Par Laurence A+  A-   3/01/2018 - 12:23
Amazon travaille sur la cabine d’essayage virtuelle (miroir, mon beau miroir !)
Bon nombre d’acheteurs se sont retrouvés face à ce dilemme sur les sites d’e-commerce : quelle taille / pointure choisir ? Entre les essayages en ville, l’analyse poussée des commentaires, les commandes multiples ou tout simplement le « pifomètre », les solutions ne donnent pas toujours satisfaction.

Dans son grand désir de plaire à ses clients (et d’augmenter ses ventes) , Amazon vient de déposer un brevet pour un miroir de réalité virtuelle qui permet d'essayer des vêtements. Le document décrit un objet partiellement réfléchissant et transmissif, qui utilise un mélange d'affichages, de caméras et de projecteurs pour créer une image virtuelle intégrant le reflet d’une personne et l'article désiré (une petite robe noire par exemple).


Image Disney


Le miroir AR fonctionne en analysant l'environnement pour générer un modèle virtuel, puis identifie le visage et les yeux de l'utilisateur pour déterminer quels objets doivent être considérés comme un reflet. Une fois ce processus terminé, les vêtements virtuels et la scène sont transmis à travers le miroir pour créer le résultat sur la surface polie.

Rappelons qu’Amazon a fait l'acquisition de Body Labs l'année dernière, une société de logiciel de vision virtuelle. Cette dernière a déjà détaillé sa capacité à créer des modèles 3D de corps humains en mouvement, puis à les habiller virtuellement. Il ne reste qu'à attendre une commercialisation et un prix -beaucoup plus réel.



Source
Version : Classique | Mobile