Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Comment devenir un hacker ?
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
4540 connectés

Comment devenir un hacker ?

Le 07/12/2000 à 00h00






La
culture :






Si vous faites partie de cette culture, si vous y avez
contribué et si d'autres personnes qui en font partie savent
qui vous êtes et vous considèrent comme un hacker, alors
vous êtes un hacker.



L'état d'esprit d'un hacker ne se réduit pas
à cette culture des hackers du logiciel. Il y a des gens qui
appliquent l'attitude du hacker à d'autres domaines, comme
l'électronique ou la musique. En fait, on trouve cet esprit
à l'état le plus avancé dans n'importe quel
domaine de la science ou des arts. Les hackers du logiciels
reconnaissent cette similitude d'esprit, et certains affirment que la
nature même du hacker est indépendante du domaine
particulier auquel le hacker se consacre réellement. Mais dans
la suite de ce document, nous nous concentrerons sur les aptitudes et
les attitudes des hacker du logiciel, et sur les traditions de la
culture partagée qui a créé le terme
"hacker".



NB : il y a un autre groupe de personnes qui
s'autoproclament des "hackers", mais qui n'en sont pas. Ces gens
(principalement des adolescents de sexe masculin) prennent leur pied
en s'introduisant à distance dans les systèmes
informatiques et en piratant les systèmes
téléphoniques. Les vrais hackers appellent ces gens des
"crackers" et ne veulent rien avoir à faire avec eux. Les
vrais hackers pensent que les crackers sont des gens paresseux,
irresponsables, et pas très brillants. Malheureusement, de
nombreux journalistes se sont laissé abuser et utilisent le
mot "hacker" quand ils devraient utiliser le mot "cracker". Cela ne
lasse pas d'irriter les vrais hackers. La différence
fondamentale est la suivante : les hackers construisent des choses,
les crackers les cassent.



Si vous voulez devenir un hacker, alors continuez cette lecture.
Si vous voulez devenir un cracker, allez lire le newsgroup alt.2600,
c'est tout ce que j'ai à en dire.





L'attitude des hackers



Les hackers résolvent des problèmes et construisent
des choses, et ils croient à la liberté et à
l'entraide volontaire. Pour être accepté comme un
hacker, vous devez vous comporter comme si vous aviez ce type
d'attitude vous-même. Et pour vous comporter comme si vous
aviez ce type d'attitude, vous devez vraiment y croire.



Mais si vous pensez qu'adopter l'attitude d'un hacker n'est qu'un
moyen pour être accepté dans la culture des hackers,
alors vous avez raté le point essentiel: il faut croire
à ces principes pour en tirer la motivation personnelle pour
continuer à apprendre. Comme pour tous les arts
créatifs, la façon la plus efficace de devenir un
maître est d'imiter l'état d'esprit des maîtres --
non seulement intellectuellement mais aussi
émotionnellement.



Donc, pour devenir un hacker, répétez les phrases
suivantes jusqu'à y croire réellement :










1)
Le monde est plein de problèmes fascinants qui
n'attendent que d'être résolus :





C'est très amusant d'être un hacker, mais
c'est un amusement qui demande beaucoup d'efforts, et l'effort
demande de la motivation. Les champions sportifs tirent leur
motivation d'un plaisir physique à accomplir des performances
avec leur corps, à dépasser leurs propres limites
physiques. De façon similaire, pour être un hacker, il
faut ressentir une certaine excitation à résoudre des
problèmes, à affûter ses compétences,
à exercer son intelligence.



Si pour vous cette façon de penser n'est pas naturelle, il
faut qu'elle le devienne si vous voulez devenir un hacker. Autrement,
vous allez découvrir que votre énergie va se disperser
dans des distractions comme le sexe, l'argent ou la reconnaissance
sociale.



(Vous devez également développer une certaine foi
en votre propre capacité d'apprentissage: même si vous
ne savez pas tout ce qu'il faut pour résoudre un
problème, si vous en traitez seulement une partie et que vous
en apprenez quelque chose, alors vous allez réussir à
traiter la partie suivante, et ainsi de suite jusqu'à ce que
le problème soit résolu.
)










2)Personne
ne devrait jamais avoir à résoudre le
même problème 2 fois :





Les cerveaux créatifs sont une ressource
précieuse et limitée. Il ne faut pas la gâcher en
réinventant la roue quand il y a tant de problèmes
fascinants qui attendent.



Pour vous comporter comme un hacker, vous devez vous convaincre
que le temps de pensée des autres hackers est précieux,
à tel point que c'est pour vous une obligation morale de
partager vos informations, de résoudre des problèmes et
d'en donner les solutions pour que les autres hackers puissent
résoudre de nouveaux problèmes au lieu de
perpétuellement revenir sur les mêmes.



(Il n'est pas nécessaire de vous croire obligé de
donner toute votre production créative, bien que les hackers
les plus respectés soient ceux qui le font. Il est tout
à fait compatible avec les valeurs des hackers d'en vendre une
partie suffisante pour payer sa nourriture, son loyer et ses
ordinateurs, d'entretenir une famille et même de devenir riche,
à condition de ne jamais oublier que vous êtes un hacker
pendant tout ce temps.
)










3) La
routine et l'ennui sont inacceptables :





Les hackers (et les gens créatifs en
général) ne devraient jamais se consacrer à des
tâches ennuyeuses ou répétitives, parce que cela
signifie qu'ils ne font pas pas ce qu'eux seuls savent faire:
résoudre de nouveaux problèmes.



Pour se comporter comme un hacker, vous devez vous en convaincre
suffisamment pour automatiser les parties ennuyeuses de votre
travail, non seulement pour vous-même mais aussi pour tous les
autres (et particulièrement les autres hackers).



(Il y a une exception apparente à cette règle: un
hacker va parfois faire des choses qui semblent
répétitives ou ennuyeuses à un observateur pour
se vider l'esprit, ou pour acquérir une nouvelle
compétence, ou pour faire une expérience
particulière. Mais c'est toujours par choix: une personne
capable de penser ne devrait jamais être forcée à
faire un travail ennuyeux.
)








Vive
la liberté !





Les hackers sont naturellement anti-autoritaristes. Si
une personne peut vous donner des ordres, elle peut vous
empêcher de résoudre le problème particulier,
quel qu'il soit, par lequel vous êtes fasciné à
un instant donné. Et, vu la façon dont les esprits
autoritaristes fonctionnent, elle trouvera en général
une raison particulièrement stupide de le faire. Par
conséquent, les attitudes autoritaristes doivent être
combattues partout où elles se trouvent.



(Ce n'est pas la même chose que de combattre toute forme
d'autorité. Les enfants ont besoin d'être guidés,
et les criminels d'être arrêtés. Un hacker peut
accepter de se soumettre à une certaine forme
d'autorité pour obtenir quelque chose qu'il désire plus
que le temps perdu à suivre les ordres. Mais c'est un
marchandage limité, conscient. Une soumission totale à
une autorité donnée est hors de question.
)



Les autoritaristes se nourrissent de censure et de secrets. Et ils
se méfient de l'entraide mutuelle et du partage
d'informations. Ils n'apprécient la "coopération" que
quand ils peuvent la contrôler. Donc, pour vous comporter comme
un hacker, vous devez développer une hostilité
instinctive vis-à-vis de la censure, du secret et de l'usage
de la force ou de la ruse pour dominer des adultes responsables. Et
vous devez vous tenir prêt à agir conformément
à cette conviction.










5)
L'attitude n'est pas un substitut à la
compétence :





Pour être un hacker, vous devez développer
un certain nombre de ces attitudes. Mais cela seul ne suffira pas
à faire de vous un hacker, pas plus qu'un champion sportif ou
une rock star. Pour devenir un hacker, il faut de l'intelligence, de
l'expérience, de la persévérance et beaucoup de
travail.



Par conséquent, vous devez apprendre à vous
méfier des attitudes et à respecter les
compétences, quelles qu'elles soient. Les hackers ne se
laissent pas impressionner par les poseurs, mais ils
apprécient les compétences, particulièrement les
compétences de hackers, mais aussi toutes les autres. Les
compétences dans les domaines exigeants
maîtrisées par une élite sont
particulièrement appréciées, et plus
particulièrement celles qui nécessitent un esprit
perçant et une grande concentration.



Si vous respectez la compétence, alors vous aimerez
travailler à vous améliorer sans cesse, et celà
sera plus un plaisir qu'une routine. C'est vital pour devenir un
hacker.










Les
compétences de base du hacker :





Il est vital d'avoir une attitude de hacker, mais encore
plus vital d'en avoir les compétences. L'attitude n'est pas un
substitut pour la compétence, et il convient de
développer un ensemble minimal de compétences avant que
l'idée n'effleure un autre hacker de vous accepter comme son
pair.



Cet ensemble change lentement au cours du temps, au fur et
à mesure que l'évolution technologique crée de
nouvelles compétences et en rend d'autres obsolètes.
Par exemple, à une certaine époque il convenait de
savoir programmer en assembleur, et il n'était pas question,
jusqu'à une date récente, de HTML.



En tout état de cause, il est clair que cela inclut, fin
1996 :










6)
Apprendre à utiliser le World Wide Web et à
écrire en HTML :





La plupart des choses créées par la
culture des hackers travaillent dans l'ombre, en aidant à
faire tourner des usines, des bureaux et des universités, sans
impact direct sur les vies des non-hackers. Il y a une grosse
exception, le Web, ce jouet de hacker énorme et lumineux dont
même les politiciens admettent qu'il est en train de changer la
face du monde. Rien que pour cette raison (et pour de bonnes raisons
par ailleurs), vous devez apprendre à travailler avec le
Web.



Cela ne signifie pas seulement apprendre à utiliser un
browser [navigateur, butineur... NDT], mais aussi apprendre
à écrire en HTML, le langage de balisage du Web. Si
vous ne savez pas programmer, le fait d'écrire en HTML vous
apprendra quelques habitudes mentales qui vous aideront à
démarrer. Donc, faites-vous une home page [page-maison?
NDT].



Mais ce n'est pas seulement d'avoir une home page qui fera de vous
un hacker. Le Web est plen de home pages. La plupart sont d'un
intérêt absolument nul, parfois jolies à regarder
mais nulles quand même (pour plus d'information voir The HTML
Hell Page).



Pour être utile, votre page doit avoir du contenu. Elle doit
être intéressante et/ou utile pour les autres hackers.
Cela nous conduit à notre sujet suivant...








les
status dans la culture des hackers :





Comme pour la plupart des cultures sans économie
monétaire, le fondement de la culture des hacker est la
réputation. Vous essayez de résoudre des
problèmes intéressants, mais seuls vos pairs, ou vos
supérieurs dans la hiérarchie technique, sont à
même de juger si ces problèmes sont intéressants,
et si ces solutions sont vraiment correctes.



Par conséquent, si vous jouez le jeu du hacker, vous
apprenez le score principalement à partir de ce que les autres
hackers pensent de vos capacités, et c'est pour ça que
l'on n'est vraiment un hacker que lorsque les autres hackers vous
considèrent comme tel. Ce fait est obscurci par l'image du
hacker comme un travailleur solitaire, aussi bien que par un tabou de
la culture des hacker (qui s'estompe progressivement mais qui reste
présent) : le fait d'admettre qu'une partie de sa motivation
vient de son ego ou de la recherche d'une acceptation externe.



De façon spécifique, le monde des hacker constitue
ce que les anthropologues appellent une culture du don. On obtient un
statut ou une réputation non pas en dominant les autres, en
étant beau, ou en possédant des choses que les autres
désirent, mais en faisant des dons: de son temps, de sa
créativité, du résultat de ses
compétences.



Il y a principalement cinq types de choses à faire pour
être respecté par les hackers :








7)
Ecrire des logiciels libres :





La première, la plus centrale et la plus
traditionnelle, est d'écrire des programmes dont les autres
hackers pensent qu'ils sont amusants ou utiles, est de faire don du
code source pour que toute la communauté des hacker puisse les
utiliser.



Les "demi-dieux" les plus respectés dans l'univers des
hackers sont ceux qui ont écris des programmes importants,
utiles, qui correspondent à un besoin répandu, et qui
en ont fait don à la communauté, de sorte que
maintenant tout le monde s'en sert.










8)
Aider à tester et à débugger des
logiciels libres:





Il est également utile d'aider à
débugger et à perfectionner les logiciels libres. Dans
ce monde imparfait, nous passons inévitablement la part la
plus importante du temps de développement d'un logiciels dans
la phase de débuggage. C'est pour cela que les auteurs de
logiciels libres savent que des bon béta-testeurs (ceux qui
savent décrire les symptômes clairement, localiser
précisément les problèmes, qui peuvent
tolérer quelques bugs dans une distribution rapide et qui sont
prêt à appliquer une procédure de diagnostic
simple) valent leur pesant d'or. Un seul d'entre eux peut faire la
différence entre une séance de débuggage
cauchemardesque et une simple nuisance salutaire.



Si vous êtes un débutant, essayez de trouver un
programme en cours de développement qui vous intéresse
et de devenir un bon béta-testeur. C'est une progression
naturelle que de commencer par aider à tester des programmes,
puis d'aider à les débugger, puis d'aider à les
modifier. Vous apprendrez beaucoup de cette façon, et vous
vous ferez un bon karma par rapport à des gens qui vous
aideront plus tard.










9)
Aider à faire tourner l'infrastructure
:





La culture des hacker (et le développement technique de
l'Internet) marche grâce à des volontaires. Il y a
beaucoup de travail peu excitant, mais nécesaire, qui doit
être fait pour que ça continue à tourner :
administrer les mailing lists [listes de distributions, NDT],
modérer les newsgroups, gérer les sites d'archives de
logiciels, écrire les RFC [Requests For Comments, les
"normes" de l'Internet] et autres standards techniques.



Les gens qui font ce genre de choses sont très
respectés, parce que tout le monde sait que c'est un boulot
qui demande énormément de temps et qui n'est pas aussi
drôle que de jouer avec du code.










10)
Servir la culture des hackers elle-même
:





Pour finir, vous pouvez servir et propager la culture
elle-même (par exemple, en écrivant une introduction
précise sur comment devenir un hacker :-)). Ce n'est pas
quelque chose qu'il vous sera possible de faire avant d'avoir
été dans le bain pendant un certain temps et
d'être devenu bien connu pour l'une des quatre premières
choses.



La culture des hackers n'a pas de chefs, au sens précis du
terme, mais elle a des héros, des historiens et des
porte-parole. Quand vous aurez été dans les
tranchées pendant assez longtemps, vous pourrez
peut-être devenir l'un de ceux-ci. Mais attention: les hackers
se méfient des egos surdimensionnés chez les anciens de
leur tribu. Il faut donc éviter de montrer ouvertement que
l'on recherche à obtenir ce genre de
célébrité. Il vaut mieux faire en sorte qu'elle
vous tombe toute cuite dans votre assiette, et toujours rester
modeste à sujet de votre statut.










le
rapport entre les hackers et les nerds :





Contrairement à un mythe populaire, on n'a pas
besoin d'être un nerd pour être un hacker. Cela aide,
cependant, et de nombreux hackers sont en fait des nerds.
D'être un proscrit social vous aide à vous concentrer
sur les choses importantes, comme penser et hacker.



C'est pour cette raison que de nombreux hackers ont adopté
l'étiquette "nerd" et utilisent même le terme plus cru
de "geek" comme un insigne honorifique; c'est une façon de
déclarer leur indépendance vis-à-vis des
attentes normales de la vie sociale. Voir The Geek Page pour une
discussion exhaustive.



Si vous arrivez à vous concenter suffisamment sur le hack
pour y exceller et vivre votre vie par ailleurs, tant mieux. C'est
beaucoup plus facile à présent que lorsque
j'étais un débutant. La culture dominante est beaucoup
plus tolérante de nos jours vis-à-vis des techno-nerds.
Il y a même un nombre croissant de gens pour penser que les
hackers forment un matériel de premiers choix en tant que
petit(e) ami(e) / mari / femme. (Consultez par exemple Girl's Guide
to Geek Guys.)



Si vous voulez devenir un hacker parce que vous n'avez pas de vie
privée, pas de problème : au moins il n'y aura rien
pour vous empêcher de vous concentrer. Et vous finirez
peut-être par en avoir une un jour.








Style
de vie :





Encore une fois, pour être un hacker, il faut
entrer dans l'état d'esprit du hacker. Pour cela, il y a
quelques activités que l'on pratique loin d'un ordinateur qui
semblent aider. Ce ne sont évidemment pas des substituts
à la pratique de l'informatique, mais de nombreux hackers les
pratiquent, et pensent qu'elles sont reliées de façon
fondamentale à l'essence du hack.




  • Lire de la science-fiction.


  • Pratiquer le Zen et/ou les arts martiaux (pour la discipline
    mentale).


  • Ecouter et analyser de la musique, apprendre à
    apprécier des formes particulières de musique.
    Apprendre à bien jouer d'un instrument, ou à
    chanter.


  • Apprécier les jeux de mots.


  • Apprendre à bien écrire dans sa langue
    maternelle.



Plus vous pratiquez ces disciplines, plus il est probable que vous
pourrez naturellement faire un bon hacker. Les raisons pour
lesquelles ces activités sont importantes ne sont pas claires,
mais il semble que ce soit parce qu'elles font intervenir à la
fois les parties gauche et droite du cortex (les hackers ont besoin
de passer de façon instantanée d'un raisonnement
logique à une perception plus subjective d'un
problème).





Pour finir, une liste de choses à ne pas faire :




  • Ne pas utiliser des noms de login grandiloquents ou
    stupides.


  • Ne pas intervenir dans les flame wars [guerres au
    lance-flamme] dans les newsgroups Usenet ou ailleurs.


  • Ne pas s'autoproclamer "cyberpunk", et ne pas perdre son temps
    avec quelqu'un qui le fait.


  • Ne pas poster de message rempli de fautes d'orthographe ou de
    grammaire.



La seule réputation que vous vous ferez de cette
façon est celle d'un parfait idiot. Les hackers ont la
mémoire longue. Cela pourra vous prendre plusieurs
années avant que de telles erreurs soient oubliées.



Article de Jonathan

partage email

Ce qu'il manque à l'iMac II...

Vidéo Anti-Beurk

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac Indicateur rouge Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attendait des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2019 mais Apple n'a pas renouvelé cette version.. qui ne vaut plus vraiment le coup en 2019.
iMac 21,5" 4K Indicateur orange Informations 03/2019 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 18 mars 2019 avec des modèles Coffee Lake ( 6 à 8 coeurs) et des GPU Radeon Vega. Les iMac ne sont mis à jour qu'une fois tous les 12/18 mois en moyenne. Cependant, Apple ne les a pas mis à jour durant l'été 2020... Peut-être une version ARM d'ici début 2021 ?
iMac 27" 5K Indicateur orange Informations 08/2020 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour en août 2020 : nouveaux CPU/GPU, Webcam 1080p et écran mat en option : il s'agit de la dernière génération sous processeur Intel ! N'hésitez pas à lire notre test pour avoir plus d'info ! Les iMac sont généralement renouvelés une fois par an. Des versions ARM sont très attendues, sans doute pour l'été 2021 !
iMac Pro Indicateur rouge Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro fut à sa sortie le plus puissant du marché, remplacé depuis par le nouveau Mac Pro, qui risque de lui voler la vedette. L'iMac Pro semble depuis abandonné par la Pomme... Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider !
Mac Pro Indicateur orange Informations 12/2019 6499 € Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple. Apple devrait proposer de nouvelles options (GPU au moins) en 2021 avec les dernières puces AMD... avant le passage ARM en 2022.
Mac Mini Indicateur vert Informations 11/2020 799 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2020 avec la nouvelle puce ARM d'Apple M1 ! Plus puissant, également en GPU, le changement d'architecture impose quelques restriction : moins de programmes natifs pour l'instant et plus de compatibilité Windows ! Un conseil ? Lisez bien nos tests avant de vous décider !
MacBook Pro 13" Indicateur vert Informations 05/2020 1449 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour fin 2020 avec la nouvelle puce ARM d'Apple M1 ! Plus puissant, également en GPU, le changement d'architecture impose quelques restriction : moins de programmes natifs pour l'instant et plus de compatibilité Windows ! Un conseil ? Lisez bien nos tests avant de vous décider !
MacBook Pro 16" Indicateur orange Informations 11/2019 2699 € Le MacBook Pro 15" est remplacé par un modèle 16" le 13 novembre 2019 avec de nombreuses nouveautés : grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu, touche ESC physique, nouveau GPU AMD (5500M) et du stockage plus généreux. Apple propose depuis juin 2020 une option GPU (5600M) très puissante (voir notre test). Attention, une MAJ est probable début/mi-2021 avec une puce ARM.
MacBook Air Indicateur vert Informations 03/2020 1129 € Le MacBook Air a été mis à jour fin 2020 avec la nouvelle puce ARM d'Apple M1 ! Plus puissant, également en GPU, le changement d'architecture impose quelques restriction : moins de programmes natifs pour l'instant et plus de compatibilité Windows ! Un conseil ? Lisez bien nos tests avant de vous décider !
Apple TV HD Indicateur rouge Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Apple TV 4K Indicateur rouge Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue. Attention, une rumeur évoque un modèle plus puissant pour la fin 2020/début 2021 (mais c'était déjà le cas en 2019). L'arrivée du HDMI 2.1 semble également propice à attendre la nouvelle version.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Quel produit attendez vous le plus ?
2112 votes
app
  • Nouveautés

  • Gratuites

  • Payantes

A propos | Mentions légales | Infos Cookies | Contacts | Emploi | RSS | Apps | © Mac4Ever.com - Eurekoo SARL