Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Tour d'horizon des nouveautés de watchOS 3 (et découverte de l'app Watch d'iOS 10)
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
916 connectés

Tour d'horizon des nouveautés de watchOS 3 (et découverte de l'app Watch d'iOS 10)

Le 29/06/2016 à 17h01
Avec watchOS 3, Apple promet à ses clients qu'ils auront l'impression d'avoir une toute nouvelle smartwatch, grâce à un accès quasi-instantané à leurs apps favorites et à une palanquée de fonctionnalités inédites.

Après quelques jours de découverte et d'utilisation quotidienne, voici un tour d'horizon des principaux changements qui seront proposés à l'automne prochain sur l'Apple Watch.

Un accès plus rapide, mais limité à une poignée applications

Dans son ensemble, le système ne gagne pas réellement en vélocité. L'accès au nuage d'apps, à Siri et aux différentes fonctionnalités est identique à watchOS 2, en revanche la troisième itération de l'OS apporte plusieurs fonctionnalités permettant un accès bien plus rapide aux fonctions les plus utiles.

Avec ce nouveau système d'exploitation, le carrousel de contacts est jeté aux oubliettes, et un appui sur le bouton latéral de la montre donne désormais accès au Dock, lequel peut contenir jusqu'à 10 applications accessibles « instantanément ».


Si la première bêta dispose encore d'une marge de progression, la plupart des applications d'Apple se lancent bien plus rapidement, et les apps tierces pourront également en profiter grâce aux nouvelles APIs de watchOS 3.

Le dock remplace également les coups d'oeil, qui n'ont plus vraiment de raison d'être maintenant que le système permet d'accéder directement à l'application complète.



Le tiroir inférieur a cependant été conservé, et ne comprend plus désormais que le centre de contrôle, accessible comme sur iOS via un glissement de bas en haut. On retrouve dans ce centre de contrôle l'état de la batterie (avec un raccourci pour activer le mode réserve), les interrupteurs pour le Wifi, le Bluetooth, les modes avion, silencieux et nuit, et AirPlay.


En remplaçant le carrousel de contacts par un raccourci vers les applications favorites de l'utilisateur, Apple envoie par ailleurs un message important à ses clients, et reconnait à demi-mot que la communication n'est pas l'intérêt premier de sa montre.

À présent, ce sera ainsi aux utilisateurs eux-mêmes de décider quelles sont les 10 applications (maximum) qu'ils souhaitent garder à portée de main. Pour les titres les plus utilisés, il est même possible d'ajouter un raccourci sous la forme de complication, mais nous reviendrons sur ce point un peu plus tard.


Peu de nouveaux cadrans, davantage de personnalisation

À défaut d'ouvrir la porte aux cadrans tiers, Apple apporte quelques améliorations bienvenues aux modèles existants, et ajoute cette année une poignée de nouveaux cadrans, dont un à l'effigie de Minnie et deux dédiés au suivi des activités. Les personnages de Disney pourront par ailleurs annoncer l'heure à haute voix, grâce à une petite tape sur le cadran.

Minnie a droit à une belle collections de robes, Mickey quand à lui se contente d'un nouveau thème "Classique" en plus de sa tenue rouge et jaune

Un nouveau cadran « Chiffres » est également de la partie, il comprend deux aiguilles épaisses et affiche l'heure (sans les minutes) avec plusieurs thèmes dérivés de la police San Francisco d'Apple et différents coloris au choix. Petit détail amusant, l'unique complication changera automatiquement d'emplacement en fonction de l'heure pour rester bien visible.


Enfin, deux cadrans « Activité numérique » et « Activité analogique » mettent en avant les cercles idoines, et peuvent chacun intégrer trois complications.


Les cadrans « Photos », « Extra Large », « Animation » , « Chronographe » et « Accéléré » (Timelapse) peuvent quant à eux afficher des complications.


watchOS 3 sera d'ailleurs livré avec une collection de nouvelles complications, qui sont en réalité pour la plupart de simples raccourcis vers les applications d'Apple. On retrouve par exemple un accès direct à Exercice, Domicile (l'app qui permet de gérer ses équipements HomeKit), Localiser mes amis, Mail, Message, Musique, Plans, Rappels, Remote, « Respirer », Rythme cardiaque et Téléphone. La météo gagne enfin un pictogramme pour les conditions, en plus de celui dévolu aux températures.


Certaines complications sont par ailleurs doublées de petites animations amusantes, comme l'icône d'exercice dont le personnage se met à courir pendant les séances de sport.

Autre nouveauté pratique, il est à présent possible de changer de cadran en balayant le doigt sur toute la largeur de l'écran. Le panneau de sélection n'a pas disparu pour autant, et est toujours accessible via un appui Force Touch.


Quatre nouvelles applications (et demie)

Deux ans après la sortie de l'Apple Watch, cette dernière reçoit enfin l'application « Rappels » qui lui faisait cruellement défaut. L'utilitaire se limite malheureusement à la consultation et à la validation des tâches, et l'on ne pourra créer une nouvelle entrée autrement qu'en passant par Siri.


La Pomme poursuit par ailleurs ses efforts dans le domaine de la santé, avec l'arrivée d'une nouvelle app « Respirer », qui propose comme son nom l'indique de se relaxer quelques instants en se concentrant sur sa respiration. L'application envoie par ailleurs des rappels réguliers, dont on peut paramétrer la fréquence, et intègre ces séances dans le bilan quotidien des activités, ainsi que dans le centre de santé d'iOS (sous le label « Minutes de pleine conscience »), en revanche l'information n'est pas répertoriée dans l'app Activité.

Ces moments de détente sont guidés par une belle rosace, qui grossit pendant les inspirations et se contracte lorsqu'il faut évacuer tout l'air de ses poumons, et l'on pourra également fermer les yeux et se laisser bercer par les vibrations pour savoir à quel moment reprendre son souffle.


À l'instar d'iOS 10, watchOS 3 intègre une app « Domicile », qui sert de panneau de contrôle pour les appareils compatibles HomeKit. Comme sur iPhone et iPad, l'utilitaire offre un accès aux différentes scènes et aux équipements liés à la plateforme domotique, et permet de gérer les opérations courantes depuis son poignet (choix des scènes, allumage/extinction d'un appareil, réglage de l'intensité lumineuse...).


Autre nouveauté en provenance directe d'iOS, l'application « Localiser mes amis » dispose à présent d'une extension intégrée à watchOS 3, afin de pouvoir savoir en un coup d'oeil où se trouvent ses proches, et lancer un itinéraire vers une personne depuis son poignet.


Enfin, le relevé du rythme cardiaque, jusqu'ici accessible via un coup d'oeil, prend désormais la forme d'une application native, accompagnée d'une complication.



Du changement pour Messages et Plans

Avec iOS 10, la Pomme enrichit son application Messages avec entre autres des effets sur les bulles, des animations en plein écran, des autocollants, des emojis plus grands et en permettant aux développeurs d'intégrer de nouveaux services à la messagerie.



Du côté de watchOS 3, ces évolutions sont plus limitées, et certains effets comme les animations plein écran ne peuvent être ajoutées manuellement. La montre déclenchera toutefois certains effets en fonction des termes employés dans les messages, ainsi un mot de félicitations sera automatiquement accompagné d'une pluie de confettis, tandis qu'un nuage de ballons traversera l'écran lorsque l'on souhaitera un anniversaire ou une fête. Bien entendu, tous les nouveaux effets d'iOS 10 pourront être lus depuis watchOS.

Les stickers devraient également être de la partie, si l'on en croit les illustrations présentées sur le portail américain d'Apple, cependant la fonction ne semble pas être au menu de la première bêta du nouveau système.


En plus des messages prédéfinis et de la dictée vocale, l'Apple Watch propose d'écrire directement ses correspondances à la surface de l'écran, lettre par lettre, avec la fonction « Scribble ». Pour le moment, la tâche est compliquée par de très nombreux bugs, mais la reconnaissance -quand elle fonctionne- semble être assez efficace.

La fonction « Digital Touch » gagne quant à elle la possibilité d'envoyer des bisous, en touchant brièvement l'écran avec deux doigts. Autre détail inédit, il est désormais possible d'ajouter une animation « coeur brisé » après avoir enregistré son rythme cardiaque, en faisant glisser ses doigts vers le bas de l'écran.

Avec watchOS 3, Plans revoit aussi son interface, et propose désormais sur son écran d'accueil les itinéraires les plus utiles, ainsi qu'un accès aux points d'intérêt à proximité, une vue des environs et une fonction de recherche listant les derniers trajets effectués à l'aide de l'app.



Le suivi des activités passe à la vitesse supérieure

L'application « Exercice » subit plusieurs changements importants, et présente désormais toutes les informations pratiques sur un écran unique, lequel rassemble le chronomètre, le nombre de calories brulées en activité et au total, le rythme cardiaque ainsi que la progression globale. Les raccourcis Force Touch ont également disparu, et il faudra glisser vers la droite pour accéder aux commandes tactiles et mettre en pause ou signaler la fin d'une séance d'entrainement.

Pour compenser cette disparition, Apple permet à présent de faire une pause en cliquant simultanément sur le bouton latéral et la couronne (comme si l'on voulait faire une capture d'écran). Par ailleurs, la montre pourra mettre automatiquement une séance de jogging en suspens lorsqu'elle détecte un moment de repos.

Pour gagner du temps, watchOS 3 propose un accès immédiat à son activité sportive favorite, malheureusement il n'est pas possible de définir manuellement ses préférences et ce mode ne fonctionne qu'avec un objectif libre.

La section « Autre » propose par ailleurs de renommer une séance d'activité, avec une longue liste labels couvrant de nombreuses activités sportives, dont les arts martiaux, l'athlétisme, le badminton, le basketball, le bowling, la boxe, la chasse, la corde à sauter, la danse, l'escalade, l'escrime, le football, le golf, le handball, la pêche, la randonnée, le renforcement musculaire, , les sports d'hiver, les sports équestres, le tennis, la voile et le yoga.


Mais l'une des principales nouveautés du nouveau système est la possibilité de partager ses relevés d'activités avec ses amis, afin de comparer ses performances et de se laisser envahir par l'esprit de compétition. Ce volet social prend la forme d'une nouvelle section de l'app Activité, en revanche l'ajout et la gestion des contacts ne sont autorisés que dans la version iPhone de l'application.


La Pomme propose également plusieurs optimisations pour les personnes en fauteuil roulant, qui pourront par exemple recevoir des alertes pour rouler quelques instants, au lieu du rappel régulier de « Se lever ». Plusieurs exercices spécifiques ont également été ajoutées pour s'entrainer en fauteuil, et maitriser les techniques les plus utilisées pour se déplacer.


Autre nouveauté importante, les développeurs pourront créer des applications de suivi d'activités capables de tourner en arrière plan et d'accéder en temps réel au rythme cardiaque de l'utilisateur, ainsi qu'au gyroscope et à l'accéléromètre de l'Apple Watch.


SOS, déverrouillage du Mac, localiser ma montre, Apple Pay et les jeux !

Le nouveau système d'exploitation de la smartwatch apporte enfin plusieurs évolutions et nouveautés plus modestes, bien que fort utiles. C'est par exemple le cas du service de localisation d'Apple, qui peut à présent placer la smartwatch sur une carte, ou afficher son dernier emplacement connu. Le portail propose par ailleurs de verrouiller, d'effacer la montre ou d'afficher un message signalant que l'objet est perdu.


Toujours dans le domaine de la sécurité, l'Apple Watch permettra de déverrouiller automatiquement les Mac récents équipés de macOS Sierra, pour l'heure cette option n'est pas activée dans la pré-version distribuée aux développeurs, et ne devrait être proposée qu'au moment de la sortie publique des nouveaux OS.


Une autre fonctionnalité, présentée pendant la keynote et absente de la première bêta du système, concerne les appels d'urgence, lesquels peuvent être déclenchés par le truchement d'un appui prolongé sur le bouton latéral de la montre.

Ce mode permet également de transmettre automatiquement sa géolocalisation ainsi qu'un SOS à ses contacts les plus proches (ceux qui figurent sur la fiche médicale enregistrée dans l'app Santé) et de contacter le service de secours dans le pays dans lequel on se trouve (911 aux États-Unis, 112 en Union Européenne...).


La fiche médicale est elle aussi accessible via un appui prolongé sur le bouton latéral, ce qui sera bien plus utile en cas d'accident, que de devoir fouiller les poches à la recherche d'un smartphone.


Avec watchOS 3, les développeurs auront également la possibilité d'inclure Apple Pay dans leurs apps sur l'Apple Watch. Le système de paiement mobile d'Apple permettra ainsi de régler ses achats depuis son poignet, dans les apps compatibles, et cela tombe bien, Apple Pay doit justement débarquer cet été en France et en Suisse.

Les jeux auront eux aussi droit à quelques évolutions bienvenues, avec la prise en charge de « SpriteKit », qui permet de jouer avec la physique et les effets de lumière, ou encore du Game Center. Autre nouveauté agréable, les développeurs auront accès au haut-parleur de la montre, et pourront ainsi inclure bruitages, bandes sons et autres ambiances envoutantes et amusantes à diffuser depuis le poignet des utilisateurs.


"Watch" évolue aussi sur iOS 10

En plus de ces nouveautés directement accessibles sur l'Apple Watch, la Pomme propose sur iOS 10 plusieurs évolutions pratiques de l'application compagnon de sa montre.

Sur l'iPhone, l'app « Watch » ne sert plus seulement à installer de nouvelles pastilles ou à répliquer les menus de réglages de la smartwatch, et propose à présent de gérer les apps du dock et de réorganiser, d'ajouter et de supprimer des cadrans.

Une galerie met également en avant les possibilités offertes par chaque modèle, et permet de personnaliser et d'ajouter rapidement de nouveaux cadrans à sa montre. Ces aménagements pourraient par ailleurs préparer l'arrivée d'une boutique consacrée à ces « watchfaces », si Apple permet un jour aux développeurs d'ajouter leur grain de sel sur l'écran principal de l'Apple Watch.


Les vidéos promotionnelles disparaissent enfin de l'application, remplacée par la fameuse galerie, tandis que la recherche dans l'App Store hérite de son propre onglet, en plus de celui dédié à la navigation libre dans la boutique virtuelle.

Sur l'écran principal de l'app Watch, la liste des applications disposant d'un compagnon pour watchOS intègre enfin enfin des labels indiquant clairement quels titres ont déjà installés sur la montre.



Un bilan globalement positif, malgré quelques déceptions

Dans l'ensemble, le système bénéficie de plusieurs évolutions importantes, comme l'accès quasiment instantané aux applications favorites, l'arrivée de nouvelles apps attendues depuis la première itération de watchOS ou encore la possibilité de gérer plus d'options de sa montre depuis l'iPhone.

Néanmoins, on aurait apprécié de profiter davantage de cadrans supplémentaires, ou mieux que la Pomme permette enfin aux développeurs de créer leurs propres watchfaces, mais ces possibilités devront probablement attendre au moins un ou deux ans, le temps qu'Apple peaufine les détails de sa montre et trouve la bonne stratégie pour convaincre de nouveaux utilisateurs.


La société s'est concentrée cette année sur les fonctions qui manquaient encore cruellement à son produit, comme la gestion des rappels, la prise en charge de HomeKit ainsi que la possibilité de faire tourner les applications sportives (tierces) en arrière-plan pendant les exercices. La santé occupe également une place de plus en plus importante sur la smartwatch, avec des adaptations pour les personnes en fauteuil roulant et une nouvelle app pour se relaxer.

Il faut par ailleurs préciser que certaines fonctionnalités sont encore sous le sceau du secret, et ne devraient être connues qu'au moment de la présentation de la deuxième génération de l'Apple Watch, qui profitera sans doute de composants plus puissants ainsi que d'une meilleure autonomie. La Pomme pourrait également inclure une puce GPS, voire même une e-SIM qui lui permettrait de prendre ses distances avec l'iPhone.
partage email

Test express de la nouvelle station de recharge officielle de l'Apple Watch

Test de l'écrin de recharge Amber pour Apple Watch

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur rouge Informations 06/2017 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac 21,5" 4k Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
Apple TV 4k Indicateur vert Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue.
iMac Indicateur rouge Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac Pro Indicateur vert Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché. Il ne sera pas renouvelé avant une bonne année, sauf surprise. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéo avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro courant 2018 (ou 2019), donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Actuellement, la machine est un peu vieillotte, et l'on vous déconseille de l'acheter, sauf pour de la petite bureautique. On espère vraiment qu'Apple renouvellera le Mac mini cette année... Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Apple a annoncé un nouveau Mac Pro courant 2018 (voire 2019), plus modulaire et moins fermé que la version actuelle. Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles "tube" datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MacBook Pro 13" Indicateur vert Informations 07/2018 1499 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 12 juillet 2018 avec une nouveauté de taille : on passe de 2 à 4 coeurs, soit un doublement de la puissance CPU ! La partie GPU gagne 15% et le SSD peut grimper à 2To. Si les prix restent inchangés, les options sont toujours facturées très chères... Ces machines ne seront pas renouveler avant mi-2019. N'oubliez pas de regarder du côté du Refurb si votre budget est trop serré !
MBP Retina 15" Indicateur vert Informations 07/2018 2799 € Le MacBook Pro 15" a été mis à jour le 12 juillet 2018 avec une nouveauté de taille : on passe de 4 à 6 coeurs, soit un bon de performances jamais vu d'une génération à l'autre ! La partie GPU n'évolue pas vraiment mais le SSD peut grimper à 4To. Si les prix restent inchangés, les options sont toujours facturées très chères, presque 8000€ pour le modèle ultime ! Ces machines ne seront pas renouvelées avant mi-2019. N'oubliez pas de regarder du côté du Refurb si votre budget est trop serré !
MacBook Air Indicateur rouge Informations 06/2017 1099 € Le MacBook Air a été "mis à jour" le 5 juin 2017, avec des fréquences légèrement supérieures, mais aucune autre nouveauté. Attention ! Alors que l'on pensait la machine en fin de vie, une rumeur insistante évoque la sortie d'un MacBook Air "Low Cost" entre avril et juin.
MacBook Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € Le MacBook a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Une MAJ interviendra sans doute durant le printemps/été 2018.
Apple TV 2015 Indicateur vert Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Quelle protection pour l’iPhone en vacances ?
884 votes
app
A propos | Mentions légales | Infos Cookies | Contacts | Emploi | RSS | Apps