Mac4Ever Refurb PrixMac Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Mac4Ever.com - Toute l'actualité Apple, iPhone, iPad, iPod, et Mac mise à jour quotidiennement
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces
3162 connectés
Approvisioné il y a 2 heures
Le site TheInformation vient de publier un article assez à charge envers Apple et qui vise notamment le département dédié à iCloud. Selon nos confrères, de gros problèmes structurels seraient responsables de la relative lenteur de la firme à faire émerger de nouvelles fonctionnalités. Il est vrai que la sortie d'iCloud Photo Library (encore en beta) sans l'application Photos (pour Mac, prévue -en beta- seulement en 2015) procure une certaine pagaille et un manque de lisibilité pour les utilisateurs lambda. La journaliste évoque des difficultés pour les équipes en charge d'iCloud de discuter avec celles dédiées au logiciel, et notamment en charge du traitement des photos. Plus généralement, d'iOS 8 à Yosemite, beaucoup ont l'impression d'être plus souvent pris pour des beta-testeurs que pour de vrais utilisateurs en face d'une version définitive. Historiquement, Apple a essuyé de nombreux revers avec ses services web (MobileMe, .Mac, iCloud...), qui peinent souvent à convaincre sur la durée. Espérons que Tim Cook remette un peu d'ordre dans tout cela ces prochains mois !
Pendant trois jours et dès ce soir, PriceMinister organise une sorte de « Shopping Marathon », qui donne accès à des offres assez intéressantes sur les produits Apple.

Ce lundi, le site cumule des bons d'achats importants et des réductions de tarifs sur la commande. Avec le code «  RSM1  », vous obtenez déjà 15€ pour 100€ d'achat.

Pour commencer, il faut déjà s'enregistrer ici.

Ensuite, vous avez accès à des offres, dont voici une sélection sur les produits Apple :

- iPad Air 2 16 go : 469.90 -15 = 454.90€ (livraison gratuite) et 70.48€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés si vous êtes Regular/117.47€ si vous êtes Platinium. Il revient donc à 384.42/337.43€.

- Apple iPad Mini 3 16 Go389.95 - 15 = 374.95€ (livraison gratuite) et 58.49€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés si vous êtes Regular/97.49€ si vous êtes Platinium. Il revient donc à 316.46/277.46€.

- iPhone 6 16go : 689 -15 = 674€ (livraison gratuite) et 103.35€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés si vous êtes Regular/125€ si vous êtes Platinium. Il revient donc à 570.65/549€.

- iPad Air 16 Go Wi-Fi gris sidéral à 348.95 - 15 = 333.95€ (livraison gratuite) et 52.34€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés si vous êtes Regular/87.24€ si vous êtes Platinium. Il revient donc à 281.61/246.71€.

- iPhone 5S reconditionné : 389 - 15 = 374€ (livraison gratuite) et 56.1€ de bons d’achat valables sur vos prochains achats gagnés si vous êtes Regular/93.5€ si vous êtes Platinium. Il revient donc à 317.9/280.5€.
Suite aux annonces de ce matin sur la campagne (RED) organisée pour le Black Friday, Apple a mis en ligne la liste des offres qui seront accessibles vendredi prochain dans ses boutiques physiques et virtuelles. Sans surprise, aucune baisse de prix n'est à attendre cette année, l'opération commerciale consistant pour Apple à distribuer des cartes cadeau pour la plupart des achats de matériel. Si en majorité, les offres demeurent identiques à celles de l'année dernière (100$ pour un Mac, 50$ pour un iPad, 25$ pour un iPod, 25$ pour un Apple TV), deux nouvelles familles de produits sont cette année éligibles à la distribution de cartes cadeau, à savoir les iPhone (5c, 5s, 6 et 6 Plus) qui seront accompagnés d'une carte de 50$ et les casques et enceintes de Beats qui profitent d'une carte à 25$. [Via]
La fonction « Localiser mon iPhone » peut servir à retrouver un appareil égaré, mais la fonctionnalité peut aussi s'avérer décisive lors d'un vol : si par chance, le brigand (ce mot n'a jamais été utilisé dans nos colonnes) a laissé l'iPhone allumé, il y a de grandes chances que vous parveniez à le localiser.



Seulement voilà, s'il est tard, que vous êtes dans un bar un peu excentré et que tout à coup, votre iPhone 6 a disparu, la panique éclipse souvent la raison. C'est justement ce qui est arrivé à l'un de nos confrères américains (voir ici), qui s'est fait piquer son appareil dans un petit club de New York. L'histoire est assez comique, puisqu'il a d'abord localisé l'iPhone autour de lui, sans savoir qui lui avait pris (ou s'il était simplement tombé de sa poche). Il passe alors un message tout haut « Est-ce que quelqu'un a "trouvé" un iPhone autour de lui ? », grâce aux personnel très coopérant, mais qui reste malheureusement sans réponse. Entre temps, le voleur avait en fait pris la fuite dans les rues environnantes. Notre malheureuse victime décide alors de sortir de l'établissement et entreprend une chasse à l'homme grâce au service d'iCloud, qui rafraichit la position toutes les trente secondes environ.

Grâce à la possibilité de déclencher une alarme sur l'appareil, le journaliste parvient donc à identifier visuellement le voleur, qu'il accostera sans trop se poser de questions. La manière dont il l'aborde est d'ailleurs assez comique : « Vous avez mon iPhone ! Vous l'avez retrouvé ! Il sonne dans votre veste ! ». Heureusement, l'histoire se termine bien, puisque le voleur -sans doute médusé par la technique d'approche- accepte de restituer l'appareil. Mais après coup, notre confrère réalise qu'il a fait une grosse erreur : quand bien même il était facile de suivre cette personne, il restait très difficile d'anticiper sa réaction.

En France, les vols d'iPhone restent assez courants. A la rédac, on s'est déjà fait piquer une bonne demi-douzaine d'appareils dans Paris, dont la plupart à l'arrachée ou dans des bars. Lorsque ce genre d'événement se produit, il n'y a qu'une bonne méthode : appeler immédiatement la police, et leur fournir vos identifiants iCloud. Si votre voleur n'est pas très malin, il laissera l'appareil actif et se fera prendre en flagrant délit. Les forces de l'ordre sont désormais habituées à l'utilisation d'iCloud et il faut aussi savoir que si vous êtes en ville (ou dans les transports), vous avez de grandes chances d'avoir une patrouille à proximité.

Bref, dans tous les cas, il reste très dangereux de faire justice soi-même et de risquer sa vie pour un téléphone. Même à ce prix là.

Avez-vous déjà été victime d'un vol d'iPhone ?
1242 votes
D'après les nouvelles mesures effectuées par Fiksu, le lancement simultané de l'iPhone 6, de l'iPhone 6 Plus et d'iOS 8 aurait provoqué un bond dans les téléchargements d'applications, à un niveau jamais atteint depuis la création de l'App Store.


En se basant sur les données relevées en traquant les 200 applications gratuites les plus populaires de la boutique d'Apple, Fiksu aurait ainsi noté une hausse de 42% des téléchargements sur le mois d'octobre, et une augmentation de 39% sur les 12 derniers mois. Plus précisément, ce seraient donc 7,8 millions d'apps qui auraient été distribuées sur les 30 jours suivant la sortie des nouveaux iPhone.

Le rapport de Fiksu explique notamment cette tendance par le fait que les utilisateurs téléchargent généralement leur lot d'applications indispensables au moment de l'achat d'un premier appareil iOS. De plus, l'arrivée de nouvelles API avec iOS 8, autorisant notamment l'installation de claviers virtuels alternatifs et de widgets à placer dans le Centre de Notifications, a probablement suscité la curiosité de nombreux utilisateurs existants.

L'institut précise enfin que dans le cas d'un premier achat d'un appareil iOS, les premières applications installées deviendront en majorité les outils principaux du quotidien des utilisateurs, d'où l'enjeu pour les éditeurs de gagner rapidement de la visibilité au moment de la sortie de nouveaux appareils. Ce nouveau record est toutefois accompagné d'une baisse générale du budget alloué aux apps, à un taux qui reste assez élevé par rapport aux plateformes concurrentes, selon Fiksu.

Source
Plusieurs grandes marques de l'horlogerie seraient récemment parties en guerre contre les nombreuses copies virtuelles des cadrans de leurs montres, destinées à être embarquées sur des montres connectées, rapporte aujourd'hui TorrentFreak. D'après les informations reçues par le site, IWC, Panerai, Omega, Fossil, Armani, Michael Kors, Tissot, Certina, Swatch, Flik Flak et Mondaine auraient déjà envoyé plusieurs avertissements à des sites proposant des contenus pirates, leur accordant un délai de 24h pour retirer les watchfaces litigieuses avant d'engager des poursuites. Le portail FaceRepo, spécialisé dans la distribution d'interfaces pour les montres connectées, a indiqué avoir pris plusieurs mesures préventives, en interdisant notamment d'inclure le nom d'une marque dans le nom, la description ou les mots-clés d'une watchface sous peine de rejet immédiat. [Via]
Mickey revient sur Mac avec une belle réduction pour son jeu : Castle of Illusion Starring Mickey Mouse.



Sorti au mois de juillet cette année, il est proposé aujourd'hui au tout petit prix de 5,99 €. Après un grand succès sur Mega Drive en 1990, il a été remasterisé en HD sur Mac. Les niveaux sont toujours les mêmes et l'univers comme la magie sont restés intact. Vous retrouverez Mickey, parti sauver Minnie enlevée par la sorcière Mizrabel jalouse de sa beauté. Vous devrez traverser son château enchantée où les objets ont pris vie, des forêts maléfiques, des donjons douteux...

Mickey devra sauter, nager, rebondir sur des ennemis, se balancer, gravir des murs etc. La difficulté n'est pas particulièrement élevée et le titre propose 15 niveaux. Il s'agit d'un jeu parfait pour jouer en famille avec les enfants.

Une version iPad est également disponible à 8,99 €, le contenu est identique à la version Mac.

Castle of Illusion Starring Mickey Mouse est en promotion à 5,99 € au lieu de 13,99 € sur Mac.


La banque américaine Chase diffusera son premier spot mettant en scène Apple Pay à la télévision dans les prochaines heures, et offre le clip en avant-première aux internautes.


La publicité, réalisée par l'agence Saatchi & Saatchi, met en scène les membres du groupe pop Bleachers, en vadrouille dans les rues de Los Angeles avant de se produire sur scène. Les musiciens profitent de leur journée pour faire quelques emplettes avec leur carte de crédit « Chase Freedom », ou plus précisément grâce à son équivalent virtuel enregistré sur PassBook, et utilisable via Apple Pay.

« Nous travaillons sur ce partenariat avec Apple depuis longtemps, plus d'un an. » explique Susan Canavari, responsable de la banque Chase. « Nous avons pensé à leurs valeurs autant qu'aux nôtres, et nous nous concentrons tous deux sur nos clients. »

La porte-parole du groupe a également donné quelques détails à propos de la collaboration entre les équipes des deux entreprises, en expliquant que le travail entre les deux compagnies s'était finalement avéré plus simple qu'attendu. Il faut dire que les paroles d'Eddy Cue suite à la Keynote avaient laissé entendre que le chantier n'en était qu'à ses débuts et que le travail permettant de développer Apple Pay nécessiterait énormément de travail avec chacun des acteurs du secteur.

Pour la réalisation du spot publicitaire, les prérogatives d'Apple n'auraient pas été particulièrement contraignantes. D'après Susan Canavari, l'unique critère imposé par la Pomme était qu'Apple Pay soit utilisé dans des conditions réalistes. « Nos idées ont été transmises à Phil [Schiller], nos storyboards ont été envoyés à Phil, et une personne de leur équipe est venue assister au tournage, de cette façon ils ont été investis eux aussi » explique la porte-parole de Chase. Pour se différencier de leurs concurrents, l'accent a finalement été mis sur les plus petits commerçants, on peut notamment voir dans le clip des paiements sans contact chez un barbier, un vendeur de tacos et un magasin de guitares, tous partenaires de Chase à Los Angeles.

Le clip devrait être disponible rapidement sur YouTube ainsi que dans une déclinaison de 30 secondes pour les chaines américaines NBC, ABC, Fox, CBS et ESPN (le lancement TV est prévu en prime-time ce soir).


Source
Nos politiques ne sont pas tous nés avec l'informatique et cela explique sans doute pourquoi ils ne sont pas toujours très à l'aise avec les nouvelles technologies.

Pourtant, Cécile Duflot n'a que 39 ans, elle a donc théoriquement grandi avec les Super NES, les MegaDrive et a sans doute passé quelques soirées à jouer à Super Mario. Pour elle, l'usage d'un smartphone reste donc théoriquement bien plus simple que d'installer Windows 3.1 sur un 486 ! Sauf peut-être ce matin, sur RTL, où la jeune femme s'est fait reprendre plusieurs fois par un Jean-Michel Aphatie un peu agacé d'entendre ses notifications en plein direct. Cette chère Cécile s'y est pourtant reprises à deux fois pour passer l'appareil en mode silencieux -sans succès- avant de se faire confisquer le téléphone par la régie !



Source
Cette nuit se tenaient les « American Music Awards » (AMA), une cérémonie américaine qui récompensait les meilleurs artistes musicaux du moment.



Au sommet de sa carrière, Taylor Swift s'est ainsi vu récompensée par un « Dick Clark Award d'Excellence » (en hommage au créateur des AMA), remise par la vénérable Diana Ross. La jeune femme a profité de cette tribune très écoutée pour à nouveau tailler dans le vif le modèle de streaming, avec Spotify en ligne de mire :

« A tous les fans qui sont allés acheter plus d'un million de copies de mes trois derniers albums, ce que vous avez fait -en sortant [acheter le disque] et en investissant dans la musiques et les albums, vous avez montré que vous croyez à la même chose que moi : que la musique est précieuse et qu'elle doit être consommée via des albums et que chaque album doit être acheté comme de l'art et apprécié [comme tel] »

Si l'artiste ne cite pas explicitement Spotify -dont elle a retiré l'ensemble de son catalogue- son annonce arrive tout de même dans un contexte un peu particulier : même iTunes, leader du téléchargement d'albums numérique, accuse la première baisse de son histoire. L'achat perd -ces dernières années- du terrain face à la location, ce qui a pousse d'ailleurs Apple à promouvoir sa dernière acquisition -Beats Music- dont le modèle économique repose -à quelques différences près- sur les mêmes bases que celui de Spotify. Précisons cependant que Taylor n'est pas engagée contre le streaming, mais uniquement envers la diffusion « gratuite » (par financement publicitaire). Dès lors, on retrouve l'artiste... sur Beats Music, ainsi que sur la plupart des plateformes payantes de streaming.

Pour la petite histoire, Spotify a d'ailleurs refusé de limiter l'écoute aux abonnés premium...

La Galaxy S5, fleuron de la gamme de smartphone Samsung, serait loin des résultats attendus par la marque coréenne. Le Wall Street Journal explique aujourd'hui que seuls 12 millions de Galaxy S5 auraient trouvé un foyer durant le premier trimestre de la commercialisation de l'appareil, soit approximativement 4 millions de moins que le Galaxy S4 et environ 40% de moins que le résultat attendu par la marque. Dans le détail, les ventes du téléphone auraient chuté de moitié en Chine et ne seraient en hausse qu'au pays de l'oncle Sam, un territoire qui reste le plus rentable pour Samsung.
Rails se présente comme le remake officiel du jeu Shortline Railroad célèbre dans les années 90. Il vous propose de construire des voies de chemin de fer et de mener les trains jusqu'à leurs destinations sans entrer en collision avec les autres locomotives.



Vous disposerez d'éléments pour vous aider comme des aiguillages ou des feux de signalisations. et sur votre passage, vous collecterez de l'argent et des récompenses. Au total, 12 trains différents sont jouables avec chacun leurs caractéristiques : le train de marchandises est très long, le train fou ne s'arrête jamais, le train porteur de bombe peut sauter à tout moment...

Vous traverserez 3 saisons bien marquées avec un hiver neigeux, un été aride et un printemps verdoyant. Les décors changent et s'adaptent aux conditions climatiques. 60 niveaux sont proposés et la difficulté est relativement élevée dès le départ.

Une version iPad est également disponible sur l'App Store, une fonction de synchronisation par iCloud accompagne le jeu afin de retrouver ses parties sur les deux supports.

Rails est en promotion à 1,79 € au lieu de 4,49 € sur Mac. La version iPad est disponible à 2,69 € sur l'App Store.

Rails

Rails - 1,79 €
Belight Software, Ltd


Rails

Rails - 2,69 €
Belight Software, Ltd


L'American Automobile Association (AAA) avait jugé il y a quelques semaines que Siri était plus distrayant au volant que n'importe quel autoradio, une étude qui n'a pas manqué de remonter jusqu'à Cupertino.

La Pomme se défend ainsi aujourd'hui en affirmant que l'étude n'a pas été menée en exploitant toutes les possibilités offertes lorsque l'on utilise son système au volant, et en premier lieu en ce qui concerne les nouvelles options CarPlay et « Siri Eyes Free ».

Pour rappel, plusieurs autoradios et systèmes embarqués étaient mis en parallèle sur une série d'actions à accomplir, comme le changement de station de radio, l'envoi d'un message ou la consultation de ses rendez-vous. Il s'agissait ensuite de déterminer quel système représentait le moins de risque pour le conducteur, un exercice sur lequel Siri était arrivé bon dernier.


Le problème, que l'on avait par ailleurs déjà évoqué au moment de la publication de l'étude, est que les épreuves avaient été menées sur un appareil équipé d'iOS 7, et n'étaient dès lors plus représentatives des options offertes par Siri et Apple. La sortie de CarPlay et iOS 8 plusieurs semaines avant la publication du comparatif de l'AAA, a en effet apporté un progrès certain dans la sécurité proposée par les appareils pommés. À condition de posséder un autoradio compatible, un iPhone connecté à sa voiture déportera en effet automatiquement une partie des ses fonctions sur une interface optimisée pour une utilisation au volant, dont les commandes seront entièrement pilotable à la voix.

« CarPlay et Siri Eyes Free utilisent de manière intuitive les contrôles natifs de votre véhicule, ainsi vous n'avez pas à sortir et consulter votre iPhone pendant que vous conduisez. Ces expériences sont conçues pour que vous n'ayez accès qu'aux applications iPhone qui sont optimisées pour la voiture et sont adaptées à une utilisation à bord du véhicule. » a donc rappelé la Pomme à l'AAA.

Source
Nous vous en parlions ce matin, la CLCV, une association de consommateurs a assigné le géant américain devant le TGI de Paris pour clauses abusives et illicites. En réponse à cette attaque, Netflix a immédiatement réagi, sans pour autant donner plus de détails sur la suite de l'affaire : « nous ne souhaitons pas commenter pour l'instant les points spécifiés par l'association CLCV que nous sommes cependant en train d'examiner. Nous nous efforçons d'offrir à nos clients le meilleur service possible, y compris la qualité du streaming et la possibilité d'annuler leur abonnement à tout moment » affirment ses responsables. On imagine que si la plateforme veut séduire un tiers de foyers français d'ici 5 à 10 ans, elle devra étoffer son catalogue et éviter toute mauvaise presse. [Source]
Les Mac Pro fêtent bientôt leur première année d'existence et Apple devrait logiquement les renouveler début 2015.

Cette fois, nous devrions voir débarquer du Thunderbolt 3 (capable de gérer des écrans Retina), sans doute le port USB Type-C, et évidemment, de nouveaux GPU. Mais si l'on achète une telle machine, c'est aussi parce qu'il embarque le fleuron des CPU d'Intel. Apple n'a pas le choix, elle devra intégrer des Xeon E5 v3, dont l'architecture découle enfin de la plateforme Haswell gravée à 22nm. Seule ombre au tableau, les machines actuelles ne pourront pas accueillir ces processeurs, qui ont besoin d'un socket LGA 2011-v3 et de la DDR4 pour fonctionner.

Début septembre, nous vous dévoilions la liste des Xeon nouvelle génération, un large éventail de puces dont les fréquences varient entre 2,3 et 3,5Ghz et le nombre de coeurs entre 4 et 18 ! Nos camarades d'AnandTech ont eu la chance de pouvoir tester quelques modèles, ce qui nous donne déjà une bonne idée des performances attendues pour la prochaine génération de Mac Pro. Le site s'est intéressé au 2697 v3 et au 2695 v3, deux Xeon munis de 14 coeurs (28 threads) avec une fréquence respective de 2,3 & 2,6Ghz (3,3Ghz & 3,6Ghz en mode turbo), et qui ont de bonnes chances de se retrouver dans les machines pommées.

Et si l'on s'intéresse aux performances brutes, en multi-coeur, le gain est tout de suite très significatif. Sous CineBench, cette version à 14 coeurs met une vraie rouste à son devancier à 12 coeurs (celui qui équipe les Mac Pro actuels). On passe ainsi d'un score de 1417 à 2014, soit 42% de puissance supplémentaire :



En mono-thread, pas de miracle, les Xeon restent toujours en retrait face aux Core i7 bien mieux cadencés. Comme on vous l'expliquait en détail dans notre test du Mac Pro 2013, si les programmes que vous utilisez n'exploitent pas plus de 4 à 6 coeurs, il est parfois plus rentable de prendre des Xeon moins haut-de-gamme, mais avec un nombre de coeurs plus faible et un turbo plus rapide. Nous vous expliquions égalment que -même si proposer des Core i7 aurait permis d'abaisser un peu les coûts- les Xeon cumulent de nombreux avantages, comme la capacité à maintenir leur fréquence nominale pendant de longues périodes ou encore la gestion de la RAM ECC, ainsi qu'un nombre de lignes PCIe bien plus élevé.



Nul doute qu'Apple ne se privera pas d'intégrer les modèles les plus haut-de-gamme dans ses prochains Mac Pro. Même si les prix pourraient flamber, on a tous hâte de voir ce que vont donner les Xeon 2699 v3 avec leurs 18 coeurs et leurs 36 threads ! AnandTech a d'ailleurs promis de publier un test dès qu'Intel leur aura envoyé un sample, ce qui ne devrait pas tarder.

Si le sujet vous intéresse, nos confrères ont publié de nombreux benchs de ces nouvelles puces :

AnandTech
Accéder aux archives des news
     

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac Retina Indicateur vert Informations 10/2014 2599 € L'iMac Retina est sorti le 16 octobre, et cette machine ne devrait pas être mise à jour avant une bonne année. Vous pouvez acheter en toute quiétude.
iMac Indicateur orange Informations 06/2014 1099 € L'iMac Retina est sorti le 16 octobre, mais Apple n'en a pas profité pour rafraichir la gamme (vieillissante) d'iMac traditionnels. Si le rapport qualité/prix est toujours bon, leur GPU prend de l'âge et l'on aimerait bien voir arriver du Thunderbolt 2, par exemple. Il n'est pas impossible qu'Apple les renouvelle début 2015.
Mac Mini Indicateur vert Informations 10/2014 499 € Le Mac mini vient tout juste d'être mis à jour et apporte quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Vous pouvez acheter sans risque, mais regardez aussi du côté du Refurb !
Mac Pro Indicateur orange Informations 10/2013 2999 € Le nouveau Mac Pro est disponible depuis décembre 2013 et Apple devrait profiter de la fin de l'année (voire du début 2015) pour lui offrir de nouveaux Xeon, déjà présentés par Intel. Notre conseil : attendez !
MacBook Pro Indicateur vert Informations 07/2014 1099 € Les MacBook Pro ont été mis à jour en juillet 2014 : +200Mhz côté CPU et 16GO de RAM sur tous les modèles. Pas de changement côté GPU, et pas de gros renouvellement prévu avant 2015. Vous pouvez acheter en toute sécurité, même si les plus geeks préféreront attendre une "vraie" mise à jour l'an prochain.
MacBook Air Indicateur orange Informations 04/2014 899 € Le MacBook Air a été mis à jour en Avril 2014, mais les améliorations sont peu nombreuses (+ 100MHz et 100€ en moins). Si vous avez besoin de ce modèle, jetez un œil sur le Refurb avant de vous décider. Vous pourrez trouver une machine de 2013 avec des caractéristiques quasi similaires. Si vous optez pour une machine neuve, le 11" est le portable par excellence qui pourra vous suivre partout. Et n'oubliez pas de booster la RAM à 8Go et, si possible, de choisir le SSD de 512Go. Il se murmure qu'un nouveau modèle (12") pourrait faire bientôt son apparition... MAJ probable début 2015.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2  b 3  b 4  b 5 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Combien dépensez-vous en moyenne pour vos apps ?
735 votes
Prixmac
app
A propos | Mentions légales | Contacts | Emploi | RSS | Apps