Par Arthur A+  A-   28/12/2017 - 14:55
Premier démontage de l'iMac Pro : les SSD, le CPU et la RAM peuvent être remplacés
En attendant le démontage soigné des as du tournevis d'iFixit, le réparateur OWC livre aujourd'hui un premier aperçu des entrailles du nouvel iMac Pro, faisant ainsi la lumière sur les possibilités d'évolution de la bête.



Cette dernière, qui contrairement aux iMac « classiques » ne comporte pas de trappe d'accès à la mémoire vive, ne brise pas tous les espoirs de mise à jour matérielle, à condition de se tourner vers un réparateur agréé ou un Apple Store, ou au risque de faire sauter la garantie.

À l'instar des iMac, Apple n'a pas jugé utile de souder les SSD de son nouvel iMac Pro (simplement maintenus par des vis), idem pour le CPU et les modules de mémoire vive, qui peuvent ainsi être remplacés avec une relative simplicité... après avoir démonté l'écran pour accéder au coeur de la machine.



On notera en revanche que la mémoire vive est équitablement répartie sur les quatre emplacements disponibles, une configuration dotée de 32GB de RAM embarquera ainsi 4 barrettes de 8GB, tandis que l'on retrouvera 4 modules de 16GB pour un total de 64GB, ou 4 fois 32GB pour les machines de 128GB de RAM, ce qui obligera donc à remplacer les quatre composants pour passer au niveau supérieur.



Concernant le stockage, Apple utilise deux SSD de 512GB plutôt qu'un seul module de 1TB, branchés via un connecteur propriétaire. Par ailleurs, si le CPU n'est pas soudé à la carte mère, son remplacement ne sera guère aisé, notamment en raison des contraintes thermiques, à l'image de celui niché au coeur des Mac Pro 2013.



OWC, qui propose cette première mise à nu du nouveau monstre de Cupertino, profite de l'occasion pour annoncer le lancement futur de son kit permettant de mettre à niveau la RAM de l'iMac Pro, une opération délicate que l'on recommandera, au moins durant la période de garantie de la machine, de confier à un réparateur agréé.
Version : Classique | Mobile