Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Mac4Ever.com - Toute l'actualité Apple, iPhone, iPad, iPod, et Mac mise à jour quotidiennement
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
1099 connectés
Approvisioné il y a 10 minutess.
La version beta d'iOS 12.1 publié ce soir contient peut-être quelques mises à jour majeures de l'OS, que l'on attendait d'ailleurs plutôt hier soir.

Steven Troughton-Smith a en effet découvert quelques détails intéressants, comme du code désignant une version paysage de Face ID. Mais attention, la fonctionnalité pourrait n'être disponible que sur l'iPad Pro 2018 -qui pourrait arriver d'ici la fin de l'année. En clair, cela ne signifie pas que le capteur pourrait être manipulé dans tous les sens, ce qui aurait été appréciable sur l'iPhone XS.



Enfin, promises par Apple pour iOS 12, FaceTime groupé revient en beta... Espérons que cette fois, cela fonctionne car nos premiers tests n'étaient pas très encourageants.

Nous vous en parlions en fin de semaine dernière à l'occasion de la beta privée, c'est aujourd'hui officiellement et pour le plus grand nombre que Google Maps devient compatible avec l'OS de Cupertino dédié aux tableaux de bord. La nouvelle devrait ravir ceux dont les véhicules sont équipés tant les utilisateurs préfèrent l'application de Mountain View plutôt que celle intégrée dans leurs iPhone. L'application doit être au point car la période de beta n'aura duré qu'un week-end. [Via]
Pour cette presque première année, Apple a profité de sa keynote de septembre pour annoncer quelques améliorations pour son enceinte connectée. Au menu de la dernière mise à jour, les utilisateurs ont pu trouver : réception et émission des appels, recherche par paroles ou encore minuteurs multiples. Pour autant, le HomePod semble vraiment avoir du mal à convaincre. Selon la dernière étude du CIRP, il ne détiendrait que 6% de parts de marché, ce qui correspondrait à 2% des clients Apple...



Les consommateurs semblent avoir évolué vers la concurrence et être séduits par des variantes plus petites et moins chères de Google et d'Amazon. Ainsi, l’Echo Dot représenterait plus de la moitié des enceintes Amazon, et le Google Home mini , 40% pour des Google Home vendus.

Naturellement, ces deux dernières firmes se posent en tête du marché des enceintes intelligentes, et elles encouragent toutes les deux les clients à acheter plusieurs enceintes intelligentes (et à ce prix, c’est certes plus attractif). En pratique, plus d'un tiers des propriétaires de haut-parleurs intelligents de marques autres qu'Apple possèderaient plus d'une unité.

Acheter un HomePod sur le site officiel pour 349 euros



Source
Un jour seulement après le déploiement des versions finales d'iOS 12, Watch OS 5 et tvOS 12, Apple propose la première beta d'iOS 12.1, Watch OS 5.1 et tvOS 12.1 aux développeurs. Peu d'information sur le contenu de ces mise à jour pour le moment, Toutefois, Apple a de nombreuses fonctionnalités à implémenter, comme la gestion de la double SIM, FaceTime de groupe, l'ECG de l'Apple Watch Series 4, et bien d'autres encore. [Via]
La marque fondée par le légendaire Rupert Neve propose une carte son aux caractéristiques techniques solides, capable -grâce à une mise à jour de son firmware- d'être efficace en mobilité, tirant alors son alimentation du port USB-C.



Un créateur de génie


Dans le monde de l'enregistrement audio, s'il y a bien un nom synonyme de génie passionné, c'est bien celui de l'ingénieur Rupert Neve. Il fonde Focusrite en 1985, après avoir céder les droits de la marque portant son nom en 1973. Il est la troisième personne à recevoir le Grammy Awards spécial technique en 1997, après Thomas Stockham et Ray Dolby.



En 1989, l'entreprise en difficultés financières est reprise par Phil Dudderidge, ancien ingénieur du son de Led Zeppelin, qui vient de quitter Soundcraft. Focusrite conçoit et produit des cartes audio professionnelles, des préamplificateurs pour microphone, des égaliseurs et des compresseurs analogiques, ainsi que quelques consoles de mixage professionnelles de légende, comme celle du mythique studio Ocean Way.

Une mise à jour firmware qui change tout


La gamme Focusrite est divisée en trois parties. En entrée de gamme sérieuse, la firme propose les Scarlett, très prisées actuellement pour leur rapport qualité prix. Les Clarett, dont la 2Pre qui nous intéresse aujourd'hui, occupent le milieu/haut de gamme, tandis que les RED et ISA représentent le très haut de gamme à des tarifs qui les réservent aux professionnels, ou amateurs fortunés.



La Clarett 2Pre hérite d'une mise à jour de firmware qui lui donne un belle carte à jouer auprès des créateurs mobiles, équipés d'un portable doté de ports Thunderbolt 3/USB-C. En effet, l'interface se libère de son alimentation (obligatoire avant le patch), tirant toute l'énergie nécessaire via le câble USB-C fourni. Il faut noter que les Clarett 4 Pre et 8Pre, plus gourmandes en énergie, ne disposent pas de cette fonctionnalité fort pratique.



Si le gain en mobilité vous attire, mais que les 2 préamplis de la 2Pre vous semblent vraiment insuffisants -par exemple pour enregistrer une batterie complète- il sera facile et rapide de lui adjoindre une Clarett OctoPre une fois de retour dans votre bureau, et de profiter du meilleur des deux mondes avec 10 préamplis disponibles, et la possibilité d'aller faire des prises stéréo de qualité, à l'extérieur ou en déplacement.


La Clarett OctoPre et ses huit préamps supplémentaires

Une fiche technique, un rendu sonore et une qualité de fabrication sans faille


Dès le déballage, la Clarett 2Pre respire la qualité avec son châssis en aluminium brossé. La façade rouge typique de la marque viendra égayer le bureau d'un home-studiste, comme celui d'un professionnel. Sur l'avant nous trouvons, les deux entrées combo Jack/XLR - attention, il n'y a pas d'entrée pour les préamplis intégrés à l'arrière de la machine- ainsi que les boutons de gain -dotés d'un contour lumineux indiquant visuellement la crête et la saturation- et ceux permettant d'activer le 48V. Viennent ensuite le bouton de volume général, ainsi que le port casque en jack 6,35mm et son potard de volume dédié.



A l'arrière, et de gauche à droite, nous trouvons le port et le bouton d'alimentation, le port USB-C, le port optique ADAT permettant d'ajouter des préamplis comme la Clarett OctoPre, les deux ports MIDI In et Out, et les quatre sorties offertes par l'interface. Ces quatre sorties peuvent être mises à profit afin de brancher simultanément une paire d'enceinte de monitoring et un ampli guitare (par exemple), qui recevra ainsi la sortie de votre émulateur de matériel préféré, via une interface unique.



Les préamplificateurs de la Clarett 2Pre n'ont pas à rougir (!) face à la concurrence dans cette gamme de prix, loin de là. Non seulement la réserve de gain est suffisante pour driver la majorité des micros, y compris les plus difficiles comme les vieux rubans, mais le résultat est vraiment satisfaisant, avec la possibilité de tester un son plus plein avec des aigus cristallins en enclenchant, grâce au logiciel, la fonction « Air », censée émuler la réponse des légendaires préamps ISA de la marque. La carte son est capable d'enregistrer en 24 bit/192kHz et profite de convertisseurs maisons, qui ont largement fait leurs preuves.

Une application sobre et fonctionnelle doublée d'une offre logicielle intéressante




La firme fournit le soft « Focusrite Control, » ce dernier se chargera des mises à jour du firmware et des réglages de base. La première fenêtre permet de gérer les niveaux, panoramiques, mute et solo des entrées, ainsi que des différentes sorties. L'onglet Device Settings sera dédié au réglages du taux d'échantillonnage - 44,1/48/88,2/96/176,4/192 kHz- ainsi qu' à l'activation du Hi-Z pour les instruments, et de la fonction Air des préamplis. Les réglages sont extrêmement simples et peu nombreux, rendant la prise en main quasi immédiate.



L'offre logicielle est relativement complète à ce niveau de prix. Vous pourrez profiter d'un instrument Addictive Keys parmi les Studio Grand, Modern Upright, Mark One et Electric Grand, du très bon émulateur Bias Amp 2 LE de Positiv Grid, du bundle Time and Tone de Softube, de 2 Go de samples Loopmasters, de la DAW Ableton Live Lite ainsi que de la suite de plugin Red de Focusrite émulant les EQ et compresseurs analogiques Red 2 et Red 3.



La société édite également l'application iOS Focusrite Control permettant de profiter d'une pratique télécommande sans-fil, capable de contrôler les divers paramètres de la carte son, ainsi que la gestion du playback. Elle nécessite un iPhone, iPad, iPod touch sous iOS 8 minimum.





Conclusion : une interface auto-alimentée par l'USB-C très intéressante




La Clarett 2Pre de Focusrite a tout pour faire un classique des home-studio en 2018. Non seulement la construction, la technique et la partie logicielle sont d'un très bon niveau, mais la possibilité de se passer de l'alimentation -après mise à jour du firmware- et la présence de quatre sorties sont de vrais atouts pour tout les possesseurs de portables Apple dotés d'USB-C (le câble est fourni). A 381 euros, le rapport qualité/prix est vraiment intéressant, et le rendu sonore ne décevra pas. Pour chipoter on aurait juste aimé disposer d'un second circuit casque, sans cela, on s'approche du sans faute.

Acheter l'interface audio Clarett 2Pre USB de Focusrite à 381 euros

  • Construction
  • Rendu sonore
  • Logiciel
  • Prix
Les Plus : • Construction sérieuse
• Performances générales
• Alimentée par le port USB-C
• Quatre sorties
• Bundle logiciel
• Evolutive grâce au port ADAT
Les Moins : • Pas de second circuit casque en façade
Configuration : Un Mac avec USB-C sous 10.11 El Capitan minimum
Prix : 381 euros
4.5/5

WayRay, une société produisant des solutions d’affichages holographiques de réalité augmentée pour l’industrie automobile, a annoncé aujourd'hui un nouvel investissement de Porsche, Hyundai Motor, Alibaba Group, China Merchants Capital, JVCKENWOOD, JBIC et du consortium des fonds souverains (Japon, L’Arabie saoudite, Koweït, E.A.U, Russie, Bahreïn).

Grâce à un renforcement des équipes, les fonds nouvellement levés permettront d’accélérer les efforts dans la recherche et le développement ainsi que dans les processus d’industrialisation. Comparé aux HUD (Head-Up Displays, affichages tête haute) conventionnels disponibles sur le marché, la technologie WayRay présente l’avantage d’avoir un système de projection plus petit qui peut être installé dans presque toutes les voitures.



De plus, un champ de vision nettement plus large que la concurrence permet d’afficher plus d’objets virtuels à une distance confortable pour les yeux du conducteur. Selon Lutz Meschke, Vice-Président du Conseil de direction de Porsche et membre de ce conseil en charge des finances et de l'informatique, « l'équipe de WayRay possède un savoir-faire unique et une solide expérience en ingénierie spatiale ainsi que dans le développement des matériaux et des logiciels. Leurs idées et leurs produits innovants ont un grand potentiel. Nous sommes convaincus que, sur cette base, nous pourrons offrir à nos clients des solutions Porsche personnalisées. C'est pour cela que nous avons décidé de faire cet investissement stratégique. »

Selon Youngcho Chi, Directeur de l’innovation et Vice-Président exécutif de Hyundai Motor Group, « WayRay possède une expertise remarquable dans le développement du hardware et du software pour les systèmes d’affichage holographique de réalité augmentée. La collaboration entre Hyundai et WayRay nous aidera à mettre en place un tout nouveau écosystème qui exploite les technologies de réalité augmentée et qui vise à améliorer les systèmes de navigation lesquels offriront des expériences innovantes aux conducteurs de nos automobiles. En plus, cette collaboration permettra d’améliorer des plates-formes de réalité augmentée pour les villes intelligentes et les bâtiments intelligents ; à terme, ces nouvelles applications font partie de nos nouveaux centres d’intérêt. »



Vers le site officiel de WayRay
Décidément, l’Apple Watch Series 4 a eu chaud. On savait que son processus d’autorisation avait été rapide, mais il s’avère que ce dernier était plutôt tendu. En effet, l’aval de la FDA lui a été donnée moins de 24 heures avant sa présentation au grand public, à savoir le 11 septembre !

Rappelons qu’une technologie similaire avait déjà été utilisée par AliveCor, qui commercialise le fameux KardiaBand pour Apple Watch. Ce dernier a été le premier accessoire à recevoir une autorisation de FDA en 2014, et ce, trois ans avant la sortie générale en novembre 2017. On est bien loin du rythme de Cupertino.



Si l'autorisation n'avait pas été accordée, Apple aurait-elle été contrainte de revoir ses annonces, voire de décaler sa commercialisation (ndlr : la technique ECG ne sera pas tout de suite opérationnelle que vers la fin de l’année et seulement pour les USA). Après tout une grande partie de la présentation de Jeff Williams était ciblée sur les fonctions ECG de la nouvelle tocante et son autorisation par la FDA -une première pour ce genre de produit.

Précisons que la FDA n'a autorisé qu'une « fonction de notification de rythme irrégulier » et un logiciel ECG capable de détecter les signes d'arythmies. Elle l’écrit elle-même : « la fonction ECG de la Series 4 n'est pas destinée à fournir un diagnostic » et « ne doit pas être utilisée par des personnes de moins de 22 ans ».

Source
Jamf, le gestionnaire de flottes Apple, est d’ores et déjà préparé pour la compatibilité et la prise en charge des nouvelles fonctionnalités clés d’iOS 12 et de tvOS 12 d’Apple dès leur sortie.

Depuis plus de dix ans, Jamf propose une assistance « Jour J » pour toutes les versions des systèmes d’Apple, garantissant aux clients et aux utilisateurs finaux de bénéficier de la nouvelle technologie Apple dès sa disponibilité. Aujourd'hui, Jamf aide plus de 17 000 entreprises et organisations dans le monde à gérer des parcs de machines Apple.



Lorsque les clients mettent à niveau les derniers systèmes d'exploitation Apple, les administrateurs informatiques sont assurés que leurs flux de travail de gestion des périphériques mobiles resteront ininterrompus. Grâce à des tests approfondis dans les programmes bêta Apple, Jamf assure d'ores et déjà la compatibilité des versions d’Apple iOS 12 et de tvOS 12.

Pour la première fois, les administrateurs pourront différer les mises à jour iOS pendant 90 jours et pourront spécifier la version qu’ils souhaitent déployer, une fois les tests terminés. Cela permet au service informatique de contrôler le processus de mise à niveau tout en équilibrant le besoin de sécurité et le désir des utilisateurs finaux d'utiliser de nouvelles fonctionnalités.

Selon Dean Hager, PDG de la société, « la mission de Jamf est d’aider les entreprises à réussir avec Apple et de les aider à créer l’expérience utilisateur sur laquelle Apple se concentre. C’est impossible à réaliser sans la mise à niveau la plus récente et la plus performante d’Apple. Jamf est fière d'être la seule société de gestion de périphériques Apple à garantir la compatibilité et le support des fonctionnalités clés des mises à jour Apple, à partir du premier jour. »

Vers le site officiel de Jamf
Parmi les futures sorties, le film « Le Jeu » ne manque pas de se faire remarquer. Sur les écrans le 17 octobre prochain, c’est l’histoire d’un dîner entre plusieurs couples d’amis (non pas ce genre de dîner...). Pour se divertir, ils décident d’un petit jeu -plutôt tech.

Chacun doit poser son téléphone portable au milieu de la table et attendre de recevoir un SMS, un appel téléphonique, un mail, un message Facebook (n’importe quoi en fait). Mais tous devront le partager avec les autres, quel que soit son contenu... Et pour illustrer le concept, l’affiche montre bien en évidence une armée de smartphones, notamment des iPhone 6/6s (avec feu les prises jack) ou 7, bien en vue sur l’affiche.



Source
Le travail sur le neural Engine de première génération, apparu dans les iPhone 8, 8 Plus et X, aurait débuté il y a quelques années avec la photographie en tête. Les ingénieurs de la société pensaient que les appareils photo iPhone pouvaient être améliorés par apprentissage automatique, et certains des résultats initiaux comprenaient le mode Portrait et Face ID. Selon Tim Millet, vice prédisent de l'architecture plateforme chez Apple, « nous n'aurions pas pu faire Face ID correctement sans le Neural Engine. Il s'agit de posséder les pièces critiques et de ne rien laisser sur votre chemin. Les expériences que nous livrons dépendent essentiellement de la puce. » En 2018, le Neural Engine de deuxième génération des iPhone peut fournir davantage de fonctionnalités liées aux photos, telles que la possibilité de contrôler la profondeur de champ après la prise, un effet HDR amélioré, et une meilleure réalité augmentée. [Via]

Alors que les premiers tests fleurissent sur la toile, les journalistes constatent que les nouveaux modèles profitent d'un chargement sans fil plus efficace au niveau de la technologie, sans augmentation de la puissance maximum acceptée.

Lorsque Apple a annoncé l’iPhone XS et l’iPhone XS Max, elle a brièvement évoqué l’amélioration de la recharge sans fil, sans s'étendre sur les détails. Selon les premiers à avoir mis la main sur le dispositif, le temps de chargement est légèrement améliorée, grâce à une technologie mieux maitrisée, mais cela ne passe pas par une augmentation de la puissance en Watts.

Apple a apparemment mis en place une bobine de charge plus large sur les iPhone XS/iPhone XS Max par rapport à l’iPhone 8 et à l’iPhone X, permettant ainsi aux utilisateurs de ne pas être aussi précis en plaçant le smartphone sur son chargeur. Les améliorations de l'efficacité de charge pourraient provenir d'un nouveau matériau pour la conception de la bobine. Il faudra attendre un démontage en règle, par les agacés du tournevis et confrères d'iFixit très certainement, pour en avoir le cœur net.



Source
Comme annoncé par les programmes TV, Tim Cook est intervenu au cours du show matinal Good Morning America, présenté par la charmante (et immense) Robin Renée Roberts. Comme il fallait s’y attendre, l’interview revient sur quelques sujets d’actualités ainsi que les nouveaux modèles d’iPhone XR/XS/MAX et d’Apple Watch Series 4.

Le show démarre en effet sur la Taxe Trump et les raisons pour lesquelles les produits Apple auraient été exclus de la grille. Ce à quoi Tim Cook répond que l’iPhone est certes assemblé en Chine mais que de nombreux composants proviennent d’un peu partout dans le monde, y compris des USA (le concept ? la recherche ? le verre ?). Il rajoute également de manière très ambigüe : « Je ne veux pas parler au nom de l’administration Trump, mais je pense qu’ils se sont penchés sur la question et qu’ils se sont dit que ce n’était pas vraiment une bonne chose pour les États-Unis que d’établir un droit de douane sur ce type de produits… » Comme d’habitude, il s’est dit confiant et optimiste sur l’avenir.



D’un point de vue plus général, les questions ont également porté sur le franchissement des mille milliards de dollars de capitalisation boursière et la responsabilité de diriger une telle firme. Là encore, la réponse est très conventionnelle, Tim Cook rappelant ses obligations et la contribution d’Apple aux États-Unis. « De mon point de vue, Apple n'aurait pu être créée qu'aux Etats-Unis. Nous sommes une entreprise profondément américaine. Nous ressentons donc une énorme responsabilité pour aider notre pays. Nous concevons cela par l’emploi : nous avons créé deux millions d’emplois en Amérique et nous voulons en créer encore plus. Nous allons investir également 350 milliards de dollars dans le pays au cours des cinq prochaines années. » (sur ce dernier point, certains seraient tentés de faire le rapprochement avec l’exonération des produits Apple de la taxe Trump...)

Fidèle à ses marottes, le CEO d’Apple mentionne également le programme «Everyone can code», avant d’aborder le sujet du moment : les iPhone. Sur l’épineux problème du prix, il utilise une petite pirouette, préférant se prononcer sur la question de la valeur plutôt que du coût. Il reprend ensuite le même discours que pour ses interviews post-keynote : « Nous voulons faire un iPhone pour tout le monde. Cela a toujours été notre objectif et nous présentons plusieurs iPhone, ce qui diminue considérablement [les prix]. Mais si vous regardez ce dernier iPhone, il a une caméra incroyable, et il possède la puce la plus petite et la plus puissante jamais installée sur un smartphone. »



En outre, il développe un argument propre aux USA (mais qui peut se retrouver dans d’autres pays), celui de la prise en charge par un opérateur de téléphonie (encourage-t-il ses clients à ne pas passer par l’Apple Store ?). Il déclare ainsi que la plupart des propriétaires d'iPhone paient environ 30 dollars par mois - soit un dollar par jour- pour leur smartphone. « C’est un bon rapport qualité-prix pour ce que vous obtenez », ajoute-t-il. Il oublie toutefois de mentionner la durée de cet engagement...

Il rappelle également la place fondamentale du smartphone dans la vie quotidienne, soulignant qu’il a « remplacé votre appareil photo numérique [et votre caméra vidéo]. Il a remplacé votre lecteur de musique. Il a remplacé votre lecteur vidéo. Il a remplacé tous ces différents appareils. On peut donc dire que le produit est vraiment important et nous avons constaté que les gens veulent avoir le produit le plus innovant disponible - et ce n’est pas bon marché ». On en profitera pour remarquer qu’à aucun moment, il n’évoque le problème de l’addiction, pourtant très en vogue l’an passé.



Il revient enfin sur la fonctionnalité ECG de l’Apple Watch Series 4. « Cette montre est la chose la plus puissante que vous puissiez avoir à votre poignet. Au cours des années, nous avons reçu de nombreux retours de nos clients concernant un problème cardiaque, et la montre les avisait que leur fréquence cardiaque était élevée, même s’ils ne faisaient pas d’exercices. Ils ont cherché un traitement médical et le médecin leur a dit que s'ils n'avaient pas cherché de l'aide à ce moment-là, ils ne seraient plus là. Nous avons donc commencé à faire de plus en plus de recherche, que pouvons-nous faire de plus pour aider le cœur. »

A la fin, c’est carrément drôle. On peut voir Tim Cook parler aux spectateurs présents et leur expliquer quelques points techniques des Memojis, pendant que l’animatrice est totalement absorbée à faire de multiples grimaces avec son avatar et n’écoute pas un mot de ce qu’il dit. Voulant tester l’iPhone sur le CEO, on obtient également une jolie mimique de Tim Cook et un petit couac en direct. En effet, Ms Roberts se trouvant avec le visage du dirigeant se met à hurler des « OMG ! Enlevez-moi ce visage ! » sous les rires de la foule...

Source
Voir la vidéo
De nombreuses critiques se sont élevées contre la prétendue obsolescence programmée des produits d’Apple, une théorie du complot affirmant que les mises à jour iOS ralentissent délibérément les anciens iPhones pour inciter les gens à acheter le dernier modèle. Ce graphique de Jared Newman, de Fast Company, semble démontrer le contraire.

Sur Twitter se dernier commente, « je ne m'en suis pas rendu compte avant de faire le graphique, mais le nombre de mises à niveau iOS que chaque iPhone reçoit a augmenté tous les deux ans depuis le lancement initial. » Ainsi, l'iPhone d'origine et son successeur, l'iPhone 3G, ont reçu chacun deux mises à jour majeures du système d'exploitation. iPhone 3GS et iPhone 4 ont chacun eu droit à trois mises à jour.



La prise en charge de la version d'iOS pour chaque modèle n'a cessé de croître alors qu'Apple continuait à actualiser ses iPhone avec des composants internes de plus en plus rapides. C’est particulièrement vrai depuis l’iPhone 5s, le premier smartphone de l’industrie équipé d’une puce A7 64 bits.

L'A7 était une puce maison basée sur le jeu d’instructions ARM, les iPhones précédents utilisaient un design standard. Au fur et à mesure du renforcement de cette intégration entre les équipes logicielles et matérielles, les nouvelles itérations d'iOS ont été pris en charge par les modèles plus anciens. En l'état, un téléphone de cinq ans d'âge, acceptant un système d'exploitation sorti en 2018, représente un tour de force inégalé dans l'industrie des smartphones.

Source
Les premiers tests des iPhone XS et XS Max commencent à paraître, si les améliorations de l'audio et de l'appareil photo sont saluées par la grande majorité, il semblerait que ce ne soit pas suffisant pour conseiller leur adoption à tout prix. De l'avis général, les possesseurs d'iPhone X devraient plutôt passer leur tour, à moins de convoiter l'écran plus grand du XS Max, ou la nouveauté coûte que coûte. Il pourrait également se révéler judicieux d'attendre l'iPhone XR avant de se décider.



Chez CNET, le conseil est aussi à l'attente, afin de se rendre compte de l'attrait véritable du XR. Les journalistes mettent en avant l'appareil photo, offrant de meilleures photos que l'iPhone X dans les environnements sombres et à contraste élevé, un Face ID plus véloce, ainsi que la possibilité d'avoir deux SIM et 512 Go de stockage. Toutefois, ce n'est pas forcément suffisant, « l'iPhone XS apporte des améliorations impressionnantes à l'appareil photo déjà très performant de l'iPhone X. Mais vous devriez sérieusement attendre et voir à quoi ressemble la XR moins chère en octobre. »

Pour le New York times l'iPhone XS Max serait susceptible de convertir les plus grands sceptiques. Le journaliste est particulièrement séduit par le grand modèle, lui qui avoue n'avoir jamais apprécié les versions Plus des iPhone. « Je vous encourage à les prendre en main avant d'acheter. Vous pouvez supposer que vous n'aimerez pas un écran plus grand, et vous changerez peut-être d'avis, comme je l'ai fait. »



Pour nos confrères de The Verge, l'écran est formidable, les haut-parleurs vraiment meilleurs et le gain en autonomie est apprécié. Pour les mauvais points, l'appareil photo ne leur semble pas au niveau du Pixel 2, le mode portrait connait des ratées, et le tarif est jugé excessif. « Ce sont toujours des téléphones coûteux: l'iPhone XS commence à 999 $, et le haut de gamme de l'iPhone XS Max avec 512 Go de stockage vous coûtera 1449 $. C'est beaucoup d'argent. Je suis sûr que certaines personnes trouveront cela ridicule, alors que d’autres auront déjà pré-commandé. » Si l'écran LCD de l'iPhone XR est satisfaisant, ce dernier -et son meilleur rapport qualité/prix- semble une alternative a envisager pour l'auteur.

Nos confrères de Tech Radar estiment de leur côté que si l'iPhone XS est bien le meilleur smartphone que Cupertino ait jamais fait, ce n'est pas suffisant pour un changement de matériel. « L’iPhone XS est assez bon à bien des égards, mais ce n’est pas une mise à niveau majeure par rapport au X en 2017, et il ne redéfinit rien à la manière du téléphone de l’année dernière. Si l’iPhone XR n’existait pas, nous vous suggérerions d’acheter l’iPhone XS... »



Le journaliste de Tom's Guide salue la présence de la surpuissante puce A12 Bionic, ainsi que l'appareil photo avec les effets Bokeh et Smart HDR. Il conseille l'iPhone XS Max aux possesseurs d'iPhone récents pour profiter d'un réel changement. « Certains préfèreront peut-être attendre l’arrivée de l’iPhone XR en octobre, qui offrira presque toutes les fonctionnalités exceptionnelles de l’iPhone Xs et de l’iPhone Xs Max pour 750 $, mais si vous souhaitez un écran OLED de qualité supérieure, Je me contenterais du iPhone Xs Max avec son grand écran. »

CNBC évoque les meilleurs smartphones disponibles actuellement sur le marché, mais qui ne justifient pas d'une mise à niveau pour les possesseurs de l'iPhone X. Le journaliste n'a pas été assez impressionné par les changement pour conseiller de sauter le pas, il met toutefois en avant la fonction permettant d'ajuster le flou d'arrière plan après avoir pris le cliché, ainsi que les améliorations des hauts parleurs, l'autonomie jugée meilleure et la résistance à l'immersion.



Enfin, le Wall Street Journal estime que les possesseurs de X peuvent passer leur tour et émet des doutes quant à la solidité du verre Gorilla Glass (déjà une chute à leur actif ?). « Si vous effectuez une mise à niveau depuis l'un des plus petits iPhones des dernières années, les iPhone XS et XS Max seront un grand pas en avant. Si vous envisagez d’aller du X ou de l’iPhone 8 Plus au XS à cause des caméras, c’est plutôt un mini bond.  » Le journal invite les acheteurs indécis à attendre l'arrivée et les tests de l'iPhone XR.
Voici une nouvelle sélection de produits technologiques bénéficiant de promotions intéressantes. Au menu, un pack de caméras de surveillance Netgear Arlo Pro à moins 42%, le drone DJI Mavic 2 Zoom à 1017,15€, la Nvidia Shield TV à 189 euros, le routeur 4G Wi-Fi TP-Link à moins 31%, le chargeur USB 3 ports RAVPower à moins 25%, et un support en aluminium pour MacBook/MacBook Pro à moins 64%. De son côté Darty continue de proposer certains modèles de MacBook Pro 13", MacBook Pro 15" 2018 avec un réduction de 5%, et 9% sur les MacBook Air à 999,99€.



Le pack de 3 caméras Arlo Pro de Netgear à 448,90 euros au lieu de 779,99 euros

Le drone DJI Mavic 2 Zoom à 1017,15 euros au lieu de 1119,74 euros avec le code « GB$THDZOOM »

La Nvidia Shield TV 4K HDR avec télécommande et manette à 189 euros au lieu de 229,99 euros

Le routeur 4G Wi-Fi 300 N TP-Link à 81,90 euros au lieu de 119 euros

Le chargeur USB 3 ports RAVPower à 11,90 euros au lieu de 15,99 euros

Le support en aluminium pour ordinateur portable Lamicall à 31,99 euros au lieu de 89,99 euros



Le MacBook Pro 15, i7 à 2,6 GHz, 16 Go de RAM, 1 To de SSD à 3590,99 euros au lieu de 3779,99 euros

Le MacBook pro 13 2018 i5 à 2,3 GHz, SSD 256, 8 Go de RAM à 1899,99 € au lieu de 1999,99 €

Le MacBook Pro 13 2018 i7 à 2,7 GHz, SSD 256 Go, 16 Go de RAM à 2469,99 € au lieu de 2599,99 €

Le MacBook Pro 13 2018 i7 à 2,7 GHz, SSD 1 To, 16 Go de RAM à 3182,49 € au lieu de 3349,99 €

Le MacBook Air 13 i5 à 1,8 GHz, 8 Go de RAM, 128 Go SSD à 999,99 euros au lieu de 1099,99 euros
Accéder aux archives des news
     

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur rouge Informations 06/2017 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac 21,5" 4k Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
Apple TV 4k Indicateur vert Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue.
iMac Indicateur rouge Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac Pro Indicateur vert Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché. Il ne sera pas renouvelé avant une bonne année, sauf surprise. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéo avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro courant 2018 (ou 2019), donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Actuellement, la machine est un peu vieillotte, et l'on vous déconseille de l'acheter, sauf pour de la petite bureautique. On espère vraiment qu'Apple renouvellera le Mac mini cette année... Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Apple a annoncé un nouveau Mac Pro courant 2018 (voire 2019), plus modulaire et moins fermé que la version actuelle. Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles "tube" datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MacBook Pro 13" Indicateur vert Informations 07/2018 1499 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 12 juillet 2018 avec une nouveauté de taille : on passe de 2 à 4 coeurs, soit un doublement de la puissance CPU ! La partie GPU gagne 15% et le SSD peut grimper à 2To. Si les prix restent inchangés, les options sont toujours facturées très chères... Ces machines ne seront pas renouveler avant mi-2019. N'oubliez pas de regarder du côté du Refurb si votre budget est trop serré !
MacBook Pro 15" Indicateur vert Informations 07/2018 2799 € Le MacBook Pro 15" a été mis à jour le 12 juillet 2018 avec une nouveauté de taille : on passe de 4 à 6 coeurs, soit un bon de performances jamais vu d'une génération à l'autre ! La partie GPU n'évolue pas vraiment mais le SSD peut grimper à 4To. Si les prix restent inchangés, les options sont toujours facturées très chères, presque 8000€ pour le modèle ultime ! Ces machines ne seront pas renouvelées avant mi-2019. N'oubliez pas de regarder du côté du Refurb si votre budget est trop serré !
MacBook Air Indicateur rouge Informations 06/2017 1099 € Le MacBook Air a été "mis à jour" le 5 juin 2017, avec des fréquences légèrement supérieures, mais aucune autre nouveauté. Attention ! Alors que l'on pensait la machine en fin de vie, une rumeur insistante évoque la sortie d'un MacBook Air "Low Cost" entre avril et juin.
MacBook Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € Le MacBook a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Une MAJ interviendra sans doute durant le printemps/été 2018.
Apple TV 2015 Indicateur vert Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Un Apple Pencil sur l'iPhone ?
2194 votes
app
  • Nouveautés

  • Gratuites

  • Payantes