Mac4Ever Refurb PrixMac Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Mac4Ever.com - Toute l'actualité Apple, iPhone, iPad, iPod, et Mac mise à jour quotidiennement
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces
1435 connectés
Approvisioné il y a 2 heures
Avec une puce Core i7-4790K à 4Ghz et un mode Turbo à 4.4Ghz, le nouvel iMac Retina haut-de-gamme est sans aucun doute le Mac le mieux cadencé jamais produit.

Du coup, il coiffe logiquement son devancier à 3.5Ghz de presque 10%, avec un score GeekBench 3 de 16400 contre 14700 l'an dernier :



Autre point de comparaison amusant, ce nouvel iMac se montre plus rapide que le premier prix du Mac Pro, qui faisait déjà l'an dernier, pratiquement jeu égal avec l'iMac 27" le plus rapide :



Evidemment, comme on l'évoquait dans notre test complet du Mac Pro 2013, arrêter la comparaison aux seules performances du CPU ne suffit pas, mais il faut avouer que certains professionnels de la photo ou de la vidéo, qui ont besoin de puissance brute côté CPU, pourraient tout à fait hésiter suivant leurs usages.

Précisons également que la nouvelle génération de Mac Pro est attendue ces prochains mois, les Xeon actuels accusant désormais deux générations de retard face aux Core iX qui équipent les iMac.

Source

iMac
iMac Retina
Mac Pro
Avec OS X Yosemite et iOS 8, le Mac est désormais capable de recevoir et d'initier des coups de téléphone en passant par le réseau cellulaire de l'iPhone et l'application FaceTime d'OS X. Une option manque toutefois à cette dernière : la possibilité de composer un numéro de téléphone.

Actuellement, si l'on ne possède pas une fiche dans son répertoire avec le numéro de téléphone de notre correspondant, il est à priori impossible de lancer un coup de fil depuis son ordinateur pommé. Afin de pallier ce problème, un développeur a mis au point une petite application baptisée (provisoirement) « Continuity Keypad ». Le logiciel se présente comme un simple clavier téléphonique semblable à celui de l'app Téléphone de votre iPhone, et a donc comme seule utilité de permettre de composer le numéro de téléphone de la personne que l'on souhaite joindre, sans passer par le répertoire.

Disponible pour le moment en version bêta, « Continuité Keypad » a été soumis au lutins de l'App Store il y a une dizaine de jours et attend actuellement l'approbation de la Pomme. Afin d'éviter un refus au motif que l'interface de l'app s'inspire d'un peu trop près du clavier téléphonique d'iOS, le développeur a entièrement révisé la présentation de son app pour lui offrir son propre style. La présence du terme « Continuity » dans le nom du logiciel pourrait également poser problème, Apple n'apprécie guère en effet que les applications contiennent un terme utilisé pour désigner une fonction précise de son système, toutefois ce détail pourrait facilement être modifié avant la validation.


Dans la pratique, il suffira donc de composer le numéro de la personne à joindre et de cliquer sur le bouton vert comportant un pictogramme en forme de téléphone, comme vous le feriez sur n'importe quel téléphone. Cette action ouvrira automatiquement l'app FaceTime et il ne restera qu'un dernier clic à effectuer avant d'initier l'appel. Si l'application parvient à passer l'épreuve de la validation, elle devrait être proposée au prix de 99 centimes dans le Mac App Store.

Continuité Keypad devrait également comporter un widget destiné au Centre de Notifications de Yosemite, et le développeur n'a pas oublié d'inclure un bouton « Bis » ainsi qu'un raccourci pour créer une nouvelle entrée dans le répertoire à partir du numéro composé.

Continuity Keypad (via)
Cela fera bientôt un an qu'Horizon a été lancée en grandes pompes. L'application, qui a depuis bien évolué, est disponible pour une durée très limitée gratuitement sur l'App Store au lieu d'être vendue 1,79€.


Horizon est une application qui permet d'enregistrer des vidéos tout en s'assurant que la prise de vue sera toujours parfaitement parallèle au sol, même si l'utilisateur tient son iPhone de travers. De quoi ne plus poster de vidéos en mode portrait sur les réseaux sociaux.

Depuis cet été, Horizon permet également de faire des photos, d'y ajouter des filtres, et même d'activer un retardateur pour rejoindre ses amis sur le cliché. Parfait pour capturer un beau coucher de soleil. En revanche, nous avions remarqué que le cadre indiquant la prise de vue pouvait être déstabilisant, car il ne cessera de bouger avec les mouvements de son utilisateur, et cette fonctionnalité est toujours présente. Il faudra donc s'assurer de ne pas trop gigoter en filmant pour ne pas risquer le mal de mer.

Horizon nécessite au minimum iOS 7.0 et est proposée gratuitement sur l'App Store pour une journée au lieu d'être vendue 1,79€.

Alors que l'Irlande a annoncé la semaine dernière la suppression du « Double Irish », un avantage fiscal dont bénéficient de nombreuses multinationales dans le pays, dont Apple et Google, la firme de Mountain View aurait pour projet de redorer son image en fermant sa filiale aux Bermudes.


Si certains observateurs craignent que la réforme fiscale en cours en Irlande ne fasse fuir des entreprises, elle pourrait encourager certaines multinationales à revoir leur montage fiscal pour se concentrer sur ce pays, où le taux d'imposition des sociétés de 12,5% reste très attractif. Selon des sources proches du dossier, ce projet serait en discussion depuis plusieurs mois chez Google, avec des partisans, dont Patrick Pichette, directeur financier de l'entreprise, et des détracteurs, dont des actionnaires qui souhaitent continuer à bénéficier des économies que font faire de tels dispositifs à l'entreprise.

Étant donné le délai accordé par le gouvernement irlandais aux entreprises déjà implantées sur son sol, les opposants au projet pourraient vouloir jouer la montre jusqu'en 2020, mais quoiqu'il en soit, passé ce délai, Google devra trouver une solution. Pour la firme de Mountain View, souvent attaquée pour sa stratégie d'optimisation fiscale agressive et sa modeste contribution aux finances publiques des pays dans lesquelles elle opère, démanteler sa société des Bermudes lui permettrait de se conformer aux nouvelles directives de l'OCDE en termes de fiscalité, et surtout, de redorer son image.

Si Google devient résident fiscal irlandais, cela n'arrangera pas les comptes d'autres pays, mais fera à priori baisser la pression sur l'entreprise, en augmentant sa charge d'impôts. Interrogée sur cette question, l'entreprise a refusé de commenter ce projet, mais a rappelé que le groupe appliquait les lois à la lettre. Du côté d'Apple, le mystère plane toujours sur la solution que l'entreprise va adopter.

Source
Voici donc la 65e partie de notre BD de l'été créée par Laurel et, pour ceux qui ont manqué le début, vous pouvez retrouver l'intégralité de ce qui a déjà été publié en suivant ce lien.

(Vous pouvez zoomer sur les images en cliquant simplement dessus)




La suite demain !
L'utilitaire RapidWeaver, qui en son temps était parmi les outils les plus simples pour créer et mettre en ligne un site web, reçoit aujourd'hui une mise à jour majeure, apportant une nouvelle interface adaptée aux codes de Yosemite et ajoutant au logiciel quelques fonctions pratiques.


Cinq nouveaux thèmes font leur apparition, et permettent d'adapter automatiquement la largeur du site à la taille de la fenêtre ou de l'écran, au passage le logiciel lui-même gagne un affichage plein écran, une option désormais incluse dans la grande majorité des programmes, mais qui manquait encore à RapidWeaver. L'éditeur de site peut désormais profiter pleinement des 64 bits des machines récentes, et n'est plus compatible qu'avec OS X Mavericks et Yosemite.

L'une des principales nouveautés mises en avant par Realmac concerne la rapidité de mise en ligne des projets, celle-ci est en effet annoncée comme étant trois fois plus rapide que sur la mouture précédente, grâce notamment aux envois multiples de fichiers sur les serveurs.

Les très nombreuses extensions, qui sont pour beaucoup dans le succès du logiciel, peuvent à présent être gérées depuis un module dédié, où l'on peut organiser des favoris pour accéder rapidement à ses outils les plus utiles lors de la conception de projets. On aurait cependant apprécié que Realmac permette d'accéder à la liste des extensions disponibles sur son portail sans avoir à passer par un navigateur.


Dans un premier temps, RapidWeaver 6 sera distribué via le site web de Realmac, et ne devrait pas investir le Mac App Store de sitôt. L'éditeur précise néanmoins que son logiciel a été construit dans le respect des règles du magasin d'apps, et pourra être soumis aux lutins de Cupertino dès qu'il jugera que le moment sera opportun.

Les utilisateurs d'anciennes versions de Rapidweaver pourront ainsi profiter de tarifs préférentiels, si vous avez déjà investi dans le logiciel (quelle que soit la mouture concernée), vous pourrez faire l'acquisition de l'éditeur de sites pour la somme de 39,99€, la mise à jour sera même gratuite si vous avez acheté Rapidweaver après le 28 août dernier. Dans le cas contraire, l'utilitaire vous coûtera la bagatelle de 89,99€.

Realmac a également annoncé que les possesseurs de la version 5 seront assurés de recevoir une mise à jour de compatibilité avec OS X Yosemite, toutefois celle-ci n'apportera aucune des nouvelles fonctionnalités annoncées pour la v6.

Rapidweaver
Après le lancement de iOS 8, GoodReader avait alors proposé une mise à jour conséquente permettant aux utilisateurs de bénéficier des nouvelles fonctionnalités disponibles. Ainsi, l'application s'était adaptée aux écrans des iPhone 6 et iPhone 6+, supportait iCloud Drive et Handoff.



Ce couteau suisse de l'iPhone et de l'iPad permet de lire, retoucher, ouvrir, transférer toutes sortes de fichiers, vidéos, photos, PDF stockés à différents endroits depuis Dropbox, à un serveur personnel ou sur votre ordinateur. Aujourd'hui, une nouvelle mise à jour apporte encore de nouvelles fonctions. Vos documents sont maintenant protégés et déverrouillables grâce à Touch ID, les fichiers contenus dans iCloud Drive peuvent être ouverts et modifiés sans avoir besoin de les enregistrer en local dans l'application.

Le tout nouveau disque dur sans fil Canvio AeroMobile de Toshiba est pris en charge, sur iPad et les derniers iPhone, il est possible de tourner une page, afficher une double page ou une vue sous forme de grille dans le navigateur. Pour accompagner tout ça, différents bugs ont également été corrigés au passage.

GoodReader est disponible à 4,49 € dans une version universelle iPhone et iPad.

En marge de la publication de ses résultats financiers, Apple a annoncé que la structure de ses reporting changerait à compter du prochain trimestre.


Chaque trimestre, les entreprises qui publient leurs résultats font de leur mieux pour présenter leurs performances sous le meilleur jour, et satisfaire leurs investisseurs, tout en cachant leurs secrets industriels à leurs concurrents.

Pour ce faire, Apple a décidé d'inclure les revenus générés par Apple Pay, service de paiement lancé hier aux Etats-Unis, avec ceux d'iTunes, des logiciels et services Cloud de la Pomme, dans une catégorie baptisée « Services », qui remplacera la traditionnelle « iTunes/software/services ».

De plus, la firme a décidé de ne plus accorder une ligne complète de reporting aux performances de l'iPod, qui n'ont cessé de décevoir dernièrement, et qui seront désormais regroupées dans la catégorie « Autres » avec l'Apple TV, les casques Beats et autres accessoires.

Quant aux résultats de la tant attendue Apple Watch, qui permettra à la Pomme de se lancer sur le marché des wearables, ils seront également répertoriés dans cette fameuse catégorie « Autres » dans un premier temps, ce qui laisse penser à certains observateurs que la firme n'est pas convaincue des futures performances de sa montre connectée.

La Pomme laisse-t-elle le temps à sa Watch de trouver son public et de décoller avant de lui accorder sa propre ligne de reporting ? Tim Cook a en tous cas précisé que rien n'était gravé dans le marbre, et que les choses pouvaient changer dans le futur. Il a de plus ajouté que cela n'avait « rien à voir avec ses attentes pour le produit » et que cette manoeuvre avait pour principal but d'éviter que des concurrents ne mettent leur nez trop vite dans les affaires d'Apple. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Source
Si vous êtes du genre à multiplier les gaffes, l'iPhone 6 Plus n'est sans doute pas le téléphone qu'il vous faut, en témoigne cette histoire rocambolesque arrivée à Phillip Lechter.

L'homme se baladait tranquillement dans une Rosalie -vous savez, ces quadricycles que l'on peut louer aux abords des plages- en ayant pris soin de placer son iPhone 6 Plus dans la poche avant. Peu habitué à ce genre d'engin, l'homme n'a pas réussi à éviter un couloir de bus et là, c'est le choc : projeté sur un bord métallique, l'appareil se plie littéralement en deux.

Au bout de quelques secondes, ce cher Phillip ressent comme une brulure sur sa cuisse droite et s'aperçoit alors que l'iPhone a pris feu ! Ses amis se dépêchent alors d'éteindre le début d'incendie et notre homme parvient enfin à retirer l'appareil, encore brulant, de sa poche.



Au final, son médecin diagnostique une brulure au second degrés sur une surface de 11.5 cm x 10.5 cm et a du lui prescrire des anti-douleur et même des antibiotiques. Si notre malheureuse victime s'est bien gardée de s'en prendre à Apple, elle précise quand-même avoir été assez surprise qu'un accident aussi banal puisse avoir de telles conséquences.

L'occasion de rappeler que tout appareil équipé d'une batterie doit toujours être manipulé avec soin, et que le moindre choc ou détérioration importante peut effectivement aboutir à une surchauffe voire un début d'incendie.

Source

Spéciale dédicace à Estelle, à qui on fait une petite bise, et que l'on félicite pour sa connaissance parfaite des moyens de transports alternatifs ^^
Alors que certains pointent du doigt les mauvaises performances de l'iPad suite à la publication des résultats trimestriels d'Apple, Tim Cook reste de son côté confiant, d'autant plus que le partenariat qu'il a signé avec IBM commencera bientôt à porter ses fruits.


Si les ventes d'iPad ont reculé de 13% par rapport à l'année dernière, portant à 12,3 millions le nombre d'unités écoulées pour un chiffre d'affaires de 5,3 milliards de dollars, ce n'est pas une contre-performance pour Tim Cook, qui estime qu'il faut prendre du recul pour voir que l'iPad se porte bien : « au lieu de regarder les résultats tous les 90 jours, si vous prenez du recul, vous vous apercevez que nous avons vendu 237 millions d'iPad en 4 ans, soit à peu près le double des ventes d'iPhone les 4 premières années » affirme-t-il.

En plus d'enregistrer une belle croissance pour sa tablette dans les pays émergents (+20% sur l'année fiscale 2014), le CEO d'Apple ne considère pas que le marché des tablettes soit saturé, et a confiance en l'avenir : « sur le long terme, mon opinion est que l'iPad a un bel avenir [...] je suis très optimiste concernant le fait que nous puissions emmener l'iPad loin avec le temps » a-t-il déclaré hier.

Tim Cook semble d'autant plus confiant qu'il a annoncé dans le même temps que la première vague d'applications d'IBM pour pousser l'usage de terminaux mobiles en entreprise arriverait le mois prochain : « notre partenariat a pour but de redéfinir la façon dont le travail est fait, de répondre aux défis de la mobilité dans l'industrie, et de déclencher de vrais changements en entreprises grâce au mobile. Les équipes de développement ont travaillé conjointement pour développer la première vague de solutions Mobile First et ces solutions seront prêtes pour nos clients d'ici le mois prochain dans six secteurs : la banque, les gouvernements, l'assurance, la vente, les voyages et les transports, et les télécommunications ».

De plus, Luca Maestri, directeur financier d'Apple, a ajouté que depuis l'annonce du partenariat avec IBM, « des milliers d'entreprises autour du monde ont montré un intérêt pour les solutions Mobile First ». « Nous travaillons activement avec plus de 50 d'entre elles pour qu'elles deviennent des clients ambassadeurs des solutions Mobile First dans leur industrie » a-t-il affirmé. Rendez-vous le mois prochain donc, pour découvrir ces premières applications professionnelles.
Le collectif Excuse my French et Adrien de Biscuit Studio nous ont fait parvenir cette vidéo plutôt rigolote, dans laquelle ils ont recréé quelques vieux objets de geeks en 3D (dont un Macintosh original !) plongés dans un scénario assez funky (si ce mot existe encore).

Le tout a été réalisé « avec un budget pharaonique de 127,85€ » nous précise le co-auteur, qui nous révèle également le pitch de sa création :

« L'histoire est simple : un groupe d'objets des années 80/90 (K7 audio, Gameboy, Macintosh, Nes, etc) apprennent une terrible nouvelle venue tout droit du futur : un grand malheur arrive et va tous les détruire et les rendre obsolète. Cette apocalypse a un nom : L'INTERNET. Bien décidé a ce que ce futur n'arrive pas, ils vont tout faire pour trouver sa source à leur époque afin de le tuer dans l'oeuf. Nous suivrons donc notre joyeuse bande d'objets vintages pendant 10 épisodes, dans une aventure épique qui les fera croiser un minitel, une VHS, un minidisque et bien d'autres. »

Un nouveau brevet publié ce mardi par l'USPTO laisse entrevoir l'avenir que souhaite offrir la Pomme à son système CarPlay. Alors que pour le moment l'interface d'iOS en voiture n'est quasiment visible que dans les salons automobiles, Apple semble avoir déjà en tête un certain nombre d'améliorations à apporter à son logiciel pour le rendre plus attractif.

Actuellement, CarPlay permet de déporter une partie des fonctions de l'iPhone sur le tableau de bord de son véhicule, cependant dans le futur, les fonctions du système pourraient considérablement gagner en praticité, en permettant notamment de contrôler à distance certaines commandes de sa voiture. Dans l'absolu, cette idée ne date pas d'hier, et de nombreux constructeurs automobiles proposent déjà de gérer quelques options sans mettre un pied dans l'habitacle. Outre l'ouverture et la fermeture à distance des portières qui sont monnaie courante sur les engins actuels, d'autres modèles proposent d'activer un bloc réchauffant le moteur pour les hivers les plus rudes, sans parler des marques plus prestigieuses qui proposent tout un éventail d'options accessibles à distance.


Avec CarPlay, la Pomme souhaiterait placer iOS au centre du système en permettant aux utilisateurs de contrôler leur véhicule depuis leur iPhone, grâce à un accessoire compatible placé dans l'habitacle, et en se basant sur la géo-localisation de son propriétaire.

Concrètement, un module placé dans le véhicule agirait comme élément central du système, il déterminerait tout d'abord si la voiture est à l'arrêt et enverrait un premier signal (sous la forme d'une vCard ou à l'aide d'un autre format capable de transmettre les coordonnées géographiques ainsi que diverses autres informations relatives à la géo-localisation). À priori, la transmission devrait se faire en Bluetooth, toutefois la Pomme n'exclut pas d'employer d'autres canaux. En recevant la fameuse vCard, l'iPhone de l'utilisateur déterminerait alors à quelle distance il se trouve du véhicule et déclencherait des actions en fonction de cette information. Par exemple il pourrait être possible de verrouiller automatiquement les portières et d'activer l'alarme dès que le propriétaire s'éloigne de quelques mètres de sa voiture.


Au-delà des comportements relativement basiques que l'on connait, le système d'Apple pourrait être capable de déclencher certaines actions plus précises en fonction de la position de l'utilisateur, telles que l'ouverture automatique du coffre lorsque le propriétaire arrive devant celui-ci, ou la mise en route de l'air conditionné quelques minutes avant que l'on prenne place dans la voiture. D'autres mesures de sécurité pourraient s'ajouter à la liste, en empêchant par exemple de mettre le contact tant que l'iPhone est détecté à l'emplacement du conducteur.

Source
D'après les indiscrétions de sources proches des chaînes d'approvisionnement d'Apple, LG aurait obtenu l'exclusivité de la fabrication des écrans destinés aux nouveaux iMac Retina 5K, et pourrait jouir de la même position de force pour les dalles plus modestes des Apple Watch. Le rapport précise que le constructeur fournit également à la Pomme les dalles des iPhone 6 et 6 Plus, bien qu'il partage cette fois son gâteau avec respectivement Sharp et JDI. Concernant les nouveaux iPad Air 2, la fabrication reviendrait une fois de plus en majorité à LG, la petite partie restante étant sous la responsabilité de Samsung Display. [Source]
Invité au Forbes Under 30 Summit, Sean Rad, CEO de Tinder, a annoncé l'arrivée d'une fonctionnalité payant d'ici le mois de novembre.


Deux ans après la création de Tinder, ses responsables, qui ont d'abord privilégié la croissance de leur base utilisateur, plutôt que la monétisation de leur service, sont bien décidés à gagner de l'argent. S'il était question, fut un temps, d'intégrer des publicités sur la plateforme, Sean Rad s'est vite orienté vers des achats intégrés et on en sait désormais un peu plus sur ce qu'ils comporteront.

Alors que l'entreprise n'a pas réellement de business model pour le moment, elle devrait lancer début novembre un service premium permettant à ses utilisateurs d'aller « chasser sur d'autres terres ». En effet, si la géolocalisation des membres peut être vue comme un avantage de Tinder, qui ne propose donc que des prétedant(e)s aux alentours, cela peut être vu comme une limite du service, surtout pour ceux qui voyagent beaucoup. Sans donner plus de détails, le CEO a laissé entendre que les nouvelles fonctionnalités se concentreraient sur les déplacements des utilisateurs pour aider Tinder à étendre ses activités : « nous allons lancer des fonctionnalités que les utilisateurs nous supplient d'ajouter » affirme-t-il, « elles offriront tellement de valeur ajoutée que nous pensons que les utilisateurs seront prêt à payer pour cela ».

En revanche, les membres de Tinder qui souhaitent utiliser l'application gratuitement ne devraient pas voir de changement sur la plateforme. L'entreprise n'a pas pour habitude de communiquer sur ses utilisateurs actifs mensuels mais Sean Rad affirmé que 1,2 milliard de profils étaient consultés chaque jour, et que 15 millions de « matches » étaient recensés quotidiennement. Et vous, qu'en pensez-vous ? Quelles fonctionnalités aimeriez-vous voir arriver sur Tinder ?



Source
Suite à la news précédente, plusieurs lecteurs nous ont également confirmé avoir reçu la notification d'expédition pour leur nouveau Mac mini ce matin :



Cette fois, la firme promet d'être plus rapide, avec une livraison prévue dès la fin de la semaine. Sur l'Apple Store, la Pomme affiche d'ailleurs des délais relativement normaux sur les nouveaux modèles : 1 à 3 jours sur les Mac mini et 3 à 7 jours sur les iMac Retina.

Les nouveaux Mac mini
Les nouveaux iMac
Accéder aux archives des news
     

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac Retina Indicateur vert Informations 10/2014 2599 € L'iMac Retina est sorti le 16 octobre, et cette machine ne devrait pas être mise à jour avant une bonne année. Vous pouvez acheter en toute quiétude.
iMac Indicateur orange Informations 06/2014 1099 € L'iMac Retina est sorti le 16 octobre, mais Apple n'en a pas profité pour rafraichir la gamme (vieillissante) d'iMac traditionnels. Si le rapport qualité/prix est toujours bon, leur GPU prend de l'âge et l'on aimerait bien voir arriver du Thunderbolt 2, par exemple. Il n'est pas impossible qu'Apple les renouvelle début 2015.
Mac Mini Indicateur vert Informations 10/2014 499 € Le Mac mini vient tout juste d'être mis à jour et apporte quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Vous pouvez acheter sans risque, mais regardez aussi du côté du Refurb !
Mac Pro Indicateur orange Informations 10/2013 2999 € Le nouveau Mac Pro est disponible depuis décembre 2013 et Apple devrait profiter de la fin de l'année (voire du début 2015) pour lui offrir de nouveaux Xeon, déjà présentés par Intel. Notre conseil : attendez !
MacBook Pro Indicateur vert Informations 07/2014 1099 € Les MacBook Pro ont été mis à jour en juillet 2014 : +200Mhz côté CPU et 16GO de RAM sur tous les modèles. Pas de changement côté GPU, et pas de gros renouvellement prévu avant 2015. Vous pouvez acheter en toute sécurité, même si les plus geeks préféreront attendre une "vraie" mise à jour l'an prochain.
MacBook Air Indicateur orange Informations 04/2014 899 € Le MacBook Air a été mis à jour en Avril 2014, mais les améliorations sont peu nombreuses (+ 100MHz et 100€ en moins). Si vous avez besoin de ce modèle, jetez un œil sur le Refurb avant de vous décider. Vous pourrez trouver une machine de 2013 avec des caractéristiques quasi similaires. Si vous optez pour une machine neuve, le 11" est le portable par excellence qui pourra vous suivre partout. Et n'oubliez pas de booster la RAM à 8Go et, si possible, de choisir le SSD de 512Go. Il se murmure qu'un nouveau modèle (12") pourrait faire bientôt son apparition... MAJ probable début 2015.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2  b 3  b 4  b 5 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Comment trouvez-vous l'Apple Watch ?
4187 votes
Prixmac
  • Nouveautés

  • Promos

  • Top Vente

app
A propos | Mentions légales | Contacts | Emploi | RSS | Apps