Actualité

AirPods Pro : une alerte endommage l'audition d'un enfant, ses parents attaquent Apple

Par Laurence, le

Ce mercredi s’ouvre sur un nouveau procès à venir pour Apple. La firme est en effet poursuivie par les parents d'un garçon de 12 ans, dont les tympans auraient été irrémédiablement endommagés par des AirPods Pro.

Apparemment, l’enfant regardait un film sur Netflix sur son iPhone en 2020 alors qu'il portait des AirPods Pro. Ces derniers auraient été réglés à un volume faible, mais une alerte Amber a été émise sans aucun avertissement, le son très aigu abîmant l’oreille du porteur (au niveau de la cochlée). Depuis, le jeune garçon souffrirait de plusieurs troubles : étourdissements, vertiges, acouphènes et nausées. Une perte auditive permanente au niveau de l’oreille droite a été médicalement constatée, l’obligeant désormais à porter un appareil auditif.

AirPods Pro : une alerte endommage l'audition d'un enfant, ses parents attaquent Apple


Pour rappel, une alerte Amber (America's Missing: Broadcast Emergency Response) est une alerte d'urgence d'enlèvement d'enfant, qui prend la forme d’un message diffusé par un organisme officiel destiné à demander de l’aide au public. Le système a commencé en 1996 lorsque les radios de Dallas-Fort Worth se sont associés à la police locale pour ce genre de situation. Il rend également mémoire à Amber Hagerman, 9 ans, qui a été enlevée alors qu'elle faisait du vélo au Texas, puis assassinée.

Dans ce dossier, Apple est accusée de fabriquer des AirPods défectueux, qui ne réduisent pas automatiquement le volume d'alertes ou n'égalisent pas les volumes de notifications et d'alertes. Il lui est aussi reproché de ne pas préciser cette lacune à ses clients. En l'espèce, les parents demanderaient des dommages et intérêts conséquents.

Le directeur, qui dénonçait les conditions de travail d'Apple, retourne chez... Google

Par Laurence, le

Décidément, Apple semble avoir certaines difficultés avec la gestion de son personnel, notamment aux Etats-Unis. Le 8 mai dernier, elle perdait son directeur de l'apprentissage automatique, Ian Goodfellow, démissionnant au bout de quatre ans. Apparemment, cette pointure conteste les décisions -unilatérales- prises par Cupertino concernant la reprise. Le monsieur dénonçait le manque de flexibilité qui aurait été la meilleure politique pour [son] équipe.

Le directeur, qui dénonçait les conditions de travail d'Apple, retourne chez... Google


Double ironie du sort, Ian Goodfellow a apparemment retrouvé -très rapidement- un poste chez DeepMind, une société d'apprentissage automatique rachetée par Alphabet ! Pour rappel, Apple l'avait justement débauché de chez Google pour renforcer ses équipes.

Mais la petite histoire ne s'arrête pas. En effet, hier soir, on apprenait que Cupertino était contrainte de repousser une nouvelle fois son plan hybride de retour au travail, pour favoriser à nouveau le télétravail à hauteur de trois jours par semaine, faisant ainsi preuve de cette plus grande souplesse que le demandait son ex-salarié ! Il faut également précisé que la firme californienne devait faire face à un grand nombre de critiques en interne concernant cette mise en place, dans un contexte à nouveau marqué par une reprise de la pandémie.

G Suite : Google fait marche arrière, les utilisateurs non pro peuvent garder leur compte gratuit

Par Laurence, le

Bonne nouvelle pour les utilisateurs (enfin la plupart d'entre eux). En effet, il y a quelques mois, Google annonçait la fin de l'accès gratuit à sa G Suite et semble faire marche arrière avoir trouvé une solution de compromis.

G Suite : Google fait marche arrière, les utilisateurs non pro peuvent garder leur compte gratuit


La firme a apparemment maintenu une option gratuite qui permettra aux gens de continuer à utiliser leurs comptes G Suite pour un usage strictement personnel. Ainsi seuls les comptes professionnels devraient payer. Les clients qui avaient fait la manip peuvent désormais annuler le basculement vers Workspace en se rendant sur ce lien. Logiquement, les comptes ne seront plus désactivés.

Pour rappel, en 2020, Google avait rebaptisé sa G Suite en Google Workspace dans le cadre d'une réorganisation massive de ses applications afin de tenir compte des nouvelles conditions de travail. En effet, ce nouveau nom s'accompagne également d'une refonte de sa célèbre suite d'applications bureautiques, regroupant Google Agenda : organisez-vous,Google Drive – stockage, Google Docs, Google Meet et Gmail – la messagerie Google.

G Suite : Google fait marche arrière, les utilisateurs non pro peuvent garder leur compte gratuit

Tesla et les verrous Bluetooth vulnérables à une attaque "relais"

Par Didier, le

Le piratage des clefs de voiture est devenu assez courant chez les pirates de haut vol (mais aussi les amateurs), il faut dire qu'on trouve assez facilement les appareils capable de relayer les signaux utilisés par les constructeurs.

En 2019, je vous détaillais le fonctionnement de ce type d'attaques, qui utilisait 2 types de signaux (LF et RF) et qui reste en vigueur en 2022. Pour faire simple, les pirates se contentait de relayer les signaux de la clef et de la voiture, cette dernière croyant alors que le propriétaire était situé à proximité. Pour se prémunir d'un vol de ce genre, il suffit de placer ses clefs dans une petite pochette imperméable aux ondes lorsqu'elles sont à la maison.

Chez certains constructeurs, comme Tesla, Polestar ou encore Ford, on utilise le Bluetooth Low Energy (BLE) pour déverrouiller la voiture à l'aide de son smartphone. En pratique, une app reste lancée en arrière plan et tente de se connecter en permanence avec le véhicule. Les clients de ces modèles le savent, c'est extrêmement pratique, cela évite d'avoir une clef physique dans la poche et il est même parfois possible de transférer facilement une clef à un tiers.

Tesla et les verrous Bluetooth vulnérables à une attaque "relais"


Seulement voilà, notre fameuse attaque via un relais semble également fonctionner avec le BLE. Un groupe de chercheurs mené par Sultan Qasim Khan est parvenu à déverrouiller une Tesla Model Y de 2021 à distance de son propriétaire. Cela prouve que tout produit reposant sur une connexion BLE de confiance est vulnérable aux attaques, même de l'autre côté du monde, a déclaré la société basée au Royaume-Uni dans un communiqué.

Si l'on ne connait pas encore tous les détails techniques, il faut quand-même relativiser le niveau de risque : pour que cela fonctionne, la personne doit être à portée du Bluetooth de votre téléphone, donc à quelques mètres de vous, de préférence à vue. En pratique, on pourrait imaginer la propriétaire à la terrasse d'un café avec la voiture garée un peu plus loin : il suffirait au pirate de se placer à une table voisine pour relayer le signale BLE et l'envoyer à un complice situé près du véhicule. Chez Tesla, on peut même démarrer la voiture avec une simple connexion Bluetooth. En revanche, avec ce type de véhicule 100% connecté, je suis pas certains que les voleurs parviennent à réellement subtiliser des Tesla sans se faire prendre -mais d'autres véhicules ou système de verrouillage moins technologiques, comme certains verrous connectés, sont également à risque.

Tesla et les verrous Bluetooth vulnérables à une attaque "relais"


La solution pourrait venir de solutions de type CarKey, qui utilise à la fois le BLE mais aussi la puce UWB, qui possède d'autres niveaux de sécurité et qui semblent plus difficiles à relayer -mais sur le papier, rien n'est impossible. En attendant, inutile de paniquer, mais l'on attend quand-même une réponse de Tesla sur le sujet, car empêcher ce type d'attaques via mise à jour semble manifestement compliqué pour le constructeur.

Biométrie : Mastercard lance le paiement avec le sourire (sans contact !)

Par Laurence, le

Si Apple développe son Tap to Pay pour transformer l’iPhone en terminal de paiement sans contact, Mastercard dévoile son PayFace. Il s’agit d’un programme de paiement biométrique qui permettra de payer par un simple sourire ou un geste prédéterminé.

Biométrie : Mastercard lance le paiement avec le sourire (sans contact !)


Pour le moment, les modalités pratiques ne sont pas encore très claires. Il s’agirait de s’enregistrer pour en bénéficier (via internet ? Sa banque? Son smartphone ?). La technique permettrait une reconnaissance d’un sourire ou d’un geste de la main (certains ne manqueront pas de s’interroger sur ce dernier).

La société affirme que l'initiative sera déployée dans le monde entier, en commençant par quelques tests au Brésil. Cette démarche s’inscrit dans un contexte sécuritaire, les organismes bancaires étant désireux d'utiliser la biométrie pour autoriser les paiements par carte. La fraude par paiement a triplé pour atteindre plus de 30 milliards de dollars au cours de la dernière décennie, et les lois nationales ne sont pas toujours adaptées.

Pour le moment, le segment évolue peu. Les services tels qu'Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay réduisent les risques mais entraînent également des coûts plus ou moins importants. En outre, depuis de nombreuses années, les banques essaient d'accéder à la puce NFC de l'iPhone (mais en vain). Il semblerait toutefois que les nouvelles lois au sein de l’Union Européennes puissent contraindre Apple à ouvrir sa puce.

Biométrie : Mastercard lance le paiement avec le sourire (sans contact !)

Les déboires d’Apple avec le syndicalisme naissant dans ses magasins américains

Par Laurence, le

Les débuts d’Apple dans le syndicalisme américain ne semble pas vraiment commencer sereinement. En effet, les salariés retail de l'Apple Store situé dans le Cumberland Mall à Atlanta accusent la firme de ne pas respecter le droit du travail et d’entraver la liberté syndicale naissante dans le magasin !

Les déboires d’Apple avec le syndicalisme naissant dans ses magasins américains


Mais c’est surtout certaines pratiques internes qui sont dénoncées, comme la tenue de réunions obligatoires anti-syndicalistes (ndlr : ce qui serait apparemment interdit quand un processus électoral professionnel est en cours), la diffusion de notes de services du même genre ou l’embauche d’avocats spécialisés anti-lobby. On se rappelle d’ailleurs que Deirdre O’Brien y avait fait une apparition surprise la semaine dernière pour calmer les tensions, mais en vain.

Hier, les représentants de Communications Workers of America ont déposé une plainte pour dénoncer ces pratiques déloyales. Ces derniers temps, Cupertino fait l’objet de critiques grandissantes de la part de ses salariés. Ces derniers demandent notamment des augmentations de salaires, des avantages sociaux et des protocoles de santé améliorés avec la pandémie. Apple, pour sa part, dit avoir pris des mesures en ce sens…

Trois nouveaux coloris de façades pour la PlayStation 5 ! (dès le 17 juin)

Par Laurence, le

Bonne nouvelle pour cet été ! Outre les très classiques rouge et noir, la PlayStation 5 s’offre trois nouvelles couleurs de façade : Startlight Blue, Galactic Purple et Nova Pink (ce qui sonne carrément mieux d’un point de vue marketing que bleu, violet et rose). C’est en effet ce que vient d’annoncer Sony, via une mise à jour de son site.

Ces dernières seront disponibles dans certains pays à partir du mois de juin 2022. On notera un accès anticipé pour les clients aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg via direct.playstation.com à partir du 17 juin.

Pour rappel, ces différentes couleurs sont déjà disponibles pour les manettes sans fil DualSense, au prix de 79 euros. Chaque façade (qui comprend l'avant et l'arrière de la console) coûte 54,99 euros, et est compatible avec les deux modèles de PlayStation 5 (pour ceux qui en auraient une…).

Manette DualSense à 65,50 € au lieu de 78,99€

Trois nouveaux coloris de façades pour la PlayStation 5 ! (dès le 17 juin)

Trop de faux comptes sur Twitter : Elon Musk demande une enquête à la SEC !

Par Laurence, le

Rien ne va plus sur Twitter (ou concernant le rachat de Twitter). En effet, Elon Musk multiplie les messages et les attaques 24 / 7 en interpellant cette fois-ci la Securities and Exchange Commission. Il n’hésite pas à demander une enquête concernant le nombre de faux comptes, contestant le décompte de 5% avancé par la plateforme et évoquant un 25, voire un 50%. (NDLR : pour rappel, la relation avec l’organisme est plutôt houleuse, il avait précédemment traité ses membres de bastards (en vo c’est plus distingué), les accusant d'avoir restreint sa liberté d'expression). Histoire de pimenter les échanges, il a également posté un petit sondage dédié sur les faux comptes !


Apple Watch Series 8 : le retour du design plat et des bords droits !

Par Laurence, le

Souvenez-vous, l’année dernière, un peu à la même époque, des bruits de couloir fusaient sur un possible nouveau design de l’Apple Watch, avec notamment l’arrivée d’un nouveau design avec un écran tout plat. Pour autant, quand la bise fut venue, la Series 7 arborait le même form factor ! Qu’à cela ne tienne le leaker ShrimpApplePro remet cette rumeur au goût du jour avec la Series 8.



Sur Twitter, celui-ci paraît sûr de ses sources, évoquant de fortes chances pour que l'Apple Watch Series 8 soir doté d’un écran plat et qu'il serait bientôt prêt pour une production de masse. A défaut de toute information, il pourrait s’agir de ce fameux design à bord plat et coins carrés évoqué par Jon Prosser l'année dernière. Par effet boule de neige, ce dernier s’est d'ailleurs fendu d’une nouvelle vidéo de basant sur ces prédictions.

Cette année, Apple pourrait lancer trois nouveaux modèles d'Apple Watch. Outre l'Apple Watch Series 8, on pourrait avoir une Apple Watch SE de deuxième génération et une nouvelle Apple Watch en version plus baroudeuse pour les sports extrêmes !


Quanta envisage de délocaliser son site de production des Macbook Pro 14 et 16" ! [Promo]

Par Laurence, le

Depuis plusieurs mois, la production subit de lourdes fluctuations entre pénurie de pièces et pandémie. D'après DigiTimes, Quanta Computer -un des principaux fournisseurs- étudie désormais une possible délocalisation de son site de Shanghai vers Chongqing, en Chine. Le problème est que cette usine est la seule à assembler les MacBook Pro 14 et 16 pouces dotés des puces M1 Pro et Max.en charge de l'assemblage des MacBook Pro.

Cette décision permettrait d'augmenter progressivement la disponibilité des MacBook Pro (dont la demande est très forte) et bien évidemment de raccourcir les délais de livraison. Mais cela ne devrait pas résoudre les autres problèmes, liés au manque de personnel et de logistique.

Quanta envisage de délocaliser son site de production des Macbook Pro 14 et 16" ! [Promo]


Le problème est que l'usine est la seule à assembler les MacBook Pro 14 et 16 pouces dotés des puces M1 Pro et Max. Aussi ces derniers affichent des délais à rallonge sur l'Apple Store, surtout pour certaines configurations. Même si plusieurs modèles se trouvent (et avec des ristournes, ce n'est pas plus mal) chez certains revendeurs, les stocks pourraient être amenés à se réduire...

La même situation se retrouve pour certains Mac Studio, la configuration de base se portant légèrement mieux avec une fenêtre de livraison du du 1er au 9 juin 2022. De leur côté, le MacBook Air, l'iMac M1 et le Mac mini ne paraissent pas trop affectés par les contraintes.



Retrouvez nos tests des MacBook Pro M1 Pro & M1 Max !




Des MacBook Pro 14 et 16" 2021 en stock, livrés dès vendredi

Par June, le

Quelques boutiques disposent de MacBook Pro 14 et 16 pouces 2021 en stock, y compris dotés de la puce M1 Max, avec une livraison plus rapide que via l'Apple Store (et parfois en promotion).

Des MacBook Pro 14 et 16" 2021 en stock, livrés dès vendredi


Le MacBook Pro 14" M1 Pro 32 Go/512 Go Gris sidéral à 2979€ (pas de réduction mais machine en stock)

Des MacBook Pro 14 et 16" 2021 en stock, livrés dès vendredi


Le MacBook Pro 16" M1 Pro 16/512Go Gris sidéral à 2549€ au lieu de 2749€, en stock, livré dès vendredi
Le MacBook Pro 16" M1 Max 24 cœurs GPU 32 Go/512 Go à 3439,99€ (pas de réduction mais machine en stock)

Retrouvez nos tests des MacBook Pro M1 Pro & M1 Max !




Amazon booste sa tablette Fire 7 (USB-C, CPU 30% plus performant, 2x plus de RAM) dès 79€

Par June, le

Amazon lance aujourd'hui la nouvelle génération de sa tablette la plus populaire avec des nouveautés intéressantes à la clé.

Amazon booste sa tablette Fire 7 (USB-C, CPU 30% plus performant, 2x plus de RAM) dès 79€


La nouvelle tablette Fire 7 2022 embarque une dalle de 7 pouces en 1 024 x 600 pixels, une nouvelle puce quadricœur cadencée à 2 GHz 30% plus rapide que la génération précédente épaulée par 2 Go de RAM (contre 1 Go pour la version précédente), un stockage interne de 16 ou 32 Go selon le modèle (extensible via une carte microSD jusqu'à 1 To), des caméras avant et arrière de 2 MP (vidéo en 720p) et offrant une autonomie atteignant 10 heures (en hausse de 40%), ainsi qu'un port USB-C et un chargeur de 5W fourni dans la boite.

La tablette Fire 7 d'Amazon pourra satisfaire les utilisateurs désirant un modèle compact dont l'usage est axé sur la diffusion en streaming, un peu de web, des jeux peu exigeants, ou encore pour consulter les mails. La Fire 7 pourra également être une seconde tablette très intéressante pour les familles disposant déjà d'un iPad et dont les membres souhaitent pouvoir profiter d'une tablette supplémentaire à moindre coût. La nouvelle FIre 7 est d'ores et déjà disponible en précommande dès 79,99 euros avec de premières livraisons prévues pour le 29 juin.

La tablette Fire 7 2022 dès 79,99€
La tablette Fire HD 8 à partir de 99,99€
La tablette Fire HD 10 à partir de 149,99€

Les LinkBuds S de Sony seraient les écouteurs avec ANC les plus légers du marché (MàJ)

Par June, le

La firme japonaise pourrait bientôt étoffer son catalogue d'écouteurs Bluetooth ANC avec un nouveau modèle compact et léger de la gamme LinkBuds.

Les LinkBuds S de Sony seraient les écouteurs avec ANC les plus légers du marché (MàJ)


Nos confrères allemands de WinFuture semblent avoir déniché des infirmations supplémentaires sur les LinkBuds S, évoquant un poids de seulement 4,8 grammes par écouteur (contre 5,4g pour les AirPods Pro, 5,1g pour les Beats Studio Buds, 5,7g pour les Echo Buds Gen2, 5,6g pour les Galaxy Buds Live, ou encore 7,3g pour les WF-1000XM4 du même constructeur), de haut-parleurs de 5 millimètres, et une autonomie de 20 heures avec le boitier de charge (6 heures pour les écouteurs avec ANC activé).

Les LinkBuds S de Sony seraient les écouteurs avec ANC les plus légers du marché (MàJ)


Pour rappel, les nouveaux venus, également appelés WF-LSN900, se distingueront des modèles de base en offrant la réduction active du bruit ambiant (ANC), ce qui n'était pas envisageable avec la version précédente et son format ouvert (mais qui permettait de garder une oreille sur son environnement). Les LinkBuds S seraient toutefois dotés d'un important évent, ce qui permettrait de passer rapidement du mode ANC à un mode ambiant performant, tout en analysant le comportement et l'environnement du porteur pour adapter le rendu en temps réel. Les écouteurs seraient sur le point d'être présentés officiellement et seront disponibles en noir ou en beige. MàJ : Quelques minutes après la parution, Sony a présenté officiellement ses écouteurs reprenant les caractéristiques énoncées ci-dessus avec la compatibilité avec le codec LDAC, mais sans Bluetooth multipoint ni charge sans fil et un tarif fixé à 199,99 euros.

Les LinkBuds S à 199,99€

Netflix : l'exode des abonnés de longue date...

Par Laurence, le

Ces derniers temps, deux affaires s'affrontent pour savoir laquelle elle est la plus médiatique des deux : qui gagnera entre les faux comptes sur Twitter (et son rachat par Elon Musk) et les comptes partagés sur Netflix (avec la révolution au niveau des abonnements) ?

Pour rappel, fin avril, Netflix avait dévoilé la perte de 200 000 abonnés (une première historique), la perte potentielle de millions d'abonnés liés aux comptes partagés et non payés entre les utilisateurs. Cette annonce avait été suivie d'une plainte des investisseurs et une chute de l'action en bourse. Depuis, la plateforme entend amener plusieurs changements peu populaires d'ici la fin de l'année, comme une formule moins chère mais avec de la pub, mais aussi des sanctions financières.

Netflix : l'exode des abonnés de longue date...


D'après la société de recherche Antenna, la situation serait même plus préoccupante que cela, car de plus en plus d'abonnés depuis plus de trois ans résilieraient leur compte. Ces derniers qui ne représentaient que 5 % du total des annulations au début de 2022, se monteraient désormais à 13 % au premier trimestre de 2022.

A contrario, les abonnés juniors se monteraient à 60 % des annulations au cours du trimestre, soit en légère baisse par rapport au 64 % du précédent trimestre. Toujours au premier trimestre, les annulations globales auraient également augmenté passant de 2,5 millions au cours de chacun des cinq trimestres précédents, à 3,6 millions de personnes.

Le cabinet d'analyse précise que ces données sont issues d'un panel anonyme de 5 millions d'Américains. Précisons que Paramount+, Peacock et Disney+ auraient été les souscriptions les plus populaires du moment, les premiers pour leur prix, le dernier pour la richesse de son catalogue.

Netflix : l'exode des abonnés de longue date...

Shadow propose des CPU et GPU plus puissants pour 14,99€ de plus par mois

Par June, le

Shadow, le service français de Cloud Computing, fait évoluer son offre en proposant la formule Power Upgrade.

Shadow propose des CPU et GPU plus puissants pour 14,99€ de plus par mois


Après avoir cherché un repreneur en mars 2021, Blade, la société derrière Shadow, a finalement trouvé un appui auprès d'OVHcloud (via son fond d'investissement Jezby Ventures) afin d'obtenir les fonds nécessaires pour offrir des serveurs à la hauteur et des machines accessibles en temps et en heure aux éventuels clients. Cette reprise financière s'est soldée par la simplification de l'offre, un unique abonnement Shadow Boost, une tarification doublée (passant de 14,99€/mois à 29,99€/mois) et de nombreux abonnements disponibles sous 72h en France. La firme avait également annoncé qu'un abonnement donnant accès à des machines plus puissantes était dans les tuyaux.


Assassin's Creed Origins via Shadow sur iPad Air 2


En effet, si l'offre de base donnant accès à une carte graphique équivalente à une GTX 1080, un CPU 4 cœurs cadencé à 3,4 GHz épaulé par 12 Go de RAM, et un stockage SSD de 256 Go était intéressante au lancement, le marché a évolué et certains titres ou définitions demandent davantage de puissance à l'heure actuelle. Qu'à cela ne tienne, Shadow propose le Power Upgrade permettant de passer à un CPU AMD Epyc 7543P (4 cœurs/8 threads), 16 Go de RAM et un GPU Nvidia RTX 3070 ou AMD Radeon Pro V620 (équivalent d'une Radeon RX 6800 XT) pour 14,99 euros de plus par mois. La formule Power Upgrade devrait être disponible en précommande dès cet été avec une disponibilité à l'automne.


Star Wars Jedi : Fallen Order via Shadow sur un iPhone 11 Pro Max


Si certains pourraient trouver l'offre moins performante que l'abonnement RTX 3080 de GeForce Now, il faut rappeler que la proposition de Shadow se démarque en donnant accès aux utilisateurs un PC complet, avec sa licence Windows 10 légale, sa carte graphique dédiée, son processeur, sa RAM et son stockage. Le service Shadow vous donne les clés d'une telle machine, et vous propose d'y accéder sur iOS/iPadOS, Android, macOS, Windows, et même tvOS.


Shadow of the Tomb Raider via Shadow sur Apple TV


Il conviendra ensuite de prendre les rênes, d'installer les mises à jour des pilotes de la carte graphique, et de s'offrir des jeux avant d'en profiter sur le matériel en location. Cela revient tout simplement à disposer d'une machine complète sur le réseau, permettant de s'affranchir des nuisances sonores par la même occasion. Le PC est donc à la disposition de l'utilisateur, qui pourra très bien décider de ne l'employer que pour travailler sur des logiciels.


Street Fighter V sur macOS via Shadow

iPhone : Apple parodie une vente aux enchères de données utilisateurs ! [vidéo]

Par Laurence, le

Très fortuitement, Apple propose aujourd'hui une nouvelle vidéo mettant en lumière les fonctionnalités de confidentialité de l'iPhone, comme que la transparence du suivi des applications et la protection de la vie privée.



La publicité est axée sur une jeune femme nommée Ellie, qui découvre que ses données personnelles sont vendues aux enchères dans une maison spécialisée, avec des offres placées sur les e-mails de son iPhone, l'historique des achats, les données de localisation, les contacts, l'historique de navigation, et plus encore (ne cherchez plus, cette pratique a même un nom : le real-time bidding et même que Google serait numéro 1 de la discipline).

Telle un super héros, Ellie utilise deux armes : la transparence du suivi des applications et la protection de la vie privée pour les emails ! Aussitôt, vendeurs et acheteurs commencent à disparaître.

AirPods Max : on a trouvé le support idéal ! Test du Benks Grand Pro Stand

Par Didier, le

Les AirPods Max ont été plébiscités pour leur qualité sonore et leur finition exemplaire, mais ce gros casque d'Apple n'est pas livré avec le moindre support, uniquement une housse de transport très... discutable.

Heureusement, Benks a pensé à tout et le constructeur propose son Grand Pro Stand, un support très design qui permet de minimiser la surface occupée sur le bureau, mais qui a surtout double emploi : le pied fait également office de chargeur sans fil pour iPhone ou les AirPods.






Si vous avez aimé ce reportage, n'hésitez pas à liker la vidéo, vous abonner à notre chaine YouTube et à souscrire un abonnement VIP ! Cela nous permettra d'en faire d'autres !

Apple déploie la première bêta d'iOS/iPadOS/tvOS 15.6, watchOS 8.7 et macOS 12.5

Par June, le

Apple déploie la première bêta d'iOS/iPadOS/tvOS 15.6, watchOS 8.7 et macOS 12.5
Après avoir annoncé le lancement de la WWDC 2022 en ligne pour le 6 juin prochain (où seront dévoilés iOS et iPadOS 16) et les versions finales d'iOS/iPadOS/tvOS 15.5, watchOS 8.6 et macOS 12.4 i ly a deux jours, Cupertino déploie aujourd'hui la première bêta d'iOS/iPadOS/tvOS 15.6, watchOS 8.7 et macOS Monterey 12.5 pour les développeurs. Apple ayant finalement intégré au sein de ces systèmes toutes les fonctionnalités présentées lors de la WWDC 2021, ces nouvelles itérations devraient se concentrer sur l'optimisation des performances et la correction des bugs.

Trois moniteurs externes sur les Mac M1 via le nouveau dock USB-C d'Anker

Par June, le

L'accessoiriste Anker présente un nouveau dock USB-C permettant de faire sauter une des limitations des Mac dotés de la puce M1.



Pour rappel, les MacBook Air M1/MacBook Pro M1/Mac mini M1 (un moniteur en HDMI et un en Thunderbolt pour ce dernier), ainsi que l'iMac M1, ne peuvent prendre en charge qu'un seul moniteur externe via les ports Thunderbolt (il est toutefois possible de s'affranchir de cette limite en passant par la technologie DisplayLink).

Trois moniteurs externes sur les Mac M1 via le nouveau dock USB-C d'Anker


Le nouveau venu répond au doux nom d'Anker 563 USB-C Docking Station (10-in-1) et entend proposer une solution en permettant grâce au Multi-Stream Transport d'utiliser trois moniteurs externes sur les Mac M1. Sur ces machines, il sera possible d'utiliser le premier port HDMI pour un moniteur en 4K à 30 Hz, le second pour un moniteur en 2K à 50 ou 60 Hz, et le port DisplayPort pour un moniteur en 2K à 60 Hz (voir le tableau ci-dessus).

Trois moniteurs externes sur les Mac M1 via le nouveau dock USB-C d'Anker


En sus, le dock offre un port USB-C avec Power Delivery 100W pour relier la machine hôte, un port USB-C à 5 Gb/s avec Power Delivery 30W, un port USB-A à 5 Gb/s délivrant 7,5W, deux ports USB-A 2.0, un port Ethernet Gigabit, un port pour l'alimentation 180W (20V/9A) et une entrée/sortie casque/microphone en mini jack 3,5 mm. L'Anker 563 USB-C Docking Station (10-in-1) est d'ores et déjà disponible sur le site officiel du constructeur au tarif de 249,99 dollars, et ne devrait pas tarder à être distribué sur notre territoire.

Samsung commence à tester la compatibilité Matter pour les produits SmartThings

Par June, le

Samsung commence à tester la compatibilité Matter pour les produits SmartThings
Avec le lancement de la norme Matter qui approche, Samsung prend les devants et lance un programme en accès anticipé via sa division domotique SmartThings permettant aux fabricants d'accessoires de tester leurs premiers produits et d'en vérifier la compatiblité. Plusieurs constructeurs participent déjà à ce programme, comme Eve, Aqara, Nanoleaf ou encore Netatmo. Pour rappel, Matter est un protocole unifié compatible avec les assistants virtuels et écosystèmes des différents acteurs du marché et devait être lancé officiellement fin 2021, avant d'être repoussé à l'automne 2022.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos