Par Didier A+  A-   21/04/2017 - 17:21
On a testé une GeForce 1080 Ti dans un Hackintosh Kaby-Lake à 4.2Ghz ! (benchs)
Puisque les nouveaux Mac Pro sont officiellement repoussés aux calendes grecques, l'année 2017 sera certainement celle du hackintosh. L'arrivée des GeForce Pascal sur Mac a largement redonné des couleurs à la pratique, et même si les pilotes sont encore en beta, ils offrent des performances jusque là jamais vues sur Mac.

Après notre petit test d'une GeForce 1080 Ti dans un vieux hackintosh Core i5 qui trainait sous le bureau de la stagiaire, nous nous sommes fixés un nouveau challenge : placer la carte dans l'ordinateur le plus puissant du moment ! Pour cela, nous avons choisi un processeur Intel Core i7-7700K (356€ sur Amazon), la puce Intel quadri-coeur la plus rapide du marché avec une fréquence à 4.2Ghz et un Turbo à 4.5Ghz. Il s'agit par ailleurs de la dernière génération Kaby-Lake disponible depuis quelques mois seulement.

L'opération n'a pas été simple car Kaby-Lake n'est pas (encore) pris en charge nativement par macOS, ce qui demande pas mal de bidouilles dans le BIOS, l'EFI et la configuration de Clover (l'outil qui gère le lancement de Sierra sur PC). Sur cette architecture, il a également été compliqué d'activer les pilotes Nvidia au démarrage.



Pour la partie graphique, nous avons utilisé une GeForce GTX 1080 Ti GAMING X 11G de MSI vendue 879€ environ. Cette carte est prise en charge par Nvidia sur Mac et elle est parfaitement reconnue sous OS X :



Si l'on met de côté les Xeon et les plateformes à plus de 4 coeurs (comme Broadwell-E) et la nouvelle Titan Xp, il s'agit donc du Mac le plus puissant que l'on puisse assembler en Hackintosh, pour un budget sous la barre des 2000€. Mais le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? C'est ce que nous allons voir dans ces différents benchs.

CPU : équivalent d'un Mac Pro à 6 coeurs

Avant de tester le GPU, je voulais vous donner un ordre d'idée de la puissance du CPU. D'après geekbench, c'est lui qui présente le meilleur score en mono-coeur (plus de 5600 points). En multi-coeurs, il se positionne au niveau d'un Mac Pro à 6 coeurs. La machine reste donc nettement moins performante qu'un Mac Pro 12 coeurs... mais le tarif n'est vraiment pas comparable !

(cliquez pour zoomer)



Open CL : bienvenue en 2017 !

Bonne nouvelle, les résultats en OpenCL (ici sous Luxmark) sont vraiment bons, et assez voisins de ce que l'on avait obtenu avec notre Core i5, qui n'était donc pas si limitant.

La carte met une claque à l'ensemble des modèles de la gamme Apple actuellement sur le marché :



N'ayant pas de Mac Pro récent sous la main, on a donc comparé les performances de notre hackintosh sous Final Cut Pro avec un MacBook Pro 2016 toutes options. La différence n'est pas dingue, la machine est environ 1,5 à 2x plus rapide sur la plupart de nos tests :



Il faut aussi savoir que Final Cut Pro est l'un des rares programmes particulièrement optimisé pour les GPU AMD intégrés dans nos Mac. Il y a donc de fortes chances que notre hackintosh ne fasse pas beaucoup mieux qu'un Mac Pro avec la Dual D700. (Si quelqu'un en a un sous la main et pas trop loin de la rédac, on est preneur pour un petit test rapide !)

OpenGL : on peut enfin jouer sur Mac !

Avec notre petit Core i5, nous étions assez déçus des scores en OpenGL, mais dans les jeux, le CPU a sa part de responsabilité sur les performances. Avec notre Core i7 à 4.2Ghz, les résultats sont donc logiquement plus intéressants.

Dans CineBench, la machine écrase toute la gamme, y compris les Mac Pro. En revanche, macOS est toujours nettement en retrait face à Windows, qui bénéficie évidemment de meilleurs pilotes :



Dans les jeux, la carte semble faire du bon boulot, mais il nous a été difficile de tester des titres récents, comme F1 2016 ou MadMax, qui refusent de se lancer. D'autres jeux, comme Tomb Raider sont eux, bloqués à 60FPS, ce qui présente peu d'intérêt.

Nous avons finalement réussi à lancer Batman, un titre plus tout jeune, mais qui propose ici des performances assez élevées (presque deux fois plus rapide qu'un MacBook Pro 2016 ou qu'un iMac 5k).



Autre surprise, StarCraft II et son mode « Metal » (en beta) fonctionne parfaitement avec la GeForce 1080Ti ! Si les performances ne rivalisent pas encore avec la version Windows, on n'en est plus si loin ! Durant la partie (3v3 avec 5 IA), le jeu affichait souvent autour de 70/80FPS sur le Mac et environ 90/100 sur le hackintosh. Blizzard a vraiment fait du bon boulot !



Pour conclure : un Mac Pro++ pour le prix d'un iMac

Voici un petit récap de notre config :

• un processeur Intel Core i7-7700K (356€)
• une GeForce GTX 1080 Ti GAMING X 11G de MSI (879€ )


... auxquels vous devez rajouter un SSD (140€ pour 512Go), une carte mère socket 1151 (150€ mini), un boitier (70/80€), une alimentation (50/60€), de la RAM (140€ pour 16Go), un ventirad (30/50€) et quelques accessoires (WiFi, bluetooth, souris, clavier, écran...).



A l'arrivée, pour un budget d'environ 1500 à 2000€ (en fonction des SSD, du boitier, de la carte-mère et de l'alimentation choisie), on peut donc obtenir des performances bien plus intéressantes qu'avec n'importe quel Mac Pro ou iMac 5k.

Enfin, n'oubliez pas que la création d'un hackintosh n'est pas des plus aisées. Cela demande beaucoup de temps dans le choix des composants, de la configuration de la machine et certaines connaissances techniques avancées. Si l'on arrive à obtenir une machine plutôt stable, il faut aussi prendre en comptes les nombreux problèmes de stabilité ou d'évolutions (mise à jour, upgrades...) qui demande -là encore- qu'on y passe du temps.

Si vous-aussi, vous avez monté des hackintosh « Pascal », n'hésitez pas à nous donner vos impressions et autres benchs dans les réactions ! De notre côté, si le sujet vous intéresse, nous vous proposerons bientôt plus de contenus autour des hackintosh, de plus en plus populaires ces derniers temps.
Version : Classique | Mobile