Actualité

Samsung crée un fonds pour dédommager ses salariés victimes de maladies professionnelles

Par Laurence, le

C’est dans le domaine particulièrement délicat de la santé au travail que Samsung a officiellement présenté ses excuses. Cette démarche est toutefois très précautionneuse. En effet, si Kinam Kim, dirigeant de la division Device Solutions du Coréen, s’excuse au nom du groupe en évoquant la souffrance de collègues et de famille, il emploie des propos très mesurés.

Pour autant, il ne reconnaît pas explicitement la responsabilité de Samsung Electronics, mais axe son discours sur son incapacité, son impuissance à régler le problème plus tôt (ce qui pourrait être envisagé sous le seul angle financier). Il est en revanche plus clair lorsqu’il précise que Samsung Electronics n'a pas non plus totalement géré les risques potentiels pour la santé sur ses lignes de production.

Illustration : Samsung crée un fonds pour dédommager ses salariés victimes de maladies professionnelles


Plusieurs centaines de salariés auraient développé certaines pathologies graves après avoir travaillé dans les usines de production de semi-conducteurs et d’écrans (ceux des iPhone ?). Selon l’association "Sharps" (Supporters for the Health and Rights of People in the Semiconductor industry), si le nombre officiel de personnes touchées n'est pas connu, 319 victimes (dont 117 décédées) auraient été recensées depuis juin 2018.

Dans ces conditions, Samsung propose la création d’un fonds de dédommagement pour chaque ancien et actuel employé souffrant de maladies liées au travail si leur exposition à des produits chimiques nocifs est avérée, et ayant travaillé au moins une année pour l’entreprise depuis 1984 (ndlr : ce fonds fonctionnerait de manière semblable à celui qui existe en France pour les victimes de l’amiante (Fiva)). Chaque personne concernée pourrait alors toucher environ 130 000 dollars.

L’implication d’Apple n’est pas du tout précisée, et avec elle, un éventuel partage de responsabilité. Le thème de la santé des salariés est toutefois abordé indirectement dans les liens entre la firme et ses sous-traitants et figure dans son rapport annuel.

Source [Via]

Antidote 10 : 120 nouveautés pour le correcteur et les dictionnaires de Druide

Par June, le

L'éditeur canadien Druide célèbre ses 25 ans d'activité en offrant 120 nouveautés à sa très pratique suite de correcteurs et de dictionnaires Antidote.

Les dictionnaires anglais et français s'unissent et offrent la traduction de 2,5 millions de mots et expressions. Les utilisateurs peuvent profiter d’un nouveau service optionnelappelé Accès Tout Antidote-gratuit la première année, les tarifs d'abonnements seront dévoilés en 2019- qui permet notamment de synchroniser leurs dictionnaires personnels entre plusieurs appareils, et d'accéder aux services d'Antidote sur le web.

Illustration : Antidote 10 : 120 nouveautés pour le correcteur et les dictionnaires de Druide


Du côté de la correction, deux nouveaux filtres font leur apparition, le filtre d'inclusivité signale les éléments du texte qui contribuent à une représentation équitable des femmes et des hommes, ainsi qu'un filtre de lisibilité qui notera la fluidité du texte entre 0 et 100, et vous aidera à améliorer ce score.
Les efficaces plugins pour Mail, Safari, Outlook, et bien d'autres applications sont également de la partie.

Druide a implémenté près de mille nouveaux mots et expressions, ainsi que 10 000 synonymes et 28 cooccurrences. La licence d'Antidote 10 est disponible pour Windows, Mac et Linux au tarif de 110,91 euros sur Amazon, contre 119 euros sur le site officiel de Druide. La mise à niveau pour les possesseurs d'Antidote 9 s'échange contre 49 euros, 79 euros pour disposer des deux langues. Chaque module peut s'acquérir séparément contre 59 euros.

Commander la suite Antidote 10 de Druide à 110,91 euros sur Amazon



Druide

Refurb : MacBook Pro 13" bicœur dès 1269€, quadricœur 2018 dès 1699€

Par June, le

La boutique de produits reconditionnés d'Apple compte désormais de nombreux modèles de MacBook Pro 2018, dont des modèles 13 pouces avec un CPU quadricœur dès 1699 euros. Le Refurb propose également une alternative intéressante au nouveau MacBook Air avec le MacBook Pro 13" bicœur de 2017 dès 1269€.

Illustration : Refurb : MacBook Pro 13" bicœur dès 1269€, quadricœur 2018 dès 1699€


Les Mac

• MacBook Air 13,3" dès 929€
• MacBook dès 1269€
• MacBook Pro 13,3" dès 1269€
• MacBook Pro 15,4" dès 1909€
• iMac 21,5" dès 2119€
• Mac Pro dès 2889€

Les iPad

• iPad Air 2 dès 471€
• iPad mini 2 dès 318€
• iPad mini 4 dès 389€
• iPad 5 dès 471€
• iPad Pro 9,7" dès 528€
• iPad Pro 10,5" dès 758€

Les iPod

• iPod touch 32 Go dès 199€
• iPod touch 64 Go dès 259€
• iPod touch 128 Go dès 319€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre nouvelle app Refurb Store !




Enfin, ayez le réflexe de passer par votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuits à Mac4Ever !

IBM rejoint Apple dans la défense de la vie privée et de la confidentialité

Par Laurence, le

Ginni Rometty, CEO d’IBM, vient de rejoindre un groupe de dirigeants de la Silicon Valley défenseur de la confidentialité des données. Plus précisément, ce dernier s’oppose aux méthodes employées par certaines plateformes Web, comme Google ou Facebook, au sujet de la récupération et du traitement d’informations personnelles. Ce lobby compte d’ailleurs parmi ses membres, un certain Tim Cook.

Et, on sait le CEO d’Apple, fervent défenseur de la vie privée et de la confidentialité des données. Lors de son intervention à Bruxelles, il n’avait pas été franchement tendre avec Facebook (et aussi Google), en insistant notamment sur les préoccupations du public en matière de collecte, de surveillance et de manipulation de données (soit les principes directeurs du RGPD).

Illustration : IBM rejoint Apple dans la défense de la vie privée et de la confidentialité


Tim Cook ne cesse de rappeler qu’Apple soutient un projet de loi sur la protection de la vie privée de portée générale. Ce dernier reposerait sur quatre corollaires : un ordre public des données (protection minimale), la connaissance et le consentement des intéressés, un droit d’accès et des garanties de sécurité.

Plus largement, cette prise de position intervient dans un contexte particulièrement sensible, une crise de confiance entre utilisateurs et sociétés tech qui ne fait pas vraiment bonne presse et un besoin de se démarquer de certaines firmes. Ainsi, Facebook et Google font l’objet d’un examen minutieux de la part des législateurs américains et européens pour violation de la vie privée et ingérence électorale sur leurs plateformes.

Source

Apple travaille sur des effets sonores pour Animoji

Par June, le

Cupertino planche sur les moyens de déclencher des effets sonores appropriés en fonction d'expressions spécifiques, via la fonction Animoji. Ainsi, les sourcils froncés mais également certains mots pourront entrainer des effets spécifiques, par exemple un utilisateur avec l'Animoji chien pourra lancer l'enregistrement d'un aboiement rien qu'en prononçant le mot. L'enregistrement vocal dans son intégralité pourrait être remplacé par une voix de synthèse dans certains cas, afin de mieux coller au personnage incarné. [Via]

Insolite : l’affrontement entre Apple Music et Spotify aurait des faux airs de Guerre des étoiles

Par Laurence, le

C’est un petit montage rigolo (ici) que Mashable vient de publier pour résumer l’affrontement de deux plateformes de streaming musical. Ce dernier reprend le thème de Star Wars (on ne saura pas qui représente le côté obscur de la Force), en reprenant les éléments clefs de 2018 : le nombre d'utilisateurs d'Apple Music et de Spotify, le rachat de Shazam, les relations d'Apple avec iHeart Media

Et pour finir les slides, quelques petites questions - style QCM- pour vérifier vos connaissances en la matière et voir si vous avez bien suivi la formation en accéléré ! Enfin, il reste à savoir qui des deux emportera le cœur (les oreilles) des utilisateurs !

Illustration : Insolite : l’affrontement entre Apple Music et Spotify aurait des faux airs de Guerre des étoiles


Source

Concours : téléchargez gratuitement un programme de sauvegarde de DVD sur Mac !

Par Didier, le

Ce n'est pas la première fois que l'on évoque MacX DVD Ripper Pro et pour cause : il s'agit -à notre connaissance- du programme le plus efficace du moment pour ripper ses films.

Grâce à la technologie unique d'accélération matérielle de niveau 3, MacX DVD Ripper Pro effectue des tâches d'encodage et de décodage en utilisant les GPU Intel QSV / Nvidia / AMD plutôt que sur le processeur. Par conséquent, l'ensemble du processus d'extraction de DVD est accéléré de manière substantielle, sans sacrifier la qualité vidéo et audio, mais allège considérablement la charge de traitement du processeur. L'éditeur promet que l'encodage en H.264 est jusqu'à 5 fois plus rapide que la version précédente : on atteint les 320 FPS durant un encodage DVD vers H.264, soit une durée totale de 13 minutes contre plus d'une heure auparavant.

Illustration : Concours : téléchargez gratuitement un programme de sauvegarde de DVD sur Mac !


Dans la dernière version (6.1.1), elle permet de contourner l'ensemble des protections du marché (Disney X-project DRM, CSS, Sony ARccOS) et elle prend en charge la plupart des formats courants : MP4, H.264, AVI, MKV, MTS, MOV, MP3, AAC... et prend même en charge le nouveau codec H.265 / HEVC. En mode de sauvegarde sur DVD, le moteur haute qualité active automatiquement son noyau de démultiplexage / remuxage pour copier le contenu du DVD, y compris les pistes vidéo / audio, les sous-titres sans réencodage. Par conséquent, la vidéo produite offre 98% de la qualité de la source du DVD original.

Durant la période des fêtes, Digiarty offre une licence de MacX DVD Ripper Pro (valeur $67.95) 500 copies sont offertes chaque jour !

Notez enfin que l'éditeur offre un rabais de 55% sur le programme complet (avec mises à jour gratuites) durant la période de concours, soit $29.95 au lieu de $67.95.

Record de ventes via les smartphones aux US durant le Black Friday

Par June, le

Selon Adobe Analytics, les utilisateurs de smartphones représentaient ce vendredi 60% du trafic des boutiques en ligne et 43% des ventes, soit une nette augmentation par rapport à l'année précédente.

Les améliorations apportées aux achats mobiles permettent aux consommateurs d’acquérir les objets désirés lors de leurs déplacements, et souvent beaucoup plus rapidement que lorsqu’ils allument un ordinateur portable, ou de bureau. Les détaillants ont proposé de meilleures expériences mobiles pour les consommateurs et transformé ainsi près de 10% de visiteurs en smartphones en acheteurs, à l'occasion du Black Friday 2018.

Les services de paiement comme Apple Pay et Google Pay auraient également joué un rôle dans le choix des appareils utilisés au moment de l'achat. Selon Lindsey Thornton de Shopify nous allons continuer à assister à la montée en puissance de la téléphonie mobile à mesure que les utilisateurs se sentent plus à l'aise avec les achats via ces appareils.

Illustration : Record de ventes via les smartphones aux US durant le Black Friday


Source

L'AMF ne peut rien faire contre la vente de Bitcoins au tabac du coin

Par Laurence, le

Même si la nouvelle avait des faux airs d'infox, les buralistes pourront bel et bien vendre de la cryptomonnaie. A partir du 1er janvier 2019, des coupons de 50, 100 ou 250 euros seront disponibles dans trois mille bureaux de tabac. Les organismes chargés de la régulation des marchés financiers appellent les utilisateurs à faire preuve de prudence.

En effet, cette commercialisation -qui est tout à fait possible- va s'effectuer sans cadre réglementaire. Dans la mesure où le bitcoin ne constitue pas légalement un actif financier, ils ne peuvent pas intervenir. Rappelons que la Banque de France n'a pas avalisé cette démarche. Elle indique en effet qu’il s’agit de produits purement spéculatifs et non des devises. Ceux qui investissent dans des bitcoins ou d’autres crypto-actifs le font à leurs propres risques. On a toujours mis en garde contre le bitcoin, une cryptomonnaie sur laquelle on ne peut rien garantir. Alors on ne va pas encourager les gens à l’utiliser.

Communiqué de presse de l’AMF, l’ACPR et la Banque de France
Publié le 26 novembre 2018

À la suite des annonces portant sur le projet formé par la société utilisant la dénomination KEPLERK de proposer un service d’achat/vente de bitcoins contre espèces avec le projet d’associer les buralistes à la commercialisation de ce service, l’Autorité des marchés financiers, la Banque de France et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution rappellent les risques associés à un investissement sur ces actifs spéculatifs, peu adaptés aux profils d’investisseurs particuliers non avertis. L’AMF, la Banque de France et l’ACPR rappellent que l’achat/vente et l’investissement en Bitcoins s’effectuent à ce jour en dehors de tout marché réglementé.

Le Bitcoin est l’un des actifs, parfois qualifiés à tort de "monnaies" virtuelles ou "crypto-monnaies", qui existent actuellement dans le monde.

Il s’échange en ligne et n’est matérialisé par aucune pièce ou billet. Il ne bénéficie pas d’un cours légal contrairement aux monnaies émises par les banques centrales. Sa très grande volatilité est avérée et il existe également des risques de piratage des portefeuilles de bitcoins. Sa diffusion par une société anonyme, PAYSAFEBIT SASU au capital de 50000 euros, utilisant la dénomination commerciale KEPLERK, qui ne dispose d’aucune autorisation ni agrément par une autorité française ou étrangère, n’est pas de nature à fournir une quelconque garantie à la clientèle. La dénomination commerciale KEPLERK ne doit en outre pas porter à confusion avec des sociétés agréées en France telles que Kepler Cheuvreux ou Kepler capital markets qui n’ont aucun lien avec cette activité.


Illustration : L'AMF ne peut rien faire contre la vente de Bitcoins au tabac du coin


Source

Amazon rend disponible ses cours d'apprentissage automatique

Par June, le

Sur son blog, Amazon annonce la mise à disposition des cours d'apprentissage automatique utilisés pour former ses propres ingénieurs.

Les développeurs du monde entier pourront consulter librement ces documents via la plateforme AWS. Nous utilisons l’apprentissage automatique sur Amazon depuis plus de 20 ans. Avec des milliers d’ingénieurs concentrés sur l’apprentissage automatique dans l’ensemble de la société, il existe très peu de pages de vente au détail, de produits, de technologies d’exécution, de magasins Amazon qui n’ont pas été améliorés grâce à l’apprentissage automatique d’une manière ou d’une autre.

Grâce à des services tels qu'Amazon SageMaker, Amazon Rekognition, Amazon Comprehend, Amazon Transcribe, Amazon Polly, Amazon Translate et Amazon Lex, des dizaines de milliers de développeurs sont déjà sur le point de créer des applications plus intelligentes grâce à l'apprentissage automatique. Plus de 45 heures de cours sont en libre service dès aujourd'hui, les vidéos sont regroupées en quatre groupes, développeurs, scientifiques de données, ingénieurs de plates-formes de données et professionnels de l'entreprise.



Vers le blog d'Amazon

Les consommateurs européens contestent la fonction de géolocalisation de Google

Par Laurence, le

Plusieurs groupes de défense des consommateurs de sept états membres (Pays-Bas, en Pologne, République tchèque, Grèce, Norvège, Slovénie et Suède) viennent de demander à l'UE de prendre des mesures contre Google. Ils estiment que la fonction de géolocalisation ne respecte pas le RGPD.

Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), chargé par les associations en question, estime que la firme américaine pousse -indirectement ou pas- ses utilisateurs à activer des fonctions lui permettant de connaître tous leurs déplacements physiques et leur navigation en ligne. Pour elles, il s'agit d'une violation manifeste de leur vie privée.

Illustration : Les consommateurs européens contestent la fonction de géolocalisation de Google


Le BEUC considère ces pratiques comme déloyales, estimant qu'elles laissent les consommateurs dans le flou concernant l’utilisation de leurs données personnelles. [Elles] ne respectent pas le RGPD (...) car les utilisateurs ne donnent pas librement leur consentement pour ce type d'utilisation.

Google conteste cette interprétation de ses services. Il déclare que le suivi n'est pas actif par défaut, qu'il doit être autorisé par les utilisateurs et que ces derniers peuvent le modifier à tout moment. Pour la firme, c'est finalement en pleine connaissance de cause que les utilisateurs cliquent sur le bouton accepter. Toutefois, elle admet travailler en permanence sur les moyens d’améliorer leurs contrôles, et qu'elle lira attentivement ce rapport afin de voir s’il y a des choses à prendre en compte.

Source

Les pirates jouent déjà à Super Smash Bros Ultimate

Par June, le

Fait assez rare dans l'histoire de la firme de Kyoto, le titre qui devrait battre des records pour les fêtes de fin d'année, Super Smash Bros Ultimate sur Switch a déjà été piraté, deux semaines avant sa publication officielle.

Nintendo, qui contrôle au plus près sa communication sur le jeu et avait pris soin de diffuser les informations au compte-gouttes, va devoir mener une enquête pour comprendre comment un telle fuite a pu être possible, garantissant une ambiance chaleureuse dans les bureaux pour les fêtes.

Comble du malheur pour le constructeur, des vidéos de gameplay de Super Smash Bros Ultimate font leur apparition sur le web. La commercialisation de ce titre très important pour Nintendo est prévue pour le 7 décembre prochain, exclusivement sur la Switch.

Commander la console Nintendo Switch à 334 euros
Précommander le jeu SuperSmash Bros Ultimate sur Switch à 69,99 euros


Illustration : Les pirates jouent déjà à Super Smash Bros Ultimate


Source

Les militaires français vont avoir des hoverboards volants

Par Laurence, le

A l'occasion du Forum Innovation Défense, qui se tenait ce weekend à Paris (à la Cité de la Mode et du Design), l'Armée française a présenté 160 innovations majeures, qu'elle entend adopter dans les prochaines années. Il s'agit d'une première, puisque les militaires sont plutôt discrets sur ce genre de travaux.

Parmi les innovations tenant presque de la science fiction (il y a des jambes bioniques), le grand public a pu découvrir un modèle d'hoverboard volant, via une petite démo sur la Seine. Il faut dire que cette dernière a fait son petit effet, impressionnant au passage Mounir Mahjoubi.

Le FlyBoard Air de l'inventeur marseillais Francky Zapata permet d'évoluer dans l'air à une dizaine de mètres du sol, ce qui lui permettrait d'accéder plus facilement à certaines zones en cas de sinistres ou de catastrophes naturelles. Pour la petite histoire, l'objet a été interdit de vol en France en 2017 et a du se délocaliser aux USA pour achever son projet avec au final une subvention d'un 1,3 millions d'euros pour développer ce dernier.

Illustration : Les militaires français vont avoir des hoverboards volants


Source

Promos : MacBook Pro 2018, kit Arlo à 139,99€, chargeur sans fil Anker 7,5W à 34,99€

Par June, le

Voici une nouvelle sélection de produits technologiques profitant de promotions intéressantes. Au menu, des kit de caméras de sécurité Arlo dès 139,99 euros, De nombreux produits Anker comme la station de charge sans fil 7.5W avec chargeur 10W à 34,99 euros, le chargeur USB-C/USB A 30W à 25,19 euros, la batterie externe USB-C 13 000 mAh à 23,05 euros, le Hub USB-C iHaper 7-en-1 à 12,99 euros, l'imprimante 3D Creality3D à 150,32 euros et le robot aspirateur Xiaomi Mi Robot à 231,27 euros. De son côté, Darty continue de proposer certains modèles de MacBook Pro 13", MacBook Pro 15" 2018 avec une réduction sur de nombreux produits allant jusqu'à 10%.

Illustration : Promos : MacBook Pro 2018, kit Arlo à 139,99€, chargeur sans fil Anker 7,5W à 34,99€


Le kit Arlo base + une caméra à 139,99 euros au lieu de 239,99 euros
Le kit Arlo base + deux caméras à 219,99 euros au lieu de 369,99 euros
La caméra supplémentaire Arlo à 89,99 euros au lieu de 189,90 euros


Illustration : Promos : MacBook Pro 2018, kit Arlo à 139,99€, chargeur sans fil Anker 7,5W à 34,99€


Le chargeur Qi (avec alimentation) Anker compatible 7,5W pour iPhone à 34,99 euros au lieu de 49,99 euros
Le chargeur USB-C 30W Anker 1 Port USB-C et 1 Port USB A à 25,19 euros au lieu de 29,99 euros
Le chargeur sans fil Anker à 19,79 euros au lieu de 35,99 euros
Le câble Lightning Anker de 3 mètres certifié MFi à 11,19 euros au lieu de 19,99 euros
La batterie USB-C Anker 13 000 mAh à 23,05 euros au lieu de 79,99 euros


Illustration : Promos : MacBook Pro 2018, kit Arlo à 139,99€, chargeur sans fil Anker 7,5W à 34,99€


Le Hub USB-C iHaper 7-en-1 HDMI 4K à 12,99 euros au lieu de 36,99 euros

Illustration : Promos : MacBook Pro 2018, kit Arlo à 139,99€, chargeur sans fil Anker 7,5W à 34,99€


L'imprimante 3D Creality3D à 150,32 euros
L'aspirateur robot Xiaomi Mi Robot à 231,27 euros


Illustration : Promos : MacBook Pro 2018, kit Arlo à 139,99€, chargeur sans fil Anker 7,5W à 34,99€

Le MacBook Pro 15, i7 à 2,6 GHz, 16 Go de RAM, 1 To de SSD, 560X à 3401,99 euros au lieu de 3779,99 euros
Le MacBook pro 13 2018 i5 à 2,3 GHz, SSD 256, 8 Go de RAM à 1899,99 € au lieu de 1999,99 €
Le MacBook Pro 15 2018 i7 à 2,2 GHz, 256 Go SSD, 16 Go de RAM à 2659,99 euros au lieu de 2799,99 euros
Le MacBook Pro 13 2018 i à 2,6 GHz, SSD 512, 16 Go de RAM à 3134,99 € au lieu de 3299,99 €
Le MacBook Air 13 i5 à 1,8 GHz, 8 Go de RAM, 128 Go SSD à 999,99 euros au lieu de 1099,99 euros

Apple Pay demain en Belgique chez BNP Paribas Fortis

Par Didier, le

Nous vous le révélions en exclusivité il y a quelques jours, l'Echo confirme aujourd'hui l'arrivée d'Apple Pay en Belgique mercredi. Pour l'heure, le service serait cantonné à la banque BNP Paribas Fortis. Comme en Suisse, le nombre de partenaires semble donc plutôt limité, mais au moins une grande banque nationale a répondu présent. D'ici quelques mois, les autres établissements bancaires présents en Belgique devraient suivre le mouvement. précise notre confrère, sans toutefois fournir plus de détails. [Merci Essaddiki]

iPhone : Apple envisagerait une 2ème baisse des commandes auprès de ses fournisseurs

Par Laurence, le

Début novembre, Apple a déjà demandé à deux de ses plus importants fournisseurs, Foxconn et Pegatron, de ne pas créer de lignes de production supplémentaires dédiées à l'iPhone XR. Cette baisse des commandes et des ventes d'iPhone avait engendré une chute vertigineuse de l’action, entrainant avec elle de nombreux fournisseurs. La firme californienne a ainsi perdu presque 300 milliards de dollars depuis une dizaine jours, descendant presque sous les 800 milliards de capitalisation boursière.

Selon Digitimes, cette situation ne risque pas de s'arranger. En effet, Apple aurait imposé une deuxième vague de réduction des commandes suite aux ventes plus faibles que prévu de ses nouveaux iPhone. De nombreux autres partenaires de la chaîne d'approvisionnement taïwanaise commencent d’ailleurs à en ressentir les effets dès novembre. Ainsi, Largan Precision, fournisseur de lentilles d'appareils photo, a déjà estimé ses revenus de novembre en baisse par rapport à octobre. Career Technology, un fournisseur de circuits imprimés souples, a récemment licencié 110 salariés pour faire face aux réductions de commandes passées par Apple.

Illustration : iPhone : Apple envisagerait une 2ème baisse des commandes auprès de ses fournisseurs


De son côté le partenaire privilégié d’Apple, Foxconn, dévoilait la semaine dernière, une réduction nécessaire de 2,9 milliards de dollars de ses dépenses pour 2019. Il expliquait cette coupe drastique car il doit faire face à une année très difficile et concurrentielle.

Afin de tenter de rassurer les investisseurs, la société avait précisé que cette coupe viserait principalement les unités commerciales et administratives qui n’ont pas atteint leurs objectifs financiers et les investissements externes à faible rentabilité. Les budgets R&D et le développement de nouveaux produits ne seraient pas modifiés. Allant plus loin, la société a même affirmé qu’elle continuerait à allouer davantage de ressources sur ce dernier département. Malheureusement, hier soir, on apprenait que Donald Trump envisageait de placer une taxe de 10% sur les iPhone et les MacBook importés depuis la Chine, ce qui ne devrait pas vraiment arranger la situation.

Source 1 et 2

Le coffre-fort digital oneSafe en promo à 1,09€ sur iOS et 9,99€ sur macOS

Par June, le

L'éditeur Lunabee propose de belles réductions sur trois de ses applications de la gamme oneSafe, permettant de sécuriser vos mots de passe et autres données sensibles.



Ainsi, oneSafe+ password manager sur iOS passe de 4,49 euros à oneSafe+ password manager. Pour ce tarif, vous disposerez d'un coffre fort numérique afin d'y placer vos mots de passe, documents, données de cartes de crédits, ou informations confidentielles. L'application est compatible avec Face ID, Touch ID et 3D Touch et utilise l'algorithme de chiffrement AES-256 pour garantir la sécurité de vos données. Le logiciel est d'ores et déjà disponible sur l'App Store iOS et nécessite 226,6 Mo d'espace de stockage libre et un iPhone/iPad/iPod touch sous iOS 9.3 minimum. la version pour macOS de oneSafe s'échange contre oneSafe au lieu de 21,99 euros.




Lunabee propose également une remise sur oneSafe Pix 4, son application garantissant la confidentialité de vos photos et vidéos, qui passe de 3,49 euros à oneSafe Pix 4. Le soft est disponible sur le Store idoine, et nécessite 168,8 Mo d'espace de stockage libre, sur un iPhone/iPad/iPod touch sous iOS 9.3 minimum.



Vers le site officiel de oneSafe

Vol de données en Europe : Uber condamné à verser plus d'un million d'euros

Par Laurence, le

Parmi les nombreuses activités dans le collimateur de l'Europe, Uber Technologies dispose d'une place de choix. La firme de VTC vient d'être condamnée aujourd'hui pour n’avoir pas suffisamment protégé les informations personnelles de ses clients lors d’un vol massif de données en 2016.

Cette décision concerne tout particulièrement la Grande-Bretagne et les Pays-Bas. Ainsi, l’Information Commissioner’s Office a décidé d'une amende de 385 000 livres (434 341 euros) ce qui constitue le maximum qu'elle puisse fixer, tandis que son homologue néerlandais, l’Autoriteit Persoonsgegevens (AP) annonçait une sanction de 600 000 euros.

Rappelons que le piratage en question concernait des noms, des numéros de téléphone et de permis de conduire et des adresses électroniques et qu'il avait affecté environ 57 millions de comptes du groupe à travers le monde. Depuis 2016, les sanctions commencent à tomber. Fin septembre, la firme a dévoilé qu'elle allait verser 131 millions d’euros, dans le cadre d'un accord amiable avec les 50 États américains, dans le dossier lié à la dissimulation de ces faits pendant un an.

Illustration : Vol de données en Europe : Uber condamné à verser plus d'un million d'euros


Source

Abvent dévoile Artlantis 2019 (insertion dans le site et gazon 3D)

Par Ergo, le

Abvent vient de dévoiler la version 2019 de son logiciel d’imagerie Artlantis, destiné aux architectes, architectes d’intérieur et paysagistes. Avec cette nouvelle version, à part le fait de réunir en une seule application les deux déclinaisons Render et Studio, ce sont cinq nouveautés principales qui sont mises en avant. Tout d’abord l’outil d’insertion dans le site (pour le volet paysager des Permis de Construire), a été entièrement revu avec un menu dédié. Pour cela il a été entièrement repensée pour une utilisation plus simple et fluide. Il est désormais séquencé pas à pas sur des réglages de reconnaissance de l’espace, qui sont immédiatement affichés dans une fenêtre de prévisualisation.

On découvre (enfin !) une option pour semer de l’herbe 3D grâce à un tout nouveau shader permettant de générer un gazon plus réaliste. Au passage, Artlantis 2019 apporte une meilleure gestion de la végétation. Ce nouvel outil permet de positionner par zone différents végétaux, soit à l’unité par le classique glisser-déposer ou en série par zone en multi-sélection. Abvent a également étoffer son catalogue média intégrant de nombreux personnages et véhicules ainsi que de nombreuses essences d’arbres.

Illustration : Abvent dévoile Artlantis 2019 (insertion dans le site et gazon 3D)


Enfin, Abvent dévoile une option attendue : l’exposition automatique. Cette dernière permet de régler automatiquement l’exposition d’une image et ainsi s’adapter à la quantité de lumière diffusée dans la scène. Le procédé permet donc d’éviter la sous-exposition ou sur-exposition d’un rendu, et ce quelle que soit la puissance des sources lumineuses. Cette nouvelle version est bien évidemment toujours compatible avec Twinlinker, qui permet de créer et partager ses projets en visites virtuelles directement dans un navigateur.

Artlantis 2019 est disponible sur le site de l’éditeur à 650,00€HT (150,00€HT pour une mise à jour depuis la version 7 et 325,00€HT depuis une version précédente). Enfin, une version d’évaluation permet de se faire une idée des avancées disponibles.

Artlantis 2019 chez Abvent

Le Cam Link 4K d'Elgato transforme les appareils photo et caméras en webcams de luxe

Par June, le

Elgato annonce le lancement du Cam Link 4K, un pratique dispositif transformant votre appareil reflex et vos caméras en une luxueuse webcam.

Les créateurs de contenus ont besoin la plupart du temps de matériel aux performances supérieures aux webcams intégrées aux machines actuelles. La solution d'Elgato permet d'utiliser les équipements vidéo en votre possession directement en les branchant sur l'ordinateur. Le constructeur dresse une liste des appareils compatibles sur son site officiel, avec de nombreuses références des catalogues de Nikon, Canon, Sony , Panasonic et GoPro.

En connectant le port HDMI d’une caméra compatible au port USB 3.0 d’un ordinateur, le Cam Link 4K capture une vidéo avec une latence ultra faible en 4K 30 images par seconde, ou 1080p à 60 images par seconde Le Cam Link 4K prend également en charge un grand nombre d’applications de diffusion, de vidéoconférence et de création de contenus, telles qu’OBS Studio, Discord et Skype. Le Cam Link 4K est d'ores et déjà disponible contre 129,95 euros.

Commander le Cam Link 4K d'Elgato à 129,95 euros



Vers le site officiel d'Elgato

Le Sénat français veut aussi entendre Mark Zuckerberg (mais en vain)

Par Laurence, le

Après le Royaume-Uni, Canada, Brésil, Australie et d'autres, c'est au tour de la France et de la Belgique. de vouloir entendre le CEO de Facebook. Hier, la Commission culture, éducation et communication du Sénat avait fait savoir qu'elle rejoindrait la grande commission internationale. Cette dernière réclame de longue date, une audition de ce dernier sur les infox et l'affaire Cambridge Analytica.

Ce sont maintenant des parlements de dix pays différents (via des représentants) qui se sont réunis aujourd'hui pour discuter de la question. La France est d'ailleurs représentée par la sénatrice Catherine Morin-Desailly, présidente de la commission culture au Sénat.

En s’associant à cette commission internationale exceptionnelle, la Commission rappelle ainsi son attachement à la défense des données personnelles et à la responsabilisation des plates-formes dans la lutte contre la manipulation des opinions. Mais point de Mark Zuckerberg cet après midi, puisqu'il a d'ores et déjà annoncé un énième empêchement, et envoyant Richard Allan, l’un des responsables de la politique publique de Facebook.

Illustration : Le Sénat français veut aussi entendre Mark Zuckerberg (mais en vain)


CP du Sénat publié le 26 novembre 2018

Le scandale de "Cambridge Analytica" et de la récupération par cette société des données de millions d’internautes a mis en relief les failles du dispositif de protection des données de Facebook. La responsabilité de cette société a également été pointée du doigt dans la manipulation de l’information, notamment au moment de la campagne présidentielle américaine.

Le fondateur et président-directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, a été auditionné par le Congrès américain et le Parlement européen sur ces sujets. Depuis, d’autres parlements nationaux ont émis le souhait de l’entendre. Celui-ci a décliné les invitations, arguant du fait qu’il ne pouvait se rendre devant chaque parlement.

Une "grande commission internationale" a donc été créée, rassemblant des parlementaires de sept États, afin d’obliger Mark Zuckerberg à venir répondre aux questions devant les représentations nationales.

La commission de la culture, de l’éducation et de la communication a décidé de s’associer à cette initiative et rappelle ainsi son attachement à la défense des données personnelles et à la responsabilisation des plateformes dans la lutte contre la manipulation des opinions.

Catherine Morin-Desailly, présidente de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication (UC - Seine-Maritime) : "les fake news sont une menace pour la démocratie. Il est donc légitime que Facebook rende compte aux représentants du peuple".


Source 1 et 2

Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé

Par June, le

Autrefois associée à la marque Netgear, la gamme Arlo est désormais une entité à part entière. Le catalogue de solutions de sécurité est actuellement chapeauté par les Arlo Pro 2, des caméras Wi-Fi sur batteries, pour l'intérieur comme l'extérieur (elles sont certifiées IP65), capables de capturer des vidéos en Full HD, avec des applications iOS et tvOS soignées.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Une base matérielle peaufinée



Le kit Arlo Pro 2 est livré dans une boite pourvue d'une lucarne permettant de voir les caméras avant l'achat, sans devoir déballer l'appareil. Elle contient, la base et son alimentation, une ou plusieurs caméras selon le kit avec autant de batteries, un chargeur USB et son câble USB/micro USB, deux supports avec un dôme aimanté, un câble Ethernet, la documentation, ainsi qu'un autocollant prévenant que votre domicile est équipé de caméras de sécurité. Il faudra d'ailleurs penser à prévenir les autorités si vous filmez un espace public.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


L'appareil utilise du plastique blanc à tous les étages, mais la finition est exemplaire et ne fait pas du tout bas de gamme, comme de nombreuses caméras, certes bien moins chères. Mettre les batteries en place est un jeu d'enfant, et la conception intelligente des caméras permettra de les placer facilement, que ce soit sur le support fourni, ou juste posées sur la base dotée d'un pratique patin en caoutchouc, de la même teinte que le plastique.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Le design général plutôt réussi de la base et des caméras ne change que très peu par rapport aux Arlo Pro premières du nom. Le kit devrait pouvoir intégrer les appartements des propriétaires sans gâcher outre mesure les efforts de présentation. Seule la base, comprenant la sirène de 100 dB de l'alarme, devra être reliée en Ethernet à votre box, ainsi qu'à la prise d'alimentation.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Les batteries à insérer dans les caméras affichent 2440 mAh et sont capables, selon le constructeur d'offrir une autonomie allant de 4 mois à un an, en fonction de l'utilisation, et du nombre de fois où les caméras se seront déclenchées. Notre utilisation, plutôt intense, au cours de ce test n'ayant entamé les batteries que de quelques pourcents, ces chiffres semblent vraisemblables.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Les supports aimantés en demi-sphère couplés aux encoches concaves au dos des caméras permettent de trouver l'angle parfait sans effort, avec une fixation assez ferme pour que l'appareil ne bouge pas, y compris dans les pires conditions météorologiques. Pour les cas particuliers, le constructeur commercialise des supports adéquats, comme des trépieds, ou encore des kits pour fixer les caméras au plafond.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Du côté technique, les caméras filment en 1080p et communiquent avec la base sur un canal dédié et optimisé, permettant de déplacer vos caméras dans un rayon de 100 mètres (minoré par les éventuels obstacles) autour de la base, sans craindre de déconnexion. Dans notre cas, les caméras fonctionnaient encore à l'autre bout de la rue, à plus de 60 mètres de la base. Les deux ports USB pourront accueillir des clé USB, ou des disques durs, afin de conserver une trace en local des enregistrements.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


La vision nocturne est assurée par des LEDs infrarouges efficaces, qui permettent facilement de reconnaitre un visage, même dans une intense pénombre. Les caméras disposent chacune de micro et de haut-parleur, afin de pouvoir entendre ce qu'enregistre l'appareil, et de répondre à un éventuel interlocuteur. La détection de mouvement est efficace jusqu'à 7 mètres de distance.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Une installation aisée



Le kit Arlo Pro 2 ne nécessite que quelques minutes avant d'être pleinement fonctionnel. Après avoir branché l'alimentation de votre base, puis relié celle-ci à la box en Ethernet, l'application vous guidera pas-à-pas. Il vous sera simplement demandé d'appuyer sur le bouton de synchronisation de chaque caméra, avant de les approcher de la base. On peut difficilement faire plus simple, ou plus rapide.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


A partir de là, il suffira de choisir les différents réglages de chaque appareil sur les applications iOS et tvOS -ou via l'interface web- comme armer la détection sonore et de mouvement des caméras, d'en régler la sensibilité, ou encore activer l'alarme. Les options sont peu nombreuses mais pertinentes, et permettront de ne pas effrayer les novices.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


La création d'un compte sera obligatoire, l'application puisera dans les renseignements fournis pour envoyer les alertes sur l'adresse mail de l'utilisateur. Il sera également possible de donner accès à votre système à d'autres personnes, tout en définissant les permissions accordées.

Un fonctionnement sans heurt, une qualité d'image suffisante



L'environnement logiciel est un point fort d'Arlo, les applications, que ce soit sur iOS ou tvOS, sont en effet simples, rapides, ergonomiques et agréables, surtout comparées aux interfaces d'un autre âge de certains concurrents. Tout fonctionne, tout le temps, et c'est un point fort appréciable pour ce genre de matériel. Pas de déconnexions intempestives, pas besoin de resynchroniser les caméras, bref aucun problème à l'utilisation.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


L'application pour Apple TV et le placement libre permettent de poser rapidement une caméra à l'endroit adéquat, puis de surveiller la scène du coin de l'oeil sur le grand écran du salon. Il est possible d'afficher en plein écran, ou encore de diviser celui-ci en autant de parties que de caméras à disposition. Sur Mac, il faudra passer par le service Web qui offre les mêmes fonctions, et qui fonctionne lui aussi parfaitement.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Du point de vue de la qualité vidéo, les Arlo ont sensiblement progressé, l'image -il est possible de diminuer la qualité pour augmenter l'autonomie- est plus détaillée, permettant de reconnaitre les visages, ou encore de lire la plaque d'immatriculation d'un véhicule qui se gare chez vous, et les mouvements sont fluides et dénués d'artefact. Les vidéos sont encore meilleures si vous branchez les caméras sur le secteur, ce qui permettra également de choisir les zones d'activité pour la détection de mouvement.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Le micro est plutôt sensible pour ce type de périphérique, et le haut-parleur manque légèrement de puissance, mais reste tout à fait utilisable, si l'environnement n'est pas trop bruyant. L'alarme de 100 dB sera suffisante pour alerter les voisins proches, et faire déguerpir les malandrins.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


La détection de mouvement fonctionne bien dans l'ensemble, et en affinant les réglages, il sera possible de ne recevoir que très peu de fausses alertes, chose assez fréquente chez la concurrence, ou un simple lever de soleil peut parfois déclencher la caméra. Les assistants vocaux sont également de la partie, Alexa et Google Assistant pourront alors vous montrer la caméra de votre choix via une commande vocale. La compatibilité HomeKit devrait très prochainement être disponible, selon la société.

Un tarif élevé, mais l'enregistrement dans le cloud sur 7 jours est offert



Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


L'Arlo Pro 2 avec une caméra s'échange contre 376,99 euros, et chaque caméra complémentaire vous coûtera 238,29 euros. C'est assez salé, Arlo profite d'un écosystème efficace, complet et évolutif (vous pouvez ajouter n'importe quelle caméra du catalogue, même les modèles moins haut de gamme, des éclairages, ou encore des panneaux solaires) pour pratiquer des tarifs élitistes. Il est possible d'obtenir des caméras (souvent filaires)pour une fraction de ce prix, mais l'expérience utilisateur globale sera tout de même assez éloignée de ce que propose Arlo au final.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Un avantage évident de la solution provient de l'enregistrement dans le cloud de toutes les alertes vidéos sur les 7 derniers jours pour cinq caméras, sans frais supplémentaires. La plupart des autres offres sont payantes, parfois avec des abonnements aux tarifs démesurés. La base permet via ses ports USB d'enregistrer en local les vidéos, et ces dernières peuvent librement être téléchargées pour archivage depuis le cloud.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Si vous désirez 30 jours d'enregistrement, les notifications améliorées -comme l'accès aux alertes vidéos depuis votre écran d'accueil- ainsi que la capacité (à venir en France et déjà disponible aux US) de détecter les visages, animaux ou véhicules, il faudra passer par l'abonnement Arlo Smart, à partir de 2,79 euros par caméra et par mois. Il est également possible de souscrire à l'enregistrement en continu (uniquement sur des caméras alimentées sur le secteur) pour 8,99 euros HT pour 14 jours par caméra, ou 17,99 euros HT pour 30 jours et par caméra.

Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Un sans faute, qui a un prix



Illustration : Test express des caméras Arlo Pro 2 : un kit de premier ordre au tarif élevé


Si le budget le permet, le système Arlo Pro 2 sera un choix pertinent. L'installation rapide et facile, la qualité du matériel et des vidéos, les possibilités d'évolution, l'ergonomie, l'efficacité des applications et l'enregistrement gratuit dans le cloud des 7 derniers jours font des Arlo Pro 2 les championnes du marché des caméras de sécurité sans fil grand public.

Commander le pack Arlo Pro 2 une caméra à 376,99 euros
Commander le pack Arlo Pro 2 deux caméras à 511,77 euros
Commander le pack Arlo Pro 2 trois caméras à 782,99 euros
Commander le pack Arlo Pro 2 quatre caméras à 840,04 euros
Commander une caméra Arlo Pro 2 à 238,29 euros




Tim Cook assure la promotion des iPad dans les écoles (avec Ivanka Trump)

Par Laurence, le

Par le passé, le CEO d’Apple s’est toujours montré très favorable à l’apprentissage par la technologie (et les produits Apple), une initiative qu’il développe notamment via la promotion du code et de Swift Playgrounds. C’est accompagné de la conseillère présidentielle (et fille de) Ivanka Trump, qu’il s’est rendu aujourd’hui dans une école de l’Idaho.

Cette dernière a en effet bénéficié d’un programme particulier en 2016, Cupertino dotant tous les élèves d’un iPad, et ce, afin d'encourager l'utilisation ultérieure de la tech dans l'éducation. Cette démarche est issue d’Apple ConnectED, qui a déjà aidé 114 écoles depuis sa création en 2014.

La visite de ce jour était plutôt axée sciences, technologie, ingénierie et mathématiques. Et pour la préparer, Ivanka Trump avait contacté Tim Cook et Apple pour obtenir quelques conseils sur le financement et le développement d’un programme éducatif à travers les USA. Moins de vingt-quatre après l'interview de Donald Trump (menaçant de taxer les iPhone et les MacBook), cela ne manque certainement pas d'ironie...

Illustration : Tim Cook assure la promotion des iPad dans les écoles (avec Ivanka Trump)


Source

L'IA de Gmail évitera les pronoms différenciés selon le sexe

Par June, le

La société de Mountain View retire les pronoms différenciés selon le sexe des prédictions de la fonction composition automatique de Gmail.

Google entend ainsi éviter d'offenser les destinataires en proposant le mauvais genre. Le problème aurait été mis en lumière par un ingénieur qui, après avoir écrit je rencontre un investisseur la semaine prochaine, s'est vu proposer voulez-vous le rencontrer par l'IA, se méprenant alors sur le genre de la personne concernée. Le programme aurait déduit des données dont on l'abreuve que l'individu avait plus de chance d'être un homme.

Il semblerait, après plusieurs tentatives de correction du comportement de la machine, que la solution la plus efficace soit de supprimer ces pronoms des prédictions, cela ne toucherait au final qu'1% des prévisions de Smart Compose.

Illustration : L'IA de Gmail évitera les pronoms différenciés selon le sexe


Source

Marche arrière : Waze et Coyote continueront de signaler les radars

Par Laurence, le

La question fait polémique depuis plusieurs mois : les applications GPS de type Navigation Waze & Trafic Live ou Coyote: Alerte, navigation GPSpourront-elle toujours signaler les radars ou pas. En effet, le projet de loi mobilité -ayant pour but de contraindre les acteurs à bloquer certains signalements- a été soumis au Conseil d’État et doit être présenté au Conseil des ministres prochainement.

Mais il semblerait que le gouvernement revienne sur l'article 24 très controversé -surtout en ce climat tendu avec les automobilistes. En effet, selon RTL, cette disposition, qui prévoyait cette interdiction, aurait finalement été retirée. La mesure devait permettre aux forces de l'ordre de rester invisibles pendant plusieurs heures (et de permettre certains contrôles).

Illustration : Marche arrière : Waze et Coyote continueront de signaler les radars


L'argument invoquait des questions de sécurité nationale (prévention d'attentats, trafics de stupéfiants...). Mais il n'a pas été retenu. Fabien Pierlot (Coyote) se montre rassuré par le bon sens de cette mesure : Structurer cela de manière automatique en donnant la position des forces de l'ordre sur des serveurs qui vont communiquer avec nos sociétés nous paraissait très difficile à mettre en place techniquement.

Sur son site, l’association 40 millions d’automobilistes se réjouit également de cette mesure mais risque aussi de subir quelques foudres... L'État a compris qu'interdire la diffusion ponctuelle des signalements routiers revenait non seulement à mettre sur pied une usine à gaz, mais aussi à formuler une véritable déclaration de guerre contre les usagers de la route, déjà pris à la gorge par une quantité astronomique de mesures les mettant en difficulté au quotidien et impactant directement leur mobilité et leur pouvoir d'achat.

Source

Avec les "Séances Vidéo", Facebook ressemblerait presque à Youtube

Par Laurence, le

Avec la concurrence, se renouveler et séduire devient une véritable épreuve pour les réseaux sociaux. En juillet, le réseau Facebook dévoilait Séances Vidéos, une fonctionnalité permettant aux membres d'un groupes de regarder ensemble des films. Les invités de la Watch Party (en vo) pouvaient alors commenter ou envoyer des réactions (pouces ou émojis au choix), comme sur YouTube.

Dans un premier temps limitée aux amis et aux groupes, cette fonction est désormais étendue à tous les utilisateurs. Le réseau indique avoir voulu recréer une soirée entre amis (mais où chacun serait finalement chez lui). Pour débuter une Séance Vidéo, il suffit de cliquer sur exprimez-vous afin de poster un message sur sa page et de suivre le lien éponyme.

Au delà, on peut imaginer d'autres utilité à ce visionnage, par exemple pour diffuser des déballages en direct (depuis une péniche ou ailleurs). Les commentaires pourraient même être utilisés comme des séries de questions / réponses et interagir avec le youtubeur l'utilisateur Facebook.



Illustration : Avec les "Séances Vidéo", Facebook ressemblerait presque à Youtube


Source

Animation : Apple arrivera-t-elle à rattraper Netflix ? (qui s'offre Roald Dahl et sa chocolaterie)

Par Laurence, le

Après un début d'année en fanfare, Apple semble plutôt discrète ces derniers temps en ce qui concerne son futur service de streaming vidéo. A l'opposé, Netflix accélère encore plus, et on finit par se demander si ses concurrents arriveront ou pas à la rattraper. En effet, après avoir récupéré Sir David Attenborough ou le Sapin de Noël de Rome (la ville, pas la série), la plateforme vient de signer avec The Roald Dahl Story Company afin de créer plusieurs animations basées sur les œuvres de l'auteur, comme Charlie et la chocolaterie, Matilda, Boy ou les aventures de George.

Felicity Dahl (la veuve de l'auteur) se montre particulièrement enthousiasmée par ce projet qui devrait voir le jour dès 2019. Notre mission [...] consiste à faire en sorte que le plus grand nombre d'enfants dans le monde puisse découvrir la magie unique et le message positif des récits de Roald Dahl. Ce partenariat avec Netflix marque une étape décisive dans la réalisation de cet objectif et constitue un nouveau chapitre extrêmement excitant pour la société "Roald Dahl Story". Je sais que Roald en serait ravi.

Certes, ces livres ont fait l'objet d'adaptations (nombreuses pour certains), notamment Charlie. Mais l'accord porte sur plusieurs romans, dont certains moins connus que d'autres. En outre, il s'agirait d'animations et non de films. Amazon a déjà commencé à exploiter le filon, avec l'adaptation très réussie d'OZ. De même, Apple parait également sensible à ce support et s'est offert cette année un film d'animation (et aimerait acquérir Cartoon Saloon, un studio spécialisé par la même occasion).

Illustration : Animation : Apple arrivera-t-elle à rattraper Netflix ? (qui s'offre Roald Dahl et sa chocolaterie)


Source

Et si le Smart Keyboard de l’iPad Pro avait un trackpad ou une souris...

Par Laurence, le

Il n'est pas rare qu'Apple obtienne des dizaines de brevets par jour et qu'une pépite se glisse parmi eux. C'est le cas de ce document perdu dans un batch de 38 licences publiées ce jour par l’USPTO. Le Smart Keyboard de l’iPad Pro pourrait bien se doter d'une sorte de trackpad ou prendre en charge une souris, deux fonctionnalités que certains d'entre vous auraient aimé avoir.

Dans les petites lignes, il est clairement fait allusion à une saisie tactile sur la surface du clavier. Ainsi, un utilisateur pourrait utiliser le clavier comme un trackpad, et un curseur (ou un pointeur) pourrait être affiché sur un écran et être contrôlé via une entrée tactile sur la surface du clavier pour interagir avec des objets graphiques sur l'écran d'affichage. Plus loin, Apple note également qu’en plus de l'écran tactile, la tablette peut recevoir des entrées d'autres sources comme une souris ou éventuellement d'autres périphériques.

Parmi les autres brevets attribués aujourd'hui, on découvre un haut-parleur autonome (de type HomePod) doté d'une connectivité sans fil, incluant le support téléphonique / de données sur les réseaux 5G de nouvelle génération.

Acheter l'iPad Pro à la Fnac






Source 1 et 2 [Via]

Le Père Noël réquisitionne (encore) les lutins de l'App Store

Par Didier, le

Comme chaque année, les lutins validateurs, cauchemars des développeurs, ne seront plus à leur poste durant du 23 au 27 décembre. La raison est toute simple : le père Noël a besoin de main d'oeuvre durant ce pic d'activité. Généralement, ces petits bonshommes en profitent pour repartir sur de bonnes bases et se montrer moins pointilleux avec les éditeurs, même si les bonnes vieilles habitudes prennent vite le dessus ! D'ailleurs, ces derniers seront encouragés à soumettre leurs mises à jour avant les fêtes, sous peine de devoir attendre le nouvel an pour se faire valider. A noter que le portail iTunesConnect restera ouvert durant la période, ce qui n'était pas toujours le cas ces dernières années. [Developer.Apple.com]

Manuel pour Final Cut Pro : les "chaussettes" s'intéressent à la version 10.4.4,

Par Didier, le

Depuis juin 2011, Martin Gosset écrit une série de PDF dédiés à l’apprentissage de Final Cut Pro X. Aujourd’hui, l’ensemble de ses 8 documents comporte plus de 1500 planches !

Il y a quelques jours, il a terminé de mettre à jour un document un peu particulier qui porte uniquement sur les nouveautés de chacune des versions du logiciel : 30 planches sont consacrées à FCP X.4.4, (35 planches à FCP X.4.1, 40 planches à FCPX.4 et 65 à FCPX.3). 170 planches au total, donc, qui font le tour plus que détaillé de toutes les nouveautés de Final Cut Pro X depuis Octobre 2016 ! On y trouve même pour cette version un petit comparatif video du nouveau réducteur de bruit. FCP X en compet' avec NEAT vidéo !

Illustration : Manuel pour Final Cut Pro : les "chaussettes" s'intéressent à la version 10.4.4,


Il en coûte 5 euros pour les amateurs éclairés et celles et ceux qui gagnent leur croûte avec FCP X peuvent davantage soutenir ce travail en l’achetant au prix de 7,50 euros. Chacun fait comme il veut.

http://martingosset.com/nouveautes-fcpx-4-fcpx-3/

Les autres document sont en cours de mis à jour. Le principal sera tout bientôt mis à jour et comportera plus de 90 petites vidéo intégrées. On peut dors et déjà en faire l’acquisition ici :

http://martingosset.com/acheter/

Sur un autre sujet, Graines d’Étoiles , 5 ans après - Final Cut Pro X à l’épreuve d’une série documentaire une étude de cas de 250 planches destiné à celles et ceux qui s’engagent sur un gros projet est en vente à part. Martin Gosset à formé le monteur au 40eme Rugissant et dans la foulé, s’est occupé de la mise en route du projet (mise en place de la bibliothèque, synchronisations, méthode de dérushage), du suivi pendant les 9 mois qui ont été nécessaires au montage et pour finir des sorties. Un vrai cas d’école de plus de 7000 plans, 250 Timeline, 400 plans synchronisés et … UN seul plantage en 9 mois ! FCPX s’est porté comme un charme, dixit l'auteur. Il est d’actualité car la série sera bientôt diffusée sur Arte. Et pas n’importe quand puisque le premier épisode est prévu pour le 23 décembre à 19h. Une belle case ! On peut donc faire l’acquisition de ce document bien nourri à la même page :

http://martingosset.com/acheter/

Illustration : Manuel pour Final Cut Pro : les "chaussettes" s'intéressent à la version 10.4.4,

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre
MacBook Air

MacBook Air

Attention
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests ! Une nouvelle version est attendue courant 2022 : nouveau design, puce M2 et Thunderbolt 4 ! Mais peut-être pas avant l'été...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 13"

MacBook Pro 13"

Attention
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est sorti fin 2021, avec des caractéristiques supérieures (ports, écran etc.). A noter qu'un MacBook Pro 13" M2 pourrait voir le jour en 2022.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 14"

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
MacBook Pro 16"

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac M1

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac Pro

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Mac Mini

Mac Mini

Attention
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes. Attentio, un modèle M2 pourrait voir le jour courant 2022, avec une puce plus puissante, du Thunderbolt 4 et sans doute une prise en charge d'un plus grand nombre d'écrans.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Mac Pro

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone SE

iPhone SE

Attendre
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'était le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR ! Attention, un nouveau modèle semble envisagé pour début/mi 2022...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
iPhone 11

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 12

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13 Pro

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad mini 6

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Air

iPad Air

Attention
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage. Attention, un nouveau modèle semble prévu courant 2022 !

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
iPad 9

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Pro M1

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 3

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
AirTag

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 7

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple TV HD

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Apple TV 4K

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPod touch

iPod touch

Attention
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière... Attention, il est possible qu'Apple renouvelle (ou arrête) ce produit en 2022.

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos