Actualité

Apple choisit le Sud-Coréen LG Innotek pour s'occuper des selfies de l'iPhone 14

Par Laurence, à

En ce début de semaine (où Ming Chi Kuo déroge à ses habitudes), il est question de l'iPhone 14, dont la production devrait être lancée sous peu. Au vu de la pénurie et des mesures sanitaires, beaucoup s'interrogent sur les fournisseurs officiels de la firme, qui peut se montrer très drastique dans ses choix de partenaires. D'après Korean IT News, Apple aurait signé avec LG Innotek pour s'occuper de la caméra frontale dont le coût aurait triplé par rapport aux générations précédentes en raison des nouvelles fonctionnalités (ndlr : notons qu'il s'agit de la première fois qu'elle sollicite une société sud-coréenne pour ce composant). Pour rappel, selon Ming-Chi Kuo et Ross Young, les modèles Pro devraient intégrer un capteur grand-angle de 48 megapixels (contre 12 mégapixels actuellement), ce qui nécessiterait un peu plus d'espace.

Apple choisit le Sud-Coréen LG Innotek pour s'occuper des selfies de l'iPhone 14

Apple entend bien protéger Face ID contre tout patent troll (même potentiel)

Par Laurence, à

Apple semble innover même dans le juridique avec ce contentieux préventif ! La firme vient de demander à un tribunal d'empêcher toutes futures réclamations pour contrefaçon de brevet de la part d'un patent troll potentiel. Il s’agirait de protéger Face ID d’un certain Chian Chiu Li, résident de Californie, qui a déposé une plainte en contrefaçon de brevet contre Apple, avant de la retirer la semaine dernière, et ce, sans aucune forme d’explication. Précisons que le texte déposé porte sur un moyen de détecter quand une personne n’utiliserait pas activement un smartphone, mais jetterait un simple coup d'œil à l'écran de verrouillage pour y lire des notifications (un procédé qui n’est pas sans rappeler celui de Cupertino). Affaire à suivre...

Apple entend bien protéger Face ID contre tout patent troll (même potentiel)


AMD présente les Ryzen 7000 de bureau et les puces Mendocino pour portables

Par June, à

AMD profite du Computex 2002 poour lever le voile sur sa prochaine gérnation de processeurs de bureau et sur un SoC (Zen 2/RDNA 2) pour portables offrant une autonomie de 10 heures.

AMD présente les Ryzen 7000 de bureau et les puces Mendocino pour portables


La dirigeante de la firme, Lisa Su, annonce une disponibilité à l'automne prochain pour ses puces Ryzen 7000 de bureau gravées en 5 nm par TSMC (pour les cœurs, une partie I/O avec les contrôleurs et le GPU intégré en RDNA2 sera gravée en 6 nm), dotées d'un IHS (pour Integrated Heat Spreader) au design aggresif et nécessitant une carte mère équipée du nouveau socket AM5. AMD ne dévoile pas la fiche technique complète mais précise que les performances sur un seul cœur seront en hausse de 15%, que la barre des 5,5 GHz sera atteinte, et que la DDR5 et le PCIe 5.0 pour le stockage et le GPU seront de la partie (cela dépendra de la versions de la carte mère pour ce dernier point, voir ci-dessous).

AMD présente les Ryzen 7000 de bureau et les puces Mendocino pour portables


Selon le constructeur, toutes les puces Ryzen 7000 de bureau disposeront d'une partie GPU en RDNA 2 et le socket AM5 (qui sera désormais au format LGA, comme Intel, avec 1718 pins, on ne risquera donc plus de plier en manipulant sur le CPU) sera compatible avec les solutions de refroidissement conçues pour la plateforme AM4.

AMD présente les Ryzen 7000 de bureau et les puces Mendocino pour portables


D'un autre côté, MAD évoque l'arrivée de puces Mendocino gravées en 6 nm pour la fin de l'année, embarquant 4 cœurs Zen 2 et une partie graphique intégrée RDNA2 conçues pour des machines entre 400 et 700 dollars offrant des performances CPU et GPU satisfaisantes tout en proposant une autonomie de 10 heures minimum.

AMD présente les Ryzen 7000 de bureau et les puces Mendocino pour portables

Le premier PC portable de Corsair propose une simili Touch Bar

Par June, à

Le célèbre fabricant et accessoiriste spécialisé dans le gaming Corsair présente son premier PC portable doté de ce qui se rapproche d'une Touch Bar.

Le premier PC portable de Corsair propose une simili Touch Bar


Corsair proposait déjà des PC complets avec la série One mais ne disposait pas encore au catalogue d'un modèle portable. C'est désormais chose faite avec le Voyager a1600 AMD Advantage Edition, une machine au design anguleux plutôt bien équipée embarquant des processeurs AMD Ryzen 7 6800 HS ou Ryzen 8 6900HS, une partie graphique AMD Radeon RX 6800M, une dalle de 16 pouces en 2 560 x 1600 avec un taux de rafraîchissement atteignant 240 Hz, jusqu'à 32 Go de DDR5, jusqu'à 2 To de SSD NVMe en PCIe 4.0, deux ports USB 4.0/Thunderbolt 3, un port USB-C 3.2 Gen2, un port USB-A, du Wi-Fi 6E, une batterie de 6 410 mAh/99Wh et un clavier doté de switch MX Cherry avec rétro-éclairage RGB.

Le premier PC portable de Corsair propose une simili Touch Bar


La machine se distingue du reste de la production en proposant une barre de raccourcis modulaires S-key se rapprochant de ce qu'offre la Touch Bar d'Apple, tout en restant nettement plus simple (pas d'OLED, et les icônes ne semblent pas personnalisables), et certainement moins coûteuse. Ces dix touches seront gérés par le logiciel Elgato Stream Deck afin de les lier aux actions de votre choix, viennent en sus des touches de fonction (contrairement à la Touch Bar) et seront accessibles même lorsque le portable est fermé. Corsair ne précise ni les tarifs ni la disponibilité de sa nouvelle machine, amenée à croiser le fer avec le reste de la production, dont les modèles du concurrent Razer.


La délocalisation de la production d’Apple hors de Chine sera lente et progressive

Par Laurence, à

Depuis plusieurs mois, la production d'Apple (mais pas seulement) subit de lourdes fluctuations entre pénurie de pièces et pandémie. Aussi la firme renforce ses études pour délocaliser ses sites -majoritairement des installations de Foxconn ou Pegatron- en dehors de la Chine, privilégiant notamment le Vietnam ou l'Inde.

La délocalisation de la production d’Apple hors de Chine sera lente et progressive


D'après The Wall Street Journal, Cupertino aurait accéléré ses plans, mis en pause pendant la première vague de Covid19. Mais, le confinement ultra-strict de Shanghai et le contexte géo-politique viennent de faire basculer le dossier dans l'urgence. En effet, l'Apple Store affiche des délais s'allongeant à vue d'œil, notamment pour les MacBook Pro 14 et 16 pouces fabriqués par Quanta ou les configurations un peu poussées des Mac Studio (on est carrément à fin août pour certaines !).

Cependant, une difficulté pratique subsiste : il est tout de même très difficile pour un autre pays de rivaliser avec la Chine, dont la taille, les infrastructures et la main-d'œuvre ultra-qualifiée et bon marché permettent de répondre aux énormes exigences de commande d'Apple. La transition vers des pôles de production alternatifs sera nécessairement lente et progressive...



Retrouvez nos tests des MacBook Pro M1 Pro & M1 Max !



VIP
Vous êtes actuellement restreint à la lecture des news 5 par 5

Devenez membre VIP

Profitez de la lecture en scroll infini et bénéficiez d'avantages premium

Découvrir

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos