Actualité

Google et Opera derrière l'amende européenne contre Microsoft

Par arnaud, le

Si l'on en croit les informateurs habitués de cette affaire, c'est, fort civilement, Google et Opera qui ont pointé du doigt l'absence d'écran de choix d'un navigateur au sein de Windows 7 SP1, déclenchant, ainsi, l'investigation européenne. Cette absence, en violation d'un accord avec la commission européenne datant de 2009, vaut à Redmond d'écoper de 561 millions d'euros d'amende. Sympas les copains. C'est d'ailleurs Opera qui a été à l'origine de l'enquête initiale aboutissant au protocole d'accord de 2009, l'entreprise norvégienne est donc constante dans sa surveillance de Microsoft. Google, par contre, est un nouveau venu dans le bal.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

10 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos