Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Rome Total War déferle sur la Gaule
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
3234 connectés

Rome Total War déferle sur la Gaule

Le 26/03/2010 à 16h30
Rome Total War résume bien le paradoxe de la situation du jeu sur Mac aujourd'hui : trop restreint, aux yeux de la plupart des éditeurs pour justifier un portage rapide des titres, il vit grâce à des titres déjà sortis depuis de long mois, voire des années, sur Windows. Les utilisateurs ont, en plus, l'impression d'être floués car les titres sont vendus plein tarif - 24,99 € pour Rome Total War chez PrixMac.com -, alors que des version d'occasion ou bradées sont disponibles facilement sous Windows. Les acheteurs potentiels sont donc rares et le marché reste atone.

Avec ce paradoxe en tête, l'arrivée de Rome Total War constitue un petit événement ludique sur nos machines pommées. C'est le premier titre de la série des "Total War" de Creative Assembly - laquelle accueillait récemment sur PC le fabuleux Napoleon Total War - disponible nativement sur Mac.

Stratégie engageante


Le jeu est un jeu de stratégie qui se joue au tour à tour, offre un mode campagne et un mode bataille et peut se jouer en multi-joueurs. il s'organise autour des déplacements de vos armées sur une carte, qui comprend tout le bassin méditerranéen et l'Europe, le contrôle de villes, qui déterminent le contrôle de territoires et des batailles, conduites en temps réel et en 3D, qui constituent le morceau de bravoure de ce titre.

Rome Total War déferle sur la Gaule

Rome Total War déferle sur la Gaule


Au début, vous n'êtes rien, ou presque, à peine une virgule sur la carte. À partir des deux villes qui sont sous votre contrôle, vous allez, cependant, bâtir un empire ! D'abord, il s'agit de développer un peu tout ça, en construisant, contre argent comptant - et les deniers filent vite ! - divers bâtiments affectés à la formation de vos armées, au service à la population et aux infrastructures économiques. Selon les bâtiments dont vous disposez, vous pouvez construire des unités militaires, que vous regroupez en armées qui peuvent compter plus d'un millier d'hommes. Vos capacités de recrutement d'unités évoluent à mesure que votre ville et vos équipements s'améliorent. Bientôt vous disposerez d'armées de légionnaires cuirassés, de cavaliers romains en armure et d'archers en côte de maille. il est temps alors, de se lancer dans les batailles !

Rome Total War déferle sur la Gaule

Rome Total War déferle sur la Gaule


Ça bataille dur


Les batailles sont le morceau de bravoure de ce jeu. Vous assemblez vos unités en armées, commandées par un général, ou un gouverneur. À défaut, un capitaine fera office mais il sera alors dépourvu d'une capacité fort utile : sonner le ralliement pour rassembler des troupes en déroute.

En vous déplaçant sur la carte, vous pourrez attaquer une ville adverses - si vous remportez la victoire, vous contrôlez le territoire - ou une armée adverse, en rase campagne. Vous pouvez, bien sûr, être vous aussi attaqué, ou assiégé.

Avant le combat, vous devez positionner vos diverses unités, et avez intérêt à faire ça intelligemment : l'issue de la bataille en dépend en partie. Le système de gestion est bien réalisé, vous pouvez facilement adopter diverses configurations belliqueuse. Une fois fait, la bataille commence et elle se joue en temps réel. Unité ou groupes d'unités, vous donnez des ordres élémentaires : attaque ici, recule là, avance à cet endroit, cours, marche etc...

Les possibilités stratégiques sont très nombreuses, promesse de riches combats, notamment en mode multijoueurs. Vous pouvez amasser votre cavalerie et lancer des charges furieuses qui devraient mettre les unités visées en déroute. Mais attention, si vous chargez contre des piquiers, la rouste sera pour vous. Vos archers peuvent faire merveille, surtout lorsqu'il s'agit de défendre une ville. En rase campagne, attention à la cavalerie adverse qui aura tôt fait de vous décimer vos gugusses.

Graphiquement, c'est très réussi, les batailles sont assez époustouflantes et on se prend souvent à aller au niveau des unités, grâce à la camera, pour regarder le combat comme un spectateur.

Rome Total War déferle sur la Gaule

Rome Total War déferle sur la Gaule


Les batailles sont un des points fort du titre et il est d'ailleurs possible, hors du mode campagne, de se contenter d'elles. En mode campagne, la partie gestion stratégique, gestion des ressources devient plus importante. Les choses sont assez riches : vous dotez vos villes d'équipements, qui coûtent, rentrez des impôts et tentez de percevoir les besoins de la population, via une fenêtre spécialement dédiée à la chose. De nombreuses finesses interviennent : présence de ressources sur le territoire, présence d'un gouverneur dans votre ville, présence d'unités militaires, propres à réprimer d'éventuelles révoltes. Et oui, les gueux se révoltent parfois, vous obligeant à de sévères représailles. Cependant, cette partie plus gestionnaire de Rome Total War est loin d'égaler celle de titres comme Civilisation. Il n'y a, par exemple, aucune recherche scientifique conduite dans votre empire et l'essentiel se résume à obtenir assez d'argent pour financer armées et constructions.

Bon jeu, on a envie de la suite


Rome Total War est l'un des titres de la série sur Windows : il est sorti en septembre 2004 et lui aura donc fallu 6 ans pour débarquer sur Mac. Cependant, Feral, l'éditeur, compte propose d'autres titres de la série. Edwin Smith, producteur du jeu, nous a ainsi expliqué que « selon le succès de Rome Total War sur Mac, Feral songe, évidemment, à continuer le portage de la série des Total War ». On revient au paradoxe initialement relevé.

Performances


En matière technique, Rome Total War exige un Mac Intel mais sait fonctionner même avec les chipsets graphiques. Évitez quand même, si vous possédez un MacBook ou un Mac Mini avec un chipset GMA, d'espérer trop de détail. Sur un Core2Duo 3,06 Ghz, le jeu tourne toutes options au maximum dans la résolution confortable de 1920x1200 pixels. Seuls certaines cartes très chargées en unités peuvent conduire à quelques saccades, rien de vraiment gênant cependant. Cependant, on était en droit d'espérer mieux : vu l'âge du titre, un fonctionnement parfaitement fluide aurait été espéré et les quelques lenteurs semblent tout de même témoigner d'un manque d'optimisation.

Cependant, les possesseurs de machines pommées qui ne désirent pas booter sous Windows pourront passer de très bons moments avec ce Rome Total War qui, l'un dans l'autre, constitue un excellent jeu. Il est proposé avec une extension, Barbarians invasion, qui vient ajouter de nouvelles campagnes et augmenter la durée de vie du titre, vendu 24,99 €.

Rome Total War déferle sur la Gaule

Rome Total War déferle sur la Gaule


Rome Total War chez PrixMac.com
partage email

StarCraft 2 : avant-première

Battlestations Pacific, les têtes brûlées sur Mac

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur orange Informations 06/2017 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac 21,5" 4k Indicateur orange Informations 06/2017 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
Apple TV 4k Indicateur vert Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue.
iMac Indicateur orange Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac Pro Indicateur vert Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché. Il ne sera pas renouvelé avant une bonne année, sauf surprise. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéo avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro courant 2018 (ou 2019), donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Une renouvellement pour la rentrée (voire fin 2017) est possible, même si Apple n'a pas l'habitude de mettre à jour cette machine très souvent. Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Apple a annoncé un nouveau Mac Pro courant 2018 (voire 2019), plus modulaire et moins fermé que la version actuelle. Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles "tube" datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MBP Retina 13" Indicateur vert Informations 06/2017 1499 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Vous pouvez encore acheter tranquillement, aucune mise à jour prévue avant le printemps/été 2018 (avec des puces à 4 coeurs en vue !)
MBP Retina 15" Indicateur vert Informations 06/2017 2799 € Le MacBook Pro 15" a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake et de "nouveaux" GPU. Vous pouvez encore acheter tranquillement, aucune mise à jour prévue avant le printemps/été 2018 (avec des puces à 6 coeurs en vue !)
MacBook Air Indicateur orange Informations 06/2017 1099 € Le MacBook Air a été "mis à jour" le 5 juin 2017, avec des fréquences légèrement supérieures, mais aucune autre nouveauté. Cette machine est en fin de vie et Apple ne lui accordera plus aucune vraie mise à jour. Achetez le plutôt sur le Refurb !
MacBook Indicateur vert Informations 06/2017 1499 € Le MacBook Pro a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. La prochaine mise à jour n'est pas attendue avant l'été 2018 (voire en milieu de printemps).
Apple TV 2015 Indicateur vert Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
iPhone lent : la décision d'Apple (remplacement à 29€) vous satisfait-elle ?
5781 votes
app
A propos | Mentions légales | Infos Cookies | Contacts | Emploi | RSS | Apps