjà eu droit l’année dernière).

Enfin, Tim Cook a également annoncé qu’Apple cesserait de donner le nombre d’iPhone, d’iPad et de Mac vendus. Il semblerait que cette dernière déclaration ait participé à la chute du titre. En effet, les volumes de ventes -surtout des iPhone- sont depuis longtemps un indicateur très surveillé. Il permet également de calculer -avec précision- le prix de vente moyen des produits (le fameux ASP), une autre mesure clé !

Malgré d’excellents résultats, Apple chute sous la barre des mille milliards (mais pourquoi ?)


Source

Les résultats d’Apple Q4’18
La séance des Questions/Réponses
Q4'18 : Apple ne dévoilera plus le nombre des ventes
Q4'18 : les iPhone
Q4'18 : les iPad
Q4'18: les Mac
Q4'18 : les Autres Produits
Q4'18 : les Services
Q4'18 : le R&D
Q4’18 : Dans le monde

Les nouveaux MacBook Pro 2018 (15") sur le Refurb, dès 2379€

Par Didier, le

Les nouveaux MacBook Pro 2018 (15") sur le Refurb, dès 2379€
Apparu hier sur la version américaine du Refurb, le MacBook Pro 15" est désormais disponible en France, sous 2 configurations :

MacBook Pro 15,4" Core i7 à 2,2 GHz - Gris sidéral à 2 379,00 €
MacBook Pro 15,4" Core i7 à 2,6 GHz - Gris sidéral à 2 799,00 €


Pour rappel, nous avons longuement testé ces modèles cet été, qui embarquent désormais 6 coeurs physiques, et dont le bond en performances est assez inédit.

Les Mac

• MacBook Air 13,3" dès 929€
• MacBook dès 1269€
• MacBook Pro 13,3" dès 1269€
• MacBook Pro 15,4" dès 2249€
• iMac 21,5" dès 1269€
• iMac 27" dès 6919€
• iMac Pro 27" dès 6919€
• Mac Pro dès 2889€

Les iPad

• iPad Air 2 dès 289€
• iPad mini 4 dès 418€
• iPad 5 dès 288€
• iPad Pro 9,7" dès 528€
• iPad Pro 10,5" dès 758€
• iPad Pro 12,9" dès 1241€

Les iPod

• iPod touch 32 Go dès 169€
• iPod touch 64 Go dès 219€
• iPod touch 128 Go dès 319€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre nouvelle app Refurb Store !




Enfin, ayez le réflexe de passer par votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuits à Mac4Ever !

Ça se confirme : le CPU du MacBook Air 2018 n'est pas très rapide

Par Didier, le

On le craignait un peu, avec son processeur ultra-basse consommation, le nouveau MacBook Air n'est pas un foudre de guerre.

D'après un premier bench sous Geekbench (qui reste à confirmer), la puce serait effectivement un peu plus rapide (environ +30%) que le petit Core i5 qu'Apple avait placé dans la machine en 2017, et qui n'était déjà pas fameux. On se retrouve en fait avec des performances que l'on a plutôt l'habitude d'observer sur un MacBook 12" là où Apple proposait généralement un CPU comparable à celui du MacBook Pro 13". Ici, même le MacBook Pro 13" d'entrée de gamme de 2017 sans Touch-Bar fait mieux, avec ses 2 petits coeurs de l'époque, même si l'on notera qu'en mono-coeur, ce nouveau Air offre un score honorable :

Ça se confirme : le CPU du MacBook Air 2018 n'est pas très rapide


Rien de dramatique, donc, mais il est un peu dommage de voir une machine de 2018 à plus de 1300€ ne pas dépasser les performances d'un MacBook Pro 13" de base, qui affiche déjà plus d'une année d'existence, et que l'on trouve à des tarifs similaires, notamment sur le Refurb. Comme je vous le disais dans la vidéo ci-dessous, le bon côté de la chose, c'est que ce nouveau MacBook Air devrait offrir une excellente autonomie, grâce à une consommation de seulement 5 à 7W. D'autre part, la machine étant munie d'un ventilateur, on peut espérer qu'elle tienne mieux ses fréquences que les MacBook 12", qui embarquaient la même famille de processeurs, mais qui avaient beaucoup de mal à garder ses fréquences élevées, faute de ventilation.

Le nouveua MacBook Air chez Apple
Le nouveau MacBook Air à la Fnac




Ford évoque sa vision plus sûre, économique et écologique d'un futur sans feux rouges (vidéo)

Par June, le

Ford travaille sur une nouvelle technologie capable d’adapter la vitesse de chaque véhicule connecté à l’approche d’une intersection, dans le but de ne plus avoir à s’arrêter à un feu rouge ou à un stop.

Cette technologie, appelée IPM (Intersection Priority Management) a été dévoilée il y a quelques jours au Royaume-Uni, dans le cadre du programme gouvernemental UK Autodrive. L'ambition de cette technologie est d'abolir les arrêts intempestifs au volant, réduire les embouteillages et augmenter la sécurité des usagers de la route.



Selon Christian Ress, responsable des technologies d'assistance à la conduite chez Ford, on sait tous combien les carrefours et les feux rouges peuvent être source de stress et de danger pour les usagers de la route. Avec cette technologie innovante, nous pouvons imaginer un monde dans lequel les véhicules connectés coopèrent de façon intelligente entre eux mais également avec toute l'infrastructure environnante.

Chaque année, un conducteur passe en moyenne l'équivalent de deux journées entières à attendre aux feux. En Europe, les intersections sont également responsables de plus de 60% des accidents de la route. La technologie IPM pourrait ainsi faire gagner du temps aux automobilistes, réduire les accidents. En sollicitant moins les freins et l’accélérateur à chaque intersection, les conducteurs réaliseraient aussi des économies d’énergie importantes.

Lors des essais, les véhicules de tests ont été équipés du protocole V2V (protocole de communication entre véhicules connectés) qui partage en temps réel la localisation du véhicule, sa direction et sa vitesse. Le système embarqué IPM peut anticiper une intersection et la trajectoire des autres véhicules en approche. Il va alors déterminer une vitesse optimale pour chaque véhicule qui leur permettra de circuler de manière fluide et en toute sécurité, sans avoir à s'arrêter.

Vers le site officiel de Ford

La consommation énergétique augmente plus rapidement que les batteries ne progressent

Par June, le

Nadim Maluf, PDG de la société d'optimisation de batteries Qnovo, a déclaré au Washington Post que les batteries s'améliorent d'environ 5% par an, mais que la consommation électrique des smartphones augmente plus rapidement que cela.

C'est ce qui expliquerait les résultats d'un test, se concentrant sur l'impact des écrans, mené par le journal et comparant l'autonomie de smartphones sur plusieurs générations. En réglant la luminosité à la même intensité sur les périphériques testés, et en leur faisant charger les mêmes pages Web, les appareils les plus récents se voient souvent surpassés en autonomie par leurs prédécesseurs.

La consommation énergétique augmente plus rapidement que les batteries ne progressent


Par exemple, en ce qui concerne l'iPhone, l'iPhone XS s'est essoufflé en moyenne 21 minutes avant que l'iPhone X ne baisse les bras. La différence est encore plus flagrante pour les appareils de Mountain View, dont le Pixel 3 qui s'éteint une heure et demie plus tôt que le Pixel 2.

Selon nos confrères, l'iPhone XR est l'exception qui confirme la règle, aider en cela par son écran LCD à la définition moindre. Le nouveau téléphone accessible de Cupertino se relevant d'ailleurs le meilleur élève sur la batterie de tests du Washington Post.

Source

eSIM / Double SIM sur iPhone XR/XS : en Suisse, Sunrise active l'option chez ses clients (photos)

Par Didier, le

Si vous avez un iPhone XR et ou iPhone XS et que vous habitez la Suisse, un opérateur (Sunrise) a profité de la mise à jour 12.1 pour activer la fonctionnalité eSIM.

Claude (qui remporte un mois VIP) a en effet reçu les instruction pour sa ligne privée, qu'il peut désormais cumuler avec sa ligne pro sur le même téléphone -ce que font de nombreux appareils Android depuis des années. Le tout a été configuré en quelques minutes seulement, avec un simple QR Code, dixit notre lecteur :

eSIM / Double SIM sur iPhone XR/XS : en Suisse, Sunrise active l'option chez ses clients (photos)


D'après Claude, tout fonctionne bien, il a notamment pu mettre la 4G en priorité sur sa ligne pro (payée par son employeur), tout en conservant les appels personnels. La seule petite critique que je vois pour le moment, j'aurai bien aimé filtrer mon journal des appels entre les deux numéros mais c'était déjà problématique avec deux téléphones physiques et un compte iCloud. Et on ne peut pas paramètrer "ne pas déranger" différemment pour les deux numéros ... mes clients vont me réveiller demain !

Pour le moment, l'expérience semble donc réussie, même si la Pomme doit encore mieux gérer les deux lignes pour leur offrir des comportements spécifiques.

Sunrise attendait la sortie d'iOS 12.1 cette semaine pour activer la fonctionnalité, qui était déjà disponible pour d'autres appareils (Apple Watch, tablettes...). L'eSIM ne nécessite aucun surcoût particulier sur les abonnements, et peut-être réclamé (a priori) par tous les clients.

Pour rappel, d'autres opérateurs proposent déjà la fonction, y compris en France.

Le premier smartphone doté d'un écran pliable ne sera signé ni Apple, ni Samsung

Par June, le

C'est un constructeur méconnu qui volera la vedette aux mastodontes que sont Samsung et Apple en commercialisant le premier modèle de smartphone doté d'un écran pliable, et ce dès la fin de l'année.

La société Royole dévoile ainsi le FlexPai, un smartphone Android avec un 'écran de 7,8 pouces flexible. Contrairement à certains appareils Android qui utilisaient deux écrans distincts, l’affichage est ici constitué d'une dalle unique qui se plie suffisamment pour que le téléphone puisse réduire de moitié son encombrement.

Le premier smartphone doté d'un écran pliable ne sera signé ni Apple, ni Samsung


Le FlexPai possède une définition de 1920x1440 pour une densité de pixels de 308 ppi. Lorsqu'il est plié, la partie de l'écran sur la charnière permet d'afficher des notifications, alors que les deux parties planes se comportent comme deux écrans conventionnels.

Motorisé par une version maison d'Android 9.0, le FlexPai dispose d'un processeur Snapdragon octa-core cadencé à 2,8 GHz, épaulé par un GPU Adreno 640 et 8 Go de RAM et d'une batterie de 3 800 mAh. Les précommande sont ouvertes avec des tarifs allant de 1300 à 1900 dollars, avec des premières livraisons prévues pour décembre 2018.

Vers le site officiel de Royole

Jeux vidéo : Red Dead Redemption 2 casse la barraque

Par Didier, le

Le précédent record de vente de jeux vidéo en un week-end était détenu par GTA V, de RockStar Games. Mais avec Red Dead Redemption 2, l'éditeur place son nouveau bébé... juste derrière GTA ! Avec 725 millions de dollars de chiffre d'affaire en seulement quelques jours, le titre prend donc la seconde place, sans toutefois détrôner GTA qui, en 2013 avait généré un milliard de dollars sur la même période. En revanche, RDR2 est bien le jeu le plus pré-commandé de l'histoire du PlayStation Network. D'ailleurs, le titre peut encore rattraper son rival, car il n'est pas encore sorti sur PC et ne propose pas encore de version en ligne. Cette stratégie permet de générer des revenus sur la durée et de continue à faire grimper le compteur des ventes, plusieurs années après son lancement. Rappelons que les jeux de Rockstar sortent assez peu sur Mac ou alors avec plusieurs années de retard. On attend toujours GTA V sur macOS...

L'écran du MacBook Air 2018 est un peu moins bon que celui du MacBook Pro Retina 13"

Par Didier, le

A l'annonce du nouveau MacBook Air, beaucoup s'étaient réjouis de voir que le petit portable embarquait à peu près la même dalle que le MacBook Pro 13" Retina.

Avec une définition de 2560x1600 pixels sur 13", on retrouve en effet des caractéristiques proches entre les deux machines, qui possèdent la même densité de pixels. Mais dans le détail, la dalle du MacBook Air 2018 reste quand-même bien moins lumineuse (300 nits contre 500 nits, c'est énorme !) et n'offre qu'une couverture sRGB, contre le gamut P3 sur les derniers 13", qui intègrent également le True Tone, absent sur le Air.

L'écran du MacBook Air 2018 est un peu moins bon que celui du MacBook Pro Retina 13"


Pas de précipitations toutefois, tout comme avec l'iPhone XR et son écran a priori moins bon que le XS, la différence n'est pas toujours évidente pour la plupart des gens. Par ailleurs, les progrès entre un ancien MacBook Air et la version 2018 seront eux, bien plus nets. En revanche, la question de savoir s'il vaut mieux prendre un MacBook Pro 13" d'entrée de gamme ou ce nouveau MacBook Air reste de mise, surtout depuis la publication des premiers benchs de cette machine, dont le processeur affiche un score en net retrait sous GeekBench par rapport à son grand-frère.

En tout cas, on a hâte de recevoir ces machines, pour comparer les deux écrans !




Q4'18 : l’Apple Watch cartonne (Autres Produits en hausse de 31,04% sur un an)

Par Laurence, le

À l'instar des "Services", la section "Autres Produits" affiche une excellente santé avec une progression de 31,04% sur une année. Ainsi, cette catégorie fourre-tout (regroupant les AirPods, le HomePod, l'Apple TV, les produits Beats, les iPod) présente un chiffre d'affaires de 4,234 milliards, soit un milliard de plus qu’il y a trois mois.

Apple ne détaille pas les chiffres de vente des produits, ce qui rend difficile une analyse précise des produits tels que les modèles de HomePod, d'AirPods ou d'Apple Watch. Il faudra donc se contenter d’une tendance : Tim Cook affirme que les wearables ont atteint en septembre un niveau exceptionnel de revenus avec une croissance de plus de 50%. Il a ajouté que l'Apple Watch Series 4 était devenue encore plus essentielle dans la vie quotidienne des gens et que la réaction au nouveau modèle avait été extrêmement positive.

Q4'18 : l’Apple Watch cartonne (Autres Produits en hausse de 31,04% sur un an)


De plus, si l'Apple TV 4K a boosté les ventes de l’Apple TV, l'Apple Watch continue d'être la smartwatch la plus vendue au monde (mais toujours sans chiffres !). Les AirPods, pour leur part, continuent d'être très demandés, confirmant que Cupertino accélère le rythme de la production en fonction de celui des ventes. Grands absents des dernières keynotes, la prochaine génération d’écouteurs (avec une nouvelle puce, une charge sans fil et une résistance à l’eau) et le chargeur AirPower n’ont pas non plus été évoqués ici...

Enfin, Tim Cook a indiqué une petite réorganisation passée presque inaperçue : les Autres produits devraient être en Wearables, Home & Accessories, et ce, dès le prochain trimestre, tout en rajoutant qu'Apple allait également arrêter de donner le nombre d'unités vendues, ne donnant que le CA, permettant de masquer d'éventuelles baisses de ventes.

Les résultats d’Apple Q4’18
La séance des Questions/Réponses
Q4'18 : Apple ne dévoilera plus le nombre des ventes
Q4'18 : les iPhone
Q4'18 : les iPad
Q4'18: les Mac
Apple chute sous la barre des mille milliards
Q4'18 : les Services
Q4'18 : le R&D
Q4’18 : Dans le monde

Nvidia : les pilotes pour Mojave n'attendent qu'Apple

Par June, le

Alors que macOS Mojave est disponible depuis plus d'un mois, les pilotes graphiques pour les cartes Nvidia récentes ne sont toujours pas disponibles.

Selon le constructeur de GPU lors de la publication des pilotes, il appartient à Apple de les approuver. Nvidia rejette donc la faute sur Cupertino, qui ne propose plus ces cartes graphiques dans sa gamme depuis plusieurs années, au grand dam des joueurs, ou des utilisateurs de programmes optimisés pour le GPGPU. Il faut dire qu'AMD, fournisseur exclusif d'Apple actuellement, est à la traine tant sur les performances que sur la consommation à puissance égale.

L'arrivée de la génération Turing, au tarif salé, n'arrange rien pour AMD qui avait déjà du mal à rivaliser avec la génération précédente. ll se pourrait également que l'exclusivité d'AMD soit inquiétée par l'avènement de l'eGPU, et qu'Apple freine l'arrivée d'Nvidia pour ne pas mettre en péril des produits comme les récents modèles de Blackmagic.

eGPU Pro Blackmagic : 1 359,00 €
eGPU Blackmagic : 695,00 €

Nvidia : les pilotes pour Mojave n'attendent qu'Apple


Source

Q4'18 : 10 milliards de dollars pour les Services (arriveront-ils à détrôner l’iPhone ?)

Par Laurence, le

Beaucoup s’interrogent sur l’avenir d’Apple. Un peu comme l’œuf et la poule, on pourrait se demander qui de l’iPhone ou des Services tirera l’autre vers le haut ? En effet, cette dernière catégorie contribue pour une grande partie aux performances de Cupertino. Elle affiche en effet une progression à deux chiffres, et ce, pour le quatorzième trimestre consécutif (la dernière baisse datant du quatrième trimestre 2012).

Avec 9,699 milliards de dollars de CA, cette section -qui regroupe les abonnements, iTunes, l'App Store, ou encore Apple Music- grimpe de 17,41% par rapport à l'année dernière, où le CA était déjà de 8,501 milliards de dollars. Ce chiffre pourtant exceptionnel n'atteint pas les 10,2 milliards Attendus..

Q4'18 : 10 milliards de dollars pour les Services (arriveront-ils à détrôner l’iPhone ?)


Lors des Q&A, Luca Maestri s'est félicité de ce succès : nous avons une base installée très importante et en croissance dans toutes les principales catégories de produits. La possibilité pour nous de monétiser notre entreprise de services continue de croître au fil du temps. Nous améliorons également la qualité des services que nous fournissons.

Et certains pourraient grincer des dents devant la suprématie du dollar, la place accordée à la rentabilité ou la place des Services dans le développement de la firme. Au cours des 3 dernières années, nous avons ajouté Apple Pay, Apple Music, la publicité dans l'App Store ... nous souhaitons clairement continuer à offrir de nouveaux services au fil du temps. Nous sommes très confiants quant à l'avenir du secteur des services.

Q4'18 : 10 milliards de dollars pour les Services (arriveront-ils à détrôner l’iPhone ?)


Certaines catégories (notamment l'App Store, AppleCare, Apple Pay et Apple Music) atteindraient des des revenus records. Ce sont 330 millions de clients de Cupertino sont abonnés aux services de la firme, un nombre en augmentation de 50% par rapport à l'année dernière. Tim Cook a, pour sa part, souligné le succès d'Apple Pay au cours du trimestre. Le volume de transactions ayant triplé en un an, Apple Pay générerait ainsi nettement plus de transactions que PayPal mobile.

Enfin, Apple a annoncé un objectif de 14 milliards de dollars par trimestre d'ici à 2020, une cible qui semble tout à fait réalisable. Même s’il est encore inférieur aux recettes générées par l’iPhone, ce département présente ainsi un taux de croissance largement supérieur et tout aussi rentable. Mais à l’avenir, la firme devra lutter contre d’autres plateformes plus spécialisées comme le streaming musical (Spotify) ou vidéo (Netflix, Amazon, Disney ou Warner), mais aussi le Cloud. De même, elle sera amenée à affronter la volonté d’émancipation d’iTunes (le prélèvement de 30% par achat in-pas) ou la grogne des devs.

En ce qui concerne l'App Store et le prélèvement de 30%, Tim Cook affirme que c'est le meilleur endroit où les utilisateurs peuvent obtenir des applications, mais aussi le plus sûr. Toutefois, il se montre un peu alarmiste pour les personnes qui souhaiteraient télécharger à partir du Web (il n’allait pas non plus les encourager). Il adopte ainsi un discours axé sur la prudence et la confidentialité des données. Il rappelle d’ailleurs que Apple examine toutes les applications et que le store n’est pas un endroit où l'utilisateur partage ses données avec les entreprises contrairement à un téléchargement direct.

Les résultats d’Apple Q4’18
La séance des Questions/Réponses
Q4'18 : Apple ne dévoilera plus le nombre des ventes
Q4'18 : les iPhone
Q4'18 : les iPad
Q4'18: les Mac
Apple chute sous la barre des mille milliards
Q4'18 : les Autres Produits
Q4'18 : le R&D
Q4’18 : Dans le monde

Football Manager 2019 chausse les crampons sur macOS

Par June, le

Si vous n'êtes pas attirés par les plaines solitaires de Red Dead Rédemption 2, Sega annonce la disponibilité d'une toute autre proposition avec Football manager 2019.

Les nouvelles fonctionnalités annoncées il y a quelques semaines, ainsi que l'interface revue du jeu et l'arrivée de la Bundesliga, se combinent à présent pour faire de cet épisode le plus complet de la série de simulateurs de gestion de clubs de football.

L'éditeur insiste sur une ergonomie repensée pour plus de fluidité, sans complètement dérouter ceux qui auraient usé les versions précédentes de la franchise. Football Manager 2019 est d'ores et déjà disponible sur Steam contre 54,99 euros. Il nécessite 7 Go d'espace de stockage libre, un mac doté d'un CPU Intel Core 2 à 1,8 GHz, une carte graphique Intel GMA X4500, NVIDIA GeForce 9600M GT, AMD Radeon HD 3650 ou supérieur, et 2 Go de RAM.



Vers la page Steam de Football Manager 2019

Q4'18 : 3,75 milliards pour le R&D (+25,13% sur un an !)

Par Laurence, le

Les résultats financiers d’Apple ont été menés tambour battant. Parmi les chiffres dévoilés, les dépenses en "Research & Développement" ont été très rapidement abordées, avec un budget conséquent de 3,75 milliards de dollars. Cela correspond à une progression de 25,13% sur une année mais de tout juste 1,32% sur un trimestre. Ces chiffres confirment un nouveau niveau record dans ce domaine toujours très secret de la firme.

Q4'18 : 3,75 milliards pour le R&D (+25,13% sur un an !)


Comme à son habitude, Cupertino ne s’est pas étendue pas sur les détails, même si le développement de nouveaux produits se situe logiquement au premier rang, comme de nouveaux Mac très attendus, la protection des données (notamment sur l’iPhone), les fonctions médicales toujours plus évoluées de l'Apple Watch ou, enfin, des nouvelles à venir du côté du projet Titan /carOS et des véhicules autonomes mais aussi de la AR/VR.

Cependant, il convient de rappeler qu'une partie de ce budget, d'un montant indéterminé, peut aussi servir à la maintenance des gammes existantes et à des incidents, comme par exemple certains petits problèmes comme le battery gate ou plus récemment le chip gate, dont on n’entend plus du tout parler depuis une bonne semaine.

Les résultats d’Apple Q4’18
La séance des Questions/Réponses
Q4'18 : Apple ne dévoilera plus le nombre des ventes
Q4'18 : les iPhone
Q4'18 : les iPad
Q4'18: les Mac
Apple chute sous la barre des mille milliards
Q4'18 : les Autres Produits
Q4'18 : les Services
Q4’18 : Dans le monde

iOS 12.1.1 met à jour l'icône de l'App Watch

Par June, le

La prochaine mise à jour d'iOS troque l'icône de l'Apple Watch originelle contre celle de l'Apple Watch Series 4 fraîchement présentée.

Le subtile différence est certainement à mettre au compte du premier changement de design depuis la sortie de la première montre connectée de Cupertino. La nouvelle icône représente une montre plus grande et légèrement plus fine avec la couronne numérique et le bouton latéraux modifiés.

L'application Watch d'iOS est nécessaire pour appairer une Apple Watch et un iPhone. C'est également par son biais que se feront de nombreux réglages, la visite du Store dédié, le choix des cadrans disponibles, ou encore les mises à jour logicielles.

iOS 12.1.1 met à jour l'icône de l'App Watch


Source

Q4’18 : Apple progresse partout dans le monde !

Par Laurence, le

A l’international, Apple se porterait très bien également avec des progressions à deux chiffres pour toutes les zones du globe. toutes les zones conservent globalement leur part inchangée, à part le Japon en augmentation à 8,21%. Ceci se fait au détriment des trois zones principales, qui baissent légèrement passant de 43,93% à 43,75% pour les Amériques, de 24,74% à 24,45% pour l’Europe et de 18,64% à 18,14% pour la Chine.

Si le chiffre d’affaires généré aux États-Unis, en Chine et en Europe progresse entre 16 et 19%, c’est le Japon qui retient l’attention avec une progression impressionnante de 33,77%, à 5,161 milliards de dollars. Les récents développements concernant les iPhone et leur compatibilité avec les infrastructures locales pourraient tout à fait expliquer cet engouement.

Q4’18 : Apple progresse partout dans le monde !


Autre secteur de prédilection, la Chine progresse de 16,43%, avec un CA de 11,411 milliards de dollars. Toutefois, beaucoup craignent une certaine fragilité de ce marché colossal, entre la guerre économique avec les États-Unis (et la taxation des produits importés), des difficultés plus politiques ou les pressions des ONG. Il se porterait toutefois mieux que l'Inde, qui a, pour le second trimestre consécutif, est presque zappée de la présentation. Tim Cook évoque juste des solides discussions et pense que le gouvernement permettra finalement l’implantation d’Apple Store sur place. En revanche, il est certain que les taxes d'importation restent à négocier.

En Amérique (ndlr : Apple ne détaille pas les seuls États-Unis), la firme montre une forte progression de 19,13% sur un an avec 27,517 milliards de dollars de revenus rattachés. Enfin, l'Europe participe aussi de manière encourageante avec 15,382 milliards (+18,24%). Et c’est plutot une bonne nouvelle car cela devrait encourager Apple à développer certains services pour l’instant disponibles outre-Atlantique !

Les résultats d’Apple Q4’18
La séance des Questions/Réponses
Q4'18 : Apple ne dévoilera plus le nombre des ventes
Q4'18 : les iPhone
Q4'18 : les iPad
Q4'18: les Mac
Apple chute sous la barre des mille milliards
Q4'18 : les Autres Produits
Q4'18 : les Services
Q4'18 : le R&D

Un nouveau programme d'Apple permet de réparer certains appareils obsolètes

Par June, le

Cupertino a l'habitude de classer les appareils anciens dans la catégorie obsolète, limitant ainsi l'accès aux pièces détachées et aux réparations dans ses boutiques officielles.

Un nouveau programme permettra de faire réparer dès aujourd'hui les iPhone 5 et MacBook Air 2012. L'iPhone 4s et le MacBook Pro 15 mi-2012 rejoindront cette liste dès le 30 novembre, et les MacBook Pro 15 de mi-2012 à début 2013, MacBook Pro 13 de mi-2012 à début 2013, et Mac Pro mi-2012 à partir du 30 décembre 2018.

Le programme n'en est qu'à ses balbutiements, si les pièces défectueuses sont indisponibles, Apple s'octroie le droit de refuser la réparation demandée. La mise en place d'un tel processus serait dû à un surplus de pièces détachées, auxquelles les réparateurs agréés pourront avoir accès.

Un nouveau programme d'Apple permet de réparer certains appareils obsolètes


Source

En attendant l’ouverture, plein de photos de l’Apple Store des Champs-Élysées !

Par Laurence, le

Selon les dernières rumeurs du moment, l’Apple Store des Champs Elysées ouvrirait le 15 novembre (même le vigile gardant conscieusement les abords le dit !). Lors du Special Event de mardi (où Apple a dévoilé les nouveaux iPad Pro, MacBook Air et Mac mini), Angela Ahrendts avair simplement indiqué que une ouverture prochaine, en novembre.

Un de nos lecteurs, de passage à Paris, a fait un petit détour par la plus belle Avenue du monde afin de voir le futur Apple Store. Et le moins que l’on puisse dire est que sa « folle » façade détonne par rapport à la Maison Louis Vuitton.

Merci à NoaApple


En attendant l’ouverture, plein de photos de l’Apple Store des Champs-Élysées !



Promos : MacBook Pro 2018, Wi-Fi Mesh TP-Link Deco M9 à 299€, DJI Mavic Air à 619€

Par June, le

Voici une nouvelle sélection de produits technologiques profitant de promotions intéressantes. Au menu, le kit Wi-Fi Mesh TP-Link Deco M9 à moins 25%, le drone DJI Mavic Air à 618,82 euros, le chargeur sans fil inclinable Qi Elegiant à moins 55%, la batterie externe RAVPower 26 800 mAh à moins 15%, et le chargeur RAVpower 6 ports USB à moins 19%. De son côté, Darty continue de proposer certains modèles de MacBook Pro 13", MacBook Pro 15" 2018 avec une réduction allant jusqu'à 10%.

Promos : MacBook Pro 2018, Wi-Fi Mesh TP-Link Deco M9 à 299€, DJI Mavic Air à 619€


Le kit de 3 bornes Wi-Fi Mesh TP-Link Deco M9 à 299 euros au lieu de 399 euros

Le drone DJI Mavic Air à 618,82 euros au lieu de 935,28 euros avec le code GB-THAirRC

Le chargeur sans fil inclinable Elegiant à 18,49 euros au lieu de 40,99 euros

La batterie externe RAVPower 26 800 mAh 3 ports USB à 33,99 euros au lieu de 39,99 euros

Le chargeur 6 ports USB RAVPower 60W à 19,54 euros au lieu de 23,99 euros

Promos : MacBook Pro 2018, Wi-Fi Mesh TP-Link Deco M9 à 299€, DJI Mavic Air à 619€


Le MacBook Pro 15, i7 à 2,6 GHz, 16 Go de RAM, 1 To de SSD, 560X à 3401,99 euros au lieu de 3779,99 euros

Le MacBook pro 13 2018 i5 à 2,3 GHz, SSD 256, 8 Go de RAM à 1899,99 € au lieu de 1999,99 €

Le MacBook Pro 15 2018 i7 à 2,2 GHz, 256 Go SSD, 16 Go de RAM à 2659,99 euros au lieu de 2799,99 euros

Le MacBook Pro 13 2018 i à 2,6 GHz, SSD 512, 16 Go de RAM à 3134,99 € au lieu de 3299,99 €

Le MacBook Air 13 i5 à 1,8 GHz, 8 Go de RAM, 128 Go SSD à 999,99 euros au lieu de 1099,99 euros

Flickr veut concurrencer Adobe CC et rénove ses abonnements !

Par Laurence, le

Flickr vient de dévoiler de grands changements pour ses deux abonnements, le gratuit et le Pro (payant) à partir de janvier 2019. En avril dernier, SmugMug avait annoncé l'acquisition du site dédié aux photographes et s’était engagé à revitaliser la communauté mondiale des photographes. C’est tout d’abord une émancipation vis-à-vis de Yahoo! puisqu’il ne sera plus besoin de posséder un compter pour accéder aux services.

Mais, l’accent est particulièrement tourné vers les abonnements pro. Dans une opération marketing plutôt directe, le communiqué précise que le coût d’un abonnement est deux fois moins élevé que les options de stockage Apple, Google ou Amazon. Flickr Pro est disponible pour 49,99 $ par an, mais les abonnements souscrits avant le 30 novembre bénéficieront d’une réduction de 30% sur la première année. Flickr proposera également plus d’opérations de promotion avec différents partenaires tels qu’Adobe Creative Cloud.

Flickr veut concurrencer Adobe CC et rénove ses abonnements !


Les pros bénéficieront désormais d'un stockage illimité de photos et de vidéos, d'une navigation sans publicité, de statistiques avancées, d’une assistance produit de 1ère classe, d’une nouvelle option d’affichage de photo en 5K optimisant les images pour tout écran et d’une augmentation de la durée de lecture vidéo de trois à dix minutes.

On pourrait même dire que cette opération s’effectue au détriment des formules gratuites. En effet pour ces dernières, les paramètres de stockage sont modifiées, passant de 1To à 1000 photos, quelque soit la taille globale. Les accès gratuits avec plus de 1 000 photos téléchargées sur Flickr devront donc faire le nécessaire avant le mardi 8 janvier 2019 pour passer à la version Pro ou pour récupérer des photos dépassant la limite de 1 000. A défaut, tout ce qui dépasse sera effacé !

Source

Un bug de FaceTime de groupe sur iOS 12.1 permet d'accéder aux contacts via une manipulation

Par June, le

Cela devient presque une habitude pour le chercheur en sécurité Jose Rodriguez de débusquer les bug permettant de tromper la sécurité d'iOS.

De la même manière qu'il y a quelques semaines, c'est une suite de manipulations qui exploite un certain nombre de fonctions qu'Apple permet d’utiliser sans déverrouiller l’iPhone au préalable. Démontrée dans une vidéo, la manipulation débute par un appel à partir d'un autre téléphone, l'homme demande ensuite la transition vers un appel FaceTime et choisi ensuite d'ajouter une personne à la conversation.

En appuyant sur l'icône +, la liste de contacts de l'appareil s'affiche dans la fenêtre permettant d'ajouter un nouvel utilisateur. Pire, l'utilisation de 3D Touch sur chaque contact peut afficher plus de détails, notamment des adresses électroniques, des numéros de téléphone et d'autres informations. L'absence de 3D Touch semble immuniser le nouvel iPhone XR contre cette technique. Comme par le passé, Cupertino ne devrait pas tarder à faire le nécessaire pour empêcher ce type de manipulations.



Source

iPhone : Apple serait toujours 3eme derrière Samsung et Huawei

Par Laurence, le

Ce sera donc le dernier décompte officiel du nombre d’iPhone : 46,75 millions d'iPhones sont partis au trimestre précédent ! Et désormais il faudra compter sur les entreprises de statistiques pour avoir une idée approximative des volumes de ventes. Ainsi IDC affirme que les livraisons mondiales de smartphones ont chuté de 6% au troisième trimestre. Les fabriquants auraient vendu un total de 355,2 millions de smartphones au troisième trimestre de 2018.

Il s’agirait du quatrième trimestre consécutif de baisse sur le marché mondial des smartphones, ce qui soulève des questions quant à l’avenir. Mais IDC se veut confiant et maintient que le marché renouera avec la croissance en 2019, même s’il semble trop tôt pour préciser cette tendance.

iPhone : Apple serait toujours 3eme derrière Samsung et Huawei


La firme retient deux facteurs en jeu. Premièrement, Samsung, le plus grand fournisseur de smartphones en termes de part de marché, ne serait plus qu'à 20,3% en baisse de 13,4% par rapport au trimestre précédent. Deuxièmement, la Chine, qui est le plus grand marché de consommation de smartphones (environ un tiers des expéditions mondiales) est également en recul pour le sixième trimestre consécutif. Les données d'IDC montrent que les gagnantes en Chine sont des marques locales, Huawei et Xiaomi, dont les expéditions ont augmenté de 32,9% et de 21,2% respectivement.

Du côté de son concurrent Strategy Analytics, la donne est sensiblement la même avec une baisse de 8% pour la même période, avec 360 millions d'unités vendues (contre 393,1 millions précédemment). Pour eux, le marché mondial des smartphones est en recul depuis quatre trimestres consécutifs, marquant une certaine récession. Ainsi, l’industrie des smartphones peine à faire face à la baisse de financements des opérateurs, aux taux de remplacement plus longs [...] et au manque d’innovation excitante.

iPhone : Apple serait toujours 3eme derrière Samsung et Huawei


Strategy Analytics indique que la croissance de l'iPhone a été stable, se posant à la troisième place avec 13% de parts de marché dans le monde. Les iPhone XR, XS et XS Max seraient en forte demande, mais l'accent mis sans relâche par Apple sur les prix [aurait] limité la croissance globale en volume.

Samsung conserverait sa pôle position avec 20% de parts de marché (et 72,3 millions de smartphones dans le monde), devant Huawei avec 14% du marché (en hausse de 32% pour 51,8 millions d'unités), tandis que Xiaomi et OPPO atteignent des records, aux quatrième et cinquième places.

Source 1 et 2

Apple élague les catégories du Mac App Store

Par June, le

Apple fait le tri dans le nouveau Mac App Store, des 21 catégories disponibles il y a peu, seules 10 ont survécu à la coupe franche. Désormais il ne sera plus possible de chercher un programme directement au sein des genres finances, style de vie, sports, météo, médecine, voyages, éducation, référence, divertissement, forme et santé et actualités. A l'heure actuelle, seule la présentation change, les logiciels étant toujours classés selon les anciennes catégories au sein du Mac App Store. De son côté, la boutique iOS conserve, pour le moment, l'ensemble des 21 familles. [Via]

Une Tesla télécommandée à l’iPhone, ça vous tente pour Noël ?

Par Laurence, le

Elon Musk repart de plus belle avec une version avancée de sa technologie de stationnement automatique Summon. Cette dernière permettra aux propriétaires de contrôler leur voiture à distance via leur smartphone : la voiture arrivera à l'emplacement de votre téléphone et vous suivra comme un animal de compagnie si vous maintenez enfoncé le bouton adéquat sur l'application Tesla.

Cela signifie qu’une Tesla pourrait se garer toute seule mais aussi manœuvrer seule dans un parking, trouver un emplacement vide et lire des panneaux confirmant sa disponibilité. Lors de sa présentation, en janvier 2016, cette technologie de stationnement automatique était plutôt limitée, permettant seulement aux propriétaires de faire sortir une Tesla garée dans un garage ou d'un espace de stationnement. Il semblerait qu’aujourd’hui, le système soit nettement plus abouti.

Dernier point intéressant pour les clients de la marque, Summon fonctionnera sur toutes les voitures construites au cours des 2 dernières années, grâce à une simple mise à jour logicielle (matériel Pilote automatique V2 +). Et cerise sur le gâteau, Elon Musk évoque même une disponibilité sous le sapin, puisqu’elle devrait être prête dans environ six semaines.

Une Tesla télécommandée à l’iPhone, ça vous tente pour Noël ?


Source

Une version bêta de Spotify sur Apple Watch

Par June, le

Spotify : Musique et podcasts permet à ses utilisateurs possédant une Apple Watch de profiter de ses services via une version bêta de l'application iOS. Disponible dès aujourd'hui via TestFlight, il devient possible d'avoir les principales commandes au poignet, de consulter les titres récemment écoutés, ou encore de passer en mode lecture aléatoire. La lecture hors ligne ne semble pas encore implémentée. Aucune date de sortie pour une version finale n'a cependant été évoquée pour le moment. [Via]

Décompte des iPhone : l’épicier de Tim Cook ne ferait pas de ticket au détail !

Par Laurence, le

Hier soir, Apple annonçait qu’elle ne communiquerait plus les ventes détaillées de Mac, d'iPhone et d'iPad, indiquant seulement les revenus enregistrés. Pour la firme, cette décision vise uniquement à simplifier le processus de rédaction des rapports comptables. Cela n’aurait rien à voir avec la baisse du nombre d'unités au cours des derniers mois, sans impact sur les revenus que la hausse des prix a permis de maintenir (ce qu’aucun analyste ne croit).

Le nombre d'unités vendues chaque trimestre n'a pas été représentatif de la force sous-jacente de notre activité, a déclaré Luca Maestri. Notre gamme de produits toutes catégories confondues s'est élargie avec le temps, les unités de vente nous importent moins pour le moment que pour le passé (ahum...).

Lors des Q&A, les analystes ont tenté de revenir sur le sujet. Jim Suva (Citigroup) a été particulièrement insistant. Luca Maestri a déclaré que le chiffre d'affaires et le coût des ventes seraient communiqués, et que la croissance des ventes unitaires pourrait se retrouver dans la ligne comptable de l’iPhone (certes mais totalement noyée).

Décompte des iPhone : l’épicier de Tim Cook ne ferait pas de ticket au détail !


Tim Cook a opté pour la métaphore : lorsqu'un client d'épicerie arrive avec un panier à la caisse, le caissier ne demande pas combien d'articles se trouvent dans le panier. Seul compte le montant total. (Sauf que dans la vraie vie, le nombre d’articles et le détail du panier figurent sur le ticket...)

Therese Poletti (MarketWatch) est plus directe face à cet argument jugé dérisoire et une évolution vers moins de transparence. Parler des ventes n'est pas facile pour Apple, alors elle arrête. Qu'est-ce qui sera trop difficile à divulguer aux investisseurs la prochaine fois ? Nous le saurons quand Apple décidera d’arrêter .

Apple est une entreprise complexe avec de nombreuses pièces mobiles, a déclaré pour sa part Ivan Fienseth de Tigress. Je pense qu'ils doivent donner plus de transparence à leurs actionnaires et non pas moins. Pour Walter Piecyk de BTIG Research, cela cache quelque chose : En règle générale, les entreprises arrêtent de signaler des mesures dès qu'elles sont sur le point de tourner. Ce n’est pas une bonne décision pour Apple.

Et finalement le mot de la fin pourrait revenir à Jim Suva. Pour lui, cela pourrait signifier que les ventes d’iPhone vont vraiment diminuer d'une année sur l'autre, et c’est plus facile de parler des points positifs et de ne pas montrer les détails de ce qui ne va pas.

Décompte des iPhone : l’épicier de Tim Cook ne ferait pas de ticket au détail !


Source 1 et 2

L'étude Apple Heart n'a pas été utilisée pour obtenir l'autorisation de l'ECG par la FDA

Par June, le

L'étude Apple Heart menée par Cupertino avec l'aide de plus de 400 000 utilisateurs d'Apple Watch n'aurait pas été mise à profit pour obtenir l'approbation de la FDA.

Stanford, partenaire d'Apple, a révélé la portée de l'étude Apple Heart dans une annonce jeudi, affirmant que l'essai clinique était la plus grande étude de dépistage de la fibrillation atriale jamais réalisée. Un document détaillant l'étude et sa conception a été publié aujourd'hui dans l'American Heart Journal.

Apple affirme que, contrairement aux bruits de couloirs, cette étude était indépendante de la demande d'autorisation de l'ECG de l'Apple Watch Series 4 soumise à la Food and Drug Administration américaine, et qu'elle s'appliquait uniquement à la détection et la prévention de la fibrillation atriale. Lors du programme, si un individu présentait des signes inquiétants, il était immédiatement dirigé vers un professionnel, afin de passer un électrocardiogramme.

L'étude Apple Heart n'a pas été utilisée pour obtenir l'autorisation de l'ECG par la FDA


Source

Florence Foresti interdit les smartphones dans ses spectacles

Par Laurence, le

C’est la première artiste française à suivre ce mouvement initié aux USA. Florence Foresti justifie sa décision pour que son public vive une expérience unique sans mobile mais aussi pour éviter les enregistrements pirates. Une décision que pourrait adopter Orlando Bloom au vu de son dernier tollé avec une spectatrice et son iPad.

C’est le système américain Yondr qui a été choisi et qui sera déployé à l’entrée des salles. En pratique, il s’agit d’une pochette dans laquelle le téléphone est glissé. Celle-ci sera scellée automatiquement et il sera impossible d’utiliser le téléphone. En cas d’urgence, il faudra accéder aux postes de déverrouillage installés à la sortie de la salle. À la fin du spectacle, toutes les pochettes seront déverrouillées afin de pouvoir utiliser son téléphone normalement.

Et son show Épilogue -au Paradis Latin (du 5 novembre au 18 décembre) et au Zénith de paris (du 26 au 31 décembre) qui débuteront cette nouvelle pratique. Alors à ce stade, on peut se demander à quelle heure il faudra arriver au vu de la capacité de ces lieux...

Florence Foresti interdit les smartphones dans ses spectacles


Source

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos