Actualité

Steve Jobs à la conférence All Things D, l'essentiel !

Par arnaud, le

Steve Jobs à la conférence All Things D, l'essentiel !
Steve Jobs participait, cette nuit, à une discussion organisée par le Wall Street journal et Walt Mossberg. Il a donné une longue interview dont voici l'essentiel. Notez que certaines traductions sont non littérales.


Apple qui surpasse Microsoft en matière de capitalisation boursière

c'est surréaliste mais ça ne veut vraiment pas dire grand chose


Flash

Nous tentons d'utiliser et de porter des technologies qui sont dans leur printemps. Flash a eu son heure mais le HTML5 commence vraiment à émerger. Les vidéos ont meilleure allure et vous n'avez pas besoin d'un plug-in pour les voir. Il y a peut-être 75 % des vidéos du web disponibles au format Flash, mais il y en a beaucoup en HTML5.

Nous n'avons pas eu l'intention de déclarer la guerre à Flash. Nous avons pris une décision technique. Et ce n'est qu'après la sortie de l'iPad qu'Adobe a commencé à s'agiter. C'est pourquoi j'ai publié mes "pensées sur Flash" : nous commencions être fatigués de nous faire critiquer publiquement par Adobe.

Nous essayons de faire de bons produits. Nous ne pensons pas que Flash permette de le faire, donc nous le laissons de côté. Si nous avons raison, les gens vont acheter nos produits, et si nous avons tort, ils ne le feront pas. Pour le moment il semble que les gens aiment l'iPad. nous en vendons un toutes les 3 secondes.



Foxconn et les suicides

Je ne pense pas que Foxconn soit un bagne : ils ont des restaurants, et des piscines. Pour une usine, c'est plutôt une bonne usine. Les 15 suicides enregistrés, rapportés au nombre de salariés, restent en dessous de la moyenne des suicides aux USA. Mais cette histoire nous trouble, nous avons envoyé nos propres gens là-bas pour enquêter.


La guerre des plates-formes qui passe de Microsoft VS Apple, à Google VS Apple

Nous ne nous voyons pas engagés dans une guerre des plate-formes. C'est peut-être pour ça que nous avons perdu celle contre Microsoft. Nous voulons simplement faire de bons produits.
Google est désormais en compétition avec nous, alors que nous ne sommes pas rentrés dans le domaine de la recherche. Ils ont décidé d'être en compétition avec nous et ce de plus en plus sérieusement. Nous n'allons pas supprimer Google des iPhone ou des iPad
.


L'iPad

Je vais vous dévoiler un secret : la tablette était en chantier avant l'iPhone. J'avais cette idée d'un écran en verre sur lequel vous pouvez taper avec vos doigts. J'ai demandé à mes équipes de réfléchir là dessus et 6 mois plus tard, ils sont revenus avec cet écran extraordinaire. Je l'ai donné à un de nos ergonomes les plus brillants et il est revenu avec le scrolling qui fonctionnait ainsi que d'autres choses et j'ai pensé : "mon dieu mais nous pouvons faire un téléphone avec ça" Alors nous avons laissé de côté la tablette pour nous concentrer sur l'iPhone.


L'iPad sauveur de la presse et de l'industrie des loisirs

Je ne veux pas nous voir comme une nation de bloggueurs. Nous avons besoin de la vision des éditorialistes plus que jamais. Quoi que nous puissions faire pour aider les journaux à trouver de nouveaux moyens d'expression, nous le ferons. Les gens veulent bien payer pour le contenu, mais il est dommage que les éditeurs ne soient pas plus agressifs sur les tarifs


L'iPad qui remplace l'ordinateur portable

La transformation du PC en un nouveau type de produit va être difficile pour certaines personnes. Le PC est brillant, il nous a emmené loin, mais nous aimons parler de l'ère post-PC.


L'iPad et la création

Pourquoi ne serait-il pas bon pour la création ? Pas parce que le logiciel ne le permet pas. Le logiciel s'améliore et nous allons voir arriver de nouvelles choses comme l'édition vidéo ou des applications de productivité


Les censeurs de l'App Store

Nous validons 95 % des apps sous 7 jours. Oui, nous faisons parfois des erreurs (l'application du caricaturiste) mais nous les corrigeons.


Que fait Jobs de ses journées chez Apple

Notre entreprise est comme une start-up géante. Nous sommes structurés comme ça. Nous nous rencontrons tous une fois par semaine pour discuter de nos affaires. C'est ce que je fais toute la journée : rencontrer nos équipes, discuter nos affaires.




Source

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

29 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos