Par Didier A+  A-   4/02/2017 - 10:48
Test du SSD Samsung T3 (USB C) de 2To
L'arrivée de l'USB C sur les MacBook Pro 2016 nous pousse à nous intéresser aux différentes solutions de stockage externe utilisant cette fabuleuse connectique.

Après les modèles USB 3.1 de SanDisk et Thunderbolt 3 de LaCie, nous avons passé au crible un modèle, qui n'est peut-être pas le plus rapide, mais qui propose tout de même des caractéristiques intéressantes : place au petit T3 de Samsung !

Un SSD externe de poche !

A la rédac', nous avons acheté l'un des derniers MacBook Pro 2016, un modèle garni d'un SSD interne de 2To. Malheureusement, ce modèle nous a lâché au bout de deux mois, et a dû faire un petit séjour à l'Apple Store. Il nous fallait donc transférer nos données sur un disque externe d'une capacité comparable, que nous allions utiliser le temps de la réparation. Nous avons alors cherché un modèle compact d'au moins 1,5 à 2To et le T3 répondait parfaitement à ces impératifs.

Physiquement, il fait à peu près la taille d'une carte de crédit, mais qui serait épaisse d'un bon centimètre ; autrement dit, il est minuscule ! Et surtout, il ne pèse que 51g !


A côté d'un iPhone 7 Plus


Le boitier est plutôt bien fini, surtout dans cette couleur gris sidéral très proche de celle du MacBook Pro. Il fait certes, un peu « plastique », mais apparait néanmoins robuste, avec sa double-teinte et sa base caoutchouteuse. Durant nos test, il s'est quand-même abimé assez rapidement, alors qu'on ne l'a pas particulièrement maltraité :


La peinture et même le logo se sont déjà éraflés au bout de quelques jours seulement


Le T3 n'a pour seule connectique, qu'un port USB C Gen 1. Ce serait parfait pour notre MacBook Pro si seulement Samsung avait eu la bonne idée... de livrer le bon câble ! La plupart des ordinateurs étant équipés d'USB classique, nous n'avons trouvé dans la boite qu'un seul câble asymétrique ! Quel dommage !



L'avantage de l'USB C, c'est que l'on trouve des câbles pour quelques euros seulement (comme ici par exemple).

Des caractéristiques correctes, sans plus

Dans son T3, Samsung utilise en fait le SSD mSATA de ses modèles 850EVO. Il s'agit de mémoire VNAND 3D, ce qui permet d'obtenir un disque très compact et très dense grâce à la TLC (3 bit par cellule).



Avec des débits annoncés à 450Mo/s, on reste donc au niveau du SATA 6Gbps, le contrôleur étant en USB 3.1 Gen 1 (comme le MacBook Retina). Vous l'avez compris, ce modèle ne profite pas des 10Gbps offerts par l'USB C des MacBook Pro 2016, et qui permettent d'atteindre 1Go/s. Heureusement, le disque prend en charge l'UASP, ce protocole qui permet de maximiser les débits SATA (sans lui, difficile de dépasser les 250Mo/s.)

A l'usage, nous n'avons pas constaté de réelles différences avec le disque interne en utilisation courante. Le Mac démarre vite, les applications se lancent tout aussi rapidement. Il faut vraiment regarder de près les copies de fichiers ou faire du montage vidéo poussé pour noter une quelconque lenteur. Il faut aussi savoir (on le verra dans les benchs) que sur les petits fichiers, ce type de disque est en réalité pratiquement aussi rapide que ses concurrents à 10Gbps. Les débits maximaux ne s'obtiennent toujours qu'avec des fichiers de grande taille.

Si vous en avez l'usage, Samsung propose enfin une protection par mot de passe (AES 256 bit) de qualité, et qui ne réduit pas les débits.

Les benchs !

Nous avons placé côte à côte notre LaCie Bolt 3 en Thunderbolt 3, le modèle SSD SanDisk Extreme 900 en USB 3.1 (10Gbps) et notre valeureux T3. Evidemment, les deux premiers sont censés lui mettre une bonne claque côté débits, mais vous verrez que le modèle de Samsung s'en tire finalement plutôt bien.

Sur les petits fichiers consécutifs le T3 offre des performances assez comparables au modèle de SanDisk, dont la bande passante est pourtant deux fois plus supérieure. Quant au Bolt 3, il fait la course en tête, avec des débits jusqu'à 10 fois plus élevés !




Dans les tests aléatoires (ci-dessous), là encore, pas de grosse différences avec le SanDisk. Les débits grimpent rapidement entre 200 et 300Mo/s, sans fléchir.




Nos deux derniers tests utilisent des fichiers de grande taille et c'est là que l'on obtient généralement les débits maximaux. Le T3 est ici tout à fait conforme aux performances annoncées par le constructeur, autour de 450Mo/s (entre 420 et 443 en pratique).




Bilan : un bon rapport performances/encombrement/prix


A l'arrivée, ce T3 répond en fait à une problématique simple : comment caser de grosses capacités dans un boitier ultra-compact et à un prix contenu ? Samsung est aujourd'hui l'un des rares constructeurs à proposer un disque aussi discret et proposant jusqu'à 2To sans faire exploser la facture.



Pour autant, on aurait quand-même préféré avoir de l'USB 3.1 Gen 2 (10Gbps), ainsi qu'un câble USB C fourni dans la boite ! Ce sera certainement le cas pour la prochaine génération de ce modèle, qui -espérons-le- proposera également un boitier un peu moins sujet aux rayures.

Pour le reste, ce petit disque USB C remplit parfaitement son rôle, et s'adresse surtout à ceux qui cherchent un SSD de poche que l'on peut transporter facilement au quotidien. Avec ses 51g, on peut vraiment l'emmener partout, et profiter d'une bonne capacité de stockage, nécessaire pour traiter de la photo ou des montages vidéo.

Le T3 est proposé en deux versions :

- 512Go pour 214€
- 2To pour 776€

  • Design
  • Vitesse en lecture
  • Vitesse en écriture
  • Qualité/Prix
Les Plus : • Ultra-Compact
• "Gris sidéral"
• Débits max de l'USB 5Gbps
• USB C
Les Moins : • Pas de câble 2xUSB C fourni
• S'écaille rapidement
• Pas d'USB 3.1 à 10Gbps
Configuration : Un Mac avec un port USB (A ou C)
Prix : - 512Go pour 214€

- 2To pour 776€
4/5



Version : Classique | Mobile