Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Test des AirPods
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
3793 connectés

Test des AirPods

Le 23/12/2016 à 14h46
Enfin ! Les AirPods sont arrivés ! Après deux mois de retard sur le planning initial, Apple parvient tout de même à livrer ses premiers clients avant Noël !

Mais que valent réellement ces écouteurs ? Peuvent-ils vraiment faire oublier leurs homologues filaires ? Sont-ils à la hauteur des espérance ? Avant de revenir en détail sur ces modèles d'un nouveau genre, je vous propose de voir (ou revoir) la vidéo tournée après une journée d'utilisation :




Un design bien connu...


Prenez des EarPods, coupez-leurs les fils, et vous obtenez... (presque) des AirPods !



Chacun ne pèse que 4 grammes, tout en conservant une taille réduite. On peut réellement parler de performance industrielle, tant l'électronique embarquée (on le verra plus bas) est impressionnante.



On nous demande souvent s'ils tiennent bien dans les oreille (de peur de les perdre trop facilement) et la réponse est assez simple : si les EarPods vous vont, il en sera de même pour les AirPods ! On peut même dire qu'ils tiennent mieux puisque le fil ne les tire plus vers le bas.



Si la forme des haut-parleurs est strictement la même, il subsiste tout de même quelques différences. Tout d'abord, la petite tige -qui a été tant moquée- est effectivement plus imposante, à la fois plus longue et plus large :



Elle se termine par un embout métallique séparé par une petite nervure de plastique. Il s'agit en réalité de connecteurs pour charger les batteries, qui viendront se brancher au fond de la boite :




Apple a également placé 2 micros sur chaque écouteur (dont un sur le côté), ce qui permet de réduire les bruits ambiants :



Enfin, Cupertino livre une boite de recharge, qui permet aussi (et surtout) de ne pas les perdre. Sa taille est modeste, elle ressemble un peu à une boite d'EarPods justement :



Seule bizarrerie, le câble Lightning se branche sur le dessous, et avec sa forme arrondie, la boite ne tient alors jamais "debout". Mais je pense que c'est voulu, afin qu'elle ne reste jamais ouverte lorsqu'elle est posée sur une table :



Petite astuce, posez-là sur un Dock Lightning (45€)... et cela règle tous les problèmes ! Elle reste ainsi chargée, tient debout et peut même rester ouverte pour venir y glisser facilement les AirPods.



Enfin, Apple livre un câble Lightning vers USB A, ce qui est assez logique, puisque cela vous permet de réutiliser votre chargeur d'iPhone 7.



Pourtant, je regrette que la firme de Cupertino reste bloquée sur des connectiques de 2012. Alors qu'elle impose l'USB C sur tous ses nouveaux Mac, elle ne s'applique pas ses propres règles, qui devraient pourtant permettre d'en finir avec ce connecteur propriétaire et imposer l'USB C sur les appareils mobiles !




Comble de la pingrerie (mais est-on vraiment surpris ?), Apple ne fournit donc aucun chargeur, mais pas non plus de câble USB C ou d'adaptateur au cas où vous auriez acheté un nouveau MacBook ou MacBook Pro. Quel manque de cohérence !

Une connexion facilitée (ou pas)


Dans les vidéos publicitaires, Apple vantait les mérites de la puce W1 intégrée, capable de faciliter le jumelage. Et c'est vrai, lorsqu'on ouvre la boite, le petit panneau apparait automatiquement si votre iPhone est situé à proximité :



Si vous avez un compte iCloud configuré sur vos iPad et autres Apple Watch, les AirPods apparaissent alors automatiquement :



En revanche, après plusieurs essais infructueux, impossible d'avoir le même comportement sur le Mac. Nous avons dû presser le petit bouton de synchronisation (derrière la boite) pendant quelques secondes, et appairer manuellement les écouteurs depuis le panneau Bluetooth des préférences système :




L'un de mes collègues a eu plus de chance, ses AirPods étaient parfaitement reconnus sur le Mac... mais pas sur l'Apple Watch, qu'il a fallu redémarrer. C'est une constante ces dernières années chez Apple : tout ce qui passe par iCloud (presse-papier partagé, déverrouillage par Apple Watch...) fonctionne parfois au petit bonheur la chance. Cupertino a encore des progrès à faire pour que ses services offrent plus de fiabilité, surtout sur des produits comme ça, où l'on aimerait que tout fonctionne du premier coup.



Pour le reste, les AirPods restent des écouteurs Bluetooth standards, et vous pouvez tout à fait les « brancher » sur un smartphone Android :



Grâce à la petite puce W1, l'appairage est donc immédiat, mais Apple promettait surtout que le passage de l'iPhone au Mac (et à l'Apple Watch) était bien plus facile qu'avec un casque bluetooth. En réalité, les avancées sont timides et nous nous attendions à quelque chose de bien plus abouti !



Par exemple, lorsque vous basculez vos écouteurs du Mac vers l'iPhone, macOS va stopper la musique... mais pas couper le son de la machine. Du coup, si une vidéo YouTube est en train de tourner (ou un film sur VLC), votre Mac va se mettre à cracher du son sur ces enceintes. Boujour la discrétion ! Pour remédier à ce petit « problème », j'ai dû brancher mes EarPods jack sur le Mac... quelle ironie ! (si vous quittez la pièce et que les AirPods ne sont plus à portée, le son fait également la bascule sur les enceintes...).



L'autre promesse, c'est le passage facilité d'un appareil à l'autre. Lorsque vous avez un iPhone, un iPad et une Apple Watch, les AirPods sont visibles depuis tous les appareils du même compte iCloud. C'est pratique et ça évite de déconnecter à chaque fois le casque, comme c'est souvent le cas avec des modèles bluetooth du commerce. Mieux, si vous retirez vos AirPods et que vous reprenez votre bon vieux casque, la transition se fait toute seule, et ça marche dans les deux sens.



En revanche, si votre iPhone sonne, et que vos AirPods sont connectés au Mac, l'iPhone ne va pas se les accaparer automatiquement pour prendre l'appel. Il faudra manuellement aller chercher les AirPods dans les options de haut-parleur (mais ils ont le mérite d'apparaitre automatiquement partout) J'aurais vraiment aimé une meilleure intégration à ce niveau (ou une configuration spécifique) pour que la bascule soit plus automatique ! Si vous prenez un appel ou que vous regardez une vidéo, alors que vous avez les AirPods sur les oreilles, Apple devrait toujours se brancher automatiquement sur l'appareil en cours d'utilisation !

En fait, nous avons là un comportement assez proche des dispositifs AirPlay : ils restent visibles sur tous vos appareils, mais un seul peut en prendre le contrôle à la fois. La seule différence, c'est que tout passe par le Bluetooth (et non le WiFi) et que la protection se fait via le compte iCloud, et non le mot de passe du réseau de votre domicile.



A noter que la bascule d'un appareil à l'autre prend plusieurs secondes. Par exemple, si vous utilisez les AirPods sur votre Mac, et que l'iPhone sonne, il faudra décrocher, attendre 4/5 secondes que la source bluetooth apparaisse, et encore 4/5 secondes pour choisir les AirPods. A l'arrivée, il se sera écoulé plus de 10 secondes entre le moment où vous aurez décroché et la prise effective de l'appel. Résultat : il est plus rapide de brancher un casque filaire... ou de prendre l'appel directement, sans casque.

Enfin, sachez que les AirPods ne sont pas tellement faits pour être prêtés facilement (mais quoi de plus logique, après tout). Si un ami ouvre la boite à côté de son iPhone, voilà le message qui s'affichera :



Il lui sera toujours possible de les utiliser, mais vous devrez appuyer sur le bouton de synchronisation de la boite à chaque fois pour les ré-appairer à un autre compte iCloud. Si vos amis sont sous Android, l'appairage se faire de manière classique, via les préférences bluetooth.

Autonomie record !


Apple est généralement très optimiste dès qu'il s'agit de fournir des chiffres, mais pour une fois, ils semblent assez honnêtes. J'allume en général mes écouteurs le matin à 9H, et ils s'éteignent autour de 16H, après une pause entre 12H et 14H. Quelques minutes avant d'arriver au bout de leurs accus, les AirPods émettent quelques « bips » pour signaler l'arrêt imminent de la musique.



Les cinq heures sont donc bien atteintes, mais à condition de ne pas pousser le volume. Je suis resté (en moyenne) autour de 40%, voire 50% en cours de journée, mais jamais plus. J'ai écouté de la musique sur iTunes, avec un mixe de MP3 et de fichiers AAC de différents débits, mais également quelques vidéos YouTube, interrompues par plusieurs coups de fil.



Entre 12 et 14h, ils ont perdu environ 10% de charge, soit 5% par heure lorsqu'ils sont en veille.

Autre donnée chiffrée intéressante, le temps de charge ! Il nous a fallu environ 40mn pour recharger complètement les écouteurs, qui ont puisé environ 16% de la batterie de la boite, ce qui reste cohérent avec les données d'Apple :



A l'arrivée, on peut donc voir le verre à moitié plein et estimer qu'il s'agit là d'un record et sans doute les meilleurs écouteurs de la catégorie "poids plume" sur le plan de l'autonomie. Apple a réussi une vraie prouesse, sans faire de sacrifice sur la qualité d'écoute, le volume sonore et les fonctionnalités. La recharge est également suffisamment rapide pour ne pas attendre plus de 15mn pour bénéficier de 3H d'autonomie supplémentaire et finir la journée correctement. C'est vraiment pas mal !



De façon plus pragmatique, on regrette quand-même de ne pouvoir tenir une journée de travail avec une simple charge. Les batteries ont décidément encore de la marge avant de parvenir à se faire oublier... Autre inconvénient, les AirPods imposent de venir jongler continuellement avec leur boite, qui devra -elle- rester branchée le plus souvent possible, histoire d'éviter les mauvaises surprises en déplacement. Enfin, on regrette qu'ils restent allumés continuellement en dehors de la boite : si on a le malheur de les laisser trainer (devant son Mac par exemple), ils peuvent se décharger entièrement au bout de 24H...

Allez, ne soyons pas chiches, Apple a quand-même fait du bon boulot pour offrir un produit avec autant de technologies et 5H d'autonomie. Rien que pour cela, chapeau bas à l'ingénierie !

Quand le sans-fil... crée du fil (et des frais supplémentaires)

Malgré les progrès des batteries ces dernières années, elles restent globalement insuffisantes pour les usages demandés. Ici, nous aimerions que nos AirPods tiennent au moins semaine sans recharge par exemple ! C'est d'ailleurs ce qu'on obtient avec certains casques, si on ne les utilise que dans les transports. Nous assistons en réalité au même problèmatiques avec les téléphones, les voitures... L'autonomie trop faible impose d'avoir des solutions de recharge à disposition en permanence, et donc... du fil ! Quelle ironie de devoir se trimbaler continuellement un chargeur d'iPhone et une boite d'AirPods, sans compter les câbles Lightning, tout ça pour finir la journée sans encombre...



Ces accus ne sont pas non plus infaillibles, et finiront un jour ou l'autre par lâcher. Apple facturera le remplacement de batterie une cinquantaine d'euros, soit le prix de deux paires d'EarPods jack... Le tarif est vraiment salé, surtout lorsqu'on sait que la durée de vie de ces électrolytes excède rarement 3/4 ans.

Du bon son ?


Je n'ai pas honte de le dire, bien que grand fan de HiFi et musicien à mes heures, j'adore le son des AirPods/EarPods.

Oh, ce n'est pas le meilleur, loin de là, et l'on trouve chez AKG, Sennheiser ou même Sony des écouteurs de bien plus grande qualité. Mais ce que j'aime sur ces AirPods/EarPods, c'est justement le compromis trouvé par Apple, qui est parvenu à proposer des écouteurs semi-intra. En clair, vous n'êtes pas coupés du monde, mais profitez tout de même de basses puissantes et d'un son plutôt équilibré.



Les AirPods possèdent une dynamique assez proche des EarPods et j'imagine que la firme utilise peu ou prou les mêmes composants. Les basse semblent néanmoins plus présentes, mais la différence est à peine perceptible. Certains autour de moi estiment que la qualité des transducteurs un peu meilleure que ceux des EarPods, mais ça reste très subjectif. Je trouve juste qu'ils manquent un peu de puissance si vous poussez le volume à fond, mais ça reste suffisant, même en environnement bruyant.



En revanche, comme vous avez pu l'entendre en vidéo, la qualité des micros est vraiment médiocre. On est bien loin des EarPods (qui n'étaient déjà pas une référence), le son apparait comme compressé et c'est sans doute ce qui se passe ici : le débit du bluetooth 4.2 reste faible, tout juste capable de diffuser un MP3. En sus des connexions avec la nouvelle puce W1 (voir plus haut), il est probable que le débit restant soit minime, d'où cette ultra-compression. Ce n'est donc pas dramatique pour un coup de fil, mais n'espérez pas animer un podcast ou profiter de la qualité des appels Facetime Audio avec ça ! Seule consolation, l'isolation des bruits ambiants fonctionne bien, et l'on entend beaucoup moins les perturbations (trafic, souffleries...) lorsqu'on parle. Apple coupe même totalement les micros dès que possible (sans doute, une fois encore, pour économiser de la bande passante).



Enfin, comment ne pas évoquer la latence, un problème inhérent au monde du Bluetooth, mais ne qui ne gênera pas tout le monde de la même façon. Pour faire simple, la diffusion en bluetooth traîne depuis plusieurs années déjà un décalage entre la source et les écouteurs d'environ 200 à 300ms. L'air de rien, pendant une seconde, vous avez le temps de dicter un mot complet ! En regardant un film, on verra donc un décalage d'une ou deux syllabes entre les lèvres et le son des écouteurs. Certains s'en accommodent, d'autres trouvent ça insupportable, tout dépend des usages. Pour écouter de la musique, aucun problème, tant qu'il n'y a pas d'images. Mais si vous regardez des films, des séries et des vidéos YouTube, c'est vite pénible, même avec l'habitude. Quant à ceux qui font du montage audio/vidéo ou de la musique (avec GarageBand), cette latence est vraiment casse-pied, voire même totalement rédhibitoire. Ce n'est donc pas problématique pour tout le monde, mais il faut savoir que ce problème existe (et continuera d'exister) avant d'acheter.

Siri ou les commandes tactiles, Apple a (mal) tranché


Contraintes techniques ou culte du minimalisme ? Quoiqu'il en soit, Apple n'a pas jugé bon d'inclure des commandes physiques sur le casques. Les fans de la télécommandes des EarPods n'auront plus que leurs yeux pour pleurer et devront utiliser leur iPhone ou leur Apple Watch pour modifier le volume ou changer de pistes.

En effet, les seules interactions possibles avec le casque sont les suivantes :

- une double tape pour appeler Siri (et lui demande d'augmenter le son par exemple)
-> en cours d'appel, la double-tape permet également de raccrocher.
- enlever ses AirPods coupe immédiatement la musique et même certaines vidéos (les remettre réactive iTunes)



Vous pouvez configurer la double-tape pour mettre la musique sur pause (le menu est bien caché dans les réglages bluetooth), mais c'est tout :



Comble de l'ironie, si vous n'avez pas de réseau (ou que vous êtes à l'étranger), vous ne pourrez donc pas utiliser Siri... et il faudra forcément prendre l'iPhone pour changer de piste ou modifier le volume ! Pourquoi ne pas utiliser de la reconnaissance vocale locale pour ce type d'action ? Apple possède pourtant déjà la technologie, présente bien avant Siri sur ses appareils.



Ces choix sont vraiment étranges : Apple considère-t-elle que Siri est plus important que les contrôles ? Pour un casque dont la principale fonction est d'écouter de la musique (et de prendre des appels), ne pas pouvoir modifier le volume facilement est vite pénible. Quant aux accros d'Apple Music, ils ont souvent la main sur le bouton « piste suivante ». Evidemment, on peut toujours aller chercher les contrôles sur le téléphone, mais ce n'est pas toujours pratique (surtout pour les filles, qui le placent souvent dans le sac à main). Il y a bien l'Apple Watch, mais pour accéder à l'app musique, il faut quelques manipulations supplémentaires (il faut aller la chercher dans le Dock par exemple).



Pourquoi Apple n'a-t-elle pas instauré un système de tape ou de glissement le long de l'écouteur ? Par exemple, une tape à gauche pour le morceau précédent, une à droite pour le suivant. Et un glissement le long d'un écouteur pour régler le volume... Il y a certainement des contraintes techniques derrière tout cela, mais c'est justement là où l'on attend Apple, capable de nous étonner par son culte du détail ! On peut toutefois espérer une mise à jour prochaine qui permettra de régler plus finement les "tapes", mais connaissant la firme de Cupertino, les chances de voir arriver une telle évolution paraissent néanmoins minimes.

Un bilan contrasté


Oh qu'il est difficile de juger ces AirPods ! Il faut dire que ses atouts (et ses contraintes) sont directement liés aux usages. Si vous étiez déjà clients d'oreillettes bluetooth, alors ces écouteurs constituent une belle montée en gamme, aussi bien en terme de fonctionnalités que d'autonomie. Apple est parvenue à proposer un produit bien fini, techniquement impressionnant et avec un design minimaliste -qu'on aime ou non la forme des oreillettes. Si le fil vous rebute, alors il s'agit très certainement des meilleurs écouteurs « wireless » de leur catégorie. On peut même dire que leur rapport qualité/prix est honnête sur le segment.



Mais les AirPods constituent-ils vraiment une réponse à l'abandon du mini-jack sur l'iPhone et au besoin de mobilité ? En clair, sont-ils prêts à remplacer les EarPods filaires que beaucoup utilisent quotidiennement ? Pas vraiment. Déjà, leur prix élevé (179€) n'offre pas la même souplesse d'utilisation : impossible d'en avoir une paire dans la poche, une autre à la maison, et une troisième au bureau... Il faudra également éviter de les perdre, au risque de repayer une soixantaine d'euros l'écouteur (sic). Et puis, pour un étudiant ou un ado, le budget reste élevé pour de simples écouteurs, même sans fil. A ce prix, ne vaut-il pas mieux investir dans un bon casque ?



Toute la question est évidemment de jauger les atouts face aux contraintes, inhérentes au monde du sans fil. D'un côté, on gagne en mobilité, en souplesse, on n'est plus obligé de brancher/débrancher des fils continuellement, on peut laisser son iPhone dans un sac ou sur le bureau, et aussi passer d'un appareil à l'autre plus facilement. Mais à l'inverse, il faut quotidiennement se balader avec la boite, qu'il faudra régulièrement recharger, et venir y placer les écouteurs. Il y a aussi cette latence, l'absence incompréhensible de télécommande, la synchro encore chaotique... Tant de compromis pour remplacer un simple fil ?

Verdict !


Arthur : « Habitué à utiliser des casques et des oreillettes bluetooth, les AirPods m’ont séduit dès le premier appairage et m’ont rapidement convaincu de jeter mes EarPods filaires au fond d’un tiroir. Les nouvelles oreillettes sans fil d’Apple offrent sans conteste le meilleur rapport qualité-prix sur le marché des écouteurs bluetooth miniatures, avec quelques atouts sympathiques comme la synchronisation immédiate entre tous les appareils liés à son compte iCloud ou encore le passage simplifié d’un appareil à un autre. Pour le reste, on retrouve la qualité et l’équilibre que l’on pouvait apprécier (ou pas) sur les EarPods filaires et les quelques défauts inhérents au bluetooth 4, comme une portée assez limitée et une latence de quelques dixièmes de secondes.



Mon principal regret est de ne pouvoir gérer davantage d’options depuis les oreillettes, comme le volume ou le changement de piste. Rien de rédhibitoire pour autant, on pourra toujours modifier le niveau sonore depuis les boutons placés sur la tranche de l’iPhone ou de l’iPad ou depuis la couronne de l’Apple Watch, et compter sur la montre pour retrouver les commandes principales de lecture, en ajoutant un accès direct à l’app Musique grâce à une complication.

En conclusion, si les aficionados des casques filaires pourront avoir quelques réticences à couper le fil et supporter les défauts du bluetooth, les utilisateurs d’écouteurs sans fil apprécieront très certainement l’autonomie record et l’encombrement minimal des AirPods et de leur coffret de charge -lequel n’est pas indispensable au bon fonctionnement des oreillettes et peut être laissé chez soi lorsque l’on ne sort que pour quelques heures- ou encore la simplicité avec laquelle les oreillettes peuvent être rangées et sorties de leur écrin. »


Didier : « Désolé Apple, mais malgré tous les atouts des AirPods, je garde mes EarPods ! Ils restent beaucoup plus abordables et je n'ai pas peur de les perdre ou de les abimer.

Je peux également les brancher sur ma caméra, sur ma console, ou sur les téléphones de mes amis. A ce tarif, je peux aussi me permettre d'en garder une pair dans mon sac, une autre au bureau et une dernière à la maison. Et puis, avec le dernier MacBook Pro, j'ai déjà suffisamment d'adaptateurs et de chargeur à transporter pour ne pas rajouter une boite supplémentaire dans mes poches. Le but du sans fil n'était-il pas de nous simplifier la vie ?



En outre, les promesse de switch entre les appareils ne sont pas vraiment tenues et méritent encore un peu travail. Enfin, les problèmes de latence et d'autonomie inhérentes aux casques sans fil sont rédhibitoires pour mes usages : impossible de regarder une vidéo ou de faire du montage, de la musique, avec 300ms de décalage ! Le produit reste néanmoins bien fini, très séduisant, et devrait logiquement combler tous ses défauts d'ici quelques années. Courage à ceux qui essuieront les plâtres ! »


  • Design
  • Autonomie
  • Qualité sonore
  • Qualité/Prix
Les Plus : • Peu emcombrants
• Légers
• Concentré d'électronique !
• Taille de la boite de transport
• Autonomie
• Qualité sonore
• Appairage facilité
• Bon rapport specs/prix
Les Moins : • Qualité du micro médiocre
• Passage d'un appareil à l'autre souvent manuel
• Latence du bluetooth
• Pas de commandes physiques (volume, piste suivante)
Configuration : • Un iPhone, iPad et iPod touch exécutant iOS 10 ou version ultérieure
• Une Apple Watch exécutant watchOS 3 ou version ultérieure
• Un Mac exécutant macOS Sierra ou version ultérieure
Prix : 179€ chez Apple
Egalement disponible à la Fnac, Darty et Boulanger.
4/5



partage email

Test de l'iPhone 7 et de l'iPhone 7 Plus

Test des BeatsX face aux AirPods : le match !

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur rouge Informations 10/2015 2099 € L'iMac Retina a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Skylake, et de nouvelles cartes graphiques. En revancge, Apple n'a pas intégré de post USB C ou de prise Thunderbolt 3. La mise à jour est attendue courant 2017, donc mieux vaut attendre !
iMac 21,5" 4k Indicateur rouge Informations 10/2015 1699 € L'iMac Retina 21,5" a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Broadwell, mais perd sa carte graphique dédiée. Apple n'a pas non plus intégré de post USB C ou de prise Thunderbolt 3. La mise à jour est attendue courant 2017, donc mieux vaut attendre !
iMac Indicateur rouge Informations 10/2015 1249 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 13 octobre 2015 avec une architecture Broadwell. La mise à jour -si elle a lieu- devrait avoir lieu fin 2016.
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Une renouvellement pour la rentrée (voire fin 2016) est probable, même si Apple n'a pas l'habitude de mettre à jour cette machine très souvent. Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Les rumeurs évoquent maintenant un nouveau Mac Pro courant 2017, avec 10 ports USB (USB C et Thunderbolt 3 ?). Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles actuels datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MBP Retina 13" Indicateur vert Informations 10/2016 1699 € Les MacBook Pro Retina 13" ont été mis à jour le 27 octobre 2016 mais attention ! Il y a deux modèles différents ! L'entrée de gamme n'a pas de TouchBar et seulement 2 ports Thunderbolt 3, contrairement à la seconde version, mieux équipée (mais plus chère). Il s'agit des machines les plus puissantes et des mieux équipées des portables 13" de la Pomme, mais attention à la connectique, qui nécessitera de nombreux adaptateurs ! Notez qu'Apple conserve "l'ancien" modèle au catalogue, avec son ancienne connectique et un prix inchangé.
MBP Retina 15" Indicateur vert Informations 10/2016 2699 € Les MacBook Pro Retina 15" ont été mis à jour le 27 octobre 2016, avec une "TouchBar" tactile et 4 ports Thunderbolt 3. Il s'agit des machines les plus puissantes et des mieux équipées des portables de la Pomme, mais attention à la connectique, qui nécessitera de nombreux adaptateurs ! Notez qu'Apple conserve l'ancien modèle au catalogue.
MacBook Air Indicateur orange Informations 03/2015 1099 € Le MacBook Air a été mis à jour en mars 2015, et semble désormais abandonné par Apple. Si vous avez besoin de ce modèle, jetez un œil sur le Refurb avant de vous décider. Notez qu'Apple a fait disparaitre la version 11" depuis octobre 2016, mais on trouve encore ce modèle sur le Refurb.
MacBook Indicateur orange Informations 04/2016 1449 € Le MacBook Retina 12" a été mis à jour le 20 avril 2016, avec très peu de nouveautés : un CPU qui stagne, une nouvelle couleur rose et un SSD 3x plus rapide. Avant de craquer, lisez bien notre test complet ! Notez que le Refurb propose le modèle de l'an dernier avec de belles réductions. Enfin, il est probable qu'il soit renouvelé autour d'avril 2017... même si aucune rumeur n'a vu le jour pour l'instant.
Apple TV 2015 Indicateur orange Informations 10/2015 199 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et commence à dater un peu : pas de 4k, des performances réseaux moyenne et un prix encore élevé. La rumeur évoque une évolution courant 2017, avec la 4k et le HDR. Le boitier reste malgré tout une bonne affaire... si vous la prenez sur le Refurb !
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Comptez-vous monter un hackintosh ?
2785 votes
app
A propos | Mentions légales | Contacts | Emploi | RSS | Apps