Par Laurence A+  A-   29/12/2017 - 08:41
Chine : Apple pourrait aussi profiter d’une réforme fiscale (rétroactive)
La Chine a révélé aujourd'hui un avantage fiscal à destination des entreprises étrangères. Cette mesure -d’application rétroactive au 1er janvier 2017- paraît une semaine après la révision de la taxe américaine par le Congrès.

Selon le New York Times, pour bénéficier de cette réduction d’impôt sur les bénéfices, les entreprises devront réinvestir dans un secteur approuvé tel que la technologie, les chemins de fer, l'agriculture ou l'exploitation minière. Le ministère chinois des Finances a déclaré que l'objectif de cette initiative était de « promouvoir la croissance de l'investissement étranger et d’en améliorer la qualité ».



Il est très probable que le projet de réforme fiscale américaine a présidé à la naissance de cette mesure. D’après l'analyste Gene Munster, Apple devrait rapatrier quelques 214 milliards de dollars de son cash offshore, et ce, à l’hypothétique taux unique de 15,5%. Il resterait alors quelques 269 milliards de dollars à réinvestir, ce qui devrait inciter certains pays à se montrer particulièrement attractifs -et ce d’autant plus que des réformes sont annoncées en Europe. Beaucoup se montrent donc très intéressé par la manière dont les multinationales américaines -Apple en tête- pourraient tirer profit de ces nouvelles règles fiscales.

Source
Version : Classique | Mobile