Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Les nouvelles fonctions de partage d'iOS 8 expliquées
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
3144 connectés

Les nouvelles fonctions de partage d'iOS 8 expliquées

Le 02/07/2014 à 15h38
iOS 8 prône l'ouverture. Alors que le système d'exploitation mobile d'Apple traine depuis longtemps une étiquette d'OS (trop) fermé et imperméable, la prochaine mise à jour majeure devrait permettre de renverser un peu la vapeur en introduisant moult nouvelles fonctions de partage, d'échange et d'intégration.


Un peu d'histoire


Le partage sur iOS ne date pas d'hier, le premier iPhone sorti en 2007 permettait par exemple déjà d'envoyer une photo par mail. Au fur et à mesure, de nouvelles possibilités ont été introduites, on peut citer pêle-mêle le partage de vidéos, de contacts, de localisation, de liens web, d'applications, etc... De nouveaux services ont ensuite été intégrés au système, ajoutant encore davantage d'options de partage, notamment sur Twitter, Facebook, Youtube ou FlickR.

À l'origine, ces options étaient présentées sous forme de listes dans le système, puis avec iOS 6 est venue la vue en icônes, plus claire et évolutive. De plus, cet affichage permettait de différencier en un coup d'oeil les services intégrés à l'OS (affichés en nuances de gris) des applications tierces (représentées par leurs icônes en couleur).


La présentation a ensuite évolué avec iOS 7 pour séparer de manière plus efficace les boutons d'action des options de partage, en leur attribuant une ligne d'icônes dédiée. En haut et en couleurs sont rassemblées les fonctions de partage, en bas et en noir et blanc, les actions. On peut ensuite se déplacer horizontalement dans la ligne qui nous intéresse.



Le partage sur iOS 8


Les changements opérés dans les dernières grosses mises à jour d'iOS ont permis de préparer le terrain pour l'arrivée des nouvelles options inhérentes à iOS 8. L'organisation est claire et l'ajout d'icônes supplémentaires ne devrait ainsi plus poser le moindre problème à l'utilisateur pour se repérer.

Cela tombe bien d'ailleurs, car désormais Apple n'aura plus besoin de passer des mois à discuter avec les grosses entreprises pour ajouter deux malheureuses options à son système. iOS 8 autorise n'importe quelle application de l'App Store à investir la fenêtre de partage afin de permettre à l'utilisateur d'envoyer du contenu à travers son propre service.

Par exemple, l'intégration de Pinterest au sein du système devrait se faire très rapidement après la sortie de la mise à jour, le réseau social aura en effet simplement à utiliser les nouveaux outils développeurs mis à sa disposition (ainsi qu'à l'ensemble de la communauté des devs) par Apple. Une fois l'extension ajoutée à l'application, l'icône de Pinterest sera automatiquement ajoutée à la liste des services de la fenêtre de partage, ce qui permettra d'épingler une image depuis Safari ou une application tierce.

L'extension permettra d'accéder de manière sécurisée aux options de l'application Pinterest, laissant ainsi le choix à l'utilisateur d'épingler son image dans le tableau de son choix, aussi simplement que s'il passait par l'app complète.



Cette ouverture peut cependant avoir une autre conséquence. Si, au moment de la sortie d'iOS 8, les applications viennent à se multiplier dans la zone de partage, cela peut vite devenir un énorme bazar pour l'utilisateur. Apple a heureusement prévu ce cas de figure, ainsi faire défiler les icônes horizontalement permet de découvrir une option « Autre », donnant accès à la personnalisation de la fenêtre. Cela permet notamment de modifier l'ordre selon lequel les icônes sont classées, mais aussi d'ajouter ou de désactiver certains services qui vous sont inutiles. Cela signifie que vous pourrez très facilement personnaliser votre zone de partage selon vos habitudes. Si par exemple vous aimez épingler régulièrement de nouvelles images, ce sera un jeu d'enfant de placer Pinterest à gauche des options de partage pour y accéder instantanément, et si au contraire vous vouez une haine chronique à l'encontre de Facebook, ce sera tout aussi simple de le faire disparaitre. Seules exceptions à cette règle, les raccourcis vers Message et Mail ne pourront pas être supprimés de la liste, cependant vous pourrez sans problème les placer en fin de liste si vous ne les utilisez que rarement.


De nombreuses applications devraient prochainement tirer parti des possibilités offertes par l'ouverture d'iOS 8, on pense notamment aux réseaux sociaux comme Google+ ou aux services de vidéo comme Dailymotion, Vine ou Vimeo. Pour faire simple, toutes les applications permettant de partager quelque chose ou d'envoyer du contenu vers un service tiers auront intérêt à intégrer ces nouvelles APIs afin d'ajouter leur raccourci dans la fenêtre de partage d'iOS.

Tout cela devrait considérablement simplifier la vie des utilisateurs. Actuellement, pour partager un site web via Skype par exemple, il faut tout d'abord ouvrir son navigateur, puis copier l'URL, ouvrir Skype, coller l'URL et l'envoyer. Avec iOS 8, il suffira de cliquer sur l'option de partage puis de sélectionner l'icône de Skype et hop , fini ! Idem pour partager une photo, il ne sera plus utile de quitter l'app Photos, ouvrir celle sur laquelle on souhaite partager, accéder à la pellicule, etc... Avec iOS 8, vous pourrez partager instantanément n'importe quel contenu qui se trouve sous vos yeux, quelle que soit l'app dans laquelle vous vous trouvez ou celle dans laquelle vous souhaitez envoyer l'information.

Ce principe a d'ailleurs été étendu avec les notifications interactives ainsi que l'arrivée des widgets dans le centre de notifications. Inutile d'ouvrir une application pour accéder à ses fonctions, tout peut désormais être déporté au sein même d'iOS.


Les extensions de partage


Pouvoir inclure une extension de son application dans la zone de partage d'iOS 8 est indéniablement une avancée positive pour les développeurs. Cela permet d'offrir un accès simplifié aux fonctions de l'app dont l'utilisateur pourra ensuite jouir depuis d'autres applications appropriées.

Comme les autres extensions que l'on connait dans le système, les extensions de partage sont des « view controllers ». Deux types d'extensions de partage sont disponibles pour les devs, la première est la vue standard que l'on connait, la seconde une vue personnalisée.

La vue standard a le double avantage d'être simple à implémenter et d'offrir une expérience unifiée entre la plupart de apps, ainsi l'utilisateur peut se repérer facilement et être davantage tenté d'utiliser la fonction. La vue personnalisée quant à elle est plus compliquée à mettre en place mais peut tirer parti du code de l'application existante afin de reprendre certains éléments visuels existants. Cela peut également conforter les utilisateurs de garder en vue l'élément qu'ils souhaitaient partager jusqu'à la fin de l'opération.


En complément, le nom de l'application dont dépend l'extension s'affiche au-dessus de la fenêtre de partage. Si plusieurs options sont proposées par l'extension, celle qui est sollicitée vient compléter l'en-tête afin que l'utilisateur ait toujours en vue toutes les informations relatives à l'action qu'il entreprend.

Les règles d'implémentation permettent d'informer le système sur les contextes dans lesquels les différentes fonctions peuvent être utiles. Si, par exemple, l'utilisateur sélectionne une photo, seules les fonctions relatives aux images lui seront alors proposées.

Les réseaux sociaux, les messageries instantanées, les services de partage de photos ou de vidéos et les apps de blogging auront chacune des règles d'implémentations bien spécifiques, bien que certaines puissent partager quelques fonctions communes. Les développeurs peuvent définir ces règles d'implémentations en utilisant un « query string » simple, ou détaillé selon le type de fonction.

Les adresses internet ainsi que les pages web peuvent être concernées par ces règles. Dans la première situation, il s'agit simplement de partager un lien, la seconde concerne les données à traiter à l'intérieur d'une page, il faudra dans ce cas déterminer quels types d'éléments peuvent être pris en charge par l'extension.

Pour les extensions capables d'envoyer du contenu, comme des photos ou des vidéos, le processus doit également être en mesure de continuer à tourner en arrière-plan. En effet, une fois le partage initié par l'utilisateur, ce dernier appréciera de pouvoir fermer la fenêtre pour passer à autre chose.


La sécurité reste une priorité


Il est certes possible depuis longtemps d'apporter davantage d'ouverture au système via le jailbreak, cependant cela se faisait jusqu'alors souvent au dépend de la sécurité. Les extensions de partage et de communication entre les apps permettent désormais de profiter d'une ouverture tout en restant sous le contrôle du système d'exploitation, et ainsi de ne pas faire l'impasse sur l'intégrité de votre iDevice. C'est la principale raison pour laquelle l'extensibilité d'iOS est différente de ce que l'on peut voir sur les systèmes d'exploitation concurrents.

Sur le système mobile d'Apple, les applications dépendent d'une « sandbox », une sorte de bac à sable dans lequel seules les informations relatives à l'app peuvent transiter, à moins d'une autorisation expresse de la part de l'utilisateur. C'est notamment pour cela que le système vous demande votre accord avant de donner à une application l'accès à votre photothèque ou au micro de l'appareil. Cela permet également d'éviter qu'une app malicieuse ne puisse porter un mauvais coup au système ou contaminer un autre programme sur votre iPhone / iPad.

Avec iOS 8, Apple conserve les extensions d'une app à l'intérieur de la sandbox de l'application, tout en autorisant iOS, et d'autres applications d'iOS, à communiquer et faire appel à une interface, une information ou une fonctionnalité spécifique. L'app « invitée » peut alors afficher l'interface, l'information ou la fonctionnalité au sein de l'application hôte sans risque.


Pour les extensions de partage, l'app depuis laquelle vous initiez le partage est l'application « hôte » et le service dans lequel vous envoyez l'information est l'« invité ». Par exemple, si vous utilisez Safari ou l'app Photos, il s'agit de l'hôte, si vous partagez un contenu vers Vine ou Pinterest, on parle alors d'invité. Cela n'a pas pour seul effet de renforcer la sécurité, c'est également beaucoup plus pratique à l'emploi, les apps invitées n'ayant pas besoin de tourner en arrière-plan pour fonctionner.

Apple n'a pas encore donné tous les détails du fonctionnement de ce système, cependant elle a assuré qu'il apportait le même niveau de sécurité que le reste du système.



En bref


Les extensions de partage ne sont qu'une petite partie des nouvelles possibilités d'extensibilité offertes par iOS 8. Elles permettent d'apporter une ouverture souhaitée depuis longtemps par les aficionados de la marque à la pomme, tout en conservant un niveau de sécurité (quasiment) à toutes épreuves. De plus, ces nouveaux moyens permettront bientôt à tous les développeurs d'offrir des services étendus à leurs clients en toute simplicité, sans avoir à lier des partenariats spécifiques avec telle ou telle entreprise.

Quel service aimeriez-vous voir apparaitre en premier dans vos options de partage sur iOS 8 ?
1295 votes


partage email

Le Walkman a 35 ans et l'iPod n'a que 12 ans

Bon plan SSD : le 840 EVO 256Go de Samsung à 99,90€

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac Indicateur rouge Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attendait des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2019 mais Apple n'a pas renouvelé cette version.. qui ne vaut plus vraiment le coup en 2019.
iMac Pro Indicateur rouge Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...
Mac Pro Indicateur vert Informations 12/2019 6499 € Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.
Mac Mini Indicateur orange Informations 10/2018 899 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2018 avec un tout nouveau CPU à 4 coeurs. Une mise à jour est souhaitable en 2020, que ce soit au niveau du CPU ou des SSD (MAJ : Apple a doublé le stockage en mi-2020). Attention toutefois, Apple laisse souvent "mourir" les Mac mini pendant plusieurs années. La prochaine version sera peut-être purement ARM (Apple Silicon) et dispo fin 2020, début 2021...
MacBook Pro 13" Indicateur vert Informations 05/2020 1499 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 04 mai 2020 avec les nouveaux claviers Magic Keyboard (enfin fiables) et des puces de 10e génération sur le haut de gamme. Vous pouvez acheter sans risque (regardez nos tests !), un modèle 14" est envisagé pour fin 2020 ou début 2021.
MacBook Pro 16" Indicateur vert Informations 11/2019 2699 € Le MacBook Pro 15" est remplacé par un modèle 16" le 13 novembre 2019 avec de nombreuses nouveautés : grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu, touche ESC physique, nouveau GPU AMD (5500M) et du stockage plus généreux. Apple propose depuis juin 2020 une option GPU (5600M) très puissante (voir notre test). Pas de MAJ probable avant fin 2020, voire début 2021.
MacBook Air Indicateur vert Informations 03/2020 1199 € Le MacBook Air a été mis à jour en mars 2020 : processeur à 4 coeurs, nouveau clavier (qui ne se bloque plus) et stockage doublé pour le même prix ! Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests !
Apple TV HD Indicateur rouge Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Apple TV 4K Indicateur rouge Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue. Attention, une rumeur évoque un modèle plus puissant pour la fin 2019.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Quel produit attendez-vous le plus de la prochaine keynote ?
6398 votes
app
  • Nouveautés

  • Gratuites

  • Payantes

A propos | Mentions légales | Infos Cookies | Contacts | Emploi | RSS | Apps | © Mac4Ever.com - Eurekoo SARL