Actualité

Micro$oft passe à la caisse !

Par Gaime, le

En ce dimanche brumeux (enfin sur les côtes de bretagne en tout cas), que diriez vous de quelques nouvelles et d'une petite analyse personnelle des activités de notre cher ami billou ?

Micro$oft passe à la caisse !
Vous vous rappellez sans doute, qu'à la suite de petits démélés avec la justice, il avait été condamné à verser 1,1 milliard de dollars en bons d'achats informatiques aux habitants de Californie. Les bons étaient bien évidemment pour des produits microsoft, et grâce à l'intervention de Steve Jobs, ils s'étaient transformés en bons d'achat pour n'importe quelle marque informatique !

Cet accord est donc en passe d'être ratifié par les deux partis et Microsoft va maintenant devoir mettre en place tout une logistique (à ses frais bien entendu) pour permettre la distribution de ces bons. Les plaignants devront appeler une hotline gratuite et fournir leur n° de licence du produit microsoft (pour prouver qu'ils ont bien subi un préjudice ;-)) afin de pouvoir recevoir des chèques. Enfin, les 2/3 des sommes non-réclamées pourront être reversées aux écoles les plus pauvres de l'état, toujours pour acheter du matériel informatique de n'importe quelle marque.

align="right"]Par ailleurs, dans la série "procès Antitrust Microsoft", le ministère de la justice américaine reproche à Microsoft de ne pas respecter les termes de l'accord à l'amiable qui avait été conclu en 2001. Microsoft devait permettre aux sociétés informatiques développant des produits pour windows d'accèder à des parties du code source du système afin de pouvoir optimiser leurs logiciels comme Microsoft est en mesure de le faire pour les siens. Le procédé devait être "raisonnable et non discriminatoire", ce qui n'est pas vraiment le cas puisque Microsoft a mis en place un système de royalties pour accèder au code source . Jusqu'ici, tout semble jouer contre Microsoft ....

... Mais on peut cependant se poser des questions quant à ce soudain réveil de la justice américaine, qui, au regard de beaucoup avait été bien complaisante vis à vis de Microsoft à la fin du procès anti-trust. Mais pour comprendre ceci, je me dois de vous rappeller que Junior Bush venait d'arriver à la maison blanche et que sa campagne avait été financée en bonne partie par ... Microsoft ! Or, et ce ne saurait être une coincidence, croyez moi, voilà qu'au moment même où Junior débute sa campagne pour un second mandat, la justice recommence à lorgner du côté de Microsoft. Etonnant, non ? En gros, Microsoft pourrait se voir accorder 4 années supplémentaires de "protection" en échange de quelques billets verts ...

En tout cas, une chose est sûre, c'est le moment de passer à la caisse Mr Gates !

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos