Actualité

Multiplier les cœurs n'est pas le Saint Graal des performances

Par arnaud, le

Multiplier les cœurs n'est pas le Saint Graal des performances
Si, quelques années en arrière, la compétition sur les performances se déroulait à coup de cadences processeurs, le phénomène, désormais, à tendance à se dérouler sur le terrain du nombre de cœurs des processeurs. Jusqu'à 8 sur la gamme des Mac Pro et, bientôt (?), 4 pour les iMac, et peut-être, les portables.

Mais quel est l'impact réel de cette multiplication des cœurs en matière de création de supercalculateurs, s'interroge Sandia, groupe d'experts es technologies proche du Pentagone américain. D'après leurs tests, l'impact est modéré et même parfois, négatif. Le passage d'un double cœur à un quadri-cœur améliore sensiblement les performances, explique Sandia, mais, le gain est insignifiant lorsqu'on passe à 8 cœurs et il devient carrément négatif avec plus de 8 cœurs.

La faute, en fait, à la bande passante mémoire : n'étant pas suffisamment large, les cœurs ne disposent pas d'assez de données à traiter et entrent "en compétition" autour de la bande passante mémoire, aboutissant à une dégradation des performances au delà de 8 cœurs. Conséquence, si la loi de Moore doit continuer à se vérifier, son salut passera par l'amélioration des "pipes" mémoire.

Source (via)

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

14 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos