Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Mac4Ever.com - Toute l'actualité Apple, iPhone, iPad, iPod, et Mac mise à jour quotidiennement
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
1263 connectés
Approvisioné il y a 18 minutess.
Sierra bénéficie ce soir d'une huitième beta à destination des développeurs, également disponibles pour les beta-testeurs publics (Beta 7).

Si les nouveautés sont moins nombreuses que sur iOS 10, notons tout de même l'arrivée de Siri (à découvrir ci-dessous), un meilleur système de gestion du stockage et d'iCloud, ou encore la possibilité de déverrouiller son Mac avec son Apple Watch (vidéo ci-dessous).

https://developer.apple.com/




Pour le moment, le nombre de banques prenant en charge Apple Pay (en France) est encore limité, offrant ainsi une belle exclusivité aux partenaires historiques d'Apple.

C'est cas de Carrefour (Merci gregoare !) qui a mis en place d'immenses affiches publicitaires, vantant le système de paiement, présenté comme un argument commercial de poids. Plus ironique encore, la plupart des hyper-marchés concurrents prennent eux-aussi en charge la technologie mais se gardent bien (pour le moment) de la mettre en avant.



Notez que Carrefour a la particularité d'être à la fois partenaire d'Apple en tant que banque et distributeur, nous serions d'ailleurs curieux de connaitre le nombre de clients qui ont pris une MasterCard « Pass », juste pour pouvoir payer avec leur iPhone...


Sur le même sujet : "On a testé Apple Pay"


Bonne nouvelle ! Les fans d'Apple et les journaliste de seconde zone (hum hum) qui ne seront pas invités à la keynote du 7 septembre, pourront tout de même suivre la conférence en direct.

Apple a en effet mis en ligne la page dédiée à l'événement, où se trouve également un lien pour ajouter la date au calendrier. Et justement, lorsqu'on interroge Siri sur le 7 septembre, ses réponses sont assez... équivoques : ne comptez pas trop sur lui pour nous livrer les secrets de l'iPhone 7 ou de l'Apple Watch 2 !




http://www.apple.com/apple-events/september-2016/
La Commission européenne rendra a priori demain une décision condamnant la situation d'Apple en Irlande. Le Financial Time aurait en effet eu un aperçu de la décision d'une centaine de pages, clôturant trois ans d'investigations et invalidant le montage fiscal litigieux.

Si la condamnation parait probable, le montant reste encore soumis à spéculations : 9 milliards la semaine passée ? 18 milliards ce week-end ? Certains médias évoquent ce soir la somme - certes « revue à la baisse » - de 1 milliard d'euros et, selon toute vraisemblance, la nécessité pour l'Irlande de revoir ses lois en la matière.

En effet, au delà de la condamnation de la firme de Cupertino, c'est le système juridique irlandais qui est mis en cause et dont ont profité les groupes multinationaux pendant de nombreuses années. Cette décision vient sans nul doute cristalliser les rapports entre les États Unis et l'Europe. En effet, elle intervient après le rapport du Trésor américain menaçant de « représailles » les entreprises européennes implantées en Amérique et appelant la Commission à adopter une position moindre, ce qui n'a apparemment pas été le cas...



Source
Alors que les cas d'insensibilité d'écran de l'iPhone 6 / 6+ se multiplieraient, une action collective vient d'être déposée devant une juridiction californienne. La liste des chefs d'accusation est longue : fraude, fausse déclaration, négligence, enrichissement sans cause et violation de garantie et des droits du consommateur. La plainte demande - outre des dommages et intérêts non quantifiés - que soit ordonnée en justice l'obligation pour Apple de rappeler, réparer ou remplacer les appareils défectueux, et, le cas échéant, d'étendre les garanties. Soulevé par le site de réparation iFixit, le problème se situerait sur de faux-contacts du contrôleur qui gère la surface tactile mais aucun chiffre ni aucune réponse officielle n'auraient été pour l'instant communiqués. [Source]
Le « véritable » nouvel iPhone est toujours attendu pour 2017, Apple ayant apparemment glissé vers un cycle de 3 ans pour renouveler en profondeur ses smartphones.

Parmi les principales nouveautés à venir, les sites de rumeur évoquent depuis plusieurs mois une transition progressive des dalles LCD actuelles vers des écrans OLED, moins énergivores (comme sur l'Apple Watch). Mais la petite phrase prononcée par Innolux sème ce soir le doute « L'OLED ne pourra pas remplacer le LCD en termes de rapport performance/coût et de fiabilité. En outre, de nouvelles technologies d'affichage, telles que le Micro LED, sont en cours d'élaboration » a déclaré Wang Jyh-chau, qui dirige la société spécialisée dans les dalles LCD et forcément très informé de ce qui se trame chez les constructeurs.



Or souvenez-vous, il y a quelques semaines, on apprenait qu'Apple avait créé un laboratoire dans le nord de Taiwan pour ses travaux de recherche et développement sur le micro-LED. Cupertino avait par ailleurs fait l'acquisition de LuxVue en 2014, qui s'intéressait justement à cette technologie et possédait un certain nombre de brevets relatifs à de très petits écrans basse consommation.

Toute la question est maintenant de savoir si le micro-LED est déjà suffisamment mature pour arriver dès 2017 dans les iPhone, ou si la Pomme utilisera des dalles OLED en attendant. La petite phrase de Wang Jyh-chau pourrait également sous-entendre qu'Apple conserverait encore le LCD quelques années, le temps que le microLED soit efficace.

Source
C'est officiel, la keynote de l'iPhone 7 aura bien lieu le 7 septembre prochain !

La conférence se déroulera au Bill Graham Civic Auditorium, comme pour la WWDC, un lieu qui permet d'héberger plus de monde, en attendant (peut-être) que les keynotes aient lieu au nouveau siège de la compagnie.

Le carton d'invitation est modeste et affiche simplement « On se voit le 7 » (7 comme... iPhone 7). Certains y verront toutefois quelques indices dans ces petits ronds de couleurs... qui rappelleront surtout l'Apple Watch et son nuage d'applications. Toutefois, on voit mal Apple faire l'impasse sur un nouveau téléphone, toujours très attendu à la rentrée. D'ailleurs, cet arrière-fond pourraient tout aussi bien faire allusion à la prise jack, qui devrait disparaitre sur ces modèles... ou le « flou d'arrière-plan » (Bokeh) que le double-capteur de l'iPhone 7 Plus pourrait permettre de créer (merci highjack75)

Certains espèrent que la firme renouvellera également les MacBook Pro Retina ou les iMac mais cette fois, il est probable qu'il faille attendre encore quelques mois.

Comme prévu, Fitbit a présenté aujourd'hui deux nouveaux traqueurs d'activité à porter au poignet, le Flex 2 et le Charge 2.

Ces bracelets, qui succèdent aux best-sellers de la firme de San Francisco, profitent de belles évolutions matérielles et logicielles. On retrouve notamment sur le Charge 2 un écran quatre fois plus grand que celui de son prédécesseur, qui permet à présent d'afficher un cadran complet rassemblant différentes informations, comme le nombre de pas effectués, le rythme cardiaque et bien évidemment l'heure.



À l'instar de son ainé, le Charge 2 dispose d'un cardiofréquencemètre, lequel enregistre et analyse tout au long de la journée le rythme cardiaque de son utilisateur et peut indiquer le temps passé à brûler des graisses pendant ses activités, celui consacré à l'amélioration de ses performances cardio, etc.

Le dispositif intègre également plusieurs exercices de respiration, d'une durée de 2 à 5 minutes, mais qui nécessiteront de garder le poignet à hauteur du visage pour lire les indications, en attendant peut-être une mise à jour de l'application compagnon pour prendre en charge des consignes audio.



Le Flex 2 quant à lui joue toujours la carte de la sobriété, avec un design plus élégant et une ligne de quatre LED indiquant la progression vers son objectif ou l'arrivée d'une notification sur son smartphone. Le bracelet est aussi le premier appareil de Fitbit à être étanche, il pourra ainsi accompagner l'utilisateur dans ses séances de natation ou de plongée (dans la limite de 50 mètres de profondeur).

Le Charge 2 et le Flex 2 seront en vente à partir du mois d'octobre aux prix respectifs de 150$ et 99$
Après une présentation au CES de Las Vegas en janvier, Withings a lancé début mai son nouveau traqueur d'activité, un galet prénommé « GO », pouvant être porté au poignet ou clippé à une ceinture ou à un pantalon, et vendu 69,95€.



Des promesses modestes, mais tenues


Alors que les traqueurs d'activité simples continuent de dominer le marché de l'informatique vestimentaire, loin devant les smartwatches parfois jugées trop complexes ou trop onéreuses, le GO de Withings profite de cette tendance avec des fonctionnalités très basiques, mais qui conviendront à une majorité d'utilisateurs. Cette modestie permet par ailleurs au constructeur de proposer un produit très abordable, tant en ce qui concerne le prix que l'utilisation.



La seule interaction possible avec le traqueur est en effet un appui sur l'écran, qui permet d'afficher le cadran de l'heure quelques instants, en lieu et place du compteur d'activité. Le dispositif ne comporte aucun bouton physique, vibreur, micro ou haut-parleur, et les quelques réglages autorisés, comme le choix de l'objectif, devront être gérés depuis l'application compagnon de Withings.



Cette simplicité apparente fait d'ailleurs partie de ses principales qualités, l'utilisateur n'a en effet que très rarement besoin de manipuler le traqueur, et ce dernier peut détecter le type d'activité en cours afin d'adapter automatiquement le suivi. Le GO est ainsi capable de distinguer la marche et la course, mais aussi la nage et les moments de repos de son propriétaire, sans aucune action de la part de celui-ci. Certes, ce n'est pas le premier produit de Withings à être doté de cette capacité, également présente dans la plupart des traqueurs modernes de la concurrence, mais elle n'en est pas moins appréciable.

La consultation en détails des relevés et l'enregistrement d'autres activités devront être réalisés depuis l'application Health Mate, qui a de surcroit l'avantage de synchroniser ses données avec l'app Santé d'iOS.


Un traqueur discret et pratique


Porté au poignet, le GO se fait assez rapidement oublier -malgré un design assez basique, on reviendra en détails sur ce point un peu plus tard- , le bracelet en caoutchouc ne tire pas les poils et ne tient pas trop chaud pendant l'effort, de plus le galet pèse moins de 10 grammes.

Pincé à une ceinture ou à la poche d'un pantalon, il sera bien plus discret, mais l'on se privera alors des fonctions de suivi du sommeil et de la nage. Le constructeur précise également que le galet peut être accroché à un trousseau de clés, cependant il serait dommage de ne suivre que les activités réalisés uniquement en extérieur (et encore, à condition de porter en permanence ses clés sur soi).

On pourra également alterner en fonction de ses activités ou de ses tenues, mais il ne faudra pas oublier dans ce cas de signaler ce changement dans l'application Health Mate, sous peine de fausser le suivi des activités.



Si le GO est capable d'afficher l'heure, sa fonction première reste le suivi des activités, et c'est ainsi la seule information accessible en un coup d'oeil sur le traqueur. Son écran e-ink, dont les besoins en énergie sont extrêmement modestes, est en permanence allumé, et reste parfaitement lisible même en plein soleil et sous l'eau (le dispositif est étanche jusqu'à 50 mètres de profondeur). L'interaction façon « Force Touch » permet par ailleurs de basculer très facilement entre le cadran sportif et l'heure, y compris sous l'eau.

Le suivi des activités est par ailleurs assez précis, cependant il faudra compter une bonne minute pour que la reconnaissance des exercices soit effective.

Withings promet enfin une autonomie de huit mois grâce à une pile bouton, une caractéristique que nous n'avons pas pu vérifier en quelques semaines d'utilisation, mais qui évite d'ajouter un énième nom à la liste des appareils à recharger régulièrement.



Design et personnalisation ? Circulez !


Le GO est certes pratique et relativement discret, ces qualités ne permettent pas d'oublier complètement son apparence, très minimaliste, voire un peu trop basique. Au poignet, le dispositif dénote avec une tenue habillée, et l'on préfèrera généralement le ranger au fond d'une poche ou le clipper sur une chaussette dans ces occasions.

Le galet en lui-même est bombé à l'arrière, ce qui a tendance à le faire passer pour plus épais qu'il ne l'est réellement, surtout lorsqu'il est porté au poignet. Les deux accessoires qui accompagnent et peuvent accueillir le GO sont plutôt souples et semblent assez résistants, après quelques semaines à passer du clip au bracelet, aucune marque n'est apparue malgré de nombreuses manipulations.



Concernant la personnalisation, le constructeur n'est guère généreux, et ne permet pas (encore) d'acheter des bracelets et des clips séparément pour changer le look de son traqueur en fonction de sa tenue. Inutile par ailleurs de compter sur la partie logicielle pour rattraper ce défaut : seuls deux thèmes (clair et sombre) sont proposés, et l'on ne pourra changer aucune autre option sur les cadrans proposés par défaut pour l'activité et l'heure.

Cette limite représente peut-être le principal reproche que l'on pourrait adresser à Withings, dont les interfaces mobiles manquent de clarté. Sans aller jusqu'à espérer un unique cadran regroupant heure et compteur d'activités, on aurait apprécié davantage de liberté dans l'affichage de l'heure, avec une poignée de cadrans prédéfinis ou quelques options de personnalisation.




Health Mate : un compagnon indispensable


Faute de boutons, de micro et d'écran tactile (l'interaction Force Touch est permise par un bouton placé derrière l'écran e-ink), le seul accès aux réglages et aux mesures détaillées se trouve dans l'application Health Mate, laquelle centralise les informations remontées par l'ensemble des traqueurs du constructeur.


L'application dispose d'une interface colorée et claire, facile à appréhender, qui complète les informations de suivi en dispensant des conseils santé, ainsi que des encouragements réguliers et des badges de récompense. Depuis le panneau de réglages du GO, on pourra facilement changer la couleur du cadran et signaler que l'on porte l'objet au poignet ou en clip, néanmoins on aurait apprécié un accès plus rapide à ces options, par exemple via un raccourci 3D Touch sur l'icône de l'application.

De plus, si le GO ne peut reconnaitre que la marche, la course, la nage et le sommeil, Health Mate dispose de nombreuses options permettant d'enregistrer d'autres activités sportives, avec un choix bien plus vaste que celui que l'on retrouve dans l'app Exercices de l'Apple Watch. Le compagnon de Withings est également capable de partager ses données avec le centre de santé d'iOS.



Conclusion


Avec un prix en-deça de celui des montres connectées, le traqueur GO est simple à utiliser et plutôt efficace dans le suivi des activités.

Les grands sportifs préfèreront sans doute se tourner vers des solutions plus complètes, néanmoins les fonctionnalités du GO en font un produit bien adapté aux personnes désireuses de faire l'acquisition d'un premier traqueur d'activité. Son autonomie et sa résistance aux épreuves permettent de l'oublier rapidement, et l'on pourra à tout moment suivre sa progression d'un coup d'oeil, sans avoir à dégainer son smartphone ou à « réveiller » l'écran.



  • Design
  • Fiabilité
  • Simplicité d'utilisation
  • Fonctionnalités
Les Plus : • Écran e-ink
• Autonomie 8 mois, fonctionne avec une pile bouton
• Résistant à l'eau et à la poussière
• Suivi de la natation
• Enregistrement dans l'app Santé d'iOS
• Application Health Mate
Les Moins : • Fonctions limitées
• Design cheap
• Peu d'activités prises en charge
Prix : 69,95€ sur le site de Withings et sur Amazon.
3/5

A quelques semaines du lancement de l'iPhone 7, les spécifications de l'appareil restent encore assez floues, malgré les nombreuses photos qui circulent sur la toile.

Pour l'heure, seule quasi-certitude, le smartphone devrait enterrer la prise jack, proposer un double-capteur sur le haut-de-gamme et un meilleur objectif sur la version standard. Il se murmure également que la batterie pourrait gagner en capacité, que le stockage passerait à 32, 128 et 256Go, tout cela aux côtés d'un SoC A10 gravé par TSMC.



Aujourd'hui, une fuite publiée sur Weibo évoque des spécifications plus précises au niveau du capteur photo. En effet, d'après la source, l'iPhone 7 embarquerait toujours un APN de 12MP, mais avec un capteur plus gros de 1/2.6" (1/3" sur l'iPhone 6s). L'ouverture passerait à ƒ/1.9 (contre 2.2 précédemment) et les photosites mesureraient 1.3 µm pixels. Sur la version Plus, le capteur mesurerait également 1/3" avec une ouverture à ƒ/1.9 mais surtout, l'appareil aurait droit à deux capteurs de 12MP chacun !

L'idée, vous l'avez compris, est de faire entrer plus de lumière et d'informations sur le capteur, pour améliorer le rendu photos. Si le nombre de pixels ne change pas, on pourrait alors s'attendre à des images bien plus nettes, surtout en basse lumière. Reste à savoir ce qu'Apple fera de son-double capteur : focale différente, photos « 3D », amélioration du rendu, vidéos HDR... les idées ne manquent pas !

Pour le reste, il est question d'une batterie de 1960 mAh (contre 1715 mAh) et de 2910 mAh (contre 2750 mAh) sur le gros modèle, et de 3Go de RAM, mais seulement sur l'iPhone 7 Plus (l'iPhone 7 resterait à 2Go). Evidemment, tout ceci est à prendre avec des pincettes

Source (Via)
Avec la sortie des GeForce GTX 1070 et 1080 cet été, NVidia pourrait se retrouver sans concurrence frontale pendant au moins 6 mois.

AMD a effet officialisé son architecture Vega, celle-là même qui devrait permettre de renouveler des GPU haut-de-gamme. Problème, elle n'arrivera qu'en 2017 et non dès la rentrée comme le suggéraient les récentes rumeurs. La Radeon RX480 -qui se positionne juste en dessous de la GeForce 1060- sera donc la carte la plus puissante de l'architecture Polaris.



Dans tous les cas -et pour anticiper vos interrogations dans les réactions- peu de chance de voir arriver Vega sur Mac, Apple n'ayant plus aucune machine acceptant des GPU puissants et branchés sur des ports PCIe traditionnels, en dehors des anciens Mac Pro.

Toutefois, deux GPU AMD nous intéressent particulièrement cette année : tout d'abord, la RX 460 « mobile », qui devrait être incluse dans les iMac 5k et les MacBook Pro Retina. Normalement, celle-ci est toujours prévue pour la fin de l'année si AMD respecte ses délais.

Enfin, les Mac Pro -s'ils sortent un jour- pourraient également bénéficier des Radeon Pro WX, qui remplacent les FirePro, et qui devraient arriver également à la fin de l'année.
Comme chaque semaine, une application payante de l'App Store iOS est gracieusement offerte aux possesseurs d'iPhone et d'iPad, et c'est au tour de l'utilitaire MindNode de faire l'objet de la générosité de la Pomme.



MindNode est un gestionnaire de cartes heuristiques, et permet de poser sur le papier (ou plutôt sur l'écran) ses idées et réflexions, en créant un canevas (sans limite) à partir d'un point central, afin d'aider à se concentrer sur l'objectif à atteindre.

L'application dispose pour cela de plusieurs outils pratiques, il est par exemple possible de réorganiser facilement les cartes, de masquer des branches pour se focaliser sur la tâche en cours ou encore de marquer les noeuds importants en modifiant les couleurs, la police ou l'épaisseur des traits.

Les documents peuvent ensuite être consultés et modifiés sur iPhone, iPad et Mac ou partagés sur le web via le service « MyMindNode », et les tâches facilement exportées vers Rappels, Things et OmniFocus.

Habituellement en vente pour 9,99€ dans l'App Store, MindNode peut être téléchargé gratuitement jusqu'à la fin de la semaine. L'application dispose d'une extension pour l'Apple Watch et est compatible avec tous les appareils équipés d'iOS 8.4 minimum, une version Mac est également disponible dans le Mac App Store pour 29,99€.



Après l'iPad Pro, c'est au tour du MacBook Air de faire l'objet des moqueries de Microsoft.

Dans son nouveau spot publicitaire, la firme de Redmond s'amuse en musique des qualités de sa tablette Surface Pro 4 face au vieillissant portable de la Pomme, dont l'écran n'est pas tactile -ni même Retina- et dont le clavier ne peut être détaché.

La comparaison est accompagnée par un air joyeux, qui raconte notamment que le MacBook Air et plus lent et plus lourd que l'ardoise de Microsoft, et est aussi utile qu'un chapeau pour chat.

Si l'image prête à sourire, il reste toutefois assez difficile de prendre la défense du MacBook Air, dont la dernière mise à jour respirait la fumisterie, Cupertino se contentant de rajouter 8Go de RAM sur le modèle 13" en standard... et c'est tout.

Alors que certains bruits de couloir laissaient espérer la sortie prochaine d'un boitier intelligent frappé d'une Pomme, offrant un accès facile à Siri et destiné à concurrencer l'assistant « Alexa » d'Amazon, un concept mis au point par Martin Hajek et publié par Curved montre ce à quoi pourrait ressembler (ou pas) un robot domestique conçu par la firme de Cupertino.



L'« iRis », son petit nom qui est aussi l'anagramme de Siri, est inspiré de différents produits d'Apple, à commencer par l'iMac G4 et sa base sphérique, laquelle lui permet ici de se déplacer à la manière du droid BB-8 de Star Wars. Le robot est surmonté d'un écran LCD, placé à l'extrémité d'un bras métallique, et son visage n'est autre que le célèbre logo du Finder, légèrement revisité pour intégrer les ondes de l'assistant vocal.

Outre sa capacité à répondre aux questions de ses utilisateurs, l'« iRis » dispose de haut-parleurs stéréo Beats, d'un aspirateur ainsi que d'un indispensable pointeur laser pour occuper minet entre ses siestes. Le robot peut également être chargé de surveiller un appartement ou une villa, et l'on retrouve la plupart des fonctionnalités propres à l'écosystème d'Apple, comme les rappels, les alertes du calendrier, l'échange de messages ou encore les appels audio et video.

Voici la 360e partie de notre BD créée par Laurel et, pour ceux qui ont manqué le début, vous pouvez retrouver l'intégralité de ce qui a déjà été publié en suivant ce lien.

(Vous pouvez zoomer sur les images en cliquant simplement dessus)



La suite... bientôt !
Accéder aux archives des news
     

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur orange Informations 10/2015 2099 € L'iMac Retina a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Skylake, et de nouvelles cartes graphiques. Apple ne devrait pas renouveler ces Mac avant une bonne année, sans doute d'ici fin octobre, voire novembre/décembre. Avant d'acheter, consultez notre test complet !
iMac 21,5" 4k Indicateur orange Informations 10/2015 1699 € L'iMac Retina 21,5" a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Broadwell, mais perd sa carte graphique dédiée. Apple ne devrait pas renouveler ces Mac avant une bonne année, sans doute au tour du mois d'octobre/novembre. Avant d'acheter, consultez notre test complet !
iMac Indicateur orange Informations 10/2015 1249 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Broadwell. Apple ne devrait pas renouveler ces Mac avant une bonne année, sans doute autour d'octobre/novembre. Avant d'acheter, consultez notre test complet !
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Une renouvellement pour la rentrée (voire fin 2016) est probable, même si Apple n'a pas l'habitude de mettre à jour cette machine très souvent. Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Les rumeurs évoquent maintenant un nouveau Mac Pro courant 2016, avec 10 ports USB (USB C et Thunderbolt 3 ?). Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles actuels datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MacBook Pro Indicateur rouge Informations 06/2012 1199 € Le MacBook Pro (non retina) est vieillissant et ne correspond plus aux nouveaux standards du marché. En revanche, la possibilité de faire évoluer RAM et disque dur reste l'un de ses atouts majeurs ! A réserver à un public très ciblé, donc. Pour les autres, préférez un MacBook Air ou carrément un Retina 13" !
MBP Retina 13" Indicateur rouge Informations 03/2015 1449 € Les MacBook Pro Retina 13" ont été mis à jour le 9 mars 2015, il est probable qu'Apple propose de nouveaux modèles en cet été/rentrée 2016, avec l'architecture Skylake d'Intel. Si vous n'êtes pas pressés, attendez ! Sinon, allez voir du côté du Refurb !
MBP Retina 15" Indicateur rouge Informations 05/2015 2249 € Les MacBook Pro Retina 15" ont été mis à jour le 19 mai 2015 (sans changement de processeur), et arrivent en fin de vie (écran, connecteurs, GPU, CPU...) Il est probable qu'Apple propose de nouveaux modèles à partir de la rentrée 2016, avec l'architecture Skylake d'Intel et de nouveaux GPU AMD Polaris. Si vous êtes pressés, allez plutôt voir du côté du Refurb !
MacBook Air Indicateur orange Informations 03/2015 999 € Le MacBook Air a été mis à jour en mars 2015, mais les améliorations sont peu nombreuses. Si vous avez besoin de ce modèle, jetez un œil sur le Refurb avant de vous décider. Si vous optez pour une machine neuve, le 11" est le portable par excellence qui pourra vous suivre partout. Et n'oubliez pas de booster la RAM au moins à 8Go et, si possible, de choisir le SSD de 512Go. Pas sûr qu'Apple continue de faire évoluer cette machine, mais une MAJ en ce début 2016 n'est pas à exclure avec l'arrivée de Skylake.
MacBook Indicateur vert Informations 04/2016 1449 € Le MacBook Retina 12" a été mis à jour le 20 avril 2016, avec très peu de nouveautés : un CPU qui stagne, une nouvelle couleur rose et un SSD 3x plus rapide. Avant de craquer, lisez bien notre test complet ! Notez que le Refurb propose le modèle de l'an dernier avec de belles réductions. Et surtout, lisez notre test avant d'acheter !
Apple TV 2015 Indicateur vert Informations 10/2015 199 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et ne devrait pas être mise à jour avant de longs mois. Nouvelle télécommande, App Store et processeur plus puissant. La "Box" d'Apple évolue enfin vraiment ! Vous pouvez acheter sans risque.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Quel moniteur utilisez-vous avec votre Mac ?
2757 votes
app
A propos | Mentions légales | Contacts | Emploi | RSS | Apps