Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Test du Oakley Airwave 1.5, un masque de ski connecté avec affichage tête haute !
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
3555 connectés

Test du Oakley Airwave 1.5, un masque de ski connecté avec affichage tête haute !

Le 17/03/2017 à 18h36
La saison de ski se termine dans quelques semaines, et vous avez peut-être déjà croisé en station le Oakley AirWave 1.5, ce masque connecté qui permet de mesurer votre vitesse (et bien d'autres choses) depuis l'écran intégré. Son tarif a bien baissé ces derniers mois, ce qui permet d'envisager sereinement de l'acheter.

Mais est-il vraiment utile ? Quelles infos est-il capable d'enregistrer ? L'investissement est-il réellement justifié ? Nous allons tenter d'y répondre dans ce test complet, qui démarre -comme à l'accoutumée- par une petite vidéo (avec ma collègue Alex !).




Un mini-smartphone dans un masque de ski


Pour créer un masque de ski connecté, les pré-requis sont nombreux et l'on comprend aisément qu'il ait fallu attendre si longtemps pour voir débarquer un produit suffisamment abouti pour le grand public.

Oakley s'est donc associé avec un spécialiste de l'électronique et des systèmes d'affichage tête haute, Recon, une startup d'origine universitaire, rachetée par Intel en 2015 pour 175 millions de dollars. Dans cet AirWave 1.5, Oakley se contente donc de fournir le masque, mais tout ce qui nous intéresse se trouve en fait intégré par Recon, que ce soit l'écran, les capteurs, la batterie ou les services en ligne. Il est d'ailleurs présenté séparément sous la marque « Snow 2 » même si Oakley est (pour le moment) le seul partenaire mentionné sur les pages officielles (même si on retrouve le Snow2 dans quelques produits chez Smith et ZealOptics).



Le challenge a donc été d'arriver à caser un mini-smartphone dans un espace réduit et avec une autonomie suffisante pour une journée de ski. Notre modèle contient en effet un processeur bi-coeur, du WiFi, du Bluetooth, 1Go de RAM, 2Go de mémoire interne, un GPS, un accéléromètre, un gyroscope, un magnétomètre, un baromètre et un écran couleur en 428x240... Et tout ça tient dans seulement quelques millimètres carrés et 65 grammes !



L'ensemble se recharge en micro-USB, un port bien protégé par une coque en caoutchouc, qui permet d'afficher une bonne étanchéité.



Le masque est livré avec une housse et une petite télécommande bluetooth qui se fixe au dessus de la manche de l'anorak. Cette dernière fonctionne avec une pile bouton et communique avec le masque en bluetooth. Rassurez-vous, il n'y a pas besoin de la configurer ni de la synchroniser, encore moins de lui changer les piles entre deux sessions.

Une conception robuste mais un écran trop déporté


Oakley est un équipementier réputé dans le milieu sportif et cette image de marque est amplement méritée : l'AirWave respire la qualité à tous les niveaux ! Si vous avez déjà acheté des masques dont la mousse part au bout de quelques jours et où la vitre se remplit de buée après seulement 10mn de ski, ce modèle ne souffre d'aucun de ces maux !




Les mousses sont épaisses et robustes, et les plastiques d'excellente facture. La forme épouse royalement celle du visage, avec une sangle large et agréable, même sans bonnet. Quant à la buée, je n'en ai jamais eu durant mes vacances, malgré le temps variable.



Oui, Alex a l'air d'une mouche. Mais une jolie mouche, hein.


L'électronique, elle, est bien cachée. Vu de l'extérieur, rien ne dépasse et il est même assez difficile de différencier l'AirWave d'un masque classique. En revanche, à l'intérieur, le système est réparti de chaque côté, avec un petit fil qui passe au dessus du nez. On retrouve le bouton d'allumage et le port de charge sur le côté droit, mais l'ensemble est parfaitement intégré et ne gêne en rien le port du masque.



L'écran, lui, n'est pas directement dans le champ de vision, il se trouve en fait au niveau du nez, ce qui oblige à baisser le regard pour l'apercevoir. Quand on m'a parlé d'« affichage tête haute », je m'attendais vraiment à un système comparable à ce que proposent les constructeurs automobiles sur le pare-brise de leurs voitures. En réalité, il faudrait plutôt parler d'affichage déporté sous le regard, que de vrai « HUD » comme dans les jeux vidéo.

J'en ai rêvé : voir ma vitesse en temps réel sur les pistes


Même si j'aurais effectivement préféré un affichage directement sur la vitre, je dois avouer que j'attendais avec impatience de pouvoir tester un jour ce type de fonctionnalités ! Tout skieur amateur de schuss et maitrisant un minimum son domaine adorerait savoir à quelle vitesse il skie. Evidemment, avec les GPS et les montres modernes, il est déjà possible d'avoir accès à ces informations, mais uniquement après coup (ou en prenant le risque de se faire mal...).



Cet AirWave 1.5 affiche donc en temps réel la vitesse (en Km/h), mais aussi la distance, le dénivelé, ou encore l'altitude. Il est possible de tout voir en même temps ou de se limiter à quelques données affichée en gros caractères (plus lisibles !), la place à l'écran étant comptée. Les informations fournies sont relativement fiables, même si la précision des données d'altitude (induite par la pression) dépendent beaucoup de la météo.



En randonnée, vous pouvez également activer une boussole sur laquelle vos amis sont visibles -à condition qu'ils possèdent le masque, l'application ad-hoc et qu'ils figurent parmi vos "amis".

A l'usage, ces fonctionnalités sont très plaisantes ! Même s'il faut baisser le regard, on aperçoit facilement sa vitesse au cours d'une descente, et ce, sans se mettre en danger. On peut alors aisément essayer d'exploser ses chronos avec ses amis ou optimiser ses parcours quotidiens par exemple.



L'affichage est lumineux et parfaitement visible, sauf si vous êtes juste dans l'axe du soleil. Là, l'écran apparait immaculé et il faut baisser la tête pour voir sa vitesse, ce qui n'est pas sans danger...

Attention tout de même à éteindre le masque à midi, puisque la dalle reste allumée en permanence ! Nous avons toutefois réussi à tenir une journée complète sans souci (9h-17h), et il restait encore 15/20% à 17H.

Des cartes à jour avec toutes les stations françaises


Même si l'interface est uniquement disponible en anglais, bonne nouvelle, les stations françaises (et suisses) sont parfaitement prises en charge ! (Voir la liste complète)



Ici, à Chamonix, on retrouve donc bien le Brévent, l'ensemble de ses remontées mécaniques et de ses pistes. Les cartes semble correctement mises à jour et l'on aperçoit même les couleurs (rouge, bleue, noire) de chaque descente.

La boussole permet de se positionner en temps réel, et la télécommande offre quelques contrôles, comme un zoom ou le déplacement de l'écran sur la carte.



A l'usage, ces plans ne sont pas d'une grande utilité dans les petites stations, surtout si on a l'habitude de les fréquenter. Mais sur les grands domaines, comme Tignes ou la Plagne, ça peut éventuellement dépanner (notamment en cas de gros brouillard ou de jour blanc par exemple).

Le bilan de ses performances quotidiennes


Lorsqu'on démarre sa journée, il faut connecter le masque à son iPhone via l'application Recon Engage. Cette dernière va alors synchroniser les données et démarrer vos activités. Notez qu'il est possible de s'en passer (pour préserver sa batterie par exemple) et de couper le bluetooth : le casque sera alors autonome et enregistrera les infos sur sa mémoire interne.



Une fois la journée terminée, vous pouvez retrouver toutes vos statistiques sur l'application : vitesse maximum, parcours détaillé, distance, dénivelé... A l'image des traqueurs d'activités, cela permet d'évaluer ses performances et son tracé, mais aussi sa progression entre le début et la fin des vacances par exemple. Attention, si la synchro est rapide, les données n'apparaissent pas dans l'app immédiatement, et il faut parfois attendre plusieurs jours pour que les serveurs s'activent ! Au début, je pensais à un bug, mais le support m'a confirmé ce décalage un peu désagréable.



Si Recon propose quelques fonctions sociales (partage de ses courses, ajout d'amis...), il faut bien l'avouer, le produit n'est pas encore assez répandu pour vraiment en profiter. L'application reste néanmoins bien faite et maintenue à jour par l'éditeur. Il existe même une version Mac (à télécharger ici) qui permet de synchroniser ses informations depuis un ordinateur (sans iPhone, donc) et les résultats seront alors visible sur le site de Recon.

Un "App Store" peu développé (mais avec quelques perles)


Puisque le Recon tourne sous Android, on peut potentiellement lui installer des apps. Mais la taille de l'écran et le petit CPU limitent un peu le champ d'action. Les interactions sont également limitées par la télécommande et ses 4 flèches, sont bouton retour et la validation.



Par défaut, il y a déjà de quoi faire : l'outil de cartographie, la gestion des mesures (vitesse, altimètre, dénivelé...), la boussole, les notifications et aussi la possibilité de naviguer dans sa musique. J'ai d'ailleurs trouvé cela assez pratique de pouvoir changer de piste (à condition d'avoir des écouteurs reliés à l'iPhone) mais aussi de recevoir ses SMS directement dans le masque !



Recon propose aussi un SDK, qui a permis de développer 17 apps (oui, seulement 17 !), dont la plupart n'ont aucun intérêt. On trouve quand-même quelques perles, comme celles de Garmin et GoPro, qui permettent toutes les deux de contrôler leurs caméras sportives en temps réel : avec les anciennes GoPro dépourvues d'écran, la solution est plutôt cool, même si la qualité d'image et la latence brident un peu les performances.



Verdict : utile ou gadget ?


Vendu ~550€, ce masque connecté devient enfin accessible au grand public (il était proposé à 700€ au lancement). Le budget donc reste élevé, c'est vrai, mais rapporté au tarif d'un masque équivalent (environ 150 à 200€ pour ce modèle) et de l'électronique embarqué (GPS, accéléromètre, Android...), ainsi que l'accès illimité aux services (gratuit), le montant total n'est finalement pas aussi excessif qu'il n'y parait.



Mais qu'en est-il des usages ? Est-ce vraiment utile de dépenser autant d'argent pour simplement voir sa vitesse sur les pistes ? La réponse dépend évidemment de vos pratiques sportives. En tant que passionné de ski et pratiquant régulier, j'ai pris beaucoup de plaisir à avoir ces informations en temps réel, mais aussi après-coup. En randonnée, l'altitude, l'orientation et le positionnement sont primordiaux et c'est finalement en dehors des pistes que je l'ai trouvé le plus utile ! Evidemment, faire péter le chrono et challenger ses journées est également très motivant dans les stations, surtout lorsqu'on aime la vitesse et les défis.

A l'image de l'Apple Watch, ce masque permet aussi de se passer de l'iPhone, puisqu'il affiche l'heure, ses notification et autorise même à prendre des appels sur les pistes sans devoir manipuler son smartphone ! Il n'est donc pas indispensable, mais on s'habitue très vite au confort de l'avoir sur le crâne. Finalement, c'est en remettant des lunettes de soleil (les jours de beau temps) qu'il m'a le plus manqué... D'ailleurs, je ne cracherais pas sur un système plus léger, évitant de devoir porter un gros masque en permanence. (Il existe bien la version Jet, mais elle se destine surtout aux cyclistes et aux coureurs...)



Avec cet AirWave 1.5, Oakley propose donc un masque connecté très bien fini, complet et avec finalement très peu de bugs. Je regrette simplement que la moulinettes des statistiques prenne parfois plusieurs jour à afficher vos performances sur l'iPhone, mais Recon nous a dit avoir investi dans de nouveaux serveurs, bien plus rapides pour calculer ces données.

Alors, on achète, ou on n'achète pas ? Difficile de répondre de manière tranchée à cette question, pour plusieurs raisons. La première, c'est que le hardware commence à vieillir un peu, et il serait temps qu'Oakley présente un nouveau modèle. On aimerait également voir arriver un vrai HUD directement sur la vitre, mais aussi un écran plus grand, et un CPU plus rapide. Pour autant, si vous l'achetez en 2017, le masque "fait le job" et ne souffre pas de grosse lacune en terme de réactivité, de fonctionnalité ou d'ergonomie (vous ne changez pas de compteur de voiture tous les ans, n'est-ce pas ?). Oakley n'a donc pas vraiment de raison de le mettre à jour si c'est pour offrir le même concept et proposer le même type de fonctionnalités.

En tout cas, après avoir essayé l'AirWave 1.5, ça ne fait pour moi plus aucun doute : ce type de dispositif en réalité augmentée va voir son prix baisser et se retrouver sur le plupart des masques du commerce d'ici 5 ou 10 ans.

  • Design
  • Fonctionnalités
  • Fiabilité des mesures
  • Qualité/Prix
Les Plus : • Qualité de fabrication
• Mesures fiables
• Stations françaises prise en charge
• Autonomie correcte (1 jour)
• Fonctionnalités type "Apple Watch"
• Analyse des résultats (Cloud)
Les Moins : • Interface en anglais
• Pas de vrai "HUD"
• Illisible face au soleil
• Le tarif reste élevé
• A quand le nouveau modèle ?
Configuration : Un iPhone sous iOS 6
Prix : ~550€
eBay
Sur Amazon US
Oakley.com
4/5

partage email

Test de l'iPod Touch 2015 (et quelques photos des iPod Shuffle et Nano de 2015)

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur rouge Informations 10/2015 2099 € L'iMac Retina a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Skylake, et de nouvelles cartes graphiques. En revancge, Apple n'a pas intégré de post USB C ou de prise Thunderbolt 3. La mise à jour est attendue courant 2017, donc mieux vaut attendre !
iMac 21,5" 4k Indicateur rouge Informations 10/2015 1699 € L'iMac Retina 21,5" a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Broadwell, mais perd sa carte graphique dédiée. Apple n'a pas non plus intégré de post USB C ou de prise Thunderbolt 3. La mise à jour est attendue courant 2017, donc mieux vaut attendre !
iMac Indicateur rouge Informations 10/2015 1249 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Broadwell. La mise à jour -si elle a lieu- devrait avoir lieu fin 2016.
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Une renouvellement pour la rentrée (voire fin 2016) est probable, même si Apple n'a pas l'habitude de mettre à jour cette machine très souvent. Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Les rumeurs évoquent maintenant un nouveau Mac Pro courant 2017, avec 10 ports USB (USB C et Thunderbolt 3 ?). Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles actuels datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MBP Retina 13" Indicateur vert Informations 10/2016 1699 € Les MacBook Pro Retina 13" ont été mis à jour le 27 octobre 2016 mais attention ! Il y a deux modèles différents ! L'entrée de gamme n'a pas de TouchBar et seulement 2 ports Thunderbolt 3, contrairement à la seconde version, mieux équipée (mais plus chère). Il s'agit des machines les plus puissantes et des mieux équipées des portables 13" de la Pomme, mais attention à la connectique, qui nécessitera de nombreux adaptateurs ! Notez qu'Apple conserve "l'ancien" modèle au catalogue, avec son ancienne connectique et un prix inchangé.
MBP Retina 15" Indicateur vert Informations 10/2016 2699 € Les MacBook Pro Retina 15" ont été mis à jour le 27 octobre 2016, avec une "TouchBar" tactile et 4 ports Thunderbolt 3. Il s'agit des machines les plus puissantes et des mieux équipées des portables de la Pomme, mais attention à la connectique, qui nécessitera de nombreux adaptateurs ! Notez qu'Apple conserve l'ancien modèle au catalogue.
MacBook Air Indicateur orange Informations 03/2015 1099 € Le MacBook Air a été mis à jour en mars 2015, et semble désormais abandonné par Apple. Si vous avez besoin de ce modèle, jetez un œil sur le Refurb avant de vous décider. Notez qu'Apple a fait disparaitre la version 11" depuis octobre 2016, mais on trouve encore ce modèle sur le Refurb.
MacBook Indicateur orange Informations 04/2016 1449 € Le MacBook Retina 12" a été mis à jour le 20 avril 2016, avec très peu de nouveautés : un CPU qui stagne, une nouvelle couleur rose et un SSD 3x plus rapide. Avant de craquer, lisez bien notre test complet ! Notez que le Refurb propose le modèle de l'an dernier avec de belles réductions. Enfin, il est probable qu'il soit renouvelé autour d'avril 2017... même si aucune rumeur n'a vu le jour pour l'instant.
Apple TV 2015 Indicateur orange Informations 10/2015 199 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et commence à dater un peu : pas de 4k, des performances réseaux moyenne et un prix encore élevé. La rumeur évoque une évolution courant 2017, avec la 4k et le HDR. Le boitier reste malgré tout une bonne affaire... si vous la prenez sur le Refurb !
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Utilisez-vous d'autres assistants virtuels que Siri ?
1000 votes
app
A propos | Mentions légales | Contacts | Emploi | RSS | Apps