Par Didier A+  A-   27/02/2017 - 17:59
Opinion : ce MacBook Air qui ne veut pas mourir
Apple ne fournit plus le détail des ventes de ses Mac chaque trimestre, et c'est bien dommage, car le MacBook Air semble toujours rencontrer son public, malgré deux années sans mise à jour.

Aujourd'hui encore, je me retrouve souvent à le recommander autour de moi, que ce soit pour l'achat d'un « premier Mac » ou pour un étudiant, dont la bourse est souvent limitée. Pourtant, le MacBook Air aurait logiquement du s'éclipser en 2015 avec la sortie du MacBook, mais deux ans plus tard, il est toujours au catalogue. Pourquoi ce petit Mac portable ne veut-il pas mourir ?



Un prix défiant toute concurrence

Bien que Tim Cook ait supprimé le modèle 11" (encore disponible ponctuellement sur le Refurb), son rapport qualité/prix reste parmi les plus intéressants de la gamme. Disponible dès 1099€ neuf en 13", on le trouve même à partir de 929€ reconditionné, ce qui permet -entre autres- de bénéficier d'un disque plus fourni. Ce prix plancher est sans conteste l'atout majeur de cette machine, qui reste sans concurrence... chez Apple. Le premier MacBook démarre à près de 1500€ (!) et le MacBook Pro 13" (sans Touch Bar) à 1699€ ! Oui, vous ne rêvez pas, pour remplacer un MacBook Air 13", il faut aujourd'hui dépenser entre 500 et 700€ supplémentaires !


Le 11"( à droite) n'est plus au catalogue, mais on le trouve ponctuellement sur le Refurb


Un équipement complet

L'autre atout de cette machine, c'est évidemment sa fiche technique. On retrouve en effet un CPU assez performant, en tout cas, plus rapide que celui du MacBook ! Malgré son âge, il offre même une puissance assez voisine du dernier MacBook Pro 13", toujours bi-coeur. Ses capacités GPU sont en revanche en retrait, mais toujours devant celles du MacBook : pas question de lancer des jeux récents, bien que la machine permette quand-même de faire un peu de 2D/3D ponctuellement.



Mais le MacBook Air, c'est aussi une connectique complète (USB, Thunderbolt2), qui contient même quelques éléments manquants sur les nouveaux modèles, comme le lecteur SD ou le MagSafe. Finalement, il y a tout ce qu'il faut pour travailler en 2017, en tout cas, sans frustration pour quelques années encore.

Pas de Retina et un design vieillissant

Malgré toutes ses qualités, le MacBook Air accuse son âge et n'a finalement pas beaucoup évolué depuis 2008. Son design n'a pas changé d'un iota, et son écran n'est jamais passé au Retina. Lorsqu'on le place à côté d'un MacBook, il fait un peu pataud, pâlichon et même un brin vieillot.

Quant à la connectique, elle devra sans doute se stabiliser avec le Thunderbolt 2 et l'USB 3 ! Il faudra donc se faire une raison pour les ports USB 3.1, le Thunderbolt 3 ou encore tous les avantages de l'USB C (charge, signal vidéo etc.)



Tout cela est-il si frustrant à l'usage ? Pas vraiment, d'autant que le Retina n'est pas encore totalement standardisé sur le web et que la définition du 13" (1 440 × 900 pixels) reste convenable pour travailler en mobilité. Quant à l'USB C, on ne peut pas dire qu'Apple fasse beaucoup d'effort pour le populariser en dehors de ses ordinateurs portables.

Le seul vrai souci du MacBook Air, c'est d'avoir été figé dans le temps. Apple limite sa RAM à 8Go, son SSD à 512Go et la machine ne bénéficiera manifestement jamais d'une architecture Intel récente. A force, les utilisateurs se sentent à l'étroit, surtout lorsqu'ils comparent ce Mac à la concurrence (PC) qui propose désormais des machines bien mieux équipées pour beaucoup moins cher !



Pour conclure

Alors, toujours une bonne affaire ce MacBook Air ? Vu l'état de la gamme à l'heure où nous écrivons ces lignes et les tarifs en vigueur des nouveaux modèles, il s'agit aujourd'hui du meilleur rapport qualité/prix pour un portable Apple, surtout si vous passez par le Refurb. Les étudiants et VRP au budget limité peuvent foncer tête baissée sur ce modèle, qui a largement fait ses preuves en mobilité.

En revanche, une fois que vous aurez goûté au MacBook, autant être franc, il vous sera bien difficile de revenir sur le Air. Avec son poids-plume, son écran magnifique, son clavier si agréable et son design moderne, il enterre définitivement son devancier. Avec un peu plus de puissance, un connecteur supplémentaire et un prix plus adapté (1100€ par exemple), Apple pourrait se permettre de supprimer définitivement le MacBook Air de sa gamme.



Il y a un autre candidat au remplacemen du MacBook Air, c'est évidemment le MacBook Pro 13" (2016). Il avait même été présenté comme son descendant officiel par Phil Schiller himself lors de la dernière keynote. Ses dimensions sont comparables (il est même plus fin sur la partie la plus épaisse) et il offre de bien meilleures performances que le MacBook. Mais là encore, ça coince côté tarifs : comptez au moins 1699€ sans Touch Bar et avec un petit SSD de seulement 256Go ! Et ce ce sont pas ses deux petits ports Thunderbolt 3 et son écran Retina qui justifieront du surplus tarifaire...


Face au MacBook Pro 13" (2016), le MacBook Air (13") fait très pataud.


A terme, le MacBook Air a donc deux successeurs désignés : le MacBook pour les ultra-mobiles et pour le MacBook Pro 13" (sans Touch Bar) pour ceux qui ont besoin de puissance CPU/GPU. En attendant, le Air reste une valeur sure avec un excellent rapport qualité/prix. Dommage qu'Apple ne lui offre pas une ultime mise à jour... en attendant la baisse des tarifs. Vous pouvez néanmoins scruter le Refurb, où les MacBook sont disponibles dès 1059€ (suivant les arrivages) et où les MacBook Pro 2016 ne devraient pas tarder à débarquer.

Quelques liens utiles

Le MacBook Air chez Apple
Le Refurb

Notre test du MacBook Air (2014)


Achèteriez-vous encore un MacBook Air ?
1764 votes
Version : Classique | Mobile