Par Didier A+  A-   30/08/2017 - 18:17
Petit test de la Radeon Vega 64 en eGPU sous High Sierra beta (benchs)
Depuis quelques jours, AMD commercialise ses nouvelles cartes d'architectures Vega, celles-là même que l'on retrouvera dans l'iMac Pro en décembre prochain.

Coup de chance, Apple a inclus des pilotes (encore en beta) dans macOS High Sierra (également en beta), ce qui permet d'intégrer les cartes dans d'anciens Mac Pro (2010 mini.) ou dans des hackintosh (sous High Sierra, ce qui complique l'affaire). Mais il sera également possible de profiter de cette puissance dans les boitiers eGPU en Thunderbolt 3.



Nous avons donc opté pour la solution eGPU avec un MacBook Pro 15" 2016.

Voici notre configuration ::

- Un MacBook Pro 2016 2,9Ghz avec Radeon Pro 460 sous High Sierra Beta 8 (Dès 2889€ sur le Refurb)
- Un boitier Akitio Node Thunderbolt 3 (359€ chez MacWay)
- Une Radeon Vega 64 8Go (504€ chez LDLC)


Sous High Sierra, la carte est parfaitement reconnue sans bidouille (même si le nom affiché n'est pas correct) :



Sous LuxMark également, on voit ici que le nombre d'unités de calcul est correct la fréquence également et les pilotes opérationnels :



En OpenCL, la carte se comporte plutôt bien, et permet de franchir allègrement la barre des 5000 points. Nous avons également inclus la RX 580 (toujours en eGPU), une carte vendue moitié moins chère (quand on la trouve) que sa grande soeur Vega 64.



A titre de comparaison, la GeForce 1080Ti 12Go incluse dans un hackintosh i7 4.2Ghz (Kaby-Lake) offrait un score de 5600 points sur le même test. Voilà qui est donc très encourageant pour des programmes comme Resolve ou Final Cut Pro, très friands du GPGPU. (Malheureusement, la plupart des programmes professionnels ne prennent pas encore en charge les solutions eGPU pour l'instant, ce qui nous empêche de les tester dans cette configuration...).

En OpenGL, la situation est assez différente : comme vous pouvez le voir sous Cinebench, c'est un peu la cata. Les performances de la Radeon Vega 64 sont ici moins bonnes qu'avec la 460 interne, pourtant bien moins puissante sur le papier. Nous avions observé le même phénomène lors de nos tests de l'iMac 2017 en eGPU. (Voir le dossier). Est-ce un problème de pilote ? Une mauvaise gestion de la bande passante ? Des drivers encore à parfaire ?



Précisons qu'aucun jeu récent et utilisé habituellement dans nos benchs (F1, Batman, Tomb Raider...) n'a voulu se lancer avec la Vega 64 (alors qu'ils fonctionnent avec la RX 580). Il semble que les pilotes 2D/3D ne soient donc pas encore tout à fait prêts pour les applications... et les éditeurs ont peut-être eux-aussi un travail d'adaptation à fournir pour assurer la prise en charge de leurs titres en eGPU.



A l'arrivée, on s'étonne tout de même qu'Apple propose déjà à ses développeurs de tester la réalité virtuelle en eGPU. En effet, à moins d'avoir un GPU intégré (comme sur le MacBook Pro 13"), ces solutions sont aujourd'hui surtout adaptées à du GPGPU et encore très décevantes en 3D. Si vous avez un iMac 2017 ou un MacBook Pro 15" 2016/2017, ou même un ancien iMac 5k, les performances 3D seront alors meilleures en interne qu'avec la plus puissante des cartes d'AMD en eGPU.

Evidemment, High Sierra est encore en beta, et Apple a peut-être de nouveaux pilotes sous le coude, qui pourraient booster les performances en OpenGL et nous permettre de tester plus de jeux et d'applications 3D. Nous relancerons bien-sûr nos tests et vous proposerons d'autres benchs une fois que les éditeurs et Cupertino proposeront quelque chose de plus abouti.
Version : Classique | Mobile