Pebble Time vs Apple Watch : la montre ultime des geeks peut-elle rivaliser ?

Par Arthur, le

Après le succès de la première smartwatch Pebble, la Time a battu un nouveau record sur Kickstarter en récoltant plus de 20 millions de dollars.

Malgré un engouement de taille autour de la smartwatch au moment de son lancement, le constructeur doit toutefois faire face aujourd'hui à une concurrence bien plus importante qu'il y a quelques années, et notamment à l'arrivée sur le marché de l'Apple Watch.

Pebble Time vs Apple Watch : la montre ultime des geeks peut-elle rivaliser ?


Objet geek contre objet chic



Si, sur certaines photos, la Time et l'Apple Watch peuvent avoir quelques similitudes, avec leur écran rectangulaire et leur boitier aux bords et aux angles arrondis, le premier contact réel avec la montre de Pebble ne donne guère le sentiment d'avoir entre les mains un objet d'exception ou de luxe. Le plastique du boitier donne davantage l'impression de posséder un gadget pour geeks qu'une montre à près de 250 euros, et les quatre boutons qui habillent la tranche ne sont pas vraiment plus accueillants.

La smartwatch de Pebble marque en revanche un point sur la finesse, avec un boitier incurvé de 9,5mm d'épaisseur, contre 10,5mm pour l'Apple Watch.

Pebble Time vs Apple Watch : la montre ultime des geeks peut-elle rivaliser ?

Pour le moment, la Time est déclinée en trois coloris, noir, blanc et rouge, une version Steel en acier inoxydable -qui sera elle-même disponible en plusieurs couleurs- est également en préparation et devrait voir le jour avant la fin du mois.

Quant au bracelet en caoutchouc fourni avec la Pebble Time, s'il est plus souple que celui en fluoroélastomère de la montre d'Apple, il parait aussi beaucoup moins solide et doux, et peut facilement tirer les poils au moment d'enfiler sa tocante.

Les deux montres proposent par ailleurs de changer rapidement de bracelet, avec un système très différent : une pression sur un bouton situé au dos du boitier sur la montre d'Apple contre un clou à pousser pour celle de Pebble. Si la Pomme remporte l'avantage de la simplicité et permet de changer en quelques secondes de bracelet, son adversaire joue la carte de l'ouverture, avec un système acceptant n'importe quel bracelet traditionnel de 22mm, une option que ne propose pas naturellement la firme de Cupertino, bien qu'il existe des astuces pour y parvenir.

Pebble Time vs Apple Watch : la montre ultime des geeks peut-elle rivaliser ?

Par ailleurs, Pebble permet d'ajouter des bracelets intelligents connectés à la prise située à l'arrière de sa montre, ce qui sera utile pour doter cette dernière d'une batterie de secours ou encore d'une puce GPS, en fonction de ses besoins du moment.

Enfin, si l'on trouve déjà quantité d'accessoires pour l'Apple Watch, notamment des supports de recharge, des bracelets, des protections d'écran ou des coques, la Time n'a pas (encore ?) le même pouvoir de séduction sur les constructeurs, qui ne proposent pour le moment quasiment aucun produit adapté à la montre de Pebble.


Autonome et étanche... et après ?



L'une des différences majeures entre l'Apple Watch et la Time se trouve dans l'écran : si la Pomme a fait le choix d'une dalle OLED tactile, aux couleurs vives et à la définition très appréciable (340x312 pour le modèle 38mm, avec une densité de pixels proche de l'iPhone 6), la montre de Pebble adopte une approche très différente, avec un écran en papier électronique de 64 couleurs d'une définition de 128x144, soit 182ppp. Le papier électronique a toutefois l'avantage de se montrer assez économe en énergie, ce qui permet à la Time d'afficher l'heure en permanence, tout en restant parfaitement lisible en plein soleil.

Pebble Time vs Apple Watch : la montre ultime des geeks peut-elle rivaliser ?

En contrepartie, la Time proposera un affichage assez pixellisé, avec un contraste très limité, mais qui suffira amplement à consulter l'heure et profiter des fonctionnalités de la montre.

Autre point d'importance, la montre de Pebble, dépourvue d'écran tactile, ne se commande qu'à l'aide des quatre boutons latéraux, ce qui limite le nombre d'interactions mais permet de naviguer facilement dans les menus et l'interface de la tocante. L'Apple Watch, elle, multiplie au contraire les possibilités en proposant à la fois des boutons physiques, une dalle tactile, les commandes Force Touch et une couronne digitale, un choix qui nécessite généralement un temps d'adaptation de la part de l'utilisateur novice avant de pouvoir profiter du potentiel réel de l'appareil. Après quelques semaines d'utilisation, les boutons physiques de la montre d'Apple ne sont toutefois sollicités qu'assez rarement, l'écran tactile permettant de naviguer assez facilement dans les différentes interfaces, et devenant au passage très vite indispensable.

La vraie force de la Pebble Time se situe dans l'autonomie, la montre possède en effet une batterie de 150 mAh (contre 205mAh pour l'Apple Watch), mais des composants suffisamment économes en énergie pour permettre de tenir une semaine entre deux recharges, alors que la montre d'Apple ne pourra en théorie fonctionner (hors mode réserve) que 18 heures avant de tomber à plat.

Pebble Time vs Apple Watch : la montre ultime des geeks peut-elle rivaliser ?

En ce qui concerne les capteurs embarqués dans l'appareil, le choix est encore une fois plus limité sur la Time, celle-ci se contente en effet d'un accéléromètre, d'un gyroscope, d'un magnétomètre (boussole), et d'un capteur de luminosité destiné à adapter le rétro-éclairage de l'écran. Ces quelques modules permettent ainsi de suivre les activités et le sommeil de ses utilisateurs, alors que la montre Pommée se limite aux efforts physiques (en promettant une plus grande précision et un suivi du rythme cardiaque) mais doit être retirée la nuit.

La sortie de bracelets intelligents pourraient toutefois gommer prochainement ce défaut de la Pebble Time, et permettre à la montre de traquer certaines activités avec une plus grande précision, sans avoir besoin de conserver avec soi son iPhone comme le demande (encore) l'Apple Watch.

Par ailleurs, la Time se démarque par sa capacité à résister à l'eau, et peut ainsi être utilisée pour suivre une séance de natation, ou plus simplement pour gérer la musique de son téléphone depuis son poignet sans sortir de son bain. Alors que la Watch d'Apple est seulement prévue pour résister aux éclaboussures et à la pluie, la Pebble Time peut être immergée sans risque, jusqu'à une profondeur de 30m.

Si l'Apple Watch peut toquer de différentes manières sur le poignet de son propriétaire, et émettre des sons pour signaler l'arrivée d'une notification ou d'un appel entrant, la Time se limite à un vibreur assez désagréable, qui émet de surcroit un bruit relativement disgracieux. Par ailleurs, contrairement à la montre d'Apple, la smartwatch de Pebble ne détecte pas le poignet de l'utilisateur et continue ainsi d'émettre des vibrations une fois posée sur une table de chevet ou un bureau. Mieux vaudra ainsi penser à couper les alertes sur la montre avant de la retirer, ou à la poser sur un support mou qui absorbera le vilain bourdonnement accompagnant chaque notification.

<br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x2y73zk_vibreur-de-la-pebble-time_tech" target="_blank">Vibreur de la Pebble Time</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/mac4ever" target="_blank">mac4ever</a></i>

Enfin, la Time a l'avantage de pouvoir être utilisée indifféremment avec un iPhone (4s et iOS 8 minimum) ou un smartphone Android (4.0 minimum), il faudra toutefois accepter quelques limitations supplémentaires sur le système d'Apple, comme l'impossibilité de répondre à un message par la voix, une option réservée aux Androphiles.

Réservée aux appareils pommés (l'inverse aurait été très étonnant), l'Apple Watch permet également une personnalisation plus poussée, notamment au niveau des notifications, où il est par exemple possible de régler une préférence pour chaque app (sur la Pebble Time, c'est tout ou rien), et de rallonger l'autonomie de son téléphone en affichant les alertes uniquement sur la montre lorsque le smartphone est éteint, ce que ne permet pas la Time.

Ces limitations ne dépendent toutefois pas de Pebble, la Pomme propose en effet très peu d'options aux développeurs pour communiquer avec les différents terminaux connectés, et l'absence de haut-parleur sur la Time empêche de surcroit de passer des appels depuis son poignet.


Applications : l'élève encore loin du maître



Développé par d’anciens membres de l’équipe Palm, le logiciel de la Pebble Time rappelle certaines interfaces des années 80-90, avec des images assez pixellisées. Les animations, si elles ajoutent une touche de fun à la navigation, souffrent d'un manque de fluidité, et l'effet whaou que peut provoquer l'Apple Watch lors du premier allumage est bien loin de ce que l'on peut éprouver en naviguant sur la Time.

L'interface Timeline de la montre de Pebble se divise en trois zones, le passé, qui liste les appels manqués et les notifications, le présent qui affiche l'hl'eure, et le futur, qui permet de consulter la météo et les évènements des prochaines 48 heures. Le principe est intéressant, et plutôt bien adapté aux boutons physiques de la montre, les limites sont aussi largement visibles.

Pebble Time vs Apple Watch : la montre ultime des geeks peut-elle rivaliser ?

Là où l'Apple Watch se montre très polyvalente, et intègre une collection d'utilitaires très éclectique, la montre de Pebble se contente des fonctions de base, et peut (en plus de l'affichage de l'heure) programmer un réveil, être utilisée comme télécommande pour la musique de son iPhone, afficher toutes ses notifications, annoncer la météo ou encore afficher les évènements de son calendrier.

Pour le reste, on pourra piocher parmi les applications tierces disponibles dans l'App Store de Pebble, lequel compte plusieurs centaines de titres, dont une grande majorité ne sont pour le moment disponibles qu'en noir et blanc, optimisées pour la première montre du constructeur. Contrairement à l'Apple Watch, ces outils pourront en revanche être installés sur la montre même si l'on ne possède pas l'app correspondante sur son iPhone.

Parmi les apps disponibles dans le Store de Pebble, on retrouve quelques titres connus, comme Tripadvisor : voyages et avis, ESPN: Live Sports & Scores et ASICS Runkeeper: suivi running, mais aussi des jeux qui amuseront sans doute la galerie une poignée minutes, avant de retomber aussi rapidement dans l'oubli.

Pebble Time vs Apple Watch : la montre ultime des geeks peut-elle rivaliser ?

La Time pourrait se rattraper sur la diversité et la multitude de cadrans disponibles en téléchargement (gratuit) dans son Store, néanmoins malgré un choix très impressionnant, aucun modèle n'égale la finesse et l'élégance des cadrans proposés par la Pomme. Les geeks barbus, en revanche, pourront facilement frimer en adoptant un NyanCat ou un cadran à l'effigie de leurs personnages de jeux vidéos préférés.

Par ailleurs, si certains cadrans de la Pebble Time comportent des widgets, comme la météo ou le niveau de la batterie, le système de complications proposé par l'Apple Watch reste bien plus efficace en termes de personnalisation et de praticité.

Pebble Time vs Apple Watch : la montre ultime des geeks peut-elle rivaliser ?

Dernier détail, le système de la Pebble Time est pour l'heure disponible uniquement en anglais, mais le constructeur a déjà promis à ses clients d'ajouter de nouvelles langues bientôt.


Écosystème : une belle communauté, mais où sont les développeurs ?



Si les possibilités de la Time sont pour le moment bien plus limitées que celles de l'Apple Watch, la montre de Pebble a l'avantage d'être ouverte à des évolutions quasiment infinies avec la prise en charge de smartstraps, des bracelets intelligents connectés à la tocante via le port de recharge. Ces bracelets pourront notamment embarquer de nouveaux capteurs spécifiques à certaines activités.

Pebble devrait proposer ses propres smartstraps d'ici la fin de l'année, et met à disposition des constructeurs le nécessaire permettant de développer de nouveaux modèles. L'intention est certes louable, mais la compagnie n'a pas la puissance marketing d'Apple, et l'on peut craindre que ce marché reste assez restreint pendant un moment.

Comme la première montre de Pebble, la Time aura droit à une déclinaison Steel en acier inoxydable, déclinée en trois couleur : acier, noir et doré. Contrairement aux différentes versions de l'Apple Watch qui proposent des prestations équivalentes, la Time Steel offrira jusqu'à 10 jours d'autonomie (contre 7 pour la Time), et sera dotée d'un boitier légèrement plus épais (10,5mm).

Pebble Time vs Apple Watch : la montre ultime des geeks peut-elle rivaliser ?


Bilan : la Pebble Time ne fait pas (encore ?) trembler Apple



Malgré un look plus attirant que la v1, la Pebble Time conserve a encore une belle marge de progression en matière de design, et si dans l'absolu on peut trouver certaines qualités à la montre, comme la finesse du boitier et sa discrétion au poignet, on pourrait s'attendre à une conception un peu plus cossue pour une smartwatch vendue à ce prix.

Disponible en pré-commande à 249€ dans la boutique du constructeur, et prochainement à 299€ en version Steel, le tarif est assez proche de celui de l'Apple Watch Sport 38mm, pour des prestations bien plus limitées, mais sans doute aussi adaptées aux attentes d'une partie du grand public, à en juger par le succès de la montre sur la plateforme de financement participatif.

Les plus pressés pourront par ailleurs commander un exemplaire de la Pebble Time sur Amazon pour une dizaine d'euros supplémentaires, mais avec la garantie d'être livrés rapidement. Par ailleurs, si vous avez laissé passer votre chance lors de la première vague de précommandes, on peut encore trouver quelques modèles Kickstarter Edition sur le site de e-commerce.

Étanche, dotée d'une autonomie de 7 à 10 jours, la Time embarque des fonctions aussi simples qu'efficaces, avec une interface qui semble sortie tout droit des années 80, mais se rattrape par des touches plus fun et une navigation en général assez logique et intuitive.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

22 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat Watch

Voir le guide d'achat Watch

Dossiers Watch

Plus de dossiers Watch

Dernières vidéos

Voir toutes les videos