Par Laurence A+  A-   3/01/2018 - 16:42
Enceintes connectées : Amazon et Google cassent les prix au détriment d’Apple
Pour ce Noël, les enceintes connectées ont débarqué en force sous le sapin. Et même plus puisqu’Amazon et Google ont tellement réduit les prix (on n’a pas manqué de remarquer le nombre de Google Home mini offerts sur les sites marchands), qu'ils ont probablement perdu de l'argent sur chaque unité vendue.

Les analystes se sont penchés sur la question et ont fini par constater une stratégie très différente d'Apple avec son HomePod, dont la sortie a été repoussée à la dernière minute. Selon Reuters, tandis qu'Apple veut gagner de l'argent à la fois sur le matériel et les abonnements Apple Music, Google et Amazon viseraient davantage les services ou l’utilisation des données recueillies, quitte à brader, voire donner, leurs appareils !



D’après ABI Research, « l'Echo Dot a une valeur d'environ 31 dollars. Les composants du Google Home Mini coûtent environ 26 $. Les chiffres n'incluent pas les frais généraux, d'expédition et autres frais, ce qui signifie que les versions à prix réduit ont probablement été vendues à perte [...] Apple vise à réaliser un profit sur l'appareil lui-même et à soutenir les ventes de son abonnement Apple Music à 9,99 $ par mois. Siri, l'assistant vocal d'Apple se concentrerait probablement sur la recommandation de nouvelles chansons. »

Il opposerait ainsi les deux autres firmes américaines déjà bien implantées sur le marché : « Amazon et Google, quant à eux, sont impatients de donner aux consommateurs un avant-goût de leurs assistants numériques respectifs, Alexa et Google Assistant, à des prix d'achat agressifs, espérant fidéliser leurs clients et profiter des ventes ultérieures de biens et de données sur les habitudes d'achat. »

Tous les analystes sont d'accord sur un point, citant Paul Erickson, analyste senior chez IHS Markit : « Ce type de prix est bon pour les consommateurs mais ne joue pas en faveur d’Apple ».

Source
Version : Classique | Mobile