Actualité

Le plein de MacBook Pro 14 et 16 pouces (jusqu'à 640€ de remise)

Par Laurence, le

Ce matin, Apple fait de nouveau un tour de magie dans les rayons du Refurb qui proposent une belle sélection de MacBook Pro 14 et 16 pouces, tous en stock et livrés dans les 24/48 heures en fonction de son domicile (avec de très grosses configurations) !

Pour ceux qui ont un plus petit budget la version 13 pouces M1 est également disponible dès 1229€ !
Notons que cette dernière devrait mieux résister aux vagues de chaleur qui sévissent actuellement.





On retrouve également un seul Mac Studio, là aussi en stock et livré dans les 24/48 heures en fonction de son domicile !



Le plein de MacBook Pro 14 et 16 pouces (jusqu'à 640€ de remise)


Les Mac

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre app Refurb Store !


iPhone : les Apple Store disposeront d'un nouvel outil de diagnostic pour les redémarrages inopinés

Par Laurence, le

Dans les petites nouveautés estivales, les Apple Store et les centres de services agréés Apple vont disposer d'un nouvel outil dans leur boite magique. Celui-ci devrait proposer une intervention plus rapide et plus efficace.

iPhone : les Apple Store disposeront d'un nouvel outil de diagnostic pour les redémarrages inopinés


Ce dernier va permettre de déterminer si un iPhone (à partir de l'iPhone 11) redémarre de manière inattendue. Il va analyser la stabilité du système et, notamment, étudier les rapports d'analyse du smartphone pour déterminer si plusieurs redémarrages inattendus ont eu lieu au cours des 14 jours précédents.

D'après une note de service obtenue par nos confrères américains, si des redémarrages inopinés sont diagnostiqués, une réparation matérielle devrait être effectuée. Dans la foulée, Apple a mis en ligne un nouveau document d'assistance contenant des conseils de dépannage matériel et logiciel.

Starlink baisse les prix de 50% (avec 250Go de données à partir d'octobre)

Par Laurence, le

Aujourd'hui, Starlink -qui propose un accès à Internet par satellite- fait de nouveau parler de lui en France. En effet, la firme d'Elon Musk casse les prix -ce qui est plutôt rare en ces temps d'augmentations tarifaires- et propose son abonnement à 50% -ce qui le passe à 50 euros par mois !

Starlink baisse les prix de 50% (avec 250Go de données à partir d'octobre)


Cette promotion -qui est visible sur son site web ou reçue par mail pour les abonnés (merci à ceux qui nous l'ont signalé)- cache une autre modification dans les CGV qui sera applicable dans quelques mois. Starlink présente sa nouvelle politique d'utilisation équitable en France métropolitaine pour garantir une meilleure qualité de service et éviter que l'utilisateur typique ne soit pas affecté négativement par les utilisateurs qui consomment de grandes quantités de données. Illimitée jusqu'à présente, l'enveloppe de données passera à 250 Go à compter d'octobre 2022.

Dans le cadre de la politique d'utilisation équitable, tous les utilisateurs ont accès à des données illimitées qui comprennent une allocation mensuelle de 250 Go de « données prioritaires » et une quantité illimitée de « données standards ». Les utilisateurs qui consomment 250 Go/mois ou moins de données seront priorisés. Les utilisateurs qui dépassent 250 Go/mois auront toujours accès à des données illimitées, mais pourront connaître des vitesses plus lentes pendant les périodes de congestion du réseau. Les utilisateurs peuvent également choisir d'acheter des données supplémentaires pour retrouver la priorité à 10 €/100 Go. Vous pouvez en savoir plus sur la politique d'utilisation équitable de Starlink ici.


Précisons que SpaceX dispose de quelque deux mille satellites destinés à fournir une connexion internet à des clients dans le monde entier. Pour en bénéficier en France, il convient de s'équiper d'un kit Starlink (634 euros pour le matériel) et de frais de dossier (59 euros), sans compter l'abonnement mensuel.

Apple fait le ménage sur l'App Store (439 000 applications retirées sur un trimestre !)

Par Laurence, le

Apple semble avoir profité du printemps pour faire un brin de nettoyage sur l'App Store. En effet, au cours du deuxième trimestre de l'année, elle aurait procédé au retrait record de 439 000 applications.

Selon un nouveau rapport de Pixalate -une société de sécurité sur internet-, elle ne serait pas la seule à avoir fait le ménage (même s'il semble plus conséquent chez la Pomme) : ce sont 592 000 applications au total qui auraient disparu de l'App Store et du Google Play Store. La tendance serait à la hausse, si on se réfère aux 220 000 applications que les deux entreprises auraient retirées au premier trimestre (+8 652 % pour Cupertino !).

Apple fait le ménage sur l'App Store (439 000 applications retirées sur un trimestre !)


Ce mouvement concernerait pour une grande partie (64%) des programmes abandonnés, même si on ne sait pas à partir de combien d'années sans mise à jour ils sont considérés comme des abandonwares. Dans le détail, il y aurait eu deux fois plus de suppressions d'applications Health & Fitness par Apple sur cette période. Pourrait-on y voir une conséquence des premières vagues de Covid, pendant lesquelles la plupart des pays avaient mis en place des mesures de confinement ?

Enfin, 31 % des applications retirées de la liste sur l'App Store n'auraient pas eu de politique de confidentialité. Et au moins 19 applications radiées étaient liées à Sberbank, une entreprise russe. Précisons que ce retrait est limité au magasin d'applications et ne touchera pas les utilisateurs qui ont déjà téléchargé l'application. Cette dernière restera sur leur iPhone ou iPad mais n'auront bien sûr aucune mise à jour.

Facebook abandonne ses Live Shopping (peu rentables ?)

Par Laurence, le

Trois petits tours et puis s'en vont ! Après les avoir lancés en 2020, Facebook retire ses Facebook Live Shopping, qui permettaient aux utilisateurs de faire des achats directement à partir de leur flux en direct sur le réseau social. Dans un billet de blog, la firme annonce la fin de ce service à compter du 1er octobre 2022. À partir de cette date, les utilisateurs ne pourront plus organiser d'événements Live Shopping sur Facebook et devront passer par Instagram ! Pour expliquer sa décision, la plateforme affirme que le comportement des consommateurs a changé, la plupart des utilisateurs préférant des vidéos courtes. Mais elle ne serait pas la seule à se désintéresser de ce segment. En effet, TikTok a également annoncé l'arrêt de Live Shopping aux États-Unis après des résultats décevants.

Facebook abandonne ses Live Shopping (peu rentables ?)

TV+ : John Lasseter (Cars, Toy Story) assure la promo de "Luck" (sortie demain)

Par Laurence, le

Demain, sortira le très attendu premier long métrage d'animation 3D d'Apple TV+, et non des moindres. En effet, Luck est le premier contenu issu de l'accord exclusif entre Apple et Skydance Animation.

Si le design et le scénario évoquent Monster & Cie (et aussi Alice au Pays des Merveilles), cela n'est guère étonnant. En effet, Skydance Animation est dirigé par John Lasseter, un vétéran de longue date de Pixar, qui a également œuvré sur les sagas Toy Story et Cars. Pour la petite histoire, ce dernier a été licencié de Pixar en 2018, à la suite d'accusations pour conduite inappropriée envers ses collègues féminines.

Et justement, le New York Times s'est fendu d'un petit article dédié au monsieur, qui avait bien besoin d'un petit boost pour laver son image un peu ternie par ses affaires personnelles. Rappelons qu'il n'était pas parti tout seul de Pixar à Skydance, emmenant avec lui plus d'une cinquantaine de personnes, y compris l'écrivain Kiel Murray et la réalisatrice Peggy Holmes. Mais pour autant le chemin de la rédemption ne fut pas aisé avant de se rapprocher à nouveau de Cupertino.



J'ai l'impression qu'une partie de moi est rentrée à la maison, précise-t-il aujourd'hui en rappelant que Steve Jobs l'a aidé à construire Pixar. J'aime vraiment ce que fait Apple TV+. Il s'agit de qualité, pas de quantité, et leur marketing est tout simplement spectaculaire. Et il montre un très grand enthousiasme pour ce nouveau film, assez psychédélique.

Précisons que l'histoire de Luck est centrée sur Sam Greenfield, apparemment la personne la plus malchanceuse du monde. Mais elle connait un revers de fortune quand elle découvre le Pays de la Chance, une usine secrète qui gère tous les moments chanceux et malchanceux dans le monde. Elle y rencontre des créatures mythiques étonnantes : un chat noir qui parle ou encore un dragon rose (doublé par Jane Fonda) ! Mais son arrivée ne sera pas sans perturber l'ordre des choses...

Dès que j'ai entendu le concept, j'étais en fait un peu jaloux. C'est un sujet avec lequel toute personne dans le monde peut avoir un lien, et c'est très rare pour un concept de base d'un film. Enfin, le réalisateur précise avoir accompli un grand travail de recherche -qui ne se voit peut être pas au premier abord : la notion de chance dans les différentes cultures, ou encore le système des placements en famille d'accueil.

TV+ : John Lasseter (Cars, Toy Story) assure la promo de "Luck" (sortie demain)

Du délai pour les adaptateurs secteur 96 et 140W d'Apple

Par June, le

Apple semble avoir des difficultés à s'approvisionner en adaptateurs secteur, particulièrement pour les modèles 96 et 140W.

Du délai pour les adaptateurs secteur 96 et 140W d'Apple


Si les modèles 35 et 67W sont disponibles assez rapidement, il faudra s'attendre à une livraison entre le 28 août et le 2 septembre pour le 140W (le seul adaptateur GaN de la gamme, permettant la charge rapide du MacBook Pro 16 pouces via MagSafe) et entre le 19 et le 30 septembre pour le 96W (permettant la charge rapide via MagSafe pour les MacBook Pro 14 pouces).

Ces délais de livraison seront à prendre en compte si vous avez besoin de remplacer un modèle abimé, d'un second chargeur, ou si vous n'avez pas opté à la commande pour un modèle offrant la charge rapide (par exemple sur le MacBook Pro 14 pouces d'entrée de gamme livré avec un adaptateur secteur de 67W). Bien entendu, il sera toujours possible de recharger les Mac portables via leurs ports USB-C avec l'adaptateur secteur (certains modèles comme les UGREEN et Satechi listés ci-dessous délivrent jusqu'à 100W sur un seul port) et le câble adéquats (la charge rapide sera possible dans ce cas sur le MacBook Pro 14 pouces mais pas sur le 16 pouces, la puissance étant limitée à 100W via USB-C sur ce modèle).

L'adaptateur secteur UGREEN 100W 4 ports à 75,99€ au lieu de 79,99€ (coupon)
L'adaptateur secteur UGREEN 100W 2 ports à 79,99€
L'adaptateur secteur Satechi 100W à 79,99€

Le Sleep Analyzer (détection de l'apnée du sommeil) de Withings à 95€ (-34€)

Par June, le

Une promotion permet aujourd'hui de s'offrir le dernier dispositif d'analyse du sommeil de Withings à un tarif plus intéressant.



Le Sleep Analyzer de Withings peut fournir des données précises sur l'apnée du sommeil et viendra prendre la relève du modèle antérieur (le sleep, encore disponible au catalogue, dont vous pouvez retrouver notre test ici). Validé à la suite d’une étude clinique et bénéficiant du marquage CE médical, cet objet connecté permet le dépistage des apnées du sommeil, touchant près de 5% de la population adulte française.

Le Sleep Analyzer (détection de l'apnée du sommeil) de Withings à 95€ (-34€)


Souvent mal diagnostiquée (85% des apnéiques ne sont pas détectés), l'apnée du sommeil peut entrainer des maux de tête au réveil, des problèmes cardiovasculaires, et même mener à la dépression. Une personne souffrant d’apnées du sommeil aurait jusqu'à cinq fois plus de risques de développer une maladie coronarienne. Les différentes mesures seront accessibles au sein de l'application Santé d'iOS.

Développée par le professeur Escourrou, médecin spécialiste du sommeil au sein du laboratoire du sommeil de l'hôpital Paris-Béclère, le périphérique analyse la respiration, le rythme cardiaque, le ronflement et les mouvements pour mesurer l’intensité des perturbations respiratoires pendant la nuit et détecter l'apnée du sommeil avec une précision de grade médical afin de déterminer sa gravité. Selon le dirigeant de Withings, Eric Carreel, l’apnée du sommeil n’est généralement pas détectée car les tests actuels de détection se limitent aux milieux cliniques et aux laboratoires du sommeil.

Le Sleep Analyzer de Withings à 95,80€ au lieu de 129,95€


En cette période de crise, Apple ne s’en sort pas si mal avec l’iPad

Par Laurence, le

Lors de l’annonce de ses résultats financiers, Apple avait dévoilé un chiffre d’affaires en berne pour l’iPad. Depuis un an, la tablette accuse une chute de 1,95% avec 7,224 milliards de dollars. Dans sa dernière analyse pour le deuxième trimestre 2022, Canalys vient de confirmer cette tendance. Apparemment, avec 34,773 millions d’unités, les expéditions de tablettes (et de Chromebook) chuteraient de 10,9% sur un an, et ce, pour le quatrième trimestre consécutif.

En cette période de crise, Apple ne s’en sort pas si mal avec l’iPad


Avec une baisse de 14,7%, Apple ne serait pas à la fête, même si elle s’en sortirait mieux que d’autres. En effet, avec 12,102 millions d’unités, elle conserverait sa première place avec une part de 34,8% (contre 36,4% il y a un an). Samsung serait toujours deuxième avec 6,959 millions d’unités et une part de 20% (-13%). Le tableau d’honneur reviendrait à Amazon avec une hausse de 6,3% et 3,313 millions d’unités écoulées.

Ces chiffres sont globalement à mettre en lien avec la fin du confinement (les besoins en tablettes et ordinateurs portables ayant été pourvus) et la situation économique actuelle. Selon Himani Mukka, analyste de Canalys, la baisse rapide de la demande de consommation et d'éducation a accéléré la chute des expéditions de tablettes. L’inflation et les craintes d'une récession sont au premier plan dans l'esprit des consommateurs, et les dépenses en tablettes ont marqué le pas car le niveau d'utilisation de l'ère pandémique a diminué. Contrairement aux ordinateurs portables, les tablettes ne sont pas vitales pour la productivité des entreprises, de sorte que la demande commerciale n'a pas aidé à compenser la baisse des achats des consommateurs.

Par ici notre test de l'iPad Air 5 !



Si vous avez aimé ce reportage, n'hésitez pas à liker la vidéo, vous abonner à notre chaine YouTube et à souscrire un abonnement VIP ! Cela nous permettra d'en faire d'autres !

Des rendus supposés de l’iPad 10 en fuite (bords plats, Touch ID, module photo…)

Par Laurence, le

Dans les rumeurs du jour, il est question de l'iPad 10,2 pouces (de 10è génération) qui pourrait bien sortir d’ici la fin de l’année. Coutumier des leaks, MySmartPrice a publié aujourd'hui des schémas supposés de cette tablette qui pourrait être dotée d’une puce A14 et d’un port USB-C, et être compatible 5G.



Ces rendus -qui auraient été obtenus à partir des fichiers CAD- montrent quelques changements de design. La tablette semble dotée d’un cadre assez important ainsi que d'un bouton Touch ID. Cependant, ce sont surtout les bords de l'appareil qui paraissent beaucoup plus plats que le form factor légèrement incurvé de la génération 2021. On notera aussi la présence de quatre grilles de hauts parleurs en haut et bas.

Au verso, on note quelques modifications au niveau du module photo. Avec son excroissance, celui-ci évoque certains modèles d’iPhone dotés dun double objectif. Cela pourrait indiquer une mise à niveau du capteur photo cette année. Il faut dire que ce petit iPad n'est sans doute pas le plus complet de la gamme mais il n’en reste pas moins un best-seller, étant nettement plus abordable que l’iPad Pro ou un des derniers iPad Air.

Apple aurait du mal à gérer les dossiers de harcèlement

Par Laurence, le

Décidément, après le mouvement AppleToo, les ressources humaines de Cupertino vont devoir plancher sur un autre sujet. En effet, il est fait état aujourd’hui d’une affaire d’agression sexuelle au sein de l’Apple Park. Une ancienne employée accuse un de ses collègues d’avoir eu une conduite plus que déplacée, en dehors des heures de travail et des locaux de Cupertino.

Mais elle met en cause la réponse du responsable des ressources humaines qui a géré la situation. En effet, selon le Financial Times, ce dernier aurait répondu avec mépris à la jeune femme, qualifiant les faits d’accident de comportement mineur. Selon lui, les agressions ayant eu lieu en dehors des heures de travail et hors des locaux, le comportement de l’employé ne pouvait être géré par Apple : Bien que la nature des faits soit répréhensible et potentiellement criminelle, en tant qu'employé d'Apple, il n'a violé aucune politique dans le cadre de son travail. Et parce qu'il n'a violé aucune directive interne, nous ne l'empêcherons pas de chercher des opportunités d'emploi en fonction de ses objectifs et ses intérêts.

Apple aurait du mal à gérer les dossiers de harcèlement


Depuis la salariée a quitté l’Apple Park mais a rendu l’affaire publique, souhaitant, dit-elle, qu'Apple soit l'entreprise qu'elle prétend être pour ses clients, d’autant que le FT cite au moins 15 femmes qui auraient été dans la même situation (actuelles et anciennes, dans au moins sept départements d'Apple et couvrant six États américains). Ces dernières mentionnent une apathie d'Apple face à des allégations d'inconduite. Huit d'entre elles disent avoir subi des représailles, tandis que sept ont trouvé les RH décevantes ou contre-productives. Le journal semble accusatoire sur les méthodes managériales d’Apple en ce qui concerne les cas de racisme, de sexisme, de discrimination, de représailles, d'intimidation, de harcèlement sexuel et d'autres formes de harcèlement.

Contactée, Apple s’est contentée d’un communiqué très normé : certains cas soulevés ne reflètent pas nos intentions ou nos politiques et nous aurions dû les traiter différemment, y compris certains échanges rapportés dans cette histoire. En conséquence, nous apporterons des changements à notre formation et à nos processus, souhaitant un environnement où les employés se sentent à l'aise de signaler tout problème.

Intel reporte ses commandes auprès de TSMC, quel impact pour Apple (M2, A17 Bionic) ?

Par Laurence, le

Du côté des sous-traitants, TSMC envisagerait de réduire sa production de puces gravées en 3 nm prévue pour l'année prochaine. En effet, d’après TrendForce, Intel aurait reporté une importante commande.


Pour rappel, Intel avait prévu d'externaliser la production de ses Meteor Lake auprès de TSMC, pour la seconde moitié de 2022, avant de la reporter à la première moitié de 2023 en raison de problèmes de conception. Désormais, la firme l’aurait encore retardée jusqu'à fin de 2023, annulant pratiquement la totalité des lignes de gravure en 3 nm qu'elle avait réservées auprès de TSMC sur la majeure partie de l'année prochaine.

Intel reporte ses commandes auprès de TSMC, quel impact pour Apple (M2, A17 Bionic) ?


En conséquence, l’organisation de TSMC se trouve complètement chamboulée entre le déménagement des sites, les nouvelles tensions à repartir et une énième gestion de l’amortissement des coûts.

Dans cette situation, Apple serait la seule grande entreprise parmi la première vague de clients pour les puces 3 nm avec des commandes prévues entre la seconde moitié de 2022 et le début de 2023. Celles-ci incluraient principalement les nouvelles puces de la série M (les M2 pour les prochains MacBook Pro 14 et 16 pouces ainsi pour le Mac mini) et la A17 Bionic. En revanche, on ne sait si cette perturbation causée par Intel aura un quelconque impact sur le volume ou le calendrier de Cupertino.

Chine, Inde, Vietnam, Taïwan ! Apple cherche à étendre sa zone de production !

Par Laurence, le

Depuis de nombreuses semaines, Apple cherche à optimiser ses sites de production, notamment en Chine ou en dehors du pays. Initié en 2019 (afin d'éviter les droits de douane américains et d'échapper aux tensions entre la Chine et l'administration Trump), le processus n’a fait que s’amplifier depuis. Aujourd’hui c’est au tour de Ming-Chi Kuo de consolider cette rumeur en y allant de sa petite précision.

Selon lui, Apple travaillerait avec plus de fournisseurs chinois, mais cela ne serait qu'une partie de ses plans pour éviter une dépendance excessive à l'égard d'un seul fournisseur. Ce qui s’avère de plus en plus difficile à gérer. En effet, si la gestion de la chaîne d'approvisionnement d'Apple se concentrait principalement sur la qualité et le coût dans le passé, les risques géopolitiques croissants créent aujourd’hui de nouveaux défis de démondialisation et augmentent la complexité de la gestion de la chaîne d'approvisionnement.

Chine, Inde, Vietnam, Taïwan ! Apple cherche à étendre sa zone de production !


Apple se retrouverait donc face à deux défis de taille : gérer l’impact des risques géopolitiques sur les ventes en Chine (son marché étranger le plus important) et sur l'efficacité de l'approvisionnement. Pour s’en sortir sur les deux tableaux, il faut -pour le premier- faire des affaires avec plus de fournisseurs chinois et -pour le second- construire davantage de sites de production non chinois. Selon l’analyste, Apple a déjà mis en œuvre les deux solutions et devrait accélérer les progrès dans un avenir prévisible.

Les estimations de Kuo vont cependant dans le même sens que DigiTimes qui indiquait hier qu’Apple viserait à créer de nouveaux sites à l'intérieur de la Chine. Quanta déplacerait une partie de ses lignes réservées aux MacBook Pro de Shanghai vers Chongqing, dans l'ouest de la Chine, rejoignant Foxconn avec son usine de Chengdu. La production du MacBook Air 13 serait progressivement transférée à la société chinoise Wingtech, basée à Kunming (dans le sud-ouest). Et en parlant de Foxconn, celui-ci chercherait à étendre davantage sa présence en Inde avec l'ouverture d'une nouvelle usine dédiée à l'iPhone.


Apple renforce sa programmation baseball pour la rentrée !

Par Laurence, le

Pas de vacances pour Apple qui vient de se fendre d'une nouvelle annonce sportive sur Apple TV+, où il est question de baseball ! Le mois dernier, la firme avait dévoilé les premières diffusions de son Friday Night Baseball pour le mois d’août. À présent, c'est au tour du mois de septembre et ses deux matches par vendredi.

Apple renforce sa programmation baseball pour la rentrée !


Ainsi, le vendredi 2 septembre, on pourra voir les Miami Marlins face aux Atlanta Braves, puis Philadelphia Phillies contre les Giants de San Francisco. Ensuite, le vendredi 9 septembre, les fans pourrons assister à la rencontre entre les Cleveland Guardians et les Minnesota Twins, suivie de Atlanta Braves contre Mariners de Seattle. Le vendredi 16 septembre, les Baltimore Orioles iront voir les Toronto Blue Jays, alors que les Los Angeles Dodgers iront taquiner les Giants de San Francisco, pour un match qui s’annonce électrique du côté de la Baie. Enfin, le vendredi 23 septembre, on pourra voir les Boston Red Sox chez les New York Yankees puis les St. Louis Cardinals face aux Los Angeles Dodgers.

Rappelons que les matchs sont accompagnés de contenus supplémentaires et de nouveaux programmes exclusifs tels que Countdown to First Pitch pour un aperçu des matchs de la semaine, et MLB Daily Recap. En complément, Apple précise que le Friday Night Baseball est maintenant également disponible en Colombie, en République dominicaine, en Allemagne et en Italie.

Nintendo affiche de beaux résultats mais reste prudent face aux risques de pénuries

Par Laurence, le

Dans les derniers à présenter ses chiffres, Nintendo affiche de beaux résultats pour ce trimestre, tout en restant prudent face aux risques de pénuries. Entre avril et juin, la firme dévoile un bénéfice net de 878,6 millions d'euros (ndlr : + 28% sur un an du fait de la dépréciation du yen sur le marché des changes), avec des ventes à 2,3 milliards d'euros (-4,7% sur un an) et un bénéfice opérationnel de 750,1 millions d'euros (-15% sur un an)

Au vu de la pénurie de composants et des tensions économiques, la Switch a été durement impactée -le Japonais l'avait annoncé- avec une baisse de 22,9% des ventes faute de stock. Pour autant, la firme fait confiance à son produit phare et cible sur 21 millions d'unités à écouler en 2022/2023. Rappelons que la petite console s'était vendue à 28,8 millions d'exemplaire en 2020/2021, aux temps forts du confinement. Le public est là mais il reste à savoir si les chaines de production pourront suivre.

Nintendo affiche de beaux résultats mais reste prudent face aux risques de pénuries


Nintendo a maintenu ses prévisions formulées en mai dernier pour le reste de l'exercice, tout en faisant preuve de la plus grande prudence du fait des aléas de la production et de la logistique mais aussi des risques liés au Covid. Il entend limiter la casse et prévoit un bénéfice net de 2,5 milliards d'euros sur l'ensemble de l'exercice (-29% sur un an) et un chiffre d'affaires de 11,8 milliards d'euros (-5,6% sur un an).

Sur son site, Nintendo en profite pour publier le palmarès de ses jeux, avec, sans surprise, Mario Kart en tête de podium 46,82 millions de titres vendus, suivi de près par Animal Crossing avec 39,38 millions de jeux écoulés.

Capture BFM

Nintendo affiche de beaux résultats mais reste prudent face aux risques de pénuries

Changer la couleur de sa Tesla pour 2000€ ? On parle de "Covering" (avec CoverCustom)

Par Didier, le

Durant la journées Tesla Owners Day qui se déroulait à Clermont-Ferrand, au siège de Michelin, plusieurs équipementiers très technologiques étaient présents sur place.

Connaissez-vous le Covering ? Cette technique permet de changer la couleur de son véhicule pour 2000€, sans refaire la peinture et comme vous le verrez avec Cover-Custom, c'est très durable et le rendu est vraiment sympathique -d'autant qu'on peut le défaire quand on le souhaite.

Découverte du Covering avec Cover-Custom !



Si vous avez aimé ce reportage, n'hésitez pas à liker la vidéo, vous abonner à notre chaine YouTube et à souscrire un abonnement VIP ! Cela nous permettra d'en faire d'autres !

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos