Actualité

Jusqu'à 510 euros de remise sur MacBook Pro 14 et 16 (nombreuses configurations en stock)

Par Laurence, le

Ce matin, c'est un peu la folie dans les rayons du Refurb qui se sont remplis de nombreux produits à des prix très intéressants. On y trouve en effet une très belle sélection de MacBook Pro 14 et 16 pouces M1 :

MacBook Pro 14" M1 Pro 10/14, 16/512 Go dès 2 229 € au lieu de 2519 €
MacBook Pro 14" M1 Pro 10/14, 16Go/2 To dès 2 649 € au lieu de 2939 €
MacBook Pro 14" M1 Pro 10/16, 32Go/1 To dès 2 959 € au lieu de 3209 €
MacBook Pro 14" M1 Pro 10/24, 32 Go/1 To dès 3 159 € au lieu de 3439 €
MacBook Pro 14 M1 Pro 10/16 32 Go/2To Argent à 3369 € au lieu de 3669 €
MacBook Pro 14 M1 Max 10/32Go /2To Gris sidéral à 3779 € au lieu de 4129 €
MacBook Pro 14 M1 Max 10/32 64 Go /2To Gris sidéral à 4199 € au lieu de 4589 €
MacBook Pro 14 M1 Max 10/32 64Go /4To Gris sidéral à 4819 € au lieu de 5279 €
MacBook Pro 14 M1 Pro 10/16 32Go /8To Gris sidéral à 5229 € au lieu de 5739 €

MacBook Pro 16" M1 Pro10/16 16/512Go dès 2 469 € au lieu de 2749 €
MacBook Pro 16" M1 Pro 10/16 16Go/1To dès 2 679 € au lieu de 2 679 €
MacBook Pro 16" M1 Pro 10/16 32/512Go dès 2 889 €
MacBook Pro 16" M1 Pro10/16 16Go/2To dès 3 099 €
MacBook Pro 16" M1 Max 10/32 32Go/512Go dès 3 299 €
MacBook Pro 16" M1 Max 10/32 32Go/1To dès 3 459 € au lieu de 3459 €
MacBook Pro 16" M1 Pro 10/16 16Go/4To dès 3 719 €
MacBook Pro 16" M1 Max 10/32 64Go/1To dès 3 919 €
MacBook Pro 16" M1 Max 10/32 32Go/4To dès 4 539 €
MacBook Pro 16" M1 Max 10/32 64Go/8To dès 6 199 €

Ceux qui ont un plus petit budget mais qui ont besoin d’un portable peuvent craquer pour le très sympathique un MacBook Pro 13,3" M1 dès 1229€. Outre l'aspect financier, cette machine sera plus résistante aux fortes températures du moment et qui est bien plus abordable que son successeur doté d’une puce M2 .

Jusqu'à 510 euros de remise sur MacBook Pro 14 et 16 (nombreuses configurations en stock)


Les Mac

MacBook Pro 13,3" dès 1229€
iMac 21,5" dès 1269€
Mac mini dès 699€
Mac Pro dès 5689€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre app Refurb Store !


iOS 16 ajoute un historique d'édition des Messages (et réduit le délai à 2 minutes)

Par Laurence, le

Cette année, il semblerait qu'Apple ait apporté un soin tout particulier à Message, l'enrichissant de nombreuses fonctions. En effet, iOS 16 va permettre de modifier un iMessage envoyé (ou encore de l'annuler). Pour cela, il suffira juste d'un appui long sur le texte pour faire apparaître un sous menu avec les différentes options.

Attention, le délai pour utiliser cette fonction est désormais redescendue à 2 minutes après l'envoi ! Le message modifié affichera alors la mention édité. En outre, Apple pose une limite de 5 éditions par message. Pour rappel, au lancement, cette faculté était ouverte pendant les quinze minutes suivant l'envoi, ce qui avait déclenché de vives réactions. Si la fonction a de quoi séduire de nombreux utilisateurs, certains la regardent avec méfiance.

Il semblerait que Cupertino ait suivi la plaidoirie de Michelle Simpson Tuegel -une avocate américaine spécialisée dans la défense de victimes de harcèlement. Cette dernière avait émis de vives réticentes sur le principe de la suppression. Elle n'avait pas hésité à écrire directement à Tim Cook pour lui faire part de ses inquiétudes. Pour elle, des personnes mal intentionnées vont pouvoir échapper à des poursuites pénales. En effet, elles pourront envoyer de nombreux messages et les effacer ensuite, faisant disparaitre des preuves essentielles. Elle recommandait notamment d'abaisser cette limite à 2 minutes.

iOS 16 ajoute un historique d'édition des Messages (et réduit le délai à 2 minutes)


Notons que pour l'édition, iOS 16 ouvre le message en noir sur fond blanc (pour le distinguer). Il suffit ensuite de réécrire le texte, puis de le valider en appuyant sur le bouton bleu à droite.

Une fois l'une ou l'autre manipulation effectuée, Message affiche des informations supplémentaires indiquant l'effacement ou la modification. Sauf si son interlocuteur a eu le temps de voir le message, ce dernier n'a pas accès à la version initiale. Enfin, iOS précise également qu'en fonction du système de l'iPhone du destinataire (version antérieure), la modification ne sera pas effective.

iOS 16 ajoute un historique d'édition des Messages (et réduit le délai à 2 minutes)

iOS 16 bêta 4 : édition (Message, Mail), Live Activities, Musique...

Par Laurence, le

La quatrième bêta d'iOS 16 apporte quelques modifications très attendues et très pratiques, à commencer par la fonction d'édition. Dans Message, Apple a désormais restreint le délai pour corriger un message envoyé de 15 à 2 minutes, dans la limite de cinq modifications pour un même texte. De même, elle a ajouté un historique d'édition.

Elle en a profité pour peaufiner également la fonction de récupération d'un email envoyé. Cette manipulation est toujours possible mais dans un délai maximal de 30 secondes. L'utilisateur peut désormais choisir dans Réglages > Mail > Sending plusieurs fenêtres de tir : rien, 10, 20 ou 30 secondes. Au préalable, il y n'y avait pas de choix (20 secondes par défaut).

iOS 16 bêta 4 : édition (Message, Mail), Live Activities, Musique...


On notera plusieurs nouvelles options de fond d'écran pour CarPlay, qu'il est possible de télécharger pour n'importe quel appareil. Dans l'app Réglages, on remarque un changement dans les paramètres des notifications avec l'ajout d'un panneau pour choisir le style d'affichage de ses derniers : Nombre, Pile et Liste (avec une petite illustration à la clé).

iOS 16 bêta 4 : édition (Message, Mail), Live Activities, Musique...


En outre Apple a fourni aux développeurs le framework ActivityKit, qui permettra de créer des applications capables de tirer parti de la fonctionnalité Live Activities. Ils pourront ainsi configurer, démarrer, mettre à jour et mettre fin à une activité en direct.

Pour rappel, cette dernière permet de créer des notifications éponymes, qui s'afficheront sur l'écran de verrouillage et fourniront des informations dynamiques en temps réel. De par leur fonction, elles sont sensiblement identiques à certains widgets, mais apparaîtront sur le bas de l'écran, qui est désormais dévolu aux notifications.

iOS 16 bêta 4 : édition (Message, Mail), Live Activities, Musique...


Dans l'app Musique, quand on ajuste le volume d'une chanson, la barre dédiée devient maintenant plus grosse dès qu'on le modifie. L'interface à l'écoute sur l'écran de verrouillage a été modifiée (nouvelles polices).

iOS 16 bêta 4 : édition (Message, Mail), Live Activities, Musique...


Sur l'écran de verrouillage, un nouveau texte Ajouter un widget est apparu pour indiquer clairement où les widgets seront placés, de même qu'une nouvelle fenêtre lors de la création de son écran d'accueil. Il y a aussi une nouvelle option de papier peint dans l'app Maison.

Enfin, dans l'app Réglages > Général > Stockage, on accède désormais à une vue actualisée des données de santé .

iOS 16 bêta 4 : édition (Message, Mail), Live Activities, Musique...

Microsoft stabilise ses résultats financiers grâce au cloud !

Par Laurence, le

Pour son dernier trimestre fiscal, Microsoft affiche un chiffre d’affaires de 51,9 milliards de dollars (+12%), tiré par le Cloud, et un bénéfice net à 16,7 milliards de dollars (+2 %). En effet, les revenus d'Azure -la plateforme d'informatique à distance- ont bondi de 40% sur un an (ou 46% à taux de change constant). D’après Canalys, pour le 1er trimestre 2022, Microsoft serait donc le deuxième fournisseur mondial de services de cloud (21%) derrière l'AWS d'Amazon (33%) mais devant Google Cloud (8%). Par contre, l’activité jeu vidéo fait la tête avec une baisse de 6%.

Microsoft stabilise ses résultats financiers grâce au cloud !


Pour ce trimestre tout n’a pas été rose. Redmond se dit touché -comme beaucoup- par la situation économique actuelle, même si elle a tout de même bien résisté grâce au cloud. Le groupe annonce donc 1,234 milliard de dollars de pertes au total.

Entre les 595 millions de dollars envolés à cause de l’inflation, les 300 millions pour les arrêts des chaines de production en Chine, il a aussi perdu 100 millions liés à la réduction des dépenses publicitaires (LinkedIn, recherche et actualités). Enfin, les coûts de la guerre en Ukraine et de la réduction des opérations en Russie se chiffreraient à 126 millions de dollars. Par ailleurs, une réorganisation partielle du groupe -assortie d’une vague de départs des salariés- aurait également pesé pour 113 millions de dollars.

Le CEO de la compagnie, Satya Nadella, s’est toutefois réjouit des chiffres présentés qui auraient pu être bien pires. Il y voit une réelle opportunité d'aider chaque client de chaque secteur à utiliser la technologie numérique pour surmonter les défis d'aujourd'hui et en sortir plus fort. Aucune entreprise n'est mieux placée que Microsoft pour aider les organisations à réaliser leur impératif numérique - afin qu'elles puissent faire plus avec moins. Rappelons au passage que la firme a raflé le contrat Netflix pour assurer sa nouvelle formule moins chère et financée par la publicité.

Microsoft stabilise ses résultats financiers grâce au cloud !

La caméra motorisée 2K eufy compatible HomeKit à 42€ (-15%), parfaite pour partir tranquille

Par June, le

Une promotion permet aujourd'hui de s'offrir la caméra 2K motorisée et compatible HomeKit d'eufy, la division domotique d'Anker.

La caméra motorisée 2K eufy compatible HomeKit à 42€ (-15%), parfaite pour partir tranquille


L'Indoor Cam 2K d'eufy est une caméra filaire se connectant en Wi-Fi et proposant la détection de mouvement (capable de différencier les humains des animaux), la vision nocturne, la possibilité de définir des zones pour la détection, un microphone et un petit haut-parleur afin d'échanger avec vos éventuels interlocuteurs (ou déclencher une alarme) et un stockage sur carte SD de 128 Go maximum (non fournie) permettant de se passer d'abonnement (accessible en levant la sphère sur ce modèle motorisé).

La caméra motorisée 2K eufy compatible HomeKit à 42€ (-15%), parfaite pour partir tranquille


L'installation nécessite de passer par l'application dédiée Eufy Security (se bonifiant avec le temps et les mises à jour fréquentes, à quelques traductions oubliées près) qui guidera l'utilisateur tout au long du processus. Cette installation sera nécessaire avant d'ajouter les périphériques à l'application Maison grâce à la compatibilité HomeKit (et HomeKit Secure Video). Les options sont nombreuses via l'App dédiée (détection de mouvement, zones de détection, réglages de qualité d'enregistrement et de diffusion, notifications, partage de l'appareil) et les caméras proposent certaines fonctions inédites comme la détection des pleurs d'un enfant, ou encore un enregistrement audio à diffuser automatiquement lorsqu'un animal de compagnie est détecté à un endroit précis (par exemple lorsqu'il grimpe se détendre sur le lit).

La caméra motorisée 2K eufy compatible HomeKit à 42€ (-15%), parfaite pour partir tranquille


HomeKit à gauche, App Eufy à droite


Pour rappel, avec HomeKit Secure Video, les utilisateurs pourront conserver les enregistrements de leurs caméras pendant 10 jours, sans surcoût (hors forfait de stockage iCloud), et avec une confidentialité des données garantie par Apple. Ces dernières seront chiffrées, et ne seront pas décomptées du stockage iCloud. Si la qualité vidéo des caméras est réellement satisfaisante en passant par l'application Eufy, certaines fonctions seront indisponibles via HomeKIt (comme le Pan & Tilt, l'enregistrement ramené à 1080p s'avèrant moins bon malgré une amélioration récente via une mise à jour, et les différentes détections qui seront prises en charge par l'IA d'Apple et non plus celle d'Eufy). Point important, les nouvelles caméras ne nécessitent pas la HomeBase, contrairement aux modèles de la gamme eufyCam.

L'Indoor Cam 2K d'eufy à 42,49€ au lieu de 49,99€

Meta (Facebook) en perte de vitesse : revenus en baisse, diminution des utilisateurs, concurrence…

Par Laurence, le

Comme d'habitude, précédant Apple de quelques heures, Meta dévoile ses résultats trimestriels assez mitigés, avec son bénéfice net en chute de 36% (6,7 milliards de dollars) et une baisse de ses revenus globaux qui stagnent à 28,8 milliards. Face à ses actionnaires, le réseau dénonce une série d'obstacles : la concurrence des autres plateformes -mais surtout de TikTok-, les coupes budgétaires assez drastiques des éditeurs, mais surtout le mal incarné la politique de confidentialité d'Apple et l'ATT (le suivi des apps).

Dans un discours très politique et peu optimiste, Mark Zuckerberg -qui n'est pas très en odeur de sainteté au sein de son propre personnel- précise nous allons devoir faire plus avec moins de ressources, avant de préciser que la situation semble pire qu'il y a trois mois. Il a prévu de ralentir le rythme des investissements, notamment en réduisant la croissance du personnel pendant l'année à venir (ndlr : Meta compte près de 84 000 employés dans le monde).

Meta (Facebook) en perte de vitesse : revenus en baisse, diminution des utilisateurs, concurrence…


Du côté de l'audience, Facebook a enregistré une hausse du nombre d'utilisateurs actifs quotidiens pour atteindre 1,97 milliard, mais a perdu 2 millions d'usagers mensuels. Au 30 juin, ce sont donc 3,65 milliards de personnes dans le monde qui fréquentaient tous les mois au moins l'un des quatre réseaux / messageries du groupe, Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger.

Malgré des tentatives de rajeunissement (l'arrivée des vidéos courtes façon TikTok) et un nouvel algorithme, les analystes sont assez pessimistes, estimant que cette baisse du nombre d'utilisateurs couplée à la restriction des budgets publicitaires vont impacter très négativement la croissance de Facebook et même sa place de réseau social. Cette situation gênerait également le groupe dans le développement de son métavers et ses projets ARVR.

A Wall Street, l'action perdait de plus de 4% lors des échanges électroniques après clôture. Pour rappel, depuis début février, son prix a été divisé de moitié, soit une perte de 400 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Steam prend en charge les manettes Nintendo Online Classic

Par June, le

Steam prend en charge les manettes Nintendo Online Classic
La dernière mise à jour de Steam ajoute la prise en charge des manettes Nintendo Onine Classic (soit les rééditions des manettes de la NES, de la Super NES, de la Nintendo 64 et de la Sega Mega Drive, uniquement disponibles pour les abonnés Switch Online) qui pourront s'avérer très intéressantes pour s'adonner à certains jeux du catalogue. La mise à jour en profite pour régler quelques soucis (affichage de l'overlay, usage trop important des ressources pour le chat) spécifiquement pour macOS et Linux.

La PlayStation 5 prend en charge les moniteurs 1440p (en bêta)

Par June, le

Les joueurs disposant d'une PlayStation 5 et d'un moniteur en 2 560 x 1 440 pixels devraient bientôt pouvoir profiter pleinement de leur matériel.

La PlayStation 5 prend en charge les moniteurs 1440p (en bêta)


Cette fonctionnalité très attendue par les possesseurs de moniteurs 1 440p est enfin disponible au sein de la dernière bêta. Il sera ainsi possible de choisir cette définition en sus du 720p, 1080p et 2160p, mais Sony prévient que la fonctionnalité VRR (pour Variable Refresh Rate ou gestion du taux de rafraîchissement variable) ne sera pas prise en 1440p. De plus, il faudra que les jeux prennent en charge nativement le 1 440p, sinon le titre sera affiché en mettant à l'échelle la version 4K. La mise à jour permet également de créer des listes de jeux (jusqu'à 15 différentes comprenant 100 titres chacune) pour mieux organiser la ludothèque, une nouvelle option pour le partage d'écran, de nouvelles notifications et la possibilité de comparer simplement le rendu en audio 3D et en stéréo.

La dernière bêta du constructeur japonais est disponible dès aujourd'hui afin d'essayer les mises à jour de la PlayStation 5 avant le déploiement de la version finale pour tous les utilisateurs. Pour cela, il faudra avoir plus de 18 ans et s'inscrire sur la page officielle, et bien entendu avoir réussi à dégoter un exemplaire de la console.

Les caméras Google Nest 2021 peuvent désormais diffuser sur un Chromecast

Par June, le

La firme de Mountain View déploie actuellement une mise à jour permettant de profiter de la diffusion via un Chromecast avec Google TV pour les nouvelles caméras de la gamme Nest.

Les caméras Google Nest 2021 peuvent désormais diffuser sur un Chromecast


S'il était jusque-là possible de diffuser sur une TV équipée d'un Chromecast avec Google TV la vidéo des anciens modèles de sonnettes et de caméras Nest, ce n'était malheureusement pas le cas pour les derniers modèles de caméras et sonnettes de la gamme lancés en 2021. Google répare donc ce fâcheux oubli et annonce que le déploiement de la mise à jour est en cours, et que l'ensemble des utilisateurs devrait en profiter dans les prochains jours.

Les caméras Google Nest 2021 peuvent désormais diffuser sur un Chromecast


Pour rappel, Google a présenté en août 2021 la nouvelle Nest Cam 1080p avec HDR à 199,99 euros fonctionnant sur batterie (ou en filaire). Cette dernière affiche un design tout en rondeur, fonctionne en intérieur comme en extérieur, propose un champ de vision de 130°, la capacité de détecter les mouvements, les personnes, les animaux et les véhicules grâce au TPU (Tensor Processing Unit, à la manière de la puce que l'on retrouve au sein des PIxel 6), d'enregistrer une heure de vidéo sans connexion Wi-Fi, l'audio bidirectionnel, et un historique des vidéos de 3 heures (jusqu'à 60 jours via l'abonnement Nest Aware à partir de 5 euros par mois).

Les caméras Google Nest 2021 peuvent désormais diffuser sur un Chromecast


Google propose également la sonnette connectée Nest Doorbell à 199,99 euros fonctionnant sur batterie ou en filaire, offrant un champ de vision à 145° au format 3:4, des enregistrements HD avec HDR, un historique des vidéos de 3 heures (extensible via l'abonnement Nest Aware), des enregistrement en cas de perte de la connexion Wi-Fi, l'audio bidirectionnel, et capable comme la caméra de détecter les mouvements, et de faire la différence entre les personnes, les animaux et les véhicules grâce à la nouvelle puce.

Le Chromecast avec Google TV à 69,99€

TV+ se prépare pour la suite de For All Mankind et Bad Sisters

Par Laurence, le

Cet été, Apple TV+ se veut particulièrement attentive à la promotion de ses programmes, mettant aujourd’hui en avant Un pas à la fois, For All Mankind et Bad Sisters.

La comédie familiale, Un pas à la fois, est disponible depuis le vendredi 22 juillet. Basée sur le livre “Just Don't Fall” de l'athlète paralympique, auteur, conférencier motivateur et comédien Josh Sundquist, la série suit le quotidien d'un jeu garçon de 12 ans, Josh Dubin, dans ses débuts au collège ! Dans cette nouvelle vidéo, on découvre que les amis sont ce qui rend la journée d'école amusante, en nous promenant dans les couloirs avec les acteurs de la série.



Pour For All Mankind, Cupertino propose de rejoindre Krys Marshall pour une visite exclusive des quartiers d'habitation de la NASA sur Mars, sur le plateau de production de la série. Rappelons que la saison 3 emmène les téléspectateurs dans une nouvelle décennie, passant au début des années 90 avec une course vers une nouvelle frontière planétaire : Mars.



Enfin, pour Bad Sisters, il s’agit de se plonger dans cet univers familial. Se déroulant en Irlande, on pourra rencontrer les sœurs Garvey, dans ce délicieux mélange de comédie noire et de thriller, lors de la première, le 19 août prochain. Ces dernières sont liées par la mort prématurée de leurs parents et la promesse de toujours se protéger les unes les autres. La série met en vedette Sharon Horgan, aux côtés d'Anne-Marie Duff ("Suffragette", "The Salisbury Poisonings"), Eva Birthistle ("Brooklyn", "The Last Kingdom"), Sarah Greene ("Frank of Ireland", "Dublin Murders" ) et Eve Hewson ("Behind her Eyes", "The Luminaries") dans le rôle des sœurs Garvey.

Chanson : "Raise Hell" de Brandi Carlile


Apple ouvre un 3e centre R&D en Israël, pour les puces Apple Silicon

Par Didier, le

Apple ouvre un 3e centre R&D en Israël, pour les puces Apple Silicon
Selon nos information, Apple recrute actuellement pour l’ouverture d’un Nouveau Centre de recherche en Israël à Jérusalem, ce qui en fera le troisième centre de R&D d’Apple en Israël (4ème en comptant celui dans les territoires palestiniens qui a été annoncé récemment). Pour l'heure, l'annonce n'est pas encore officielle, mais des responsables locaux ont déjà amorcé les campagnes d'embauches. A noter que le pays devient l'un des piliers du R&D hardware de Cupertino, notamment autour des puces Apple Silicon (comme ici), mais aussi avec primeSense (FaceID) ou encore Annobit (et leurs affreux contrôleurs de SSD). Ces filiales ont la particularité d'être restée localisée en Israël après leur rachat, malgré les habitudes d'Apple à vouloir tout rassembler en Californie (Merci Eliel !)

Spotify propose une liste de lecture basée sur ce qu'écoutent vos amis

Par June, le

Spotify propose une liste de lecture basée sur ce qu'écoutent vos amis
Spotify profite de l'arrivée imminente de la journée internationale de l'amitié (oui, cela existe et se tiendra cette année le 30 juillet) pour proposer une nouvelle liste de lecture personnalisée intitulée Mix de vos Amis. Cette nouvelle liste de lecture s'appuie sur la fonction Blend (Mix à Plusieurs dans la langue de Vianney) et permettra aux utilisateurs de faire des découvertes musicales (ou du tri dans ses amis^^) en se basant sur les titres les plus écoutés par leurs proches.

Bug iTunes Connect : Apple envoie des mails... aux mauvais destinataires

Par Laurence, le

Apparemment, de nombreux utilisateurs d'Apple ont reçu des e-mails portant sur la facturation ou des coordonnées bancaires d'iTunes Connect, et ce, même s'ils ne sont pas des utilisateurs d'iTunes Connect. Mais il n'y a pas de souci à se faire, enfin presque. Il s'agit en effet d'une erreur de la part d'Apple.

Loin de s'arrêter, il existe un second problème. La firme californienne -se rendant compte de sa bévue- a envoyé en retour un certain nombre d'emails, les adressant... aux mauvaises personnes. Certaines n'ont jamais été destinataires du précédent mail, d'autres ont reçu le premier mais pas le second.

Pour rappel tout le monde ne peut avoir un compte iTunes Connect (gratuit), mais seulement les musiciens et les développeurs. Ces derniers s'en servent pour distribuer leurs œuvres et leurs contenus sur Apple Music, Apple Books et l'App Store.


Les adaptateurs USB vers Ethernet peuvent ralentir un Mac

Par June, le

Les Mac portables ne disposent plus d'un port Ethernet depuis belle lurette, et l'usage d'un adaptateur en USB peut consommer des ressources CPU, et donc ralentir une machine.

Nous avions déjà évoqué ce phénomène à plusieurs reprises et notre confrère Pierre Dandumont (amateur de Mac et également rédacteur en chef de l'excellent Canard PC Hardware, une saine lecture sur la plage cet été et tout le reste de l'année) a publié aujourd'hui un intéressant article sur son blog Le journal du lapin avec des exemples à la clé, évoquant ainsi le souci des adaptateurs en USB 2.0 (480 Mb/s théoriques et souvent nettement moins) ou des éventuels ports Ethernet intégrés de certains moniteurs externes 4K dont la bande passante sera limitée si ces derniers sont connectés en USB-C (cela dépend toutefois des modèles). Le principal souci provient toutefois de l'usage CPU parfois élevé de ces adaptateurs.

Les adaptateurs USB vers Ethernet peuvent ralentir un Mac


Pierre Dandumont évoque ainsi des débits qui varient entre 876 et 930 Mb/s en fonction du contrôleur ainsi que l'occupation CPU qui dépasse 145% (sur les 800% du quadricœur avec hyper threading) dans certains cas sur le Core i7 de son MacBook Pro 2017. Le tout est illustré par le temps mis en fonction de l'adaptateur pour installer le vénérable Shadow of the Tomb Raider depuis Steam (variant entre 595 et 516 secondes, soit environ 9 minutes, comparées au sein de l'article aux 5 min nécessaires sur un PC doté d'un Core i9 9900KS).

De notre côté, nous avons mis 7 min 24s sur un Mac mini M1 via le port Ethernet intégré (avec des débits d'environ 960 Mb/s) et une connexion à 1 Gb/s, puis 8 min et 19s en passant par le port 2,5 GbE d'un dock CalDigit TS4 (débit constant d'environ 920 Mb/s, la connexion reste en 1 Gb/s) avec un usage CPU du processus com.Apple.DriverKit-AppleEthernetE1000 visible via le Moniteur d'activité oscillant entre 25 et 29% sur 800%, et enfin 8 minutes et 34 secondes en passant par un adaptateur USB-C vers 2,5 GbE Anker doté d'une puce Realtek affichant 930 Mo/s (mais avec un débit moins constant). Evidemment, moins le CPU de la machine sera puissant, plus l'impact sur les performances sera important.

L'adaptateur USB-C vers 2,5 GbE Anker à 39,99€
Le dock Thunderbolt 4 TS4 de CalDigit à 409,99€

La FTC veut empêcher Meta (Facebook) de racheter une app de réalité augmentée

Par Laurence, le

Décidément la journée n'est pas terrible pour Mark Zuckerberg... Après des résultats mitigés (mais c'est la faute de TikTok et d'Apple, dit-il), voici donc la FTC qui s'en mêle. En effet, Meta aimerait bien racheter Within Unlimited et son application d'exercice physique en réalité virtuelle, Supernatural. Mais l'Autorité américaine de la concurrence ne voit pas l'opération d'un très bon œil, car elle risquerait de limiter les choix pour le consommateur et de déboucher sur une guerre des prix dans ce segment, où Facebook détient déjà une position dominante. La FTC pourrait donc estimer cette acquisition illégale et s'y opposer. Voila qui ne devrait pas arranger les affaires / projets de Monsieur Zuckerberg. Ce dernier est déjà accusé de monopole illégal sur le marché des réseaux sociaux personnels par le même organisme, après le rachat d'Instagram et WhatsApp.

La FTC veut empêcher Meta (Facebook) de racheter une app de réalité augmentée

Une édition limitée Futura Laboratories pour les Beats Studio Buds

Par June, le

Beats multiplie les partenariats débouchant sur des éditions limitées et s'acoquine cette fois avec Futura Laboratories.



L'édition limitée Futura Laboratories habille les écouteurs du logo Atome du studio de design en plusieurs couleurs et sera disponible dès le 30 juillet sur la boutique en ligne de Futura Laboratories au tarif de 149,99 euros et sera accompagnée d'une liste de lecture élaborée spécialement pour l'occasion. Pour rappel, les Studio Buds profitent d'un nouveau design compact, que ce soit pour les écouteurs ou le boitier de charge, et chaque écouteur dispose d'un transducteur exclusif de 8,2 mm doté d'un diaphragme à deux couches, lui-même équipé d'un piston central rigide aux contours souples et se connecte indépendamment. Les Studio Buds embarquent la réduction active du bruit ambiant (ANC) ainsi qu'un mode Transparence, une certification IPX4, un bouton multifonction, et deux microphones avec formation de faisceaux. Comme les AirPods Pro, les Studio Buds disposent de micro-aérations découpées au laser soulageant la pression sur les tympans et sont compatibles avec l'audio spatial d'Apple Music et la localisation sous iOS (via Localiser) et Android.


Une édition limitée Futura Laboratories pour les Beats Studio Buds


Niveau autonomie, les Studio Buds offrent jusqu'à 5 heures d'écoute avec ANC (8 heures sans), et l'étui de transport doté d'un port USB-C fournit deux charges complètes supplémentaires. Les Beats Studio Buds sont actuellement disponibles en promotion à partir de 129,99 euros,.

Les Studio Buds de Beats à 129,99€ au lieu de 149,95€

iOS 16 : le suivi des traitements s'adapte automatiquement au décalage horaire !

Par Laurence, le

Parmi les nouveautés d'iOS 16, on trouve un nouveau paramètre dans l'app Santé, qui permet de gérer la prise de médicaments -que ce soit sur une période déterminée, ou à long terme. Ce dernier est donc bien pratique afin de tenir le compte (pour ceux qui sont amenés à avoir un suivi important ou inhabituel), de ne pas oublier une prise ou encore de bien respecter le délai entre deux prises. Et c'est justement sur ce point qu'un de nos lecteurs a attiré notre attention.

En effet, ayant installé la bêta sur son iPhone, il a configuré cette option pour prendre un traitement à heure fixe (dans son exemple à 8h00), et a été amené à partir à l'étranger avec un décalage horaire de 2 heures. Petite merveille de technologie, l'iPhone s'est automatiquement adapté au changement d'heure et a décalé d'autant l'heure de prise et le rappel y afférent ! Un petit détail -mais ô combien important pour certaines posologies- dont Cupertino est passé maître.

iOS 16 : le suivi des traitements s'adapte automatiquement au décalage horaire !


Pour rappel, il faut se rendre dans l'app Santé > Parcourir > Traitements > Configurer. Il faudra renseigner huit écrans : le nom, le type (gélule, comprimé, liquide, voire crème ou autre, la liste est plutôt complète), la puissance du traitement (facultatif) et bien sûr la fréquence (nombre de prise et heures). Viennent ensuite plusieurs options esthétiques, où l'on peut personnaliser l'icône correspondante : choisir la forme de son comprimé (on peut aussi prendre n'importe laquelle), la couleur de celui-ci et celle de son fond.

On peut rajouter quelques infos facultatives comme donner un pseudo à son médicament -histoire de garder un brin de confidentialité. A la fin, on peut accéder à un petit calendrier (la même présentation que pour le suivi des cycles) avec des raccourcis vers des infos, la possibilité de modifier son traitement, d'en ajouter d'autres et des liens vers des études médicales. L'application enfin enverra une petite notification à l'heure dite !

iOS 16 : le suivi des traitements s'adapte automatiquement au décalage horaire !

Une seconde bêta publique pour iOS/iPadOS 16 et macOS Ventura

Par June, le

Après avoir déployé hier la quatrième bêta destinée aux développeurs, Cupertino propose ce soir la seconde bêta publique d'iOS/iPadOS 16 et macOS Ventura.

Par ici toutes les nouveautés d'iOS 16 ! !



Les utilisateurs inscrits au sein du programme de logiciels bêta d'Apple peuvent donc dès ce soir installer la première bêta publique d'iOS et iPadOS 16, tvOS 16, watchOS 9 et macOS Ventura. Bien entendu, cela reste des pré-versions et il sera sage de ne pas les installer sur des machines de production.

Une seconde bêta publique pour iOS/iPadOS 16 et macOS Ventura


Pour rappel, lors de sa sortie en version finale à la rentrée, iOS 16 laissera quelques iPhone sur le carreau, dont le premier iPhone SE, l'iPhone 6s/6s Plus ainsi que l'iPhone 7/7 Plus. Ces smartphones ont reçu de nombreuses mises à jour d'iOS et pourront continuer leur fin de carrière sous iOS 15. De son côté, iPadOS 16 ne sera pas compatible avec les iPad mini 4 et l'iPad Air 2, watchOS 9 tirera -un trait sur les vaillantes Apple Watch Series 3 et macOS Ventura boudera les Mac 2015, Mac Pro 2013, les MacBook 12 pouces 2016, les Mac mini fin 2014, les MacBook Pro 2016 et MacBook Air 2015.

Vous pouvez retrouver ci-dessous toutes les nouveautés d'iPadOS 16 et de macOS Ventura en vidéo avant de vous lancer dans l'aventure.

Par ici toutes les nouveautés d'iPadOS 16 ! !


Par ici toutes les nouveautés de macOS Ventura ! !



Si vous avez aimé ce reportage, n'hésitez pas à liker la vidéo, vous abonner à notre chaine YouTube et à souscrire un abonnement VIP ! Cela nous permettra d'en faire d'autres !

Une manette officielle PlayStation pour jouer sur iPhone

Par June, le

Sony et Backbone présentent le fruit de leur partenariat permettant de jouer sur smartphone avec une manette PlayStation officielle.



La Backbone One reprend en fait les traits de la version originale et adapte simplement sa robe en reprenant les coloris et codes de la PlaySation 5. La manette fait donc également office de support pour l'iPhone (une version Android est également disponible) et l'on retrouve les teintes blanches et grises de la marque, avec le logo PlayStation au dos et les boutons Triangle, Croix, Rond et Carré au lieu des habituels A, B, X et Y.

Une manette officielle PlayStation pour jouer sur iPhone


La manette pèse 138 grammes, s'alimente via le port Lightning du smartphone et dispose d'une sortie audio en mini jack 3,5 millimètres sur la partie gauche et d'un port Lightning afin de recharger l'iPhone pendant les parties sur la partie droite La Backbone One PlayStation Edition est disponible dès aujourd'hui sur le site officiel du constructeur au tarif plus que salé de 119,99 euros (la version originale est également proposée à ce tarif sur le même site).

Une manette officielle PlayStation pour jouer sur iPhone

On pousse la Tesla Model 3 dans ses limites sur sol mouillé ! (avec ses pneus Michelin)

Par Didier, le

Durant la journées Tesla Owners Day qui se déroulait à Clermont-Ferrand, au siège de Michelin, l'équipementier nous a fait une démo assez inédite de conduite sur sol mouillé avec une Tesla Model 3.

Equipée de ses montes d'origine (Michelin Pilot Sport 4 TO), cette Model 3 2019 Grande Autonomie (4x4) a été poussée par notre pilote essayeur sur un circuit aspergé d'eau en permanence afin de simuler des conditions humides très dégradées. Comme vous allez le voir, la voiture s'en sort étonnamment bien malgré les vitesses élevées...

On pousse la Tesla Model 3 dans ses limites sur sol mouillé !



Si vous avez aimé ce reportage, n'hésitez pas à liker la vidéo, vous abonner à notre chaine YouTube et à souscrire un abonnement VIP ! Cela nous permettra d'en faire d'autres !

Et si TikTok lançait sa plateforme de streaming musical (pour concurrencer Spotify et Apple ?)

Par Laurence, le

Dans les petites surprises du jour, TikTok pourrait préparer une nouvelle offensive sous la forme de TikTok Music, qui -comme son nom l'indique- pourrait être un rude concurrent d'Apple Music et de Spotify. En effet, ByteDance (la société mère de la plateforme) vient de déposer une demande de marque pour un service de streaming de musique aux États-Unis.

Et si TikTok lançait sa plateforme de streaming musical (pour concurrencer Spotify et Apple ?)


Le dossier a été enregistré en mai dernier. Il pourrait être utilisé pour une variété de biens et de services, y compris une application mobile qui permettrait aux utilisateurs d'acheter, de lire, de partager, de télécharger de la musique, des chansons, des albums, des paroles.

Actuellement, la plateforme est assimilée à la catégorie des réseaux sociaux et malmène durement Facebook. Par ses petits clips vidéos, elle est déjà une plaque tournante pour découvrir de nouvelles musiques ou des talents inédits. En outre, elle permet de relancer certains hits passés (Dalida cartonne). Dans ce projet, une autre inconnue demeure, celle du modèle économique retenu et des tarifs applicables...

Une quatrième bêta pour watchOS 9

Par June, le

Une quatrième bêta pour watchOS 9
Après avoir publié hier soir la quatrième bêta d'iOS/iPadOS/tvOS 16 et de macOS Ventura, c'est aujourd'hui au tour de watchOS 9 d'obtenir sa quatrième bêta. Pour rappel, la prochaine mouture de watchOS tirera ainsi un trait sur les Apple Watch Series 3, lancées en septembre 2017 et toujours vendues par Cupertino au sein de sa propre boutique. Si la montre est encore vaillante, sa capacité de stockage de 8 Go (16 Go pour le modèle 4G, 32 Go sur une Apple Watch SE) est devenue un peu juste au fil du temps, et peut engendrer quelques soucis lors des mises à jour.

Résultats : Apple sauve son trimestre grâce à l'iPhone et aux Services (+2%)

Par Laurence, le

Ce soir, Apple vient de publier ses résultats financiers pour son troisième trimestre fiscal 2022 -soit du 1er avril au 30 juin 2022. Pour rappel, son exercice actuel court du 1er octobre 2021 au 30 septembre 2022, et se trouve juridiquement décalé par rapport à l’année civile, comme cela est le cas pour de nombreuses firmes américaines à quelques exceptions près.

Comme le précédent trimestre, les difficultés économiques sont toujours très présentes et restent inchangées : une pénurie de pièces, une pandémie fluctuante, le conflit armé en Urkraine et bien sûr l’inflation. Finalement, la situation a eu raison -pour la première fois- de la croissance délirante de Cupertino (+1,87% sur une année), qui affiche tout de même un beau chiffre d'affaires de 82,959 milliards de dollars et un bénéfice de 1,20 dollar par action, soit un total de 19,442 milliards de dollars (mais en baisse de 10,59% sur un an).

Comme le prévoyaient les analystes, l’iPhone reste au sommet avec 40,665 milliards de dollars de revenus (+2,77%), soit presque la moitié des recettes de la firme (49,02% du CA global). Et pour ce trimestre, ce sont les seuls produits en hausse, le Mac et l'iPad chutant à nouveau !

Résultats : Apple sauve son trimestre grâce à l'iPhone et aux Services (+2%)


Tous modèles confondus, les Mac mettent en pause leur ascension amorcée avec la transition des Mac M1 (-10,36%), alors que la prochaine génération est déjà en route. Notons que les ventes Mac Studio et les Studio Display sont entièrement comptabilisées, et celles -sur deux petites semaines- des MacBook Pro M2. Ces derniers ont en effet été lancés le 17 juin dernier et commercialisé le 24 juin.

De son côté, l’iPad s’affiche toujours en recul de 1,95%, avec 7,224 milliards. Mais cette situation était déjà connue au précédent trimestre, la firme ayant préféré privilégier les commandes et les pièces pour son produit phare (l’iPhone) et la tablette bénéficie d’une baisse d’une demande, les consommateurs ayant fait leurs achats pendant le confinement de 2021.

Sans surprise, les Services continuent de grimper (+12,11%), mais pas les Wearables (-7,87% pour les Apple Watch, AirPods / Pro / Max, HomePod mini). Par comparaison, au 30 juin 2021, elle enregistrait un CA de 81,434 milliards de dollars et un bénéfice net de 21,744 milliards de dollars. L’iPhone était déjà très fort avec 39,570 milliards de dollars (+49,78% sur un an), tout comme le Mac avec 8,235 milliards de dollars (+16,33%) et l’iPad avec 7,368 milliards de dollars (+11,94%).

Rappelons que depuis le 1er janvier 2019, Apple ne communique plus le détail de ses ventes, mais seulement le chiffre d'affaires généré. Cette annonce fait désormais le bonheur des cabinets de statistiques et d'analyses et continue de nourrir les spéculations des financiers.

Résultats : Apple sauve son trimestre grâce à l'iPhone et aux Services (+2%)


Résultats Apple Q32022

Résultats : la machine Apple connaitrait-elle enfin la crise ? (ou pas...)

Par Laurence, le

En cette période de crise mondiale, Apple vient de publier ses résultats financiers pour son troisième trimestre fiscal 2022 -soit du 1er avril au 30 juin 2022. Pour rappel, son exercice actuel court du 1er octobre 2021 au 30 septembre 2022, et se trouve décalé par rapport à l’année civile, comme cela est le cas pour de nombreuses firmes américaines.

Malgré la crise et des conditions particulièrement complexes, Apple réussit un tour de force en maintenant -même légèrement- sa croissance montrant à la fois la solidité de la firme et celle... de l'iPhone. D'après Tim Cook, les résultats records de ce trimestre témoignent des efforts constants d'Apple pour innover, faire progresser de nouvelles possibilités et enrichir la vie de nos clients.

Résultats : la machine Apple connaitrait-elle enfin la crise ? (ou pas...)


iPhone



Ce trimestre est traditionnellement un peu moins fort pour l’iPhone que le précédent. Certes, la situation est en effet ternie par le contexte économique et politique actuel, entre la pénurie de pièces, le ralentissement de la production lié aux mesures sanitaires ou encore la guerre en Ukraine. Mais rien ne semble arrêter la machine iPhone qui a rapporté 40,665 milliards de dollars, contre 39,570 milliards l'an passé (+ 2,77% sur un an).

Ces chiffres confirment l’excellent accueil des modèles 5G, malgré une couverture toujours inégale qui tend à s'améliorer. À noter que ce trimestre comptabilisent les ventes de l’iPhone 13 vert, mais aussi l'iPhone SE3, également compatible 5G. Les clients de la Pomme semblent toujours plus motivés à renouveler leur smartphone, l’avertissement sur résultats de janvier 2019 semble désormais bien loin.

Résultats : la machine Apple connaitrait-elle enfin la crise ? (ou pas...)


iPad



Après des mois plus que florissants, l’iPad a été stoppé dans sa lancée au trimestre dernier et rapporte aujourd'hui 7,224 milliards de dollars (-1,95% par rapport aux 7,368 milliards de 2021).

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette situation : avec la dégradation des conditions sanitaires et le maintien du télétravail, les utilisateurs ont déjà acheté le matériel. Pour ce trimestre, ont été comptabilisés de nombreux modèles : l’iPad Pro M1, l'iPad Air 4, mais aussi l’iPad 9 et l’iPad mini 6.

Résultats : la machine Apple connaitrait-elle enfin la crise ? (ou pas...)


Mac



Après plusieurs trimestres glorieux, les ventes de Mac se mettent en pause, avec 7,382 milliards de dollars (contre 8,235 milliards de dollars en 2021, soit -10,36%). Mais ce ralentissement pourrait très bien trouver d’autres explications, comme les ralentissements importants des cadences de production en Chine (entre pénurie de composant et reprise de la pandémie).

L'ensemble des ventes des Mac M1 se trouve comptabilisées : la première génération (MacBook Air M1, MacBook Pro 13 M1, Mac mini M1 et l'iMac M1), la deuxième génération avec les M1 Pro / Max (MacBook Pro 14 et 16 pouces) mais aussi les Mac Studio.

En revanche, il faudra attendre le prochain trimestre pour prendre pleinement en compte les premiers Mac M2. Lors de la WWDC 2022 -et malgré quelques incrédules-, Apple a présenté deux nouvelles machines, le MacBook Pro 13 et le MacBook Air dotés de la puce M2. Pour ce trimestre, seules les deux semaines de ventes du premier ont été enregistrées, l’ordinateur ayant été lancé à la mi-juin.

Résultats : la machine Apple connaitrait-elle enfin la crise ? (ou pas...)


Services



Mais Apple se distingue également par ses nombreux Services, qui affichent une nouvelle croissance sans faille (+12,11% sur une année), passant de 17,486 milliards à 19,604 milliards de dollars sur un seul trimestre. Rappelons qu’ils englobent iTunes, Apple Music, AppleCare, Apple Pay, les revenus issus des licences mais également Apple Arcade et Apple TV+. Dans cette rubrique, Cupertino place également les revenus issus de Apple Music Voice, Fitness + ou encore Apple One !

Comme d’habitude, Cupertino ne ventile pas ses résultats et il faudra se contenter du discours très optimiste de Tim Cook et Luca Maestri. Ces derniers sont en effet passés maîtres dans cet exercice.

Résultats : la machine Apple connaitrait-elle enfin la crise ? (ou pas...)


Wearables, Home & Accessories



Enfin du côté des wearables, une fois n’est pas coutume mais cette catégorie -qui d’habitude défraie la chronique- se trouve également impactée, mettant fin à des années de croissance exponentielle. Certes la baisse est légère mais elle constitue une première pour cette section à succès, qui regroupe l’Apple Watch, les AirPods 3 / Pro / Max, le HomePod Mini, mais également l'Apple TV 4K, les Airtags, ou les produits Beats. Elle affiche ainsi une petite baisse de 7,87% sur une année enregistrant 8,084 milliards de dollars (8,775 milliards lors du même trimestre l’an dernier).

Résultats : la machine Apple connaitrait-elle enfin la crise ? (ou pas...)


Et après ?



Ces derniers temps, le cours de l’action AAPL a été plutôt fluctuant Au regard du contexte économique et des tensions géopolitiques autour de l'Ukraine. Pour l’avenir, Apple doit continuer de se montrer prudente en raison de l’évolution de la pandémie, de la pénurie de pièces ou encore de l’augmentation des procédures et des enquêtes pesant sur l’App Store. Dans ce contexte économique incertain, rappelons qu’elle ne publie plus aucune prévision officielle, ni ventilation de ses chiffres.

Tim Cook : Apple continuera à embaucher mais de manière "réfléchie"

Par Laurence, le

Comme à son habitude, Tim Cook se fend d'une petite interview en marge des résultats trimestriels, cette fois-ci accordée au Wall Street Journal. Il faut dire que la situation est légèrement différente des mois précédents. Certes Apple est toujours une machine de guerre capable de résister à un contexte particulièrement difficile.

Le CEO a voulu nuancer certaines rumeurs (merci Mark Gurman !), déclarant qu'Apple continuerait à embaucher des employés, mais d'une manière très réfléchie -le choix des mots se veut subtil. Nous décidons du moment pour investir notre argent, mais nous continuons à embaucher, mais nous le faisons simplement de manière très réfléchie. Pour rappel, le journaliste Bloomberg avait évoqué un ralentissement de Cupertino au niveau des embauches et des dépenses, et la volonté de se concentrer uniquement sur des postes clés.

Tim Cook : Apple continuera à embaucher mais de manière "réfléchie"


Lors des précédents résultats, le CEO et le CFO d'Apple avaient tous deux alerté les investisseurs de difficultés à venir, notamment au niveau de la chaine de production. Dans l'appel aux résultats, les deux hommes se sont d'ailleurs montrés très positifs.

Pour Lucas Maestri, les résultats du trimestre de juin ont continué à démontrer notre capacité à gérer notre entreprise efficacement malgré l'environnement opérationnel difficile. Nous avons établi un record de chiffre d'affaires du trimestre de juin et notre base installée d'appareils actifs a atteint un niveau record dans tous les segments géographiques et toutes les catégories de produits.

De son côté, Tim Cook est resté fidèle à lui même les résultats records de ce trimestre témoignent des efforts constants d'Apple pour innover, faire progresser de nouvelles possibilités et enrichir la vie de nos clients.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos