Actualité

Une mise à niveau majeure pour la caméra frontale des iPhone 14

Par June, le

Toute la gamme d'iPhone 14 pourrait bien profiter d'améliorations intéressantes pour la caméra frontale.

Une mise à niveau majeure pour la caméra frontale des iPhone 14


Le célèbre et bien renseigné analyste Ming-Chi Kuo vient ainsi appuyer aujourd'hui les diverses rumeurs annonçant de meilleures caméras frontales en avançant quelques détails techniques supplémentaires. Ainsi, cette nouvelle caméra avant pourrait embarquer une optique à 6 éléments (contre 5 actuellement), ouvrirait à ƒ/1.9 (contre ƒ/2.2 depuis l'iPhone 11) afin de capter davantage de lumière et serait dotée d'une mise au point automatique.

Apple s'appuierait toujours sur Sony pour le capteur, Genius et Largan pour les optiques, Alps et Luxshare pour l'autofocus, ainsi qu'à Cowell et LG Innotek pour d'autres composants (une première pour ce dernier). L'analyste ajoute que ces améliorations seraient communes à l'ensemble de la gamme, contrairement au capteur principal de 48 mégapixels (capable de fournir des enregistrements vidéo en 8K) évoqué par les bruits de couloir et qui ne devrait être proposé que sur les modèles Pro. Ces améliorations devraient bien évidemment être accueillies avec le sourire par de nombreux utilisateurs mettant de plus en plus souvent à profit la caméra selfie de leur appareil.

L'offre Premium de Telegram devrait être dévoilée avant la fin du mois

Par June, le

Evoquée depuis un moment, la formule premium de l'application de messagerie devrait être dévoilée dans les jours qui viennent.

L'arrivée imminente de cette nouvelle formule payante a été confirmée par Pavel Durov, le fondateur de Telegram. L'homme a déclaré qu'avant la fin du mois, Telegram proposerait aux utilisateurs payants des fonctionnalités et des ressources supplémentaires ainsi que de meilleures performances, tout en précisant que de nombreuses personnes souhaitent que certaines limites du service soient levées et que cela entrainerait un coût que la firme ne pourrait couvrir sans cette offre payante.



L'homme a ajouté qu'il estimait que Telegram devrait être financé principalement par ses utilisateurs, et non par les annonceurs. De cette façon, nos utilisateurs resteront toujours notre principale priorité. Les rumeurs évoquent un abonnement donnant accès (en sus des autocollants de la vidéo de présentation) à des téléchargements de fichiers de 4 Go maximum ainsi qu'à deux fois plus de chaines. Reste à connaitre le tarif de cet abonnement Premium qui devra être fixé avec attention par l'éditeur.

Telegram est d'ores et déjà disponible gratuitement au téléchargement sur l'App Store. Le programme nécessite 207,6 Mo d'espace de stockage libre sur un iPhone/iPad/iPod touch sous iOS 9.0 minimum, ou sur une Apple Watch.


Pour Apple, iOS 16 serait "un acte d'amour" !

Par Laurence, le

Après cette semaine dédiée à la WWDC 2022, Craig Federighi et Alan Dye ont également été envoyés en service commandé pour faire la promotion d’iOS 16. Dans une récente interview, ils reviennent sur la refonte de l'écran de verrouillage, et les deux phases nécessaires à cette dernière.

Il faut en effet remonter à iOS 14 avec l’apparition des widgets sur l'écran d'accueil -ce qui constitue le premier pas vers la personnalisation. A cela, s’ajoutait la bibliothèque d'applications, qui permettait aux utilisateurs de supprimer de l'écran d'accueil celles qu'ils ne voulaient pas voir tout le temps, mais dont ils avaient quand même besoin.

Pour Apple, iOS 16 serait "un acte d'amour" !


Avec iOS 15, une nouvelle étape est franchie avec le mode Concentration, qui a permis de moduler les alertes / actions de son iPhone en fonction des moments de la journée, et des activités précises. Cette dernière -un peu plus longue à mettre correctement en place- a aussi fait partie des mesures de confinement avec le travail à domicile/ l'école à la maison.

Le terrain ainsi préparé, Apple pouvait donc lancer iOS 16 et la personnalisation de l'écran de verrouillage. Nous avons vu une réelle opportunité pour ce point, la possibilité de faire quelque chose de vraiment grand - mais en même temps quelque chose de très Apple et de très personnel. C'est donc un acte d'amour !

Pour Apple, iOS 16 serait "un acte d'amour" !


A partir de là, les éloges ne tarissent pas. Alan Dye déclare même que le but était ici de rendre l'iPhone encore plus personnel puisque l'écran de verrouillage en est l’icône. L’iPhone est toujours reconnaissable le positionnement central de l’horloge mais la firme a modifié la police (une première !) et la couleur. De même, elle se serait inspirée des cadrans et des complications (pour les widgets) de l'Apple Watch en laissant apparaître une photo de portrait devant (et non plus derrière) l'horloge, apportant un nouvel effet de profondeur.

Pour cela, elle s’est appuyée sur l’apprentissage automatique. D’après Craig Federighi, il y aurait une douzaine de réseaux neuronaux qui analysent la photo en fonction pour savoir s'il s'agit d'un sujet adapté, s'il y a des gens, la manière dont ils sont cadrés sur la photo, ou de leurs expressions. Tous ces éléments vont permettre de faire apparaître automatiquement des options vraiment géniales et convaincantes pour les gens, puis de les rendre à l'écran d'une manière innovante.

Par ici toutes les nouveautés d'iOS 16 ! !



Si vous avez aimé ce reportage, n'hésitez pas à liker la vidéo, vous abonner à notre chaine YouTube et à souscrire un abonnement VIP ! Cela nous permettra d'en faire d'autres !

L'excellente enceinte Soundcore Motion+ (USB-C, aptX, multipoint) à 79€, parfaite pour l'été

Par June, le

Une promotion permet aujourd'hui de s'offrir une des enceintes Bluetooth présentant le meilleur rapport qualité/prix à un tarif encore plus intéressant.

La jeune division d'Anker entend bien se démarquer sur ce marché encombré en offrant des produits satisfaisants à des tarifs raisonnables. Pour ce faire, Soundcore s'offre les services d'ingénieurs et d'artistes de talent, et soigne la présentation ainsi que la fiche technique de ses casques, écouteurs et enceintes. La Soundcore Motion+ est livrée dans une boite aux couleurs de la marque (blanc et bleu) contenant l'enceinte elle-même, un câble USB-C vers USB-A de 61 centimètres, et un câble mini jack 3,5 millimètres vers mini jack 3,5 millimètres de 63 centimètres.

L'excellente enceinte Soundcore Motion+ (USB-C, aptX, multipoint) à 79€, parfaite pour l'été


La Motion+ est plutôt compacte avec des mensurations de 25,4 x 7,6 x 7,6 centimètres et un poids de 1 056 grammes sur notre balance. L'enceinte est certifiée IPX7, ce qui permettra de ne pas craindre de les emmener au bord de la piscine, et embarquent le Bluetooth 5.0 (SBC et aptX pour la Motion+) avec la pratique fonction multipoint permettant d'appairer simultanément deux appareils, comme un Mac et un iPhone ainsi qu'une entrée analogique en mini jack 3,5 mm. La batterie affiche 6 700 mAh et nous a permis de tenir un peu plus de 11 heures à volume modéré (il nous a fallu presque quatre heures pour refaire le plein). L'application dédiée est complète et permet de consulter le niveau de la batterie, de mettre à jour le firmware, de choisir une période de 5/10/30 ou 60 minutes pour l'arrêt automatique, de choisir un préréglage ou d'opter pour l'égaliseur à 9 bandes.

L'excellente enceinte Soundcore Motion+ (USB-C, aptX, multipoint) à 79€, parfaite pour l'été


Soundcore fait à nouveau des miracles avec cette Motion+ qui est clairement à la hauteur d'enceintes vendues à un tarif plus de deux fois plus élevé sur le marché. En gardant à l'esprit que ces enceintes restent des modèles nomades et Bluetooth, le rendu est agréable, avec des aigus détaillés, des basses présentes sans être incontrôlées (ce qui arrive parfois sur certains modèles) et des médiums agréables. Le rapport qualité/prix est tout simplement le meilleur du marché. Vous trouverez des enceintes qui offrent un rendu de meilleure qualité, mais il faudra mettre trois fois le prix, pour un résultat qui ne sera pas trois fois supérieur (nous parlons bien uniquement d'enceintes Bluetooth nomades).

La Soundcore Motion+ Bleue à 79,99€ au lieu de 99,99€
La Soundcore Motion+ rouge à 79,99€ au lieu de 99,99€

Lightyear 0 : la voiture électrique (trop) parfaite ? (toit solaire, légère, petite batterie...)

Par Didier, le

Il aura fallu 6 ans au jeune constructeur hollandais pour mettre au point la Lightyear 0, une voiture électrique d'un nouveau genre et surtout, pleine de promesses.

Lightyear 0 : la voiture électrique (trop) parfaite ? (toit solaire, légère, petite batterie...)


Avec le temps, nous sommes devenus un peu méfiants sur les annonces autour des performances et des batteries, surtout lorsqu'elles se montrent un peu trop optimistes. Par exemple ici, la batterie ne fait que 60kWh (comme la Model 3 de base) et promet 625Km WLTP, là où Tesla n'en fait que 510. Pour expliquer ce chiffre, le constructeur annonce une excellente aérodynamique avec un Cx de 0.19 (meilleur que l'EQS) et un poids contenu de 1575Kg -contre 1760 chez Tesla. Avec une consommation annoncée à seulement 10.5 kWh/100Km à 110Km/h, la Lightyear 0 pourrait effectuer un trajet sur autoroute de plus de 560Km, là encore, devant l'EQS (qui détenait le record jusque là). Aucun chiffre n'est donné à 120 ou à 130, cependant.

Lightyear 0 : la voiture électrique (trop) parfaite ? (toit solaire, légère, petite batterie...)


Rien n'est impossible, mais les performances du toit solaire (5m2) me semblent encore plus optimistes. Là, le constructeur annonce 70 Km récupérés chaque jour, soit 11 000Km par an. Peut-être que dans les pays du sud, avec une bonne exposition, on peut générer 500 à 1000W en plein soleil durant l'été, mais ça ne fait jamais que 0,5k à 1KWh toutes les heures dans le meilleur des cas (soit moins d'une dizaine par jour). C'est environ 3 à 5 fois moins bien qu'une prise électrique 16A. Et je ne vous parle pas de l'hiver ou des périodes plus nuageuses... Actuellement, toutes les voitures qui offrent un toit solaire (comme la Ioniq 5) ont des estimations totalement déconnectées de la réalité.

Lightyear 0 : la voiture électrique (trop) parfaite ? (toit solaire, légère, petite batterie...)


A ce prix, on aurait aussi aimé des performances un peu exceptionnelles, mais encore une fois, c'est la sobriété qui prime. Malgré les 4 moteurs (un par roue) : 130kW de puissance et 160Km/h de vitesse maximum pour un 0 à 100 en... 10 secondes, digne d'une citadine avec un petit 3 cylindres.

Lightyear 0 : la voiture électrique (trop) parfaite ? (toit solaire, légère, petite batterie...)


Lightyear n'est pas très loquace sur la connectivité, on sait juste que l'écran fait un petit 10,1" et offre des mises à jour à distance (OTA), mais sans plus de détails. On imagine que CarPlay et Android Auto seront de la partie, mais (a priori) pas de trace d'Android Automotive, ce qui éviterait à un jeune constructeur de réincenter la roue.

Seules 946 exemplaires seront produits dans un premier temps, pour un tarif stratosphérique de 250 000$. Le prix de l'exclusivité, sans doute, mais manifestement, la sobriété coûte cher !

ARVR : les Apple Glasses n'arriveraient pas avant fin 2024

Par Laurence, le

Malgré de nombreuses rumeurs, il n'y a eu aucune précision concernant le casque ARVR ou encore realityOS. Mais cela n'empêche pas certains de revenir sur le sujet. Selon Jeff Pu, analyste de Haitong Intl Tech Research, il faudrait patienter encore un peu (enfin beaucoup plus) pour les Apple Glasses. Il mise en effet sur fin 2024 pour une présentation des lunettes.

ARVR : les Apple Glasses n'arriveraient pas avant fin 2024


Apparemment, il se tourne du côté des fournisseurs pour affirmer cela, Luxshare serait d'ailleurs pressenti pour être un des principaux au vu de ses commandes prévues entre fin 2022 et 2024. Evidemment, toutes ne concerneraient pas le casque, le sous-traitant fournissant notamment des composants pour l'Apple Watch (Series 8) et l'iPhone (14).

Dans sa note, Jeff Pu utilise les mots de deuxième génération, sous-entendant donc un lancement préalable du casque, peut-être début de 2023. Pour rappel, contrairement au casque AR/VR, les lunettes seraient de conception différente et fortement dépendantes de l'iPhone à l'image de la première Apple Watch d'après Ming-Chi Kuo. Elles seraient plus légères (moins robustes par conséquent) que le casque.

D'ailleurs ce dernier s'est également fendu d'un petit tweet ce weekend, plutôt introspectif. Il estime difficile d'imaginer quel type d'expérience innovante le passage entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle peut offrir. Mais pour lui, Apple saura très certainement utiliser ce point !


Diablo IV viendra-t-il déchaîner les enfers sur Mac ?

Par June, le

Le quatrième opus de Diablo s'est dévoilé un peu plus lors de la conférence Activision-Blizzard/Xbox/Bethesda du Summer Game Fest.



L'éditeur a profité de cet événement pour présenter plus longuement la nouvelle classe du Nécromancien, qui viendra croiser le fer aux côtés des Barbares, Sorciers, Druides, et Voleurs tout en permettant de faire appel à des hordes de morts-vivants assoiffés de vengeance, de canaliser leur essence dans les os, le sang ou les ombres pour terrasser les adversaires, ou de tous les sacrifier pour absorber leur pouvoir. Blizzard évoque également le monde ouvert permettant aux joueurs d'explorer le monde comme ils le souhaitent (y compris à dos de montures), ainsi que le crossplay entre toutes les plateformes et une date de sortie prévue pour 2023.



Reste à savoir si le jeu sera disponible sur nos machines, ce qui ne semble malheureusement pas le cas pour le moment (PC, PlayStation 4 et 5, Xbox One, Series X et S). Avant l'arrivée d'Overwatch, Blizzard faisait partie des rares éditeurs à fournir des versions pour Mac de ses titres, et le vénérable World of Warcraft reste un des gros jeux actuels (enfin, sa dernière extension) à tourner nativement sur les Mac M1. Avec les annonces récentes d'Apple à la WWDC (Metal 3, arrivée cette année de Resdient Evil Village et de No Man's Sky), l'espoir reste permis. Si Blizzard décide de continuer à bouder notre plateforme, il restera la possibilité que Microsoft (désormais propriétaire de Blizzard) le propose au sein de son très intéressant Game Pass (mais cela n'a pas été annoncé lors de la conférence) accessible sur macOS et iOS/iPadOS.

Apple autorise enfin les moyens de paiement tiers sur l'App Store néerlandais

Par Laurence, le

Après des mois de réticence (et de condamnations à répétition), Apple aurait finalement obtempéré face à l'Autorité de la concurrence aux Pays-Bas. Après avoir annoncé la mise à jour de ses directives, la firme californienne a enfin autorisé des moyens de paiement alternatifs sur l'App Store du pays.

Pour rappel, cette mesure concerne strictement les applications de rencontres et les Pays-Bas. Mais, pour autant, c'est un premier -petit- pas vers une ouverture du magasin en Europe ou dans le monde, même si Cupertino en a été contrainte et forcée par le gouvernement néerlandais.

Apple autorise enfin les moyens de paiement tiers sur l'App Store néerlandais


Pour l'occasion, l'autorité s'est fendue d'un communiqué un peu ferme : Apple a modifié ses CGU injustes. Elle autorisera désormais différents modes de paiement dans les applications de rencontres néerlandaises. [...] Jusqu'à récemment, les clients ne pouvaient utilisé que le mode de paiement imposé par Apple. De l'avis d'ACM, Apple a abusé de sa position dominante via ces pratiques. Dorénavant, les fournisseurs d'applications de rencontres sont en mesure d'offrir à leurs clients de payer de différentes manières. L'ACM a forcé ces changements en imposant une ordonnance sous astreinte.


Depuis le début de l'année, Apple s'était faite remarquer aux Pays-Bas où elle a été sanctionnée à hauteur de 5 millions d’euros toutes les semaines (pour un total atteignant les 50 millions d’euros). La firme avait été en effet retoquée par l’ACM, l’autorité antitrust néerlandaise pour son comportement anticoncurrentiel. Elle devait ainsi modifier certaines règles de l'App Store, et notamment introduire des solutions de paiement alternatives pour certaines applications (ce qu'elle rechignait à faire en raison du précédent que cela pourrait créer).

Un moniteur 27" ColorPro USB-C 90W avec sonde et molette de contrôle chez ViewSonic

Par June, le

Le constructeur de Walnut annonce l'arrivée imminente d'un nouveau moniteur de la gamme ColorPro.

Un moniteur 27" ColorPro USB-C 90W avec sonde et molette de contrôle chez ViewSonic


Le ColorPor 2776 de ViewSonic pourra intéresser certains utilisateurs professionnels avec une dalle Nano-IPS en 1 920 x 1 080 pixels (étrangement la fiche technique officielle indique du 1080p et la communiqué de presse du 2 560 x 1 440) certifiée Pantone avec un taux de rafraîchissement atteignant 165 Hz, une sonde d'étalonnage intégrée doublée d'un contrôleur ColorPro Wheel compatible avec la suite Adobe, une visière clipsable, un éclairage pensé pour les environnements en chambre noire, des haut-parleurs intégrés 2x2W, une couverture à 98% de l'espace colorimétrique DCI-P3, une certification DisplayHDR 400 avec une luminosité constante de 300 cd/m², un taux de contraste de 1000 pour 1, et un temps de réponse de gris à gris de 5 ms.

Un moniteur 27" ColorPro USB-C 90W avec sonde et molette de contrôle chez ViewSonic


Le nouveau venu propose un port DisplayPort 1.2, un port HDMI 1.4, un port USB capable de délivrer 90W à la machine hôte, ainsi que trois ports USB-A 3.2. Le ViewSonic VP2776 devrait être disponible dans les jours qui viennent au tarif de 870 euros.

L'Apple Watch Series 7 45mm Minuit à 409€ (-50€), 41mm Bleue à 389€, iPhone 11 dès 539€

Par June, le

Plusieurs promotions permettent aujourd'hui de s'offrir une Apple Watch Series 7 ou un iPhone 11 à des tarifs plus accessibles.

L'Apple Watch Series 7 45mm Minuit à 409€ (-50€), 41mm Bleue à 389€, iPhone 11 dès 539€


L'Apple Watch Series 7 45mm Minuit à 409€ au lieu de 459€

L'Apple Watch Series 7 45mm Minuit à 409€ (-50€), 41mm Bleue à 389€, iPhone 11 dès 539€


L'Apple Watch Series 7 41 mm à partir de 399€ au lieu de 429€

L'Apple Watch Series 7 45mm Minuit à 409€ (-50€), 41mm Bleue à 389€, iPhone 11 dès 539€


L'iPhone 11 Mauve 64 Go à 539€ au lieu de 589€

L'Apple Watch Series 7 45mm Minuit à 409€ (-50€), 41mm Bleue à 389€, iPhone 11 dès 539€


L'iPhone 11 128 Go Vert à 589€ au lieu de 639€

Apple aurait trouvé un 3e sous-traitant pour produire le MacBook Air M2 (en quantité suffisante ?)

Par Laurence, le

Avec la présentation du nouveau MacBook Air, Apple va devoir solliciter davantage ses sous-traitants, qui sont déjà en situation de tension avec la pénurie de composants et la pandémie. Aussi la firme aurait signé avec un troisième fabricant pour venir soutenir la chaine d'approvisionnement, qui sera principalement dédiée à l'assemblage du MacBook Air M2.

Apple aurait trouvé un 3e sous-traitant pour produire le MacBook Air M2 (en quantité suffisante ?)


D'après DigiTimes, il s'agirait de Wingtech Technology, basé en Chine. Ce dernier rejoindrait Quanta et Foxconn. Ces deux derniers ont eux-même fort à faire entre les mouvements salariaux et les mesures sanitaires en Chine pour le premier, et la délocalisation et le débauchage à outrance de son personnel au Vietnam pour le second.

Pour rappel, Wingtech n'est pas un inconnu mais aurait précédemment eu des soucis avec Cupertino en raison de qualité de certains éléments. Selon certains médias chinois, il aurait été rayé de la liste le mois dernier pour des modules de caméra (selfies) défectueux. En attendant, on espère qu'Apple sera au rendez-vous le mois prochain, pour la commercialisation du MacBook Air. Pour le moment aucune date précise n'a été communiquée mais on espère des stocks suffisants pour l'été.

Par ici le débat autour du MacBook Air M2 ! !



MacBook Air M2 : auriez-vous voulu un MacBook Air M2 aux couleurs de l'iMac M1 ?

Par Laurence, le

La semaine dernière, Apple a finalement dévoilé deux produits : un MacBook Air M2 et un MacBook Pro 13 pouces M2. Pour autant malgré les rumeurs ou les attentes de certains, les coloris sont restés plutôt sages pour le premier.

MacBook Air M2 : auriez-vous voulu un MacBook Air M2 aux couleurs de l'iMac M1 ?


En effet, il n'y a pas de tons flashys comme l'iMac M1. En revanche, Apple a sorti un très élégant Midnight Blue.. La machine se veut très sobre et reprend les lignes et certaines couleurs des actuels MacBook Pro 14 et 16 pouces, avec des formes un peu moins rondes que l'ancienne génération, une petite encoche et un look assez loin de ce qu'on avait pu voir sur les sites de rumeurs -clavier et contours blancs et beaucoup de couleurs.

MacBook Air M2 : auriez-vous voulu un MacBook Air M2 aux couleurs de l'iMac M1 ?


Qu'à cela ne tienne, Parker Ortolani a imaginé le MacBook Air de ses rêves, avec une gamme de couleurs et un design bicolore similaire à celui de l'iMac.

MacBook Air M2 : auriez-vous voulu un MacBook Air M2 aux couleurs de l'iMac M1 ?


Aussi, c'est très légitimement que nous nous sommes demandés si vous seriez intéressé par un MacBook Air haut en couleurs ou pas ?




Par ici le débat autour du MacBook Air M2 ! !



A la rentrée prochaine, Meta ouvre son académie du Métavers en France

Par Laurence, le

Rien n'arrête Meta (Facebook) dans le développement de son Métavers. Pour cela, le groupe va s'allier avec Simplon et ouvrir une académie dédiée, en France à la rentrée 2022, dont le but sera de former gratuitement des développeurs (et ainsi de promouvoir ses outils).

Dans un communiqué commun, Laurent Solly (vice-président Europe du Sud de Meta) précise que cet établissement sera gratuit, territorial, innovant mais également axé sur l'employabilité (un mot très en vogue dans le monde des ressources humaines). Avant de rajouter que 80 % des métiers de 2030 ne sont pas encore inventés, mais on sent d'ores et déjà qu'il y a des besoins.

A la rentrée prochaine, Meta ouvre son académie du Métavers en France


Les formations seront dispensées dans quatre grandes villes : Paris, Marseille, Lyon et Nice, à hauteur d'une vingtaine de personnes par formation, soit presque une centaine d'élèves pour la première année. Elles porteront sur deux métiers du Métavers : développeur spécialisé en technologies immersives et -forcément- technicien support/assistance.

Pour le reste, les méthodes pédagogiques utilisées sont assez floues, il ne s'agirait pas que d'utiliser le Métavers mais de travailler sur les aspects inhérents à ce dernier, notamment la 3D et l'interaction. Frédéric Bardeau (co-fondateur et président de Simplon) précise qu'il s'agira de projets en présentiel -sous toutes réserves sanitaires.

TV+ : Apple propose gratuitement la saison 1 de For All Mankind (mais pas pour longtemps)

Par Laurence, le

Depuis vendredi dernier, Apple TV+ a mis en ligne le début de la 3e saison de For All Mankind. Comme la précédente, celle-ci reprend dix ans après, la NASA ayant pour objectif de coloniser Mars. Histoire de booster un peu l'audience et d'encourager les abonnements à son service de streaming, Apple propose la saison une en libre accès, et ce, pour une période de temps limitée ! Pour rappel, la série spatiale a été l'une des premières séries au lancement d'Apple TV+ en novembre 2019, et continue de bénéficier d'un accueil très positif de la part de la critique. En outre, la firme californienne lui a accordé un traitement tout particulier avec des démos en ARVR, des bonus et des podcasts dédiés. A priori, elle aurait signé pour une quatrième saison mais cela n'a pas encore été confirmé.


Apple repousse les limites d'App Clips de 10 à 15 Mo

Par Laurence, le

Avec la WWDC 2022 et iOS 16, Apple a augmenté la taille maximale d'App Clips de 10 Mo à 15 Mo. De cette manière, Apple pense que les développeurs pourront créer des versions de leurs applications en tant qu'App Clips et toucher davantage d'utilisateurs.

Pour rappel, Apple a introduit App Clips avec iOS 14. Il s'agissait pour la firme de proposer un moyen approprié de permettre aux utilisateurs de profiter d'une application spécifique sans avoir à la télécharger et à la stocker sur leur iPhone. En effet, cette fonction permet très rapidement de faire découvrir les fonctionnalités et d'explorer les possibilités d'une application sans avoir à la télécharger.

Apple repousse les limites d'App Clips de 10 à 15 Mo


Dans une récente interview, Andreas Wendker, VP of Tools and Frameworks Engineering,, et Wiley Hodges,director of Product Management and Marketing, sont revenus sur les annonces de la WWDC 2022, évoquant une tonne de fonctionnalités qui seront utiles aux développeurs.

Avec App Clips, nous voulions quelque chose que vous pourriez télécharger très rapidement et à un moment donné, pour obtenir une fonctionnalité très ciblée quand et où vous en aviez besoin. C'est pourquoi on avait limiter la taille au début. Si vous pouvez télécharger très rapidement 15 Mo, nous savons que cela va ouvrir davantage de nouvelles possibilités aux développeurs, peut-être des frameworks qu'ils ne pouvaient pas inclure auparavant. De toute évidence, cela agrandira les possibilités qui peuvent être réalisées.

L'Apple Watch pourrait aider à lutter contre la maladie de Parkinson

Par Laurence, le

Lors des débuts de ResearchKit en 2015, la surveillance de la maladie de Parkinson par l'Apple Watch a été l'une des premières études abordées par Apple. Pour autant, Cupertino a préféré s'orienter vers d'autres segments de la Santé ces dernières années.

L'Apple Watch pourrait aider à lutter contre la maladie de Parkinson


Qu'à cela ne tienne, il semblerait qu'une autre firme ait décidé d'aller plus loin. En effet, Rune Labs -spécialisée dans les données cérébrales- vient de recevoir l'autorisation de la Food and Drug Administration pour utiliser l'Apple Watch à des fins de surveillance de certains symptômes chez des patients atteints de la maladie de Parkinson.

Plus précisément, il s'agit d'une start-up basée à San Francisco, qui travaille dans le domaine des données cérébrales et de thérapies neurales. Sa plate-forme va utiliser les capteurs de mouvement de l'Apple Watch, pour contrôler et analyser les tremblements chez certains malades. Pour parfaire son analyse, elle combinera également ces relevés avec des informations provenant d'autres sources, telles qu'un implant Medtronic pour mesurer les signaux cérébraux.

Comme Apple ne cesse de le répéter depuis le début, le but est d'utiliser les données combinées pour éclairer les médecins et voire la possibilité d'adapter certains traitements mais non pas de se substituer au corps médical ou de s'auto-médicamenter. On peut aussi y trouver un intérêt avec la pandémie et les mesures de confinements, pour permettre un suivi à distance et -dans certains- alerter sur des périodes de crises.

D'ici 2025, Apple Arcade compterait 70 millions d'abonnés (et pèserait 1,2 milliard !)

Par Laurence, le

Présenté en septembre 2019, Apple Arcade ne comptait alors que 73 jeux. Désormais avec plus de 230 titres à la clé (avec une ou plusieurs sorties par semaine), la plateforme de jeux est devenue une bonne petite machine à sous, bénéficiant de l'écosystème d'Apple, de plusieurs types d'abonnement (mensuel ou via Apple One) et d'un catalogue grandissant de titres exclusifs.

D'ici 2025, Apple Arcade compterait 70 millions d'abonnés (et pèserait 1,2 milliard !)


D'après Samik Chatterjee, analyste émérite de JP Morgan (que l'on retrouve à chaque présentation de résultats d'Apple), le service bénéficierait d'un excellent positionnement. Dans sa dernière note, il livre quelques-unes de ses réflexions sur ses possibilités de croissance, estimant qu'Apple Arcade a suffisamment de poids pour se démarquer sur ce marché surpeuplé.

Au delà, il y voit un très bon augure pour les Services de Cupertino (comme s'ils étaient en difficulté...). Le marché mondial du jeu devrait atteindre 360 milliards de dollars d'ici 2028, la moitié représentée par les jeux mobiles. Nous prévoyons que les abonnés d'Apple Arcade augmenteront rapidement, attirés par des titres populaires, ce qui conduirait à environ 70 [millions] d'abonnés d'ici 2025, soit 1,2 [milliard] de dollars de revenus pour le service.

Spotify s'offre Sonantic, la startup d'IA qui a recréé la voix de Val Kilmer dans Top Gun: Maverick

Par Laurence, le

Toujours à la recherche de talents et de nouveautés, Spotify vient d'annoncer le rachat de Sonantic, une plate-forme vocale d'IA qui crée des voix hyper réalistes à partir de textes. L'intégration de cette dernière pourrait donner des outils innovants et apporter des changements très intéressants sur les modes de diffusion de musique ou de podcasts.

Spotify pourrait ainsi se doter de nouvelles capacités de synthèse vocale sur l'ensemble de la plate-forme. Sur son site, Ziad Sultan (VP de Spotify) se montre des plus enthousiastes vis-à-vis de l'opération : Nous sommes vraiment enthousiasmés par le potentiel d'introduire la technologie vocale d'IA de Sonantic sur la plate-forme Spotify et de créer de nouvelles expériences pour nos utilisateurs. Cette intégration nous permettra d'engager les utilisateurs d'une manière nouvelle et encore plus personnalisée.

Il y a en effet de quoi être impressionné. Pour ceux qui ont vu le dernier Top Gun: Maverick (en VO uniquement), vous n'avez peut être pas remarqué la voix un peu spéciale de Val Kilmer. En effet, suite à un cancer de la gorge, l'acteur est dans l'incapacité physique de parler comme il le faisait auparavant et doit passer par un dispositif électronique ce qui lui donne une voix métallique. Pour cette suite et face à Tom Cruise, sa voix a donc été entièrement créée et simulée par Sonantic ! Grâce à cette technologie, l’acteur pourrait même revenir plus à l'écran.


Microsoft Teams s'appuie sur l'IA pour améliorer les conversations audio

Par June, le

Microsoft continue d'optimiser sa plateforme Teams en apportant des améliorations intéressantes aux conversations audio.



La firme indique avoir nettement amélioré la qualité des conversations audio au sein de Teams en s'appuyant sur des algorithmes d'apprentissage automatique. Ces derniers ont été entrainés spécifiquement en analysant plus de 30 000 heures de conversations ainsi que des simulations de quelque 100 000 pièces et des milliers de périphériques mis à profit par les utilisateurs pour enregistrer leur voix et pour diffuser l'audio.

Le résultat semble tout à fait à la hauteur (si l'on se fie à la vidéo de présentation, c'est même bluffant), les algorithmes étant désormais capables de traiter l'audio en local afin de réduire nettement l'écho d'une pièce, d'offrir un rendu plus satisfaisant de la voix (comme si cette dernière était captée avec un microphone bien positionné et sans l'écho naturel de la pièce) et ainsi d'améliorer considérablement l'expérience globale, tout en fluidifiant les conversations en réduisant la gêne des interruptions. L'ensemble des utilisateurs devrait pouvoir disposer dès aujourd'hui des améliorations apportées à Teams.

MacBook ou MacBook Pro 12 pouces : rêve, cauchemar ou réalité ?

Par Laurence, le

La semaine dernière, tombait une nouvelle rumeur : Apple travaillerait sur un nouvel ordinateur portable 12 pouces, le dernier en date étant feu le MacBook 12". En effet, le 9 juin dernier, Mark Gurman a vu un 12 pouces dans sa boule de cristal, y compris la date de sortie (fin 2023 ou au début 2024). En revanche, il est resté évasif : un MacBook ou un MacBook Pro, telle est la question ?

Très rapidement, Majin Bu -un leaker plutôt chanceux (celui de Stage Manager)- s'était montré assez circonspect, penchant plus pour un MacBook Pro M2 Pro ou M2 Max.

MacBook ou MacBook Pro 12 pouces : rêve, cauchemar ou réalité ?


Forcément, cette question n'a pas manqué d'en faire réagir certains. C'est donc au tour du très sérieux Ross Young de Display Supply Chain Consultants de publier ses impressions (attention les accès sont limités aux Super Followers). Il se veut également sceptique quant à l'arrivée d'un nouveau MacBook 12 pouces.

Pour lui, la stratégie d'Apple pour les ordinateurs portables mise sur les 13 pouces et plus. Il est vrai que Cupertino semble plus attirée par les grandes tailles (un MacBook Pro 16 pouces, un possible iPad 14 pouces...) : Les entreprises de la chaîne d'approvisionnement de l'écran du MacBook Pro à laquelle nous avons parlé ne seraient d'ailleurs pas au courant (ou ne voudraient pas confirmer ?).

Evidemment, les avis sont partagés, certains trouvent cette idée particulièrement alléchante, et adorent ce form factor qui rentre dans tous les sacs (avec quelques ports et un stockage conséquent, ça ne serait pas plus mal mais à quel prix ?). D'autres ne voient pas l'intérêt d'un portable aussi petit... même surpuissant. Enfin, à cette taille, plusieurs préféreraient carrément un grand iPad !

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos