Mac4Ever Refurb PrixMac Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Mac4Ever.com - Toute l'actualité Apple, iPhone, iPad, iPod, et Mac mise à jour quotidiennement
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces
1103 connectés
Approvisioné il y a 2 heures
Ces prochaines semaines, les développeurs vont tous s'atteler à adapter leurs interfaces pour l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus.

On aurait pu penser qu'Apple avait pris un peu d'avance et pourtant, certains programmes comme l'application Apple Store viennent seulement d'être mises à jour pour s'adapter à ces nouvelles résolutions. Aucune autre nouveauté n'est listée ce soir sur cet update, si ce n'est une meilleure prise en charge d'iOS 8.



Nous vous avons rapporté à plusieurs reprises des soucis entre le bluetooth et iOS 8, en particulier dans les véhicules, où la connexion s'avérait instable chez certains utilisateurs. Problèmes de son, de synchronisation, il semble d'ailleurs que certains véhicules (Audi en tête) soient plus touchés que les autres (on ne nous a pas rapporté de problème chez PSA par exemple). Selon MacRumors, les personnes ayant installé iOS 8.1 auraient constaté la disparition de tous ces bugs, une bonne nouvelle donc, surtout pour les professionnels qui ont un usage intensif de ces connectivités.
Ariel Adams est une des rares personnes (en dehors des ingénieurs de Cupertino) à avoir eu le privilège d'essayer l'Apple Watch. Sur son blog, l'homme explique à quel point la montre pommée devrait être dépendante d'un iPhone. Bien entendu, il n'est pas exclu qu'Apple change son fusil d'épaule sur certains détails d'ici l'année prochaine.


Concernant l'ajout de nouvelles pastilles sur l'écran d'accueil, Ariel Adams explique qu'il ne faudra pas s'attendre à découvrir un nouvel App Store sur l'écran de la montre, les applications devront obligatoirement être installées via un iPhone. Pour cela, -du moins dans l'état actuel du développement du logiciel de l'Apple Watch- une application spécialement dédiée à la tocante sera accessible depuis le smartphone, et permettra de gérer facilement sa collection d'apps sur un écran confortable.

Pour la très grande majorité des applications, une liaison Bluetooth ou Wifi avec l'iPhone sera indispensable, toutefois certaines possibilités subsisteront même lorsque l'on l'éloignera de son téléphone. Pour aller faire son jogging par exemple, inutile de porter son iPhone 6 Plus à la main ou autour du bras, la mémoire interne de la montre permettra d'emporter avec soi de la musique (à écouter via des écouteurs Bluetooth) et stockera les informations de suivi de vos activités sportives. Ces données seront ensuite transmises à votre iPhone et prendront la place qui leur revient au sein de l'app Santé.

L'autonomie, qui est un des plus grands mystères de l'Apple Watch, est probablement aussi l'un des points sur lesquels les ingénieurs de Cupertino travailleront le plus jusqu'à l'année prochaine. Lors des tests menés par Ariel Adams, la montre pommée était capable de tenir une journée complète sans recharge, ce qui est probablement le très strict minimum qu'Apple devra promettre à ses utilisateurs (et qui exclurait au passage un suivi du sommeil, à moins qu'il ne faille que quelques minutes pour recharger ses accus). De plus, afin de préserver au maximum son autonomie, la montre fonctionnera de concert avec l'iPhone et délèguera les calculs les plus lourds au processeur A8 du smartphone.

À propos de la navigation sur la montre, l'heureux testeur précise bien que l'écran ne soit pas multi-touch, celui-ci répondait parfaitement à chacune de ses actions et était capable de faire la différence entre une tape et une pression. La couronne, qui est un élément central de la navigation, était assez agréable à prendre en main, et n'a visiblement posé aucun problème. L'interface de la montre a quant à elle totalement séduit notre protagoniste, qui n'hésite pas à dire que c'était sans doute l'une des plus réussies qu'il avait pu admirer jusque là sur une smartwatch, et plus généralement sur un appareil de cette taille.


Enfin, bien que n'ayant eu aucune information de la part d'Apple au sujet du prix auxquelles seront vendues les différentes déclinaisons de la Watch, Ariel Adams, lui-même spécialiste de l'horlogerie, a partagé quelques estimations personnelles sur ses tarifs supposés. Si l'on sait déjà que la version « Sport » (la moins chère) sera proposée à 349$, selon lui la déclinaison « Classique » devrait être vendue entre 500 et 1000 dollars. Pour le modèle « Édition », en or 18 carats, il serait surpris qu'elle soit en-dessous des 1 500 $ et n'exclut pas qu'elle atteigne les 5 000 $.

Source
Comme nous vous le disions dans notre test complet de l'iPhone 6, le nouveau smartphone d'Apple se logera facilement dans les poches de jeans d'hommes, mais pour ce qui est des modèles taillés pour les femmes, il sera plus difficile d'y faire entrer le téléphone, d'autant plus s'il s'agit du 6 Plus.


Avec la multiplication des smartphones dont la dalle mesure plus de 5" sur le marché, la question de l'adaptation des poches des vêtements se pose réellement dans le domaine du prêt-à-porter, d'autant plus qu'il est courant de vouloir garder son téléphone à portée de main (et non dans le fond de son sac à main) pour pouvoir répondre rapidement à des sollicitations.

Face à cette situation, les marques travaillent sur la question et envisagent même d'agrandir la profondeur des poches de certains jeans, sans pour autant annoncer quoi que ce soit pour le moment. Le porte-parole d'American Eagle, une marque très populaire outre-Atlantique, affirme par exemple que « les poches des pantalons pour hommes peuvent déjà accueillir les plus grands smartphones sur le marché, dont l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus. » Et que du côté des femmes, « la question est toujours en cours d'évaluation.  »

Quant à Whitney Neary, designer de jeans chez Lee, elle affirme que des discussions concernant la taille des poches ont débutées dans son entreprise dès que l'iPhone 6 Plus a été lancé, sans avoir de conclusion claire pour le moment : « c'est quelque chose que nous avons toujours envisagé concernant l'aspect fonctionnel de nos vêtements. Bien sûr, nous allons toujours faire en sorte que ce soit flatteur pour notre cliente... mais nous pensons toujours à la façon dont elle porte le vêtement, à quelle occasion elle porte le jeans et ce dont elle a besoin pour que cela fonctionne dans sa vie de tous les jours ». Il est vrai que la question de l'esthétisme de poches plus profondes se pose.

Enfin, la palme de la réponse la plus « Applesque » revient à Jonathan Cheung, directeur du design chez Levi's, qui ne donne pas plus d'information, mais réussit à placer une référence à Steve Jobs : « sans se concentrer sur l'iPhone 6 particulièrement, notre mantra, comme celui de Steve Jobs, est de toujours créer des produits qui rendent la vie des gens un peu meilleure » affirme-t-il. Et vous, qu'en pensez-vous ? Gardez-vous votre téléphone dans votre poche ? Voudriez-vous en avoir de plus grandes pour que cela soit plus confortable ?

Source
Alors que Pékin tente de maîtriser le mouvement de révolte qui secoue Hong Kong ces derniers jours, Firechat, une application que nous vous avons présentée en mars dernier, bénéficie d'un regain d'intérêt là-bas, et caracole désormais en tête de l'App Store local.


Si le mouvement pro-démocratie est désormais très suivi à Hong Kong, Pékin ne souhaite pas que cette vague s'étende d'avantage dans le pays, et mène en ce moment une grande campagne de censure sur internet : l'accès à Instagram est désormais suspendu, et les conversations à propos de manifestations, de la police, ou de parapluies (symbole de la révolte) sont désormais prohibés sur Sina Weibo.

Face à cette répression, certains leaders du mouvement craignent que le gouvernement ne coupe l'accès à internet et l'un d'entre eux a donc conseillé aux manifestants de télécharger Firechat, une application qui permet de communiquer par messages, sans passer par les réseaux traditionnels. Les utilisateurs ne peuvent donc communiquer que via Bluetooth avec des personnes autour d'elles (70 mètres environ) mais cela suffit à s'organiser. « Les manifestants l'utilisent pour annoncer le type de matériel dont ils ont besoin, comme des lunettes ou des masques chirurgicaux » affirme Kyle Hui, 19 ans, étudiant à l'université d'Hong Kong.

Alors que le système avait été imaginée pour pouvoir communiquer dans des endroits où les signaux sont réduits (métro, boite de nuit) ou dans des manifestations où le réseau peut être saturé, Firechat se voit aujourd'hui attribuée le titre « d'outil anti-censure » par certains utilisateurs. « Quand les gens se retrouvent dans une situation où ils pensent que l'accès à internet va être coupé, ils téléchargent tous l'application en nombre » affirme Christophe Daligault, responsable d'Open Garden, éditeur de l'application. En effet, suite à l'appel des leaders du mouvement, l'application a été téléchargée par 100 000 hongkongais le week-end dernier et le trafic sur le service a atteint un pic à 33 000 membres connectés en même temps dimanche soir, selon les données de l'entreprise.

FireChat

FireChat - Gratuit
Open Garden Inc



Source
Fragment est une application photo inventive, agréable à utiliser et bien conçue pour ajouter des éléments graphiques sur vos clichés et leur donner une nouvelle dimension.



Que votre photo soit en noir et blanc, en couleur, un portait, un paysage, une nature morte ou votre chien il sera possible de complètement la transformer pour créer une image créative est assez surprenante. Fragment permet d'ajouter des éléments graphiques comme des triangles, des carrés, des effets reprenant des éléments de la photo.

La composition se fait de manière très intuitive, on sélectionne son effet dans la liste en bas de l'écran puis on le personnalise : la taille, l'inclinaison, son emplacement. Un deuxième menu se dévoile grâce à une flèche inférieure, il donne accès à des choix de couleurs et d'intégrations du fragment. Il est possible de choisir un élément de manière aléatoire mais pas d'ajouter de texte.

Si un seul élément ne vous suffit pas, vous pourrez ajouter un nombre illimité de fragments en passant par le menu disponible sur la dernière page et en sélectionnant « Refragment ». Pour finir, la création peut être enregistrée dans la pellicule de l'appareil ou partagée avec ses amis avec un accès direct à instagram.

Et si vous manquez d'inspiration, il suffit de vous promener sur leur compte instagram pour découvrir le potentiel de cette application.



Fragment est gratuit temporairement au lieu de 1,79 € sur iPhone et iPad.

Si Apple fait régulièrement l'objet de moqueries, elle n'est pas la seule à enflammer la toile ces jours-c,i et le Galaxy Note 4 en prend pour son grade en ce moment dans ce qu'on appelle désormais le « GapGate ».


On se souvient qu'après avoir présenté sa nouvelle phablette à l'IFA en septembre dernier, Samsung avait décidé d'avancer sa sortie, compte tenu du succès qu'a rencontré Apple avec son iPhone 6. Les clients coréens de la marque peuvent donc se procurer le Galaxy Note 4 depuis le 26 septembre, mais certains ne sont pas tout à fait satisfaits de leur achat.

Sur Twitter, des photos de personnes arrivant à glisser une carte de visite entre l'écran et le bord de l'appareil ont commencé à circuler, tant est si bien qu'on parle maintenant de « GapGate », sans pour autant connaître l'ampleur du phénomène.

Un porte-parole de Samsung a d'ores et déjà réagi en affirmant être au courant de ce problème, mais qu'il n'a « aucun impact sur le fonctionnement ou la qualité du Galaxy Note 4 » : « nous garantissons à nos clients que tous les Galaxy Note 4 répondent à nos normes strictes de production et ont passé nos contrôles qualité » affirme-t-il. Si cet écart peut s'avérer gênant pour l'étanchéité de l'appareil ou sa propreté, aucune solution de remplacement ne semble envisagée pour le moment. Reste à savoir si les choses changeront lorsque le téléphone sera lancé en Europe et en Amérique.

Source (via)
Alors que sur le papier, la plupart des smartphones phares d'Android se targuent d'avoir des composants plus puissants que l'iPhone, l'App Store iOS propose encore aujourd'hui un choix de jeux bien plus vaste que le Google Play. Et l'on ne parle pas uniquement du nombre de titres disponibles, car même si l'on ne se fie qu'aux titres les plus populaires, l'écosystème d'Apple reste largement plus attractif que l'offre d'Android.

En partant du principe qu'il existe actuellement beaucoup plus de smartphones Android qu'iOS sur le marché, on pourrait logiquement penser que l'OS de Google attire plus de développeurs que son homologue pommé. La réalité est en fait bien différente, en raison notamment des performances bien supérieures obtenues par le couple matériel-logiciel des appareils d'Apple. La Pomme a en effet l'habitude de concentrer ses efforts sur l'optimisation plutôt que sur l'augmentation des performances brutes, et la formule semble bien plus efficace.

Par exemple, si l'on met en parallèle les performances GPU des Galaxy S5, des Nexus 5 et des nouveaux iPhone, on se rend compte que les smartphones Android ont beau obtenir des scores honorables sur des graphismes « basiques », les tests plus poussés des APIs OpenGL soulignent très clairement les difficultés qu'ont ces appareils à suivre la cadence des appareils pommés. Du côté du HTC M8 et du nouveau Moto X, les résultats ne sont guère plus encourageants, et ont tendance à faire passer Android pour une voiture de tuning incapable de gravir une pente douce avec une personne à son bord.


En dehors des fleurons d'Android, qui ne représentent qu'une petite partie du parc global, la plupart des appareils tournant avec le système d'exploitation mobile de Google utilisent des GPU Mali de base, afin de limiter au maximum les coûts de fabrication. Face à une très grande variété de composants, les développeurs sont souvent en difficulté pour obtenir un rendu correct de leurs applications sur autant d'appareils, un problème qui est encore plus présent pour le développement de jeux.

Finalement, entre la fragmentation des appareils, la mauvaise optimisation du logiciel et la tendance générale à se diriger vers des composants à bas coût et aux piètres performances, le marché des jeux sur Android risque de plus en plus de se limiter à des titres (trop) simples et peu gourmands.

La nouvelle API Metal d'iOS 8 et l'optimisation des jeux pour les 64 bits des iPhone 5s, 6 et 6 Plus devraient par ailleurs continuer à creuser l'avance de la firme de Cupertino sur son concurrent. Devant le succès des derniers smartphones d'Apple, les développeurs ont donc tout intérêt à optimiser leurs apps pour les processeurs A7 et A8 64 bits et à profiter de Metal ainsi que du nouveau langage Swift pour créer des jeux spectaculaires à destination d'utilisateurs plus susceptibles d'acheter leurs applications. Sinon ils peuvent aussi cibler quelques-uns des 18 796 modèles de smartphones Android actuellement sur le marché...


Source
Si certains n'étaient pas encore sûrs du fait qu'Apple vise le monde de la mode pour promouvoir son Apple Watch, le numéro de Vogue qui arrive ces jours-ci dans les kiosques devrait les convaincre.


Après avoir présenté son Apple Watch chez Colette, en pleine Fashion Week, et l'avoir passée au poignet d'Anna Wintour ou encore de Karl Lagerfeld, qui aurait d'ailleurs une préférence pour le bracelet noir, car il « ne porte que des montres noires », Apple aura donc la chance de faire sa promotion dans Vogue, probablement le magazine le plus influent du secteur.

Dans le numéro du mois d'octobre, les fashionistas pourront lire une interview de Jony Ive réalisée par Robert Sullivan, qui a d'ailleurs eu la chance d'essayer la montre connectée avant même que Tim Cook ne la présente lors de la Keynote du mois de septembre : « quand Jony me l'a montrée, dans une salle où nous étions entourés par des agents de sécurité, cela avait l'air de relever d'une question de sécurité nationale » se souvient-il. « Malgré la pression, il veut vraiment que vous la touchiez, que vous l'essayiez et que vous vous en imprégniez. Et si vous avez un commentaire, disons, à propos de son poids, il fait un signe de tête en disant fièrement "c'est parce que ce sont de vrais matériaux" ».

L'interview s'attarde sur quelques détails de l'Apple Watch et sur l'attention que Jony Ive a portée à la conception de son design, en particulier en ce qui concerne le bracelet et son fermoir magnétique, aussi bien au niveau de son confort que du bruit qu'il fait : « il fait un fantastique k-chit » murmure à ce sujet Jony. Après le portrait consacré à Marissa Mayer, il semble que les fashionistas devront s'habituer à voir dans les colonnes de leur bibles des interview de dirigeants d'entreprises tech et des produits connectés.

Source (via)
Quelques mois après le lancement de la dernière extension de Borderlands 2 sur Mac, Borderlands Pre-Sequel est sur le point de débarquer sur l'App Store.


Que les fans de la série d'Aspyr se réjouissent, le studio vient d'annonce que son nouvel opus serait disponible simultanément sur PC et sur Mac le 14 octobre prochain : « mettre à disposition le nouveau volet de cette fameuse série sur Mac et Linux le même jour que sur PC était un objectif pour nous depuis le début » affirme Elizabeth Howard, responsable de la communication de l'entreprise. « Heureusement que nous avons une super équipe de développement et que 2K Games et Gearbox Software sont de formidables partenaires » ajoute-t-elle.

Cet épisode prend place entre Bordelands et Borderlands 2 et les joueurs y découvriront l'histoire du méchant Handsome Jack. Le jeu reprend le concept de ses prédécesseurs et mélange donc RPG et tir subjectif. Borderlands Pre-Sequel est disponible en pré-commande pour 49,99€ et nécessitera au minimum un Mac sous OS X 10.9.4, un processeur 2,2GHz, 4GB de RAM et 13GB d'espace disque libre.





Source (via)
PriceMinister offre toute l'année d'excellents tarifs sur les produits Apple, notamment les iPhone et les iPad. Il s'agit souvent de produits importés, d'où les prix compétitifs.

Aujourd'hui, vous pouvez encore gagner quelques dizaines d'euros sur ces produits grâce à deux codes : avec « RAKUTEN-RSS0110A », le site offre 15€ pour toute commande de 100 € minimum. Et avec « RAKUTEN-RSS0110B », on passe à 35€ offerts pour toute commande de 300 € minimum.

Par ailleurs, pendant une semaine, PriceMinister lance des « Happy Hours ». Pour participer, il suffit de s'inscrire en cliquant sur l'image :



PriceMinister

N'hésitez pas à nous signaler vos bons plans !
En attendant l'Apple Watch, la montre Pebble est probablement une des solutions les plus complètes, malgré son tarif relativement abordable. Et comme si cela ne suffisait pas, le fabricant a annoncé hier une nouvelle mise à jour du logiciel de sa smartwatch, accompagnée d'une baisse de prix significative.

Probablement dans l'espoir de récupérer un maximum de clients avant la sortie de la montre d'Apple, Pebble tente d'ajouter de la valeur à son produit phare en lui conférant de nouvelles utilités. La mise à jour 2.6 autorise ainsi à la tocante de synchroniser ses informations avec des apps tierces comme celle de Misfit qui permet de suivre les mouvements ainsi que la qualité du sommeil, ou encore la nouvelle app de Jawbone, qui pourra également récupérer ces informations et les ajouter à notre compte Jawbone UP. Les nageurs seront désormais en mesure de suivre leurs activités aquatiques grâce aux services de Swim.com, qui utilisera les mesures de la montre Pebble pour traquer la distance parcourue, le rythme, le temps et les mouvements.


Plus intéressant encore, le suivi des activités peut désormais se faire en tâche de fond, alors qu'il était jusqu'ici nécessaire d'afficher l'app correspondante sur l'écran de la Pebble. Autre nouveauté appréciable, une fonction « Quick Launch » permet d'attribuer à un bouton de la montre des raccourcis vers les applications que l'on utilise le plus souvent.

Enfin, le prix des montres Pebble est désormais plus abordable. Alors que l'Apple Watch devrait être commercialisée à partir de 349$, la Pebble Watch classique est à présent disponible pour 129€, et 229€ pour la déclinaison en métal. Aux États-Unis les tarifs sont encore plus intéressants, puisque la version de base est proposée à 99$ et 199$ pour la Pebble Steel.

Ces efforts sont clairement destinés à couper l'herbe sous le pied de la montre d'Apple, le constructeur ne s'en cache d'ailleurs pas et se moque gentiment de l'enthousiasme des employés de la firme de Cupertino en adressant un message à Jonathan Ive : « Respire Jony, c'est juste une montre », peut-on lire sur l'écran de la Pebble.


Les piques à l'encontre de l'Apple Watch et des autres montres connectées concurrentes ne s'arrêtent pas là, le constructeur met ainsi en avant l'autonomie record de ses tocantes, capables de tenir plusieurs jours sans être rechargées. « Pourquoi mesurer la durée de vie de la batterie en jours ? Parce que nous le pouvons ! », l'attaque est clairement destinée aux Moto 360, Galaxy Gear et à la plupart des modèles concurrents. Quant à l'Apple Watch, même si la société californienne n'a pour le moment annoncé aucun chiffre concret, les différentes rumeurs se rejoignent sur l'hypothèse d'une recharge quotidienne obligatoire.

Pebble (site officiel)
Voici donc la 54e partie de notre BD de l'été créée par Laurel et, pour ceux qui ont manqué le début, vous pouvez retrouver l'intégralité de ce qui a déjà été publié en suivant ce lien.

(Vous pouvez zoomer sur les images en cliquant simplement dessus)




La suite demain !
On apprenait lundi que la Commission Européenne avait épinglé l'Irlande et Apple en raison d'accords passés pour limiter le taux d'imposition de la firme. Si la Pomme a tout de suite nié en bloc, elle fournit aujourd'hui plus d'explications et évoque notamment sa contribution à l'économie irlandaise.


Selon la Commission Européenne, le « tax ruling » pratiqué par l'Irlande concernant Apple constitue une aide d'État qui favorise l'entreprise par rapport à d'autres. En effet, cette disposition permet aux firmes qui en bénéficient de connaître à l'avance comment leur situation sera traitée par l'administration fiscale, et même d'obtenir certaines garanties. Fortes de ces accords, les entreprises peuvent donc répartir leurs bénéfices imposables « au mieux », ce qui n'est pas du goût de la Commission européenne.

Dès lundi, Luca Maestri, directeur financier d'Apple, a assuré qu'il n'y avait « jamais eu d'accord spécial, jamais rien qui constituerait une aide d'État ». « Nous avons toujours dit clairement au gouvernement irlandais que nous voulions nous comporter en bons citoyens » affirmait-il. De son côté, le gouvernement irlandais se défendait en se disant « confiant » dans le fait de ne pas avoir enfreint la loi.

Alors que la Commission Européenne demande maintenant à l'Irlande de lui fournir sous un mois « tous les éléments permettant d'évaluer cette aide/mesure » et qu'une enquête est belle et bien ouverte à ce sujet, une porte parole d'Apple s'est exprimée pour défendre son entreprise et justifier le fait qu'elle paie ses impôts en Irlande : « Apple est fière de son implantation historique en Irlande et des 4000 employés basés à Cork. [...] Apple n'a bénéficié d'aucun traitement particulier de la part des pouvoirs publics irlandais au cours des années. Nous sommes soumis aux mêmes lois fiscales que de nombreuses autres entreprises internationales qui exercent une activité commerciale en Irlande » explique-t-elle. « Depuis le lancement de l'iPhone en 2007, nos impôts en Irlande et dans le monde ont décuplé » précise-t-elle. Affaire à suivre.

Source (via)
Nos lecteurs « ch'tis » sont décidément très attentifs quant à l'ouverture prochaine de l'Apple Store lillois.

Antoine nous envoie ce matin une petite photo de la devanture ainsi qu'un commentaire que je vous livre tel quel : « Fenêtres installées, lumières aussi, peinture, déco, tout est prêt ! On peut voir les ouvriers faire les finitions !  »

Accéder aux archives des news
     

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2012 599 € De nouveaux Mac mini sont attendus très prochainement, avec des puces Intel plus rapides et un GPU intégré "Iris" plus puissant. On vous conseille vraiment d'attendre ou de vous orienter vers le Refurb.
iMac Indicateur vert Informations 06/2014 1099 € L'iMac a été mis à jour le 18 juin 2014, avec l'arrivée d'un modèle low-cost. On vous déconseille cependant cette version, largement sous-équipé (mais moins chère), Préférez le Refurb pour ce type de machine. Le reste de la gamme garde de bonnes caractéristiques (même si elle n'a pas évolué), on aurait notamment aimé l'arrivée du Thunderbolt 2 et d'un écran Retina. Nul doute qu'Apple mettra à jour ces machines prochainement, mais sans doute pas avant la fin de l'année.
Mac Pro Indicateur vert Informations 10/2013 2999 € Le Mac Pro est enfin disponible depuis décembre 2013. (Un processeur Intel Xeon E5 jusqu'à 12 cœur, jusqu'à deux processeurs graphiques AMD FirePro D700, jusqu'à 1To de stockage flash, avec son tout nouveau design). Il ne vous reste plus qu'à vous faire votre configuration idéale, et pour cela, n'oubliez pas d'aller lire nos tests complets pour orienter votre choix !
MacBook Pro Indicateur vert Informations 07/2014 1099 € Les MacBook Pro ont été mis à jour en juillet 2014 : +200Mhz côté CPU et 16GO de RAM sur tous les modèles. Pas de changement côté GPU, et pas de gros renouvellement prévu avant 2015. Vous pouvez acheter en toute sécurité, même si les plus geeks préféreront attendre une "vraie" mise à jour l'an prochain.
MacBook Air Indicateur vert Informations 04/2014 899 € Le MacBook Air a été mis à jour en Avril 2014, mais les améliorations sont peu nombreuses (+ 100MHz et 100€ en moins). Si vous avez besoin de ce modèle, jetez un œil sur le Refurb avant de vous décider. Vous pourrez trouver une machine de 2013 avec des caractéristiques quasi similaires. Si vous optez pour une machine neuve, le 11" est le portable par excellence qui pourra vous suivre partout. Et n'oubliez pas de booster la RAM à 8Go et, si possible, de choisir le SSD de 512Go.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2  b 3  b 4  b 5 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Comment trouvez-vous l'Apple Watch ?
3514 votes
Prixmac
  • Nouveautés

  • Promos

  • Top Vente

app
A propos | Mentions légales | Contacts | Emploi | RSS | Apps