Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
iPad Pro 9,7", iPhone SE : des déclinaisons qui cachent un manque d'inspiration (opinion)
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
3215 connectés

iPad Pro 9,7", iPhone SE : des déclinaisons qui cachent un manque d'inspiration (opinion)

Le 22/03/2016 à 09h34
A la rédac', on a connu des moments plus excitants un jour de keynote. Il faut dire qu'il est de plus en plus difficile pour Apple de créer la surprise : toutes les annonces sont connues à l'avance, jusqu'au petit nom donné au dernier iPhone. Seule "révélation" de la soirée, l'arrivée de capacités de 256Go et la sortie d'adaptateurs USB3. C'est maigre.

En choisissant le petit « Town Hall » du QG d'Apple et non le Moscone Center de San Francisco, le ton était pourtant donné. Pas de grand lancement, mais une concaténation de petites mises à jour logicielles à mi-parcours (iOS, tvOS, watchOS, OS X...) et quelques annonces matérielles sans réelle importance (nouveaux bracelets pour Apple Watch, des coques plus colorées...). Reste que la sortie d'un nouvel iPhone ne pouvait se faire sans un peu de tapage médiatique, chaque keynote étant pour Apple l'occasion de réquisitionner la presse pendant 48H à moindre frais.

iPhone SE : Sans Effort

Autrefois adulé par la communauté pour son audace et ses lignes épurées, il est désormais très courant de voir « Sir Jony Ive » raillé sur les réseaux sociaux. Il faut dire qu'en 2015, entre le système de chargement de la Magic Mouse 2, la coque-batterie à bosse ou le Pencil qui se branche à l'horizontal sur l'iPad Pro, il y avait de quoi ricaner...



A la fin de la vidéo de présentation de l'iPhone SE, le designer d'Apple répondait aux abonnés absent. Exit le fond blanc et voix posée du Senior Vice President, l'appareil n'a pas eu droit aux louanges de son créateur. Mais avec un boitier vieux de presque 4 ans, auquel on a collé une nouvelle option « rose » (histoire de plaire à la clientèle chinoise), on ne voit pas bien ce qu'aurait pu nous raconter Monsieur « Amazing » sur les lignes épurées de... 2012.



Alors oui, c'est vrai, sur le papier, l'appareil est une bête de course. Il intègre un processeur A9 -comme sur le 6s-, un capteur photo de 12MP, des capacités d'enregistrement vidéo en 4k et une 4G très rapide. Mais il souffre aussi du « problème de gamme » d'Apple, qui considère que les appareils munis de petits écrans ne doivent pas pouvoir concurrencer leurs grands frères. Exit donc le très pratique 3D Touch ou même le capteur de 5MP en façade (les selfies se feront à 1,2 MP seulement !). Il n'y aura pas non plus de stabilisation optique, pourtant si efficace pour éviter les tremblements. A 489€, il faudra aussi se contenter de 16Go de stockage (sans option à 128Go), à peine de quoi enregistrer quelques dizaines de minutes en 4k.



Le format de 4" représenterait encore une bonne partie des ventes -30 millions en 2015 sur 230 millions au total. En Chine, la plupart des clients auraient opté pour une petite dalle pour leur premier iPhone, c'est sans doute ce qui a poussé Apple à renouveler à la dernière minute le vieillissant iPhone 5s. En Europe, on croise encore abondamment ces « petits » téléphones mais leur succès s'explique aussi par des tarifs bien en deçà des derniers iPhone 6/6s, et aussi par un marché de l'occasion toujours très actif sur les anciens modèles. Reste que dans notre récent sondage, vous étiez presque 1/3 à estimer que l'iPhone SE proposait la « taille idéale » si chère à Steve Jobs en son temps, preuve que le format utilisable à une main (et qui rentre dans des poches de filles) intéresse encore quelques irréductibles.

L'iPhone SE ne marquera donc pas son époque, en ne proposant aucune fonctionnalité inédite dans un boitier vieillissant. Pourtant, il devrait trouver son public, grâce à un prix d'appel intéressant au regard de l'équipement. Mais que diable ! Quel manque d'audace et d'originalité ! Apple aurait au moins pu lui offrir le design d'un iPhone 6s « mini », ce qui aurait sans doute permis d'augmenter un peu la taille de la batterie (dont on ne connait pas encore la capacité).

iPad Pro 9,5" : le bâtard

Si l'iPad Air 2 reste au catalogue, il sera sans doute le dernier de sa lignée. L'iPad Pro de 9,7", c'est l'iPad Air 3, garni de quelques fonctions empruntées à son devancier de 12,9" sorti fin 2015 et vendu à prix d'or.

Sur le papier, qu'est-ce qui différencie vraiment cet iPad « Pro » d'un éventuel iPad Air 3 ? L'arrivée de fonctions photos/vidéos améliorées, d'un meilleur système audio, d'un écran moins réfléchissant avec du "True Tone", ou encore un processeur A9X n'auraient choqué personne sur une mise à jour annuelle de l'iPad Air, surtout à de tels niveaux de prix.

Mais l'appellation « Pro » agit surtout chez Apple surtout comme un levier tarifaire, à défaut de parler d'outils réellement professionnels. On pourrait aujourd'hui faire le parallèle avec le MacBook « Pro » Retina 13", proposé sans carte graphique, avec un processeur (bi-coeur) de MacBook Air et une dalle moins bien définie que celle l'iPad Pro de 12,9". A l'époque, l'intégration du Retina pouvait encore justifier le terme « professionnel », mais ce n'est plus le cas depuis la présentation du MacBook



Evidemment, la question du stylet est centrale, puisqu'Apple aimerait bien venir marcher sur les platebandes des Wacom et autres Surface Pro. Or comme vous avez pu le voir dans notre dernier reportage, la tablette a encore bien du mal à se positionner dans le flux de production des illustrateurs et des professionnels de la création, qui ne peuvent vivre sans la suite Adobe et leurs outils 2D/3D fétiches.




La positionnement de cet iPad Pro « mini » se révèle finalement un peu bâtard. Voilà que certaines fonctionnalités -comme le True Tone, le capteur photo, le flash, l'enregistrement 4k stabilisé- arrivent ici en exclusivité, de quoi dégouter un peu plus ceux qui ont craqué pour le grand modèle (plus cher !) il y a quelques mois à peine. A l'inverse, on voit mal les illustrateurs venir dessiner toute une journée durant avec leur Apple Pencil sur un écran de moins de 10", sauf en dépannage. On a également hâte de tester ce smart keyboard riquiqui (à voir à l'usage), déjà que son grand frère -proposé sans trackpad et sans touches d'options- ne nous avait pas réellement convaincus.

Mais l'iPad Pro mériterait réellement son nom s'il était équipé d'un iOS « Pro », ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui. Sur une dalle de 9,7", il est par exemple difficile de venir accoler deux fenêtres comme sur le grand iPad Pro, sauf à faire d'énorme compromis sur l'espace de travail. En attendant qu'Apple intègre des fonctionnalités inédites pour ses tablettes « professionnelles », ces iPad restent d'excellents... iPad. Nul doute que ce nouveau modèle répondra parfaitement à ceux qui attendaient une mise à jour de l'iPad Air 2, mais ils devront quand-même casser leur tirelire pour une simple histoire d'appellation.

La fragmentation, vieux démon d'Apple

Dans les années 80, après le départ de Steve Jobs, les dirigeants avaient perdu leur leader visionnaire qui leur avait néanmoins légué l'un de ses plus beaux bébés : le Mac. Jusqu'aux années 90, l'appareil a finalement très peu évolué. Soucieuse de garder l'entreprise rentable en minimisant les risques, les équipes de l'époque l'ont décliné pendant presque 5 ans sans toucher au fondamentaux : Mac 512K, SE, SE/30, Classic... bien malin celui qui pourra -sans ses notes- différencier réellement toutes ces machines. A son grand retour en 1996/1997, la première décision de Jobs a été de faire le grand ménage et de supprimer une bonne partie des produits pour rationaliser la gamme et la rendre plus lisible.



Il serait bien imprudent de faire le parallèle entre ces deux époques, mais on ne peut le nier, il y a comme une inflation de modèles, dont les noms se perdent totalement. La gamme iPad reflète parfaitement la problématique : à ce jour, 5 modèles différents sont en vente sur le Store ! Et bonjour la logique : iPad mini 2 et iPad mini 4 cohabitent tant bien que mal, alors que l'iPad Air 2 semble bien seul sur son segment, pourtant mis à jour avec le « Pro » de 9,7". Qu'il va être difficile d'expliquer tout cela à sa clientèle en boutique...



Côté iPhone, il y a également de quoi être un peu noyé. On se demande bien où est-ce qu'Apple est allée chercher ce nom bâtard d'iPhone « SE ». Est-ce qu'en 2017, nous auront droit à un iPhone SE 2 dans un boitier d'iPhone 6 ? Et pour revendre l'appareil, bonjour l'angoisse. Visuellement, à moins d'être un fervent connaisseur, il devient impossible de différencier un iPhone SE d'un modèle 5 ou 5S, alors que sous le capot, c'est le jour et la nuit.

Bien malin saurait imaginer ce que ferait Steve Jobs devant une gamme aussi éparpillée et qui manque autant de clarté. Le désir de « contenter tout le monde » par des déclinaisons alambiquées de tous les produits a certainement un intérêt (qui a dit facilité ?) commercial, surtout dans une période où la croissance fait défaut. Mais elle cache surtout un manque profond d'inspiration, celle-là même qui parvient à faire rêver de temps à autres les clients fidèles de la marque.
partage email

Les vidéos de la keynote sont disponibles en streaming et en VoD

L'image du jour : un mystérieux iPhone aperçu dans une vidéo promotionnelle d'Apple

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur rouge Informations 06/2017 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac 21,5" 4k Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
Apple TV 4k Indicateur vert Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue.
iMac Indicateur rouge Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac Pro Indicateur vert Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché. Il ne sera pas renouvelé avant une bonne année, sauf surprise. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéo avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro courant 2018 (ou 2019), donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Actuellement, la machine est un peu vieillotte, et l'on vous déconseille de l'acheter, sauf pour de la petite bureautique. On espère vraiment qu'Apple renouvellera le Mac mini cette année... Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Apple a annoncé un nouveau Mac Pro courant 2018 (voire 2019), plus modulaire et moins fermé que la version actuelle. Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles "tube" datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MBP Retina 13" Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Une MAJ interviendra sans doute durant le printemps/été 2018 (avec des puces à 4 coeurs en vue !)
MBP Retina 15" Indicateur rouge Informations 06/2017 2799 € Le MacBook Pro 15" a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake et de "nouveaux" GPU. Une MAJ interviendra sans doute durant le printemps/été 2018 (avec des puces à 6 coeurs en vue !)
MacBook Air Indicateur rouge Informations 06/2017 1099 € Le MacBook Air a été "mis à jour" le 5 juin 2017, avec des fréquences légèrement supérieures, mais aucune autre nouveauté. Attention ! Alors que l'on pensait la machine en fin de vie, une rumeur insistante évoque la sortie d'un MacBook Air "Low Cost" entre avril et juin.
MacBook Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € Le MacBook a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Une MAJ interviendra sans doute durant le printemps/été 2018.
Apple TV 2015 Indicateur vert Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Que manque-t-il au HomePod pour l'acheter ?
2369 votes
app
  • Nouveautés

  • Gratuites

  • Payantes

A propos | Mentions légales | Infos Cookies | Contacts | Emploi | RSS | Apps