Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Mac4Ever.com - Toute l'actualité Apple, iPhone, iPad, iPod, et Mac mise à jour quotidiennement
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
2482 connectés
Approvisioné il y a 8 heures et 7 minutes.
A l'approche d'un nouvel iPhone, Apple en profite généralement pour introduire de nouvelles coques de protection et autres bracelets d'Apple Watch... tout en faisant disparaitre une bonne partie des modèles de la collection précédente. C'est déjà le cas au Japon et il faut s'attendre à ce que les stocks se vident également en Europe ces prochaines semaines. En tout, ce serait 13 couleurs de Smart Covers pour iPad, 18 coques pour iPad, 12 bracelets pour Apple Watch et 7 bracelets en nylon qui ont quitté les rayons au Pays du Soleil Levant. Si vous voulez encore faire vos emplettes, c'est le moment ou jamais... [Via]
Quelques jours seulement après les US, les MacBook Pro 2017 sont enfin disponibles sur le Refurb français !

Pour le moment, pas de 15", mais des 13" avec ou sans Touch Bar :

MacBook Pro 13,3" Core i5 bicœur à 3,1 GHz - Gris sidéral - 256Go (Touch Bar) à 1699€ (1999)
MacBook Pro 13,3" Core i5 bicœur à 3,1 GHz - Gris sidéral - 512Go (Touch Bar) à 1909€ (2249€)
MacBook Pro 13,3" Core i5 bicœur à 3,1 GHz - Argent - 256Go (Touch Bar) à 1699€ (1999)
MacBook Pro 13,3" Core i5 bicœur à 3,1 GHz - Argent - 512Go (Touch Bar) à 1909€ (2249€)
MacBook Pro 13,3" Core i5 bicœur à 3,1 GHz - Gris sidéral - 1To (Touch Bar) à 2769€ (2989€)


Evidemment, vous pouvez vous rabattre sur les modèles 2016 qui sont toujours plus intéressants financièrement.

Les Mac

• MacBook Air 11,6 pouces dès 1059€
• MacBook Air 13,3 pouces dès 1099€
• MacBook dès 1169€
• MacBook Pro 13,3 pouces dès 1069€
• MacBook Pro 15,4 pouces dès 1909€
• iMac 21,5 pouces dès 1129€
• iMac 27 pouces dès 1649€
• Mac mini dès 459€
• Mac Pro dès 2369€

Les iPad

• iPad Air 2 dès 419€
• iPad mini 2 dès 349€
• iPad mini 4 dès 369€
• iPad Pro 9,7 pouces dès 529€
• iPad Pro 12,9 pouces dès 669€

Les iPod

• iPod touch 16 Go dès 179€
• iPod touch 32 Go dès 199€
• iPod touch 64 Go dès 219€

Apple TV

• Apple TV 4ème génération 32 Go dès 149€
• Apple TV 4ème génération 64 Go dès 189€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre nouvelle app RefurbStore !




Enfin, ayez le réflexe de passer par
votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuits à Mac4Ever !

Le Thunderbolt 3 s'invitant désormais plus volontiers sur PC (grâce au connecteur commun USB C), les fabricants d'accessoires proposent cette année de nombreux modèles compatibles, là où l'offre Thunderbolt 2 se partageait entre deux ou trois constructeurs.



La concurrence profitant toujours au client, nous avons décidé de confronter quatre modèles phares du moment :

- le Dock Thunderbolt 3 de Startech.com (~230€ sur Amazon)
- le Dock Thunderbolt 3 d'OWC (349€ chez MacWay)
- le Dock Thunderbolt 3 d'Elgato (299€ chez Amazon)
- le Dock Thunderbolt 3 de Belkin (349€ chez Apple, 395€ sur Amazon)


A noter que quelques jours avant la publication de ce test, StarTech propose une seconde version du Dock, avec pour seule modification, le charge à 85W. Il est actuellement vendu 367€ sur Amazon.

Mais avant de détailler notre dossier, je vous propose -comme à chaque fois- une petite vidéo !




Qui a vraiment besoin d'un Dock Thunderbolt 3 ?


Les vrais bénéficiaires de ce type de produits sont évidemment les acheteurs valeureux des MacBook Pro 2016 & 2017, ces machines qui n'ont absolument aucune connectique en dehors du Thunderbolt 3 et de la prise mini-jack. Si la plupart ont déjà acheté pléthores d'adaptateurs, ces derniers ne sont pas très pratiques pour une utilisation sédentaire : il faut en connecter plusieurs, débrancher certains périphériques pour en connecter d'autres... Bref, une solution tout-en-un regroupant plusieurs types de prises se montre nettement plus pratique.



Avec l'augmentation des débits, le Thunderbolt 3 permet aussi de connecter des produits jusque là inaccessibles sur Mac, comme plusieurs écrans 4k avec un seul fil, mais aussi un écran 5k, de l'USB à 10Gbps ou encore un GPU externe. Evidemment, la bande passante est limitée (on ne peut pas placer un écran 5k ET un écran 4k sur le même câble, par exemple) mais largement suffisante pour un usage avancé. A contrario, les docks USB C (moins chers) sont beaucoup moins polyvalents, avec une bande passante limitée à un seul écran 4k par exemple et bien incapables de faire passer des données en plus de l'affichage 4k ou même de faire de l'eGPU.




Autre intérêt de ces solutions, elles chargent votre Mac ! Contrairement aux docks Thunderbolt 1 & 2, la troisième version peut délivrer jusqu'à 100W, ce qui suffit largement à un MacBook Pro 15". Du coup, avec un dock TB3, il n'y a donc plus qu'un seul câble à connecter à votre Mac pour avoir l'écran, le chargeur et les périphériques, contre au moins deux précédemment.

Design : la qualité à l'honneur


Nos quatre constructeurs ont opté pour un boitier très bien fini, et mixant les parties métalliques et plastiques. Il faut dire que ces Docks ont une certaine tendance à chauffer, malgré l'alimentation déportée et il est important d'assurer une bonne dissipation thermique.



Sur certains modèles (comme OWC), le constructeur a même été obligé d'y placer un petit ventilateur, mais ce dernier est relativement discret. Nous n'avons en tout cas jamais été gêné par le bruit éventuel ou la chaleur dégagée par ces produits.


Le "petit" modèle d'Elgato comparé à un iPhone 7 Plus


La principale différence physique se fait plutôt sur le poids et l'encombrement. Les modèles d'OWC et de StarTech paraissent nettement plus massifs avec leurs arrêtes tranchantes et leur aspect de gros pavé :



Le Dock d'OWC est assez massif, ventilé mécaniquement, mais très riche en ports


Chez Belkin et Elgato, les boitiers sont plus arrondis et surtout plus légers, avec respectivement 360 et 300g, contre 540g chez OWC et 442g chez StarTech ! Si vous comptiez les baladez dans un sac, la différence n'est pas anodine.


Le modèle de Belkin est assez compact et léger


Connectique : à la recherche de la combinaison idéale


Avant l'achat d'un dock, la question est toujours la même : « de quoi ai-je réellement besoin ? » Avec des tarifs dépassant allègrement les 200 à 300€, il s'agit de ne pas se planter !

Un socle commun de ports indispensables

Sur ce type de produit, le marketing converge généralement vers une connectique minimale à assurer sans adaptateur.


Peu de différences dans le choix des connectiques "de base".


Dès lors, nos 4 docks arborent tous :

- des ports USB A (au moins 2), souvent capables d'alimenter une tablette
- deux ports Thunderbolt 3 (dont 1 utilisé par le Mac)
- un port Ethernet Gigabit
- une sortie casque (mini jack) et au moins une entrée micro
- du courant pour le Mac (entre 15 et 85W)
- une sortie vidéo "standard", généralement en DisplayPort

Si vous regardez le tableau comparatifs quelques lignes plus bas, vous noterez que la différence se fait surtout sur le nombre de ports USB, la puissance délivrée et les quelques ports accessoires (USB C, SD, entrée audio...). Finalement, le choix est assez limité et pas assez hétéroclites à mon goût pour répondre à des besoins très spécifiques.


Les faces-avant se ressemblent aussi beaucoup : au moins un port USB et une prise casque -sauf chez StarTech.


Des ports à foison mais de vraies disparités

Afin de simplifier la compréhension, je vous ai préparé un tableau comparatif de nos 4 docks Thunderbolt 3 :

Cliquez pour zoomer



Le Dock charge le Mac... mais attention à la puissance !

Si en apparence, on retrouve grosso-modo les même fonctionnalités, certaines différences ne sont pas anodines à l'usage. Par exemple, seuls les modèles Belkin et Elgato proposent 85W, idéales sur un MacBook Pro 15" ! En pratique, les 60W d'OWC suffisent la plupart du temps : nous avons utilisé ce dock plusieurs semaines sans que la machine ne se décharge, malgré l'utilisation d'écrans 5k et de logiciels lourds, comme Final Cut Pro. En réalité, les 85W sont surtout utiles pour recharger le Mac rapidement tout en ayant un usage "pro", là où les 60W seront un peu plus lents à alimenter les accus s'ils sont trop déchargés.


Ces dockes rechargent votre Mac, mais à quelle puissance ? 15,60 ou 85W ? Lisez bien la fiche technique !


Enfin, les 15W de StarTech sont clairement insuffisants au quotidien, y compris sur les 13". Ils permettent toutefois de limiter la décharge, ou de charger la machine éteinte/en veille, mais pas plus. Comme on le précisait plus haut, StarTech a présenté quelques jours avant la publication de cet article, un modèle similaire mais capable de charger 85W, mais vendu nettement plus cher (+100€).


Pas de HDMI, de DVI, rarement du miniDisplayPort et un seul port USB C / Thunderbolt 3


Les sorties vidéos proposées ici sont assez décevantes : tous offrent du DisplayPort (ou miniDP chez OWC), mais aucun n'a de HDMI par exemple, alors que la norme est très répandue sur les docks USB C ! En clair, vous ne pourrez brancher qu'un seul moniteur DisplayPort, et éventuellement un second, à condition qu'il soit USB C, ou Thunderbolt 3. Il reste possible de rajouter un modèle DP/HDMI/DVI, mais il faudra... un adaptateur !


En mini jack, la compatibilité EarPods est toujours assurée pour l'audio, mais pas forcément pour le micro !


Autre détail intéressant, presque tous proposent une prise casque, mais certains (comme Elgato) ne prennent pas en charge le micro des EarPods (et des micro-casques mini-jack compatibles iPhone (pré-iPhone 7)). Par ailleurs, tous n'ont pas forcément d'entrée micro au format mini-jack (uniquement Elgato et StarTech), ce qui permet de brancher un micro-casque PC du commerce ou d'utiliser un micro mini-jack indépendant.


StarTech est le seul à proposer un port USB C (en plus des 2 Thunderbolt 3), cela permet de brancher un périphérique à ce format (mais pas d'écran).


Enfin, côté USB, là encore, ne sous-estimez pas les disparités. Par exemple, les 5 ports d'OWC sont nettement plus souples que les 2 petits USB A de StarTech. Mais ce dernier propose tout de même un port USB C (non-thunderbolt), ce qui permet de brancher un smartphone ou un disque à ce format tout en ayant le second port Thunderbolt 3 utilisé (par un écran 5k par exemple).


Chez OWC, tous les ports offrent une charge rapide, ce qui n'est pas le cas chez StarTech !



C'est suffisant pour un iPhone, pas pour un iPad Pro !


Si tous offrent des ports USB capables de charger un iPad (seulement 1 chez StarTech), la puissance est souvent limitée à 1,5A/5V (7,5W), soit moins qu'un chargeur d'Apple (10/12W) ce qui est largement insuffisant pour un iPad Pro. Soyons tout de même réalistes, de la puissance à tous les étages nécessiterait une énorme alimentation, alors même que celle proposée ici, pour chacun des boitiers, offre déjà une taille assez impressionnante :


Belkin offre un dock ramassé... Mais l'alimentation est énorme !


Enfin, OWC est le seul à proposer un lecteur SD -pourtant très utile dans de nombreuses professions créatives, comme la photo ou la vidéo.


Seul OWC propose un lecteur SD



Et même du FireWire 800 !


Ce modèle intègre également un port FireWire 800 pour réutiliser d'anciens périphériques. A choisir, j'aurais préféré un port HDMI ou USB C...

Un mot sur les débits


Le Thunderbolt 3 offre 40Gbps, soit environ 5Go/s théoriques. Pour autant, la bande passante n'est pas aussi souple qu'elle n'y parait. La moitié du spectre est déjà réservée à la vidéo, limitant ainsi les données (USB, SD, Ethernet, FireWire...) à seulement 2,6Go/s au total. Pire, si vous branchez un écran 5k, le signal consommera à lui-seul 26Gbps sur les 40 disponibles. Et si vous placez 2 écrans 4k, il ne reste plus que 8Gbps ! Dans cet exemple, vous ne pourrez donc pas connecter simultanément 2 ports USB 3 à 5Gbps... ou alors avec des débits réduits.



Ici, ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les ports USB sont tous en USB A Gen 1 (5Gbps), car il est déjà compliqué d'assurer ce débit sur chaque port en simultané. Pour bénéficier de la Gen 2 (10Gbps), il faudra obligatoirement passer par un port Thunderbolt 3 (et il n'y en a qu'un). Nous avons fait un test avec un SSD externe SanDisk USB C 3.1 Gen 2 et nous obtenons les mêmes débits qu'avec le Mac (ce qui n'a rien d'étonnant).

En USB 3 « classique », aucun dock n'a défailli, tous proposent des débits maximum, même branché à un écran 5k :



Côté Ethernet, on obtient bien du Gigabit sur chacun des docks et notre connexion fibrée n'a jamais observé de ralentissements jusque là. A noter que le lecteur SD d'OWC (le seul à en proposer !) atteint parfaitement les débits de la carte SanDisk Extreme Pro de 512Go (93Mo/s) en crête mais nous n'avons pas pu tester sur des modèles plus rapides, faute de carte adaptée (certaines dépassent désormais les 300Mo/s)



Enfin, au chapitre des ports un peu folklos, OWC prend aussi en charge le FireWire 800... une connectique qui offrait à l'époque des débits supérieurs à de l'USB 2 (800Mbps contre 480Mbps), mais qui n'a jamais vraiment décollé.



Bilan : quel modèle choisir ?


A l'arrivée, nous avons donc ici 4 docks relativement complets, d'excellente facture et avec une connectique globalement satisfaisante. Aucun ne souffre de défauts majeurs, de problème de fiabilité ou de grosse lacune, et ce, après plusieurs semaines de tests pour chacun d'entre-eux.

OWC : le plus complet



Un modèle se détache malgré tout de notre comparatif, il s'agit bien-sûr du boitier d'OWC. Avec ses 5 ports USB, son lecteur SD, son port miniDP et sa sortie optique, il ne manque pas grand chose pour friser la perfection. En revanche, il s'agit du modèle le plus imposant et le plus lourd (un demi-kilo), réservé à un usage strictement sédentaire. On aurait aussi aimé qu'il propose 85W et non 60W de puissance, ce qui est vraiment le minimum pour charger un MacBook Pro 15" à pleine vitesse tout en l'utilisant sur des applications loudes.

  • Design
  • Connectique
  • Performances
  • Qualité/Prix
Les Plus : • La connectique ultra-complète
• La qualité générale
• Un lecteur SD
• 5 ports USB A
Les Moins : • Un peu massif (+500g)
• 60W "seulement"
Configuration : Un Mac Thunderbolt 3
Prix : 349€ chez MacWay
4.5/5



Elgato/Belkin : les frère-jumeaux

Les deux accessoiristes historiques du Mac jouent ici avec les mêmes règles, en proposant deux produits assez proches techniquement et physiquement : ils offrent tous les deux 3 ports USB alimentés et une connectique complète. Le modèle d'Elgato est un peu moins cher, mais offre un câble plus court (50cm contre 1m), et ne propose pas de compatibilité EarPods pour la partie micro. La différence de prix est donc justifiée selon nous. A noter que ces deux marques proposent historiquement des produits très fiables sur la durée, un atout majeur à ce niveau de prix.

Belkin




  • Design
  • Connectique
  • Performances
  • Qualité/Prix
Les Plus : • La qualité générale
• Câble TB3 de 1m inclus
• Connectique suffisante
• 3 USB-A
Les Moins : • Pas de port SD
• Pas d'USB C (en + du TB3)
Configuration : Un Mac Thunderbolt 3
Prix : 349€ chez Apple, 395€ sur Amazon
4.5/5



Elgato




  • Design
  • Connectique
  • Performances
  • Qualité/Prix
Les Plus : • La qualité générale
• Connectique suffisante
• 3 USB-A
• Moins cher que Belkin
Les Moins : • Pas de compatibilité micro EarPods
• Pas de port SD
• Pas d'USB C (en + du TB3)
Configuration : Un Mac Thunderbolt 3
Prix : 299€ chez Amazon
4.5/5



StarTech.com : moins cher mais plus spécifique

Le modèle de StarTech aurait été parfait avec une recharge de 60W et un petit port USB A supplémentaire, car pour le reste, il se cale plutôt bien sur la concurrence Belkin/Elgato. Mais sans vrai système de charge et avec ses 2 petits ports USB A, il impose de brancher un second câble au MacBook Pro, ce qui lui enlève l'une des principales nouveautés du Thunderbolt 3 (PowerDelivery).



En revanche, avec un prix de 233€, il s'agit du modèle le moins cher de notre comparatif. Il est même le seul à proposer un port USB C classique, ce qui permet de brancher 2 périphériques à cette norme simultanément. Suivant les usages, il peut donc se montrer très intéressant, comme en second dock, par exemple ou comme une petite station d'appoint en mobilité.

A noter qu'au moment de la rédaction de cet article, un nouveau modèle quasi-identique apporte enfin la recharge à 85W, avec un tarif d'environ 350€. Les deux modèles restent donc disponibles, mais il faudra donc compter 100€ supplémentaires pour gagner 65W, ce qui le rend un peu plus cher que les modèles de Belkin/Elgato.

Modèle 15W

  • Design
  • Connectique
  • Performances
  • Qualité/Prix
Les Plus : • Le prix
• La qualité générale
• Le port USB C supplémentaire
• La connectique complète
Les Moins : • Seulement 15W de charge TB3
• Pas de HDMI
• USB C limité aux données
• Seulement 2 ports USB A
• Pas de port SD
• Pas de prise casque en façade
Configuration : Un Mac Thunderbolt 3
Prix : ~230€ sur Amazon
3.5/5



Modèle 85W

  • Design
  • Connectique
  • Performances
  • Qualité/Prix
Les Plus : • La qualité générale
• Le port USB C supplémentaire
• La connectique complète
• 85W
Les Moins : • Pas de HDMI
• Seulement 2 ports USB A
• Pas de port SD
• USB C limité aux données
• Pas de prise casque en façade
• Un peu cher, vu la connectique
Prix : 367€ sur Amazon
4/5

Avec le réchauffement climatique et l’approche de septembre, les People ne savent plus vraiment quoi mettre. Le jean au semble toutefois faire l’unanimité, avec Jennifer Lopez en tête avec son iPhone RED !



Emma Stone en plein tournage a opté pour la tenue baggy et les bottillons.



Alessandra Ambrosio s’est légèrement rhabillée et ose le short !



Orlando Bloom est paraîtrait-il de nouveau avec Kate Perry !!! Peut-être s’en va-t-il la rejoindre ?



Et parce qu'il n'y a pas que le jean dans la vie, il y a aussi (attention liste non exhaustive) :

Le mini bikini chez Anastasia Machekhina.



Le pyjama de Demi Lovato.



La chemise de nuit avec Katherine McNamara.



Les lunettes de soleil tout en haut d’Amber Turner.



Le bermuda pour Justin Bieber.



La mini robe rose sur Joanna Krupa.



Mais heureusement, Emily est là pour trancher la question du jour ;-)



Pour vous la tenue d'été idéale, c'est :
687 votes

Allez des bisous et à la semaine prochaine !
L'application Facedance -qui connaît un grand succès en Asie- est un jeu basé sur la reconnaissance faciale et la musique. Le principe est très simple : à l'image de DDR, l'utilisateur est soumis à des figures imposées. A une différence près, il est en effet censé imiter les différents emoji , qui s'affichent à l'écran au rythme de la musique, à charge de faire la grimace la plus ressemblante (et de prendre une photo à partager sur les réseaux sociaux).

La petite application vietnamienne a rapidement créé le buzz aux Philippines, au Vietnam ou à Hong Kong via #FaceDanceChallenge, sur Twitter. L'application a été téléchargée 700 000 fois et est déjà le numéro un de l'App Store en Thaïlande et à Hong Kong. Mais Giang Nguyen, le PDG de DiffCat GameStudio à l'origine du jeu, a avoué qu'il ne s'attendait pas à un tel engouement.




Source
Après des années sans la franchise F1 (elle s'était arrêtée en 2013 et a repris cette année), Feral semble désormais en mesure de tenir la cadence annuelle de Codemasters.

L'éditeur portera donc F1 2017 sur Mac et grande première, le titre sera disponible le jour de la sortie PC. Ce genre d'adaptation n'est possible que si les deux éditeurs travaillent en amont sur le jeu durant sa phase de développement, une pratique généralement effective que si le portage est effectué en interne.



Comme toujours, l'idée est évidemment de retrouver tous les circuits de la saison (avec le Grand Prix de France l'an prochain !) et bien-sûr les pilotes, les écuries... L'éditeur a promis d'inclure des bolides célèbre de ces 30 décennies, il y a donc sans doute quelques surprises.

Bref, F1 2017 se calera sur le Championnat du monde 2017 et sortira le 25 août prochain.

Voir le mini-site

Remportez le Championnat mondial 2017 et domptez certaines des voitures de F1™ les plus rapides et les plus emblématiques de ces 30 dernières années.

F1 2017 vous ouvre les portes de l'univers de la Formule 1 comme jamais auparavant ! Laissez-vous galvaniser par l'ambiance survoltée de la piste et aventurez-vous dans les coulisses de ce célèbre sport mécanique pour y conclure des marchés ou encore optimiser votre bolide. Couvrant une période de dix ans, le mode Carrière regroupe des programmes d'essais libres pour vous aider à améliorer votre technique de pilotage, un arbre de recherche et développement exhaustif qui vous confère une plus grande maîtrise de l'évolution de votre véhicule, sans oublier la gestion des moteurs et des boîtes de vitesse tout au long de la saison.

Ajoutez à cela les lieux pittoresques que vous visiterez ainsi que les personnages hauts en couleur avec lesquels vous interagirez, et vous vivrez l'expérience de F1 la plus complète et la plus captivante sur macOS !
Il y a quelques temps, plusieurs victimes d'accidents de la route ont intenté des actions en justice contre Apple, estimant que l'entreprise a failli à son obligation de sécurité en ne bloquant pas les iPhone pendant la conduite.

En janvier dernier, MLG Automotive Law - une entreprise de Newport Beach, en Californie, spécialisée dans le contentieux automobile- a déposé un recours collectif contre Apple, visant à interdire à la société de vendre d'autres iPhone jusqu'à l'installation d'un disposition de sécurité (bloquant les appels et les messages pendant la conduite). Les demandeurs soutiennent que Cupertino profite de la sécurité du consommateur. En effet, selon eux, la société possède depuis 2008, la technologie nécessaire, qu'elle a même reçu un brevet en 2014 mais qu'elle refuse de l'utiliser.


Image : Getty Images


Cupertino, par l'intermédiaire de son avocat Christopher Chorba, de Gibson Dunn & Crutcher LLP, a demandé au juge de l'État de Californie chargé de juger l'affaire de rejeter le recours, arguant que les accidents sont le fait des conducteurs, et que les tribunaux ont constamment jugé que les conducteurs distraits sont responsables des accidents, pas les fabricants de téléphones.

Dans l'affaire dont l'audience s'est déroulée hier, le demandeur soutenait que sa voiture avait été endommagée par une femme qui utilisait son iPhone en conduisant. Maître Chorba a indiqué que le plaignant ne pouvait pas établir que ses blessures avaient été causées « par quelque chose qu'Apple a fait ou a omis de faire », n’omettant pas d'ajouter qu'un conducteur pouvait aussi éteindre son téléphone lors de la conduite ou activer le mode "avion".

Face à la réaction d'Apple, Jonathan Michaels, membre fondateur de la loi automobile de MLG a déclaré : « Le nombre de personnes qui ont été tuées ou blessées est étonnant. Une loi contre les conducteurs ne résoudra pas le problème. La relation que les consommateurs ont avec leurs téléphones est tout simplement trop importante, c'est une solution trop facile ».

En mars dernier, le « US Patent & Trademark Office » a publié une demande de brevet d'Apple qui porte sur un dispositif permettant de fermer les applications de messagerie sur iPhone et Apple Watch, pendant la conduite d'un véhicule.


Enfin, rappelons que les versions bêtas d'iOS 11 intègrent une fonctionnalité dénommée "ne pas déranger en conduisant" (do not disturb while driving) pour tous ceux qui n'auraient pas CarPlay. Par défaut, cette option devrait empêcher les notifications de s'afficher lorsque le système détermine que l'utilisateur est entrain de conduire, soit par une connexion Bluetooth, soit par Wi-Fi. L'écran d'iPhone deviendra noir jusqu'à l'arrêt du véhicule.

Source
Décidément, cette semaine, tous les regards se tournent vers Hollywood : entre la communication des budgets d'Apple ou ceux de Netflix, ou encore la discussion des droits de diffusion de ce dernier. En effet, malgré les objections des chaînes de cinéma, une révolution se prépare.

Selon Bloomberg, Les plus grands studios hollywoodiens s'apprêtent à concéder les droits de diffusion de leurs œuvres dans les semaines suivant leur sortie. Ainsi, Apple serait sur le point de conclure un accord qui pourrait entrer en application dès le début de l'année prochaine : une nouvelle offre iTunes qui proposerait des contenus environ 17 jours après leurs débuts pour environ 50 $ (et une autre à 30 $ pour quatre à six semaines).

Ce calendrier serait beaucoup plus court que les trois mois constatés en moyenne, entre la sortie d'un film et sa disponibilité en DVD / formats numériques, mais cela coûterait toutefois plus cher aux consommateurs.


Image Allo Ciné


Source
Le retour d'AMD aura sans doute permis à Intel de « débrider » un peu sa gamme, et d'augmenter le nombre de coeurs, figé et trop segmenté depuis 10 ans.

Ce que la rumeur prédisait est donc en train de se confirmer au regard d'une présentation d'Intel à des distributeurs locaux chinois, où un représentant a carrément publié une diapo (!) décrivant précisément les processeurs annoncés la semaine prochaine.



En résumé, Coffee Lake sonne la fin des CPU bi-coeurs (que l'on retrouve dans les MacBook Pro 13", Mac mini, MacBook 12" et MacBook Air) et sur le haut de gamme (MacBook Pro 15" et iMac ), on passerait de 4 à 6 coeurs (y compris sur les Core i5), soit une belle augmentation de performances dans les applications professionnelles.



Quant aux gains bruts, ils sont annoncés entre 11 et 29% avec l'augmentation des fréquences et entre 51 et 65% si tous les coeurs sont utilisés. En clair, ce serait la montée en performances la plus significative depuis l'annonce des premiers CoreDuo ! Reste à connaitre la gamme complète, notamment dans les portables (est-ce qu'il y aura encore des puces à 2 et 4 coeurs ? A quelles fréquences ?)

Quant à ceux qui se demandent si l'augmentation du nombre de coeur a un impact sur un usage plus limité de l'ordinateur -sans utiliser des apps professionnelle par exemple- la réponse est « Oui ! », surtout sur macOS où la distribution des calculs est très bien gérée. Imaginez par exemple qu'un onglet consomme 50% d'un coeur, que TimeMachine en prenne 50% sur un autre... Il ne vous reste aujourd'hui parfois que deux demi-coeurs pour vos applications (je schématise). A l'usage, la sensation de vitesse et de réactivité s'en ressent très nettement (on le voit lorsqu'on passe d'un MacBook Pro 13" à un MacBook Pro 15")

Via
C'est une technique bien rodée des éditeurs iOS : proposer un prix de lancement plus bas que le prix habituel, pour presser les utilisateurs à l'achat, puis l'augmenter sensiblement par la suite.

Chez Affinity Photo, la promo a tellement bien marché que Serif, son développeur principal, a décidé de garder le prix de 21,99€. Cela peut sembler cher, mais pour un logiciel de cette trempe -que l'on peut aisément comparer à Photoshop pour bon nombre de fonctions- le prix est au contraire très correct. L'éditeur estime d'ailleurs qu'il est assez difficile de placer le « juste prix » en l'absence de vraies concurrence et avec un marché encore peu mature. Sur iPad Pro, les programmes de ce types commencent à émerger (citons l'excellent Procreate) mais restent encore anecdotiques.



L'app en profite pour passer en version 1.6.4, qui règle de nombreux bugs, et apporte quantité de petites fonctions, comme un Nouveau "Studio Macro", un histogramme d'intensité, de nouveaux gestes, un binaire moins volumineux ou encore l'améliorations des performances générales (liste complète ci-dessous).



- Nouveau "Studio Macro" (importation/lecture).
- Ajout d'une option "Exporter la table de conversion" au menu Document.
- "Fusion ciblée" possible pour les sources Raw.
- L'éditeur de courbe de réglage "Courbes" intègre à présent un histogramme d'intensité.
- Augmentation de la taille maximale des pinceaux Liquify.
- Les bords humides peuvent à présent avoir une courbe d'interpolation personnalisée.
- Nouvelle prise en charge des pincements pour grouper/dégrouper des calques.
- Fusion "Intermédiaire" désormais prise en charge pour les groupes.
- L'outil de recadrage de Develop Persona propose à présent les mêmes options que l'outil de recadrage principal.
- Efforts de réduction de la taille binaire de l'application.
- Amélioration conséquente des performances pour les documents volumineux/complexes.
- Les bibliothèques de photos affichent désormais tous les albums/dossiers de l'utilisateur.

- Amélioration de l'importation ABR.
- Le réglage "Courbes" réagit à présent correctement au déplacement du curseur sur le document en vue de positionner les nœuds.
- Affichage des groupes de réglages, masquage efficace des groupes sur la page Calques.
- Amélioration conséquente de la gestion de la mémoire lors de l'utilisation de Core Image RAW.
- Le sélecteur de bibliothèque de photos se recharge en cas de modification externe.
- Basculement entre les menus de bouton d'une simple pression.
- La commande "Insérer une image" permet d'insérer des images originales à partir de Photos.
- Les métadonnées sont à présent disponibles lors de la création d'un document depuis un appareil photo.
- Option "Convertir en courbes" ajoutée au menu Commandes.
- Amélioration de la stabilité et des performances de l'affinement de la sélection.
- Amélioration de la fusion HDR pour les images Raw.
- Les nœuds de transformation de l'outil Déplacer sont désormais plus faciles à sélectionner.
- Les outils de cadres de sélection prennent en charge l'utilisation d'un doigt supplémentaire.
- Nouvelle option de diffusion de dégradés dans les préférences - activée par défaut.
- Fluidité de la fonction panoramique/zoom considérablement améliorée.
- Les lumières directionnelles du filtre Éclairage peuvent à présent être orientées à l'aide des poignées disponibles sur le canevas.
- L'aperçu des réglages/filtres réagit aux modifications de la taille du canevas.
Le mystère s'épaissit chaque jour davantage concernant l'activité exacte de la future usine américaine Foxconn. En effet, The WSJ semble revenir quelque peu sur ses déclarations d'hier selon lesquelles le site se lancerait dans la production d'écrans pour les iPhone. De manière beaucoup moins affirmée que la veille, le site précise désormais que « Foxconn, plus connu pour l'assemblage d'iPhone en Chine, prévoit de construire un site de 10 milliards de dollars sur 20 millions de pieds carrés [NDLR : 1 858 060 m2] qui produira des écrans à cristaux liquides à haute résolution en plus des téléviseurs ». Rappelons que le projet n'a pas encore obtenu toutes les autorisations nécessaires, même s'il semble plutôt bien parti. [Source]
Généralement, la puce de l'iPhone fuite assez peu, sa production étant relativement épargnée par les sorties d'usines, l'image ci-dessous est donc peut-être fausse... mais qui sait.

L'A11 devrait en tout cas équiper l'iPhone 8, Apple n'ayant jamais repris deux fois le même SoC sur deux générations d'appareils différents. Cela s'explique notamment par les nouveaux besoins (co-processeurs, instructions spécifiques...) nécessaires à certains composants, comme le scanner 3D cette année, par exemple.



La puce sera normalement gravée en 10nm (FinFET) par TSMC, qui a selon toute vraisemblance remporté l'exclusivité du marché face à Samsung. Nous verrons si ce processeur se montre plus performant, moins gourmand et plus efficient que son prédécesseur d'ici quelques semaines !

Source
Alors que l'Apple Watch Serie 3 serait en phase de production, les derniers rapports des chaînes de production prévoient d'expédier quelques 4,5 millions d'unités au quatrième trimestre et ainsi atteindre 15 millions sur 2017. Selon ces mêmes sources, ce volume devrait atteindre 20 millions d'unités en 2018.

Lors des dernières Q&A, Tim Cook avait d'ailleurs déclaré en introduction : « Les ventes d'Apple Watch ont pris plus de 50% au cours du trimestre, faisant d'elle la smartwatch numéro 1. Elle est le compagnon idéal pour la randonnée, la course et la natation ».

Pour autant, les chiffres officiels de la montre restent noyés dans la masse. En effet, il faudra se contenter des performances globales de la catégorie « Autres produits », qui comprend les produits Apple TV, Apple Watch, Beats, iPod, AirPods, Apple Pencil et autres accessoires. Celle-ci affichait une solide croissance sur l'année enregistrant 2,735 milliards de dollars de vente, soit une hausse de 23,25% (contre 2,219 milliards lors du troisième trimestre 2016).

Face aux belles performances de la tocante pommée, d'autres fournisseurs voient en revanche une demande s'amoindrir. Xiaomi et Fitbit constatent une baisse des ventes, tandis que les expéditions de Samsung, LG, Huawei et Motorola demeurent faibles.



Source
L'« enclave sécurisée » avait jusque là été plutôt épargnée par les pirates, le mécanisme mis en place par Apple semblant porter ses fruits.

Pour rappel, depuis l'iPhone 5s et son Touch ID, la gestion des empreintes et de l'identification est totalement détachée d'iOS et possède même son propre programme interne (firmware). C'est ce dernier qui aurait été manifestement décrypté, et la clef postée sur Github il y a quelques jours.

Pour l'heure, il n'y aurait pas de risque pour les données gérées par TouchID (transactions, mots de passe, accès au compte, déverrouillage...), qui restent sécurisées, chiffrées et protégées par un identifiant unique (UID), lui-même remis à zéro à chaque redémarrage de l'appareil.



Reste que l'accès au firmware pourrait permettre à des chercheurs ou a des pirates de mieux comprendre les mécanismes de TouchID et de son enclave, et pourquoi pas, y déceler des failles. « Le fait que l'enclave sécurisée soit cachée derrière une clef me perturbe » lance un des hackers responsable de la découverte. « Est-ce qu'Apple n'a pas assez confiance en elle ? [...] Le fait de cacher du code aide à la sécurité, je ne le nie pas, mais compter dessus n'est pas une bonne idée. »

Alors, doit-on vraiment s'inquiéter de cette découverte ? Est-ce un premier pas vers un décryptage des données contenues dans l'enclave ? Difficile à dire pour le moment, mais cette étape est sans doute cruciale pour tenter de contourner les protections d'Apple... à un moment où la firme devrait rajouter une couche biométrique historiquement moins fiable (la reconnaissance faciale) par défaut dans l'iPhone 8 et supprimer Touch ID.



Via
Comme le dit ma grand-mère : « Là où il y a de la fumée, il y a un Galaxy Note ! ». Aux USA, Samsung se voit contraint de rappeler 10 000 Galaxy Note 4 reconditionnés entre 2016 et 2017 par AT&T et FedEx. Les appareils auraient bénéficié de batteries non-conformes, qui pourraient présenter des risques importants pour les propriétaires. Heureusement, seul un cas de surchauffe a été rapporté pour le moment, mais le constructeur invite les clients à stopper toute utilisation jusqu'au remplacement. Pour rappel, ce modèle a été lancé en 2014 et bénéficie d'accumulateurs interchangeables facilement, une opération courante en reconditionnement. Précisons que Samsung devrait lancer son Note 8 très bientôt, et conserver la marque malgré le scandale autour du Note 7 et de ses batteries explosives. [Via]
Accéder aux archives des news
     

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur vert Informations 06/2017 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. Pas de mise à jour prévue avant de longs mois !
iMac 21,5" 4k Indicateur vert Informations 06/2017 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. Pas de mise à jour prévue avant de longs mois !
iMac Indicateur vert Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. Pas de mise à jour prévue avant de longs mois !
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Une renouvellement pour la rentrée (voire fin 2017) est possible, même si Apple n'a pas l'habitude de mettre à jour cette machine très souvent. Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Apple a annoncé un nouveau Mac Pro courant 2018 (voire 2019), plus modulaire et moins fermé que la version actuelle. Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles "tube" datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MBP Retina 13" Indicateur vert Informations 06/2017 1749 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Vous pouvez acheter tranquillement, aucune mise à jour prévue avant de longs mois !
MBP Retina 15" Indicateur vert Informations 06/2017 2799 € Le MacBook Pro 15" a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake et de "nouveaux" GPU. Vous pouvez acheter tranquillement, aucune mise à jour prévue avant de longs mois !
MacBook Air Indicateur orange Informations 06/2017 1099 € Le MacBook Air a été "mis à jour" le 5 juin 2017, avec des fréquences légèrement supérieures, mais aucune autre nouveauté. Cette machine est en fin de vie et Apple ne lui accordera plus aucune vraie mise à jour. Achetez le plutôt sur le Refurb !
MacBook Indicateur vert Informations 06/2017 1499 € Le MacBook Pro a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Vous pouvez acheter tranquillement, aucune mise à jour prévue avant de longs mois !
Apple TV 2015 Indicateur orange Informations 10/2015 199 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et commence à dater un peu : pas de 4k, des performances réseaux moyenne et un prix encore élevé. La rumeur évoque une évolution courant 2017, avec la 4k et le HDR. Le boitier reste malgré tout une bonne affaire... si vous la prenez sur le Refurb !
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
L'absence de mini-jack sur l'iPhone, c'est..
3175 votes
app
A propos | Mentions légales | Contacts | Emploi | RSS | Apps