Actualité

Apple propose la nouvelle bêta 4.1 de Swift Playgrounds sur iPad et... sur Mac !

Par Laurence, le

L'année dernière, Apple a publié le très attendu Swift Playgrounds, qui permet aux développeurs de soumettre leurs projets directement depuis l'iPad à l'App Store. Désormais, la firme invite les développeurs à essayer la nouvelle version bêta numérotée 4.1, qui apporte son lot de nouveautés.

Mais la grande nouveauté, c'est surtout l'arrivée de ces fonctionnalités sur Mac, qui permettront également aux développeurs de créer des applications à partir de zéro avec l'outil et de bénéficier de l'ensemble des fonctions déjà disponibles sur l'iPad. Pour tester cela, il faudra posséder au moins macOS 12.4 bêta 2 ou une version ultérieure.

Voici la liste des nouveautés :

• Prévisualisez votre application et voyez les modifications en direct au fur et à mesure que vous tapez (les projets d'application nécessitent macOS 12.4 beta 2 ou supérieur).
• Exécutez votre application dans sa propre fenêtre et installez-la dans le dossier Applications Apprenez à créer des applications avec des procédures et des exemples fournis par Apple.
• Soumettez votre application à App Store Connect et distribuez-la avec TestFlight.
• Tapez avec des suggestions de code rapides en ligne.
• Parcourez une bibliothèque de contrôles, de symboles et de couleurs SwiftUI.
• Utilisez les packages Swift accessibles au public.
• Effectuez une recherche dans tous les fichiers de votre projet.
•Ouvrez vos nouveaux projets d'application dans Xcode.



Apple produit désormais des iPhone 13 au Brésil

Par Laurence, le

Bien avant le début de la pandémie, Apple cherchait à diversifier ses sous-traitants ou tout du moins à délocaliser ses sites en dehors de la Chine. Cette stratégie est devenue une nécessité et une urgence avec le regain de covid 19 dans ce pays. Après l'Inde, c'est au tour du Brésil de se lancer dans la production de l'iPhone 13 via la filiale brésilienne de Foxconn. En effet, un client a constaté que son tout nouvel iPhone présentait un code produit indiquant qu'il avait été assemblé au Brésil : MLPF3BR/A (les iPhone assemblés en Chine vendus au Brésil possèdent un identifiant se terminant en BZ/A). En revanche, les délais de livraison s’allongent toujours pour les Mac, bien campés sur le mois d’août pour les Mac Studio.

Apple produit désormais des iPhone 13 au Brésil

iOS 16 pourrait étendre la fonction "Relais Privé"

Par Laurence, le

D'après Digiday, Apple envisagerait -dès cette année- de nouvelles fonctionnalités d'iOS16 pour agir plus efficacement contre le suivi des données des utilisateurs. Le mois dernier, il se disait déjà qu'Apple pourrait aller plus loin pour protéger la vie privée avec des évolutions prévisibles du côté de Relais privé iCloud et Masquer mon adresse e‑mail -tous deux disponibles depuis l’automne dernier avec un abonnement à iCloud+.

iOS 16 pourrait étendre la fonction "Relais Privé"


Il serait donc question d'activer pas défaut les deux fonctionnalités et de les mettre à la disposition de tous les utilisateurs. Pour Charles Manning, CEO de Kochava (une société de mesure d'analyse mobile), vu sa politique de confidentialité, Apple devrait l'étendre à d'autres applications de l'iPhone, pour renforcer sa sécurité -notamment si elle est contrainte d'autoriser le sideloading. De son côté, Mike Brooks, de WeatherBug (éditeur d'applications mobiles) voit plus large et plus loin ! Il se questionne sur les améliorations possible au niveau des empreintes digitales (Touch ID pour les Mac qui en sont équipés ou une fois que les iPhone auront Touch ID sous l'écran ?).

Rappelons que si Relais privé iCloud était étendu aux autres applications -et non plus seulement à Safari- cela permettrait de bloquer la transmission des adresses IP des utilisateurs à travers les applications mobiles. D’autant que l’ATT ne serait pas aussi protecteur que prévu, certains développeurs étant parvenus à le contourner et à permettre à certaines applications de collecter des données utilisateurs. Voila qui ne devrait pas réjouir Meta, qui peine déjà à se remettre des dernières restrictions de la firme californienne.

Le siège hyperconfort de Razer "Iskur" à 344€ (-204€) - Bon plan

Par Didier, le

Le siège hyperconfort de Razer "Iskur" à 344€ (-204€) - Bon plan
Les sièges de Gamer ne sont pas forcément réservés aux joueurs, mais à ceux qui cherchent une position confortable et ergonomique, y compris pour travailler -on y reviendra prochainement d'ailleurs.

Le modèle Iskur de Razer, habituellement vendu à plus de 550€, tombe ce matin à 344€ (-204€). Avec son long dossier, son mécanisme de soutien lombaire, son cuir synthétique multicouche et ses doussinets en mousse très dense, il maintient la silhouette comme dans une voiture de sport, avec des renforts latéraux.

L'avantage de ces modèles, c'est leur extrême configuration : vous pouvez les ajuster en hauteur, mais aussi sur l'inclinaison ou encore les accoudoirs, qui bougent d'avant en arrière mais aussi en hauteur. Enfin, le siège supporte jusqu'à 136Kg, ce qui n'est pas toujours le cas des chaises de bureau.


Photo/vidéo : un Canon EOS R7 (APSC) abordable et qui filme en 4K60 ?

Par Didier, le

Photo/vidéo : un Canon EOS R7 (APSC) abordable et qui filme en 4K60 ?
Ce n'est encore qu'une rumeur, mais ceux qui aimeraient se mettre à la photo et à la vidéo sans appeler leur banquer pourraient être ravis de voir sortir un nouveau Canon EOS R7.

D'après CanonRumors, les spécificitations seraient assez intéressantes, comme vous pouvez le voir :

• Capteur 32mp APS-C BSI
• 20fps
• Puce DIGIC X
• Lecteur CFExpress & SD
• 4K @ 60fps
• 1080p @ 240 fps
• C-Log 3
• Une ergonomie proche des EOS R6 and EOS R5
• Annonce prévue durant l'été 2022


Une bonne cadence de shoot en photo, de la 4K60 en vidéo, ce boitier hybride serait une bonne alternative au R6 (2500€), pour ceux qui n'ont pas un besoin absolu d'un capteur plein format. Même les YouTubers et les Vloggers pourraient lui trouver certaines qualités, si le capteur était bien stabilisé et l'écran orientable.

Car ici, on serait sur capteur moyen format (APSC), mais cette surface reste plus adaptée à de la photo animalière, sportive et même à de la vidéo, grâce à des optiques moins chère et des zoom plus efficaces. On espère juste que Canon ne recycle pas le capteur de l'EOS 90D, qui a déjà 3 ans...

Le prix n'a pas été envisagé, mais beaucoup estiment qu'on serait autour de 1500 à 2000€.

VE : le bonus écologique place la revente sous conditions

Par Didier, le

Acheter une Tesla Model 3 d'entrée de gamme, bénéficier du bonus de 6000 et la revendre dans les pays nordiques dans les 6 mois était devenu un sport national en 2021, avant que le prix n'augmente drastiquement, et rende l'opération beaucoup moins rentable.

VE : le bonus écologique place la revente sous conditions


Devant ce contournement de la loi à des fins mercantiles, le gouvernement a décidé de durcir les conditions de revente : désormais, il faudra un an avant de pouvoir céder sa voiture, sauf à rembourser le bonus. Des dispositions similaires étaient déjà en place pour les aides locales, et la mesure parait plutôt justifiée s'il s'agit d'un véhicule personnel.

Autre condition, qui ne bouge pas cette fois, le véhicule doit avoir parcouru au moins 6000Km pour être revendu. On notera que pour le retrofit (transformer une voiture thermique en électrique), le bonus (2500 à 5000€) sera également conservé.

D'après les dernières "rumeurs", le bonus écologique de 2022 (6000€ pour une VE neuve de moins de 45 000€, 2000€ pour une voiture entre 45 000 et 60 000€ et 1000€ pour un hybride rechargeable de moins de 50 000€) devrait être maintenu jusqu'en 2023 (alors qu'il aurait du perdre 1000€ au 1er juillet 2022).

Une chose est sûr, si vous envisagez de passer à l'électrique, c'est encore le bon moment : les bonus restent élevés, et la cote à la revente (surtout chez Tesla et les marques de luxe) reste intéressante à court terme. Mais jusqu'à quand ?

Nos tests récents de Véhicules 100% électriques :



Par ici notre test de la Tesla Model 3 2022 60kWh !



Par ici notre test de la Renault Megane E-Tech !



Par ici notre test du Skoda Enyaq 80X (4x4) !



Par ici notre test du BMW iX !


AAPL : qu'attendre des résultats d'Apple ce soir ?

Par Laurence, le

Ce soir, Apple présentera ses résultats pour son deuxième trimestre fiscal 2022 -du 1er janvier au 31 mars 2022. A priori, le contexte boursier plutôt tendu de ces dernières semaines ne devrait pas encore se faire sentir sur cette présentation. En effet, en début de semaine, les analystes avaient ressorti boule de cristal et marc de café pour se lancer dans leur art divinatoire préféré. Et les résultats de Cupertino devraient être stables et conformes avec le consensus de Wall Street grâce à la bonne gestion et l'amélioration des conditions d'approvisionnement.

Krish Sankar (Cowen), Tim Long (Barclays) ou encore Amit Daryanani (Evercore) se veulent globalement positifs, affichant tout de même une certaine prudence pour le prochain trimestre de juin. Les investisseurs se disent optimistes mais craignent que les perspectives du trimestre de juin ne posent des problèmes, compte tenu d'une nouvelle série de fermetures généralisées liées au Covid en Chine.

AAPL : qu'attendre des résultats d'Apple ce soir ?


Pour rappel, lors des précédents résultats, Apple affichait un chiffre d'affaires astronomique de 123,945 milliards de dollars (+11,22% sur une année) et un bénéfice net de 34,63 milliards de dollars. Au deuxième trimestre fiscal de 2021, elle avait enregistré 89,584 milliards de dollars de revenus (+53,63% !) et un bénéfice trimestriel net de 23,63 milliards de dollars.

Pour ce soir, Wall Street prévoit 94 milliards de dollars de revenus (+5% sur un an) et un bénéfice par action de 1,42 dollar. Lors de la dernière séance des Q&A qui suit l’annonce des résultats, Luca Maestri, CFO d'Apple, avait déclaré que les résultats du trimestre de mars montreraient une croissance solide d'une année sur l'autre, mais à un rythme plus lent que la croissance du chiffre d'affaires de 11 % au trimestre de décembre.

Il avait également rappelé que les contraintes d'approvisionnement s'atténueraient par rapport à ce même trimestre de décembre. Il semble, de plus que la fluctuation des taux de change, qui a affecté les résultats de nombreuses entreprises technologiques ce trimestre -comme Google hier ou Microsoft- en fasse de même pour Apple.

AAPL : qu'attendre des résultats d'Apple ce soir ?


Pour ce soir, les analystes ont esquissé cependant quelques chiffres, comme des ventes d'iPhone à hauteur de 48,4 milliards de dollars, en hausse d'environ 1 % par rapport à il y a un an, des baisses d'une année sur l'autre pour les Mac (9,1 milliards de dollars) et les iPad (2 milliards de dollars). Notons que sur ce trimestre, seront comptabilités les débuts de l'iPhone SE 3 et des Mac Studio ! Du côté des wearables, y compris l'Apple Watch, les analystes estiment un chiffre d'affaires de 8,9 milliards de dollars et 19,7 milliards de dollars pour les services (soit +16,8%).

Enfin, il existe un dernier paramètre des plus fluctuants : celui des procédures juridiques en cours et des nouveaux textes à sortir. En décembre, la firme a dû faire face à de nombreuses enquêtes en matière de concurrence et de batailles juridiques concernant l'App Store. Pour autant, le marché des applications ne s'est jamais aussi bien porté. Ainsi, hier, Sensor Tower estimait que les téléchargements au niveau du magasin d'applications auraient augmenté de 2,4 % pour atteindre 8,6 milliards au premier trimestre de 2022.

AAPL : qu'attendre des résultats d'Apple ce soir ?

Jusqu'à -270€ sur les MacBook Pro 14 et 16" (y compris avec 32 Go de RAM et M1 Max) en stock

Par June, le

D'intéressantes promotions permettent aujourd'hui de s'offrir un MacBook Pro 14 ou 16 pouces à un tarif plus abordable avec une livraison plus rapide que via l'Apple Store.

Certains utilisateurs ayant besoin de plus de RAM que les 16 Go de base des MacBook Pro 14 et 16 pouces dotés de la puce M1 Pro (les versions avec la puce M1 Max débutent avec 32 Go de mémoire unifiée) peuvent profiter d'une belle réduction sur plusieurs modèles embarquant 512 Go ou 1 To de stockage SSD. Les modèles en promotions sont en stock avec une livraison possible dès samedi prochain.

Jusqu'à -270€ sur les MacBook Pro 14 et 16" (y compris avec 32 Go de RAM et M1 Max) en stock


Le MacBook Pro 14" M1 Pro 16/512 Go Gris sidéral à 2112€ au lieu de 2249€, en stock, livré dès samedi
Le MacBook Pro 14" M1 Pro 16 Go /1 To Gris sidéral à 2554€ au lieu de 2749€, en stock, livré dès samedi
Le MacBook Pro 14" M1 Pro 32 Go/512 Go Gris sidéral à 2749,99€ au lieu de 2979,99€
Le MacBook Pro 14" M1 Pro 32 Go/1 To Gris sidéral à 2959,99€ au lieu de 3209,99€
Le MacBook Pro 14" M1 Max 24 cœurs GPU 32 Go/512 Go Gris sidéral à 3209,99€ (pas de réduction mais machine en stock)

Jusqu'à -270€ sur les MacBook Pro 14 et 16" (y compris avec 32 Go de RAM et M1 Max) en stock


Le MacBook Pro 16" M1 Pro 16/512Go Gris sidéral à 2549€ au lieu de 2749€, en stock, livré dès samedi
Le MacBook Pro 16" M1 Pro 16 Go /1 To Gris sidéral à 2795€ au lieu de 2979€ en stock, livré dès samedi
Le MacBook Pro 16" M1 Pro 32 Go/1 To à 3169,99€ au lieu de 3439,99€
Le MacBook Pro 16" M1 Max 24 cœurs GPU 32 Go/512 Go à 3169,99€ au lieu de 3439,99€


Retrouvez nos tests des MacBook Pro M1 Pro & M1 Max !




Meta (Facebook) : 28 milliards de dollars de chiffre d’affaires (malgré le suivi des apps)

Par Laurence, le

Cette journée de résultats continue : Meta vient de déclarer les siens -avant Apple mais après Google- affichant 7,47 milliards de dollars de bénéfice net au premier trimestre (-21% sur un an) et un chiffre d'affaires de presque 28 milliards de dollars (+7%). Son titre bondissait de presque 19% lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse de New York.

Meta (Facebook) : 28 milliards de dollars de chiffre d’affaires (malgré le suivi des apps)


Surtout, le réseau social reste stable au niveau des utilisateurs, ce qui est une excellente nouvelle par rapport à février où il avait déclaré la perte d’environ un million d'utilisateurs quotidiens actifs. Fin mars, il comptait 1,96 milliard d'utilisateurs quotidiens, et quelque 3,64 milliards de personnes dans le monde se servent d'au moins une des plateformes du groupe (Facebook,Instagram, Messenger,WhatsApp Messenger) tous les mois, deux chiffres en légère progression.

Même si la situation reste incertaine pour l’avenir, le réseau a finalement gagné des utilisateurs et réalisé des profits trimestriels bien meilleurs que prévu. En effet, la chose n’était pas des plus aisée avec un contexte largement dominé par des questions économique et politique entre les poursuites juridiques, l’apparition de nouvelles réglementations européennes, la modifications des règles de confidentialités sur iOS (la transparence du suivi des apps), la concurrence de TikTok et bien sur depuis fin février la guerre en Ukraine.

Meta (Facebook) : 28 milliards de dollars de chiffre d’affaires (malgré le suivi des apps)

L'UE attaque à nouveau Apple sur la NFC de l'iPhone et Apple Pay

Par Laurence, le

A quelques heures des prochains résultats d'Apple, il semblerait que l'Union européenne lui réserve d'autres plans en attendant. D'après The Financial Times, la firme devrait faire l'objet de nouvelles critiques portant sur des pratiques anticoncurrentielles, qui seraient probablement annoncées la semaine prochaine.

L'UE attaque à nouveau Apple sur la NFC de l'iPhone et Apple Pay


Ces dernières -dont on ne sait quelles formes elles pourraient prendre (avertissement, mise en demeure ou sanctions pouvant aller jusqu'à 10 % de son chiffre d'affaires mondial) porteraient sur les accusations de monopole en matière de moyen de paiement mobile, sur Apple Pay et le refus de la firme d'ouvrir la NFC de l'iPhone. Pour rappel, les premières plaintes sur le sujet étaient apparues en octobre dernier.

Pour le moment, Cupertino a limité l'utilisation de la puce NFC, dans le cadre de paiements sans contact à son seul système Apple Pay (sur les sites et avec les banques compatibles). En pratique, l'accès par les applications tierces est fortement restreint, développeurs et éditeurs hors Apple ne disposant que de très peu de moyens. En effet, seules certaines fonctionnalités liées à la NFC sont disponibles pour les applications tierces depuis iOS 12, mais les autorisations actuelles ne sont pas suffisantes pour développer et prendre en charge un moyen de paiement équivalent à Apple Pay. Une hypothèse à laquelle se refuse Apple afin de protéger ses clients contre les abus ou les atteintes à la vie privée.

Tiens de nouveaux brevets pour le casque ARVR d’Apple !

Par Laurence, le

Après quelques semaines, il est à nouveau question du casque ARVR d'Apple avec un nouveau batch de brevets publié sur l'USPTO.

Tiens de nouveaux brevets pour le casque ARVR d’Apple !


Dans le premier, on retrouve le concept des lunettes de ski avec une finition miroir infrarouge unidirectionnelle. Autant dire que ce dernier va cacher complètement les yeux de l'utilisateur. Mais cette spécificité sera des plus avantageuse pour Apple et son soucis de la confidentialité : alors que le casque est conçu pour que l'utilisateur puisse voir discrètement et sans difficulté le monde extérieur, il permettrait de cacher les divers composants, comme les caméras ou les systèmes de suivi du regard.

Tiens de nouveaux brevets pour le casque ARVR d’Apple !


Le second se concentre sur les options de charge du casque. Il est ainsi fait mention de nombreuses possibilités, comme un socle sur lequel poser le casque, ou un support qui permettrait de le suspendre en attendant que la batterie se charge. Apple prenant soin, là aussi, de détailler, les possibilités envisagées du côté des connecteurs situés sur le bandeau passant autour de la tête de l'utilisateur.

Pour rappel, les rumeurs fusent dans tous les sens concernant sa date de sortie mais le casque semble très avancé. Si on se réfère -par exemple- à la feuille de route de l'Apple Watch, ce dernier pourrait bien voir le jour d'ici fin 2022 / début 2023. Les derniers bruits de couloir indiquent que le casque disposerait d'un design léger, de deux écrans micro-LED 4K, de quinze modules optiques, de deux processeurs principaux (aussi rapides que le M1), du Wi-Fi 6E, d'un suivi oculaire, d'un mode réalité augmentée transparente, d'un suivi des objets, ou encore de commandes gestuelles. Si le prix n'est pas connu, il pourrait bien se montrer jusqu'à 3000 dollars !

Test du Roborock S7 MaxV Ultra : le robot aspirateur qui nettoie même sa serpillère

Par June, le

Avec le S7 MaxV Ultra, Roborock entend réduire au maximum les manipulations nécessaires entre deux nettoyages. A 1 499 euros, serions-nous en présence de la mère de tous les robots aspirateurs ?



Présentation



Test du Roborock S7 MaxV Ultra : le robot aspirateur qui nettoie même sa serpillère


La firme, qui développe et produit des robots aspirateurs en son nom ainsi que pour Xiaomi, coiffe désormais sa gamme avec le S7 MaxV Ultra, un modèle présenté lors du CES2022 qui se distingue au premier coup d'œil par cette énorme (42 centimètres en largeur et en profondeur, pour 49 centimètres de haut) station de vidage répondant au doux nom d'Empty Wash Fill Dock.

Test du Roborock S7 MaxV Ultra : le robot aspirateur qui nettoie même sa serpillère


La languette à retirer avant d'utiliser le dock


Cet appendice dispose de trois bacs distincts permettant au robot de faire lui-même le plein d'eau (réservoir de 200 ml, de quoi nettoyer jusqu'à 300 mètres carrés), de nettoyer automatiquement la serpillère grâce à une brosse rotative et de stocker l'eau sale dans un réservoir séparé (également 200 ml), tout en vidant automatiquement (il faut bien penser à retirer une petite languette en plastique pour permettre l'évacuation des déchets vers le sac) son bac à poussière d'une contenance de 400 ml dans un sac pouvant contenir jusqu'à 7 semaines d'aspiration (deux sacs sont fournis). Il faut bien l'avouer, la promesse est belle.

Test du Roborock S7 MaxV Ultra : le robot aspirateur qui nettoie même sa serpillère


Côté fiche technique, la S7 MaxV fait parler la poudre avec une puissance d'aspiration de 5 100 Pa, tout en profitant de toutes les avancées technologiques de la marque, comme la capacité à s'adapter rapidement aux objets sur son chemin afin de les contourner intelligemment, quelles que soient les conditions d’éclairage grâce à la technologie ReactiveAI 2.0 alliant un projecteur, une caméra, un scanner et un LiDAR à une nouvelle unité d'apprentissage automatique. L'appareil est également doté de la très pratique technologie VibraRise (avec jusqu'à 3 000 vibrations par minute) permettant au robot de soulever automatiquement la serpillère et ainsi éviter les tapis et la moquette.

Test du Roborock S7 MaxV Ultra : le robot aspirateur qui nettoie même sa serpillère


La technologie de cartographie 3D et l'évitement des obstacles traitent les données en local et aucune information ne transite par les serveurs de la firme, ce qui rassurera les plus inquiets. Le robot permettra également de converser avec les interlocuteurs que l'appareil croisera grâce à la caméra et au microphone intégré, ou de vérifier qu'il n'y a personne au domicile grâce au mode télécommande. La batterie de 5 200 mAh offre une autonomie atteignant 180 minutes en mode silencieux, mais l'appareil a tout de même fonctionné pendant un peu plus de 90 minutes au maximum de ses capacités lors de nos tests (et il faut environ 3 heures pour refaire le plein une fois sur le dock). Niveau bruit, ce Roborock n'est pas des plus discret avec 67 dB au maximum (dans la moyenne, mais certains modèles, avec une puissance d'aspiration certes moins élevée, sont de meilleurs élèves sur ce point, par exemple les eufy RoboVac). Il sera toutefois envisageable d'amoindrir les nuisances sonores en réduisant la puissance.

Test du Roborock S7 MaxV Ultra : le robot aspirateur qui nettoie même sa serpillère


L'application dédiée est très complète tout en restant simple d'usage et permettra de paramétrer finement le nettoyage (puissance d'aspiration sur 4 niveaux et vibrations de la serpillière sur trois niveaux), d'obtenir une carte détaillée de votre domicile (avec plusieurs modes de vue 3D ou 2D) sur plusieurs étages, de choisir entre laver et aspirer, aspirer ou laver, d'interdire certaines zones (comme les éventuelles gamelles des animaux), de désigner une zone à nettoyer en la touchant, d'opter ou non pour le vidage automatique pendant le nettoyage si le bac est plein, de visionner la caméra du robot pendant le nettoyage, de le diriger via l'application, de consulter le niveau de la batterie, le temps passé à nettoyer, la surface couverte, et d'afficher sur la carte les différents objets et obstacles éventuellement rencontrés.

A l'usage



Lors des premiers nettoyages, le robot va dresser la carte du domicile et sa navigation sera plus efficace une fois cela fait. Le système d'évitement fonctionne, ce qui a pour gros avantage de ne pas obliger l'utilisateur à tout ranger/surélever avant chaque nettoyage. La fonctionnalité est vraiment efficace (particulièrement après la dernière mise à jour) . S'il arrive tout de même que le robot se coince dans un fil un peu trop fin (des lacets laissés au sol pour le test dans notre cas, ou un tissu à plat), cela reste rare et les chaussures, jouets et multiprises ont toujours été évités.

Test du Roborock S7 MaxV Ultra : le robot aspirateur qui nettoie même sa serpillère


La détection des tapis/moquettes est également performante et le robot relève bien la serpillière, évitant ainsi de la rendre inutilisable en quelques secondes et de mouiller les éléments au sol. La puissance d'aspiration annoncée (5 100 Pa) semble bien là et le robot est réellement efficace sur ce point (le plaçant devant le eufy X8 et légèrement derrière le Roomba S9 que nous avons pu essayer) y compris sur de la moquette et les tapis.

Test du Roborock S7 MaxV Ultra : le robot aspirateur qui nettoie même sa serpillère


Comme pour tous les hybrides, les performances en lavage seront satisfaisantes sur un sol lisse et suffisantes pour de l'entretien, mais n'égaleront pas un modèle dédié comme le Braava Jet M6 d'iRobot, et encore moins l'efficacité d'un bon vieux nettoyage manuel, par exemple sur les grosses tâches tenaces et séchées.

Test du Roborock S7 MaxV Ultra : le robot aspirateur qui nettoie même sa serpillère


L'imposante station remplit bien son rôle, le remplissage du réservoir est impeccable, le nettoyage de la serpillière plutôt efficace (un passage de temps en temps à la machine ne fera toutefois pas de mal), et le vidage (bruyant) du bac à poussière fonctionne parfaitement (sauf pour certains déchets un peu longs ou volumineux qui peuvent se retrouver coincés dans la buse ou rester dans le bac, ce qui reste assez rare et commun à tous les modèles avec vidage automatique). Il faudra bien penser à vider le réservoir récupérant l'eau provenant du lavage de la serpillère sous peine d'odeurs peu agréables, et si le dock permet de limiter l'entretien, il faudra de temps en temps nettoyer la base. Les crans permettant aux roues de bien placer le robot ayant tendance à être des pièges à saletés (le fond du bac de nettoyage de la serpillière méritera également un coup de chiffon de temps à autre si vous voulez garder la machine impeccable).

Test du Roborock S7 MaxV Ultra : le robot aspirateur qui nettoie même sa serpillère


Le Roborock S7 MaxV Ultra à 1499€
Le Roborock S7 MaxV Plus à 1099,90€
Le Roborock S7 MaxV à 799,99€
Le Roborock S7 à 499€


iPhone 14 : il ne sera peut être pas possible de réutiliser ses coques d’iPhone 13

Par Laurence, le

Après une brève pause, il est à nouveau question de l'iPhone 14, avec de nouvelles images supposées de maquettes imprimées en 3D. Ces dernières seraient probablement basées sur l'ensemble des rumeurs du moment. Ainsi, le site japonais Mac Otakara propose des maquettes 3D des quatre modèles iPhone 14 (6,1 pouces), iPhone 14 Max (6,7 pouces), iPhone 14 Pro (6,1 pouces) et iPhone 14 Pro Max (6,7 pouces).

iPhone 14 : il ne sera peut être pas possible de réutiliser ses coques d’iPhone 13


Sur ces projets, on remarque des modifications du bloc dédié aux capteurs photographiques. En effet, le système à double objectif sur les modèles non-Pro serait plus simple et donc plus petit que celui à triple objectif. Au dos, l’excroissance apparaît aussi plus petite.

iPhone 14 : il ne sera peut être pas possible de réutiliser ses coques d’iPhone 13


Au niveau des iPhone 14 et 14 Pro de 6,1 pouces, le bloc photo semble grand et plus épais que celui des iPhone 13 et 13 Pro, et ne rentre pas dans les coques correspondantes. Le problème se retrouve de manière moins flagrante du côté du haut de gamme, l'iPhone 14 Pro Max aurait des dimensions similaires avec celles de l'iPhone 13 Pro Max et s’intègrerait tant bien que mal dans les étuis actuels.

Echoes of Mana : à la recherche de l'Épée sacrée avec les personnages emblématiques de la série

Par Laurence, le

Fin de l’attente pour les fans de la série Mana, ECHOES of MANA de SQUARE ENIX est à présent disponible sur l’App Store. Ce RPG en 2D propose de partir à l'aventure, mais surtout de rechercher l'Épée sacrée avec les personnages emblématiques de la série. Histoire de faire découvrir ce nouvel univers, l'éditeur vient de publier une nouvelle vidéo pour découvrir les animations, les personnages et les nombreuses possibilités offertes par le jeu.



Dans cette nouvelle itération, le joueur s'aventure à travers différents mondes, guidé par la Déesse de Mana. En plus des personnages récurrents de la série, il est possible d'en découvrir des inédits, et atteindre ainsi le total de vingt et un. Il suffit alors de composer avec soin son équipe, affiner sa stratégie et enfin partir accomplir sa quête.

Comme il est généralement coutume, les joueurs -qui se seront pré-enregistrés- bénéficient de nombreux cadeaux qui les attendent et permettent d’avoir une longueur d'avance dans le jeu. Ce dernier est donc enfin disponible, il est gratuit avec de très nombreux achats intégrés et il nécessitera iOS 13.0 ou version ultérieure sur iPhone, iPad et iPod touch.

Echoes of Mana : à la recherche de l'Épée sacrée avec les personnages emblématiques de la série



Convertir gratuitement ses fichiers PDF en Word avec HiPFD (Bon plan)

Par Didier, le

Le PDF est devenu en quelques années le fichier de référence pour l'envoi de documents contenant du texte, des images et des liens, mais il est souvent compliqué à éditer.

L'éditeur Wondershare, bien connu des utilisateurs de Mac, propose depuis peu HiPDF, un outil en ligne permettant de convertir des fichiers PDF en fichier Word natifs.

Convertir gratuitement ses fichiers PDF en Word avec HiPFD (Bon plan)


Le service permet d'envoyer un seul fichier ou de réaliser des conversions à la volée, à partir de multiples documents. L'opération ne prend que quelques secondes et la mise en page est globalement assez bien respectée :

Convertir gratuitement ses fichiers PDF en Word avec HiPFD (Bon plan)


L'éditeur rassure les professionnels en détruisant tous les fichiers du serveur après 1H d'utilisation et personne ne pourra y avoir accès d'aucune manière. Le système fonctionne quelques soit le navigateur (Safari, FireFox, Chrome...) ou la plateforme (Mac, Linux, Windows). Il est même possible de l'utiliser depuis un appareil iOS par exemple.

Convertir gratuitement ses fichiers PDF en Word avec HiPFD (Bon plan)


Enfin, il est possible d'envoyer un fichier directement sur une plateforme Cloud, comme DropBox ou One Drive par exemple, sans devoir renvoyer manuellement chaque fichier.

Convertir gratuitement ses fichiers PDF en Word avec HiPFD (Bon plan)


Enfin, le service propose quantité de fonctionnalités de conversion, comme du déblocage des mots de passe des PDF, de la conversion vers Excel, PowerPoint, vers des images, de l'édition de pages, des protections... Bref, la plupart des opérations courante est prise en charge sur le site.

Convertir gratuitement ses fichiers PDF en Word avec HiPFD (Bon plan)


Pour les utilisateurs de Mac, ces fonctions sont incluses dans PDFElements Pro, le programme qui permet d'éditer, annoter et de convertir les fichiers PDF dans de nombreux formats et qui existe depuis de nombreuses années déjà.



L'App GeForce NOW va bientôt prendre en charge nativement les Mac M1

Par June, le

La prochaine mise à jour de l'application GeForce Now de Nvidia prendra en charge nativement les Mac dotés d'une puce Apple Silicon.

Si la version actuelle 2.0.39 (disponible à cette adresse) nécessite encore la couche d'émulation Rosetta 2, la prochaine itération numérotée 2.0.40 devrait offrir de meilleures performances, un lancement plus rapide et une gestion de la consommation d'énergie optimisée.



Pour rappel, GeForce Now est accessible sur Mac/PC/Android via une application dédiée et sur iOS et iPadOS via Safari (il est possible de placer le lien direct sur la page d'accueil via l'icône Partager de Safari sur iOS/iPadOS, puis en choisissant Sur l'écran d'accueil). Les titres en votre possession (il faudra lier vos comptes Steam, Epic Games Store, GOG, et Uplay d'Ubisoft via l'application) se lancent sans avoir à les télécharger et les installer.

Troi formules sont proposées, Gratuite, Prioritaire, et RTX 3080. En sus de l'abonnement à 99,99 euros pour six mois, la formule RTX 3080 de GeForce Now est désormais également disponible via un abonnement à 19,99 euros par mois. Cette nouvelle option plus accessible (mais plus coûteuse au final si vous conservez l'abonnement 6 mois) devrait permettre à certains utilisateurs de s'essayer à la version la plus puissante du service de Nvidia (et d'avoir l'impression de disposer d'une RTX 3080, particulièrement difficile à dénicher à un tarif acceptable en ce moment).

L'App GeForce NOW va bientôt prendre en charge nativement les Mac M1

Serait-ce les écrans des iPhone 14 (avec le combo pilule-trou pour les Pro) ?

Par Laurence, le

Décidément, les rumeurs aiment bien l'iPhone 14 aujourd'hui, avec des photos supposées des panneaux en verre pour les quatre modèles de 2022. Comme les autres années, ces clichés ont fait leur apparition sur Weibo, le web chinois, avant d'être repris sur Twitter. Leur véracité est donc à prendre avec des pincettes, même si elles semblent concorder avec les derniers bruits de couloir. On remarque bien évidemment l'arrivée des nouvelles découpes : combo pilule + trou pour pour les modèles Pro et petite encoche pour les versions de base. Enfin, notons que les images corroborent également les spéculations indiquant que la gamme se composerait cette année de deux modèles de 6,1 pouces (iPhone 14 et iPhone 14 Pro) et de deux modèles de 6,7 pouces (iPhone 14 Max et iPhone 14 Pro Max). L'iPhone mini disparait au profit d'un grand iPhone non Pro, de la même taille que l'iPhone Pro Max.

Serait-ce les écrans des iPhone 14 (avec le combo pilule-trou pour les Pro) ?

Warcraft sur l'iPhone (et Android) dévoilé le 3 mai à 19H !

Par Didier, le

Warcraft sur l'iPhone (et Android) dévoilé le 3 mai à 19H !
Les plus anciens ont connu WarCraft 1 et 2 sur Mac dans les années 90, puis une troisième version dans les années 2000...pour finir avec WoW, la version MMORPG.

Près de trois décennies plus tard, l'univers de WarCraft débarque sur le mobile ! Blizzard fera une annonce le 3 mai, avec sans doute une beta dans la foulée.

L’UNIVERS DE WARCRAFT®
PASSE AU MOBILE
Pensez à faire une croix sur votre calendrier !

Nous avons d’excellentes nouvelles à annoncer aux héros d’Azeroth en quête d’aventures à emporter ! Ne manquez pas l’évènement de streaming en ligne du 3 mai à 19 h (heure de Paris) pour découvrir notre nouveau jeu mobile prenant place dans l’univers de Warcraft.


Pour le moment, le type de jeu est tenu secret, on sait juste qu'il se déroulera au royaume d’Azeroth : s'agira-t-il d'un WoW adapté au mobile ? D'un jeu de stratégie ? Les dernières rumeurs évoquent plutôt une sorte de Pokemon GO ou de Clash of Clans, des recettes qui fonctionnent déjà dans d'autres univers, mais Blizzard nous a souvent habitués à se démarquer largement de ses concurrents.

• https://reveal.blizzard.com/en-us/

Apple : encore un trimestre record, avec un chiffre d'affaires de 97,23 milliards de dollars !

Par Laurence, le

Ce soir, Apple vient de publier ses résultats financiers pour son deuxième trimestre fiscal 2022 -soit du 1er janvier au 31 mars 2022. Pour rappel, son exercice actuel court du 1er octobre 2021 au 30 septembre 2022, et se trouve décalé par rapport à l’année civile, comme cela est le cas pour de nombreuses firmes américaines.

Apple : encore un trimestre record, avec un chiffre d'affaires de 97,23 milliards de dollars !


Pandémie, guerre, pénurie, le contexte économique est plutôt à la crise. Pour autant, rien ne semble freiner la folle croissance de Cupertino, qui affiche un chiffre d'affaires de 97,278 milliards de dollars (+8,59% sur une année) et un bénéfice de 1,52 dollars par action, soit un total de 25,010 milliards de dollars. Eternel premier de classe, l’iPhone culmine avec 50,570 milliards de dollars (+5,49%), soit plus de la moitié des recettes de la firme (51,99%). Tous modèles confondus, les Mac poursuivent leur ascension amorcée avec la transition des Mac M1 avec 10,435 milliards de revenus.

De son côté, l’iPad s’affiche toujours en recul de 2,06%, avec 7,646 milliards. Mais cette situation était déjà connue au précédent trimestre, la firme ayant préféré privilégier les commandes et les pièces pour son produit phare (l’iPhone) et la tablette bénéficie d’une baisse d’une demande, les consommateurs ayant été largement pourvus pendant le confinement de 2021.

Apple : encore un trimestre record, avec un chiffre d'affaires de 97,23 milliards de dollars !


Enfin, autre non-surprise du jour, les Services maintiennent une croissance forte (+17,28%), tout comme les Wearables (Apple Watch, AirPods / Pro / Max, HomePod mini).

Par comparaison, en avril 2021, elle enregistrait un CA de 89,584 milliards de dollars et un bénéfice net de 23,63 milliards de dollars. L’iPhone était déjà très fort avec 47,938 milliards de dollars (+65,52% sur un an), tout comme le Mac avec 9,102 milliards de dollars (+70,10%) et l’iPad avec 7,807 milliards de dollars (+78,73%).

Apple : encore un trimestre record, avec un chiffre d'affaires de 97,23 milliards de dollars !


Ce trimestre qui suit celui des fêtes n’est pas généralement le plus faste de l’année. Côté produits, les Mac Book Pro 14 et 16 pouces, les AirPods 3, les HomePod mini colorés (ou la Chiffonnette ^^) sont enfin comptabilisés sur le trimestre entier. D’autres le sont aussi -mais pas pour la première fois- comme l’iPhone 13 -sorti en septembre. Sont aussi compris l’iPad mini 6 et l’iPad 9, l’Apple Watch Series 7, mais aussi tous les autres produits sortis en 2021, comme l’iMac M1, l’iPad Pro M1, l’Apple TV 4K, ou encore les Airtags. En revanche, l’iPhone SE3 et des nouveaux coloris verts de l’iPhone, de même que les Mac Studio et les Studio Display ne sont compris que sur quelques semaines.

Rappelons que depuis le 1er janvier 2019, Apple ne communique plus le détail de ses ventes, mais seulement le chiffre d'affaires généré. Cette annonce fait désormais le bonheur des cabinets de statistiques et d'analyses et continue de nourrir les spéculations des financiers.

Apple ne connaît toujours pas la crise (50 milliards pour l'iPhone, 10,5 milliards pour le Mac...)

Par Laurence, le

En cette période de crise mondiale, Apple vient de publier ses résultats financiers pour son deuxième trimestre fiscal 2022 -soit du 1er janvier au 31 mars 2022. Pour rappel, son exercice actuel court du 1er octobre 2021 au 30 septembre 2022, et se trouve décalé par rapport à l’année civile, comme cela est le cas pour de nombreuses firmes américaines. Mais une fois encore, ces chiffres sont tout aussi impressionnants et se situent à nouveau au delà des prévisions de Wall Street !

Apple ne connaît toujours pas la crise (50 milliards pour l'iPhone, 10,5 milliards pour le Mac...)


iPhone



Ce trimestre est traditionnellement un peu moins fort pour l’iPhone que le précédent. Certes, la situation est en effet ternie par le contexte économique et politique actuel, entre la pénurie de pièces, le ralentissement de la production lié aux mesures sanitaires ou encore la guerre en Ukraine. Mais rien ne semble arrêter la machine iPhone qui a rapporté 50,570 milliards de dollars, contre 47,938 milliards l'an passé (+ 5,49% sur un an).

Ces chiffres confirment l’excellent accueil des modèles 5G, malgré une couverture toujours inégale. À noter que ce trimestre comptabilisent les ventes de l’iPhone 13 en totalité, mais seulement quelques semaines pour l'iPhone SE3, également compatible 5G. Les clients de la Pomme semblent toujours plus motivés à renouveler leur smartphone, l’avertissement sur résultats de janvier 2019 semble désormais bien loin.

Apple ne connaît toujours pas la crise (50 milliards pour l'iPhone, 10,5 milliards pour le Mac...)


iPad



Après des mois plus que florissants, l’iPad a été stoppé dans sa lancée au trimestre dernier et rapporte aujourd'hui 7,646 milliards de dollars (-2,06% par rapport aux 7,807 milliards de 2021).

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette situation : avec la dégradation des conditions sanitaires et le maintien du télétravail, les utilisateurs ont déjà acheté le matériel. Certains ont préféré une solution plus complète, avec un investissement dans le très sympathique MacBook Air M1. D'autres ont carrément attendu les nouveaux MacBook Pro 14 et 16 pouces ! De même, avec les contraintes matérielles, Apple a également réorienté ses lignes de production autour de son produit phare, l'iPhone !

Pour ce trimestre, ont été comptabilisés de nombreux modèles : l’iPad Pro M1, l'iPad Air 4, mais aussi l’iPad 9 et l’iPad mini 6.

Apple ne connaît toujours pas la crise (50 milliards pour l'iPhone, 10,5 milliards pour le Mac...)


Mac



Les Mac signent également une très belle performance, avec 10,435 milliards de dollars (contre 9,102 milliards de dollars en 2021, soit +14,65%). Les ventes continuent de se maintenir et continuent de progresser, bénéficiant du travail à domicile mais également d’un fort engouement des utilisateurs pour les Mac M1.

Les ventes des premiers Mac M1 (MacBook Air M1, du MacBook Pro 13 M1 et du Mac mini M1) sont désormais comptabilisées depuis plus d'un an. Et il s'agit également du premier trimestre complet avec celles des MacBook Pro 14 et 16 pouces. Tous les signes d'une transition réussie !

Apple ne connaît toujours pas la crise (50 milliards pour l'iPhone, 10,5 milliards pour le Mac...)


Services



Mais Apple se distingue également par ses nombreux Services, qui affichent une nouvelle croissance sans faille (+17,28% sur une année), passant de 16,901 milliards à 19,821 milliards de dollars sur un seul trimestre. Rappelons qu’ils englobent iTunes, Apple Music, AppleCare, Apple Pay, les revenus issus des licences mais également Apple Arcade et Apple TV+. Pour celui-ci on notera l’apparition du tout nouveau forfait Apple Music Voice, Fitness + ou encore les nouvelles formules d’Apple One !

Comme d’habitude, Cupertino ne ventile pas ses résultats et il faudra se contenter du discours très optimiste de Tim Cook et Luca Maestri. Ces derniers sont en effet passés maîtres dans cet exercice.

Apple ne connaît toujours pas la crise (50 milliards pour l'iPhone, 10,5 milliards pour le Mac...)


Wearables, Home & Accessories



Enfin les wearables ! Il faut dire que cette catégorie de produits marche toujours très fort. On y retrouve de grands succès : l’Apple Watch, les AirPods 3 / Pro / Max, le HomePod Mini (dont les nouvelles versions colorées), mais également la nouvelle Apple TV 4K, les Airtags, les produits Beats, les iPod, etc. Cependant, cette section affiche également une jolie hausse de 12,38% sur une année enregistrant 8,806 milliards de dollars (7,836 milliards lors du même trimestre l’an dernier).

Apple ne connaît toujours pas la crise (50 milliards pour l'iPhone, 10,5 milliards pour le Mac...)


Et après ?



Ces derniers jours, le cours de l’action AAPL a été plutôt fluctuant. En effet, la Bourse de New York a ouvert en nette baisse lundi dans un contexte de prudence lié à l'attente des décisions de la Réserve fédérale américaine et aux tensions géopolitiques autour de l'Ukraine.

Pour l’avenir, Apple doit continuer de se montrer prudente en raison de l’évolution de la pandémie, de la pénurie de pièces ou encore de l’augmentation des recours en justice et des enquêtes pesant sur l’App Store. Dans ce contexte économique incertain, rappelons qu’elle ne publie plus aucune prévision officielle, ni ventilation de ses chiffres.

Apple ne connaît toujours pas la crise (50 milliards pour l'iPhone, 10,5 milliards pour le Mac...)

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos