Actualité

Sigil : une extension pour Doom (original) par John Romero (et ça fonctionne sur Mac !)

Par Didier, le

John Romero n'est pas aussi connu que son acolyte John Carmack, pourtant tous deux travaillaient ensemble chez Softdisk avant de fonder un certain studio nommé id Software.

Co-créateur de Wolfenstein 3D, Spear of Destiny, Doom, Doom II et Quake -excusez du peu-, Romero avait promis de créer une extension pour le Doom original qui fêtait ses 25 ans l'an dernier. Annoncée pour le début 2019, le travail a pris un peu de retard, mais le binaire est finalement disponible au téléchargement.




Bien-sûr, fonctionne sur Mac, il suffit de glisser le fichier SIGIL.WAD sur gzdoom.app (télécharger ici). Par contre, il vous faut le jeu original, et donc les fichiers doom.wad, doom2.wad, heretic.wad etc. (je n'ai pas pu tester pour le moment). D'ailleurs, pour la petite histoire, le développeur a créé ces niveaux depuis un Mac, alors que les outils de développement ne sont disponibles que sur PC : J'ai utilisé l'incroyable Doom Builder 2 de Pascal vd Heiden (avec le soutien de plusieurs autres auteurs). Vous pouvez l’obtenir sur http://doombuilder.com et essayer de créer des niveaux vous-même - ce n’est pas difficile à faire. Doom Builder fonctionne sous Windows 10. Je suis plutôt branché Mac et j'utilise donc VMFusion 11 pour exécuter Windows 10 et Doom Builder. Cela fonctionne vraiment bien dans une machine virtuelle. Même pour tester des niveaux tout en les rendant était ultra-rapide. J'appuie sur un raccourci clavier et gzdoom lance le niveau et fonctionne à 60 images par seconde.

Vous pouvez le télécharger gratuitement ou payer les €6.66 pour obtenir la bande originale créée par le guitariste Buckethead.

Sigil  : une extension pour Doom (original) par John Romero (et ça fonctionne sur Mac !)

#WWDC : Apple prépare la sortie d'iTunes

Par Didier, le

#WWDC : Apple prépare la sortie d'iTunes
La marque iTunes est en sursis, une rumeur qui semble prendre forme à la veille de la keynote de la WWDC. Comme l'ont remarqué certains sur Reddit, la Pomme a commencé le grand ménage sur les réseaux sociaux autour de ses pages dédiée à iTunes, notamment sur Facebook et Instagram. D'après certains, le programme pourrait se décomposer sur Mac en plusieurs apps : Music, TV, et Podcasts. Il sera d'ailleurs intéressant de voir ce qu'Apple va faire de la synchronisation locale de l'iPhone, que beaucoup utilisent encore, notamment pour sauvegarder rapidement leur appareil. Autre signe qui ne trompe pas, les URL itunes.apple.com ont été remplacées par music.apple.com. [Via]

Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?

Par June, le

Après avoir délaissé le Mac mini pendant 4 ans, une éternité en informatique, Apple s'est enfin décidé fin octobre 2018 à remettre au goût du jour cette machine comptant encore de nombreux aficionados. Quelques semaines d'utilisation quotidienne nous ont permis de mieux cerner cette machine attachante, un peu particulière dans la gamme, et qui a profité de sa récente mue pour changer sensiblement de cible. En préambule, nous vous invitons à retrouver notre test des Mac mini en vidéo.



Bye-bye l'entrée de gamme ?



Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?


Avec un tarif de départ aux alentours de 500 euros, la mission de la génération précédente était simple, offrir une machine sous macOS, suffisamment puissante pour une utilisation basique, à un tarif accessible. Si l'i5-4260U à 1,4 GHz -qu'Apple avait aussi installé sur les iMac 21,5 pouces de 2014- manquait un peu de souffle, ces machines satisfaisaient le plus souvent ceux qui les choisissaient en toute connaissance de cause.

Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?


Parmi ceux-ci, les amateurs de moniteurs, préférant choisir (ou changer fréquemment) leurs écrans, les utilisateurs des versions serveur de macOS, les utilisateurs de Mac dans le salon et les intégrateurs, et tous ceux qui désirent simplement surfer sur le net, stocker/retoucher quelques photos à l'occasion, et profiter du système d'exploitation et des logiciels d'Apple, que ce soit pour de la bureautique, ou pour la création avec des Apps comme GarageBand.

Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?


Certes, à 899 euros -plutôt 849 en réalité, voire moins lors de fréquentes promos que nous relayons quotidiennement, et sur le Refurb où il se déniche dès 759€- le Mac mini d'entrée de gamme reste la machine sous macOS la moins chère du catalogue Cependant, si vous ajoutez le combo clavier/souris ainsi qu'un moniteur moyen de gamme, il sera facile d'atteindre, ou de dépasser allègrement, les 1154,99 euros demandés actuellement par Amazon pour le récent MacBook Air, utilisable dès la sortie du carton.

Gros CPU, connectique étendue, et RAM accessible



Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?


Forcément, avec un laps de temps si important entre deux itérations, les changements sont plutôt violents, passant ainsi de 2 à 6 cœurs (avec Hyper Threading), de 3,5 GHz ( i7-4578U) à 4,6 GHz (i7-8700B) en mode Turbo Boost, et en quadruplant la capacité maximale de RAM. La configuration en notre possession -i7 hexacœur à 3,2 GHz/32 Go de RAM/SSD 1 To/10GbE- reflète, sur certains points, nos recommandations, avec une option CPU (surtarifée à 350 euros, une habitude maison) qui fait entrer le Mac mini dans la cour des grands (score GeekBench Multicore de 26 927 pour le mini, contre 27 584 pour l'iMac Pro à 8 cœurs), un choix fort attrayant pour les utilisateurs de logiciels tirant principalement parti du CPU.

Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?


Il est un autre point important sur lequel notre vaillant mini vient taquiner l'iMac Pro, les ports disponibles. En effet, à part le tout-en-un professionnel de Cupertino (et en excluant le vieillissant Mac Pro), le Mac mini est le Mac disposant de la connectique la plus étendue, avec 2 ports USB 3 Type A (4 sur l'iMac Pro), 4 ports Thunderbolt 3, un port Ethernet (10GbE au besoin), une prise casque et un port HDMI 2.0 (absent de l'iMac Pro), il ne lui manque que le pratique lecteur de cartes SD pour faire un sans faute. Pour une machine fixe, cela pourrait paraitre accessoire, c'est pourtant très pratique au quotidien de pouvoir brancher la majorité des périphériques sans devoir perdre du temps à chercher un adaptateur.

Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?

De haut en bas, Mac mini 1 To, i-tec+Crucial P1, i-tec +Samsung 970 EVO, Samsung X5


Contrairement à notre machine de test, il pourra être préférable d'ajouter soit même un SSD -idéalement en Thunderbolt 3 pour gérer la commande TRIM- à moindres frais ( retrouvez notre dossier sur la question ici). De même l'option 10GbE, facturée 120 euros, ne sera intéressante que si vous disposez d'un réseau en adéquation, ou si vous comptez vous équiper dans les mois/années qui viennent.

Le boitier i-tec Thunderbolt 3 M.2 PCIe NVMe à 200,51 euros
Le boitier Adwits Thunderbolt 3 M.2 PCIe NVMe à 170,42 euros
SSD M.2 PCIe NVMe Samsung 970 EVO 1 To à 200,67 euros
SSD M.2 PCIe NVMe Crucial P1 1 To à 134,36 euros
Le Samsung X5 Thunderbolt 3 1 To à 525,39 euros

En ce qui concerne la RAM, la conception du mini permet de changer soit même la mémoire, ce qui permettra de s'offrir la capacité idoine en évitant les tarifs, encore une fois, excessifs de la pomme.

kit 8 Go en 2x4 Go de DDR4 SO-DIMM à 2666 MHz à 64,78 euros
kit 16 Go en 2X8 Go de DDR4 SO-DIMM à 2666 MHz à 103,97 euros
kit 32 Go en 2X16 Go de DDR4 SO-DIMM à 2666 MHz à 203,04 euros
kit 64 Go en 4X16 Go de DDR4 SO-DIMM à 2666 MHz à 406,08 euros




Utilisation quotidienne, format, silence de fonctionnement, eGPU



Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?


Le format du Mac mini en fait un parfait candidat pour les maniaques de l'intégration, ou pour ceux qui soignent l'esthétique de leur bureau. Il trouvera par exemple parfaitement sa place sous un réhausseur d'écran, permettant d'améliorer le confort en cas d'absence de réglage en hauteur sur le moniteur.

Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?


En fonctionnement, la machine reste parfaitement silencieuse, un léger souffle se fait entendre si l'on pousse le mini dans ses retranchements, mais le son plus grave est moins incommodant que celui produit par un MacBook Pro 15" de 2016, et apparait nettement moins fréquemment. La température du Mac mini reflète la montée en puissance, et il vaudra mieux éviter de mettre des périphériques sensibles à la chaleur trop près de son châssis, souvent très chaud (tout du moins avec le Core i7).

Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?


Venant d'un MacBook Pro 15" 2016 i7 à 2,9 GHz, 16 Go de RAM, 1 To de SSD et Radeon Pro 460 4 Go, la transition a été agréable. Le surplus de puissance, de RAM et le SSD encore plus rapide (1799/1938 Mo/s sur le MacBook Pro 15" contre 2634/2742 Mo/s sur le Mac mini) font que la machine est encore plus réactive, mais cette sensation de vélocité varie en fonction de la charge appliquée, de nette sur de grosses sessions audio par exemple, elle s'estompe sur des tâches quotidiennes, moins gourmandes en ressources.



Cette machine peut éventuellement être couplée à un eGPU en Thunderbolt 3 si l'utilisateur envisage d'utiliser fréquemment des programmes accélérés par les puces graphiques. Si cette option fonctionne plutôt bien, au point de faire du couple Mac mini i7/eGPU une station de production fort capable, il demeure malheureusement quelques ratés du côté de macOS. Si cela reste peu fréquent -nettement moins de bugs qu'avec le MacBook Pro par exemple- il faut parfois encore débrancher/rebrancher l'eGPU, le moniteur, et parfois les deux., ce qui pourra refréner certains professionnels.

Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?


Autre point notable, le déverrouillage via l'Apple Watch a parfaitement fonctionné, sans aucun délai ni défaillance, là où il arrive au MacBook Pro d'avoir des absences, au point de parfois nécessiter d'entrer manuellement le mot de passe. Peut-être à la faveur d'une meilleure conception au niveau de l'équipement Bluetooth, puisque la connexion avec les AirPods était également plus rapide, et plus stable. En règle générale, travailler avec le Mac mini a été un réel plaisir, et son format fait qu'il sera tout à fait envisageable de le déplacer ponctuellement, particulièrement si un moniteur est disponible à destination (certains rédacteurs partent bien en vacances avec un MacBook Pro et un écran externe dans leurs sacs).

Une proposition pertinente



Essai longue durée : quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?


Au moment de rendre le Mac mini, ce sont forcément ses avantages qui manquent immédiatement. Une machine compacte et efficace, dotée d'un silence de fonctionnement ayant un réel intérêt pour ceux qui chérissent cet aspect, le boost de performances offert par les deux cœurs supplémentaires (par rapport au MacBook Pro 2016), le SSD ultra rapide, et surtout cette connectique qui permet de brancher simplement la plupart des périphériques. Le Mac mini change de niche, et devrait plaire aux utilisateurs -professionnels ou non- de machines de bureau lassés du design des iMac, amateurs de moniteurs spécifiques, comme les 21/9 et 32/9, ou nécessitant de la puissance CPU et des ports Thunderbolt 3 dans un faible encombrement. Au final, cette simplicité a du bon face à une gamme de portables plus confuse. Apple pourrait bien avoir trouvé la formule permettant à son Mac mini de toucher un nouveau public, et de poursuivre avec panache une carrière pourtant incertaine il y a peu. A l'avenir, il serait également le parfait compagnon du nouveau moniteur d'Apple (au tarif que l'on imagine déjà stratosphérique), et pourrait disposer d'une mise à niveau, avec les i9 octocœur venus récemment équiper les MacBook Pro 15" et les iMac. Espérons simplement que Cupertino entretienne régulièrement la flamme de ce Mac mini retrouvé.

Le Mac mini i3 à 3,6 GHz, 8 Go de RAM, 128 Go de SSD à 849 euros
Le Mac mini i5 à 3 GHz, 8 Go de RAM, 256 Go de SSD à 1119,90 euros
Le Mac mini i7 à 3,2 GHz, 8 Go de RAM, 128 Go de SSD à 1139,99 euros
Le Mac mini dès 759 euros sur le Refurb

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC

Par Ergo, le

En cette veille de WWDC, les esprits s'échauffent et les espoirs suivent la même courbe ascendante vers des sommets de folies spéculatives. Pour l'heure, cette semaine a été propice au lancement d'une nouvelle déclinaison de l'iPod touch, qui passe à un maximum de 256Go de stockage avec des prix en augmentation eux aussi. À côté de ceci, Apple prépare aussi la WWDC et s'active du côté des accusations de monopole de l'App Store. De notre côté, nous avons décortiqué, de la pomme à la table (sans inclure la table), les nouveaux Mac Book Pro et vous avons livré une vidéo de tes -avec des questionnements existentiels- sur le nouvel iPod touch et un test longue durée du Mac mini. Bref comme toujours du gonflé sous le touch, de la surprise dans le Pro et du toujours délicat malgré des brumes printanières. C'est parti pour notre Récap' !

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC


Mac4Ever



Les tests de M4E


Les MacBook Pro 2019
Surprise ! Juste avant la conférence annuelle des développeurs, Apple intègre presque immédiatement des CPU tout juste annoncés par Intel et capables de rassembler jusqu'à 8 coeurs sur le haut de gamme !




Les vidéos de M4E


iPod Touch 2019 : POURQUOI ?!
Apple a osé ! Proposer en 2019, le même iPod touch que celui sorti en 2015, avec un peu de stockage supplémentaire (la RAM passe également de 1 à 2Go) et pour seule réelle nouveauté, une puce A10 qui affiche presque 3 ans d'existence... le tout en augmentant les prix...




Les essais longues durée de M4E


Quelques semaines avec le Mac mini, un choix judicieux ?
Après avoir délaissé le Mac mini pendant 4 ans, une éternité en informatique, Apple s'est enfin décidé fin octobre 2018 à remettre au goût du jour cette machine comptant encore de nombreux aficionados.

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC


Les jolis sondages de M4E


Seriez-vous intéressé par le nouvel iPod touch ?
Petite surprise du mardi : Apple vient de présenter une version rafraîchie de l'iPod touch, avec une puce A10 Fusion et un stockage pouvant aller jusqu'à 256 Go.



"Californid", par Laurel


Planche #84

On Refait Le Mac


Sur la piste de l’iPhone 11 (2019)



Apple

¨
Apple présente un nouvel iPod touch, A10 Fusion, 6 couleurs, pas de Touch ID, dès 249€
Apple vient de présenter une version remise au goût du jour de l'iPod touch, avec une puce A10 Fusion et jusqu'à 256 Go de stockage.

Le nouvel iPod touch dès 249 euros

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC


App Store et monopole ? Apple monte au créneau pour défendre son modèle économique
C’est dans un contexte particulièrement houleux qu’Apple a choisi de répondre officiellement aux accusations de monopoles et d’abus de position dominante. Elle vient en effet de créer une nouvelle page pour défendre l'App Store.

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC


WWDC : Apple partage quelques retours d’expérience (et assure sa propre pub)
Dans quelques jours, se tiendra à San Jose la WWDC 2019, qui devrait réunir plus de 5 000 personnes de 86 nationalités différentes. Comme elle aime désormais à le faire, Apple partage sur sa NewsRoom quelques retours d’expérience de certains participants (et revient sur son propre rôle dans leur vie).

Les Powerbeats Pro sont en vente à 249,95 euros (livraison entre le 6 et le 11 juin)
Les Powerbeats Pro sont disponibles sur l’Apple Store au prix de 249,95 euros. Pour un achat aujourd’hui, la livraison est assurée rapidement entre le 6 et 11 juin. Pour l’instant, seul le modèle noir est concerné, les versions ivoire, vert bouteille et marine restent encore indisponibles.

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC


iPhone : Apple ouvre (un peu) son site dédié aux tests extrêmes
Apple vient d’autoriser quelques journalistes à venir se rendre dans un de ses sites confidentiels. Celui-ci est dédié à la réalisation de tests assez chauds sur les puces des futurs iPhone (et d’autres produits) afin de vérifier leur résistance.

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC


Le CEO de Huawei s’opposera à toute représaille officielle contre Apple
Dans un climat fortement tendu entre les USA et la Chine, Ren Zhengei -fondateur et CEO de Huawei- adopte une stratégie d’apaisement.

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC


Apple Card : pour Citigroup, les avantages avancés par Apple ne sont pas des garanties
L’Apple Card ne finit pas de faire parler d’elle. Ainsi, Citigroup était sur le point de devenir un partenaire financier avec Apple pour son déploiement. Mais dernièrement, le groupe aurait abandonné ses négociations avec Cupertino.

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC


Les petits dessous de l’App Store (approbations, rejets, Apple Watch...)
Avec l’avènement de l’App Store, le processus de validation des apps a toujours suscité quelques questions. Pour clarifier un tel système, Mark Gurman (Bloomberg) est allé interrogé Phillip Shoemaker, responsable des approbations de l’App Store entre 2009 et 2016.

Apple et d’autres firmes techs s’opposent à la surveillance des messages chiffrés
Au delà des difficultés techniques posées, c’est le principe même de la surveillance, qui rebute bon nombre de firmes techs, parmi lesquelles Apple, Google, Microsoft et WhatsApp.

iPhone / iPad : Apple repousse les limites du téléchargement cellulaire de 150 à 200 Mo
Apple a remonté la limite de téléchargement cellulaire pour iPhone et iPad, qui empêche les utilisateurs de télécharger des fichiers volumineux, notamment des applications, des jeux, ou encore des podcasts vidéo.

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC


Mises à jour


Apple publie les 2èmes bêtas de tvOS 12.4 et watchOS 5.3 et la 3e d’iOS 12.4

Divers


Qualcomm demande la suspension d’une décision "anti-concurrentielle"
Qualcomm a demandé mardi à la juge Lucy Koh de suspendre temporairement l’exécution de sa dernière décision la condamnant -notamment- à des mesures correctives dans ses licences de puces.

Antitrust : Qualcomm aurait toutes ses chances en appel

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC


Foxconn attend avec impatience les iPhone 2019 (et les revenus qui vont avec ?)
Depuis quelques mois, pour tenter d’estimer la santé financière d’Apple, un regard vers ses fournisseurs -notamment asiatiques (Foxconn, Pegatron, TSMC, etc.)- est un bon indice.

La CNIL assure dans l’application du RGPD en France
Le 25 mai 2018, le RGPD entrait en vigueur, imposant un tout nouveau régime en matière de confidentialité des données. Un an après, l’heure est aux premiers bilans, notamment en France où la CNIL n’a pas vraiment chômé.

L’OMS reconnaît officiellement la dépendance aux jeux vidéo en tant que maladie
Après de longues réflexions, l’Organisation Mondiale de la Santé vient de reconnaître le trouble lié aux jeux vidéo (console ou app mobile) et la dépendance engendrée en tant que maladie à part entière.

Cette semaine : un nouvel iPod touch, du MacBook Pro 2019, du Mac mini et WWDC

Une session Today at Apple pour appréhender l'art du remix sur "Crave" de Madonna

Par June, le

Apple annonce aujourd'hui avoir collaboré avec Madonna pour créer une session inédite Today at Apple qui entraîne les participants dans les coulisses de la création.

Alors que le nouvel album Madame X de Madonna sortira les 14 juin prochain, Cupertino en profite pour mettre l'artiste en centre d'une nouvelle séance de création. Madonna présentera en vidéo le titre crave, ainsi que le cheminement ayant permis son élaboration. Une fois familiarisés avec la chanson, les participants se verront prêter un iPhone avec le titre en pistes séparées, chargé dans GarageBand pour iOS.

Après Florence + The Machine qui avait détaillé la composition d'un titre, et Swizz Beatz qui avait chapeauté une session sur le beat making, Cupertino s'offre cette fois une artiste accomplie et à l'aura internationale pour son nouveau laboratoire créatif. Les dates et les Apple Store qui proposeront les sessions restent encore inconnus.



Une session Today at Apple pour appréhender l'art du remix sur "Crave" de Madonna

#WWDC : une veste réversible, des pin's et des burritos pour le p'tit dej !

Par Didier, le

Les premiers développeurs ont commencé à venir récupérer leurs badges destinés à leur donner accès à la Conférence des Développeurs (WWDC) jusqu'à vendredi prochain.

#WWDC : une veste réversible, des pin's et des burritos pour le p'tit dej !


Le soleil brille sur San José et la saison n'est pas vraiment à la doudoune. Toutefois, dans la Bay, le froid n'est jamais très loin, surtout le soir lorsque le vent se lève... La traditionnelle jaquette a donc laissé place à une véritable veste pour cette édition 2019 :

#WWDC : une veste réversible, des pin's et des burritos pour le p'tit dej !

#WWDC : une veste réversible, des pin's et des burritos pour le p'tit dej !


Mieux, cette dernière est réversible, arborant un look assez funky, il faut bien le dire :

#WWDC : une veste réversible, des pin's et des burritos pour le p'tit dej !

#WWDC : une veste réversible, des pin's et des burritos pour le p'tit dej !


Certains se ruent déjà devant le stand burritos, histoire de prendre un p'tit déj bien équilibré (hum hum) :

#WWDC : une veste réversible, des pin's et des burritos pour le p'tit dej !


Enfin, comme les années précédentes, les développeurs pourront collectionner des pin's durant toute la semaine :

#WWDC : une veste réversible, des pin's et des burritos pour le p'tit dej !

#WWDC : une veste réversible, des pin's et des burritos pour le p'tit dej !

#WWDC : une veste réversible, des pin's et des burritos pour le p'tit dej !


Merci à Matthias, Damien, Clément et François (de notre Slack WWDC) pour les photos !

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos